Beauté de Jérusalem en novembre
Contact et union avec l'essentiel de ce que nous enseigne la Torah dans Sa Création.

Photos du Pr Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Retour à la page d'accueil http://www.modia.org
Retour à la page de toutes les photos

Nous sommes dans le mois de Héchvane ou Mar 'héchvrane. L'hiver approche, on le sent parfois, mais nous ne sommes pas dans les tempêtes de froid, pluie et neige qui frappent sur l'Europe. En ces jours-ci, la température est de plus de 25 degrés dans la journée sur Jérusalem. A la fois soleil, beauté des nuages, encore des fleurs d'été et feuilles d'automne.
Hélas, la politique est trop souvent lamentable et dégradante pour le peuple d'Israël et ses habitants. J'en transmets quelques nouvelles significatives aux lecteurs de Modia pour qu'ils réfléchissent à "comment vivre selon la Torah, et comment construire l'Israël demandé par la Torah ".
Mais la boue qui s'entend et se découvre me donne une impression de nausée. Trop.
Je sors respirer quelques instants dans la beauté de Jérusalem pour retrouver la beauté que la présence du Créateur met dans Ses créatures.
C'est une méditation immédiate, visuelle et sensible: pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour méditer selon les maîtres d'autres cultures; le paradis est ici. Le bonheur aussi, dans cette beauté. Et ici, nous sommes unis en ce chant intérieur avec tous les peuples du monde qui participent de cette même beauté dans la nature, comme le dit le psaume 67 (lien ici):
"Yodoukha âmim Eloqim, yodoukha âmim koulam.
(un jour) ils Te loueront les peuples, D.ieu, ils Te loueront les peuples, tous".

Je vous emmène dans cette promenade à Jérusalem, ensemble:

Que nous puissions être beaux comme cette feuille, jusqu'à la dernière seconde de notre vie et chanter ainsi.
Ani kinor, je suis une harpe, dit le psaume.
Les chants des feuilles splendides des pays du Nord comme le Canada passent ici avant de monter aux Cieux.


Ici, nous chantons avec les magnifiques paysages dessins de Chine et du Japon.
Ils viennent même lors de la fête de Souccote chanter à Jérusalem.



Les fleurs de Jérusalem sont comme les gens qui viennent y vivre pour se joindre au coeur de toute la création et de son Créateur.
Cette fleur est soleil, lune et océan.
Ah! si les humains regardaient chaque jour les fleurs autant que la télévision,
non pas pour les planter dans un vase mais pour en admirer de près la beauté,
ils fondraient comme la fleur elle-même en louange.
Et leur coeur deviendrait un peu meilleur.



Je vous emmène dans les feuilles des eucalyptus, comme des caresses et senteurs infinitésimales de légéreté.
Vous les sentez vous caresser le visage.


Est-ce possible une telle beauté? Tout est dans le regard, comme dans le couple.
Comme disait Avram à sa femme Saraï (Béréchite 16,15):
"maintenant je sais que tu es entièrement belle, toi" ate, de la première lette aleph jusqu'à ta dernière lettre tav.

aussi bien dans tes secrets que dans ton expansion irradiante:



Même les insectes minuscules viennent apprécier ta douceur.
Et leur beauté se révèle. Tout est beauté.

L'infiniment petit est méconnu dans sa beauté. Si les humains pouvaient être naturellement si beaux
lorsqu'ils pensent être les seuls à ployer sous le fardeau.
La beauté n'est pas pour parader mais simplement elle est dans l'être.


Seul le regard qui aime peut percevoir jusqu'à l'ombre de celui ou de celle qui peine.


Sans attention à autrui, on ne distingue pas sa nuance, on le confond avec les brindilles, on vit dans l'ignorance.


C'est cela la terre d'Israël, au détour d'un chemin, même dans Jérusalem, une ancienne petite caverne.
Un bonjour amical traverse les siècles, ils ont vécu ici, comme nous chaque jour, d'Israël.


Ici, la grotte dans la serre du jardin botanique, douceur des fougères de l'ère primaire, au coeur de l'eau et de la pierre.
Heureux celui se sait qu'il habite à l'ombre du Tout-puissant. (Psaume 91).


En regardant bien la terre, ici, en Israël, à chaque pas on franchit les siècles ou les millénaires.
La vie est une spirale: pour avancer, il faut chuter et repartir en arrière avant de progresser et d'aller vers l'avant.
En chaque infiniment petit, quelle force, qu'elle assurance puissante. Les mots des radios, eux, sont souvent du vent.


C'est l'heure de la prière des musulmans, hommes et femmes parsèment Jérusalem de leurs prières,
à genoux ils s'inclinent et se prosternent.
les Juifs vont rejoindre leur minyane de min'ha.
Yodoukha âmim Eloqim, yodoukha âmim koulam.
(un jour) ils Te loueront les peuples, D.ieu, ils Te loueront les peuples, tous.


J'étais sorti prendre un bain de bonté et beauté, après trop de nouvelles pénibles
par rapport à ce que nous voulons vivre de bien ici.
La nature est un régal. Mais il est aussi des arbres qui sont tout épines et en font gloire également.
Au moins, ils ne nuisent pas à autrui, ni à leur espèce ni aux autres. Ils ne fabriquent pas des partis ni des armées.
Ils se protègent au plus.


Jérusalem, c'est comme sa fonction dans le monde:
une variété inimaginable d'êtres de qualité venant de toutes les sources de l'univers.
Ainsi des fleurs et plantes ici présentes simultanément.


On comprend que ses rois, autrefois, étaient poètes. Cela reviendra. Quelle délicatesse.
Quel enseignement vivant sur la source capable de créer à Son image tant de splendeurs.


Et, toujours, la clef de tout, c'est la lettre beit, le duo masculin-féminin, inscrit en tout.
Il ouvre la Torah.
Le Chir ha Chirim, le Cantique des Cantiques, est une dimension permanente de la vie.

Et ici, toutes mes autres photos préférées
liées à la Torah, par des liens pratiques:
© Copyright

Jérusalem:

Fleurs splendides de Jérusalem et d'Israël:


Paysages et thèmes autres que Jérusalem:

Dessin:
Le regard de Moshé
au-delà du Jourdain
Apprendre à parler aux enfants dans les mots de la Torah; exercices sur photos:
sur la beauté et l'amour
Apprendre à ressentir aux enfants dans les mots de la Torah; exercices sur photos:
sur ce que l'on voit dans la vie quotidienne
Apprendre à regarder
aux enfants dans les mots de la Torah; exercices sur photos:

sur les magnifiques tableaux que nous donne la nature




Retour à la page de toutes les photos
comme voie de rencontre avec la beauté de l'essentiel