Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés du site
Nous écrire

© Conditions du copyright

Dufour

QUAND LA BELGIQUE A FROLE A NOUVEAU L'ANTISEMITISME

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
http://www.modia.org


Bulletin de Modia 615, 13 février. 11 Adar 5763



Le culôt ! Rien ne va plus dans le Koninkrijk België. La Cour Suprême de Belgique, à la demande des Palestiniens du Liban, vient de décrêter que l’on peut inculper Sharon de retsa‘h âm (extermination de peuple, crime contre l’humanité) pour le massacre de Sabra et Chatila en 1982, mais uniquement quand il ne sera plus Chef du gouvernement et ne bénéficiera plus de l’immunité. Par contre, les officiers israéliens dont Raphaël Eytan seront inculpés. Or, on sait très bien que ce massacre a été uniquement causé par les Chrétiens maronites de Beyrouth, et connus, et absolument pas par les Israéliens. Une nouvelle injustice, d’un pays qui défend actuellement le bourreau de Bagdad , de même que ce pays la Belgique n’a pas encore fait le ménage parmi la collaboration éhontée d’une grande partie du Nord du pays avec le nazisme. Nous avons un proverbe juif millénaire : kol ha possel, bé moumo possél (celui qui disqualifie l’autre, c’est de sa propre impureté qu’il disqualifie en la projetant sur autrui. Qidouchim 70a). Cela va contraindre la Belgique à se regarder dans la glace et s’occuper davantage de ses réseaux pédophiles y compris dans la justice, de son intolérance linguistique, etc. Journalistes, vous avez de belles enquêtes en perspective. On en a vu d’autres. La France oublie aussi ses Basques, ses Corses, ses affaires, en esssayant de nous impliquer sans cesse mais cela ne trompe personne. Tiens, sa justice confirme qu’elle va libérer Papon. Organisez donc des voyages de condamnation d’Israël par des pseudo-moralistes en mission. Cela ne nous étonne ni ne nous scandalise même plus. Le café viennois fut rebaptisé café liégeois en 1919 pour célébrer l'héroïsme de la ville de Liège pendant la Première Guerre Mondiale, c’est loin le temps de ces droitures. Habitant ces régions proches dans l’enfance, les Wallons nous ont laissé aussi le souvenir de leur engagement acharné contre le nazisme. A moins que ce décrêt ne soit qu’une mauvaise blague belge. Attendons. La devise de la Belgique est : L’union fait la force, ils ont pensé que l’union contre Israël leur rendrait leur propre force et unité. Aucune noblesse en tout cela. Israël rappelle son ambassadeur pour consultation.


Ce qui explique l'attitude de la Belgique envers Israël:
1. Il faut aussi comprendre tout cela dans le contexte de l'évolution démographique de la France et de la Belgique (et les habitants sont des électeurs). Un critère: les nouveaux prénoms les plus choisis en Belgique, selon l'Office national des statistiques: Mohamed est en tête!

Et l'Office explique: "Dans beaucoup de familles islamiques, il est habituel de donner comme prénom "Mohamed" au premier fils venant à naître; cette tradition explique la grande fréquence de ce prénom dans la Région de Bruxelles-Capitale.
Source (mention obligatoire) : INS, Statistiques démographiques."


http://www.statbel.fgov.be/figures/d22a_fr.asp?r=4
Bruxelles-Bagdad est devenu une réalité que nous révèle ce jugement. Ne nous en étonnons plus..

Nous avons analysé longuement ce type de problèmes injustes envers Israël dans l'étude des psaumes 35 et 108, s'y reporter, c'est important.
http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html

 

Le Président de l'Etat d'Israël, Moché Katsav a envoyé une lettre cinglante à son homologue, le roi Albert II de Belgique, dans laquelle il dénie absolument tout droit moral quelconque à la Belgique de traduire en justice des dirigeants ou officiers israéliens ("éin lé iche ba ôlam -il n'est aucun homme au monde- zékhoute lé hatil safeq-qui ait le droit d'élever un doute sur les normes morales et humanistes sur lesquelles repose l'action de l'armée d'Israël. Moutav ché hamékatréguim -Il serait préférable que ces procureurs- yépachpéchou héitev -examinent sérieusement- béâvram ouvé maâsséhem - leur passé et leurs actes".

Et voici ce que les Belges veulent camoufler:
2. La Belgique a accusé injustement Israël, parce qu'elle est poursuivie en sa conscience par sa collaboration sous le nazisme et par ses véritables crimes contre l'humanité au Congo Belge. Lisez:
http://mandji.net/mbolo/colonisation.htm

Lisez le livre : Les fantômes du roi Léopold ou un holocauste oublié, Adam Hochschild, Editions Belfond et sa présentation ici sur ce lien.

Le Congo belge n'a rien oublié: lien ici.Lire aussi ceci pour comprendre dans quelle situation la Belgique et la France ont laissé cette région qui était sous la tutelle de leur "coopération". Et ici.

Cet article de 1977 décrit la responsabilité belge dans le génocide Rwandais.
Ici les Africains expliquent tout ce que les Congolais ont fait pour la Belgique et pourquoi"Les Américains, les Belges, les Français, les Anglais voire les sud-africains par la main des Tutsis, sont les semeurs des désordres et les assassins des Congolais."

Les financements internationaux et européens aux massacreurs, dénoncés par les victimes congolaises.

Les Congolais écrivent ici: "La justice belge pour être crédible devrait commencer par arrêter les criminels rebelles congolais qui se trouvent sur son territoire". Et ils demandent "aux associations internationales des droits de l'homme et particulièrement belge de faire pression sur la justice belge pour que tous les criminels des populations civiles congolaises soient poursuivies."

3. La part constitutive du néo nazisme toujours vivant en Belgique.
En comprendre l'historique, ici.Et sa place dans la vie politique actuelle.
Ici, important: la description de tous les groupes nazis et pronazis de Belgique et leur place dans la perte de confiance générale de la population envers les politiciens, et les juges. Ajoutons la crise de confiance qui résulte des réseaux pédophiles criminels et de l'implication de responsables administratifs qui dépasse ce que le public pouvait craindre..

Un récent article du Monde permet de comprendre l'imbroglio politique de la Belgique. Un cocktail peu ragoutant.

En résumé, les Belges devraient comprendre que le temps est passé où les Juifs et les fils d'Israël pouvaient être pris comme boucs émissaires des difficultés et fautes des autres. Qu'ils traitent leurs problèmes. Chalom.
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Bibi Netanyahou, n'en reste pas à des regrets devant une telle injustice: il a déclaré : "Ce qui est arrivé hier en Belgique est une calomnie. Une grave atteinte a été portée également à la vérité, à la justice, à la morale, à l'Etat d'Israël et à la lutte internationale contre le terrorisme", et en anglais:"What was decided in Belgium is a blood libel and harsh blow against truth, justice, and morality,"et, puisque, dit-il, la Belgique organise un vrai pogrom international contre Israël, porte atteinte à son existence et encourage ainsi les terroristes, elle va découvrir à son tour qu'Israël se défend et portera atteinte aux intérêts moraux internationaux de la Belgique, économiques en particulier, en retour.
Le Conseiller juridique du gouvernement Elyakim Rubinstein a été aussi catégorique: "La décision judiciaire belge contre Sharon, Eitane, Drori et Yaron est une injustice, et non pas une recherche de la justice.Toute personne qui a examiné le dossier sait qu'il a été établi uniquement pour des motifs politiques."

Le grand rabbin d'Israël, Israël Meïr Lau, a qualifié la décision belge de "scandaleuse hypocrisie".

Regardez comme les choses, identiques, sont présentées autrement sur Yahoo: tout y va presque bien.
http://fr.news.yahoo.com/030212/5/31p7s.html


- Le Grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, a ete agresse
a Anderlecht par une bande de jeunes qui l'ont
insulte en arabe, lui ont crache dessus,
et l'ont pietin? en lui donnant des coups de pied au visage,
Le Consistoire de Belgique "exprime ses
sentiments d'horreur et d'inquietude
extreme face a ces actes racistes et antisemites
qui deviennent malheureusement de plus en
plus frequents, tant en Belgique que dans
de nombreux pays europens".