La mitsva la plus importante : 

libérer les prisonniers

Etude sur le rachat des prisonniers,
pidiyone hachevouyime et le cas de Jonathan POLLARD
par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil présentant tout le site Modia.



Depuis 20 ans en prison pour avoir protégé Israël, et ses gouvernements successifs et la Knesset ne le protègent pas et ne l'aident pas vraiment. Etudiez le dossier!



1. Etude sur le rachat des prisonniers, pidiyone hachevouyime
La mitsva la plus importante
libérer les prisonniers

2. Comment prier pour les prisonniers.

Jonathan Pollard et son épouse Esther, privés l'un de l'autre depuis 18 ans
Décembre 1997
Limor Livnat, ministre des Communications et Yonathan Pollard dans la Prison Butner aux USA célébrent le 50e anniversaire d'Israël



Le Richon léTsione Mordékhaï Eliahou
priant au Kotel pour Jonathan Pollard


Explication
du cas de Jonathan Pollard
Les pièces américaines du dossier
Autre historique du cas
Les anti-Pollard aux USA

Pollard vu par la communauté juive des USA:
http://www.aish.com/societyWork/society/The_Truth_About_Jonathan_Pollard.asp


Une conversation politique avec J. Pollard: http://www.salon.com/news/1998/11/30news2.html


13 ans de souffrance en prison avant qu'Israël ne reconnaisse sa responsabilité directe et depuis... rien: http://en.wikipedia.org/wiki/Jonathan_Pollard

Le cas Pollard vu par les antisémites
et par les enragés
Le dialogue de l'arrestation de J. Pollard

Le dossier de l'abandon de Pollard par Israël:
http://www.israelinsider.com/views/articles/views_0032.htm
Ici, nos actions en faveur de Jonathan Pollard en ce mois de retour, de téchouva.


La pétition pour Pollard




La mitsva la plus importante :  libérer les prisonniers

Etude sur le rachat des prisonniers, pidiyone hachevouyime

Maïmonide, le Rambam, écrit ceci
dans Michné Torah, fascicule Matenote Aniyim, Dons aux pauvres, 8,10 :
"La mitsva de libérer les prisonniers précède la mitsva de subvenir aux besoins des pauvres, de les nourrir, de les vêtir.
Il n'y a pas de mitsva plus grande que le rachat des prisonniers
Car le prisonnier est celui qui a faim,
est celui qui a soif,
est celui qui est nu,
est en danger de mort.
Celui qui se ferme les yeux devant cette mitsva transgresse
- les mitsvotes prescrites dans le livre Vayiqra de la Tora (chapitre 19, versets 16 et 18 ; chapitre 25, versets 53 et 56 ; s'y reporter), 
- les mitsvotes prescrites dans le livre Devarim de la Torah 15, 7 
- les mitsvotes prescrites dans les Proverbes 24, 11 (s'y reporter) 
et beaucoup d'autres mitsvotes.
Il n'y a pas de plus grande mitsva que celle de racheter les prisonniers". 
Citation exacte.


Egalement :
- Lire dans le Choul'hane Aroukh de Rabbénou Yossef Caro, Ora'h 'Hayim 153 ;
- Lire dans le Choul'hane Aroukh de Rabbénou Yossef Caro, Yoré Déa 251 ;
- Lire dans le Séfér 'Hokhmate adame, règle 145, 152, 1 (le rachat des prisonniers précède même l'obligation d'étudier la Torah),
- Lire dans le Séfér 'Hokhmate adame, règle 145 (le rachat des prisonniers précède même l'obligation de donner aux pauvres),
- Lire dans le Séfér 'Hokhmate adame, règle 145 (qui n'assure pas le rachat des prisonniers transgresse de nombreuses autres mitsvotes de la Torah qui sont précisées en ce texte).


Il va de soi que le caractère précis de cette mitsva peut s'étendre aussi, dans la ligne du 'hésséd, dans la ligne de la bonté qui est la caractéristique divine, pour exercer notre aide et nos secours et notre énergie envers les différentes formes de prisons qui enferment des humains.

Voir : Comment prier pour les prisonniers.


Explication du cas de Yonathan Pollard



Les actions en faveur de Yonathan Pollard en 2003, au mois de retour, de téchouva.

--

 
© Copyright
Dufour
  --