Etude du Péréq Chira
Que notre regard (ayine) rejoigne la source (maayane)
de tous les plans de la Création


C'est la seconde page de l'étude du psaume 148 (lien).

Scénario et photos par le Pr Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Retour à la page d'accueil http://www.modia.org

Après avoir lu ce texte, vous comprendrez mieux le rôle des photos de la création sur le site Modia, et en particulier le rôle des photos belles de nombreux animaux ou plantes pris comme langage et comme présence chantante d'une Présence qu'ils manifestent bien. Je "n'ai" pas d'animaux, il y en a assez dans la nature qui m'enseignent et fournissent ce dialogue constant. Dans la liberté et le chant.

Toutes ces photos ont été prises par votre serviteur pour vous en deux heures de vibration calme dans le regard et le coeur au Zoo biblique (Beit ha 'hayotes ha tanakhi) à Jérusalem.
A ne pas manquer lors de votre très prochain voyage. Il n'y a pas qu'Eilat en Israël... ;-))

 

Nous sommes accueillis par cette sympathique famille avec ses 3 générations bien typées.

L'autruche nous invite en sa douceur à la prendre pour guide

L'aigle calme nous apprend à contempler

Il nous apprend à regarder comment son frère place ses ailes et se penche pour prendre son envol


il les étend

(Dans le Pérék Chira, ces animaux magnifiques nommés "néchér (aigles)" disent: "Tu es bien Hachém, D.ieu des structures, D.ieu d'Israël; réveille-toi pour châtier tous ces peuples, n'épargne aucun de ces perfides mafaiteurs" Psaume 59,6 .)

et il faut alors plonger soudainement, belle leçon de courage:

Si nous parvenons ainsi à entrer en communication avec la vie d'autrui,
nous saurons aussi nous mettre en présence de la Source de la vie.
Cet exercice que nous faisons est comme une méditation qui nous prépare.
Son frère lui-même est stupéfait: comment peut-on par le courage parvenir à s'envoler!


Les humains feraient bien mieux de nous imiter plutôt que d'envoyer en l'air seulement des obus qui vont aller tuer.

Voici un cousin aigle qui va dire son amour à cet autre congénère qui ne semble pas l'accueillir


Et voilà c'est râté, on ne peut pas être aimé de tout le monde, mais ce n'est pas un cas de guerre,
chacun est libre. J'avais pourtant montré mon plus beau plumage pour vous plaire et
je vous montrais mon coeur ouvert.

C'est parfois dur, la vie. Je vais me poser un instant reprendre mon souffle.

et je repars, comme dans la paracha Masséi, il faut franchir des étapes.

J'ai retrouvé pour rythme de vie, elle ne nous trahit jamais si on l'aime, si on L'aime!

L'aigrette suit le feuilleton de ces aventures amoureuses et de ces vies en mouvement,
elle est paresseuse mais on lui pardonne tellement elle est belle

mais ce n'est rien à côté de l'ours qui se prélasse et fait sa sieste



C'est l'heure où les animaux cherchent l'ombre et nous y enseignent comment vivre en coexistence

(Dans le Pérék Chira, ces animaux magnifiques nommés "hayotes ha sadé (animaux des champs)" disent: Baroukh ha tov vé ha métiv, Béni soit celui qui donne le bon et le meilleur encore".)

Seul un singe farceur est capable d'affronter les ardeurs du soleil et il bondit de rochers en rochers
déguisé sous un sac déchiré! Tout le monde a le droit d'exister, tout est folie ou sagesse à égalité.

D'autres choisissent la grâce discrète, elle est toute Torah, pure et si belle.


et toute gentillesse

Cela existe dans le monde, la pureté, la vérité.
(Dans le Pérék Chira, ces gazelles ou tsvi disent: "Pour moi, je chanterai Ta puissance; au matin, je célébrerai Ta grâce; car Tu es une citadelle, pour moi, un refuge au jour de ma détresse" Psaume 59; 17.)

D'autres le sont également, mais en force, on ne peut le leur reprocher, le Créateur les a ainsi faits

(Dans le Pérék Chira, ce lion ou arieh dit: "Hachém s'avance comme un héros, comme un guerrier, il réveille son ardeur; il fait éclater sa voix, il poursse des cris de guerre, il déploi sa puissance contre les ennemis" Isaïe 42, 13.)

Et d'autres sont plus compliqués à comprendre, mais pour autant ils sont parfaits
.

Qui oserait altérer leur simple dignité? Pourquoi s'exhiber nu quand on est si beau habillé?

Mais la qualité n'est pas que des quadrupèdes, les ailes aussi sont pures et légères

 

Ce que nous devrions faire pour reconstruire un monde meilleur,
c'est nous remettre tous ensemble dans l'Arche de Noé, et tout recommencer.
A Jérusalem, nous avons commencé, venez nous y retrouver.
Tous les bons animaux que nous sommes tous y sont invités :



Nous deviendrons tous doux ensemble, nous apprendrons tous nos différentes langues
et nous parviendrons à danser ensemble.

Nous retrouverons doucement ce qui aurait pu réussir si facilement en Eve ('Hava) et Adam.


Qu'il est bon, qu'il est doux à des frères différents d'habiter ensemble.

Tout est possible, si on commence à vouloir se comprendre


Nous avons le même Créateur, alors il faut chercher mais on se ressemble
et on peut s'entendre.

 

 

--