Modia
Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés dusite
Nous écrire
 

QUELQUES NOUVELLES
IMPORTANTES

DE L'ACTUALITÉ LIÉES A LA TORAH
par Yehoshua Ra'hamim Dufour

1. LE MOUVEMENT CHASet le concept halakhique de piquoua'hnéféche
fait savoir que le processus depaix ne parviendra à passer qu'avec son aval et que le Rav OvadiaYosséf se prononcera en fonction du concept halakhique de piquoua'hnéféche (sauvetage nécessaire des vies humainesqui fait renoncer à toutes les prescriptions de la Torah, mêmeau Chabbate, hormis l'interdiction du meurtre, de l'adultère etde l'idolatrie, Sanhedrine 74a-b). Il devra recevoir les élémentsprécis qui lui permettraient d'interpréter la situation ence sens pour appliquer ce principe halakhique en faveur du plan Barak.
Les opposants à ce plan commencentà recourir eux aussi à ce même principe halakhiquepour s'opposer à ce même plan.
Quel est ce concept halakhique depiquoua'h néféche. Sa base est en Vayiqra 18, 5 :"vous observerez donc mes lois et mes prescriptions pour que l'homme quiles pratique obtienne par eux la vie, Je suis Hachém". La vie etdonc pas la mort : va 'haï bahém. C'est pour cela que piquoua'h néféche do'hé éte ha chabbate, "le sauvetage de la vie repousse le chabbate". Voyez Yoma 85b, Kétoubote5a, 'Houline 10a et Mochné Tora, Chabbate 2, 2-3.
En fait, tout le débat reposeraplus précisément sur le concept de saféq sakkanate'hayim, appréciation des risques de péril ou non surla vie, Yoma 8; 6 et Yoma 84b.

2. PROFANATION GIGANTESQUE SUR LEMONT DU TEMPLE
La loi israélienne, les usages,les accords de paix avec la Jordanie et avec l'Autorité palestinienneprescrivent qu'il ne peut pas y avoir de modifications sur le Mont du Templesans l'accord du gouvernement israélien qui en a de facto la responsabilité. 
Ce lieu est le plus important detout Israël et de toute l'histoire juive.
Mais l'Autorité palestinienneaussi bien que le 'Hamas font également du Mont du Temple le symbolede leur lutte contre Israël et de la promotion de leurs droits surla terre d'Israël pour "déjudaïser" la Palestine, ainsique cela a été défini comme tactique officielle. Celase traduit concrètement par d'immenses travaux entrepris dans lessalles souterraines du Mont du Temple, par la recherche et la  destructionsystématique de toute trace archéologique trouvéedes époques anciennes. En dépît des protestations detous côtés, le gouvernement laisse la situation empirer. Leprocureur  Elyakim Rubenstein a fait obstruction aux mesures demandéespour faire arrêter ces travaux illégaux, arguant que ce lieuest trop sensible et que ces travaux étaient presque terminés,et il a demandé à la Cour Suprême de délibéreren ce sens contre ceux qui en demandent l'arrêt.
Une nouvelle étape vientd'être franchie : dans les dernières semaines, le Waqf organismemusulman qui gère les activités musulmanes qui s'y déroulentabat des pans entiers du Mont et creuse des trous de plusieurs dizainesde mètres de profondeur.  Les élus municipaux et lesdéputés s'émeuvent, protestent, créent descommissions d'inspection, déposent des plaintes, la police faitdes constats sans recevoir du gouvernement le pouvoir de s'y opposer.
L'émoi est vif depuis lafin de la semaine car le Waqf a fait transporter de nuit dans les ravinsde Al-Azariyeh et de la vallée de Kidron entourant Jérusalemde nombreuses tonnes de pierres de tous ces travaux, encore une fois sansempêchement de la part de la police.
Les archéologues ont constatésque ces destructions comportent des restes très nombreux des périodesdu second et du premier Temples (potteries, vaisselle de pierre, partiesde bâtiments).
Par contre, la police a fait obstructionaux archéologues et militants qui protestaient sur les lieux etfouillaient les décombres pour mesurer l'étendue des dégâts.
Les militants des mouvements dedroite parlent d'une Nuit de Cristal qui s'est produite par ces faits.
Le directeur des Services archéologiquesde l'Etat, Amir Drori et le Chef de la Police de Jérusalem Ya'irYitzchaki ont écrit une lettre à  Elyakim Rubenstein,dans laquelle ils parlent de "la destruction la plus importante réaliséesur le Mont du Temple depuis la destruction du second Temple". Il s'agitde dommages irréparables.
L'émoi est vif, non seulementpar les faits mais aussi par tout ce qu'ils représentent de la partdes différents partenaires.
Nous disons à chaque mariageet dans les psaumes : "si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droitese déssèche et que ma langue colle à mon palais...".
(SUITE DU FEUILLETON LE 20-12-99 TEL QU'ILEST RAPPORTÉ PAR la radio libre de "droite" claims that such construction could harmthe impressive findings from
Biblical and later periods found duringrecent excavations there.  These
were carried out when the Netanyahu governmentdecided to build permanent
Jewish homes at the site of the terrorist-murderof Rabbi Shlomo Ra'anan. 

The Yesha Council condemned the ArchaeologicalCouncil's decision, calling
it "political hypocrisy in the guise ofacademia."  The Yesha statement
says, "The findings in Hevron that theArchaeological Council is so
concerned about were preserved only byvirtue of the Jews who settled in
Hevron, and they are the last ones whoneed be lectured about the
importance of Jewish history."

Rabbi Hillel Horowitz of Tel Romeida saidthat the call not to build in Tel
Romeida is a cynical use of archaeologyfor political purposes.  He told
Arutz-7 today that the construction inthe neighborhood is planned to begin
in a matter of days, as all the necessarypapers and permits have been
obtained.  He added, though, that"we fear that [the army] will not allow
us to begin unless Prime Minister Barakratifies the previous government's
decisions on this matter."   

Referring to the Archaeological Council'scall, he said that it is "doubly
infuriating in light of its weak callupon the government to ensure that
the Waqf's illegal activities on the TempleMount are coordinated with the
Antiquities Authority - while in our case,they demand that we not build at
all.  No one would have ever excavatedTel Romeida if we hadn't asked to
build there!  And they know fullwell that they would easily agree to
transfer this land in exchange for a peacetreaty - after all, for "peace"
everything is dispensable.  We spentgreat amounts of money in order to
excavate, and then additional sums inorder to preserve what was found
there, and then still more money in orderto build on two levels in order
to preserve the bottom level as an archaeologicalgarden, etc.  At present,
we are living in caravans literally oneon top of another, in order to
facilitate the excavations.  Insteadof thanking us and appreciating our
efforts, they turn around and say we shouldn'tbuild at all - because the
bottom line is that they simply don'twant us building in Hevron."

2. ARCHAEOLOGIST EXPLAINS TEMPLE MOUNTLOSSES
The Antiquities Authority claims thatthe Waqf, before trucking and
discarding remains from under the TempleMount last week, removed
specially-engraved stones and additionalfindings.  The claim is included
in the Authority's response to a SupremeCourt petition submitted by Chai
VeKayam and the Temple Mount Faithful,demanding official supervision over
the Waqf's evacuation of the remains. The groups also demand that the
Waqf's illegal construction at the holysite be halted immediately. 

Roni Reich, an Antiquities Authority archaeologist,spoke with Arutz-7
today:  "True, there are archaeologistswho claim that no damage was done
[by the Waqf under the Temple Mount],because a bulldozer worked carefully,
under supervision, and didn't touch thewalls or arches.  But [I and others
claim that] the actual removal of dirtfrom under the Temple Mount, with
heavy equipment, and in such great quantities- 50 to 100 tons - is a
terrible blow in itself... "  

When asked whether the Waqf's actions mayhave been a blessing in disguise,
in that Temple Mount remnants are, forthe first time, now accessible to
archaeologists, Reich replied, "You'rebeing cynical, I'm sure.  I don't
need anyone to take out dirt with a bulldozer,throw it in a rubbish dump,
and then tell me to go sift it out. No, archaeology is not simply cleaning
out a site from its dirt.  The dirtis an intrinsic part of the
archaeological site.  I wanted tosee this dirt while it was being
excavated, and to document where eachgram comes from and from which
historical period...  Archaeologyis a science that is carried out and
documented on the spot, not afterwards. It is the only field of science,
by the way, in addition to that of experimentingon humans, that requires a
license from the government; in otherdisciplines, everyone has freedom to
do what they like.  This is becausearchaeology must be done carefully and
systematically, and can only be done once."  (FIN DE LA DÉPÊCHE)
Si nous ne citons pas à notre regret également  les sources et analyses de la gauche c'est que cesnouvelles y sont absentes. Explorez vous-même par exemple Haaretz.

3. LA SYRIE 
par la voix du Président Assad a fait savoir pour la première fois aux américains, qu'elle avait des informations sur le sort de disparus israéliens, sans vouloir dévoiler le contenu.


4. SUR LE SITE, INSERTION NOUVELLE D'UN LEXIQUE DES CONCEPTS JUIFS.
IL COMMENCE À ÊTRE PLACÉ. (Patience demandéepour le fait qu'il soit partiel et non pas encore mis aux normes graphiques).



5. Explorez la zone centrale de la page d'accueil qui vous présente 
- les dernières nouveautés 

- et les nouveaux liens.
Par exemple, le lien avec Daf Yomi, qui permet d'étudier chaque jour une page de Talmud enliaison avec tous les juifs du monde. Ou le lien avec le taux quotidien du chéqél pour les différentesmonnaies, ou la conversion automatique de quantités de monnaies avec des chéqalim.



 


 
©Copyright
Dufour