Calendrier du mois juif de Nissane

Vivre chaque jour dans le "aujourd'hui juif" au rythme de la Torah,
de la vie des Sages, et des épreuves du peuple

 

Toutes les indications doivent être vérifiées, une erreur dans la transmission est toujours possible.
Le jour juif commence la veille au début de la nuit ; il se termine au coucher du soleil.
En tous cas, l'allumage des bougies de chabbate ne doit pas se faire plus tard que 18 minutes avant le coucher du soleil.


Pour comprendre l'organisation et les notions du calendrier juif, voir ici.
Voir le tableau de ce qui se passe dans le désert pour les Hébreux pendant ce mois.
Et dire la prière pour les enfants, dont le moment le plus favorable est la veille de ce mois ou en ce mois:
texte et commentaire ici
.


photo de l'auteur à Jérusalem
 

SENS DU MOIS DE NISSAN

Ce mois est très important, avec évidence pour tous, car c'est celui de la libération de l'esclavage d'Egypte, de l'esclavage qui est la dépendance à une culture non juive, et de la sortie vers le Sinaï et vers la terre d'Israël.
Nos Sages disent, pour exprimer cette importance que chaque jour vaut un mois entier (hodéche chalem) et le 'hassid "Voyant ou 'hozé de Loubline" insistait là-dessus en disant qu'il y a une sainteté en chaque jour (rouéh qodcho bé khol yom) égale à celle du mois tout entier (ma yiyé békol h'odéche). Nous essaierons donc de réussir chaque jour. Et cette page sera là pour nous y aider.
Le Rav Chémaléqi Niqlasbourg développe encore cette importance en disant que les 10 premiers jours de ce mois correspondant à la lettre youd (même guématria) du Nom Adonout, que les 4 jours pour le Korbane pessa'h (sacrifice) correspondent à la lettre dalet de ce Nom, que les 50 jours jusq'à Chavouote correspondent à la lettre noune et que le jour final de Chvouôte correspond à la lettre alef de ce Nom. Tout cela pour en manifester l'importante en sainteté (qédoucha) qui y est à notre disposition personnelle et à celle de tout Israël. Donc, en ces jours si importants pour Israël, réussissons chaque jour et nous sauverons Israël de tous ses esclavages et divisions et erreurs.
Tout le mois est considéré "mois de sim'ha, joie," comme le précédent, Adar. C'est pour celma qu'on ne se prosterne pas sur le sol en signe de lamentation et qu'il n'y a pas de prières dites de ta'hanoune, supplications dramatiques.
Le Ari, zal, le plus grand auteur de la cabale, indique que tout ce mois est sous le signe des lettres et voyelles du Nom de 4 lettres (Chém ha méforach) qui sont les initiales du verset bien connu de tous ne serait-ce que par le chant célèbre "Yismé'hou ha chamayim vétaghel haarets" (psaume 96,11: Ils se réjouissent les cieux et la terre"). Ne vous étonnez pas de la traduction, var les futurs ont le sens de présent continu. Et nos Sages remarquent que les lettres sont bien dans l'ordre et sur un verset de telle signification heureuse!
Pour toutes ces raisons, nos Sages y voient l'un des symboles de la Création du monde.
C'est un jour du meilleur présage pour tout et je vous souhaite une bonne journée et que tous vos meilleurs voeux se réalisent. Et pour tout Israël. Et pour toute créature dans le monde.

En ce sens, on remercie pour les beaux arbres qui reprennent vie et on commence à faire la bénédiction des arbres, Birkate ha ilanote.
On la fait en voyant deux arbres fruitiers en même temps, et en fleurs, naturels et de préférence non greffés et différents. Arbres en fleurs et non en fruits. On ne fait cette bénédiction qu'une fois par an. On peut la faire seul et les hommes aiment aussi la faire en minyane (groupe compté) de dix .
Le texte de la bénédiction dit:
Baroukh atta Hachém Eloqéinou mélékh ha olam ché lo 'hissar béôlamo davar, ou vara vo vériote tovotes vé ilanot tovotes l'hanote bahém béni adam.
Traduction: Béni es-tu Hachem notre D.ieu Roi du monde, qui n'a fait manquer de rien dans Son monde et qui a créé des créatures bonnes et des arbres bons pour que les humains en jouissent.
On peut ajouter le psaume 126 et le psaume 150.

Et remerciez et apprenez à apprécier davantage en admirant cette nature créée comme cadeau par les nombreuses belles photos de Modia que je vous offre pour cela. (lien ici).

Voici ce que je vois près de chez moi à Jérusalem.
Il est des moments dans la vie où l'on découvre la vérité et la raison
des êtres, des choses et de tout l'univers:
rarement, mais alors, apparaît que tout est beauté, couleurs, affection et que tout sera fidélité.




tout est possible, ensemble, réciproque, assuré.
Une seule pulsation sans déception.
Amitié, fraternité, éternité. Confiance assurément.
Le bleu est bleu, le blanc est pur, les fleurs sont fleurs, tout est chant et chaleur des présences.


Et même si nous regardons plus loin, c'est la même présence.


Que l'on s'éloigne l'un de l'autre, rien ne change. Amour-toujours, dit tout.
Hodou la Chem ki tov, louons Hachém car Il est bon,
ki lé ôlam 'hasdo, car pour toujours est assurée Sa bonté.




Mais que seraient les fleurs sans ta présence,
il en est tant ailleurs qui ne sont pas notre chant.



Avec toi, dit Israël, mon regard trouve toujours l'axe véridique,
la chanson de l'Amour créatif
et le silence d'assurance.
Toute la beauté du monde te ressemble.



Israël, "en quoi ton bien-aimé est-il meilleur que tous les autres amants,
ô toi la plus belle des femmes" pour que tu dises de tels chants (Cantique des Cantiques 5,9).

Un jour, le monde entier reconnaîtra que le chant d'Israël est vers celui qui porte tous les univers
et qu'il porte les noms de amour-fidélité-louange-assurance-éternité-fraternité.
Alors, tout sera beauté et douceur.
Mais il n'y a qu'un seul coeur de ce chant: Jérusalem et la terre d'Israël.
Si vous regardez bien, vous le voyez en marchant dans Jérusalem.


Le 1 nissane
- le Michkane, sanctuaire dans le désert y à été inauguré (Chémote 40, 17 et Vayiqra Rabba 13), puis le Temple par Ezra (voir dans le livre d'Ezra 6, 15...), puis la reconsécration du Temple (II Chroniques 29, 17).
- Fin de l'ordination de Aharone et de ses fils par Moché (voir le Rachi de Vayiqra 9, 1).
- Les fils d'Aharone, Nadav et Avihou se sont brûlés.
- Hiloula du Prophète Ovadia, dont on peut lire le texte dans le Tanakh (Bible): facile, il n'a qu'un chapitre, de 21 versets, mais lesquels!

Aller étudier le sens de la fête de Roch 'Hodéche, ici comme le recommande le Chla ha Qadoche (lien ici).
Certains ne mangent aucune matsa dès maintenant jusqu'à Pessa'h pour lui donner tout son sens alors. C'est seulement un usage (minhag) et non une obligation. Beaucoup aussi pratiquent davantage le miqvé (lien ici pour connaître) pour se purifier jusqu'à la fête.
Après la prière de moussaf de ce jour, on commence à lire la paracha relatant le sacrifice que les chefs du peuple viennent offrir pour l'inauguration de l'autel lors de la seconde année après la sortie d'Egypte, pensant que cela s'est fait en ces dix jours depuis aujourd'hui. Un chef de tribu par jour, aujourd'hui le chef de la tribu de Yéhouda (que aucun gouvernement ne donne jamais ce territoire nommé "Yéhouda, Juif" à une puissance étrangère! comme le gouvernement actuel a l'intention de le faire) est Nachchone ben Aminadav.
Important de lire ce texte et d'y réfléchir personnellement dans le 4e livre de la Torah, Bemidbar ou Les nombres, chapitre 7, versets 1 à 17, et continuer les jours suivants. On dit que c'est le "Néssi ha yom", le Chef de gouvernement du jour. Que ce soit un bon présage qu'on va devoir nous choisir une bon Chef d'Etat en ces jours. A l'époque, pas de problème, chacun des Chefs de tribus était honoré à son tour.
Une coutume antique (min'hag vatiqine) est de ne pas manger de lentille (âdacha, âdachim au pluriel) pendant le mois de Nissane et non plus de ne pas jeûner hormis circonstance exceptionnelle, bien entendu il y a le jeûne des premiers nés avant Pessa'h.
Revenez sur cette page les jours suivants, j'essaierai de la développer pour chaque jour.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
De quand date la haggada de Pessah?
Sa forme actuelle comporte quelques variantes entre les communautés mais, dans l'ensemble, elle était déjà ainsi pratiquée dans les communautés de Soura et Pumbédita en Babylonie, au temps du Talmud.


2 Nissane
 Moché accomplit le rite de la vache rousse (Rachi sur Guitine 60b).
Aujourd'hui, le chef de la tribu de Issakhar qui offre le sacrifice est Netanael ben Tsoar.
Important de lire ce texte et d'y réfléchir personnellement dans le 4e livre de la Torah, Bemidbar ou Les nombres, chapitre 7, verset 18 et suivants.
Hiloula de l'Admor Chalom Dov Baer de Loubavitch (lien)
Première visite du Premier ministre israélien, Ména'hém Bégin, en Egypte, le 2 avril 1979.
Nous progressons vers Pessa'h de tout notre être mis en question et préparant sa fleur:



(Photo de l'auteur)

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
A t'on des preuves que l'ordre dans lequel se déroule la Haggadah dépend de cette époque?
Oui, car si vous lisez la michna Pessa'him 10, 1-8 et le Talmud Pessa'him, page 116 vous trouverez mot pour mot comment il faut passer la soirée et ce qu'il faut y faire, dire et à quoi réfléchir.

3 Nissane,
Aujourd'hui, le chef de la tribu de Zévoulone offre le sacrifice, c'est Eliav ben 'Hélone.
Important de lire ce texte et d'y réfléchir personnellement dans le 4e livre de la Torah, Bemidbar ou Les nombres, chapitre 7, verset 18 et suivants. Cette tribu (chévét) s'adonne particulièrement au commerce et permet par là à la tribu de Issakhar de s'adonner entièrement à l'étude de la Torah et d'être ainsi bénédiction pour tous. Pratique dans le peuple juif qui dure avec cette exclusivité mais ne concerne alors
comme aujourd'hui qu'une minorité; l'ensemble du peuple étudiait la Torah, c'est évident, mais non pas de façon exclusive.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Comment se faisait la relation pédagogique à l'époque entre parents et enfants lors de cette soirée?
Selon ce qui est indiqué clairement dès la Torah: les parents doivent enseigner leur enfant, leur raconter, répondre à ses questions; voyez les versets de Chémote, l'Exode 12,26 et 13,8 et 14 et Dévarim (le Deutéronome) 10,20. Bien plus, il est dit qu'il faut le faire selon ce qu'est l'enfant; et la michna de Pessa'him 10,4 dit que si l'enfant n'a pas la capacité de comprendre, son père doit l'enseigner, ce qui veut dire l'enseigner quand même et en trouvant les moyens qui lui seront accessibles, magnifique attention personnelle qui doit être une règle générale dans le judaïsme: "élever l'enfant selon son propre chemin à lui, ('hanokh lefi darko).

4 Nissane,
Aujourd'hui, le chef de la tribu de Réouvén offre le sacrifice, c'est Elitsour fils de Chédéour.
Tous ces princes offrent exactement les mêmes présents, marquant bien l'égalité totale devant D.ieu:
une écuelle d'argent d'un poids de 130 chéqels (un chéqel ou séla fait 17 grammes), un bassin d'argent de 70 chéqels en poids, selon les poids dusanctuaire, tous deux remplis de fleur de farine pétrie à l'huile pour l'offrande, une coupe de 10 chéqels, en or et pleine de parfums, un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an pour le sacrifice de ôla (élévation), un jeune bouc pour le sacrifice d'expiation ('hatate), et deux taureaux pour le sacrifice de rémunération (chélamim), 5 béliers, 5 boucs, 5 agneaux d'un an.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Cela est-il uniquement le rôle du père?
Il est indiqué dans la Torah que le père doit assumer et assurer ce rôle. Mais il est aussi bien précisé dans la michna que, si le père n'en n'est pas capable, sa femme est-il dit doit le remplacer pour cela. Ce qui veut dire que la mère-femme doit donc en être capable et avoir acquis l'enseignement. D'autre part, on n'hésite pas à la placer à la hauteur de la fonction ni à parler d'un homme incompétent ou déficient.

5 Nissane
Prince du jour: Chlomiel ben Tsourichadaï de la tribu de Chiméone.
Voici les compositions de ces tribus dans le désert et leur place autour du michkane (voir paracha Bémidbar, ici):

bétail
DRAPEAU
TRIBU DE ACHÉR
41500
DRAPEAU
TRIBU DE DANE
62700
DRAPEAU
TRIBU DE NAFTALI
53400
157600
bétail
DRAPEAU
TRIBU DE
BINYAMINE
35400
DRAPEAU
TRIBU DE
ÉPHRAÏM
40500
DRAPEAU
TRIBU DE
MÉNACHÉ
32200
108100
Zone 2
Les fils de Mérari
6200
Zone 2
Les fils de
Guerchone
7500
ZONE 1
MICHKANE
Zone 2
Moché
Aharone
et ses fils
Zone 2
Les fils de Qéhate
8600
Total des Lévi : 22300
DRAPEAU
TRIBU DE YISSAKHAR
54400
DRAPEAU
TRIBU DE YÉHOUDA
74600
DRAPEAU
TRIBU DE ZÉVOULONE
57400
186400
bétail
DRAPEAU
TRIBU DE GAD
45650
DRAPEAU
TRIBU DE RÉOUVÉNE
46500
DRAPEAU
TRIBU DE CHIMEÔNE
59300
151450
bétail

Total de toutes les tribus d'Israel : 603550

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
N'est-il pas surprenant de nous faire rappeler que nos ancêtres étaient des idolâtres?
Non, car le peuple juif a une fonction par rapport à l'ensemble de la Création pour y jouer un rôle de bénédiction. Ce rôle est sublime mais n'est pas dû à notre grandeur supposée. Au contraire, c'est parce que nous ne sommes pas meilleurs ni pires que nous pouvons aussi jouer ce rôle pour tous. Le mythe imaginaire de peuple élu n'est que dans l'esprit des jaloux et antisémites: la porte leur est ouverte si ce rôle difficile des Juifs les tente. Et Moïse était le plus modeste des hommes, ni le plus fortuné, ni commandant aucun autre peuple et les charges du peuple juif sont très nombreuses et difficiles.

6 Nissane
Prince du jour, celui de la tribu de Gad: Eliasaf ben Réouël. Voyez dans la paracha Mattote (lien ici), ce qui se passa quand les deux tribus de Réouvéne et de Gad, munies de grands troupeaux, demandèrent à Moché l'autorisation de s'établir au delà du Jourdain (ch. 32). Et ce que cela nous enseigne sur la parole donnée, et sur nos obligations envers la terre d'Israël, et comment Moché résoud ce problème face à ceux qui préfèrent vivre en dehors.
Voici ce qu'il y avait sur le drapeau de chaque tribu:


Drapeau de la tribu de Dan qui est au centre de Achér et Naftali
Drapeau de la tribu de Ephraïm qui est au centre de Binyamine et Ménaché
Drapeau de la tribu de Réouvéne qui est au centre de Gad et Chimeône
Drapeau de la tribu de Yéhouda qui est au centre de Yissakhar et Zévoulone
 
Néchér, aigle

(Dévarim 32, 11)

Chor, boeuf,taureau
( Dévarim 33, 17)
Adam

(Béréchite 30, 14)

Arié, lion

(Béréchite 49, 9)

Symbole sur le drapeau
mém
réich
béit
aléf
Lettre du nom du patriarche Avraham sur le drapeau
qouf
'héit
tsadé
youd
Lettre du nom du patriarche Yits'haq sur le drapeau
béit
qouf
 âyine
youd
Lettre du nom du patriarche Yaâqov sur le drapeau


Hiloula de Rabbi 'Hayim Aboulafia.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Pourquoi boit-on 4 coupes de vin?
D'abord, on devrait parler de 4 ou 5 coupes, nous le verrons. Plusieurs réponses sont clairement fournies par nos Sages:
- Dans le passage de Chémote (Exode) 6, 6-9, cinq promesses sont faites par D.ieu à Son peuple: "Parle ainsi aux enfants d'Israël: "Je suis Hachém! Je veux (1e coupe)vous soustraire aux tribulations de l'Égypte et (2e coupe) vous délivrer de sa servitude; et (3e coupe) Je vous affranchirai avec un bras étendu, à l'aide de châtiments terribles. (4e coupe) Je vous adopterai pour peuple, Je deviendrai votre Dieu; et vous reconnaîtrez que Moi, Hachém, Je suis votre Dieu, Moi qui vous aurai soustraits aux tribulations de l'Égypte. Puis, (5e coupe) Je vous introduirai dans la contrée que J'ai solennellement promise à Abraham, à Isaac et à Jacob; Je vous la donnerai comme possession héréditaire, Moi Hachém."
Ces 5 coupes étaient bues; puis, il semblerait que ce soit à l'époque de la dispersion que la cinquième ait été transformée dans des communautés dispersées en symbole de ce qui sera réparé à la venue d'Elie qui annoncera l'arrivée du Machia'h, le Messie.
Le Rav Chlomo Goren, Grand Rabbin d'Israël après la constitution de l'Etat d'Israël par les Nations Unies et après la libération du territoire contre les armées arabes envahissantes, a beaucoup milité pour la remise du Talmud de Jérusalem dans l'étude quotidienne et pour la restauration de la 5e coupe de vin lors du Séder comme initialement. Une haggadah qu'il a approuvée et réalisée avec le Rav Yéhouda Léon Azkénasi, zal, est rédigée selon ce rite, elle est brillamment illustrée par le peintre Moretti.
- En restant au chiffre 4, cela ferait aussi allusion à la joie que donnent les 4 enfants; également, aux quatre empires qui, alors, avaient opprimé le peuple juif (Egypte, Babylone, Perse, Rome et celle dernière comprend toute la persécution chrétienne et occidentale); une nouvelle persécution collective prend actuellement le relai de cette dernière contre les Juifs.

7 Nissane,
En 1190, le 7 nissane, 16 mars, célèbre suicide collectif des Juifs de York en Angleterre pour ne pas se soumettre à la conversion forcée au christianisme. En cet anniversaire, en ces jours, le gouvernement britannique supprime les informations sur la Choa " pour ne pas blesser la susceptibilité des nombreux citoyens musulmans britanniques qui nient la Choa". Effarant mais plus qu'inquiétant quand non loin de l'Europe un Etat réclame officiellement la disparition d'Isra¨Pel, que le second de Al Qaida lance un appel mondial à tuer tous les Juifs, que les Hamas et le Hesbollah on t le même programme et que le gouvernement israélien déclare officiellement qu'il ne peut rien faire contre les tirs de roquettes qui, après Sdérote et le Néguev arrivent maintenant à la ville de Achkélone, et que ce gouvernement parès avoir remis aux terroristes qui tirent ces roquettes prévoit de leur remettre les territoires de Judée et de la Samarie qui tomberont immédiatement dans leurs mains. En fait, cette attitude du gouvernement israélien conforte les gouvernements européens à agir ainsi.
et, en cette date, le 7 mars 1994, une autre choa s'est produite dans un monde qui n'a pas tiré les leçons et avec une culpabilité partagée encore par les occidentaux: 1 million de toutsis ont été massacrés au Rwanda. Le peuple juif qui a tant souffert, comprend et partage l'émotion. Les coupables là non plus ne sont pas encore condamnés. Le rôle le l'ONU et de la France a été particulièrement grave, dès l'époque de François Mitterand. (lien ici) et ici sur l'encyclopédie Wikipedia.

Yehoshua reçoit l'ordre de passer le Jourdain après la mort de Moché. Lire le début du livre de Yehoshua. 

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Y a-t'il des variantes dans les chants qui accompagnent la fin de la soirée de Pessa'h suivant les communautés? Effectivement, même ces chants en hébreu ne sont pas les mêmes dans les pays différents. Aujourd'hui on a tendance à classifier tous les Juifs en deux groupes (achkénazes et sépharades), mais c'est une absurdité historique et géographique qu'il vaut mieux oublier. Et nombre de ces chants sont en langues différentes, de même que la Haggadah fut dite aussi en de nombreux langages locaux. Il y a par exemple une haggadah tunisienne ou marocaine, même si elles ne font que traduire le texte le plus admis. De plus, sur les haggadotes imprimées, vous pouvez constater que les commentaires ou descriptions du rite sont le plus souvent en langue locale.

8 Nissane,
En 1772, le 11 avril, première déclaration publique catégorique du Gaone de Vilna contre le 'hassidisme.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
N'est-il pas surprenant de voir à la fin de la haggadah cette prière: "déverse Ta colère sur ceux qui nous persécutent".
C'est la question qui est surprenante. Car, cette prière a été insérée au Moyen-Age après tellement de persécutions inhumaines et cruelles et seule cette colère divine semble pouvoir faire réfléchir des individus se disant intelligents, religieux et qui falsifiaient la parole de D.ieu lui-même pour persécuter Son peuple. Et se disaient, en plus, des gens choisis par D.ieu pour cela. Toute cette philosophie interne au christianisme a trouvé son apothéose dans Auschwitz et le silence du Pape alors. Et avec le culôt de dire en plus qu'il faut tendre la joue. L'intelligence humaine est passée ainsi par plus d'un millénaire de folie. Et il semble qu'elle veuille repartir pour un tour, et sans réaction massive contre la nouvelle folie qui s'étend. Et nous vise clairement.

10 Nissane,
En 1391, célèbres massacres en Espagne dans la région de Séville, plus de 50000 Juifs périrent. Ne pas oublier ces massacres répétés que l'on cache derrière le mythe de l'âge d'or espagnol pour les Juifs.
En 1692, Pourim de Carpentras en France.
Hiloula de Myriam, la soeur de Aharone et de Moché. Et voir surtout ici.
Yehoshua et les béné Yisrael franchissent le Jourdain.
Décès du Rav Chalom Messas, ancien Grand Rabbin de Meknes, puis du Maroc puis de Jérusalem, dont nos lecteurs bénéficient, de par son enseignement dispensé sur le site. Lien ici.


 Anniversaire du décès du Grand Rabbin du Maroc puis de Jérusalem, le Rav Chalom Messas, zal.
La tombe du Rav se situe près du Parking principal du cimetière de Guivate Chaoul, à Jérusalem.
le Rav et, une tradition continuée: ici son fils le Rav David Messas
Grand Rabbin de Paris, père du Rav Ariel Messas.
Ce n'est pas pour célébrer le culte de quelqu'un mais c'est pour continuer à découvrir la richesse de ce qu'il a transmis de la Torah, pour nous éveiller dans l'axe des qualités de la Torah qu'il a découvertes et vécues éminemment.
C'est cela l'action continue d'un grand Sage. C'est en ce sens que la Torah dit: "Notre Père Yaâqov n'est pas mort, lo mét".

Et reportez vous à nos pages sur l'enseignement du Rav Chalom Messas avec les photos: http://www.modia.org/tora/messas.html


Question-réponse pour préparer Pessa'h:

Il y a beaucoup de parties différentes dans la haggadah et je ne parviens pas à comprendre comment elle est construite.
Réponse:
- Il y a d'abord un ordre qui vous est donné par la liste des 14 étapes que l'on dit dès le début de la soirée, et que l'on répète partiellement ensuite quand on en franchit une.
- Repérez un autre ordre, c'est celui où l'on boit chacune des 4 ou 5 coupes de vin.
- Enfin, vous pouvez rechercher à l'avance cet ordre-ci:
1°le kiddouche en début de soirée et la bénédiction de remerciement pour le repas à la fin de la soirée.

2°le récit de toute l'aventure du peuple juif, récit suscité par les questions des quatre enfants (Avraham, descente en Egypte, esclavage, libération) suivi du hallel de louange.
3°la réalisation des mitsvotes que l'on doit faire ce soir: raconter aux enfants qui questionnent, boire les coupes de vin, manger ce qui représente le sacrifice de Pessah, manger la matsa, le moror et les herbes amères, avec les bénédictions qui correspondent.
Avec tout cela, vous pouvez vraiment bien suivre la soirée, et même en établir votre propre structure!

11 Nissane, hiloula du Rambane (voir absolument sa bibliographie), et de Rabbi Yechaya ha lévi, le Chla ha qadoche l'un des principaux commentateurs présentés sur le site Modia
Fin de la période pendant laquelle Yehoshua circoncit sa génération  (Livre de Yéhoshua 5, 3).
En 1902, naissance de Ména'hem Mendel Schneerson qui sera le Rabbi de Loubavitch.

Lors du Chabbate Métzora, Chabbate Ha gadol, les rabbins préparent Pessa'h par une grande exhortation dans les synagogues. Y aller.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Il y a tellement de choses qui sont présentées dans la haggadah qu'on n'a pas une formation suffisante pour percevoir tout cela et beaucoup ne savent même rien. Réponses:
- généralement, chaque communauté et rabbin organisent des cours de préparation.
- Modia a mis à votre disposition une matière abondante puisée aux meilleurs enseignements des Sages. De plus, vous le savez, vous pouvez intégralement disposer de cette matière pour organiser vos cours familiaux, amicaux, communautaires. Il est honnête de citer votre source.
- en Israël, une initiative supplémentaire existe: on organise une répétition avec démonstration, et comme cela ceux qui n'ont aucune expérience par manque d'éducation ou parce qu'ils viennent de communautés qui s'intègrent en Israël, peuvent découvrir, comprendre, se situer et vivre ensuite en étant actifs extérieurement et intérieurement lors de la soirée. Des volontaires (très très nombreux en tous domaines d'aide en Israël) réalisent cela aussi bien auprès des jeunes de l'armée, que dans des groupes d'immigrants de régions où le judaïsme ne pouvait pas se pratiquer facilement. Comme d'autres amis, je participe à ces actions. Le judaïsme est une famille et non des positions sociales, et il serait inadmissible que certains sachent et ne partagent pas ce qu'ils ont reçu gratuitement du Ciel au même titre que les autres. C'est même une obligation unique: "étudier et enseigner".

12 Nissane,
Maladie du Roi 'Hizkiyahou (II Rois 20, 1).
Alya des Juifs de Babylone avec Ezra en 457 avant l'ère commune (Ezra 8, 31).
En 1839, massacres et conversions forcées de Juifs à l'Islam en Perse.

Question-réponse pour préparer Pessa'h:
Quel est le sens du fameux: "l'an prochain à Jérusalem", n'est-ce pas désinvolte et mensonger?
Effectivement, on peut le voir comme cela, comme ceux qui disent: "la semaine prochaine je commencerai le régime!", ce qui veut dire clairement: "jamais". Et il faut donc beaucoup d'aplomb pour redire cela chaque année quand on sait très bien que ce n'est pas la détermination sincère du coeur. Donc, la tradition nous place devant un examen de conscience très redoutable, rien d'anormal à cela.
Mais cela peut s'appliquer à tout ce que nous disons dans nos prières et à l'écart de chacun entre les programmes, les pensées et les actes. Donc, c'est nous mettre devant le miroir sans aucun masque.
Et cela concerne autant ceux qui vivent en IsraEL sur la terre qui est celle du Saint béni soit-Il et non celle de citoyens qui la possèderaient en leur nom propre.
Moi, vivant à Jérusalem, est-ce que j'y "vis vraiment" et est-ce que je vis vraiment "Jérusalem" pour ce qu'elle est? Merci de votre question, elle est magnifique et, lorsque nous rechercherons le 'hamets, nous serons sommés de la même manière: il ne s'agit pas seulement du 'hamets matériel mais de tout ce qui pourrit en nous et entre nous et les autres dans notre coeur, dans nos actes et pensées. Un travail énorme d'authenticité. Voilà, et après avoir aussi bien étudié les pages consacrées à Pessah et à la haggadah, nous sommes fin prêts pour la remise en ordre, ce qui est le sens du mot "sédér".

Ici, un lien sur une histoire de 'hamets qui donne à réfléchir.

13 Nissane,
Le soir, recherche du 'haméts (bédiqate 'haméts). C'est le soir avant le séder.
Décrêt d'Amane (Esther 3, 12).
Hiloula de Ribbi Yoseph Caro ou Qaro. Rabbénou Yossef ben Éphraïm Qaro (1488-1575), séfarade, vécut en Turquie où il commença à écrire son Béit Yossef, sur lequel il travailla plus de vingt ans. Ce livre de halakha (prescriptions pratiques tirées de la Torah) est la base d'un condensé qu'il rédigea et nommé le Choul'hane Âroukh (imprimé en 1571). Il vécut ensuite en Bulgarie actuelle, en Égypte et en Éréts Yisrael à Tsfate (Saféd). Ses élèves et ses collègues comptent parmi les plus grands noms de l'histoire juive en halakha et en qabbala. Son Béit dine, le tribunal rabbinique, rayonnait sur tout le pays et on le consultait de l'étranger.

Choul'hane Âroukh Nom d'un livre de R. Yosséf Qaro.
Le Choul'hane Âroukh est, avec le Tour et le Sémag, un livre de base dans l'étude des halakhotes. Il reprend le plan du Tour.
Il a été écrit par Ribbi Yosséf Caro (1488-1575) à Saféd. Le style clair et simple s'aligne sur celui de Maïmonide.
Il y a 4 livres dans le Choul'hane Âroukh
1. Ora'h 'Hayim, qui traite des prières quotidiennes, du Chabbate et des fêtes de toute l'année ;
2. Yoré Déâ, qui traite de la cachroute, des lois de nidda (pureté familiale) et tévila (usage du bain rituel), des voeux, de la tsédaqa ou bienfaisance, des conversions et du deuil, de ce qui est permis et interdit (Hilkhote issour vé éter) ;
3. Évén Haêzér, qui traite du mariage et du divorce ;
4. 'Hochén Michpate, qui traite du droit civil.

Ora'h 'Hayim a 697 simanim ou chapitres, c'est le plus long de ces 4 livres.
Yoré Déâ a 403 simanim.
Évén Haêzér a 178 simanim, le plus court des 4 livres.
'Hochén Michpate a 427 simanim.

Les chapitres comportent un nombre très différent de paragraphes ou séifim (de 2 dans le chapitre bassar à 1056 dans le chapitre chabbate.

Les deux principaux commentateurs de la page du Choul'hane Âroukh sont, par livres :
1. Pour le Ora'h 'Hayim :
- le Maguén David, de Rabbi David ben Chmouel Hallévi (1586-1667) qui était déjà reconnu comme un brillant talmudiste dès son enfance ;
- le Maguén Avraham, de Rabbi Avraham Abeli Gombiner (1637-1683) qui mérita de voir de nombreux commentaires écrits sur le sien.
Citons aussi Michna Béroura.

2. Pour le Yoré Déâ :
- le Touréï Zahav (Taz), de Rabbi David ben Chmouel Hallévi (1586-1667) ;
- le Siftéï Cohén, de Rabbi Chabse Haccohén (1622-1663), élève brillant du Séma et du Maharam, nommé le Chakh, qui souffrit des pogromes des cosaques de Chmielnicki.

3. Pour le Évén Haêzér :
- le Béit Chmouel, de Rabbi Chmouel Phoébous (fin du 17e siècle) ;
- le 'Hélkate Mé'hoqéq, de Rabbi Moshé Lima (1605-1658) qui ne couvre pas l'ensemble du Évén Haêzér.

4. Pour le 'Hochén Michpate :
- le Séfér Méirate Êynayim (Séma), de Rabbi Yehoshua Falk (1550-1614), élève du Rama et du Maharchal, qui a fait un commentaire sur l'ensemble du Choul'hane Âroukh ;
- le Siftéï Cohén, de Rabbi Chabse Haccohén (1622-1663). 
Nous trouvons aussi dans la colonne extérieure le Béer Haggola, du Rav Moshé Rivkés (dcd vers 1672). De Vilna, il se réfugia temporairement à Amsterdam pendant les pogromes de Chmielnicki et y publia son livre, qui est une somme des références, talmudiques ou plus récentes, pour chaque halakha du Choul'hane Âroukh. Il fait donc le lien entre l'étude du talmud et le Choul'hane Âroukh.

Le Choul'hane Âroukh est le livre de base de la halakha. Mais n'oublions pas que le Choul'hane Âroukh est un résumé du commentaire de Marane sur le Tour, commentaire dont le nom est le Béit Yossef. En cas de difficulté sur la compréhension ou en cas d'étonnement sur une halakha, il faut se reporter au Béit Yossef, qui donne la formulation la plus précise.
Au second niveau, il sera utile d'étudier le Tour.

13 Nissane, (24 mars 2013),
Hiloula de Moché Alchéikh haqqaddoche. 
C'est aussi la hiloula de l'Admor important du courant 'Habad, le Tséma'h Tsédéq (1789-1866).

14 Nissane, (25 mars 2013), Veille de Pessa'h (êrév Pessa'h).
 Le matin, fin du temps où l'on mange du 'haméts puis annulation de tout 'haméts (biour 'haméts). Demander au rabbin local les précisions horaires.
Jeûne des premiers-nés (taânite). Lire Massékhète Soférim 21.
Selon certains, Hiloula de Avraham avinou.
Le soir, Séder de Pessa'h.

15 Nissane, 1e jour de Pessa'h. Au soir, après la prière de ârvite, on commence à dire la bénédiction de la rosée (morid hattal).
On commence alors à compter le Ômér après Ârvite.
Naissance de Yits'haq avinou.
Beaucoup d'événements importants se passèrent ce jour : Sarah dans la maison de Pharaon (Béréchite 12, 15); l'alliance avec Avraham (Béréchite 15, 18), l'annonce d'un fils à Sarah (Béréchite 18, 10), la demande du plat de lentilles par Esav à son frère Yits'haq (Béréchite 27, 4), l'épisode du buisson ardent pour Moché (Chémote 3, 2), le rejet de Vashti et la montée d'Esther.
En 73, le célèbre suicide collectif à Massada.
En 1720, le 23 avril, naissance du Gaone de Vilna.

16 Nissane, 2e jour de Pessa'h hors d'Israël
En Israël, 1e jour de 'Hol ha moêd Pessa'h et 1e jour du Ômér. Le soir 2e jour.
Hors Israël, 2e jour de Pessa'h et 1e jour du Ômér. Le soir 2e jour.
Naissance et hiloula de Lévi, fils de Yaâqov et de Léa.
Première offrande du Ômer sur la terre d'Israël de temps de Yehoshua (Livre de Yehoshua  5, 11).
Pendaison de Hamane (Esther 7, 10).

17 Nissane (28 mars 2013),  dit de  'Hol hamoêd.
En Israël, 2e jour de 'Hol ha moêd Pessa'h et 2e jour du Ômér. Le soir 3e jour.
Hors Israël, 3e jour de la fête;  2e jour du Ômér
Beaucoup lisent Chir haChirim après Cha'harite.
Hiloula de Ribbi Méïr Abou'hatséra de Achdod, Baba Méïr  (1983).

18 Nissane
En Israël, 3e jour de 'Hol ha moêd Pessa'h et 3e jour du Ômér. Le soir 4e.
Le Pharaon apprend la nouvelle de la fuite des Hébreux (voyez Rachi sur Chémote 14, 5).
La salle de Yits'haq avinou est ouverte exceptionnellement aujourd'hui à Hévrone, alors qu'elle est toute l'année à la seule disposition des Arabes depuis les accords avec l'OLP. A cette occasion, montée de masse des Juifs à 'Hévrone pour visiter les 3 salles des patriarches et matriarches (lien ici pour voir toutes les photos de 'Hévrone).



19 Nissane, Chabbate de 'Hol ha-moêd Pessa'h. Cantique de la Mer Rouge et de Myriam.
En Israël, 4e jour de 'Hol ha moêd Pessa'h et 4e jour du Ômér. Le soir 5e.
Hiloula de Rabbi Aharone de Karline.
Naissance du pire ennemi des Juifs après Amalek et Amane: Hitler en Autriche le 20 Avril 1889.

20 Nissane,, hiloula de Rav Haï Gaone, de Poumbédita
En Israël, 5e jour de 'Hol ha moêd Pessa'h et 5e jour du Ômér. Le soir 6e.
Hiloula de Ribbi 'Haï Gaone, le dernier de la chaine de transmission, sorti de Pumbedita en Babylonie..

21 Nissane,
7e jour de Pessa'h en Israël, fin de la fête, 6e du Ômér, le soir 7e.
Yaâqov fuit de la maison de Labane (Béréchite 31, 17).
Traversée de la Mer Rouge, chants (Chémote 14, 22 et Sotah 12b) et près la sortie de la Mer Rouge, les béné Yisrael ne trouvèrent pas d'eau potable.

22 Nissane, clôture de Pessa'h en Israël (Isrou 'Hag), 7e du Ômér. Le soir 8e. 
Hors d'Israël, dernier jour de la fête de Pessa'h, 7e du Ômér. Le soir 8e.
Circoncision de Yit'haq avinou Roche ha chana 10b).
Premier jour de l'encerclement de Jéricho par Yehoshua (la plupart de nos dates viennent du livre ancien, Séder Ôlam).
Fête de la MIMOUNA chez les Juifs originaires du Maroc. Leur grand rassemblement à Jérusalem.
Hiloula de l'auteur du Michné ha Mélékh. (1727).

24 Nissane,
Les Hébreux campent à Mara (Chémote 15, 23 et Chabbate 87b).
En France, en 1615, interdiction aux Chrétiens d'être en relation avec des Juifs sous peine de mort, sous Louis XIII.

26 Nissane, Jour du souvenir de la Choa en Israël, décrété par la Knesset en 1951. Vérifiez: il est reporté cette année au 19 avril.
Hiloula de Yehoshua bin Noune, le disciple de Moché. C'est lui qui fit entrer le peuple sur la terre d'Israël, détruit Jéricho et, pendant toute sa vie, tout le peuple accomplit toute la Torah. Lire cela à la fin du livre de Yehoshua. 
Jour de montée à sa tombe qui se trouve dans les monts de Chomrone au village 'Hérés. 
Ci-dessous la mosaïque antique de la synagogue de Jéricho en territoire historique et fondateur d'Israël abandonné aux Palestiniens ; l'humour sinistre est qu'il est écrit sur cette mosaïque : chalom âl Israël !

27 Nissane,12e jour du Ômér. .

28 Nissane,13e jour du Ômér
Chute de Jéricho

29 Nissane,14e jour du Ômér

30 Nissane,15e jour du Ômér
1e jour de Roche 'Hodéche du mois de Iyar.
Hiloula de Ribbi 'Hayim Vital, qui a écrit les textes de son maître, le Ari, en dehors de trois poèmes dits le Chabbate qui furent écrits par le Ari lui-même.
Hiloula en 1546 de Rabbénou Mahari Yaâcov Bérav qui a rétabli l'ordination rabbinique interrompue (sémi'ha) à l'époque de R. Yossef Caro. Elève de Ribbi Yits'haq Qanepanetone, le principal auteur sur lequel s'appuie notre livre d'initiation au Talmud, repris partiellement dans les pages du site intitulées le Lev Gompers.