accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org

La Torah
L'étude des 54 sections. Le Lév Gompers Comment étudier le Talmud

Rechercher ici les thèmes d'études sur tout le site par un catalogue de photos

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.
Ici, archives des bulletins précédents


Ecouter ici absolument un document
qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Copier et diffuser cette adresse:
http://www.shopping-nice.com/video/recherche_la_mort.wmv

Bulletin de Modia 2 décembre , 7 Kislev
Après Genève, Bush fait une pression cruelle sur Israël. Les promoteurs du plan de Genève, qui est défini comme hostile par le gouvernement israélien, vont être reçu aux USA. Pourtant Bush répète que le programme à réaliser est SA feuille de route. Tout est électoral et il ne supporte pas du tout mais pas du tout qu'Israël ne renonce pas à sa sécurité (abolition de la barrière anti-terroristes) pour qu'il ait l'appui arabe et qu'il ne soit pas devant les électeurs avec un échec complet de sa politique au Proche-orient où bien des soldats américains sont tombés et où l'échec est évident.
Et on retombe sur Israël bouc émissaire au prix de sa vie.
Sharon avait pensé avoir gagné UN ami sûr et fidèle, c'est l'échec de ce plan. De nombreuses fois, nous aussi, nous avions indiqué que Sharon pouvait mettre cette amitié fidèle à son compte. Faut-il l'imputer à Sharon? Certainement pas. Il a essayé, il avait réussi mais tout cela s'écroule pour les tentatives de bénéfices électoraux d'un leader du monde qui panique. Et les solutions antisémites classiques prennent sur Bush aussi: on sacrifie Israël, on le condamne.
En somme, on a perdu le dernier ami. Très dur.
Et des Juifs, ici et ailleurs s'associent à ces efforts externes pour fragiliser encore plus Israël. Eux aussi ne pensent qu'à la suite de leur carrière politique qui, aujourd'hui, se joue à coups de médias et d'argent venant des puissances étrangères. Cela est clair. Et ces promoteurs sont ceux qui ont râté devant les électeurs israéliens, honte d'agir par ces procédés antidémocratiques et avec les finances des gouvernements étrangers hostiles à la politique israélienne.

Mais cela devrait nous mettre à un niveau encore plus large. Rien de ce qui se passe là n'est différent de ce dont nous avons été avertis par nos textes: si Israël ne vit pas selon la Torah, les nations se ligueront toutes contre Israël et les difficultés viendront aussi de l'intérieur du peuple. Et même si Israël vit selon la Torah, les ennemis essaieront encore. Mais alors nous aurons ouvert le canal des bénédictions et les ennemis ne pourront rien. Tout cela est dit 100 fois, bien avant que les médias répèrent ces textes dans ce qu'on appelle l'actualité.

Ce doit être pour nous un retour aux véritables positions. Le peuple juif, en Israël et hors d'Israël, a besoin que tous ceux qui connaissent ces textes de la Torah les disent au peuple, et qu'ils ne continuent pas à se taire. Le peuple a le droit d'entendre ses bergers. Ils ne sont pas des gérants de communautés, mais des porte-paroles.
L'ex Président Yits'haq Navon était le secrétaire particulier de Ben Gourion. Hier, c'était l'anniversaire du décès de Ben Gourion, et Navon a dit que chaque fois Ben Gourion parlait en 3 points: décrire exactement la situation sans rien cacher, dire exactement ce que le peuple doit faire, dire au peuple qu'il y a espoir. C'est ce que le peuple attend de tous nos rabbins, et de tous les responsables communautaires sur ces questions vitales, et nous avons la Torah pour cela, pour vivre. C'est une urgence. Car la situation est périlleuse.
Et étudions nos textes, non pas intellectuellement mais comme règle de vie. Et aidons nous des psaumes (lien ici) et de la force immense du Chabbate (lien ici).
Notre force: Bien agir, et rire plus qu'eux, et lire et dire le psaume 59:
Axe essentiel
1. Au chef des chantres. "Ne détruis pas".
Hymne de David lorsque Chaoul envoya surveiller et garder sa maison pour le tuer.
2. Sauve-moi de mes ennemis, mon D.ieu ,
envers ceux qui se lèvent contre moi, sois mon refuge.
3. Sauve-moi des fabriquants de fourberies,  et des hommes de sang sauve-moi.

Description des ennemis et de leur tactique
4. Car, voici, ils cherchent ma vie, ils se groupent contre moi les violents,
et ce n'est pas par ma faute ni à cause de mes péchés, Hachém !
5. Sans faute de ma part, ils se ruent, s'assemblent, se lancent en combat contre moi.

Demande d'aide
6. Et Toi Hachém Tsévaote, D.ieu d'Israël, réveille-Toi pour châtier tous ces peuples,
n'épargne à jamais aucun de ces traîtres de vilenie.

Description des ennemis et de leur tactique
7. Ils sont revenus chaque soir comme des chiens hurlants et ils font le tour de la ville.
8. Voici, ils ont diffusé par la voix leurs messages,
ce sont des épées qu'ils ont sur leurs lèvres, car ils se disent : qui peut les dévoiler ?

Demande d'aide
9. Mais Toi, Hachém, Tu Te ris d'eux, tu railles tous ces peuples.
10. Face à leur force, c'est vers Toi que je trouve ce qui me garde,
car D.ieu est mon refuge.
11. D.ieu qui es bonté pour moi, viens vers moi;
D.ieu me rend capable de voir en face mes ennemis.
12. Ne les tue pas, de crainte que mon peuple n'oublie tout cela;
mets-les en fuite par Ta puissance", fais-les s'écrouler, notre bouclier, Adonoute.

Imprécation contre eux
13. Pécheresse est leur bouche, la parole de leurs lèvres,
qu'ils soient enfermés et victimes de leur propre orgueil,
des mensonges et des parjures qu'ils racontent.

Prière contre eux
14. Anéantis-les par Ta colère, anéantis-les, et qu'ils ne soient plus,
et qu'ils sachent que D.ieu commande sur Yaâqov,
jusqu'aux extrêmités de la terre à tout jamais.

Nouvelle description des ennemis et de leur tactique
15. Et ils sont encore revenus vers le soir, hurlant comme des chiens
et ils ont fait tout le tour de la ville.

16. Ceux-là rôdent pour dévorer ; s'ils n'en sont pas rassasiés, ils se plaignent.

Résumé final correspondant au problème initial des premiers versets
17. Quant à moi, je chanterai Ta force, et je jubilerai dès le matin de Ta bonté,
car Tu as été un refuge pour moi, et un abri le jour où la détresse fondait sur moi.

18. Ma force, vers Toi je chanterai vigoureusement,
car D.ieu est ma forteresse, le D.ieu de ma bonté.


Bulletin de Modia 1 décembre , 6 Kislev
L'heure de vérité des pacifistes: les co-rédacteurs palestiniens du Plan de Genève ne reçoivent pas l'autorisation d'Arafat, se désistent, sont traités de collaborateurs avec Israël (ce qui signifie clairement dans le langage de la démocratie palestinienne qu'ils sont menacés d'être liquidés).
http://fr.news.yahoo.com/031130/5/3ivld.html
Finita la comedia.
Cela me rappelle ces militants de Chalom Akhchav qui étaient allés à Jérusalem Est témoigner de leur soutien aux thèses palestiniennes et que la police israélienne a dû aller sauver in-extrémis. Et l'absurde dans cette secte de pacifistes, c'est qu'ils n'apprennent rien et continuent. La gloire qu'ils reçoivent des capitales et medias étrangers contre leur pays Israël leur tourne toujours la tête.
Au moins en Israël les collaborateurs ont l'immunité. Et ils en profitent bien.
Ensuite, Arafat, après avoir dit au peuple palestinien la vérité de la position envers Israël, a choisi de trouver également le bénéfice international en faisant semblant d'approuver la cérémonie et y envoie ses équipiers. Tous ces participants, dont nombreux sont ceux qui ont été des ennemis persévérants contre Israël dans les instances internationales, ne sont nullement dupes de ce double jeu. Ils continuent à le jouer maintenant comme auparavant. Israël leur semble le perdant, c'est leur tactique et leur stratégie continues. Honte à ceux qui s'y associent pour être sur les plateaux mobilisés contre le gouvernement d'Israël. Nous n'oublierons pas vos noms, vous tous non Juifs comme Juifs dont le programme est de supprimer le centre de la référence juive, le Mont du Temple, ce qui veut dire la suppression idéologique de l'existence juive. Nouveau type de solution finale après les conversions, après l'assimilation, après la Shoa. Honte à vous. Et les Juifs tiendront et "Netsah Israel lo yéchaqer", le Victorieux d'Israël ne mentira pas" mais tiendra ses promesses. Ces pantins disparaîtront dans les oubliettes de l'histoire comme tous les autres ennemis successifs du peuple juif qui eux aussi voulaient sauver le monde.

Un député britannique a été plus loin encore; il a déclaré que les nations doivent envahir et occuper Israël car elle ne se soumet pas aux décisions des nations, comme on l'a fait pour l'Irak. L'humour britannique en la matière est que ce dangereux toqué à la fine pointe de l'antisémitisme est... juif ;-))

En Israël un mouvement pour le pluralisme juif proteste et trouve une grande audience auprès des journalistes. A propos de quoi? Ecoutez bien: un membre de 'Habad (Loubavitch) parlant devant des soldats à l'armée d'Israël a prononcé ces mots inadmissibles : il ne suffit pas d'avoir des armes et de l'entrainement militaire, le véritable conducteur en vainqueur des guerres d'Israël est le Créateur et il est donc très important de mettre ses téfillines chaque jour pour être relié à lui. Point final, voilà ce qui a été scandaleux de dire et qui choque ces journalistes. Rien d'original, la doctrine stricte qui n'enlève rien à la bravoure individuelle. Cela nous montre tout simplement la perte d'éducation juive qu'il est urgent de réparer, très fraternellement.



Bulletin de Modia 28 novembre , 3 Kislev
La paracha de ce Chabbate: Tolédote
Nouvelles
Depuis longtemps, nous vous avions averti du plan de Sharon de réaliser des "concessions territoriales douloureuses". La plupart disaient que cela n'est qu'une manoeuvre tactique. Psychologiquement je vous ai toujours assuré que Sharon ne dévie pas de sa ligne même s'il fait des embrouilles sans nom.
Hier, il a franchi le pas en déclarant qu'il ne s'engageait à rien concernant l'assurance de maintenir telle ou telle implantation juive sur la terre d'Israël dans les territoires. On ne pourra pas dire qu'il n'a pas été clair.
La question: pourquoi dit-il cela maintenant? La seule réponse des analystes: il veut donner un coup de pouce à Bush qui en a plus que besoin dans ses échecs cuisants en politique étrangère et Bush lui demande, devant la chute de ses sondages, de sauver au moins la feuille de route. Et Sharon a dit OK. Tant pis pour l'héritage d'Israël. Car, sur le plan intérieur, cela ne peut apporter que des ennuis: des démissions du gouvernement, des divisions dans le Likoud, un soutien de la gauche, donc la perte de crédit du Likoud devant ses électeurs car le gouvernement Likoud aura fait la politique de la gauche. Arafat l'a toujours répété: seul Sharon peut faire notre politique approuvée par la gauche, pas la gauche qui sera refusée par les électeurs. Sharon s'occupe de soi-même, pas du Likoud. Sharon était allé dans ce sens face au Comité central du Likoud qui devait l'élire candidat; il avait dit honnêtement son programme sous les huées de ceux qui... l'ont élu plutôt que Bibi qui ne leur semblait pas assez fiable dans ses paroles, et ils ont préféré celui qui leur disait une proposition contraire à leur programme, en espérant qu'il changerait mais avec l'assurance qu'il leur garantissait davantage leur siège à la Knesset. C'est cela la vérité. Ils ne peuvent aucunement dire qu'il les a trompés. Le peuple oui car ils ont voté pour le programme du Likoud et vont recevoir le programme de la gauche. Mais celui qui voulait être lucide avait déjà toutes les cartes réelles, je vous les ai transmises telles qu'elles en leur temps et je les ai souvent répétées.
Et en vous disant que c'est une situation que Sharon adore: embrouiller à droite et à gauche et faire ce qu'il veut, car il sait à qui il a à faire et qu'on peut endormir si facilement les politiciens qui préfèrent voir le court terme de leur avantage actuel.


Bulletin de Modia 26 novembre , 1 Kislev
Le Président de l'Etat d'Israël dit que tout Juif doit avoir le droit d'être éduqué dans la connaissance de l'identité juive pour choisir ou non un style de vie alors qu'actuellement le système éducatif ne l'accorde pas à la majorité des enfants en Israël. 2videmment, cela a suscité la colère de Tommy Lapid , le leader de Chinouï qui ne peut supporter les dimensions de l'identité juive.
http://www.israelnationalnews.com/news.php3?id=53427

Une épidémie en Israël: depuis le Plan de Genève, en réaction, chacun concocte son plan de paix et le diffuse.
- Il y a, au roi tout honneur, le plan Sharon qui se définit par "des concessions douloureuses" et est refusé de l'intérieur du Likoud et louangé par la gauche travailliste.
- Il y a le contreplan, celui de l'équipe d'Oslo, le plan de Genève. Il se définit comme "sof ha sikhsoukh" la fin du conflit: c'est effectivement la solution finale des conflits. Bélin, petit-fils du promoteur du plan des Juifs en Ouganda, auquel il est encore fidèle, règle le problème définitivement en ceci que les Juifs renoncent à leur carte d'identité qu'est le Mont du Temple qui résume tout l'être juif, toute son histoire et ce pourquoi ils sont ici. On objectera que Hertzl avait bien proposé que tous les Juifs se convertissent au christianisme, mais il n'a pas persévéré. Souhaitons à cette équipe de revenir à l'identité juive. Péres lui-même, l'un des promoteurs d'Oslo, est parti en guerre contre ce plan extrémiste qui organiserait un étouffement d'Israël par l'entrée de millions d'Arabes. Péres gagne par là sur un autre plan: le parti comprend que cela est un bon argument électoral et envisage déjà de faire de Péres le président permanent, et Péres change un peu son image d'Oslo pour cela. Il faut avoir cette "plasticité totale et opportuniste" pour faire de la politique, ce n'est pas mon cas.
- Il y a le plan des communautés de Judée Samarie qui voient la fin du conflit dans la décision que les territoires deviendraient officiellement Israël au même titre que les autres, avec un découpage du pays en cantons. Présentation détaillée mais dans une terminologie systématiquement négative: http://fr.news.yahoo.com/031125/202/3iim0.html et positive: http://www.israelnationalnews.com/news.php3?id=53408
- Il y a le plan du parti travailliste, peu révolutionnaire, (ils continuent à être fatigués et ne retrouvent pas le tonus), et qui est simplement un repli sur les lignes de 1967. Présentation détaillée: http://fr.news.yahoo.com/031125/202/3ijvo.html
- Il y a le plan Chinouï qui est assez identique.
et il y en a beaucoup d'autres.
Mais il y en a un seul qui ose se faire financer contre le plan du gouvernement par des gouvernements étrangers, c'est le plan de l'équipe d'Oslo. Ce qui est vu comme un acte délibérément hostile et de coopération avec la manipulation du pays par l'étranger. En effet, ces promoteurs recoivent des sommes considérables des gouvernements européens que l'on sait hostiles au gouvernement d'Israël sur ces plans politiques, et spécialement du gouvernement hélvétique. C'est ainsi qu'ils ont la possibilité de faire parvenir à chaque famille israélienne leur plan imprimé, de faire des publicités, etc. Ce matin, leur publiciste déclarait sur les ondes que nous sommes dans l'ère du gimmick dans la communication et qu'il organise le soutien de ce plan par des personnalités du show. Il s'est déjà assuré... la présence de la vedette, dit-il, de l'an dernier qui a été Viki Knafo, celle qui avait fait la marche valeureuse pour les mères monoparentales et qu'il emmène ainsi sur la scène du show politique. La pauvre qui s'est laissée ainsi manipulée, après sa campagne si noble.
Ces plans proposent une solution où tous les autres peuvent leur objecter qu'ils ne sont pas réalistes car ils ne prennent pas en considération que l'autre composante est mélangée en damier dans la surface du pays et qu'elle ne veut pas de la coexistence (pas plus que l'islam militant aujourd'hui n'est pas prêt à renoncer à sa domination dans les nations où il s'étend très rapidement, alors que les autres pensent "droits de l'homme").
Surtout, ces plans ne prennent pas en compte l'essentiel qui est pourquoi les Juifs sont ici, l'éducation nécessaire pour en avoir conscience, l'éducation nécessaire à la solidarité en étant là où se joue le destin du peuple pour y prendre sa part, et que alors comme nous le dit toute notre tradition les adversaires reconnaîtront notre rôle. A chacun de nous de faire notre examen de conscience. C'est se berner volontairement que de poser le problème en seuls plans politiques qui ne prennent pas les données essentielles en compte.

Les Etats Unis se montrent cruels sur le plan des accords financiers et humiliants pour Israël à cause de la barrière de protection, facilité pour tenter de se faire bien voir du monde arabe sur le dos d'Israël. Mais, pour une fois, le gouvernement d'Israël a dit et redit qu'il ne cèdera pas sur cette question de sécurité même si cela lui fait perdre des milliards. Sur le plan interne, c'est un bon point électoral pour Sharon.
Le ministère de la Défense donne cette photo de Sharon accompagné du ministre de la Défense et des principaux responsables militaires au cours de l'inspection sur le terrain le long de la barrière de défense qui est en cours de construction. Questions sérieuse et vitales comme l'expriment les visages.

Cette photo exprime clairement Israël: sa force morale, sa vision personnelle, sa constance. En effet, le gouvernement d'Israël a décidé avec réalisme et stabilité de sa position face à ces restrictions qui reposent sur l'idéologie capitaliste qui règle ses alliances sur le profit. Israël ne changera pas la conception du monde des USA et de l'Europe pour qui les Arabes sont un marché à caresser dans le sens du poil, spécialement à l'heure où Bush a besoin des capitaux arabes pour sa campagne électorale. Mais Israëm ê,se aisso qie Bish n'entrera pas en conflit de front avec Israël avant sa campagne car il a besoin également des fonds juifs américains. Un calcul financier précis. Alors Israël déclare que la divergence financière actuelle dans l'analyse à propos des territoires et de la barrière de protection est une question très claire, stable, et qui ne met pas du tout en question l'amitié et la compréhension globale. Une position originale dans laquelle Israël montre sa force morale impressionnante. Ensuite, il faut tenir moralement et financièrement. C'est là que Israël, foyer unique de tous les Juifs du monde pour leur vie, a besoin de la même participation et détermination de chacun de nous. Il y a des heures où on n'a plus le droit de se défiler des responsabilités. N'oubliez pas cette photo et soyez tous et chacun de cette équipe qui porte la vie de tout le peuple, ici et partout. Il suffit de se comporter envers le peuple comme on le fait envers sa propre famille.
Et voici un poème pour tenir debout dans ces situations difficiles (cliquez).

En Europe, c'est la chute. Celle qui ramène aux pires périodes de l'antisémitisme du moyen-âge ou de la période nazie. Il faut voir les faits tels qu'ils sont. Le concours mondial de cartoons, les caricatures journalistiques, a eu lieu en Grand-Bretagne et le Premier Prix a été attribué à ce chef-d'oeuvre de l'ignominie: Sharon en train de dévorer un bébé palestinien en disant: ben quoi on peut bien leur donner un baiser. Les mythes médiévaux, la haine, l'antisémitisme délirant et tout cela vient donc d'être couronné par les milieux culturels. Et la haine du peuple, pas seulement de Sharon, par l'inscription: Votez Likoud. Si vous n'entendez pas parler d'une campagne spontanée de protestation dans les milieux culturels en Europe, vous saurez que les limites de la résistance ont été toutes brisées, le plus officiellement et sous les applaudissements. Le lauréat est loué pour s'être inspiré de Goya.


Le ministre israélien de l'Intérieur, Poraz, continue à se faire remarquer. Pour mettre en valeur la philosophie agressivement antireligieuse du parti Chinouï. Il veut utiliser toutes les possibilités de procédures juridiques pour briser la reconnaissance officielle des conversions qui n'intègrent pas les conversions libérales et conservatives, cela contrairement à l'avis du Conseiller juridique du gouvernement.Il a aussi annulé sa présence à la dernière minute à un congrès où il été invité à prendre la parole quand il a constaté qu'il y avait également un rabbin qui prendrait aussi la parole...
Il a aussi supprimé les avantages accordés aux convertis en Israël au même titre que les immigrants par rétorsion contre le rabbinat israélien, en maintenant ces droits pour les convertis arrivant de l'étranger. Bien entendu cette mesure injuste va soulever des protestations et elle est contraire à toute la tradition juive qui, dès la Torah, interdit d'importuner le converti et de le différencier des autres Juifs, aussi bien que de lui rappeler son état antérieur. Voyez la page sur la conversion, lien ici.

La presse aime épingler chaque phrase du Rav Ôvadia Yossef et elle enregistrer ses cours pour sortir ces phrase qui, découpées aux ciseaux, prennent un sens différent pour le grand public que pour les auditeurs d'une question pointue. Ainsi, parlant dans son dernier cours, des problèmes existant dans les différences pour les autorisations de cashroute entre la méthode sépharade et achkénaze, il a décrit l'histoire de ce qui s'est produit à Jérusalem qui, au 19 siècle avait une presque totale majorité sépharade parlant ladino. Et la cashroute sépharade classique. Quand les achkénazes sont arrivés plus en nombre, ils ont refusé le circuit de supervision sépharade et il a dit ces mots "tous les ennuis viennent des achkénazes", dans le contexte cela voulait strictement dire: "tous les ennuis que nous avons dans les complications avec les circuits multiples d'autorisation de cashroute". Evidemment, il le dit avec des mots et mimiques d'humour. Et la presse titre en gros titre qu'il a dit simplement et comme généralité (ce qui est f-a-u-x) que tous les ennuis" viennent des achkénazes. C'est un travers pénible que cette volonté de diffuser ainsi en le falsifiant ce qui peut blesser et créer de la haine.

La grève n'en finit pas de ne pas finir. Tous ne sont pas visés. L'un des leaders du Likoud, Roni Milo, avait demandé d'être ambassadeur d'Israël en Angleterre pour aller vers les postes à nominations politiques plus assurés après ses échecs électoraux successifs. Il vient de trouver mieux par ses relations politiques: un poste de présidence de société qui a besoin de personnages à hautes relations politiques avec un salaire de 60000 chékels par mois pour trois jours de travail par semaine. C'est cela l'un des grands problèmes actuels d'Israël: le manque de pudeur d'une grande partie du leadership syndical et politique qui presse le petit peuple et s'octroie des privilèges considérables. Surtout en sachant que les Juifs d'Israël et du dehors ne jetteront pas Israël pour cela...

Au port de Haïfa, la douane saisit... 400 poupées de Sadam Hou et de Bin Laden chantant leurs louanges, commandées par des habitants arabes de la région...
Le gros titre de Maariv est la déclaration des services de renseignement divulgant que le député arave Daraomché ne s'est pas contenté d'insulter régulièrement l'Etat à la Knesset en profitant de son immunité, mais qu'il aurait servi d'agent de liaison entre les terroristes arrêtés et emprisonnés...

A part cela, l'été lui n'en finit pas non plus de durer avec une minuscule baisse des températures.


Bulletin de Modia 24 novembre , 29 Marechvane
Le nouveau plan de Sharon, par une revue de presse: http://fr.news.yahoo.com/031123/85/3if58.html

Bulletin de Modia 23 novembre , 28 Marechvane
Deux gardes tués par les tirs palestiniens du Fatah, groupe de l'instance officielle palestinienne, ce qui n'empêche pas Sharon d'avancer sur la ligne totalement contraire à ce qu'il a toujours affirmé (pas de négociations sous le feu):
Sharon fait savoir de plus en plus qu'il est prêt à des concessions unilatérales, il rejoint progressivement la conception de Barak qui donnait avant même d'avoir commencé des négociations. Il est impatient de conclure. Les Palestiniens s'en rendent compte et discutent d'un nouveau cessez le feu entre eux pour voir jusqu'où Sharon lachera. Et comme il n'exige plus de fait la suppression des groupes terroristes mais commence déjà la négociation en coulisse, ces groupes se frottent les mains. Landau, à droite, proteste contre le fait que le Likoud laisse faire et perd ainsi toute son idéologie. Les partenaires de droite DANS le gouvernement n'y vont pas en douceur et lancent un avertissement sérieux et violent et ferme à Sharon en disant sur les ondes "Sharon n'est pas un menteur, il ne fera pas ce qui est contraire à ses promesses et à nos accords". Le parti travailliste dit à son tour que si Sharon réalise ce qu'il dit maintenant, ce nouveau Sharon aura dans le parti Avoda le bon partenaire qui sera prêt à entre au gouvernement à la place de la droite. On glisse vers un scénario dangereux comme quand Rabin commença à réaliser le contraire de ce qu'il avait promis publiquement aux électeurs dans sa campagne électorale. Que l'intelligence de tous et le Ciel nous en préserve. Attention!

Le Conseiller juridique du gouvernement, Eliakim Roubinstein, candidat probable à la Cour suprême, s'agite de plus en plus pour préparer son dossier de candidat: il clôt les "affaires lourdes" des dirigeants des principaux partis, s'attaque à des plus petits, gère à la légère des dossiers délicats, et s'attire ainsi une volée de bois vert de la part de la presse qui voit l'arbitraire et le n'importe quoi, ce qui est facheux dans la justice. Du coup, Roubinstein a passé& une colère noire contre les médias les traitant de pires noms et mettant leurs attaques sur le fait qu'il porte kippa. Cela n'a même pas fait rire et il vient d'ouvrir un second round qu'il perd à nouveau. Une conduite que l'on n'attend nullement d'un juge.

Vous voulez comprendre ce qui se cache derrière la politique injuste de la France au Proche-orient et qui met Israël en péril continuellement? Le fric, rien d'autre. Etre anti-Israël, anti-USA et pro-"pacifisme" (ce qui veut dire antiIsraël), cela rapporte beaucoup de fric, ne cherchez rien d'autre.
Lisez http://www.liberation.fr/page.php?Article=159858

En France, les Verts ont rejoint notre analyse sur le caractère sélectif de la loi interdisant les signes religieux dans les écoles publiques. "La motion, votée par 54 voix pour, 33 contre et 4 abstentions, considère que ce serait une loi de circonstance ne visant dans les faits que certaines formes d'expression religieuse".
http://www.lemonde.fr/web/dh/0,14-0@14-0@2-3224,39-21920190,0.html

Bulletin de Modia 21 novembre , 26 Marechvane
Paracha Hayé Sara: http://www.modia.org/tora/berechite/haye-sara.html
Chabbate où on bénit le nouveau mois qui est proche
Heures du Chabbate
Jérusalem 16h01 Tel Aviv 16h08 Tsaf 16h03 Netanya 16h10 Beer Cheva 16h09 Elate 16h12
Paris 16h46 Montreal 16h02 Toronto 16h28

NOUVELLES SIGNIFICATIVES POUR REFLEXION PERSONNELLE
1. Israël:
- Maariv continue à publier chaque jour la liste avec les noms et fonctions des fonctionnaires de nombreuses institutions d'Etat à qui sont attribués des salaires exorbitants dans le contexte des restrictions. Netanyahou pique une colère que nombre des ouvriers des ports (qui bloquent toute l'économie israélienne), aient des salaires doubles de ceux du Premier ministre.
- La liste longue des décisions de la Cour suprême très choquantes (suite) : elle rejette le recours déposé par la famille Arad d'ouvrir une enquête contre Mustapha Dirani, qui a capturé en 1981 au Liban-sud Ron Arad. Elle donnera les motifs de sa décision plus tard.

2.Regards en Israël sur les attentats mondiaux:
L'ère des attentats tous azimuths, Les terroristes suicidaires sont arrivés aux portes de l'Europe, Le terrorisme musulman mondial, Est-il possible de l'arrêter, La guerre entre les mondes différents, La guerre mondiale est commencée, Les vengeances seront tous azimuths et sans distinction des victimes,
Le style devient celui de l'Europe, la lettre de revendication de l'attentat de Istamboul portait les mots :"Chabbate chalom, sales Juifs". Ce que beaucoup de Juifs me disent avoir entendu envers eux en France actuellement. Ils ajoutaient "Les Juifs apportent en Turquie la prostitution et..." bref, les poncifs de l'antisémitisme européen. "Nous avons agi le Chabbat pour limiter le nombre de victimes musulmanes", tuer les Juifs classique de l'antisémitisme européen qui imprègne maintenant l'extrémisme musulman, nous l'avons vu depuis longtemps en Israël avec les Arabes dansant sur les terrasses des toits lors de victimes israéliennes.
Les correspondants aux USA disent que ce qui a occupé hier le public aux Etats Unis n'était pas en premier lieu l'attentat ni le voyage de Bush mais les folies de Mikael Jackson, avec le désir d'avoir des détails croustillants. J'ai constaté aussi ici que, hier journée des droits de l'enfant, des journalistes veulent parler plus de la façon dont les enfants sont abusés sexuellement que des dimensions éducatives et préventives. C'est la nature humaine et une génération qui s'accorde tous les droits dans le voyeurisme immoral et donc les heures passées à la TV à regarder les malheurs à en jouir visuellement, à les voir et revoir, devient une occupation qu'on estime même morale.

- France :
Près des trois-quarts des Français (72%) sont favorables à une loi interdisant "le port visible de tout signe d'appartenance religieuse et politique dans les écoles publiques", selon un sondage BVA pour Profession politique. http://fr.news.yahoo.com/031121/202/3ib0c.html

Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, qui a plaidé pour une "discrimination positive" pour l'intégration des musulmans, a croisé le fer, dans "100 minutes pour convaincre" sur France 2 jeudi soir, avec l'intellectuel musulman Tariq Ramadan, très écouté dans les banlieues.

Ne plus porter la kippa:
Les médias ont rapporté le conseil du Grand Rabbin de France, Yossef Haim Sitruk, aux Juifs de France de ne plus porter la kippa et de la remplacer par la casquette pour éviter de se mettre en péril. De nombreuses réactions à cette décision qui a le grand avantage de faire réfléchir. On doit l'en remercier en lui souhaitant bonne santé continue jusqu'à 120 ans et en priant pour cela et pour que le Ciel aide nos bergers d'Israël.
J'ai reçu un courrier nombreux de réactions que je résume, puis vous met le texte d'une lettre et d'un autre appel de rabbins d'Israël qui est une réaction. Vous avez lu aussi ci-dessous ma première transmission du message et analyse. Devant ces nombreuses réactions dont je ne communique qu'une partie et où je ne suis pas impliqué, je serais très heureux de vous transmettre une réponse du Rav Sitruk à ces réactions contradictoires et qui sont manifestement pas assez éclairées sur ce que pense le Rav sur le point précis et son contexte pour lui. Il est clair qu'en raison de sa dimension spirituelle reconnue par tous dans une grande affection qui lie le public à sa personnalité, tous seront avides de cet éclairage et de son enseignement. Nous l'espérons.

1. Courrier: extraits rassemblés des messages multiples:
"...c'est une mesure sage; c'est de l'humour bien connu du Rav pour faire réfléchir simplement et il faut la prendre au second degré, ce n'est pas à prendre au pied de la lettre; pourquoi supprimer la kippa et la remplacer par une casquette qui identifie aussi précisément les Juifs, pourquoi demander de supprimer la kippa et pas d'autres signes aussi indicateurs comme le chapeau ou la longue barbe ou le manteau noir; c'est un truc qui correspond à l'évolution antisioniste et pro-extrêmiste qui se fait dans le judaïsme français parmi les rabbins qui changent leur look pour adopter celui de Mea Chéarim ce qui n'était pas du tout celui d'Afrique du Nord ni le leur en France, le Rav a dit aussi: "Cela veut dire que je ne veux pas que des jeunes gens isolés dans un RER ou dans un métro risquent de devenir la cible d'agresseurs qui, généralement, fondent sur eux à plusieurs" c'est très grave d'en arriver là et d'entendre nos rabbins nous donner comme seul conseil pour notre défense et notre moral et notre éclairage sur ce qu'on a à faire uniquement de remplacer la kippa par une casquette, on attend d'eux des éclairages juifs et pas des conseils vestimentaires", pourquoi a t'il dit aussi que l'antisémitisme en France n'est pas un problème juif mais c'est un problème français, pour nous c'est un problème juif et il faudrait qu'il l'éclaire en tant que problème juif même quand il veut que tous les Français réagissent aussi, j'espère que nos rabbins ne veulent pas nous faire revenir au temps des Français juifs alors qu'on a bien évolué vers être des Juifs français. Pourquoi nous écraser ainsi comme les Juifs polonais en Allemagne ou en Pologne avant la Choa cela ne fait qu'encourager les antisémites", etc.

2. Réaction de la LICRA:http://www.licra.org/actualite/actu_comm_comm.php?langue=1&id_communique=84
"Après avoir rencontré le Président de la République en début de semaine, la plus haute autorité religieuse juive, le Grand Rabbin de France Joseph Sitruk a recommandé aux Français juifs d’éviter de porter le signe de leur foi dans la rue.

Les précautions recommandées par le Grand Rabbin Sitruk nous renvoient à un passé de cauchemar, à un temps où les Juifs en Europe vivaient dans la peur et étaient obligés de se cacher. Nous avions cru que tout cela était terminé, le retour à l’antisémitisme violent généralisé en Europe et en France en particulier nous replonge dans ce cauchemar.

Le souci du Grand Rabbin Sitruk est de faire en sorte que les Juifs de France ne s’exposent plus à la violence antisémite de « crétins » racistes qui bafouent les valeurs de la République. Sa déclaration traduit le sentiment général de perte de confiance et toutes les déclarations de compassion de la classe politique toutes tendances confondues n’y changeront rien. Seuls les actes concrets comptent : recherche, arrestation et sanction exemplaire et dissuasive des coupables rétabliront la confiance."

2. Une lettre:
"...
Je ne suis pas d'accord pour porter la casquette plutôt qu'une kippa. Nos grands et petits ainsi que leurs parents penseront être en toute sécurité! Il n'en sera rien, mais alors rien du tout ... Il y a 3 ans, nos "Amis les... Arabes", vous savez ce qu'ils disaient: on vous reconnait bien mieux avec vos casquettes... On peut mieux vous frapper avec vos casquettes parce qu'on ne peut pas dire que c'est un acte antisémite... ça laisse rêveur...
Est si l'en était ainsi, de ne pas porter sa kippa, pour des raisons d'agressions, alors je ne serais d'accord que SI les Arabes enlèvent leur foulard, se rasent autrement, respectent les gens dans les rues, etc...etc... Ainsi que certains Africains portant leur Boubou et autre chéchia, voire même de fausses kippa au même titre que le Pape et ses Cardinaux...Monsieur le Grand Rabbin, j'en ai plus que mare de cette justice à dimension variable. Ne plus porter ma kippa reviendrait à vous demander d'enlever votre chapeau... Que feriez vous alors de la kippa qui se trouve en dessous?

Il y a encore 16 ans je parlais, mangeais, rigolais, me comportais, pensais, comme un goy que je croyais être! Il y a seulement 16ans que je sais que je suis un BNE-ISRAEL, et je l'ai su un matin en me réveillant, en ouvrant les yeux au sens propre du terme, comme d'autres y étant élevés depuis leur naissance, récitent
leur MODE-ANI ! Moi, ce jour là j'ai dis: JE VEUX ETRE JUIF! Et le soir même j'appris que je l'étais, ce soir là, c'était le 1er jour de Souccote... J'avais 31 ans.

... Si on enlève nos kipotes pour des casquettes, alors on est pas loin de porter d'autres insignes vieux de 60ans.Pour ma part, il n'en est absolument pas question une seconde. On m'a déjà chassé d'Alger j'avais 6 ans, je partirai d'ici quand je le voudrais (bien que mon opinion soit faite depuis longtemps)..."

3. Réponses de Rabbins d'Israël (texte intégral sans coupures)
La casquette jaune ou l’alyah ?

"En réponse aux dires du grand rabbin de france Mr Yossef Sitruck Par le Rav yossef Ben-Chouchane, directeur général du mouvement Oz le-Israel

Dans plusieurs pays, et particulièrement en France, l’antisémitisme se réveille comme un oiseau de mauvaise augure et vient se rajouter à la catastrophe des mariages mixtes. Ensemble, ces deux fléaux menacent les Juifs en exil de destruction totale (à D… ne plaise). Aujourd'hui en galouth, l'assimilation frappe toutes les familles d'Israel. Toute la maison d'Israél prend feu. Le bateau coule et l'eau s'y engouffre à une vitesse redoutable. Dans les cales, on se noie et sur le pont on danse et on ose même donner l'illusion au public que tout va bien. Il y a aujourd'hui entre 60% et 85% de mariages mixtes en galouth et on continue de raconter aux juifs qu'il y a des structures juives qui se développent et un certain retour à la thora. Mais cela est infime et insignifiant devant l'apocalypse qui nous frappe!
Il y a 60 ans on nous exterminait dans les chambres à gaz, aujourd'hui on en fait de même, mais cette fois-ci en musique dans les salles de mariages. Tous les jours 1000 juifs s'assimilent!

OU SONT LES VERITABLES BERGERS D'ISRAEL? AIMANT DE D... ET DE SON PEUPLE REVEILLEZ VOUS! Le rôle d'un véritable rabbin en galouth est de sauver la peau des juifs en les encourageant à monter en Israel, sans quoi il serait complice de l'extermination du peuple juif. A CETTE ALLURE, D'ICI UNE trentaine D'ANNEES IL NE RESTERA PLUS UN JUIF EN GALOUTH! QUE D… NOUS EVEILLE TOUS DE NOTRE LETHARGIE: EN GALOUTH ET EN ISRAEL! LA-BAS, QUE LES DIRIGEANTS DE LA COMMUNAUTE COMMENCENT A DONNER UN MESSAGE CLAIR D'ALYAH ET ICI QUE LA KNESSET DECIDE DE METTRE LE SUJET DE LA ALYAH EN PLACE PRIVILEGIE.
C’est pourquoi nous lançons cet appel à tous nos frères résidant en dehors d’Israel: « Epargnez vos corps et vos âmes et accomplissez cette merveilleuse mitsva, levez-vous et montez en Israel, notre terre sainte ! ».
Je citerai pour conclure, l’appel du plus grand mekoubale du monde, le rav itshak kadouri :

A nos frères bien aimés, les enfants d’Israel en exil. Monter en Israel est une obligation absolue pour tout celui qui craint la parole divine et les commandements de D-ieu. En particulier, de nos jours, ou il est si important de repeupler toutes les parcelles de notre sainte terre, heureux ceux qui montent en terre sainte et s’y installent. En cela, ils participent pleinement à la mitsva de peupler Eretz Israel, les uns matériellement, les autres spirituellement, “Chaque homme selon sa vigueur”(les Juges 8,21).
Rav Itshak Kadouri"
------------------------------
Quelques interventions publiques récentes du Rab Sitruk pour le judaïsme français:
1. L'avocate féministe Gisèle Halimi prône une loi interdisant tous les signes religieux visibles à l'école. Le rabbin Sitruk voit, lui, dans la loi "un moyen bien médiocre" pour traiter la question de la laïcité.
2. Matignon crée un comité contre l'antisémitisme après l'incendie d'une école juive à Gagny. Position du Rav Sitruk.
3.Les mesures gouvernementales pour lutter contre l'antisémitisme. Présence du Rav Sitruk.
4. Les journaux français décrivent les Juifs enlevant furtivement leur kippa: "Cachez cette kippa...
Article publié le 20 Novembre 2003 dans le Monde
Par Eric Fottorino
Extrait : . "LE GESTE est furtif. Il faut y prêter attention. Avoir les yeux grands ouverts, se pincer peut-être, pour être certain d'avoir bien vu. Ce n'est pas un mouvement anodin. Cela ressemble à quelqu'un qui soudain se gomme et s'efface d'un simple mouvement dans l'air, d'un tour de main rapide, presque un tour de magie." Voilà comment on voit le nouveau juif français qui se camoufle en France, dans le Monde. Dur, dur, dur, comme on dit en argot! Tout cela mérite un VRAI débat de fond. MERCI au Grand Rabbin Sitruk de l'avoir ouvert et nous maintenons cette ouverture qu'il a réalisée.


Bulletin de Modia 20 novembre , 25 Marechvane
Boum en Turquie
Gros attentat contre le centre financier d'Istamboul et le consulat de Grande Bretagne (des centaines de blessés et au moins 15 morts). Un nouveau problème pour Bush car il est visé aussi en cela, puisque c'est lors de sa visite en Grande-Bretagne et avec le même symbole de l'attaque contre le grand centre financier comme aux USA. Pauvre Bush qui va devoir consulter ses conseillers: cette fois, vraiment, les victimes ne sont plus israéliennes ou juives et donc on ne peut pas faire croire que tout cela vient des humiliations que les Israéliens feraient aux Palestiniens. A moins que peut-être..., puisqu'on ne voit aucune autre logique à tous les maux du monde. Il faudra que les conseillers parviennent à bâtir un scénario un peu sophistiqué qui aboutira à cette conclusion, au travail, messieurs.


Nouvelles significatives
-Bush a besoin de redorer son blason avant les élections et pour limiter sa chute progressive dans les sondages suite au bourbier de l'Irak, les pertes incessantes de soldats américains, l'incapacité à prouver que Hussein avait des armes de destruction massive, l'accusation d'avoir trompé le peuple et les parlementaires sur ces données, etc. Une solution comme tous le font: utiliser Israël-les Juifs comme bouc émissaire et il a eu la bassesse de le faire pour tenter de sauver son collègue Blair qui est mauvaise position sur tout cela dans son pays.
Voici ce qu'il a dit: "Il a demandé à Israël d'arrêter la colonisation des territoires occupés palestiniens, de cesser les humiliations quotidiennes des Palestiniens et ne pas préjuger du résultat final des négociations en construisant des murs et clôtures". En somme, il a repris les termes les pires des Palestiniens contre Israël au lieu de rappeler que la situation est la conséquence du terrorisme palestinien. Un mensonge, un accusation base, une utilisation basse des Juifs comme bouc émissaire. Moche.
Evidemment, Péres montre ssur les ondes pour dire que toute la responsabilité est du côté d'Israël, tandis que les Palestiniens veulent la paix, condamnent les attentats et que tout ce qui manque est du côté d'Israël. Olmert vient de remettre en place Péres sur les ondes en ces termes sur chacun de ces points et sur ce soutien de facto aux Palestiniens.


Mais les Juifs ont l'habitude dans l'histoire, tout cela est écrit et nous savons sur Qui nous baser, sur quelles paroles fiables nous fier. Et où est notre salut, dans le gardient et dans notre fidélité à la Torah, et là nous sommes en faute immense par nos actes et par le fait de ne pas venir vivre là où la Torah nous le demande, là où nous avons à nous défendre et à défendre nos frères et à construire.


Au lieu de cela, on se contente de mesures comme celle que vient de demander le Grand Rabbin de France, le Rav Sitruk chalita: ne portez plus de kipa en public. Mais cela n'est pas une réponse à la situation, c'est une mesure passive et immobile. Elle ne fait que reconnaître officiellement la situation de danger des Juifs en France mais il n'y a pas en cela de direction pour le pilotage. Mais chacun la connaît, je viens de la rappeler. Pourquoi ne pas la dire officiellement aux Juifs? Les Juifs ont trop entendu: "quand il faudra partir, je sifflerai". Bien entendu, on ne siffle pas et cela est un ordre de ne pas bouger. Pendant ce temps, le pays manque de vous tous, peuple et ses rabbins.
Quand donc les Juifs sortiront-ils de la position séculaire de soumission par le silence? Cela ne fait que donner des armes supplémentaires aux ennemis et aux mécanismes antisémites.
La déclaration publique de ne pas porter la kipa en public est une première mesure, bien timide de parole fière et indépendante devant les autorités. Espérons que les Juifs en recevront d'autres et avec un contenu plus adapté aux besoins vitaux, en positif (faites âssé) et non en négatif (ne pas, lo taâssé).
En 1982, nous préparions notre alyah et une conférence me fut demandée sur l'antisémitisme en Europe, son analyse et comment réagir. C'était un groupement de la communauté de France qui me le demandait en tant que psychologue analyse et agissant. J'allais commencer la conférence devant une salle pleine, ne sachant pas à quelle occasion avait lieu cette grande réunion. J'allais commencer, et les organisations me demandent d'attendre instant et demandent à toute l'assistance d'assister à un acte solennel: tous les dirigeants communautaires faisaient l'engagement solennel devant le public de monter en Israël à la fin de leur mandat (un, deux ou trois ans). Un instant d'intense émotion. Voilà plus de 20 ans, aucun à ma connaissance n'est monté et ils encore en fonction. Je ne juge pas les personnes. Ce que je vois, c'est la responsabilité envers le peuple quand il est témoin de cela chez ses responsables. C'est l'heure d'être logique entre les paroles de la Torah, envers ses propres paroles publiques et ses actes. Cette fois on ne peut plus dire que le Ciel ne donne pas de signes qu'il faut agir.
Lisez ceci dans Le Monde de ce jour: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-342527,0.html
"Une demande de récusation d'une juge à Paris a été motivée par sa supposée confession juive". Ne dites pas que c'est moi qui parle ainsi, c'est le journal Le Monde qui rapporte les faits. ENORME!

Qui ne veut pas comprendre, qui ne veut pas éclairer le peuple qui attend les éclairages, ne peut plus nier les faits. C'est l'heure. Les faits sifflent, vous ne pouvez plus ne pas les entendre. Ce ne sont pas vos responsables qui sifflent le signal, vous savez maintenant qu'ils ne le font pas et ne le feront pas, ce sont les faits. Faites comme tous ceux qui ont eux les mêmes choix, les mêmes courages. Et venez aider votre pays. Comme tous ceux qui le font. Tout y ira mieux dans VOTRE PAYS avec vous, par vous. La décision du Rav Sitruk est son coup de sifflet. Chacun fera ce qu'il voudra et chacun le respecte mais on ne pourra plus dire que les signaux n'ont pas été donnés. C'est NOUVEAU.


Bulletin de Modia 19 novembre , 24 Marechvane
Les deux victimes de l'attentat par tirs en Israël:

Chlomi Belski et Chaoul Lahav, zal. C'est la vérité des faits et de la politique.


Uniquement les nouvelles significatives pour suivre les tendances et réfléchir
Le piège du nouvel antisémitisme

- Sharon est en Italie, le seul pays européen qui s'engage vraiment avec compréhension envers Israel. Il va les remercier, les informer, et participer à leur deuil par l'attentat terroriste. Moïse Nahmani l'animateur de l'excellent site sépharade et ladino, http://www.sephardicstudies.org/ se pose la question: qu'ont donc de différent ces Italiens? Le savez-vous? Je ne le sais pas.
Découvrez un site de Torah en italien: http://members.tripod.com/~chavruta/home.htm

Le piège du nouvel antisémitisme
Un sondage indique que la France est le pays d'Europe le plus antisémite: http://www.haaretz.com/hasen/spages/361376.html Les banques israéliennes lancent un appel aux Juifs de France puor envoyer leurs capitaux en Israel pour les protéger: http://www.haaretz.com/hasen/spages/361801.html Encoreune fois, je ne fais que signaler sans en faire un argument. La presse rapporte aussi le fait curieux qu'un haut membre du CRIF des institutions juives en France aurait accusé l'ambassadeur d'Israel en France Nissim Zvili d'augmenter le péril antisémite en France pour le bénéfice de l'alyah. Si cette accusation était exacte, ce serait assez infame envers le représentant d'Israël, on a du mal à le croire. Pas trouvé cette déclaration sur le site du CRIF: http://www.crif.org/.La liste des actes antisémites en France n'est quand même pas un mythe créé par l'Ambassade d'Israël et on ne peut pas faire tout un plat de chaque phrase idiote prononcée à droite ou à gauche.Cela ne met pas en cause les institutions.


- La France a organisé un conseil des ministres pour manifester contre l'antisémitisme. Très bien. Mais qu'est-ce que cela va-t'il changer dans l'attitude hostile systématique de la France contre Israël?
En effet, Israël représente aujourd'hui les Juifs dans l'espace et dans la représentation collective. Peu importent les manifestations apparentes de l'antisémitisme, ne nous laissons pas prendre par l'écume des vagues, voyons le mouvement réel qui les meut. On veut nous noyer dans les interminables discussions d'experts pour savoir q'uil y a 2 ou 3 ou 5 manifestations d'antisémitismes et combien se liguent entre elles. Cela permet à tous ces experts de paraître de semaine en semaine sur ce nouveau thème. Alors qu'il suffit de voir que l'antisémitisme existe et se nourrit des prétextes fournis par l'actualité. Et que ces prétextes ne sont pas le vrai problème.

Le vrai problème est l'attaque envers le Juif-Israël qui est le symbole aujourd'hui de tout Juif. Le vrai problème est l'autorisation donnée par des Etats aux terroristes et aux antisémites de populace par les directives constantes de leur Etat et de leurs gouvernants contre l'existence d'Israël et contre la nécessité qu'a Israël de se défendre. N'oublions pas le refus de la France de placer des organisations terroristes palestiniennnes responsables de beaucoup de morts dans la liste des organisations proscrites.
Ainsi, clairement, les Etats de la Ligue arabe viennent de prendre position contre l'attentat d'Istambul en déclarant... qu'Israël est responsable du terrorisme. Voilà, c'est simple: je vous tue, vous êtes responsable parce que votre existence fait que je vous déteste.
Le véritable problème, c'est la jonction de cette haine qui, pour la première fois peut-être réunit les Etats arabes islamiques et les Etats européens de tradition séculaire antijuive. Tours utilisant de faux prétextes de justification pour se liguer ensemble. Il faut oser aller au coeur du problème. Recevoir les représentants de communautés juives pour leur faire des discours, mettre soudainement des policiers accompagnés de chiens et de détecteurs dans les rues mais continuer à l'ONU et sur les médias à lyncher Israël est simplement de l'HYPOCRISIE ANTISEMITE. Il faut oser le dire et le denoncer. Le reste est de la poudre aux yeux pour ceux qui veulent bien se voiler la face et qui aident ainsi à la continuation du phénomène, ou qui ne sont pas capables d'un peu d'analyse. Et les quelques Juifs collabos qui parcourent l'Europe contre Israël dans les associations palestiniennes ou dans les médias, sont le prétexte idéal qui permet de mieux encore se justifier.

En Israël, encore un attentat parallèlement aux belles paroles des Palestiniens. Ils testent Sharon qui a toujours eu la stratégie suivante: pas de négociation tant qu'on ne supprime pas les organisations terroristes, et ce qui est simplement la feuille de route. Sharon qui a donné de nombreux signes qu'il pourrait quand même négocier sous le terrorisme et sans la suppression des organisations terroristes et donc en violation de la feuille de route. Probablement pour aider Bush dans sa prochaine campagne électorale où il faudrait bien l'amener devant les flashes des médias pour une belle cérémonie après l'échec de l'Iraq.

Mini-crise en Israël: le Mafdal, parti sioniste religieux veut rester dans la coalition (Sharon a entendu) mais avertit qu'il votre contre le budget et sans co-responsabilité gouvernementale si le budget ne résoud pas le probleme suivant: En effet, le plan de Chinouï de supprimer le ministère des cultes qui gère les mariages, décès et la présence des rabbins dans les cours de justice halakhique et le pouvoir des grands rabbins sur eux, se réalise avec la complicité du ministère des Finances donc de Bibi et de Sharon; concrètement cela veut dire la suppression de 2/3 des budgets de l'éducation aux yeshivotes, la suppression de tous les salaires du personnel du Ministère des cultes, ce qui a déjà commencé. On est en Union soviétique où c'est la machine qui supprime l'existence de facto, non pas comme Barak qui disait vouloir le faire. Le Président du Mafdal présente ainsi la crise sur les ondes avec l'espoir qu'on la résoudra.

Autre crise: Maariv continue a publier en premier page le scandale: voyez l'image de cette première page
http://images.maariv.co.il/channels/HP_0.html?1069145856990
dans ce contexte où on invoque l'absence de fonds pour le secteur éducatif et religieux et de santé et pour les pauvres, et la suppression d'hôpitaux, les salaires scandaleux fleurissent chez les cadres des différents secteurs de la fonction publique et des monopoles, salires de 30 à plus de 70000 cheqels par mois. Un journaliste francophone culturel bien connu, Emmanuel Hapérine est cité avec sa photo et son salaire qui dépasse celui de Sharon lui-même le Premier ministre et dépasse les 30000 chéqels. Les Israéliens ont les photos de nombreux personnages qu'ils connaissent bien et sont à la fête quand le peuple trinque et reçoit restrictions sur restrictions. Compte-rendu de la presse de ce jour. Non pas médisance mais prise de responsabilité nationale.
Pendant ce temps-là 46% de la population n'a aucune retraire en perspective. Sans commentaires.
http://images.maariv.co.il/channels/2/ART/588/970.html
Voilà quelques débats israéliens publics. Pour y participer et réfléchir.

Après notre analyse ci-dessus, important de lire cet article du Monde qui relate l'échange positif entre les représentants de l'Europe et le ministre des Affaires étrangères d'Israël Silvane Chalom: très très instructif sur les tendances et les vérités claires affirmées avec force par notre ministre concernant la cour de l'Europe au terroriste. http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-342348,0.html Il est important de parvenir ainsi à un échange clair des deux côtés. Bravissimo.
En France, la réunion ministérielle a-t'elle accouché simplement de la décision de créer un comité interministériel sur l'antisémitisme? Ou les circulaires envoyées dans les ministères sur les trois points suivants seront-ils suivis d'effet. Avant de les donner, je précise comme je l'ai dit ci-dessus, que cela ne change rien du feu que l'on allume si la France n'arrête pas d'être l'incendiaire anti-israélien sur le plan de la politique étrangère. Voici les 3 lignes:
"La sécurité d'abord. " Des instructions précises" vont être adressées aux préfets par Nicolas Sarkozy pour " renforcer la sécurité des lieux de culte et des établissements d'enseignement". Les représentants de l'Etat sont invités à " resserrer les relations" avec les représentants de la communauté juive. Ils devront aussi " sensibiliser" les communes à la mise en place de dispositifs de surveillance de la voie publique près des établissements de nature confessionnelle.

La justice ensuite : Dominique Perben, le garde des sceaux, prescrira aux parquets de veiller à la rapidité des jugements sur les infractions antisémites ou racistes. Les comparutions immédiates sont recommandées " chaque fois que cela sera possible". Un " magistrat référent" sera désigné auprès de chaque procureur général pour suivre les relations avec la communauté juive et assurer la "publicité" des condamnations " afin de souligner l'exemplarité des sanctions".

Enfin, l'éducation. Les recteurs recevront des directives de Luc Ferry et Xavier Darcos " visant à prévenir les actes de violence, menaces et propos racistes ou antisémites" dans les établissements scolaires et à " sensibiliser les élèves au respect des valeurs fondamentales de la République". Dans chaque rectorat, un correspondant devra " traiter" les actes racistes ou antisémites et suivre les relations avec la communauté juive. L'inspection générale est invitée à une particulière vigilance sur le contenu des livres de classe." Voir cet article du Monde pour le compte-rendu complet: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-342367,0.html
Lire aussi dans Libération: http://www.liberation.fr/page.php?Article=158430 Nul ne pourra nous taxer de manque d'objectivité car nous transmettons nos analyses mais, toujours également, les faits et les autres points de vue.
Le Figaro, décrit Chirac dans ce contexte global en ces termes: "«Un président très déterminé, assez énervé que l'on puisse croire un seul instant qu'il est antisémite.» Lire: http://www.lefigaro.fr/politique/20031118.FIG0125.html

 


MASPIK (CELA SUFFIT)
Incendie d'une école juive à Gagny près de Paris.
Lire le compte-rendu de cette info: Le Monde, Yahoo,Le Figaro (photos);
Enfin, après des centaines et centaines d'incidents graves, presque la fin du camouflage officiel de l'antisémitisme en France, accompagné d'une constante injustice officielle contre Israel la condamnant sans cesse pour le fait de se défendre:
"Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy :"On est devant un incendie dont l'origine criminelle est plus que fortement suspecte, ce qui donne pour cette école juive une connotation antisémite et raciste évidente". Pénible, même là on parle seulement de "suspecte" "connotation". Quand donc tous, Juifs de France compris, ouvriront-ils les yeux pour en tirer les dignes conséquences?

Dans un tel contexte, nous n'avons pas encore entendu d'appel de leader à rejoindre Israël, le pays qui défend clairement les Juifs par les Juifs, ensemble et qui construit cette dignité libre et protégée après des siècles de silence.
Il faut prendre réaliser deux points:
- après les multiples incidents, il y a eu des enquêtes mais aucune inculpation. On ne fera croire à personne dans le monde qu'il y a une incompétence totale de la police française.
- on n'oublie pas le procès récent de l'édolescente juive d'un lycée de la région parisienne qui a été tabassée en tant que juive par d'uatres élèves en présence d'une enseignante. Et, les parents ont porté plainte contre l'école en fonction du comportement permissif de l'enseignante. Et la justice a condamné les parents de la victime pour injure à la justice par abus de plainte. Quand la police , de façon systématique, n'atteint pas les coupables en cette matière précise, et quand la justice est délibérement injuste en ce sens, et que le gouvernement a l'attitude que l'on sait contre le pays qui représente les Juifs, alors...

-------------------------

Sur le site du Consistoire, cliquez à Evénements puis à agressions antisémites pour en avoir la liste (Jet d'objets incendiaires et/ou incendies Menaces, Alertes à la bombe Menaces téléphoniques, Jet d'objets et Gaz lacrymogène, Insultes, Agressions physiques Graffiti - Inscriptions antisémites, Profanations Manifestations hostiles, Cambriolages - Vol avec effraction Distributions publiques,Dégradation / Vandalisme Courriers).

Un simple exemple: la rubrique "incendies" :
Semaine du 2/10/2000 : Durant un matin de selihot, une bouteille incendiaire a été lancée dans la synagogue de la rue Gresset à Paris (75019).
Nuit du 3 au 4 octobre 2000 : Engin incendiaire lancé dans la synagogue de Villepinte (93).

Nuit de vendredi à samedi 7/10/2000 : Un cocktail Molotov lancé sur le restaurant le TIB'S (75019) avec début d'incendie.

Samedi 7/10/2000 : Durant l'office de Minha à l'école Chné Or d'Aubervilliers (93), une personne a déposé un cocktail Molotov dans la cour de l'école. Un jeune fidèle l'ayant remarqué, a éteint le cocktail.

Dimanche 8/10/2000 : Un ou deux cocktails Molotov ont été lancés durant l'office, sur la synagogue de Clichy sous Bois (93). Le ou les, cocktails Molotov, ont été lancés sur les portes en fer de la synagogue ce qui a provoqué un début d'incendie.

Nuit de dimanche 8 à lundi 9/10/2000 : Synagogue de Creil (60) : Deux engins incendiaires ont été lancés contre la synagogue, ne causant que des dégâts légers. Plusieurs fidèles sortant de l'office du dimanche soir ont par ailleurs été victimes d'injures antisémites.

Lundi 9/10/2000 : Un cocktail lancé durant l'office, contre l'issue de secours du gymnase des Lilas à Paris (75019).

10/10/2000 : Deux appartements appartenant à des juifs ont été incendiés dont un, entièrement, à Choisy le roi (94)

10/10/2000 : - Synagogue des Ulis (91) : A 21h20, trois cocktails molotov ont été lancés sur la synagogue. Deux ont fonctionné. Le premier niveau de la synagogue a été entièrement ravagé. Le rabbin présent sur place, a réussi à monter au 1er étage in extremis.
Il y a un jour des limites au masochisme...
Quand arrêtera t'on de faire comme les 3 petits singes qui ne veulent pas voir la réalité et se bouchent les oreilles, se ferment les yeux et attendent sur place. Quelle façon de vivre la vie!

Attentat sanglant antisémite par les Islamistes à Istanbul
23 morts, 308 blessés.
Le ministre israélien des Affaires étrangères Silvane Chalom indique que la façon dont on représente Israël en Europe contribue à la production de ces actes par la vague de haine que cela répand, qui autorise de faire passer du plan des pensées au plan des paroles puis des actes.


Il faut bien comprendre que les terroristes islamiques ont choisi une cible particulière pour démontrer leur puissance: la Turquie est un pays fort qui a su se défendre contre de nombreux ennemis, et qui contrôle fortement les opposants et les suspects, qui est très relié aux services de renseignements des pays occidentaux. Or un tel attentat ne peut se réaliser sans collaboration de civils sur place. Et ils ont frappé pour la seconde fois.

Second point: la Turquie réagit immédiatement en déclarant cela comme une attaque contre la Turquie. Contrairement à la France qui s'en est pris toujours aux victimes qui importeraient le conflit du Proche-orient, où qui seraient trop communautaires au lieu de se fondre dans la laïcité républicaine, etc.Ce sont les protestations contre les attentats antisémites qui étaient présentés comme une injure contre la noblesse de la France. On se souvient aussi de la phrase de Raymond Barre lors de l'attentat contre la synagogue libérale de la Rue Copernic où il avait exprimé sa colère que l'attentat ait atteint aussi des Français innocents. Les terroristes islamistes ont maintenant face à eux un Etat turc qui va les pourchasser durement.

Conséquence: Sharon a exprimé sa confiance totale dans le gouvernement turc face à la situation...
A suivre, tout cela.
-------------------------

Ici la chronologie des attaques contre les Juifs hors d'Israël depuis 1968


-------------------------

Réponse déterminée des Juifs américains à la vague d'antisémitisme:
Malgré la demande des autorités américaines d'éviter le Proche-orient comme but de voyage, 4000 représentants de communautés juives américaines arrivent aujourd'hui en Israël. Remarquons bien que, contrairement aux voyages des Juifs européens qui sont beaucoup plus nombreux, ce sont les communautés américaines qui viennent avec le slogan précis et sans ambiguïté: "béIsrael, îm Israel, En Israël, avec Israël". Et les travaux porteront sur ces thèmes. Un exemple clair pour les responsables des communautés juives françaises: l'engagement pour la alyah en tant que communauté au grand jour.
Ces Juifs apportent aussi des centaines de millions de dollars d'aide aux institutions nécessiteuses.


Bulletin de Modia, 14 novembre 2003, 19 Marechvane
Coup d'oeil sur la France et Israël
La France veut légiférer sur le port autorisé ou proscrit des signes religieux lorsque l'on est à l'école.
Il est clair que cela vise en premier lieu les signes islamiques et juifs, car jamais on ne s'est posé le problème concernant les signes chrétiens et aucun élève n'a été expulsé de cours parce qu'il portait une chaine au cou avec un crucifix, alors qu'on n'a pas permis les signes juifs (kipa) ou musulmans (le fameux foulard). Les signes chrétiens portés par des élèves n'ont jamais été vu comme contredisant la laïcité républicaine. Les signes juifs ou musulmans, oui.
Donc, derrière cela, il y a l'utilisation claire et de mauvaise foi du concept de la laïcité pour interdire les signes de "certains" groupes. La laïcité devient un outil de discrimination culturelle dans la dimension religieuse.
Plus clair encore, c'est le signe de la crainte de la montée de l'extrémisme musulman. La seule question est: comment le limiter sans le montrer et sans contrarier nos sympathies commerciales avec les pays arabes. Un vrai travail d'équilibriste. Attention à la chute, et il faut un bon balancier!
Une première mouture de proposition de loi a établi que tout signe ostentatoire serait bani légalement (retour à l'article précédent: il va de soi que les signes ostentatoires sont les vôtres et pas les miens; comme disait l'humoriste Desproges, l'ennemi est idiot, il dit que nous sommes l'ennemi alors que c'est lui).
Et puis, la divulgation du projet fait réagir la droite qui voit une menace contre l'enseignement privé, et soulève le spectre d'une guerre des religions. Justement, ce que l'on voulait éviter et que l'on enflammerait. Alors les laïcs de gauche, dans leurs nuages datant d'un siècle, sont contraints d'atterrir en urgence, et acceptent de ne pas appliquer la nouvelle loi aux établissement privés ni à l'Alsace-Lorraine concordataire. A quand le banissement des signes corses ostentatoires contraires à la laïcité? On ajoute "les signes ostentatoires religieux et politiques", étant entendu que la laïcité n'est pas un concept politique. Mais si, mais non. Mais alors on va t'on avec cette proposition de loi, il faut la revoir d'urgence.
On parle soudain de ne plus faire de "loi spécifique" mais d'agir par des "articles", on craint des "félures" entre la majorité et le gouvernement ou dans les partis. On s'aperçoit qu'on est un peu félés et on ne sait pas comment s'en sortir. Voilà l'état des lieux.
Lire:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-341779,0.html
Tout cela sent les nostalgiques d'une époque courte et révolue qui ne parviennent pas à gérer... bien des autres problèmes que celui de la laïcité; problèmes qu'on ne peut pas camoufler continuellement en disant: c'est la faute à Israël qui importe le conflit israélo-arabe dans les banlieues, c'est la faute aux communautés d'identité religieuse qui ne se convertissent pas à la religion laïque, c'est la faute au communautarisme. Comme d'autres disent qu'il n'y a pas des femmes ni des hommes, il n'y a que des êtres humains, belles théories hors de la réalité.
Et le problème n'est pas seulement religieux: tant qu'on continuera à enflammer continuellement les masses musulmanes chaque jour plus larges en votant motions après motions contre Israël sans aucun sang froid et sans aucun esprit de mesure, on ne doit pas s'étonner ensuite que le feu que l'on allume prend et ronfle très bien. Et en les flattant ainsi comme électeurs, pour s'affoler ensuite de la puissance de leur orchestre. Comme on dit en France: "bonjour les dégâts". C'est vraiment devenir soudain simplistes que de ramener tout cela aux "signes ostentatoires de religion contraires à la laïcité". Où est le "je pense donc je suis de Descartes"? ;-))

France
A lire absolument pour découvrir combien des politiciens français de qualité et amis sont capables de venir en Israël et de repartir sans même réaliser qu'ils ne sont pas sortis de leur propre univers mental héxagonal. Très éclairant. Pour améliorer.
http://www.lefigaro.fr/debats/20031113.FIG0147.html
Bertrand Delanoë, maire de Paris, décrit son voyage en Israël qu'il aime. On s'attendrait à des rencontres avec les représentants des différents courants politiques, à une découverte en profondeur des villes israéliennes pour un maire, à une rencontre avec les sensibilités des 400000 francophones juifs israéliens, etc. Non, cet homme qui aime Israël a
- participé à une cérémonie de commémoration de Rabin, où il a entendu que la paix est mise en valeur,
- rencontré longuement les minoritaires du Plan de Genève et les a assurés qu'ils pouvaient utiliser la Mairie de Paris pour leur promotion : "Ils savent qu'en totale harmonie avec les autorités françaises, l'Hôtel de Ville de Paris est à leur disposition pour accueillir tout rendez-vous susceptible d'approfondir et de faire avancer ce processus en cours." Toujours cette propension de la France à croire que leur point de vue est celui qui va régler et à soutenir leur ligne "contre" les lignes du gouvernement israélien, et de la majorité du peuple qui l'a élu. Attitude antidémocratique. Ensuite, ils s'étonnent qu'ils n'ont plus aucune part effective sur le terrain, de par leur responsabilité.
- Et puis encore? Ceci seulement: "La paix passe par la sécurité. Il en a donc été largement question, notamment lors de notre rencontre avec Yasser Arafat, le président élu des Palestiniens et Ahmed Qoreia, son premier ministre, dont les prises de position récentes traduisent à la fois un courage et une volonté remarquables".
Et les Israéliens où sont-ils? Et les gestionnaires israéliens où sont-ils? Ils n'existent pas. On pourra continuer à dire ce que l'on veut en France sur le Proche-Orient fictif du Boulevard Saint-Germain. Le problème perpétuel c'est celui de l'existence ou de l'inexistence d'Israël, et on trouve cela normal. Car il y a de siècles et des siècles de travail sur l'imaginaire culturel en ce sens, même chez les meilleurs amis. Voir la page Théodorakis. Et je précise bien qu'il ne s'agit en rien ici de Theodorakis, que l'on ne me traîne pas vers ce piège; il s'agit sur cette page là de l'analyse de l'imaginaire culturel européen. Continuons.
"Cela faisait un bon moment que je ne m'étais pas rendu en Israël, un pays que j'aime et où j'ai de nombreux amis. Pourtant, l'avouerai-je, ce n'est pas sans quelque appréhension que j'y suis retourné, à l'heure où la France n'y est sans doute pas le pays le plus populaire. La gentillesse et la chaleur de l'accueil m'auront prouvé d'emblée que j'avais tort. D'ailleurs, quel hôte recevait-on en cette circonstance ? Le maire de Paris ? L'acteur politique ? Le militant socialiste ? Le Méditerranéen... Mais peut-être aussi, du moins je l'espère, un ami dont la sympathie mèle exigence, inquiétude et fidélité."
La première exigence, celle que l'on espère aussi d'un ami, c'est aussi qu'il vous rencontre en réalité. Pour être dans la vérité. Et de ne rien faire contre votre pays.
Imaginons, en symétrie, que le maire de Jérusalem dise ceci lors de son passage en France: "Les opposants extrémistes corses savent qu'en totale harmonie avec les autorités israéliennes, l'Hôtel de Ville de Jérusalem est à leur disposition pour accueillir tout rendez-vous susceptible d'approfondir et de faire avancer ce processus en cours." Pourquoi les officiels français ont-ils régulièrement ce manque de correction élémentaire envers Israël, voilà pourquoi ils ont perdu toute place dans la diplomatie régionale. Très dommage, mais ils n'en sont nullement conscients, sûrs de leur supériorité intellectuelle. Que gagnent-ils à cela dans le monde, en refusant ainsi la collaboration amicale respectueuse car réciproque et égalitaire?
Alors que leurs amis seraient prêts à cette relation.
Tout ceci pour améliorer. Amicalement.




Bulletin de Modia, 13 novembre 2003, 18 Marechvane
Important sondage de Panorama: une majorité pense qu'il ne faut pas libérer des terroristes ayant du sang sur les mains. La majorité des électeurs Likoud ne sont pas d'accord avec la décision du gouvernement Likoud de Sharon dans son accord avec le Hesbollah, tandis que la majorité des électeurs de gauche sont d'accord. Ce qui correspond bien à ce qui est dit plus bas: que le gouvernement Likoud élu est vu comme faisant la politique de la gauche et non celle de ses électeurs. La majorité de tous les sondés pensent que la décision du gouvernement n'a pas été faite pour des raisons humanitaires mais pour des raisons politiques.
Et 8% des électeurs Likoud sont prêts à voter travailliste si le parti de Pérets, président de la centrale syndicale se joint au parti travailliste: cela en dit long sur le ras le bol économique du peuple. 8% c'esf peu mais cela peut tenter le parti travailliste et, eventuellement faire virer des majorités.


1.

Voyez notre page (lien ici) sur le nouvel antisémitisme dévoilé sans fard, dont Mikis Theodorakis vient de se faire le chantre. Une analyse approfondie et de ton modéré.


Et l'antithèse: Découvrir François Zimeray, un résistant, un juste dans les nations, un rare:

2. Neuf? Prudence, on verra.
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Silvane Chalom a réagi en déclarant dans le sens des déclarations récentes de Sharon et Mofaz le ministre de la Défense: "Si le nouveau gouvernement palestinien est sérieux dans sa recherche de la paix et prend des mesures réelles pour démanteler l'infrastructure terroriste, il trouvera en Israël un véritable partenaire". (N'oublions pas que cela veut dire: la division de la terre d'Israël. Et l'ancien chef des services secrets, de gauche, a surpris en ce sens les journalistes en se déclarant pour le gouvernement Likoud, et il a expliqué son raisonnement: seul le Likoud peut réaliser le programme de la gauche (qui est la division de la terre d'Israël), tandis que la gauche échouera certainement par l'opposition de la droite. C'est exactement ce qu'avait dit Arafat quand il avait, à la surprise de beaucoup, tenu le même raisonnement avant l'élection de Sharon).

Silvane Chalom a voulu par là aider le nouveau gouvernement palestinien approuvé de Ahmed Qouréya qui est pourant passé avec peu d'approbations (48) et 13 abstentions et beaucoup d'absents qui ont préféré être à l'étranger.

Arafat a voulu s'y donner une nouvelle image en parlant dans le sens de Silvane Chalom. Certes il a accusé Israël de mener une guerre criminelle et de bandits, et de s'en prendre à sa vie personnelle, et de prendre la terre palestinienne. Il semble que cette menace l'impressionne beaucoup et serait influente pour son changement de ton, car il sait qu'Israel ne plaisante pas avec ses menaces.
Mais il a aussi dit qu'Israel a le droit de vivre en sécurité, de même qu'un Etat palestinien. Et que le temps est venu de sortir de la spirale de la guerre destructrice qui n'apporte aucune sécurité à personne. Un discours à plusieurs vitesses d'un homme que Barak a définit comme un menteur perpétuel. Mais reconnaissons qu'il a dit aussi des mots qu'il n'avait jamais dit avant.

Ahmed Qouréya a demandé la fin du chaos des armes et des réglements de comptes entre factions palestiniennes, ce qui sera une base pour l'application de la feuille de route. Il a dit qu'il veut arrêter aussi la violence contre Israël, et lancé un appel simultané à Israël et aux Palestiniens pour cesser les attaques contre les civils et se mettre à travailler ensemble pour atteindre un véritable cessez-le feu. Il a certifié qu'il était sincère dans ses propos.

L'avenir dira ce qu'il en est de la sincérité, ou si c'est une opération de propagande. Nous tenons à rapporter ces paroles nouvelles.

Voyez ce que dit Yahoo, vous verrez que mon analyse est plus objective. Et l'autre méprisante pour Israël.http://fr.news.yahoo.com/031112/85/3hrs4.html privilégiant un avis d'un conseiller sur la parole du ministre. Cela sur un ton qui tend à disqualifier Israël par rapport au discours pacifiste des Palestiniens.

Sharon a déclaré: "nous verrons ce que vont faire les Palestiniens, ce ne sont pas les paroles qui importent, ce sont les actes"

Sharon a déclaré devant un auditoire de Canadiens venus soutenir Israël: "Dans le monde, chaque nation se défend contre des ennemis, mais on dénie à Israël le droit de se défendre et cela est la nouvelle forme de l'antisémitisme".

En France, et nous y reviendrons
"les 31 membres de la mission d'information parlementaire sur les signes religieux à l'école se sont prononcés à l'unanimité pour une disposition législative portant sur l'interdiction du port de signes religieux et politiques à l'école publique" (lien ici).


Bulletin de Modia, 12 novembre 2003, 17 Marechvane
ETUDES
1- L’adresse de la page de Pereq chira, la priere efficace, est
http://www.modia.org/galerie/chira.html
Une page qui changera votre conception de la priere individuelle, et de son role pour le monde.

2- Avez-vous vu que la page d’accueil a été remaniée et les differents chapitres sont beaucoup mieux mis en evidence, pour votre confort d’utilisation.

PERSONNEL
Merci de vous associer par une prière pour l'élévation de l'âme de mon épouse Yémima Nicole née Gompers, zal, dont c'est l'anniversaire du décès ce 19 Marhechvane (Jeudi soir et Vendredi). La page qui lui est consacrée et à sa famille Gompers très insérée dans l'histoire juive de façon particulière:
http://www.modia.org/gompers/
http://www.modia.org/gompers/nicolegdparents.html
http://www.modia.org/gompers/samuel.html
et les poèmes de cette vie: L'amour au delà de l'amour:
| Lettre | Enfance | Rencontre | Poèmes de Yémima | Déchirement | Exil | Auschwitz | Combat | Guetteur | Double Eden | Jérusalem
et "l'épisode de Drancy-Auchwitz" (rarissimes documents) avant la résurrection de VIVRE à Jérusalem.

COMMUNAUTE FRANCOPHONE A JERUSALEM
Hier, 11 novembre, elle a appris avec tristesse le décès de Esther, zal, l'épouse du Rav Haïm Dynovisz, mère d'enfants de 5 à 20 ans. Le Rav est très apprécié pour ses nombreux cours pour le public francophone, sessions, chabbatotes. Et pour ses articles juifs dans le Petit Hebdo (lien ici). Un public nombreux a entouré la famille immédiatement, 3 rehov Zévoulone, à Jérusalem. Baroukh dayane ha émete. La Azkara sera le prochain Yom chéni à 16 h à la Synagogue Emouna à Baka, Jérusalem.

NOUVELLES
Positif

- Sharon a envoyé un émissaire en Europe pour recueillir des informations sur Ron Arad, c’est Dichter le Chef des services secrets, le Chine Bet.
- Le conflit social semble devoir s'achever vers un compromis: les licenciements se feront par consentements et une imprécision sera maintenu sur la réforme des monopoles.

NOUVELLES
Elections municipales
Ôd maqa qacha la Likoud, un nouveau coup dur reçu par le Likoud, titre Maariv.
Tout ce qui se passe dans le pays, "ce n'est pas ce qu'attendait le peuple qui a élu le Likoud, zé lo ma ché tsipa ha âm" disent les commentateurs.
Le Likoud vient de perdre plusieurs villes dont 4 principales du centre du pays (Achkélon pour un indépendant, Qiriate Gat pour un indépendant, Yérouham pour un travailliste, Tsfate au profit d'un Mafdal) alors que la stabilité d'appartenance est de règle. On voit que le parti travailliste n'a pas pris la relève, significatif aussi. Cela est sans doute un signal de semonce et de mécontentement envers le parti principal aux commandes dans le cadre des problèmes économiques, d'inégalités sociales choquantes organisées, d'insécurité, des "affaires", etc. Mais on sait aussi qu'en Israël quand les électeurs se retrouvent aux élections nationales les choix de sécurité priment et, sur ce plan, les sondages indiquent tous que le Likoud n'est pas menacé par la gauche dont la politique est hors du concensus national majoritaire et qui ne se trouve pas de leader. Le peuple est rassuré par l'image de Sharon mais il en a assez d'être roulé aux élections en votant à droite (parti ou personnalité ayant une image militaire sécuritaire) pour ensuite recevoir une politique de division du pays et de faiblesse sécuritaire (cela depuis Oslo avec Rabin et maintenant avec Sharon). Mais il n'y a pas de relève ni d'alternative, cela permet à Sharon de durer et au peuple de continuer à se lamenter. Le drame est ce manque de renouvellement fiable dans la nouvelle génération des carriéristes politiciens dépourvus d'idéologie et de stabilité dans un programme concret. Ils naviguent selon l'opportunité. Ces résultats électoraux locaux clairs ne les inquiéteront donc pas et ne changeront pas le pays.


Ambiguites multiples

1- Arafat n’a pas accepté que les services de sécurité lui soient vraiment enlevés et il reste maitre de 8% du budget a son entiere disposition,un beau pactole. Israel s’opposait absolument à ces formules et, finalement, Israel a cede et declare que ce sont des problèmes internes palestiniens, l’essentiel etant que les groupes terroristes soient supprimes. Or, rien n’est dans l’air. Mais Sharon intervient de plus en plus pour faire savoir qu’il veut reprendre meme dans ces conditions les echanges et avancer dans la feuille de route. Et quand Sharon veut, il ne se laisse plus arreter. Lire http://fr.news.yahoo.com/031111/85/3hpxb.html
Le nouveau Premier ministre palestinien Ahmed Qureia, présente aujourd'hui son programme dont le 4e point est l'unité nationale, ce qui veut dire en clair dans les termes palestiniens qu'il n'y aura pas de guerre fraternelle, ce qui veut encore dire en clair qu'il n'y aura pas de dissolution des groupes terroristes. Or cela est contraire à la feuille de route et cela est contraire aux accords et à la politique minimale d'Israël.
Pourtant Sharon est prêt maintenant à "faire avec". Pourquoi? Cela est le mystère de la conduite de Sharon.
Certains pensent qu'il continue parallèlement la politique de liquidation directe par Israël des chefs terroristes, la construction de la barrière de sécurité malgré l'opposition de l'Europe, des Nations Unies et des Américains, le renforcement des implantations par accroissement naturel des agglomérations mais en refusant les implantations nouvelles. Il espèrerait que cette politique à plusieurs vitesses permettra la continuité de la coopération avec les Américains, nos seuls alliés véritables.
Pourtant, Powell a donné un grand coup de couteau dans le contrat de confiance avec Sharon ce qui veut dire avec le gouvernement israélien: il a félicité les réalisateurs du plan de Geneve comme une avancée positive. Or, ce plan réalisé par des minoritaires extrêmistes qui n'ont même pas réussi à rentrer à la Knesset est vue par le gouvernement israélien comme un plan inacceptable (abandon de Jérusalem par l'abandon du Mont du Temple) et anti-israélien. Powell a franchi une ligne rouge contre le gouvernement israélien; quelle en est la signification de cette rupture première? Impossible de le savoir.
Dans ce contexte, Sharon monte devant les micros et déclare que lorsqu'on fait des allégements de circulation palestinienne, chaque fois se réalisent des attentats, mais que sa politique nouvelle sera quand même de réaliser ces allégements. Bizarre en tous sens. Quelle est la signification de cet illogisme clair dans la démonstration et du besoin de le dire publiquement, et de le faire maintenant? Impossible de le savoir également.
Notre erreur est d'imaginer que les politiciens font tout avec logique et réflexion, alors qu'ils sont sur 50 fronts simultanés (luttes internes virulentes de rivalités politiques incessantes, affaires pénales constantes, conflits sociaux, problèmes humains dans leurs équipes, problèmes personnels, problèmes énormes avec les pays étrangers, etc).
Dans ce contexte, les Nations Unies continuent leur injustice envers Israël: une motion antiisraélienne avait obtenu la majorité quasi absolue (n'oublions pas cette réalité des nations, et cela est exactement la situation décrite par la Torah et les psaumes comme une incitation à vivre selon la Torah, et sur notre terre, et avec notre seul appui efficace mais nous ne le faisons pas). Pour tester, Israël a présenté une motion identique sur les crimes palestiniens contre les civils et enfants israéliens; évidemment les pays arabes qui se présentent comme pacifiques et sont présentés comme tels par l'Europe ont voté contre. Tout est clair derrière les mots de paix.
Et les textes de préparation à l'ONU contre la barrière de sécurité ne font nullement allusion au fait que cette barrière est une conséquence du terrorisme palestinien.
Il faut voir avec réalisme quelle est notre situation réelle parmi les nations telles qu'elles sont. Ce n'est pas de la paranoia, contrairement à ce que dit le diplomate français, c'est au contraire l'état des lieux selon les paroles et les actes de ces nations. La paranoia serait de falsifier la réalité et de décrire tous ces actes comme honnêtes et pacifistes.

2- Malgre le concours immense du Conseiller juridique du gouvernement qui a donne seulement des blames tres tres severes a Sharon pour ses interventions en faveur de sa famille pour des allocations de terrains, et les dossiers que le Conseiller juridique du gouvernement ferme successivement sans jugement, une nouvelle arrestation d’un membre essentiel dans le dispositif des affaires financières de la famille Sharon vient de se realiser a l’etranger et va etre rapatrie en Israel par la police. http://images.maariv.co.il/channels/1/ART/584/207.html
Il n'est pas encore autorisé de diffuser le nom de la personne. Maariv le présente comme un coup dur pour Sharon et l'illustre en mettant cette photo d'archive:


3- La Haute Cour de Justice a rejete a l’unanimité l’appel de Mohamed Bakri, le realisateur du film anti-israemien Jenine, Jenine contre la decision precedente de la censure qui avait interdit ce film pour falsification deliberee de la verite historique. Mais. La decision precise que le film presente une version deliberement  faussee des evenements de 2002, en la deguisant sous la forme d’un documentaire falsifie. Les spectateurs ont l’impression qu’un char israelien est entre dans la foule plusieurs fois, ce qui est totalement faux. Le realisateur se defend en disant que c’est l’impression que les gens ont eu dans leur subjectivite mais qu’il ne se prononce pas.
La Cour supreme traite le film de mensonger, mais elle decide ensuite que son role n’est pas d’interdire des films mensongers, ce qui serait contraire a la liberte d’expression. Donc, elle donne quand meme raison au producteur sur la diffusion de son film contrairement a la decision de la censure.  Du coup, malgre la sentence radicale de la Cour, Bakri s’estime satisfait et estime que le public pourra juger sur pieces.
Les opposants a cette diffusion font remarquer que des terroristes s’appuient sur lui pour justifier leurs actes, et que tout autre personne qui aurait commis un tel film contre les Arabes aurait ete condamne pour incitation a la violence, ainsi quelques Juifs sont en prison pour leurs propos anti-arabes. Deux poids, deux mesures. Des reportages complaisants de journalistes donnent la parole sur les ondes israeliennes a ce militant engage contre Israel.
L’autre probleme est que ce film est distribue par…

Voici ce que diffuse le site juif Migdal http://www.migdal.org/ a ce sujet :
 « Après trois ans d’Intifada et de désinformation palestinienne, l’espoir était grand de voir enfin en France l’éclosion d’une grande chaîne de télévision  juive.
Il y a eu de beaux films, efficaces et claires, “Décryptage” ou encore  « La route vers Jenine ». Des petites oasis d’informations dans un désert de haine anti-juive.
Malheureusement,   rien n’y fait, et  c’est au quotidien que nous supportons la haine d’Israël et de son peuple. Le résultat se fait sentir partout où il y a des juifs. Parfois nos coreligionnaires cachent leurs kippas,  certains sont insultés, d’autres agressés.
Chai TV, la nouvelle télévision juive, était censé apporter  la réponse. Beaucoup de moyens, et encore plus de bonnes intentions. Le résultat, avant même la première émission est pour le moins décevant. Certes, on a parlé de diffusion par satellite, d’investissements massifs et de transmissions sur la terre entière. Les moyens seront peut être au rendez-vous, mais pas le contenu.
La chaîne juive a nommé au poste de directeur général et rédacteur en chef en Israël un certain Niv Adi. Le nom ne vous dira sans doute pas grand chose.
 “Jenine Jenine” vous connaissez ? Rappelez-vous, il s’agit de ce film réalisé par Mohamed Bakri qui expliquait comment Tsahal avait commis un « massacre » dans la ville. Grâce à des images savamment montées et à un commentaire militant, on pouvait apprendre comment l’armée israélienne avait bombardé  l’hôpital de la ville et coupé l’alimentation en eau et en électricité. Comment l’armée juive tuait  des bébés et creusait des fosses communes ! Le film constitue un des fleurons de la désinformation palestinienne, un mensonge éhonté, dans le genre c’est un chef d’œuvre.
Et bien Niv Adi n’est autre que le distributeur du film “Jenine Jenine”.
Le même personnage distribue “1948”, un autre film de Bakri.
Comment défendre ces films, comme il l’a fait sur les ondes de Radio France le 11 mai 2003, et diriger une chaîne juive ?
Bonne question, je vous remercie de me l’avoir posé.
Une telle nomination ne peut pas être une simple erreur. A ces postes de responsabilités,  on ne nomme que des gens de confiance et après mûre réflexion.
La communauté attendait beaucoup de ce projet de télévision, capable de rectifier la couverture médiatique du conflit.
Dommage.”
Fin de l’information.                        

Effectivement, sa societe FPQD est engagee dans les films qui presentent Israel comme « la catastrophe, Nakba », Voyez http://www.fpad.net/distribution/documentaries.asp?id=&page=2
et Nid Adi est bien present
http://www.fpad.net/about_us.asp

On attend des eclaircissements communautaires sur cette affaire des plus bizarres. On espere des rectifications.

4- Si vous ne comprenez rien a l’attitude de la Syrie envers Israel, ni a celle d’Israel envers la Syrie, vous etes normal. Mais vous pouvez ameliorer un peu et lire cette etude de plus de 250 pages sur cette relation curieuse :
http://www.questia.com/PM.qst?action=openPageViewer&docId=28613424



Autre affaire non ambigue http://www.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JPost/JPArticle/ShowFull&cid=1068525558315
- Une femme est parvenue a s’echapper d’une prison et se refugie a la police. On decouvre qu’elle etait ainsi enfermee depuis 5 mois par des souteneurs qui la contraignaient a etre violee, et ne recevait aucun dedommagement financier pour son « travail ». La prostitution n’est pas interdite en Israel, elle ne doit pas etre ostensible. Mais les associations de defense des droits de la femme protestent, sans grand succes, car 300 prisons ou maisons de prostitution de ce type existent a Tel Aviv et autant a Haifa. Un esclavage inadmissible qui n’emeut pas. Or, la loi interdit le proxenetisme et l’utilisation du corps d’autrui sous contrainte. Et la police et la justice n’utilisent pas les moyens legaux qui sont à leur disposition pour fermer ces prisons d’esclaves. Ces prisons sont alimentees en grande partie par des reseaux de non juifs de l’ex-URSS installes en Israel et qui importent leur cheptel humain en le faisant transiter par l’Egypte tres heureuse de miner ainsi Israel. Un drame humain, moral, sexiste, qui n’a rien à voir avec notre beau pays de la Torah et qui se continue dans la tolerance generale des groupes politiques et moraux qui preferent ignorer.

                                                              

Si vous voulez prendre un bol d’air, lisez les études de Modia, ses poèmes, explorez ses pages,

 ou le site juif bon enfant et humoristique de Jacky http://site.voila.fr/supervictor/index.html

La pluie commence en Israël, elle va nettoyer la région. Et elle vient du Ciel !


Israël a besoin de vous! C'est clair et évident!
C'est tout!





Ici, archives des bulletins précédents