Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 

du site, des photos et de leur mise en page
Pr Rav Yehoshua Rahamim Dufour (Dipour, en hébreu).

Sa formation juive de base en Torah et téâmim...et en Talmud et réflexion, marchévéte Yisraël
Ses poèmes et ses photos et dessinset ses publications scientifiques
Ses champs d'expertise unifiésRecommandations rabbiniques
Son service de consultations psychologiquesSon adresse, numéro de téléphone, etc.

  

Là, j'ai vu et lu dans la vie la page 24a du Traité Maccote :
"Isaïe a réduit toutes les mitsvotes à six : celui qui marche dans la justice, parle avec droiture, refuse le profit de la violence, secoue la main pour ne pas prendre un présent corrupteur, bouche son oreille aux propos sanguinaires et ferme ses yeux au spectacle du mal (Isaïe 33, 15a).
Mikha les réduisit à trois : que tu pratiques la justice, aimes la bonté, que tu ailles avec discrétion avec ton D.ieu (Mikha 6, 8)...
Amos les réduisit à une : ditchouni vi 'héyou,
recherchez-moi et vous vivrez (Amos 5, 4)".

Enfance heureuse dans famille heureuse en groupe familial (7 enfants proches, le second à partir de la droite).
Parents, droits, purs, courageux, incapables de soumission aux courants de la masse.
Ils ont voulu développer chez leurs enfants le sens et l'amour du travail, l'attention à l'autre, le respect égal envers tout humain et envers la femme et l'homme, le goût pour l'éducation, l'originalité de chacun, la réflexion personnelle, l'appréciation d'autrui uniquement sur la valeur de la personne sans aucune considération de l'argent.
De génération en génération était ajouté au nom, celui de "Constant", fidèle, sûr, obstiné, néémane, qui était reconnu par l'entourage ; j'ai reçu et compris ce message. (Sur la photo, je suis le 2e à partir de la droite).
Depuis, parent avec 5 enfants.
Veuf en 1991 de Yémima Nicole Gompers zal.

De bonheurs en bonheurs plus hauts et plus profonds et plus intenses dans les affections, amitiés et dans la vie de la Torah,
d'épreuves en épreuves, blessantes et pénétrantes, des distances et des brisures des affections vitales,
je garde la confiance et l'assurance et la joie que toute la plénitude promise dans la Torah se réalisera. Nous sommes aveugles sur le dessin/dessein des sentiers sinueux par lesquels nous mène avec humour le gardien d'Israël. Sur ces sentiers, nous lisons l'amitié qui meut le monde et nous marchons en chantant nos poèmes. Hachém, je peux Te chanter le psaume 139 que nous a donné le Roi David, paix sur lui: "'Haqartani vatédâ, Tu m'as examiné par tout cela, et Tu m'as ainsi bien connu... Ma marche aussi bien que mon repos, Tu les détermines et toutes mes voies Te sont familières... Tu me serres de près derrière et devant, et Tu poses sur moi Ta main... Les ténèbres mêmes ne sont pas obscures pour Toi, la nuit est lumineuse comme le jour, ka'hachékha ka ora, et l'obscurité est clarté...Héqitsti véôdi îmmakh, quand je me réveille je suis encore avec Toi, Oun'héni bédérékh ôlam, conduis-moi toujours sur Ton chemin éternel". Ne perdons plus de temps dans les épreuves, karmi chéli léfanaï, mon vignoble à moi est devant mes yeux" pouvons nous dire avec la fin du Cantique des Cantiques.

Chacun peut dire avec Israël les mots du poète David (Psaume 138,8): "Hachém yigmor baâdi, Hachém mettra le comble à Ses bienfaits en ma faveur. Hachém 'hassdékha léôlam, Hachém, Ta bonté dure toujours.
Maâsséi yadékha al-téréf, ne laisse pas inachevées les oeuvres de Tes mains".


En conversation importante
et respectueuse
sur la qéddoucha
avec le Rav Chalom Messas, chélita,
Grand Rabbin de Jérusalem, 
Président des Tribunaux rabbiniques
de Jérusalem

Pour sourire, voici votre serviteur en train de réaliser les photos qu'ils vous offre sur Modia pour ressentir la Torah:



Présentation de l'auteur
Yehoshua Ra'hamim Dufour.
(Dipour, en hébreu)

Psychologue, Psychanalyste, Psychodramatiste. Doctorat d'Etat en Sciences Humaines Clinique,  mention Très Honorable. Thème : Etude théorique et critique de l'imaginaire dans le rêve-éveillé analytique.

Professeur.
Carrière:
- A formé des thérapeutes dans la section clinique du Département de Criminologie, Université Bar-Ilan, Ramat Gan, Israël. 
- Co-fondateur et Secrétaire général de l'ASEVICO, International Association for Scientific Exchange on Violence and Human Coexistence.
- A été formateur dans l'IFEPP, Institut de Formation et d'Etudes Psychologiques et Psychosociologiques.
- Psychanalyste didacticien, a été Président du Groupe International du Rêve Eveillé Dirigé, et de l'Association Internationale Psychanalytique et Anthropologique.
- Il est Prix Gabriel Tarde 1989 de l'Association Française de Criminologie.
 
 

Professeur Rav Yehoshua Rahamim Dufour (Dipour, en hébreu)
Cabinet de consultations psychologiques,
conseil et psychothérapie,
à Jérusalem, sur rendez-vous.
(difficultés personnelles, professionnelles, conjugales, familiales, éducatives).

Par mon expérience et mes publications, j'ai prouvé qu'il est clair et possible de prendre en considération également l'aide psychologique et l'orientation authentique de la personne dans la Torah.


Adresse : 3 Ytshaq ben Dor 93281 Jerusalem
Téléphone et fax : +972 2 5634137.
Depuis Israël : 02-5634137.
Email : dufour@modia.org



Trois champs d'expertise :
psychologie, anthropologie générale des cultures différentes, tradition juive. 
Cela autour des thèmes suivants :
- Psychothérapie et conseil, avec la dimension de l'ethnopsychologie qui relie dans l'aide au développement personnel à la fois les dimensions psychologiques, culturelles et juives.
- Dynamiques psychologiques et psychopathologiques de la violence. Recherche multiculturelle sur la violence et la coexistence humaine. 
- Processus cognitifs et apprentissage dans l'étude de la Torah et du Talmud.

Quel est le lien entre ces 3 champs ?

Des lecteurs me demandent comment je relie l'étude sur les textes juifs manifestée par le Lév Gompers avec mon activité profane d'enseignement ou de conseil psychologique. Voici.
J’habite et "vis" à Jérusalem (qu'elle soit bientôt reconstruite dans sa plénitude !). 

Professionnellement, après avoir exercé et enseigné à Paris, j'ai continué en enseignant à l'Université Bar-Ilan dans le Département de Criminologie, en formant les étudiants à la connaissance et à la psychothérapie des problèmes de violence ; j'exerce également comme conseil en développement personnel. J'accorde un temps important à l'étude, à la recherche et à la publication de ces travaux.

L’axe de mes travaux
(recherche, publications, enseignement, conseil ou psychothérapie)
s’appuie également sur les trois axes indiqués plus haut : la psychologie, l’anthropologie générale des cultures différentes, la tradition juive. 

Ma démarche d'ensemble essaie de comprendre comment fonctionne l'homme, sa pensée, sa communication, la tradition qui le forme et qui met à sa disposition des moyens pour se développer, s'épanouir, gérer son équilibre ou les ruptures personnelles, relationnelles et collectives qui peuvent se produire.
En tout cela, dans le lien de ces trois connaissances (psychologie, anthropologie, tradition juive), comme dans le Lév Gompers ou dans la méditation continue et l'enseignement sur la Torah, le centre de pilotage de l’homme est le concept juif de "lev", coeur
Ce qui m'importe, pour le juif qui demande une relation d'aide ou de psychothérapie, c'est qu'il parvienne à trouver ce lien holistique de cohérence, de gestion, de lien, de tension vers la complétude dans le concret du développement de sa personne.

Les articles et livres que j'ai écrits s'inscrivent dans cette ligne, sur les thèmes de la psychothérapie, du rêve, de la relation aux malades et aux médecins, des crises personnelles ou collectives, des relations entre la psychologie et la tradition juive, de la lutte contre la violence, de la coexistence humaine. 

Ainsi, ces deux approches (scientifique et juive) ne sont pas des secteurs clivés, car c’est du même homme qu’il s’agit, c'est le même homme qui cherche et construit. Rechercher et utiliser toutes les ressources personnelles pour aider, étudier, agir ou prier, c’est le même mouvement car il est dit dans le traité Chabbate 75 a : 
R. Chimeône ben Pazi, au nom de R. Yéhochouâ ben Lévi au nom de Bar Kappara, a dit : Celui qui a appris l’astronomie et ne pratique pas cette science est désigné par ce verset "ils ne font pas attention à l’oeuvre de Hachém et ils ne voient pas l’oeuvre de Ses mains" (Isaïe 5, 12).

Etude de la Torah
La préface du Lév Gompers (2e édition) comprend une description de ma filiation d'étude de la Torah avec les maîtres qui m'ont formé.

Trois autorisations rabbiniques.

1e. Recommandation (amlatsote) après examen du Lév Gompers, par le Rav Chalom Messas, zal,
(1994)
Premier Président des Présidents des tribunaux rabbiniques de Jérusalem, Grand Rabbin de Jérusalem (la traduction complète emplit une page et se trouve imprimée dans le Lév Gompers)

Extrait :  "...ouvrage important autant par la masse de son contenu que par sa qualité, réalisation d'un homme à qui on peut se fier (Proverbes 20, 6), ouvrage plus précieux que les perles (Proverbes 3, 15), qu'a rédigé le Professeur le Rav Ribbi Yehoshua Dipour... Il regorge de connaissances, de règles et d'introductions présentées pour celui qui commence l'étude du Talmud et pour celui qui a déjà l'oeil aiguisé... Même les 'hakhamim les plus confirmés dans l'étude du Talmud et de ses commentaires apprécieront et y trouveront leur profit"... 


2e. Le Rav a continué a examiner les écrits de l'auteur et à superviser son orientation. Depuis, en 2002, l'auteur a reçu par le Rav la "transmission" officielle et écrite de la qualification rabbinique (la sémikha de Rav) qui authentifie la qualité de tout son enseignement sur la Torah et garantit sa conformité à la tradition transmise, et l'encourage à poursuivre avec bénédictions et en lui procurant les conseils fructueux.




3e. Voici, sur une dédicace de livre remis par le Rav, la dernière appréciation explicite et paternelle du Rav, quelques mois avant son décès. Tous ceux qui l'ont vu écrire ces dédicaces, lentement, accroupi sur le divan avec ses genoux repliés, le livre posé sur ses genoux, se souviennent de sa lente réflexion et de son écriture posée pour trouver les termes précis en juriste qu'il était et pour caractériser dans ses mots son examen continu et le souci d'exprimer encore soit ses autorisations, soit sa supervision, soit ses encouragements. Et de poser le point entre chaque idée pour lui donner tout le poids nécessaire en soi sans le confondre dans une phrase globale.


et ici en ambiance détendue et très amicale au milieu de la famille Messas avec le Richone lé Tsione,
le Grand Rabbin sépharade d'Israël, le Rav Chlomo Moché Âmar, chalita.


 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour