Hilloulotes et événements du mois de 'Hechvane

Vivre dans le "aujourd'hui juif" au rythme de la Torah,
de la vie des Sages, et des épreuves du peuple



Trouver la date d'une bar-mitsvah.
Les dates de la paracha de la semaine sont indiquées en page d'accueil, en haut à gauche.


En ce mois commence le 'hechbone, le compte exact de ce que nous voulons vivre depuis la nouvelle base de la Torah que nous commençons à lire (Béréchite et Noa'h). Et la Torah de texte et d'histoire nous donne les enseignements par les exemples de l'histoire. Le peuple d'Israël est un grand corps et une grande néchama animés d'une même vie à travers les particularités et les âges. Les affinités peuvent aussi franchir les régions et les siècles. Aussi, il est important de vivre les jours au rythme des richesses, des peines et des gloires de l'ensemble de tout le peuple, en une seule affection, autant que les actes de Hachém envers la création et envers Son peuple.

Les événements révèlent aussi des dynamiques particulières de certains jours ; ces jours restent aussi imprégnés de ce qui s'est passé ces jours-là, ne serait-ce que par la transmission du souvenir et de l'enseignement.

Par les informations multiples qui sont ici rassemblées, cette page constitue une véritable page d'étude indispensable dans une formation solide, avec la note que nous essayons de transmettre : l'étude dans la vie, simultanément par l'intelligence, la sensibilité et le coeur. C'est ainsi une organisation interne du monde dans la dimension juive, une anthropologie juive. Et non pas un dictionnaire, ni un "Quid" juif.
 
  Quelle humanité, quelle Europe et quelle France qui se vantent d'être "LA civilisation"! Le 16 octobre, en 1943, Dannecker, après Paris, arrête les Juifs de Rome. Deux jours plus tard 1015 sont envoyés à Auschwitz.

Le 27 Tichri 
Libération de la Galilée par l'Opération 'Hiram (30 octobre 1948).
En 1973, acceptation par Israël de la fin de la Guerre de Kippour.

Le 2 octobre 1187, le Sultan Saladine reprend Jérusalem aux Croisés et autorise les Juifs à y revenir.

Le 15 octobre (30 Tichri)
Lire I Rois 6, 35.
En 1973, le 26 octobre, capture de l'armée égyptienne et l'armée israélienne atteint Suez.

1 novembre 1349
Extermination de tous les juifs de Bruxelles (Belgique), y compris ceux qui se sont fait baptiser.
Y-a t'il des commémorations de ces crimes contre l'humanité de la part des autorités civiles, religieuses et éducatives en ce pays pour ces actes contre les Juifs? Pour arrêter l'antisémitisme qui continue sous des formes multiples.

2 novembre 1944
Déportation de 76000 juifs de Budapest.

4 novembre 
1940. Suspension de tous les fonctionnaires juifs à La Haye (Hollande) par les nazis.
1942. Convoi n°40 du Bourget-Drancy livrés par la France aux Nazis vers Auschwitz, 700 juifs environ gazés.

5 novembre 1943
Révolte des déportés du camp de Krychov en Pologne.

6 novembre 
- 1942. Convoi n°42 du Bourget-Drancy livrés par la France aux Nazis vers Auschwitz, 1000 juifs environ.

9 novembre
1938. Nuit de cristal : destruction des synagogues en Allemagne et Autriche sur le prétexte de l'assassinat de E. von Rath, secrétaire de l'ambassade allemande à Paris par Herschel Grynszpan.
1942. Convoi n°44 du Bourget-Drancy livrés par la France aux Nazis vers Auschwitz, 1200 juifs environ, dont 896 séfarades de Salonique.

10 novembre 1938
Après la Nuit de cristal, déportation de 35000 juifs à Dachau et Buchenwald.

15-16 novembre 1491
Bûcher et écartèlement de juifs accusés de tuer des chrétiens par magie, à La Guardia (Espagne).

17 novembre 1278
A Londres, pendaison de plusieurs centaines de juifs que l'on accuse faussement de trafic sur la monnaie.

20 novembre 1943
Convoi 63 de 1200 juifs, depuis Drancy vers Auschwitz. 

22 novembre 1348
Extermination des communautés juives en Bavière.

23 novembre 1939
Port de l'étoile jaune obligatoire en Pologne. 

25 novembre 
1696 Autodafé à Coimbra (Portugal) où 14 juifs sont brûlés vifs.
1940 Les Britanniques refusent le débarquement des 1770 juifs du Patria qui fuient le nazisme. Explosion du navire, 257 tués.

27 novembre 1095
Grande nouveauté, le pape (Urbain II) lance la première croisade, début d'une longue suite de persécutions terribles contre les juifs.

28 novembre 1940
Les Eglises réformées protestent en Hollande contre l'expulsion de tous les juifs de la fonction publique.



1 Mar'héchvane (5 octobre 2013)
Hiloula de Ribbi David ou Moché miMarocco

3 Mar'héchvane (7 octobre 2013)
Hiloula de R. Yits'haq, fils de R. Hayim de Volojine.

6 Mar'héchvane (10 octobre 2013)
An 4926, alyah du Rambam à Jérusalem au Mont du Temple, Har ha bayite.
Hiloula de R. Yéhouda le Hassid, rédacteur du Séfer 'hassidim.
Hiloula de R. Yits'haq Banone, caballiste du Maroc. 5736.

7 Mar'héchvane (11 octobre 2013)
Hiloula de R. Méïr Chapira de Loubline, fondateur du Daf Yomi, étude journalière mondiale de la même page de Talmud.

8 Mar'héchvane (12 octobre 2013)
Hiloula de R. Yaâqov Rozenheim, l'un des fondateurs de l'Agoudate Yisrael. 5726.

9 Mar'héchvane (13 octobre 2013)
An 4926, alyah du Rambam à 'Hévrone
Hiloula du Roche, Ribbi Achér ben Yé'hiel, an 5088.
Rabbénou Achér ben Yé'hiél, dit le Roche (1250-1327) était élève du Maharam de Rothenbourg qui l'appelait mori harav, "mon enseignant et mon maître", en Allemagne. Les persécutions chrétiennes le firent fuir en Espagne à Barcelone  puis il s'installa à Tolède, y causant une réunion des plus hautes études ashkénazes et séfarades. Il a écrit un célèbre livre  de Halakhotes de Rabbénou Achér à partir du Talmud, sur lequel il a écrit des ajouts (tossafotes). Il clôt l'ère des Tossafistes. 
Rabbénou Yosséf Caro, auteur du Choulkhane Âroukh, le prend comme base de son trépied de référence, avec le Rif et le  Rambam (il adopte une halakha chaque fois que deux de ces trois auteurs sont d'accord). 
 L'un des ses huit fils, tous célèbres, Rabbénou Yaâqov ben Achér (1270-1343) arriva avec lui à l'âge de 23 ans en  Espagne. Il est l'auteur de l'ouvrage de base de toute la halakha, nommé Arbaâ Tourim, les 4 piliers, qui reste le plan de  tout livre de halakha depuis lors. Lui-même, en fonction de cela, est dénommé le Tour ou le Baâl hattourim. 
 Rabbénou Yosséf Caro l'a commenté dans son Béit Yosséf dont le résumé très connu est le Choulkhane Âroukh, qui  garde exactement le plan du Tour.   Rabbénou Yaâqov ben Achér mourût, comme beaucoup, dans son parcours d'alyah vers la terre d'Israël. 

10 Mar'héchvane (14 octobre 2013)
Hiloula de Gad, fils de Yâqov et Léa. 2317.
Hiloula de R. Makhlouf Nissim Didi, de Tunis.

11 Mar'héchvane (15 octobre 2013)
Hiloula de Ra'hel Imanou, notre matriarche, an 2208. Enterrée à Beth-le'hem. Sa tombe est régulièrement mitraillée par les Arabes Voir ce lien.
Hiloula de Binyamine, Benjamin, fils de Yaâqov et Ra'hel.
Hiloula de Rabbi Na'houm de Tchernobil. Auteur de Maor Einayim.
Hiloula de R. Avraham Koriat, de Mogador.

12 Mar'héchvane (16 octobre 2013)
Hiloula de Rabbi Zéév Wolf Kitsés, disciple du Baâl Chém Tov. 5749.
Hiloula de R. Yaâqov 'Hayim, fil du Ben Iche  'Haï. 5681.
Hiloula de R. Ben Tsion 'Hazan, l'un des fondateurs de la Yeshiva Porat Yossef. 5712.
Hiloula du Rav Dov Acher André Neher (1988). Il n'est meilleur hommage que de relire son oeuvre indiquée sur la page de ce lien.
Assassinat du Premier ministre d'Israël Yits'haq Rabin (4 novembre 1995). Précédent, le déplorable assassinat politique fraternel : l'affaire de l'Altaléna fait 19 victimes (1948).

13 Mar'héchvane (17 octobre 2013)
Hiloula de R. Ra'hamim Berda, de Tripoli. 5689.

14 Mar'héchvane 1601, sauvetage miraculeux de la communauté de Prague, lors de la guerre de 30 ans, qui le fêta ensuite selon les usages de Pourim.

15 Mar'héchvane (19 octobre 2013)
Hiloula de Matityahou le 'Hachmonaï, Grand Prêtre.

15 Mar'héchvane (19 octobre 2013)
1954, décès du "Hazone Iche", Rabbi Avraham Yechayahou Karelitz, un des plus grands halakhistes de ce siècle en Israël. Son appellation "Hazone Iche" lui vient du titre de son livre le plus connu qu'il publia sous ce nom. Comme les grands halakhistes d'Espagne, particulièrement, il estimait qu'il fallait connaître les principales sciences (médecine, mathématiques, agriculture, etc.) pour se prononcer sur les sujets de halakha, ce qu'il faisait. Il monta en Eréts Israël en 1933, n'y dirigea pas d'institution mais fut l'enseignant et la référence de multitudes et des responsables civils ou religieux par ses conseils. Il savait garder le contact avec les différents groupes qui l'écoutaient pour son approche rationnelle, sûre, exigeante et pondérée.

17 Mar'héchvane (21 octobre 2013)
selon Ribbi Eliêzér (voir le Traité Roche hachana, page 11 b), opposé à Ribbi Yehoshua, en ce jour, anniversaire du verset : "Dans l'année 600 de la vie de Noa'h, le deuxième mois, le 17e jour du mois, en ce jour jaillirent toutes les sources de l'immense abîme, et les cataractes du ciel s'ouvrirent (Béréchite 7, 11).

18 Mar'héchvane (22 octobre 2013)
Hiloula de Ribbi Raphaël Baroukh Tolédano, Maroc. Auteur du Kitsour Choul'khan Aroukh. 5731.

19 Mar'héchvane, anniversaire du décès (en 1991) de mon épouse Yémima Nicole Dufour-Gompers, âléia hachalom, enterrée au Mont des Oliviers, Har ha Zéitim, à Jérusalem (bientôt reconstruite). On peut lire sur Modia le recueil des poèmes qu'elle a inspirés : Jérusalem et l'homme-bible ou L'amour au-delà de l'amour. Et sa lettre à sa maman à Auschwitz.

20 Mar'héchvane (24 octobre 2013)
Ribbi Avraham ben Yits'haq de Narbonne (1110-1179), Sage très respecté. Auteur du Séfer haEchkol, il introduisit en Provence la halakha des maîtres d'Espagne, tout en mettant en valeur les traditions propres à Narbonne. Son commentaire de Baba Batra est très proche de celui de Ribbi Chmouél ben Méïr.
Hiloula de R. Mordékhaï Charaébi, doyenb des caballiste de Jérusalem. 5764.
Hiloula de R. Yéhouda 'Haddad, de Djerba.
Hiloula de R. Nissim Cohen ha Cheni, Président du tribunal rabbinique de Djerba. Auteur de Maâssé Nissim.

21 Mar'héchvane (25 octobre 2013)
Hiloula de Ribbi David ben Zimra, le maître du Ari. Le Radbaz.
Hiloula de R. Avraham Azoulaï, grand-père du 'Hida, auteur de 'Héssed léAvraham. 5404.
Hiloula de R. Yi'hya ha Lévi Alcheikh, Chef de la communauté du Yémen. 5757.

22 Mar'héchvane (26 octobre 2013)
Hiloula de R.Issakhar Dov Roqéa'h, Admor de Belz. 5687.

24 Mar'héchvane (28 octobre 2013)
Hiloula de Binyamin (Benjamin),  fils de Yaâqov et Ra'hal. Enterré près de Kfar Saba. 2317.

27 Mar'héchvane (31 octobre 2013)
Pétira (décès) du Rav Chlomo Gorén, libérateur du Kotél et de 'Hévrone, ancien Grand Rabbin d'Israël. Il a remis en valeur l'étude du Talmud de Jérusalem.

27 Mar'héchvane
Selon la méthode d'interprétation de Ribbi Eliêzér (Traité Roche hachana 11 b), jour où la terre est devenue sèche après le déluge.

28 Mar'héchvane (5 novembre 2013)
Hiloula de Ribbi Yona hé'hassid de Gérondi (1200-1263). 5024. Cousin et élève du Rambane, Na'hmanide, il a reçu sa formation initiale de Ribbi Chlomo de Montpellier qui fut le plus virulent contre l'oeuvre de Maïmonide au point d'établir un interdit sur son oeuvre. Ribbi Yona vit les dégâts causés par ces querelles. Il constata également la décadence morale des chefs de communautés en Espagne pendant ce que l'on a appelé à tort  l'âge d'or (injustice sociale, immoralité) et consacra sa vie à la téchouva. Son ouvrage Chaâré hattéchouva est l'un des livres principaux lus pendant la période de Eloul. Le 'Hida dit que celui qui le lit acquièrera (yaskil) la sainteté, la piété, la téchouva dans sa lumière. Le Rambane, immense en science, l'appréciait, le citait et prenait conseil auprès de lui ; il exigea que son propre petit-fils porte son nom Yona. Son élève le plus connu est le Rachba, Ribbi Chlomo ben Adrét. Ces grands rabbins étaient aussi brillants en sciences, droit, affaires, philosophie et poésie qu'en judaïsme. Il a écrit également sur le Tanakh, le Talmud, la halakha et sa lecture de son ouvrage de morale (moussar) relie à toutes ces dimensions.
 

1 Kislév (4 novembre 2013) Jour de Roch 'Hodéche
Décès de Ribbi Ephraïm Alankawa, "le Rav" haqqaddoche, de Tlemcen (Algérie). Sa hiloula est fêtée également à Lag baÔmér.

4 Kislév
Lire les chapitres 7 et 8 du prophète Zacharie : "le 4e jour du mois de Kislév... Je suis revenu à Tsione et j'ai rétabli ma demeure au milieu de Jérusalem. Jérusalem s'apellera la ville de fidélité et la montagne de Héchém Tsévaote s'appellera la montagne du Saint".

5 Kislév
Maharcha. Rabbi Chmouel Eliêzer ben Yéhouda haLévi (1555-1631), de Cracow et Posen (Poznan). Sa belle-mère a pris en charge sa formation et celle de ses disciples. Un des plus grands commentateurs du Talmud, auteur des 'Hiddouché halakhote. Avec la clarté de Rachi qu'il prend comme guide, il enseigne le véritable raisonnement talmudique éloigné de la gymnatique vaine de démolition des arguments de l'adversaire (pilpoul abusif, ou 'hilloukim). Il était ouvert à toutes les formes des sciences juives menées avec sérieux. Il était exigeant envers la moralité et l'altruisme des dirigeants communautaires.

7 Kislév 
Décès du Rav 'Harlap. Rabbi Yaâqov Moché ben Zévoulone 'Harlap (1883-1951) fut Grand rabbin d'Israël depuis la mort du Rav Kook auquel il succéda, et dont il était l'ami de pensée et de coeur. Il avait aupraravant dirigé la Yeshiva du Mercaz haRav. Il est l'un des représentants du courant de pensée qui met en valeur simultanément la sainteté de la terre d'Israël, l'amour de la totalité du peuple d'Israël, la pureté du coeur et des pensées, et la conception de l'Etat d'Israël comme une étape positive dans l'avènement des temps messianiques.