Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés du site
Nous écrire

© Conditions du copyright

Dufour

Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par Yehoshua Ra'hamim Dufour
http://www.modia.org

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil
pour recevoir en direct les informations
.

Ici, archives des bulletins précédents, faits,

analyses, photos, liens importants

 

  Liste ici des produits israéliens à acheter pour neutraliser les méchants ci-dessous qui organisent avec précision le boycott d'Israël en France

boycott/boycott.htm

solidarite-palestine

dignity

et son pilotage égyptien.

Des associations francaises et européennes appellent officiellement et illégalement au boycott d’Israel et des produits israéliens :
palestine-france
solidarite-palestine
palaestina.ch/ Suisse
protection-palestine
panorama dans le journal Le monde

Conscients, allez sur les sites qui promeuvent l’achat et la diffusion de produits israéliens chaque semaine :

http://www.g2pi.net/accueil.htm

La coopération Israël-Europe, ici.

Coopération affaires

Partnership

Voyages en Israël et hôtels

Ne pas coopérer avec les hommes publics européens qui nous boycottent et signent publiquement: liste ici.

ICI, l'analyse de la situation par les experts de l'armée israélienne, Tsahal
 

Où sommes-nous?
Ceux qui
nous défendent
Ici,
la réaction positive

Arafat et ses hommes détruisent les lieux saints juifs :
Destruction du Mont du Temple
les
traces juives sur le Mont du Temple
la tombe de Joseph, 
Jéricho

Agressions antisémites en France: (rechercher la liste à jour sur le site du Consistoire)

Réactions antisémites en France

Les données actuelles du débat Palestiniens-Israël
Le dossier du
terrorisme
Le dossier de
la presse palestinienne
Les pacifistes
dans la tactique palestinienne

Ici, quelques agences d'information sur Israël
L'annuaire des
sites sur la désinformation et de contre-desinformation
Les
images que vous ne verrez qu'ici
Nouvelles d'Israël (français-anglais-hébreu) en
direct-radio (Réchéte béit)

Comment aider les victimes du terrorisme

  Toutes les
photos de nos victimes
Les mères et les enfants d'Oslo, et nous
(
poème, faits en cartes visuelles)

Les dernières nouvelles et analyse
au 27 janvier
Les pages précédentes du Bulletin

Documents visuels sur la guerre en Israël
- nos victimes, nos prisonniers
- les faits de désinformation
- lynchage, enfants placés sur la ligne de tir

L'actualité d'Israël en VIDEO

Prière pour la paix, pour la terre et pour nos dirigeants
Appels des Grands Rabbins d'Israël et de France

L'information du gouvernement
sur sa ligne politique

Poème : La colombe de la paix
Poème :
Réveil, matin de guerre
Poème :
Cris de douleur

Modia n'est pas un site de politique mais de Torah.

Cependant la Torah est texte-peuple et terre indissolublement.

Nous devons donc être reliés à l'interrogation de notre peuple qui essaie de se construire :

vivre avec lui, être vraiment informés. Ensuite, à chacun de penser, librement.

             

Ici, documentation précise sur le terrorisme
Ici, photos de nos victimes du terrorisme, et ici aussi, et ici encore sur cette autre page.

 

Agir contre le boycott des produits israéliens (aller en haut de page).

Les nouvelles selon ce qui caractérise Modia :

-          essayer de trier pour parvenir à l’essentiel au milieu de la quantité, à l’essentiel en ce qui concerne le peuple et à l’essentiel concernant les valeurs de la Torah.

-           Essayer de maintenir la cohérence ainsi entre la rigueur dans l’étude de la Torah et son application dans la vie.

-          Aimer l’ensemble du peuple et comprendre que nous sommes tous embarqués ensemble dans un grand tiqqoun où tous nous faisons des erreurs, à corriger ensemble. Et en participant à la construction.


Le bulletin reprend !

Bulletin 607. 27 janvier 2003, 24 Chevate 5763.

Site Modia http://www.modia.org

 

Le commentaire de la paracha Michpatim est sur le site. Il nous montre comment l’action d’amour qu’est le don de la Torah se traduit en amour réel dans les actes, les sentiments et les rêves. Des nouvelles études dans ce commentaire, sur l’hébreu, poèmes, etc : http://www.modia.org/tora/chemote/yitro.html

 

Les nouvelles.

Lire absolument l'excellent article de Proche-Orient infos qui vous en apprendra beaucoup sur l'idéologie politisée et anti-droite de juges israéliens:

http://www.proche-orient.info/xjournal_pol_der_heure.php3?id_article=8789

Lecture nécessaire pour comprendre les élections en cours et leur trucage.

Nous sommes dans les derniers mètres avant l’élection, ce Mardi. Des listes mineures se désistent au profit d’autres. Des Grands Rabbins se prononcent pour telle ou telle liste. Rien ne surprenant. Près de 40% des électeurs ne sont pas sûrs encore de leur choix, ce qui peut causer de grandes surprises dans l’écart entre les sondages qui sont stables et les véritables résultats. Dès 22h, si D. veut nous pourrons vous informer mais souvenez-vous de ce qui s’est produit dans une élection précédente : la Parti Avoda chanta victoire dans les premières heures selon les évaluations après l’ouverture des urnes et les leaders de ce parti pavanaient sur les chaînes de TV dans l’enthousiasme de leurs militants et le champagne, tandis que les militants du Likoud quittaient la salle, effondrés, puis après plusieurs heures la tendance des résultats s’est retournée progressivement et s’est terminée avec la victoire du Likoud. Tout est possible en Israël et il faut avoir les nerfs solides ! Je vous aurai avertis !

Sur cette base fantaisiste qui est la réalité juive en Israël, les sondages donnent actuellement 65 sièges à la droite et 55 à la gauche. Ils se répartissent, en gros comme ceci :

-          à droite, le Likoud passerait de 21 à 32 ; Shas passerait de 17 à 11. Les autres partis seraient stables : 8 pour le parti de coalition de l’extrême droite, sionistes religieux, 3 à 6 pour le parti de Sharanski, 5 pour le Mafdal (sionisme religieux), 1 pour le Héroute extrême droite, 1 ou 0 pour le parti du Rav Kadouri, etc. Conceptions très différentes entre ces partis sur la paix.

-          à gauche : le parti Avoda travailliste passe de 25 à 17-18, Shinouï laïc agressif passe de 6 à 15, les partis arabes de 12 à 10, Mérets extrême gauche passe de  10 à 8, etc. Toute cette coalition est pour l’abolition du caractère juif de l’Etat, avec nuances. Et la continuation d’Oslo.

 

Les mouvements terroristes réunis au Caire sont d’accord pour continuer la lutte sous la forme actuelle, Arafat (et la puissance invitante l’Egypte dont la position est confuse) avec un temps de suspension pour les élections et pour faire campagne d’image en Europe, tandis que les autres avec le Hamas sont pour l’intensification immédiate. En fait, c’est une belle coordination des rôles qui se confirme, et serait utile diplomatiquement. La majorité des Palestiniens vont en ce sens ainsi qu’une partie non négligeable des Arabes israéliens qui les soutiennent de fait. D’où le glissement à droite de l’opinion israélienne.

Tsahal est avertie de atraotes rabotes (avertissement nombreux d’attentats) lo mémouqadotes (non localisées avec précision). Du coup, après avoir coupé subitement les ponts permettant aux terroristes d’avancer pour leurs attaques… depuis de nombreux mois, l’activité de Tsahal est intensifiée (tougbar) et, en plus, une clôture (séguér) de la zone palestinienne est décrétée jusqu’après l’élection.

Les « affaires » sont mises en veilleuse juridique jusqu’après le vote.

 

Allez sur le nouveau site de la Knesset où vous trouvez tout sur les procédures, bientôt les résultats, etc :

http://www.knesset.gov.il/elections16/eng/index.htm

partis, candidats, etc :

http://www.knesset.gov.il/elections16/eng/lists/menu.asp

et la nouvelle présentation aussi du site du gouvernement

http://www.info.gov.il/eng/mainpage.asp

 

et, sur Modia, les sites des partis :

http://www.modia.org/infos/infos/annuaire-israel.html#politique

et

Le Likoud : http://www.modia.org/infos/infos/annuaire-israel.html#politique

Le parti Shas : http://www.shas.web-site.co.il

La coalition d’extrême droite : http://www.leumi.org.il/

Le parti Avoda : http://www.aavoda.co.il/

Le parti Shinouï : http://www.shinui.org.il/elections/

Le parti Mérétz : http://elections.meretz.org.il/

Le partie Hadash, pro-arabe : http://www.hadash.org.il/

Le parti Meimad, pro Avoda : http://www.meimad.org.il/

 

Bonne étude, surtout, et patience pour le reste. Mais on connaît déjà les problèmes ultérieurs car nous ne changeons pas, et la géographie non plus, ni nos voisins pas davantage, ni l’Europe, ni les USA, ni l’Iran, le Liban, la Syrie, l’Egypte, Arafat, etc. etc.

L’étude de Michpatim, du solide pour construire… et aimer.

Chavoua tov, bonne semaine.

Yehoshua Rahamim


Bulletin 607.

3 soldats israéliens mitraillés à bout-portant par des terroristes.

Assaf Bitan, 19 ans de Afula; Ronald Barer, 19 ans de Re'hovot; Yaakov Na'im, 20 ans de Kfar Monash. Nos sentiments vont à ces familles et à ces jeunes qui ont donné leur vie pour notre sécurité. N'oublions pas.

Ce bulletin va se centrer sur les nouvelles de France car nous sommes un seul peuple et chacun représente l’ensemble, et les attaques visent le même juif.

Cela, d’autant qu’en Israël, la campagne électorale n’apporte plus d’éléments nouveaux : Sharon est assuré, dit-on unanimement, de mener le Likoud à une large victoire. Et le parti Avoda avec Mitsna est assuré, selon tous les analystes y compris ceux de son parti, d’aller à une catastrophe électorale.

Par contre, l’après élection se révèle déjà très sombre (voilà qui plaira aux Juifs masochistes car il y en a) : les leaders du Likoud s’inquiètent sur la majorité qui va être difficile à réunir car l’échec de Avoda empêchera Sharon de constituer son duo avec le programme promis : unité nationale, Etat palestinien, application du programme de Bush. Si c’est Chinouï, le parti de la haine antireligieuse qui devient le second parti dans l’alliance, Sharon perd tout soutien de la droite et des religieux. Si c’est cette droite qui est la seule alliance possible, Sharon ne pourra plus appliquer son programme de Bush-Avoda. Bush est bien décidé a faire ployer Sharon après avoir fait céder l’Iraq… mais la réalité d’Israël est rarement ce que les analystes prévoient. Attendons les résultats des élections.

Activité intensive de Tsahal dans la Bande de Gaza contre les foyers d'où tirent les terroristes. 4 ponts ont été détruits, ne permettant plus la circulation que par la route contrôlée par Tsahal.

Israël vient d'entendre le Premier ministre français, entouré de la moitié de son gouvernement, déclarer au CRIF le renouvellement de l'amitié de la France envers Israël et le développement prochain de la coopération. Bonnes nouvelles. Cela nous mène au thème suivant.

 

En France

Lire le psaume 35 pour nous situer avec justesse au milieu de ces faits.

Dernière minute Dimanche 26, les Syndicats de Police réagissent aux attaques du Rabbin Farhi

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20030122.OBS5662.html?2007

"...les deux principaux syndicats d'officiers de police ont apporté leur soutien à leurs collègues.
Dans un communiqué, le Syndicat national des officiers de police (SNOP - majoritaire) dit "ne pas accepter que soit mise en cause la qualité du travail" de la 2e DPJ, initialement saisie de l'enquête sur l'agression du rabbin.
"Nous affirmons que l'ensemble de la procédure a été diligentée dans l'intérêt de la découverte de la vérité sous les instructions et le contrôle des autorités judiciaires", ajoute le syndicat. Il "attend que chacun prenne ses responsabilités".

"Soumis au silence"

Synergie, second syndicat chez les officiers, s'est de son côté "insurgé contre les insinuations de M. Gabriel Farhi visant à mettre en cause l'intégrité et le professionnalisme des enquéteurs de la 2e DPJ". Il ajoute que "ces policiers sont rompus aux affaires les plus ardues" et "enquêtent toujours en ne négligeant aucune hypothèse, quelle que soit la nature de l'affaire ou celle des protagonistes". Le syndicat "s'étonne" enfin du "mutisme du parquet de Paris alors même que les policiers concernés, qui ont travaillé sous son contrôle permanent, sont soumis au silence de par leur statut".
Soupçonnant les enquéteurs d'être à l'origine des "fuites" ayant créé la rumeur d'une auto-mutilation, le rabbin, blessé début janvier d'un coup de couteau à l'abdomen, s'était déclaré "indigné par la façon dont la 2e DPJ a mené l'enquête dès le premier jour", évoquant des interrogatoires "très orientés".
Depuis vendredi, l'enquête est menée par un autre service de police, la brigade criminelle..."

Le Nouvel Obs. a déjà publié des contre enquêtes en ces matières, voyez ce lien qui vous révèle l'ambiance tendue:

http://archives.nouvelobs.com/recherche/article.cfm?id=63911

et lisez cet article des responsables de l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF). Ils sont les premiers témoins de ce qui se passe véritablement dans les universités en France. Nous devons connaître ce qu'ils disent sur l'ambiance actuelle.
http://www.uejf.org/uejf_detail.php?sid=&id_art=157&id_type=4

L'AFFAIRE

Le Rabbin de l’Union libérale de Paris, Gabriel Farhi a été agressé et blessé légèrement au ventre puis sa voiture fut  incendiée, voici le récit par deux sources non juives :

TF1

http://elections.tf1.fr/news/france/0,,977368,00.html

et l’article de Libération le 6 janvier

http://www.liberation.fr/page.php?Article=78791

Le Rabbin Farhi est connu pour ses activités d’enseignement dans le Mouvement libéral, à la radio juive, et pour ses engagements œcuméniques et dans le camp pacifiste concernant le conflit du Proche-Orient, ce qui a fait dire à un de ses proches que… cette agression était particulièrement injuste (une perle comme Barre en avait fait une sur les Français innocents) , et cet attentat a suscité des réactions communautaires juives,  politiques et associatives unanimes et un regroupement œcuménique de soutien envers le Rabbin

http://elections.tf1.fr/news/france/0,,978086-e30ge30=,00.html

où il est rapporté qu’il s’est terminé par le chant symbolique des partisans de Rabin, le Shir la chalom, en raison de ses engagements pacifistes.

 

Le 21 janvier, mots très graves du Figaro envers le Rabbin : « … Des sources proches du dossier, relayées hier par le magazine Marianne, laissent planer des doutes, à la portée très grave, sur le caractère « louche » de l'agression de...» :

http://www.lefigaro.fr/France/20030121FIG0173

 

Le 24 janvier, le même journaliste Christophe Cornavin fait état de la réplique du Rabbin Farhi et le vocabulaire change : de « louche » on est passé à « dignitaire » et l’adresse de l’article précédent ne s’ouvre plus.

http://www.lefigaro.fr/france/20030123.FIG0106.html

« … Hier, dans le bureau de son avocat Me Michel Zaoui, ce dignitaire du Mouvement juif libéral de France (MJLF) faisant l'objet de rumeurs persistantes d'automutilation (nos éditions du 21 janvier), a clamé son indignation. Dans un réquisitoire contre la deuxième division de police judiciaire (DPJ) en charge de son dossier dans un premier temps, le religieux a soutenu que «dès la première minute, je n'étais pas le rabbin Gabriel Farhi mais un citoyen suspect. L'enquête a été menée d'emblée dans le sens de l'automutilation. (...) Je suis sûr que des instructions ont été données à ces policiers pour que du statut de victime je passe celui à de coupable.»

Me Zaoui, jugeant qu'il fallait en revenir aux faits, a affirmé qu'aucun procès-verbal figurant au dossier, pas plus que les diverses expertises médicales établies depuis le début de l'affaire, ne mentionnent une quelconque «automutilation». En revanche, le conseil du rabbin a révélé que le médecin des sapeurs-pompiers a parlé de «plaie» «peu compatible avec ses dires». «Si mon client s'était mutilé ou avait commis une tentative de suicide, l'hôpital ne l'aurait pas renvoyé chez lui trois heures après l'avoir examiné», affirme Me Zaoui.

Concernant l'incendie de la voiture de Gabriel Farhi, trois jours après son agression, Me Zaoui a rappelé que son client ne pouvait être dans le parking au moment des faits : il était sur un plateau de télévision où il répondait à une interview. «Par ailleurs, le feu est parti de la robe que le rabbin utilisait pour les enterrements, note Michel Zaoui. J'ai du mal à croire qu'un rabbin allume un incendie avec une robe qui est le symbole du sacerdoce.» Jeudi dernier, une seconde lettre anonyme a été adressée au rabbin. Manuscrite, rédigée en français et en hébreu, évoquant le «regret que le travail n'a pas été achevé», elle fait depuis l'objet d'analyses qu'attend la brigade criminelle. »

Le journal Le Monde titre : « L'hebdomadaire "Marianne" avait émis de sérieux doutes sur l'attentat dont le rabbin dit avoir été victime. Me Michel Zaoui a tenté de montrer que son client n'était pas un simulateur. »

http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3226--306542-,00.html

Il précise : « Selon l'hebdomadaire Marianne, qui a rendu publics, le 20 janvier, les doutes sur l'agression dans un article non signé, le médecin-chef des pompiers ayant examiné le rabbin aurait noté : "plaie hésitante pouvant correspondre à une automutilation". Selon Me Michel Zaoui, cette phrase, qui "ne figure sur aucun document médical", est une "falsification totale". Mais ce médecin aurait évoqué, selon l'avocat, une plaie "peu compatible avec les dires" du rabbin. La chemise présentait une déchirure de 4 centimètres.

Dans la soirée du 3 janvier, Gabriel Farhi a été examiné à l'hôpital Saint-Antoine. Me Zaoui, qui n'a pas eu directement connaissance des rapports médicaux - qui doivent être saisis et confiés à la juge d'instruction, Marie-Antoinette Houyvet -, affirme que les médecins de Saint-Antoine ont qualifié la blessure de "superficielle " et "ovoïde". Le rabbin a quitté l'hôpital dans la soirée. "En cas de soupçons d'automutilation ou de suicide, la règle élémentaire pour tout hôpital est de garder le patient en observation", remarque Me Zaoui.

Le lendemain, M. Farhi a été examiné aux urgences médico-judicaires de l'Hôtel-Dieu, où a été confirmé, selon Me Zaoui, le caractère superficiel de la plaie et où 5 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT) ont été prescrits… ». Le Monde fait aussi une analyse très précise de l’incendie.

Bref : la presse s’est emparée de l’affaire, on est dans une dynamique de rumeur, et l’ambiance est très désagréable. D’autant que de nombreux acteurs sociaux s’impliquent dans l’affaire.

Libération est clair dans sa présentation : http://www.liberation.fr/page.php?Article=83159 le Rabbin Farhi « a réfuté «la rumeur ignoble» selon laquelle l'agression dont il a été victime, le 3 janvier dernier, serait une mystification. «C'est comme un deuxième coup de couteau», a-t-il expliqué.

Proche-Orient infos rend le climat de la conférence de presse du rabbin et de son avocat : « Pour tenter de maîtriser cette situation, son avocat, Michel Zaoui, vient de donner, ce mardi 22 janvier, une conférence de presse qui réunissait tous les journalistes de radio, de télévision et de presse écrite concernés. À ses côtés, Gabriel Farhi, visage scellé dans l'immobilité et regard égaré dans le vide. Il dira : « Les images de l'agression hantent mes jours et mes nuits ».

Soutenons ce frère victime de l’antisémitisme qui ne fait aucune exception de tendance et utilise toutes les armes et toutes les structures et tous les pouvoirs. Remarquons aussi que la presse générale française est précise et honnête dans ses compte-rendus, hormis le premier article du Figaro qui n’a pas mis les gants.

Le MJLF, Mouvement Juif Libéral de France, où exerce le Rabbin Gabriel Farhi ainsi que son père le Rabbin Daniel Farhi (fondateur et actif sur les questions de Choa), et animé par Colette Kessler et le Président Roger Benarrosh, vient de diffuser le communiqué suivant sur l’affaire : « A la suite de l’agression dont a été victime le Rabbin Gabriel Farhi, le Mouvement Juif Libéral de France tient à exprimer son indignation devant les rumeurs qui entourent cette agression et qui veulent transformer la victime en coupable.
Le MJLF rappelle qu’une information judiciaire a été ouverte pour trouver les coupables d’une « tentative d’assassinat, menaces de mort et dégradations de biens », et qu’il convient de laisser la justice œuvrer dans la sérénité.
Le Mouvement Juif Libéral de France tient à renouveler sa totale solidarité et son soutien au Rabbin Gabriel Farhi.

 Un phénomène parmi beaucoup d’autres d’une société aux nombreuses difficultés comme le montre le dernier rapport avec 120 suicides dans les prisons françaises en 2002 :

http://fr.news.yahoo.com/030123/202/2z126.html

Et la presse française s’intéresse sous une forme curieuse à un autre rabbin, le Rav Kadouri, d’Israël :

http://fr.news.yahoo.com/030123/202/2yz3f.html

Cela nous montre combien l’information sur Israël est prisée mais vue sous des angles tellement bizarres et partiels.

Signalons aussi l’affaire d’Evry. Lire toute l’affaire sur le site du CRIF :

http://www.crif.org/index02.php?type=Commentaires&id=624&menu=52&sm9=commentaires

« … Les faits remontent au 27 juin dernier.

Ce jour là une vingtaine de jeunes filles de l’école juive Beth Rivka située à Yerres arrivent au collège Albert Camus pour passer les épreuves du BEPC. Immédiatement et pendant plusieurs heures, les jeunes filles âgées de 15 ans, vont être prises à partie par des élèves du collège. Les insultes antisémites pleuvent, les menaces, puis les coups. L’une des jeunes filles est jetée au sol, frappée, passée à tabac. Un examen médical révèlera des lésions cervicales. La jeune élève s’en tirera avec une incapacité totale de six semaines accompagnée du port d’une minerve.

Durant toute la durée de ces incidents les responsables du collège auraient, selon Me Buchinger, choisi de ne pas intervenir ce qui justifie aujourd’hui sa plainte pour non-assistance à personne en danger… »

Sur TF1, ce dimanche 26 à 22h55, sera projeté un film de 52 minutes sur Tsahal, l’armée d’Israël.  Assez rare et important pour être signalé. A voir.

Important et à voir en France. Le film de Jacques Tarnero « Décryptage » qui démontre les mécanismes de la désinformation en France. Le film et son affiche sont basés sur un incident que Modia avait analysé immédiatement http://www.modia.org/infos/israel/desinform.html. Reportez vous déjà à notre analyse des mécanismes de la désinformation. Renseignements sur le film : http://www.decryptage-lefilm.com

Sans commentaires. Dans le même contexte, le journaliste israélien Charles Enderlin qui est à l’origine de la diffusion sur les TV des images qui se sont révélées être un montage palestinien (comme l’avait démontré le site de Tsahal) http://www.idf.il/english/news/archive_2002.stm et où on voyait un enfant palestinien mitraillé et qui ont suscité une haine anti-israélienne dans le monde entier,  va recevoir… un fameux prix : Charles Enderlin, chef du bureau de la chaîne de télévision France 2 à Jérusalem, a reçu le prix de la Presse diplomatique pour son documentaire Le rêve brisé, chronique de la paix manquée et des négociations entre Israéliens et Palestiniens, a-t-on appris mardi auprès de l'Association de la presse diplomatique.

Ce prix, décerné chaque année, "est destiné à couronner la meilleure couverture de sujets de politique internationale (articles d'éclairage ou d'analyse, enquêtes ou reportages)", précise dans un communiqué l'Association qui regroupe des journalistes couvrant l'actualité internationale.

Le prix, d'un montant de 2.500 euros, sera remis prochainement à Charles Enderlin par le président de l'Association, Joseph Limagne (Ouest France), en présence du ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin. http://www.google.fr/search?q=cache:fX4hDfO_EWgC:actu.voila.fr/Depeche/depeche_media_021203141648.jwf1wbc9.html+charles+enderlin&hl=fr&ie=UTF-8

Proche-Orient infos avait publié un long entretien de Charles Enderlin pour lui permettre de donner sa version des faits http://www.proche-orient.info/xjournal_pol_int.php3?id_article=5225 entretien de ton favorable à la politique de Enderlin et qui avait suscité de nombreuses protestations. A lire, pour voir les différentes facettes et veiller à l’objectivité. On ne peut s’enflammer avant d’ étudier un dossier ! Restons calmes.

Un livre essentiel pour mieux comprendre une des plus machiavéliques
manipulations, celle dont il est question ci-dessus. Le livre est publié aux Éditions Raphaël :
CONTRE-EXPERTISE D'UNE MISE EN SCENE
par Gérard HUBER
Mise en vente : 17 janvier 2003. Prix public: 20 Euros

Face à la désinformation de la presse européenne envers ce qui se passe à Hévrone, des francophones locaux ont décidé de ne pas rester passifs et créent un site pour informer en direct : http:/www.levisrael.com/hibour/index.htm

Le Centre Wiesenthal proteste contre plusieurs mesures antisémites officielles en Europe. A lire absolument ce dossier impressionnant : http://www.wiesenthal.com/social/press/pr_item.cfm?ItemID=7034

et il lance une pétition http://www.wiesenthal.com/social/press/pet1.cfm?petid=54

L’Union des Etudiants Juifs de France lance une protestation contre une nouvelle action anti-israélienne de la part de l’Université de Grenoble, cette fois

http://www.uejf.org/uejf_detail.php?sid=&id_art=156&id_type=2

Des lecteurs, à juste titre,  nous font part aussi des accords scientifiques de coopération qui continuent de façon satisfaisante sur de nombreux plans, par ailleurs. Il faut placer les faits dans ce contexte global et ne pas déformer la réalité même lorsqu’il faut être vigilant et réagir aux dérapages.

Cependant, de nombreux enseignants de Paris VI manifestent pour recommencer contre Israël :

http://www.proche-orient.info/xjournal_pol_der_heure.php3?id_article=8750

 

Une demande d’un lecteur : Est-ce-que quelqu´un aurait une photo du Ribbi Abraham Hachuel de Tanger? Un autre : Merci de lire d'urgence le Téhilim 28 et de mettre si possible la tsédaka pour la guérison complète, réfoua chéléma, de Binyamine Raphael ben Sim'ha (Adda) qui est dans un état critique depuis quelques jours.


 

Bulletin 604. 13 janvier 2003, 10 Chévate 5763.

Site Modia http://www.modia.org

La victoire. Sur le site du Conseil de l’Europe, la déclaration la plus officielle et claire condamnant le boycott des Universités israélienne organisé par le Conseil d’Administration de Paris VI . Une victoire de tous ceux qui ont réagi, et un exemple pour faire reculer l’antisémitisme. Quand nous sommes tous unis, cela est promis, on nous estime :

 http://www.modia.org/infos/israel/paris6.html#victoire

 

La paracha Béchalla’h (à étudier du 12 au 18 janvier) nous montre ce qu’est un peuple qui vit en parfait état de marche, ayant écouté Hachém et Myriam avec confiance. A l’heure où notre peuple ne sait pas bien ce qu’il doit être et va en décider seulement en votant, cette paracha est très fructueuse.

http://www.modia.org/tora/chemote/bechalah.html

Ce Chabbate c’est aussi la Fête de Tou bi Chevate, la Fête du Nouvel an des arbres

http://www.modia.org/infos/etudes/toubichevate.html

Profitez en pour voir mes photos de la beauté d’Israël

http://www.modia.org/galerie/galerie1.html

et une occasion pour découvrir le verset de la Torah qui correspond à votre nom

http://www.modia.org/priere/versetnom.html

 

Le jeudi qui precede la paracha Yitro, les Juifs tunisiens célèbrent la Fête de Yitro

http://www.modia.org/infos/etudes/fete-de-yitro.html

A cette occasion, sous y trouverez une étude sur le minhag, la coutume. Faut-il suivre les coutumes qui semblent folkloriques ? Voici les critères pour distinguer ce qui est tradition valable ou non.

La paracha Yitro (à étudier du 19 au 25 janvier) nous montre que le processus de conversion est l’essence du judaïsme. Elle nous apprend l’art de l’écoute.

http://www.modia.org/tora/chemote/yitro.html

 

Et toujours, essayer d’écouter la paracha chantée en suivant le texte hébraïque, cela dans votre tradition askénaze ou sépharade. Le lien est dans le plan de chaque commentaire de la paracha.

 

Nouvelles d’Israël

Nouvelle honte chez nos adversaires : ils envoient des jeunes enfants pénétrer dans des agglomérations juives pour poignarder.

Sur le plan de la propagande des partis, tout semble déjà dit : aussi bien dans les accusations envers autrui, que dans l’exposé du programme personnel. C’est très répétitif, et chacun sait à quoi on s’attend avec chaque parti. C’est uniquement par le martelage de personnes qui vont placer leur tête sur l’enclume de la TV qu’on va essayer maintenant de faire déplacer des voix. Nous ne sommes pas maso à ce point pour perdre tqnt d’heures à nous abrutir.

 

Surtout, nous avions entendu le début de la paracha Bo : Hachém dit à Moché : Bo (viens vers Pharaon) et non pas « va ». Le Zohar nous l’explique : avant de nous occuper de ces luttes politiques importantes,  nous avons à venir nous rapprocher de Hachém et de Sa Torah car Il sait quels sont les vrais combats, les vrais enjeux et Il les fera percevoir. Et nous serons alors tellement unis à Lui qu’Il sera présent et  mènera impso facto notre combat, ou plutôt notre marche ne s’éloignera pas de Lui et le bien qu’Il veut pour nous SE REALISERA (ma ché yirtsé Haboré yiyé). Le Rav Yaaqov Hillel, Rosh Yeshiva Ahavate Chalom à Jérusalem, un très grand talmudiste et caballiste qui enseigne aux grands caballistes, a écrit un livre Tamim tiyé (soyez intègres) : il y montre que nous ne devons chercher le salut à venir sur le plan personnel ou collectif d’aucun humain qui prétend le connaître, d’aucun ni de prétendus caballistes qui trompent dit-il avec des sornettes de devinettes qui n’ont aucun sens sur les noms, les dates, les  lettres,etc. Nous ne sommes plus en des générations où cela est possible. Nous ne pouvons que vivre intègres selon la Torah et alors Hachém et Sa puissance guideront Son peuple. Nous pouvons aussi demander la bénédiction des Sages qui savent se placer dans cet axe avec intégrité. Enseignement important, a fortiori quand on essaie de vendre à nos crédulités la soi-disant toute-puissance de tel ou tel humain qui ne s’appuie nullement sur ces enseignements mais sur la manipulation occulte des médias et des capitaux.

En conséquence, pendant une bonne semaine, je n’expédierai pas de bulletin pour nous consacrer à l’étude et à la rectification de cette intégrité, et à la meilleure connaissance de ce qu’est notre terre d’Israël

http://www.modia.org/priere/prierter.html

 

Et de prier pour elle et pour nos dirigeants

http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html

 

Alors, dans la confiance que nous devons avoir envers notre peuple, nous aurons trouvé pour lui  la juste perspective. Et nous aurons aidé à insérer la véritable puissance qui peut mouvoir notre histoire. Nous aurons entendu le message de ce mot « Bo ». Un travail qui n’est pas simple, et qui demande un très grande confiance, mais nous avons les outils magnifiques dans l’étude pour nous éclairer et nous soutenir.

A bientôt, avant la paracha Yitro.

Yehoshua Rahamim

Yerouchalayim

 


Bulletin 603. 9 janvier 2003 19h56 , 6 Chévate 5763.

Site Modia http://www.modia.org

 

Les nouvelles selon ce qui caractérise Modia :

-          essayer de trier pour parvenir à l’essentiel au milieu de la quantité, à l’essentiel en ce qui concerne le peuple et à l’essentiel concernant les valeurs de la Torah.

-           Essayer de maintenir la cohérence ainsi entre la rigueur dans l’étude de la Torah et son application dans la vie.

-          Aimer l’ensemble du peuple et comprendre que nous sommes tous embarqués ensemble dans un grand tiqqoun où tous nous faisons des erreurs, à corriger ensemble. Et en participant à la construction.

  L'EVENEMENT

Je vous fais VIVRE EN DIRECT CE QUI SE PASSE EN VOTRE PAYS ISRAEL.

Sharon donne à 19h56 une conférence de presse devant une salle bourrée de journalistes nationaux et internationaux pour s’expliquer au sujet des suspicions (‘hachadotes) qu’il y a contre lui et contre ses fils, problème qui a déjà fait perdre au Likoud le quart de ses électeurs en plus d’une semaine. Et pour arrêter l’accusation de corruption (cho’had) et de mafia familiale qui pèse sur lui et sur le Likoud, accusations reprises et amplifiées par la propagande électorale du parti Avoda de son concurrent.

Sharon a lu un texte préparé et l’a lu sur un ton tonique, offensif, ferme, irrité. Il a attaqué durement et directement la parti travailliste réalisant à ses yeux un complot intéressé alors qu’ils ont beaucoup plus à se reprocher. Seulement ensuite, il présente l’affaire comme très simple, lui ne sachant pas ce qui y a été suspect, en particulier l’origine des fonds apportés par son fils (4 millions de chéquels). A 19h09, fait sans précédent (‘hassar taqdim), le Président de la commission nationale des élections en colère (bé zaam) fait contacter toutes les radios et chaines de TV et leur interdit de continuer la diffusion de la conférence de presse de Sharon car, au lieu d’apporter des informations au public, il fait une campagne électorale sous forme de propagande (taamoula) avec attaque (atqafa) qui est illégale et ne respecte pas l’égalité (chiviyone) sur les ondes pendant la campagne électorale. Il ordonne d’arrêter immédiatement (léafsiq miyad) et la retransmission en direct et la retransmission des réactions.

Je colle à son texte en transmettant l’essentiel de ce qui a été dit avant l’interdiction. Ce sera un bon cours d’hébreu courant et vous verrez que mes informations dans le Bulletin sont plus mesurées que vous n’imaginiez la réalité et qu’elles la reportaient bien :

« J’ai déjà répondu et je vais répondre à la calomnie (âlila) contre moi (négdi) et contre le Likoud pour faire tomber le gouvernement (léapil éte ha chiltone) par le mensonge (bé chéqér).

Il y a deux mois le parti Avoda a décidé de mettre le pays et état d’élection alors que nous luttons contre le terrorisme et proches d’une guerre contre l’Iraq. Ce sont des agissement superflus (méyoutarotes) et une action qui manque de responsabilité (‘hasrate a’harayoute). Et d’utiliser tout pour atteindre leur but sans prendre en compte la responsabilité nationale.

Un exemple : j’ai visité le pays pour voir si tout était prêt pour cette situation de guerre car le danger existe (ha saqana qayémete). Tous le comprennent sauf le parti Avoda. C’est une responsabilité qui m’incombe (moutéléte alaï), une responsabilité suprême (a’harayoute éliona) et ils veulent m’attaquer (léitqof) comme s’il n’y a pas de crise (ké ilou ein machbér), pas de missiles (ein tilim), et que cela ne se produira pas (ché zé lo yiqré). Pour eux, il n’y a que les élections  (raq bé’hirotes), ainsi ils pensent (‘hochevim) ainsi ils parlent (médabérim), c’est un comportement déréglé, prostitué (moufqéréte), qui manque de responsabilité (‘hasrate a’harayoute).

 

Ensuite, voyons la réalité de leur côté eux qui nous accusent tous (coulanou) de mafia: chez eux dans le parti Avoda, il y a eu les falsifications (ramaoute) des urnes (kalpiotes) qui ont disparues (ché néêlmou). Mitsna lui-même (atsmo) a deux affaires de corruption (ché’hitoute) et à Haïfa. Moi quand j’ai vu que quelque chose était répréhensible (passoul) et pas cachér, j’ai barré la route (il faut probablement à l’affaire des élections dans le Likoud et à sa démission de Blumenthal), mais Mitsna n’a rien fait (lo assa kloum), et il ne fera rien (lo yaâssé kloum), la corruption et la fraude ne l’intéressent pas (lo méâniéne oto), seul l’intéresse le Likoud (rak léâniéne oto ha Likoud).

Il y a eu un stade suivant (chélav ha bas), m’attaquer à travers (dérekh) mes fils et nous présenter comme le crime organisé (péchâ méourgane).

Or, il est clair (barour) que ce qu’il me reproche est une affarie ancienne (paracha yéchana) et qui ne m’est pas liée (lo qéchoura élaï). Vien alors un journaliste et il fait de la médisance (rékhiloute). Mon fils Guilad a fait un travail, il a reçu de l’argent, est-ce de la mafia ? (zé mafia ?). Et pourtant pendant ce temps, Mitsna reste stationnaire (taqoua) dans les sondages et le pouvoir reste loin (éte ha chiltone ra’hoq).

Quelqu’un sort alors des papiers comme si’ils m’étaient reliés (kéilou qachour élaï). Je vais vous dire les faits précis.

Un jour, le Conseiller juridique du gouvernement m’a fait savoir qu’il y avait eu des dons (téroumotes) contraires à la loi, alors je leur ai dit à mes fils : il faut rendre l’argent même s’il faut hypothéquer nos biens. Baraq ne l’a pas fait (lo âssa), Mitsna (lo âssa), moi seul j’ai rendu  et cela de ma propre initiative (bé youzmati). Et le Conseiller ne m’a pas demandé de rendre, il m’a seulement informé.

Rendre une somme de 5 millions de chéquels que je n’ai pas, et comme l’exige la loi.

Mon fils Guilad est un directeur (ménahél) qui gagne de l’argent (marvia’h) et réussit (matslia’h) et j’en suis fier. J’ai donné un demi million, Guilad le reste et il m’a donné plus de quatre millions. Et j’ai rendu la somme (skhoum).

Ainsi s’est terminée l’affaire (kakh istayéma ha paracha) de mon point de vue (mi bé’hinati).

Je n’ai pas su exactement (bimédouyak) comment a été trouvé l’argent, je ne sais pas. Il y a des papiers qui le montrent.

Ensuite, il y a la version (ha guirsa) complète (méléa) du journal Haaretz ; e, faiot ils ont décidé de ne pas tout publier car il n’y aurait pas eu de scandale. La vérité il y a une voie plus simple pour la connaître, on pose les questions et on répond. Mais ainsi il n’est pas possible(kakha y efchar) d’abattre un gouvernement (léapil chiltone). Ainsi commence la médisance (rékhiloute). »

Ici fut interrompue la retransmission. Les commentateurs ont dit tout-de suite que cela ne correspond pas exactement à ce qui s’est produit car Sharon avait dit autre chose à la police, qu’il avait trouvé l’argent par un prêt à la Banque Misra’hi, et ce n’est pas vrai, maintenant une autre version est donnée par lui.

Fin de la retransmission et du premier commentaire.

A vous d’analyser.


Bulletin 602. 8 janvier 2003, 5 Chévate 5763

Panique au Likoud

1. Les ministres et les non opposants à Sharon commencent à craindre que le caractère familial (Ariel, Guilad et Omri Sharon) de ses accusations de fraudes sur les 1 million et demi de dollars, risque de faire perdre le pouvoir au Likoud.

http://www.haaretzdaily.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=249631&contrassID=2&subContrassID=1&sbSubContrassID=0

Nous assistons maintenant au début d'une première réaction interne qui commence à s'organiser. Et, de plus, Bibi Netanyahou commence à être nommé comme le sauveur éventuel. Et, cette fois, Sharon ne pourra guère agir contre ces mouvements internes. Rappelons que Bibi est le second de la liste du Likoud, suivi de nombreux de ses partisans, avant ceux de Sharon.

2. Les sondages confirment cette situation préoccupante pour le Likoud.

http://www.haaretzdaily.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=250031&contrassID=1&subContrassID=0&sbSubContrassID=0

Il a chuté de 42 à 27 sièges. Mais, plus grave encore pour lui, le Parti travailliste vient, pour la première fois de décoller et il vient de passer de 21 à 24 sièges. Tsimtsoum (réduction) dramatique. L'écart est donc minuscule, au moment où ce parti va utiliser le scandale Sharon dans sa propagande électorale. Alors que le Likoud sera en position défensive difficile à maintenir.

Où semblent aller les voient? Vers le parti laïc très anti-Juifs religieux Chinouï qui passe à 17 sièges, et au parti Shas, en sens inverse, qui remonte à 13 sièges.

Le rapport des deux grands blocs est réduit à deux points: 61/59. Dans un contexte défavorable pour le Likoud.

 

3. La question devient donc clairement en ce monde politique sans sentiments, comme Sharon en a montré l'exemple envers sa collègue Blumenthal: va-t'il être logique avec ses propos et, courageusement, démissionner ou se battre avec obstination, au risque de faire couler le Likoud avec lui. Ce qui peut l'encourager en cette voie, lui qui est connu pour ses obstinations dans l'histoire, et spécialement contre les journalistes, c'est le fait que le Conseiller juridique, personnage indépendant, est allé sur les ondes protester contre ces divulgations et ordonne une enquête rapide contre ceux qui auraient participé aux fuites dans le Ministère de la Justice.

4. Netanyahou a décidé de parler sur cette question, ce qui est un fait en soi. Il la fait en termes vagues, pouvant être interprétés en tous sens: "les résultats des enquêtes peuvent être surprenants"! Il souhaite que, cette fois comme d'autres , "les hommes politiques seront lavés de soupçon, et je suis sûr, dit-il, que ce sera comme cela aussi".

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JPost/A/JPArticle/ShowFull&cid=1041998587278


Bulletin 602. 9 janvier 2003 20 h, 7 Chévate 5763.

Site Modia http://www.modia.org

 

Les nouvelles selon ce qui caractérise Modia :

-          essayer de trier pour parvenir à l’essentiel au milieu de la quantité, à l’essentiel en ce qui concerne le peuple et à l’essentiel concernant les valeurs de la Torah.

-           Essayer de maintenir la cohérence ainsi entre la rigueur dans l’étude de la Torah et son application dans la vie.

-          Aimer l’ensemble du peuple et comprendre que nous sommes tous embarqués ensemble dans un grand tiqqoun où tous nous faisons des erreurs, à corriger ensemble. Et en participant à la construction.

 

  1. Hiérarchie de bon sens. Les noms de victimes de l’attentat de Tel Aviv

Ils sont tous publiés :

Lilia Zipshtein, 33 ans, de Haifa
Boris Tepelshvili, 52 ans, de Yehud.
Mordechai Evyoni, 52 ans, de Holon
Ramin Nasibov, 25 ans, de Géorgie.
Li Pi Chong, 41, de Chine
Ivan Gabtaniak, 46 ans, d’Ukraine.

St.-Sgt. Mazal Orkobi, 20, de Azor,
Lilya Zibstein, 33 ans, de Haifa
Avi Kotzer, 43 ans, de Bat Yam,
Safira Shoshana Yulzari-Yaffe, 46 ans, de Bat Yam
Hanna Haimov, 52 ans, de Tel Aviv
Ramin Nasibov, 25 ans, de Tel Aviv
Andrei Friedman, 30 ans, de Tel Aviv
Haim Meir, 74 ans, de Azor
Viktor Shebayev, 62 ans, de Holon
Amiram Zmora, 55 ans, de Holon
Boris Tepelshvili, 51 ans, de Yehud
Mordechai Evioni, 52 ans, de Holon
Ivan Haloniak, 46 ans, d’Ukraine
Anglov Kosmov, 33 ans, de Bulgarie
Sabao Miahai, 39 ans, de Roumanie
Steven Arthur Cromwell, 43 ans, du Ghana
Nicolai Ion, 35 ans, de Roumanie

Nous sommes tous ensemble. Et tous unis avec les familles de tous pour qui nous prions.

 

  1. Le Rav Ovadia Yossef est hospitalisé pour un pontage. Il n’est pas en danger et l’examen s’est bien déroulé. Priez pour sa santé comme vous avez prié pour celle du Rav Sitruck.
  2. La Cour Suprême dans une assemblée spéciale de 11 juges va trancher sur toutes les demandes de radiation des listes de candidats. Ces juges, eux aussi ont besoin du soutien de nos prières. La Torah insiste sur l’importance de la qualité des juges, et sur l’importance de cette fonction qui fait partie des 7 lois essentielles de base de l’humanité, avant même la révélation de la Torah. Et nos Sages nous enseignent qu’un pays qui ne respecte plus la fonction des Juges est perdu.
  3. La situation dramatique qui se déroule pendant la campagne électorale ? Essayons de la résumer. On comprend maintenant ce qu’avaient dit les commentateurs et proches de Sharon qu’il avait fait une « erreur mortelle » dans sa réaction contre Noemie Blumenthal en la démissionnant. Sa tentative rapide et brutale, dans le style de ce qu’il a fait dans toute sa carrière, d’arrêter le feu a été dénoncée comme la recherche d’un bouc émissaire minuscule pour détourner l’attention. Sa seconde partie de l’erreur fut de parler de démission pour quelqu’un qui a une fonction publique et ne veut pas coopérer avec la police alors qu’il en a le droit légal. Il a aussi dénoncé le premier l’entrée massive de pratiques mafieuses dans le Likoud pour mettre la main sur l’Etat (action de groupes spécialement sous la forme familiale). Or, maintenant, mis en cause lui même, sa démission est demandée par la logique dont il a fixé les principes. Les proches de Sharon parlent « d’assassinat politique », pas moins

http://www.haaretzdaily.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=249905&contrassID=1&subContrassID=0&sbSubContrassID=0

 

Bien entendu, le parti travailliste centre sa campagne sur ce point (nous allons voir comment) mais, de l’intérieur du Likoud des voix s’élèvent pour exiger de vider l’abcès ; elles ne parlent pas de démission mais elles commencent à agir envers Sharon comme il a agi envers Blumenthal, cela pour sauver le parti.

Que dit la gauche et les commentateurs ? Il y a plusieurs niveaux révélés surtout par le journal Haaretz hier :

-          Sharon a reçu un prêt illégal de 1 million et demi de… dollars pour sa campagne précédente (aucune comparaison avec la participation reprochée à Blumenthal de 12000 cheqels pour la location d’une salle d’hôtel et de chambres pour son lobby électoral). Avec un taux de camouflage de seulement 3% qui correspondrait en fait à un don.

-          La gauche souligne en plus que quelqu’un qui a accepté cela sera redevable au donateur et cela sserait donc de la participation à corruption.

-          Ensuite, sous la pression du Conseiller juridique, Sharon aurait fait rendre cette somme par ses fils qui auraient utilisé des combines illégales.

-          Et on entrerait ainsi dans le côté de la pratique familiale de procédures illégales pour prendre le pouvoir. Voilà l’essentiel des griefs qui sont la cible de l’attaque de gauche dans la publicité légale sur les ondes et à la TV.

Le Likoud avait déjà perdu en une semaine le quart de ses voix avant ce nouveau scandale, cela risque d’aboutir à un effondrement. Comment le parti va t’il réagir. Sharon va t’il se sacrifier en un grand geste, ou va t’il exiger que le bateau du parti coule avec lui ? Il continue pour l’instant à dire qu’il n’y a rien d’illégal et que tout cela est un coup monté de la gauche.

Cela permet aussi à la gauche de cacher ses propres corruptions car Barak et Mitsna sont accusé pour des pratiques analogues dans la campagen précédente, et la police et le Conseiller du gouvernement font dormir le dossier clair et connu. Tout cela est moche.

Fait nouveau, les sondages montrent que le public des électeurs vient de changer d’optique. Jusque maintenant, toujours le facteur sécurité de la Nation était l’élément prioritaire dans l’opinion. Pour la première fois, la corruption politique est considérée dans les intention des sondés comme le facteur le plus dangereux pour le pays et dont ils tiendront le plus compte.

Après Sharon, la gauche joue un jeu dangereux pour elle en utilisant tous ces arguments qui pourraient très vite leur revenir en boomerang. Même Mérets qui se présente en pur ange, avait eu des mises en garde dans le passé sur les pratiques de Choulamite Aloni qui orientait les fonds de son ministère vers les associations liées à son parti.

D’autres partis comme Am ehad, devant cela, clament : ne pensez qu’à vos propres intérets, votre travail, vos enfants, et votez pour nous, une sorte de Poujadisme.

La droite extrême avec Liberman attaque aussi et Sharon et la gauche en mettant l’accent contre le terrorisme palestinien.

Les partis religieux comme Shas et autres ne parlent de rien de tout cela mais font entendre des cantiques et demandent de ne miser que sur l’éducation par la Torah.

Le Mafdal n’attaque pas mais se présente comme le seul parti assurant le salut du pays par l’éducation de Torah, par le service du pays par l’engagement dans Tsahal.

 

Bref, il est certain qu’il y aura très vite des développements dramatiques concernant le Likoud, sinon il s’écroulera.  Où vont les voix qu’il perd ? Pour l’instant, elles ne semblent pas aller à droite ni vers les partis religieux mais davantage vers Merets et le parti Chinouï très antireligieux.

Ce qui fait aussi que Shas et d’autres partis religieux essayent de montrer le Likoud comme un parti ne concernant pas ceux qui sont religieux.

 

Dernière minute importante: le Conseiller juridique du gouvernement Eliakim Roubinstein vient de monter au créneau. Lui a pouvoir sur le plan juridique sur les procédures. Il vient de faire des déclarations à la radion que je résume:

- les enquêtes sur les différentes affaires n'aboutiront pas avant les élections, les électeurs devront voter sans avoir les éléments sur la culpabilité ou l'innocence des personnes mises en cause.

- la diffusion des données actuelles fait probablement partie du combat politique.

Il n'a pas répondu de façon convaincante sur le fait que des affaires traînent depuis des années et a invoqué seulement qu'il y a des dizaines de caisses de documents et que ses services font de leur mieux.

Les commentateurs ne vont pas s'arrêter de commenter tout cela, d'essayer de comprendre si cela aide Sharon ou non, ou les autres, et pourquoi Eliakim Roubinstein est monté sur la scène politique, simplement pour aider les électeurs sur la réalité des procédures ou plus et dans quel sens. Et si cela était souhaitable ou non.

  1. La question de l’Université de Paris VI et du boycott. Cette Université a reçu un grand coup pour son image. Et également dans la façon dont elle présente sa sortie, comme si la décision de ne plus demander le boycott avait été prise le 16 décembre. Ridicule attitude qui vaut des sarcasmes dans la presse.

 

Par contre, l’Université de Paris VII, dont on craignait qu’elle suite le piteux exemple de Paris VI, vient de refuser clairement tout boycott par 39 voix contre, 6 pour et 1 abstention. Bravo, et j’apprécie d’autant que mon doctorat d’Etat a été passé dans cette Université.

 

  1. Décidément, la France fait encore parler d’elle envers Israel. Le Consulat de France à Jérusalem vient de refuser d’inscrire des mariages de français israéliens, sous le prétexte incroyable que le rabbin qui a procédé au mariage habite dans les territoires. Encore cette mentalité vichisoise de trouver des prétextes pour éliminer les Juifs. Très triste, inadmissible. Lisez l’affaire. Nous la suivrons et tous doivent la suivre en France, avec la même détermination que celle de l’Université, sans se laisser berner par des langages diplomatiques, jusqu’à la résolution morale de cette question qui concerne indirectement chaque Juif français, et ses exclusions éventuelles. Informez vous et mobilisez vous sur ce point.

Des avis sur cette question: certains, favorables à la position française, disent que ce n'est pas la question de l'habitation du rabbin mais le fait que la France ne reconnait pas la juridiction d'Israël sur les territoires et n'a donc pas à enregistrer ces mariages venant d'une région que la France ne reconnait pas comme étant en Israël et que cela est justifié. Ce déplacement du problème ne fait qu'en ajouter un autre car, selon le droit international reconnu et appliqué par tous, un Etat attaqué à partir d'un territoire a le droit d'occuper ce territoire après sa victoire. Cela s'est produit en Europe par les Etats victorieux contre l'Allemagne. C'est donc la position de la France qui n'est pas conforme à la légalité juridique internationale.Et l'etat de fait illégal d'un certain nombre d'Etats contre Israël ne leur donne pas pour autant une légalité en raison de leur nombre.

Lisez les précisions sur cette nouvelle affaire:

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JPost/A/JPArticle/ShowFull%26cid=1041827548113

Consulat de France à Jérusalem, 5 rue Paul Emile Botta Jérusalem. Tel 972 2 6259481-2-3

Consul: Jacques Yves Raimbault

Site du Ministère des Affaires étrangères de France, coopération et francophonie : http://www.diplomatie.gouv.fr/

Site du Premier ministre français: http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p.cfm?ref=17004

Bonne journée et bonne étude

Yehoshua Rahamim


 

Bulletin 602. 5 janvier 2003, 2 Chévate 5763.

 

Site Modia http://www.modia.org

 

eIci vous avez la nouvelle paracha
qui vous surprendra par les études qui vous permettront
de mieux comprendre ce qui doit se passer pour Israel dans l'actualite
par l'exemple de Moche notre maitre et du prophete Jeremie
qui etaient affrontés à nos defis
http://www.modia.org/tora/chemote/jeremie.html

Des dossiers sur lesquels vous reviendrez.
Et derriere toute cette etude, la veritable realite du judaisme:
l'enseignement sur l'amour et sur le couple.
Alors,... vite

Nouvelles d’Israël. Le dernier événement (érouâ). Vivez-le dans le vocabulaire des Israéliens.
Hors de la réalité les thèses de partis politiques qui demandent la séparation territoriale 
des Palestiniens et le retrait des territoires comme assurant la paix, et la division de Jerusalem, 
et sortir des positions religieuses sur la terre d’Israel, quand au même moment 
ce n’est pas un attentat (pigoua) dans les territoires (chéta’him) de Judée-Samarie 
ni à Jérusalem mais loin à Tel Aviv qui se veut non religieuse. 
C’est simplement la réalité : tout Israel est dit à détruire par ces Palestiniens. 
Et cela, le lendemain de la manifestation de Chalom Akhchav devant les bureaux 
du Premier ministre pour protester contre l’interdiction du député arabe qui a pris
 position nettement en faveur du terrorisme ! Aucune limite dans la coopération à nos ennemis.
Pendant ce temps, l’extrême gauche est au Caire (Sarid et Bélin le constructeur d’Oslo avec Peres) 
pour échanger avec le gouvernement du Caire en leur nom personnel ;  
et y sont en même temps… les chefs de l’OLP, et des mouvements terroristes 
qui cherchent à mieux se coordonner…
A 18h30, 20 tués (arouguim), plus de cent blessés (pitsouim) par deux terroristes (méhabélim) 
qui ont déclanché deux attentats successifs (pigouim ôqevim) avec des charges (mitanim) 
de forte puissance (rav outsma). 
Il y a déjà eu en ce même lieu des attentats précédents (pigouim qodémim) en un quartier 
où il y a surtout des ouvriers étrangers (ôvedim zarim) et des nouveaux immigrants (ôlim ‘hadachim) 
dans un quartier pauvre. Les Palestiniens visent un quartier à forte densité de population 
(riqouz gadol chel oukhlousiya) et même les non-Juifs sont à exterminer quand ils coopèrent avec les Juifs.
Ce n’est pas la première fois qu’ils utilisent la forme d’un double attentat (pigoua qafoul).
La police et Tsahal ont déjoué (sikoulim) divers attentats en ces lieux et ont atteint de 
beaux résultats (ésséguim) mais les avertissements (atraotes) de tentatives continuent.
Sur les radios, les messages sont donnés dans les langues des travailleurs étrangers 
et des différents ôlim (Philippins, Roumains, Français, Italiens, Anglais, Espagnol, etc) 
précisant aussi que tous ceux qui ont besoin de se rendre dans les hôpitaux ne seront 
pas tracassés si leurs papiers ne sont pas en règle et ne risquent aucune poursuite. Bravo Israël.
Et avec le cynisme habituel auquel s’associeront les Etats européens, 
Arafat vient de condamner l’attentat. Sharon l’accuse directement d’en être responsable. 
Il réunit son cabinet de sécurité et déclare que les Palestiniens veulent le provoquer à une 
réplique violente qui casserait l’alliance entre les US et les pays arabes contre l’Iraq, 
ce qui veut dire qu’il ne veut pas tomber dans le piège ou, plutôt, qque les US le lui interdisent. 
Donc, probablement, pas de réplique globale mais une accélération de la liquidation ponctuelle 
des chefs du terrorisme dans le Hamas spécialement.
Sharon déclare que la paix n’avance pas uniquement parce que les Palestiniens s’obstinent dans le terrorisme.
 
Elections
-          Au Likoud, la presse parle de désarroi devant les spirales qui continuent de découvertes 
de mini ou méga-scandales contraires aux lois électorales, mais surtout de ce qui semble 
avoir été une erreur de Sharon (une « erreur fatale » disent-ils) dans le contexte des suspicions 
contre son fils où il a démissionné (contre l’avis de ses conseillers) la vice-ministre Blumenthal 
sur des suspicions mineures pour détourner l’orage. Il a manifesté une légèreté de jugement 
à l’heure où sa campagne se base sur sa capacité de pondération.
-          Au Parti travailliste, scénario identique d’attaque contre le leader Mitsna. Fouad le déçu 
est accusé de le descendre en parlant  de son manque d’expérience, Barak reprend avec violence 
ce thème et annonce indirectement qu’il agira contre lui dans le parti après les élections et profite 
de l’attention des projecteurs en cette phase pour faire sa rentrée sans se soucier des dégâts 
pour le parti ou pour le pays. Il attaque également Sharon avec grande délicatesse ( !) e l’accusant 
d’être complice du terrorisme et de danser sur le sang. 
-          Le résultat est que le grand public est de plus en plus écoeuré de tous ces comportements
 irresponsables chez ceux qui sont susceptibles de gouverner. Ils ne se révèlent nettement pas à 
la hauteur de la situation ni du peuple ni de son destin ni de sa position menacée.

 

Israël a réussi aujourd’hui des essais antimissiles en prévision de la guerre US/Irak. Merci.

Autres nouvelles diverses

-          Quelqu’un aurait-il une photo du Ribbi Abraham Hachuel de Tanger ?

-          Des lecteurs me demandent des noms de personnes
malades afin de dire des Tehilim pour leur réfoua chéléma, rétablissement complet (nom hébraïque et le nom hébraïque de la mère, sans le nom de famille). Je les communiquerai donc sur le site. Et indiquerai les psaumes qui correspondent à ces prières, avec si D.ieu veut m’en donner le temps, le commentaire de ces psaumes.

-          Agression en France contre le Rabbin réformé Gabriel Farhi légèrement blessé (nos voeux de rétablissement et de protection). Nous avons entendu sur les ondes israéliennes, Me Klein depuis Paris expliquer qu’il n’y a pas d’antisémisme en France, rien que des jeunes maghrébens qui sont excités ! Version officielle des autorités. Les auditeurs israéliens ne sont pas dupes ni naïfs. Une autre perle entendue sur les ondes : « cela est particulièrement injuste car le Rabbin Farhi est un militant du camp de la paix avec les Palestiniens ». Si ce Juif n’était pas ce type de militant, alors ?

-          Un livre à connaître « Familles face au divorce » aux Editions Safed, par M. Abitbol-Bergheuimer et Paul Sillam ! Des Psychologues et 20 Grands Rabbins et Rabbins de France analysent de leur point de vue les dynamiques de couple dans 20 cas de difficultés qui conduisent à des séparations. Utile à connaître cette attitude des rabbins. Et cette approche.

-          Un autre livre indispensable : Histoire juive de la Révolution à l’Etat d’Israël, par Renée Neher-Bernheim. Se lit comme un roman malgré les 1000 pas en livre de poche Points, Histoire aux Editions du Seuil. Il faut connaître cette étape de notre peuple pour comprendre l’actualité. Et à offrir.

-          l'Union des Etudiants Juifs de France, le CRIF  et d’autres organisations juives appellent à se rassembler le lundi 6 janvier 2002à 17h00, place Jussieu à Paris pour protester contre la déclaration de l’Université de Paris VI, la prochaine déclaration de Paris VII, et « contre l’Intifada des campus » dit l’UEJF. Métro JUSSIEU. Manifestation soutenue par l’Union des médecins, dentistes et pharmaciens Juifs de France, Les fils et filles de déportés Juifs de France, le B’nai Brith de France, etc.

-          Je vous signale et vous mets en garde contre une campagne intensive lancée envers les Juifs sur le Net par des missionnaires chrétiens très actifs en prenant toujours cette tactique : demander ce que le judaïsme pense de leur maître, sous le manteau du dialogue. Ayant demandé clairement et simplement de ne pas recevoir ce type de mailing que je n’avais pas sollicité, selon la déontologie légale du Net, j’ai reçu une lettre très violente

Sujet du Bulletin "Je n'ai pas reçu de réponse"

En Israël, les miracles (Baroukh Hachém !) se succèdent par le nombre d’attentats déjoués, comparativement au nombre de victimes qui sont cependant des souffrances intolérables. Cela devrait mettre les débats politiques dans des registres de pudeur et de responsabilité nationale et non partisane.

En ce moment, les scandales, mini ou grands, continuent comme lorsqu’un pétard explose dans un atelier de confection d’explosifs et allume les autres. Les futurs électeurs réagissent et les sondages indiquent que les votants comment à changer sérieusement de camps, cela pour divers partis. Donc, une période d’instabilité. Je n’en parlerai donc pas davantage, nous n’en savons pas plus sur ce que cela produira, dans ce contexte.

Mais ce climat développe aussi un questionnement ou des angoisses chez de nombreux lecteurs qui souffrent de ces affrontements. Car cela ne correspond pas à leur amour d’Israël, à leur idéal, aux motifs pour lesquels ils ont changé leur vie pour vivre le meilleur du judaïsme dans le meilleur des pays. Ils m’interpellent souvent et je vous fais part de l’un de ces échanges où vous verrez que j’avais hésité à répondre tant cela est complexe. Probablement que cela rejoindra vos soucis. Sur le site nous avons à la fois la clarté de l’enseignement de nos Sages et cette incertitude. Peu importe, en fait si parfois des lecteurs me disent que je parle trop du quotidien au lieu de ne rester que dans nos Sages, et les mêmes que je prétendrais trop savoir ce qu’il y a à faire au lieu de voir comme c’est difficile. En fait, ils projettent sur moi cette ambivalence qui est notre débat intérieur à chacun. Le mien aussi.

Voici une lettre qui résume bien un problème essentiel d’Israël

« Je vous ai envoyé un é-mail il y a quelques jours, auquel je n'ai reçu aucune réponse. Avez-vous jugé ma question trop personnelle (pourtant je pense qu'il s'agit là d'un problème en Israël très actuel). Je réitère ma question en espérant cette fois recevoir une réponse, merci d'avance.

Je lis très régulièrement votre site, et c'est extraordinaire tout ce que je découvre et apprends chaque jour grâce à vous et grâce à votre amour du peuple Juif, et d'Israël.

En vous lisant, on a l'impression d'être transporté ailleurs et tout semble si possible.

Mais voila, lorsque j'essaie de faire partager cet amour, cette compréhension du pourquoi du comment de notre peuple, je me heurte à des Juifs tellement réticents à la religion, aux Religieux surtout.

Nous ne sommes pas une famille "très religieuse",  et nous y vivons en Israël depuis quelques mois seulement. Quand je commence à parler des dangers actuels pour notre terre et de rapprocher tout cela à nos racines, à la Torah, les Israéliens se braquent car ils détestent "la religion", les "religieux" en Israël.

Ils disent toujours :"Peut-être en diaspora les religieux, les rabbins sont plus tolérants, mais ici en Israël c'est une catastrophe. Ils ne nous aiment pas, et nous ne les aimons pas. Pour eux, nous ne sommes pas "Juifs" et, pour nous, ils sont une entrave à notre liberté d'être Juif comme on a envie de l'être." Les religieux sont ici, dans ce monde de laïcs, "la peste noire" si j'ose dire. Il y a ici une incompréhension totale entre les deux "mondes", en fait, ils ne se connaissent pour ainsi dire pas.

L'un et l'autre reste cloîtré dans son périphérique.

Avez-vous des réponses, des conseils à ce problème qui est un problème tellement grave et tellement vital en Israël ?

Je vous remercie par avance de votre réponse et, encore une fois, félicitation pour votre site. »

Signature…

 Réponse

Bé ézrate Hachém.

C’est le manque de temps tout simplement qui m’a fait retarder ma réponse. A ce jour, j’ai plus de 300 réponses en retard sur des lettres importantes. Excusez-moi. C’est aussi une question difficile et complexe pour en parler en quelques lignes. Alors j’hésite. Je ne parlerai pas du problème général d'Israël comme si on en faisait un diagnostic statique et pouvait donner quelques conseils simples pour améliorer.

En effet, cette situation présente des intolérances découle de l'histoire de quelques décades en Israël et, elle-même, découle surtout du rassemblement des exilés tellement différents. Un regard important pour bien situer: de tous temps aussi, quand on étudie la vie des communautés, on découvre qu’il y a eu ces tensions dans notre peuple, déjà autour de Moché avec Qora’h :

http://www.modia.org/tora/bamidbar/korah.html

Si cela nous est enseigné, c’est justement pour bien comprendre que c’est constant et l’analyser en conséquence pour y réagir selon ces enseignements. Par exemple, des témoins décrivent que dans les familles en Russie elle étaient déjà divisées entre ces tendances, comme vous le décrivez, et la coexistence était absolument explosive. Cela nous donne donc du recul, de la patience, et peut-être un éclairage nouveau: il faut chercher le pourquoi de ces relations conflictuelles.

Sur l’expérience personnelle des immigrants, ce que vous remarquez maintenant et découvrirez peu a peu confirmera peut-être votre diagnostic, mais il sera probablement beaucoup plus nuancé avec le temps, moins général et global, car il y a beaucoup de religieux et des laïcs qui ont de la tolérance les uns envers les autres, qui sont peinés de cette situation.

De plus, il est vrai qu’on ne peut pas demander aux dits religieux d'abandonner ce que la Torah demande à son peuple, sous prétexte de tolérance. Souvent aussi, pour nous Occidentaux, un certain laïcisme agressif ou un certain comportement religieux agressif que nous constatons nous reporte un siècle en arrière. Et, aujourd'hui, ce qui reste en Europe du laïcisme classique est beaucoup plus tolérant maintenant qu’à l’époque. Enfin,  le devoir d'amour réciproque concerne tout humain également, laïc ou religieux. Et tout Juif a reçu ce bagage. Mais, hélas, je constate que c'est un petit pourcentage, par exemple parmi les étudiants, qui a reçu la transmission des valeurs de notre culture. La venue de nombreux Juifs qui, eux, ont eu la chance de recevoir cette transmission est donc une grande possibilité d'amélioration pour Israël.

On peut prendre maintenant un point de vue spirituel dont je parle souvent (voyez ces repères sur le site, ou par le moteur de recherche) et que je rappellerai brièvement: les Juifs, nous avons une fonction de tiqqoun,

www.modia.org/infos/etudes/omer.html

de réparer ce qui ne va pas dans la Création, et nous sommes une sorte de laboratoire où il est donc normal que les difficultés à traiter soient présentes là où nous sommes entre nous. Justement pour les traiter. Cela peut paraître prétention d’avoir un tel rôle,  mais nous n'avons pas le choix, c'est notre fonction par la Torah, son étude, les mitsvotes et la réussite de notre vie ensemble. Alors, une grande patience est nécessaire d'abord, comme Ha Qadoche Baroukh Hou l'a, n'est-ce pas!

Ensuite, plus que des théories sur le changement à réaliser dans la société, il me semble que l'essentiel est ce que nous parvenons à faire dans la réalité des contacts quotidiens. Cela peut sembler peu, mais la multiplication de ces contacts crée un état de fait qui agit. Il suffit d'un malade pour diffuser des virus à beaucoup, c'est le même processus aussi pour une transformation positive. Certes, il faut travailler beaucoup sur nous-mêmes pour avoir les nerfs solides et reprendre le dessus dans les agressions imprévues et renouvelées de la vie quotidienne, et ne pas alimenter la machine de l'agression. Et pour ne pas tomber en dépression, ce qui veut dire intérioriser l’attaque et nous démolir nous-mêmes et désapprécier notre valeur. C'est l'un des pièges les plus fréquents que cette auto-destruction que nous réalisons en intériorisant activement les difficultés externes pour nous nuire à nous mêmes et nous le mettons ensuite sur le compte des événements ou d'autrui. Il faut dépister en nous ce mécanisme d'auto-destruction qui existe chez chacun, ce refoulement du bonheur

http://www.modia.org/tora/chemote/chemote.html

http://www.modia.org/tora/chemote/kitissa.html

Les parents pourraient faire beaucoup aussi, au lieu de s'en remettre à l'école choisie selon leurs critères, car le système d'éducation général ne développe pas assez cette qualité de dérékh érets, d’appréciation d’autrui et d’attention réelle que vous réclamez ; et les enfants veulent s'identifier au groupe de leurs égaux et en imitent ipso facto le style. La famille doit absolument rééquilibrer ce style de relations pour y apporter beaucoup de tolérance, d'égards concrets dans les relations. Voyez cette page du site qui peut aider sur l'éducation des qualités:

http://www.modia.org/etapes-vie/index.html

C'est un énorme problème que le manque d'investissement national dans l'éducation. Egalement, la presse écrit, les radios et la TV cultivent les conflits entre personnes et entre groupes pour faire du sensationnel et le dégât est considérable. Au niveau de la famille, on peut réparer beaucoup, et la considérer comme le premier laboratoire au lieu de déléguer à l'école la formation.

Dès le début de notre peuple nous avons reçu les règles pour réussir à vivre ensemble et pour que cette vie soit l'expression de la présence divine, cela est expliqué dans la paracha Bémidbar

http://www.modia.org/tora/bamidbar/bamidbar.html

Nous n'aurons pas des clefs simples pour résoudre. Mais ce que je vous dis là repose sur l'expérience de nombreuses personnes, y compris de mes étudiants qui apportent leur vécu et travaillent pour améliorer la violence dans la société. Ils constatent souvent qu'il leur a fallu des mois de travail psychologique en groupe sur ces questions pour commencer à en prendre conscience et parvenir à la volonté d'améliorer, en recherchant ensemble comment. N'est-ce pas l'un des motifs pour lesquels nous venons en Israël: pour contribuer à améliorer ? L'erreur est parfois de croire qu'on est arrivé et d'exiger de recevoir ce qui est bien, alors on devient déçu, agressif à son tour.

Votre expérience à venir pourra apporter beaucoup à d'autres. Merci de me la communiquer pour apprendre de vous.

Nous n'avons aucune raison de renoncer à notre idéal personnel ni à celui du judaïsme, aucune. Les Pirke avotes, Principes des Pères, le disent : il ne nous est pas demandé de terminer la tâche mais de ne pas nous en dispenser car la tâche est abondante et c’est nous qui pouvons et devons la faire. J'ajouterai ceci: « que l'amélioration se fasse pendant ma petite vie ou après ne doit pas être mon problème ». Mais, bien souvent, nous sommes très égoïstes et voulons que les choses aillent bien pour nous, quand je suis là. Nous ne savons pas tout ce que nous avons semé de bon ni ce qui germe, et nous ne le verrons peut-être pas l'éclosion, mais nous aurons contribué car les semences se développent. Cela est ce que nous pouvons apporter en Israël, à Israël, qui a besoin de nous pour cela. Attendre de loin pour ne pas travailler le sol tant qu'il n'est pas beau est bizarre comme conception de responsabilité. Et, comme je l'ai entendu dire du Grand Rabbin Sitruk (qu’il ait toujours la bonne santé) qui peine beaucoup pour son peuple: ce que je fais, personne ne peut le faire, personne ne peut le faire à ma place ni comme je le fais. Un grand enseignement. Optimiste, réaliste, sérieux. Lutte continue dont nous sommes capables.

Et, pour nous aider, dans nos alternances de espoir d'idéal, difficultés, découragement, reprise, nous avons un outil merveilleux et très précis: les Psaumes qui nous guident dans ces phases jusqu'à reprendre l'axe positif. Voyez les études sur les psaumes:

http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html

Merci de votre question

Chabbate chalom

Yehoshua Rahamim

 


Bulletin 601. 1 janvier 2003, 27 Tevete 5763.

 

Site Modia http://www.modia.org

601 est la guématria de Yéré chamayim, celui qui a la crainte du Ciel et ne se conduit pas selon la morale mise au point par les intérêts des humains. On a bien besoin de cela.

Nouvelles d’Israël
  1. Tsahal annonce qu’elle a déjoué environ 60 attentats ces temps derniers, voilà ce qui est capital.
  2. Les scandales politiques en Israël. C'est vraiment LE MOMENT DE LIRE LE PSAUME 62. Chaque jour apporte son renouvellement dans le feuilleton triste à pleurer, aussi bien les suites des urnes truquées dans le combat entre Burg et Ben Eliezer au Parti travailliste, Mitsna qui aurait recu des bureaux pour sa campagne en contrepartie d’avantages accordés à des promoteurs, mais le pompon est tenu par le Likoud avec les facilités diverses accordés par les chefs de files à leurs supporters pour grouper en leur faveur des votants aux primaires. Sur un montant mineur (une accusation de 12000 cheqels auxquels aurait selon la police, participé la ministre adjointe aux infrastructures) pour payer les frais d’hotels de salle de réunion pendant la campagne, Sharon et la police s’en prennent à cette femme qui est la 9e dans la liste du Likoud. Sharon la vire du gouvernement (sous prétexte qu’elle a fait valoir son droit légal de garder le silence mais, dit-il, position qui est immorale chez quelqu’un qui a des fonctions publiques). Les proches de Blumenthal répliquent que Sharon fait cela pour essayer de faire détourner l’attention de l’organisation au Congrès des primaires par Omri Sharon qui est toujours l’émissaire de son père et qui aurait ammené au Congrès et dans la liste du Likoud des éléments mafieux redoutables. Blumenthal l’accuse publiquement de faire d’elle un bouc émissaire pour détourner l’attention.

 Les analystes font remarquer que, en fait, par le coup porté à Blumenthal, c’est la suite de la guerre entre Sharon et Bibi et leurs camps car Sharon est suivi sur la liste par une longue file de supporters de Bibi, Sharon pour les éliminer a averti d’abord qu’il réduisait de moitié la future représentation du Likoud en faisant la place au Parti travailliste dans un gouvernement d’unité nationale, puis il a annoncé qu’il refuserait toute personne qui ne serait pas d’accord avec ses vues sur l’Etat palestinien et le plan Bush (ce qui veut dire clairement les partisans de Bibi dont Blumenthal est le prototype). Frapper une image emblématique et populaire de ce camp et parvenir à le faire serait un acte de commandement qui calmerait les rebelles. Et l’urgence de la campagne ouverte ce soir finirait par faire taire toute accusation chez ceux qui mettent en cause le camp Sharon.

Mais, le camp Bibi, les proches de Blumenthal et les analystes continuent à s’exprimer pour dire qu’on cherche à camoufler derrière Blumenthal les personnes qui ont eu des pratiques identiques qui seraient constantes dans tous les camps, et surtout pour camoufler l’organisation mafieuse et ses responsables. Burg du Parti Avoda clame ces arguments à la TV.

Certains demandent carrément le report des élections pour laisser à la police le temps de faire les enquêtes pour départager les innocents et les coupables et repartir sur des bases saines dans le pays.

Ce qui est grave, c’est ce que pensent de tout cela les électeurs. Un sondage publié ce soir a posé la question : pensez-vous ou non que le système de gouvernement (ha chiltone) est corrompu (mouche’had) : 66% des électeurs disent oui et seulement 25% disent non. Plus grave encore le taux des oui est de 70% chez les nouveaux électeurs de 18 à 24 ans.

Comment arrêter ces guerres, assainir la situation et trouver un système d’organisation politique sain ? 1. Selon la Torah, le Chef de gouvernement devrait toujours être accompagné d’un rouleau de la Torah dans sa vie publique et d’un autre dans sa vie privée, pour s’y référer constamment.2. Il est sûr que l’éducation sur la base des valeurs juives est la premiere mesure d’urgence en Israël. On s’en rapproche peut-être après ces excès, grâce à eux. 3. Espérons que cela se fera sans condamner tous les hommes politiques ni trouver des pseudos boucs émissaires. 4. En tous cas, bravo pour le débat public. 5. C'est vraiment LE MOMENT DE LIRE LE PSAUME 62. 6. Garder une attitude fraternelle et familiale envers tous.

 

Au Parti Shas, événement : Arie Deri qui menait en coulisse la rébellion contre les dirigeants qui ont pris sa succession et ont éliminé ses partisans vient de faire obédience au Rav Ovadia Yossef et au Chef du parti. Naïfs, ses partisans qui pensaient le défendre et ont quitté la barque quand il les poussait à créer un autre parti. On dit que la montée du parti Chinouï basé sur la haine des religieux l’aurait décidé à virer ainsi à 180 degrés, en abandonnant ses querelles et en se plaçant uniquement devant Haqadoche Baroukh Hou. D’autres disent qu’il revient pour, dans quelques années, reprendre le Parti à ceux qui avaient tenté de le faire oublier…

  1. L’antisémitisme redouble chez les Palestiniens et les Musulmans intégristes. Voici quels termes innommables sont utilisés dans les sermons sous l’obédience de l’Autorité palestinienne http://www.pmw.org.il/bulletins-041102.html Une autre excellente source d’informations sur ces questions, la lettre d’Etoile liante : Etoile-liante-subscribe@yahoogroupes.fr
  2. Dans la situation difficile pour la sécurité chez les Juifs de Hévrone, les originaires de France (Yossef Ohayon, Eliahou Attlan, Yaakov Charvit ) qui y habitent se sont groupés pour aider les plus démunis  et demandent des dons: Association Francophone des Amis de Hebron
    > YECHIVAT MEARAT AMAHPELA
    > Banque Leumi le Israel : 10  P.o.B. 1
    > Agence N*  : 788 Kiriat Arba
    > KIRIAT ARBA HEBRON
    > Compte N*  : 11235/26
    > 90100 ISRAEL
    > Swift : LUMIILITTLV
    > Fax : 972 2 9965056
    > Mailto:
    amishebron@012.net.il
  3. France : Le «cavalier sans monture», feuilleton égyptien de 41 épisodes fondé sur Les Protocoles des sages de Sion est diffusé sur le petit écran français par l’intermédiaire du cal 168 de NC Numéricable.
     Ainsi la France s’offre aujourd’hui la «version télévisée du bréviaire de l'antisémitisme moderne» selon Alexandre Buccianti du Monde ou les «ondes nauséabondes» dénoncées par  Claude Guibal de Libération.
  4. France : l’Ambassadeur de France en Israël a quitté la salle où il s’entretenait avec l’un des parents des Juifs israéliens prisonniers au Liban qui lui demandait d’intervenir "auprès de ses amis au Liban qui détiennent ces prisonniers". Il est revenu ensuite poursuivre les entretiens. Il est des vérités qui ne plaisent guère à entendre mais qu’il faut bien dire pour sauver les vies.
  5. Des lecteurs recherchent toutes informations sur le grand rabbin M.NISSIM YARHI, de Tunisie. Et sur la famille AZEROUAL  du Maroc. Me les communiquer.
  6. Un nouveau site de musique yiddish www.YIDDISH-IS-FOREVER.com/FR/cdaudio.php
  7.  

 

Rappel : le commentaire de la nouvelle paracha Vaera est placé sur le site.

Il nous montre comment faire pour aider le plan divin à réussir.

http://www.modia.org/tora/chemote/vaera.html

et les pratiques du début de la journée du Juif :

http://www.modia.org/priere/mode.html

http://www.modia.org/priere/expliq2.html

 

Bonne journée

Yehoshua Rahamim

Yerouchalayim


 

Voir ici la page du bulletin précédent