Calendrier

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour

Vivre chaque jour dans le
"aujourd'hui juif"
au rythme de la Torah,
de la vie des Sages,
et des événements et épreuves du peuple

http://www.modia.org

Calendrier du mois de Tévéte
(à partir du 4 décembre 2013) 


Toutes les indications doivent être vérifiées, une erreur dans la transmission est toujours possible.
Le jour juif commence la veille au début de la nuit ; il se termine au coucher du soleil.
En tous cas, l'allumage des bougies de chabbate ne doit pas se faire plus tard que 18 minutes avant le coucher du soleil.
Heures du Chabbate en page d'accueil


Pourquoi être attentifs à chaque jour en particulier ?
1. Il est important de vivre les jours au rythme des richesses, des peines et des gloires de l'ensemble de tout le peuple, en une seule affection car le peuple d'Israël est un grand corps et une grande néchama (âme) animée d'une même vie à travers les particularités et les âges. 

2. Nos affinités peuvent aussi franchir les régions et les siècles. 

3. Notre connaissance et notre admiration des Sages des différentes communautés doit être une volonté délibérée pour développer notre amour de toutes les composantes du peuple d'Israël sans exception, et de leurs lumières, non pas de façon théorique mais par la connaissance réelle.

4. Les actes de Hachém envers la création et envers Son peuple se sont déroulés en des jours propices de tel ou tel mois. Les événements révèlent ainsi les dynamiques particulières de certains jours ; ces jours restent aussi imprégnés de ce qui s'est passé ces jours-là, ne serait-ce que par la transmission du souvenir et de l'enseignement.

Pourquoi donne-t-on une importance au décès des justes ?
1. Parce que c'est une suite de leur avancée dans le parcours de l'existence et une montée immense de niveau dans le développement de l'homme. Voilà pourquoi on le nomme hiloula (mariage) comme si la vie présente n'était que fiançailles. Ce terme de hiloula a plusieurs écritures en hébreu ; il signifie le mariage ou la cérémonie où l'on fête et réjouit les mariés (Bérakhote 31a) ou une fête comprenant des réjouissances et des danses. Par extension, la célébration du jour du décès d'un Sage qui est son entrée dans la gloire. La plus célèbre Hiloula est celle du 33e jour du Ômér, la hiloula de Ribbi Chimeône bar Yo'haï.

2. Le jour du décès reste marqué aussi par une note particulière consistant dans la spiritualité mise en valeur par ce Sage. Voilà pourquoi on signale et on fête ce jour. Il importe donc de connaître qui ils sont.

3. La suite du parcours sera la résurrection des corps et la réunion de l'être et de tous. 
Donc, par les informations multiples qui sont ici rassemblées, cette page constitue une véritable page d'étude indispensable dans une formation solide : l'étude dans la vie, simultanément par l'intelligence, la sensibilité et le coeur. C'est ainsi une organisation interne du monde dans la dimension juive, une anthropologie juive. 
Et ce n'est pas un dictionnaire, ni un "Quid" juif !

Le mois de Tévète est sous le rayonnement du verset 4 du psaume 34 dont les lettres finales (raché tévotes) de certains mots sont les lettres du Nom de Hachém:
Exaltez Hachém avec moi, ensemble célébrons Son Nom.
Gaddélou Hachém iti, ounéroméma chémo yaa'hdav.

En conséquence, faisons effort tout au long du mois pour que nous retrouvions l'enthousiasme, la confiance, l'unité et tout cela centrés ensemble sur l'union à Hachém.

Nous allons découvrir ensemble ce magnifique psaume 34 par ce lien.

1e Tévéte (5 décembre 2013) 2e jour de Roche 'Hodèche, 7e jour de 'Hanouka. 7e lumière.
Esther est prise pour être incluse dans la maison du Roi (Esther 2, 16).
Rappel: les Juifs ne participent pas à la célébration des fêtes chrétiennes (25 décembre, 31 décembre et le janvier).

Décès de Ribbi Yossef Ibn Taboul, dit Hamaâravi, un des plus éminents élèves du Ari (zal) le grand maître de la qabala (1545-1600), comme R. 'Hayim Vital. Pélerinage important sur sa tombe à 'Hévrone.
Décès de Ribbi Massoud Réfaél Alfasi, Tunisie.

2 Tévéte (5 décembre )
Hiloula de Ribbi Yaâqov Aboccara, de la communauté portugaise de Tunis. 1941.
Hiloula de Rabbi David ben Baroukh (Maroc)

3 Tévéte (6 décembre)
Décès de Rabbi Avraham de Strétine

4 Tévéte (7 décembre)

5 Tévéte (8 décembre)
Lire Ezéchiel 33, 21... Coutume de jeûne du 10e mois (Zacharie 8, 19 et Roche Hachana 18b).
Jour où la chute de Jérusalem aux mains de Nabukodonozor fut connue des Juifs de Babylone (Bavél).
Hiloula de Rabbi Chélomo Molkho.

7 Tévéte
Hiloula de Rabbi Tsvi, fils et successeur du Baâl Chém Tov (1779) qui avait abdiqué et transmis ses pouvoirs à Rabbi Dov Ber.
Hiloula de Ribbi Amram Abourbéâ, de Tétouan.

8 Tévéte
Coutume de jeûne pour commémorer la fin de la traduction de la Torah en grec, ce qui est considéré par les textes (Méguila Taânite 13a) comme une catastrophe de l'histoire juive égale à celle de la construction du veau d'or.

9 Tévéte
Hiloula de Ezra haSofer, le scribe Ezra, voir son livre dans la Bible, le Tanakh.
Hiloula de Ribbi Yossef ben Ribbi Chmouel Hanaguid
Hiloula du maître du Rambane, Ribbi Ezra.

10 Tévéte (13 décembre)
Jeûne du 10 Tévète (Taânite âssara véTévéte) pour commémorer le commencement du siège de Jérusalem par Nabukodonozor (lire Jérémie 42, 4...).
Le jeûne, comme l'indique le Rambam, ch 5,1 de Taânite, est la forme que doit prendre notre retour profond et sincère à la façon de vivre selon la Torah envers D. et envers les autres autant que dans le respect des mitsvotes. Ce n'est pas une mesure d'hygiène corporelle .
Les personnes malades, les femmes enceintes sont exempts de ce jeûne.
Le médecin ou le malade lui-même décident de cette dispense. En ce cas, on veille cependant à la modération dans la nourriture et à ne pas la prendre sous la forme de repas habituels.
Jour du grand qaddiche pour les personnes assassinées dans la Choa et dont on ne connait pas la date de leur décès (Yom haqqadiche hakklali).
Hiloula des prophètes Malakhie et Zacharie.

11 Tévéte
Hilloula de Ezra hassofér (Voyez le Livre d'Ezra dans la Bible) et de Né'hémia ben 'Hakhalia.

12 Tévéte
Hiloula de Ribbi Natane Chapira, élève du Ari, zal.

13 Tévéte
Fin de la période pour la bénédiction de la lune.

14 Tévéte
Hiloula de Ribbi Pin'has HaCohen Azoug, de Marrakech 

18 Tévéte
Hiloula de Ribbi Houna Reche Galouta

20 Tévéte (23 décembre 2013)
En 1205 (an 4965), Hiloula de Ribbi Moché ben Maïmone, le Rambam, le grand aigle, hannéchér haguadol
En 1880 (an 5640), Hiloula de Rabbénou Haqqaddoche Yaâqov Abou'hatséra (nommé Abir Yaâqov).

21 Tévéte
Naissance et hiloula de Chméone fils de Yaâqov et Léa.
En 1971, Hiloula de R. Matslia'h Mazzouz, de Djerba et Tunis.
Ce 21 Tevete, sera l'anniversaire du décès et de l'arrivée en gloire (hiloula) de Ribbi Matslia'h Mazouz, gloire du judaisme tunisien. Il fut directeur de Yeshiva à Tunis et dayane, et créa la Yechiva Kissé Ra'hamim au nom de R. Ra'hamim 'Haï 'Hawita HaCohen. Il fut assassiné par un arabe lors des émeutes à Tunis  le 21 Tevete 5731, 1970.  Son livre de Reponses halakhiques (choute) "Iche Matslia'h" lui a donné ce nom. 
Ses fils, Ribbi Tsema'h et  Ribbi Meïr Mazouz  ont transféré la yeshiva à Bné Braq en
Israël. Le style intérieur y est typiquement djerbien. C'est le centre actuel de la tradition d'étude tunisienne et de ses publications, en Israël. 
Un siddour quotidien , livre de prière, au nom de Iche Matslia'h est, à ce jour, le siddour le plus précis et le plus lisible dans l'exactitude des règles d'écriture et de prononciation. 
Tous les détails sur le judaisme tunisien, ses rabbins, ses coutumes, ses fêtes, etc. sur cette page de Modia
http://www.modia.org/infos/israel/tunemaitres.html

23 Tévéte
Hiloula du père du 'Hida, Ribbi Yits'haq Zéra'hiya ben Yéchaya Azoulaï.
Hiloula de Ribbi Vidal Serfati, de Féz.

24 Tévéte (27 décembre 2013)
Hiloula de Rabbi Chnéor Zalmane de Laddi, l'Admor Hazzaqén de 'Habad, auteur du Tanya (an 5573). 

25 Tévéte
Naissance et hiloula de Chimeône, fils de Yaâqov avinou.

26 Tévéte
Hiloula de Ribbi Mordékhaï Bengio, de Tanger.
Hiloula de Rabbi Pin'has Hirschprung, de Montréal.

28 Tévéte
Jour de la victoire des Pharisiens sur les Sadducéens au Sanhédrine (Méguila Taânite 342-3).

29 Tévéte
Veille de Roche 'Hodéche Chévate



Quelques persécutions en ces jours
N'oublions pas !

10-12-1600  Autodafé de Juifs convertis au christianisme par pression, au Pérou
11-12-1939  Déportation des Juifs de Poznane en Pologne
12-12-1505  Bûcher de Juifs à Budweis, en Bohème
20-12-1348. Bûcher de Juifs à Wurtemberg.
21-12-1625. Bûcher de Juifs à Lima.
21-12-1680. Bûcher de Juifs à Tolède.
23-12-1736. Bûcher de Juifs à Lima.
24-12-1496. Décret d'expulsion des Juifs du Portugal par le roi Manuel I.
26-12-1684. Bûcher de Juifs à Lisbonne.
27-12-1348. Bûcher de Juifs à Neckar (Allemagne).
1-1-1941 : le camp de concentration de Gurs, en France compte plus de 11000 juifs.
1-1-1942 : création de la résistance dans le ghetto de Vilna.
2-1-1741 : Pourim Taqa, à 'Hévrone où les juifs furent sauvés miraculeusement de l'extermination s'ils ne versaient pas une rançon d'un montant astronomique ; après trois jours de jeûne, un rayon de soleil éclaira un coin de la synagogue où on découvrit un paquet contenant la somme.
2-1-1920 : pogrome par les Ukrainiens de Simon Petlioura.
2-1-1639 : Pourim Bagdad, où les Juifs furent sauvés miraculeusement.
3-1-1943 : Révolte des mouvements de résistance dans le ghetto de Cheztokawa en Pologne.
4-1-1949 : Bûcher des juifs de Ravensburg.
5-1-1895 : Dégradation publique d'Alfred Dreyfus. Le jugement selon le droit n'adviendra qu'en 1906.
6-1-1945 : La foule tue la moitié de la communauté juive à Tripoli. Les fascistes font de même à Budapest et fusillent plus de 100 Juifs.

--