accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org
Ici, archives des bulletins précédents

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.


UN TEXTE
REMARQUABLE A LIRE ET A DIFFUSER
.Ecouter ici absolument un document

qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Découvrez le site de l'Ambassade d'Israël
Le jugement de la Cour suprême d'Israël imposant de modifier le tracé de la barrière de sécurité (en anglais).
Explorez les nouveautés, au centre de la page d'accueil.


Nouvelles au 30 novembre, 17 Kislev
Pour vous distraire, si vous aimez l'humour en-caustique, à juste titre, ce sketche sur les tics de religieux automatiques chez vous fera clik. Un nouveau style dans le spectacle chez les 'haridim qui n'hésitent plus à rire de leur milieu dans le style du pur humour juif (lien ici). Je ne connais pas les auteurs, qu'ils soient remerciés car leur numéro a grand succès et circule partout sur le Net. Hommage.

Pour une fois, l e Comité Central du parti travailliste a été aussi houleux que celui du Likoud habituellement. Le conflit entre Barak qui veut revenir des ténèbres et Péres qui a le vent en poupe en espérant faire entrer le parti dans le gouvernement. Barak a interrompu un orateur, saisi le micro, hurlé, insulté. Il a gagné l'effet de sa rentrée mais il s'est déconsidéré et semble n'avoir rien appris de son échec à gifler son propre parti et ses ministres. Un récidiviste. Péres semblait ravi de cette conduite consternante.

Une bonne analyse de la tactique de Sharon, dans Le Figaro: http://www.lefigaro.fr/perm/afp/mon/041130105635.4ruun8nj.html
Elle vous précise les dates fatidiques qui s'imposent à Sharon: "M. Sharon, pressé par le temps, n'a toutefois pas le choix. Sa situation devient de plus en plus précaire. Selon la législation israélienne, le budget doit être voté avant le 31 décembre après trois lectures. Si le gouvernement ne respecte pas l'échéance, il dispose d'un délai de grâce de trois mois pour faire adopter la loi de finances. Mais au 31 mars, si le texte n'a toujours pas été voté, le gouvernement tombe et des élections doivent avoir lieu". Il essaie de jouer avec elles pour réaliser le coup suivant: "Si le Premier ministre n'a pas le choix, il préfèrera que des élections anticipées aient lieu lorsque le retrait aura atteint un point de non-retour, c'est à dire vers la fin de l'an prochain", a ajouté ce proche de M. Sharon, qui a requis l'anonymat. Mais bien des députés le savent et cherchent à ne pas lui permettre de réaliser un plan spécifique alors qu'il est globalement désavoué pour sa politique. D'autant qu'il réalise le plan de la gauche alors qu'il est l'élu de la droite. Une histoire de fous. Typiquement proche-orientale. Où chacun cherche à tirer son petit avantage personnel.

Judaïsme en France
Lire la lettre de Victor Perez de Guysen, sur le site Migdal (lien ici), demandant à Roger Cukierman, président du CRIF, de réagir devant les dernières mesures de la France allant dans le sens contraire des promesses gouvernementales et de l'Elysée contre l'antisémitisme:
- Observer le nouveau Ministre des Affaires étrangères, dès sa prise de fonction, rendre en premier lieu hommage à Yasser Arafat à Ramallah plutôt qu’à la démocratie israélienne, puis y juger « indignes » les conditions de vie du Raïs, ‘’contraint’’ à une réclusion forcée par l’armée des Israéliens.
- Apercevoir, sur le sol républicain, les honneurs militaires français rendus à ce dernier, dont on sait tout le bien qu’il voulut aux Juifs ( Israéliens ou non ) de son vivant.
- Parcourir le certificat français du décès de ‘’l’empoisonné’’ confirmant, par un faux en écriture publique, sa naissance à Jérusalem.
- Et enfin, remarquer le conventionnement de la Chaîne télévisuelle Al-Manar ( appartenant au parti des fous D’Allah ) ainsi que l’autorisation pour une diffusion pleine et entière de leur combat pro-palestinien sur le sol de la République, mais aussi sur celui de l’Europe.

Lire le compte-rendu de Yahoo sur une manifestation anti-israélienne en France dans le domaine culturel (lien ici).
La pétition du CRIF à faire connaître contre la chaîne terroriste antiisraélienne autorisée en France: http://www.crif.org/index02.php?type=action&id=3878&menu=10&sm3=action
http://www.crif.org/index02.php?menu=petition

Les leçons de morale que donne la France pour la résolution des conflits. Deux versions s'opposent: la version d'accusation colonialiste avec des soldats français tirant sur la foule des Africains, et la version française venant apporter la paix à l'Afrique et n'ayant fait que du bien, confortée par le sommet de la francophonie (organisme aux ordres de Paris et excluant Israël des pays à composante francophone alors que le Liban et beaucoup d'autres pays arabes y sont). Peu à peu, les medias français lachent du lest et acceptent de diffuser une version qui se rapproche partiellement de la première.
Avec des "oui mais", bien entendu. (lien ici).
La France prône deux Etats et s'insurge contre l'occupation mais, à des milliers de kilomètres de son territoire elle doit maintenant avouer, comme le titre Le Figaro: "Le ministère français de la Défense a estimé aujourd'hui à «une vingtaine» le nombre d'Ivoiriens tués par l'armée française lors des affrontements du 6 au 9 novembre derniers, le nombre de blessés étant impossible à évaluer selon lui", lien ici"
Le comique, si l'on ose dire, de l'affaire ce sont les arguments des exécutants français en mission: «Dans tous les villages, nous faisions face à des manifestations hostiles et interdictions systématiques de passer», ce n'est vraiment pas respecter les droits de l'homme que d'agir ainsi envers la puissance coloniale armée qui tire sur la foule. Et le pompon tient en cette phrase: "Ce gradé a qualifié les manifestations face à l'hôtel Ivoire (où les soldats français ont tiré sur la foule ndlr) de «manipulation énorme visant à nous pousser à la faute». Je pense donc je suis, disait Descartes, cqfd. Emile Zola a dû se retourner dans sa tombe en se souvenant de l'armée chargeant les mineurs.
Lire les articles de l'Agence Metula press: http://www.menapress.com/

Information
Les Tunes et leurs amis sont invités à la hiloula de Ribbi Haï Taïeb lo mét, le Jeudi 2 décembre à 19h30, à la Synagogue tunisienne, au 1er étage du 14 Kikar haatsmaoute à Netanya.

Des émissions radios de Juifs francophones ayant réussi leur alyah, sur www.alyah.org 

Quelques extraits :
 
Remy Allouche : ...j'ai exporte mon travail a Jerusalem...et tous mes clients m'ont suivi...j'ai trouve le moment opportun...quand j'etais pret dans ma tete...c'est une question de conviction...le plus : c'est de marcher la tete droite...
 
Guy saadoon : ...on travaille dur...la vraie benediction est ici...venir en israel ce n'est pas sacrifier l'argent ...beaucoup de francophones reussissent...on a vraiment une vie de communaute...aujourd'hui, il y a les structures ...Kfar Saba est une tres jolie ville...chaque ame francaise peut apporter beaucoup en Israel, quelque soit son age...ici , les souffrances  sont des souffrances de Vie...
 
Avi Yrhi: ...je remercie  D.ieu tous les jours de vivre en Israel...on organise un grand projet a Bat Yam pour les francophones...l'education des enfants est une priorite...nous aidons les parents a trouver un emploi...Bat Yam est a proximite de Tel Aviv ...avec son cote balneaire et plage separee hommes et femmes...Venez...
 
Rav Schlomo Aviner : ...en Erets Israel tout va de l'avant...les media presentent toujours l'exceptionnel...il faut lire les journaux en negatif (pour voir le positif)...Rachel c'est l'esperance eternelle de revenir en Erets Israel...l'esperance revient ...mais on veut utiliser l'armee pour chasser des juifs (de leur pays) ...ca fait pleurer Rachel...il n'y a pas d'Erev Rav dans le peuple juif...Des fois  des juifs  font des erreurs...c'est comme si nous meme nous faisions de l' exil a l'interieur de notre pays...il faut convaincre un a un l'ensemble du peuple juif...


Nouvelles au 30 novembre, 17 Kislev
Un soldat de 23 ans est tombé pour notre défense: Moché Tarento travaillait à la détection des tunnels creusés entre le pays ayant signé les accords de paix (!), l'Egypte et Israël pour le transfert des armes aux terroristes (plus de 100 tunnels ont été trouvés depuis 4 ans) et il est mort enterré vivant (niqbar ba 'hayim) sous le sable. Soyons conscient de l'amour de tous ces jeunes pour nous jusqu'au prix de leur vie car ils sont volontaires pour ces tâches périlleuses.

Deux fois, hier, Sharon a perdu la majorité à la Knesset sur des motions de confiance concernant la pauvreté croissante dans le pays. Mais il n'y a pas eu le nombre nécessaire (61 sur 120) pour dissoudre le gouvernement. Cependant la coalition est de plus en plus fragile. Il est contraint à dire publiquement le contraire de la veille et tend la main aux travaillistes pour le sauver en espérant qu'ils entreront au gouvernement malgré leur opposition au programme social car ils préfèreront donner Gaza que la pauvreté. Chinouï s'apprête à sortir du gouvernement, sa haine des religieux est plus forte que tout et il ne supporte pas de les y voir ou qu'il reçoivent une part du budget. Il espère ainsi récolter les voix d'un électorat qu'il chauffe en ce sens lors des prochaines élections qui se rapproche. On connait ces genres de partis de haine en Europe. A suivre...
Sondage non surprenant: 69 % des Israéliens n'ont aucune confiance dans leurs politiciens. Cela montre qu'ils sont sains et gardent des valeurs essentielles. Ils sont conformes ainsi à ce que nous disent sans cesse les psaumes (lien ici). Nous avons besoin de politiciens ayant ces mêmes idéaux et fiables, que le Ciel nous l'accorde. Et que le peuple opte pour les valeurs de la Torah massivement, y compris les Juifs de la diaspora invités par elle à venir vivre ces valeurs sur la terre donnée à eux par le Ciel pour cette tâche laborieuse. Et magnifique. Qu'il vaut d'avoir essayé de vivre, plutôt que tout autre idéal.

Sharon vient de dépasser le cap du Chef de gouvernement le plus âgé de l'histoire d'Israël: 76 ans et 9 mois.

Lisez cette nouvelle page: réponses à des questions posées et demande de prières par des lecteurs qui appellent au secours. Solidarité envers ceux qui souffrent.
Nous avons vraiment besoin de la paracha: La nouvelle paracha: Vayéchév La clef du malheur et du bonheur. Le sens de la fraternité juive. Le pauvre, la veuve, l'orphelin, le guér

Dans notre histoire, aujourd'hui, le 17 Kislev  :
Les princes du peuple d'Israël se présentent devant le prophète Ezrâ et lui racontent les abominations commises. (Lisez dans le Lvre de Ezra, ch. 9 et 10).

Tout cela est dit uniquement pour améliorer et agir, pas pour penser du mal de notre peuple, de nos politiciens et nous excuser ainsi de ne pas agir nous-mêmes. Il y a trop d'ennemis à l'extérieur déjà. Retrouvons aussi le rire du gardien d'Israël face à tout cela. De quoi s'agit-il? Lisez le psaume 2 et vous comprendrez, mais sa condition est ce qui est écrit dans le psaume 1.
Ah bon...


Nouvelles au 29 novembre, 16 Kislev

Un espoir et un appel à l'action:
"Le pape Jean Paul II a rendu, samedi 27 novembre lors d'une messe solennelle, des reliques volées à Constantinople durant les croisades dans un geste fraternel salué par le patriarche orthodoxe Bartholomée 1er, présent à la cérémonie. Les reliques sont celles de deux docteurs de l'Eglise et patriarches de Constantinople, Grégoire de Nazianze et Jean Chrysostome, ayant vécu au IVe siècle en Cappadoce et à Antioche, dans la Turquie d'aujourd'hui." (Voyez ce lien).

Maintenant, on attend que le Pape fasse le même geste de morale, de sincérité et de réconciliation en rendant au peuple juif, les nombreux biens juifs volés au cours des siècles et enfermés dans les caves du Vatican, dans les bibliothèques du Vatican et dans les musées du Vatican. Prenons date et espérons que les organismes juifs qui ont tant lutté pour récupérer les biens spoliés passeront à l'action sur ce point. Informez-nous, nous vous informerons.


Nouvelles au 28 novembre, 14 Kislev

Le 14 Kislev     (27 novembre 2004)
Naissance et hiloula de Réouven fils de Yaâcov le patriarche. En 2194.
En 1920, décès du Rav David Abou'hatséira, (Âtéréte Rochénou), fils de Ribbi Masoud. Il fut assassiné le 14 Kislév 1920 par les arabes. Ces meurtres n'étaient pas rares, ainsi R. David Ha Lévi Drai, R. Hillel ha Cohen et R. Yits'haq ha Lévi furent ainsi tués par des brigands qui voulaient prendre leur argent. Et R. Yisraël Cohen et R. Chélomo Ben Tamechu furent assassinés pour avoir refusé des relations sexuelles avec des femmes musulmanes. Mais R. David et R. Yits'haq furent tués en voulant protéger la pupulation juive menacée. Il avait eu le privilège d'étudier la Torah avec R. Yaâqov. Il a vécu dans la plus grande pureté du regard. On le distinguait du titre de Chalia'h par la place qu'il avait auprès de son père. Il est l'auteur de commentaires sur la Torah : Péta'h haohél et Séfer Récha véSéfa. Il est enterré au Tafilalet à Rissani. Le jour de sa mort, la région fut plongée physiquement dans l'obscurité. Voir la page http://www.modia.org/tora/abouhatsera.html Le 15 Kislev     (28 novembre 2004)
Hiloula de Rabbi Yehouda Ha Nassi, rédacteur de la Michna, en 3954.
Ribbi Yéhouda Hannassi, qui était né le jour même de la mort de Ribbi Âqiva, selon la règle des destinées majeures (Qiddouchine 72 b), entreprit à son tour de recueillir après lui l'ensemble des traditions devant le risque de leur disparition à cause des persécutions.
Un autre risque de perte venait de la méthode pédagogique traditionnelle qui était utilisée : l'enseignement était oral et on n'écrivait pas son contenu ; devant l'immensité de la matière, on veillait à parvenir à l'expression la plus concise possible, ce que Rabbi fera lui-même, mais les auditeurs avaient entendu le détail dont cette concision était un résumé ; ils notaient seulement des points de repère (simanim) qui étaient des moyens mnémotechniques. 
Il est clair que, si ce système pédagogique oral développe la mémoire et assure la transmission dans une situation historique stable, la transmission est en péril dès qu'il y a un arrêt temporaire de la transmission directe et de sa vérification : il n'y a plus alors de traces tangibles et elles ne sont plus guère compréhensibles pour un lecteur extérieur. 1. Constatant la rapidité de la perte d'information, de compréhension et de mémorisation et la diversification des enseignements, il se résolut à organiser et rédiger la tradition orale pour que tous les Maîtres aient un fond commun qu'ils enseigneraient d'un plein accord (pé é'had, d'une seule bouche) et dans une même langue, de façon à ce que sur l'essentiel on revienne à ce qui était jadis :
bité'hila lo hayéta ma'hloqéte béyisrael
"auparavant où il n'y avait pas de dissensions en Israel".
Il y avait, certes, des discussions vives et nombreuses et des enseignements réputés pour leur brièveté ou leur longueur mais, en général, chacun connaissait les autres traditions et savait distinguer l'essentiel du particulier, et les divergences ne brisaient pas l'unité de compréhension. 2. Ribbi Yéhouda Hannassi entreprit donc, avec ses élèves, de rassembler toutes les traditions orales.
Le Chla dit que Rabbi se trouva face à 600 corpus déjà constitués :
qodém rabbi hayou chéche méote sidréï michna.
Le traité 'Haguiga 14 parle même de 700 traditions. 
Il faut bien réaliser l'immensité de ce savoir juif très précis qui était alors totalement mémorisé. 3. Ribbi Yéhouda Hannassi a mis en ordre ce fond commun.
Rabbi "mit un ordre dans ces michnayotes" (sidér michnayote) en se conformant à plusieurs principes. 
Il établit 13 classes de méthodes différentes dans les traditions et les enseigna à Ribbi 'Hiya. 

4. Il va de soi qu'il faut étudier ce texte si particulier de la michna avec des personnes qui, elles-mêmes, ont étudié et reçu les règles  de sa composition, les débats entre les différentes traditions de la Torah remontant toutes à Moché notre Maître, sinon on n'y comprendra rien. Et on n'aura pas appris la Torah. On divaguera en fantaisies, fallacieusement nommées spiritualité juive ou philosophie juive. Véritables, elles doivent reposer sur la connaissance de la michna.  Voir la page: http://www.modia.org/lev-gompers/cours1.html

Nouvelles politiques
Sharon lance un appel aux Palestiniens: allez de l'avant avec moi car je suis le seul à pouvoir réaliser le programme de retrait unilatéral d'Israël de la Bande de Gaza, à gauche on n'en est pas capable et à droite on y est opposé. Ma mission est historique et j'irai de l'avant.
En somme, le peuple n'est pas avec lui mais il s'attribue ce rôle solitaire conforme aux attentes des Palestiniens. Curieuse conception de la démocratie, et très dangereuse. Il n'est pas étonnant qu'il déclare encore qu'il le fera malgré les menaces de mort contre lui: quand chacun va dans sa seule ligne, on donne le feu vert aux illuminés dangereux qui eux aussi se donneraient des rôles historiques. Il est grand temps que la raison et la recherche du consensus démocratique reprennent le dessus partout et chez tous.
Le terroriste candidat à la présidence chez les Palestiniens déclare qu'il garde le programme d'Arafat mais veut l'atteindre maintenant sans la terreur.
Sharon déclare qu'il réalisera son plan de retrait, soit en accord avec les Palestiniens s'ils sont interlocuteurs, soit par retrait unilatéral au cas contraire.

Amir Pérets, le chef actif de la Histadroute (syndicat unique) a toujours des ambitions politiques et par la création d'un parti (Am e'had, un seul peuple) il est déjà entré à la Knesset, puis il fusionne avec un autre parti, le parti travailliste Avoda.
A nouveau, à l'approche des élections, il réalise une "création" d'un nouveau mouvement qu'il nomme évidemment... Adam. L'humour juif est sans limites. Qui sera son Eve? Peut-être Knafo qui s'est rendue célèbre par une marche de la faim vers Jérusalem puis, ensuite, par un autre acte symbolique pour montrer au peuple que les pauvres n'avaient plus rien, elle s'est exhibée nue sur une chaine de TV porno. Et le mouvement d'intérêt qu'elle avait suscité en faveur des mères monoparentales affamées s'est effondré par cette absurdité médiatique... En tous cas, bonne vie à ce nouveau guilgoul d'Adam.
Le programme ne sera révélé que demain mais Pérets déclare que ce sera un mouvement (ténoua) différent de tout (effectivement il n'y a qu'un Adam) et il sera une passerelle sociale et sociale-démocratique pour que le maximum de gens puissent glisser vers le parti Avoda travailliste. (Il n'y a qu'en Israël que les politiciens dévoilent aussi crument dans quelle farine ils veulent rouler les électeurs). Le chanteur célèbre Yéhoram Gaone entre dans ce mouvement et "célèbre" Pérets en termes qui feraient pâlir de jalousie nos prophètes et Moché rabbénou soi-même. Enfin, un peu de joie sur la scène politique israélienne. Ils n'ont pas peur, sans cela impossible de devenir politicien. Et l'un des premiers buts du mouvements est de lutter contre Ehoud Barak: qui est celui-là que l'on avait oublié; on n'aurait pas imaginé que la dimension cosmique d'Adam devienne tout à coup si petite; ce n'est plus cosmique mais comique. Merci Pérets, enfin un bon bol d'air. Et on ne peut pas oublier sa pui- ssane-te moustache!

Connaissez cette perle rare:
Il est né le 9 mars 1952 au Maroc d'où il a fait son alyah en 1956/Il a été capitaine dans Tsahal, est marié et a 4 enfants. Si vous voulez le féliciter (il y a de quoi): tel 972+2.6753856 ou 7 et son fax 972+2.6496179 et son mail aperetz@knesset.gov.il car il y a de quoi remercier quelqu'un qui vous invite à assister à la naissance d'Adam, c'est une occasion si exceptionnelle!


 


Le Papa de tous les soldats abattu par une vague géante:
1. Le Papa de tous les soldats, l'ancien commandant général de Tsahal, Rafoul, abattu à 75 ans par une vague géante alors qu'il allait vérifier la qualité des travaux sur la jetée d'Achdod en Israël. Le temps était à la limite d'une tempête mais cela ne l'avait pas arrêté, et il a perdu cette dernière guerre. Plus encore que sa carrière exemplaire au service de la sécurité d'Israël et ses combats militaires, on gardera le souvenir de celui qui a fait de Tsahal un instrument de promotion éducative et socials pour les jeunes défavorisés.

Une initiative heureuse du gouvernement: placer des centres d'integration des Juifs d'Ethiopie pas seulement dans les villes les plus pauvres, pour ne pas continuer dans la politique de segregation selon les niveaux de vie mais tenter de melanger les populations.
Une immense offensive de disqualification de l'armee semble etre organisee par les mouvements d'extreme gauche mais cette fois avec le relais des journalistes qui leur pretent main forte: on cherche chaque petit point qui pourrait faire scandale dans "l'armee d'Israel" et on le diffuse dans le monde entier qui demolit en disant: "l'armee d'Israel rattrapee par ses bavures" (Liberation).
Le but est clair, disqualifier ainsi l'ensemble de ce dispositif essentiel de la securite du peuple d'Israel. Et les organismes militants propalestiniens dans le monde travaillent en relation etroite avec ces organisations israeliennes, elles sont mises en liens sur les sites palestiniens,eux memes mis en lien sur les medias. Ainsi, en quelques jours, l'ensemble est informé. De nombreuses equipes travaillent a cette coordination constante, utilisant les Juifs israeliens d'extreme gauche et leur mouvements de soutien a l'etranger, financés tres officiellement par les organismes des Etats europeens par exemple. Sur les sites palestiniens on appelle cela "global action" et c'est pour eux un concept clair de destruction de l'Etat d'Israel.
Voyez http://www.modia.org/infos/israel/conflit.html

Si vous voulez connaitre la liste (incomplete car elle camoufle les groupes les plus virulents) des groupes juifs propalestiniens et mobilises critiquement contre Israel:
http://www.ariga.com/humanrights/index.shtml
puis cette liste est recensee dans le "Palestinian monitoring group":
http://www.phrmg.org/links.htm
Vous remontez par la au site de l'Association islamique pour la Palestine
http://www.iap.org/index2.html
et vous arrivez au site des Juifs contre le sionisme
http://www.jewsagainstzionism.com/
declarant ceci:
"PARIS - 18 Nov. 2003 (Reuters) "Roger Cukierman, head of the Crif umbrella group of Jewish organizations, said Ambassador Nissim Zvili may have exaggerated the situation in the hope of winning immigrants for Israel. "

Penible. Pourquoi les Juifs ont-ils ce besoin de fournir ainsi ce que les ennemis recherchent contre Israel? Nos ennemis ne nous suffisent-ils pas? Si on prenait un peu plus conscience que la guerre contre Israel et les Juifs est un reseau d'experts travaillant constamment en coordination pour destabiliser Israel, on ferait peut-etre plus attention a ce que l'on dit.

Cette semaine, grand tralala: une association israelienne vient d'obtenir un grand prix pour son travail en faveur de la paix. MErveilleux et grands reportages. Cela sens le copinage et le reseau analyse ci-dessus. J'ecoute et, entre toutes les belles phrases, je decouvre que ce Centre pour l'avancement de la paix est implante a "Jerusalem-Est" comme ils disent et a... Ramallah, fief terroriste, qu'il emploie plus de 10 permanents payes par l'Union europeenne dont la moitie d'Arabes, et que le Prix que je croyais objectif est paye aussi par l'Europe et par... l'Allemagne. Bouuuu, cela donne froid.


Pour ceux qui veulent le texte integral de l'hommage de Chirac a Arafat vu comme ideal et homme de courage, devant qui il demande de rester fidele (terrible appreciation de l'assassinat cruel de notre millier de morts). Face à cela, Chirac nous a dit ce qu'est en lui l'idéal, le courage, le combat, l'amitié, la sincérité. Nous ne l'oublierons plus jamais (même quand il ajoutera d'autres mots) : "Service de presse http://www.elysee.fr/cgi-bin/auracom/aurweb/search/file?aur_file=discours/2004/C111104A.html
Paris, le 11 novembre 2004  à 6h00

                                    COMMUNIQUE



   C'est avec emotion que je viens d'apprendre le deces du President Yasser ARAFAT, premier President elu de l'Autorite palestinienne.

   Avec lui disparaît l'homme de courage et de conviction qui a incarné, pendant 40 ans, le combat des Palestiniens pour la reconnaissance de leurs droits nationaux.
   A sa famille, à ses proches, je tiens a presenter mes très sincères condoleances. Au peuple palestinien, je veux exprimer, en ce moment de deuil, l'amitié de la France et du peuple français.

   Puisse la perte qu'ils viennent de subir reunir tous les Palestiniens. C'est en restant unis qu'ils demeureront fidèles a la memoire de Yasser ARAFAT et feront prevaloir l'ideal auquel il avait voue son existence.
   La France, comme ses partenaires de l'Union europeenne, maintiendra avec fermete et conviction son engagement en faveur de deux Etats - un Etat palestinien viable, pacifique et démocratique, et l'Etat d'Israel - vivant cote a cote dans la paix et la securite. La Feuille de route, approuvee par Yasser ARAFAT, ouvre cette perspective. La communaute internationale doit peser de tout son poids pour la mettre en oeuvre.
Jacques CHIRAC"



Le 3e Comite de l'Assemblee generale des Nations Unies a adopte a l'unanimite. et pour la premiere fois une motion condamnant precisement l'antisemitisme parmi les formes d'intolerance religieuse en nommant egalement l'islamophobie et la christianophobie.
La Syrie propose des entretiens avec Israel en mettant de moins en moins de conditions, mais veut en faire un outil de propagande contre Israel en se plaignant aux Nations unies qu'Israel ne repond pas favorablement. Mais la reponse d'Israel est claire: tant que la Syrie manipulera le terrorisme, il n'est pas question d'entrer en discussion avec ce pays. Au cas contraire, les discussions peuvent commencer immediatement.

Israel vue par l'ONU en carte: http://www.un.org/Depts/Cartographic/map/profile/israel.pdf


Lors d'un entretien avec Peres, president du parti travailliste et leader de l'opposition, Sharon a reconnu
qu'il n'a pas l'intention de faire entrer les travaillistes dans un gouvernement d'unite nationale. C'est la fin du bouclier de protection que les travaillistes accordaient patiemment à Sharon et ils vont tenter de faire tomber le gouvernement pour aller à de nouvelles élections. Mais tous les retournements sont encore possibles chaque jour ici.

Le parti Chinoui continue avec son programme unique: la haine contre les religieux et menace de sortir du gouvernement si des cheqelim vont aux institution educatives de cette couche de la population. Et si Sharon ne fait pas entrer les travaillistes a leur place.

Pendant ce temps, les "affaires" de la famille Sharon continuent et le fils Omri, le puissant activiste travaillant pour le pere au Comite central du Likoud, va passer en justice pour les fonds illégaux qu'il a collectés pour son pere dans l'élection precedente.Rassurez vous: Sharon n'avait pas ete inculpé -comme dans les autres affaires- sous l'argument: "pas de preuves suffisantes contre lui malgre les présomptions". sans commentaires.

Le President de l'Etat, helas, sort de plus en plus de son role particulier, comme la Cour Supreme, au lieu de freiner la tendance generale ou chacun fait ce qu'il veut. Il se transforme de plus en plus en leader politique, presentant ses propres plans: les deniers sont de discuter avec la Syrie, d'arreter la construction de la barriere de securite. Il parle comme s'il etait une gouvernement numero 2 ou numero 1. Pourquoi cet irrespect des categories au lieu de preserver la paix sociale par le respect des fonctions? Et en faisant courir des risques aux autres et au pays par des phrases qui font des titres mais qui creent des fameux ennuis.

Le rapport annuel sur la pauvrete vient d'etre publie et confirme les chiffres que je vous avais transmis. Un Israelien sur cinq vit sous le seuil de pauvrete dont beaucoup de non-chomeurs qui touchent des salaires lamentables et travaillent tous les deux dans le couple. C'est le resultat de la nouvelle politique capitaliste de Bibi: diminuer le nombre des chomeurs meme au prix de ces salaires de faim. On se dirige de plus en plus rapidement ainsi vers une societe capitaliste a l'americaine avec trois classes: les tres riches qui fetent sur cette economie de salaries a bon compte et une classe de pauvres et une classe moyenne menacee. La fin de la conception des pionniers de la alyah qui ont bati l'Etat d'Israal. La Knesset parviendra-t'elle a faire changer cette conception; ce qui est cruel c'est que cette politique nouvelle a ete menee par le Likoud, parti essentiellement populaire autrefois. Cela dans l'alliance entre Sharon et Bibi Netanyahou. Si Sharon tombe et Bibi le remplace, l'orientation se confirmera encore. Mais la nouvelle generation dans l'opposition travailliste n'a plus rien a voir non plus avec les pionniers sociaux.

Une image de Barkaï Wolfson dans Maariv décrit parfaitement comment Tsahal, l'armée d'Israël, est vécue par le peuple entier:

Regardez: le regard de la mère fière et présente quand son fils est enrôlé, le regard du fils envers elle.
Le regard paternel du Chef d'Etat-major. Le regard des assistants qui réfléchissent à ce qui se passera pour ce jeune.
Un moment exact de ce qu'est Israël.

 

Nouvelles au 22 novembre, 9 Kislev Incroyable: à 22h00 plus de 90% des électeurs Likoud avaient voté (en fait, pour ou contre Sharon).
Le clan Sharon a gagné: Tsahi Hanegbi (1457 voix) l'emporte sur Ouzi Landau (1207 voix)
et va diriger le Comité central.

Au Secrétariat général, le résultat est moins clair: Katz le candidat favorable partiellement à Sharon mais très critique envers lui l'emporte par 1205 voix, tandis que Ratzon le candidat anti-Sharon ne reçoit que 832 voix, et le candidat de Sharon qui était Hirchson arrive en queue avec 786 voix.
Pour la direction du Comité exécutif, Sharon l'emporte mais pas nettement car son candidat le ministre de la Santé Dan Naveh autrefois équipier de Bibi, est suivi de près à 200 voix par le candidat anti Sharon qu'est le député Gilad Erdan.
Des personnalités fortes vont diriger ainsi le Likoud. Landau doit enregistrer le triple échec de ses candidats. Alors qu'il avait mis deux fois Sharon au tapis de façon retentissante récemment. Il faut donc comprendre ce renversement apparent qui s'explique par d'autres facteurs aussi.

Mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions sur la facilité ou non de Sharon à réaliser son plan à l'avenir. Comme il est, il va continuer dans sa voie mais les moredim, les insurgés, vont continuer dans leur opposition et Sharon va probablement essayer maintenant de s'appuyer sur la Knesset avec les travaillistes sans revenir devant le parti qui la désavoué deux fois quand il s'agissait directement du plan de itnateqout, de coupure. Les opposants dans le parti pourront ainsi s'opposer apparemment mais ne pas empêcher et auront la tête haute pour la lutte qu'ils auront menée, tandis que les habitants de Gouch Katif seront dos au mur dans une situation plus difficile pour manifester leur opposition.
Sharon va probablement redire vite sa fidélité au plan américain et Bush va probablement essayer de foncer pour trouver un succès avec la question palestinienne alors qu'il s'embourbe en Irak. Qu'Israël paye le prix n'est pas son problème, il est normal qu'il pense à son pays et à soi-même. Le problème des Juifs est de toujours se mettre en dépendance, contraints qu'ils l'ont été pendant 2000 ans.
Réflexion:
En fait, nul ne peut savoir ce qui va se passer exactement dans le Moyen-orient si imprévisible.
Et la question d'Israël ne se joue pas seulement entre Sharon-Bush et les partisans ou opposants dans le Likoud, cela au moins est sûr. Ce n'est pas parce que des politiciens tentent de prendre des postes-clefs qu'ils parviendront à faire l'histoire. Souvenons-nous aussi du couple Barak-Clinton qui combinait de donner à Arafat le Mont du Temple, une partie de Jérusalem et la plus grande partie de la Judée-Samarie et réduisait la largeur d'Israël à 13 kilomètres par endroits, indéfendable: ces deux qui pensaient avoir tous les pouvoirs entre leurs seules mains ont été alors balayés par l'histoire de la manière la plus imprévue. Et ce n'est pas du délire, les faits le prouvent. C'est cela la vérité, et les psaumes nous le répètent sans cesse puisque nous l'oublions.
On a pu dire le psaume 48 et ne l'oublions pas pour le prochain avenir: "Grand est Hachem et justement glorifié dans la ville de notre D.ieu, Sa sainte montagne. Comme elle se dresse magnifique, joie de toute la terre, la montagne de Sion... D.ieu réside en Ses palais, Il s'est fait connaître comme leur vrai rempart. Car, voici: les rois s'étaient ligués mais ensemble ils ont tous disparus". Il en sera de même.

Autre point:
Le Comité central a voulu promouvoir Negbi, celui qui défend avec irrespect public et délibéré, affirmé, le parti contre le système judiciaire qui le met en cause lui-même pour des nominations politiques aux postes d'Etat, et la famille Sharon pour les affaires. Les commentateurs soulignent le fait que Ezra le ministre par intérim démet aujourd'hui pendant que les membres du Likoud se rendaient aux urnes, le premier dirigeant de la police Moché Mizrahi qui avait décidé de faire tomber les politiciens trafiquants en utilisant des méthodes d'écoute à la limite de la légalité, spécialement ayant mis sur écoute l'industriel richissime Appel qui préparait des coups colossaux en millions de dollars avec la famille Sharon. Aussi l'éjection de Mizrahi, annoncée pendant le vote du Likoud, est présentée par les commentateurs sur les ondes comme une mesure politique indéniable et à la limite de la morale publique mais efficace dans le parti qui ne veut pas se laisser mener par la police ni par la justice.
Les commentaires ont déjà soulevé tous ces points et ils seront encore dans les jours suivants.
N'oublions pas: "Il ne dort ni ne sommeille le gardien d'Israël". Et ceux qui essayent de vivre calmement selon la Torah mènent autant le peuple que les manoeuvres des chefs politiciens. Ce qui est sûr, c'est que le parti travailliste n'est pas le seul a été embourbé et à ne plus atteindre à la taille d'un parti de gouvernement, le Likoud est aux prises avec des problèmes considérables par ses divisions internes, par les groupes politiques, mafieux, ou par les politiciens corrompus qui tentent de le faire tomber dans leurs mains. Et cela sans aucun fard. C'est de tout cela que parle le psaume 44 quand il dit: "Certes, ce n'est pas leur épée qui les a faits maîtres du pays, ni leur bras qui leur a donné la victoire". Que le Ciel nous protège tous, en nous replaçant dans notre histoire réelle. C'est cette agitation avec ses procédés faux qui n'est pas le réel. La paracha nous l'a rappelé: "cet endroit est Saint et je ne le savais pas".

Pendant ce temps, nous sommes entourés d'ennemis et ce dernier mois, 33 attentats ont été déjoués à la dernière minute. Et le rapport sur la pauvreté indique qu'un Israélien sur 5 dont la moitié d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté réelle touchant la faim concrète. Certes, le nombre des chomeurs est ralenti, Bibi le souligne et il dit que sans ses mesures la situation aurait été plus grave. Le syndicat lui réplique qu'il met les gens au travail mais qu'ils touchent des salaires ne permettant pas de ne plus avoir faim, souvent moins de 2000 chéqels par mois.
Israël est donc vraiment face à de nombreux problèmes moraux essentiels. C'est donc là dedans qu'il faut bâtir sérieusement. Le modèle du capitalisme sauvage à l'américaine prôné par Bibi révulse les syndicats et les travailleurs sociaux.
Mais les politiciens font ce qu'ils veulent car le peuple est passif pour défendre ses intérêts matériels minimaux, sachant que le souci de sécurité est le problème numéro un.
La Torah va plus loin dans la façon de poser le problème: la sécurité serait assurée s'il y avait la vie selon la Torah, c'est à dire, selon la justice, selon la fraternité, selon la morale. Alors le Ciel repousserait les ennemis.
Si on s'agitait pour Israël en ce sens autant que ces politiciens, la situation serait peut être meilleure aussi! Revenons à la paracha pour réfléchir. De quoi méditer beaucoup.

Nouvelles au 21 novembre, 8 Kislev
- Deux vagues de sauterelles dévastent des zones agricoles dans le Sud du pays.
- Suicide d'une personne à qui été consacrée une émission particulièrement agressive sur la 2e chaîne de TV. Les journalistes confirment qu'ils doivent faire ce type de journalisme.
- Un drone du Hesbollah au Sud Liban a survolé le Nord d'Israël pendant 20 minutes. Le rôle efficace de ces mini-avions d'observation dans la nouvelle forme de guerre:
http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Direct/Dir0035-USADroneFalloujah.html
- Une étude de stratégie militaire: comment Israël est parvenu à vaincre le terrorisme et à redonner au public le sentiment d'être protégés. Un point de vue de spécialistes à connaître:
http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Monde/Mon0096-IsraelPalestineDefaite-T.html
- Elections internes importantes au Likoud:
au poste clef de président du mercaz, le Comité central qui établit la liste des députés du parti,
Ouzi Landau, le chef de file des opposants à Sharon

et Tsahi Hanegbi, le pro Sharon dont le prestige est monté dans le parti suite à son inculpation par la Cour suprême pour nominations politiques illégales en faveur de membres du parti.

Egalement pro-Sharon et anti-Sharon pour le président du Secrétariat général du parti et pour le président du Bureau.
- En direct sur les ondes et devant les caméras, Sharon, une fois de plus, s'est fâché tout rouge devant le Comité central du Likoud et en a attaqué aussi bien la droite que la gauche: "Silence, a-t'il crié. Laissez-moi travailler et diriger le pays". Et il a conclu comme d'habitude : "sinon, vous aurez des élections anticipées". Pas content du tout du tout. Les autres non plus. Heureusement, un le comprend: Bush... Il devrait lui donner un cours sur la façon de toujours sourire face aux caméras en faisant gentiment signe de la main, cela semble neutraliser les opposants au USA!

Rappelez-vous la belle photo où Bush apprenait à Sharon à marcher devant les caméras ;-) Il ne s'en tirait pas mal pourtant ce jour-là.

Souhaitons à Sharon, comme dans la paracha de cette semaine, de prendre un peu de sommeil et de faire un beau rêve concernant la terre d'Israël, lieu de révélation de ce qu'il y a de meilleur au monde. Admirez les chaussures bien cirées, la même couleur des deux cravateset chemises, la position des mains et des pieds, la même boutonnière, bref tout était bien là-bas. On marche au pas. Dans la tête, tout devait être pareil aussi. Mais ces Israéliens... ils ne sont pas faciles et leur meneur Landau, ne vous fiez pas à son nom, ce n'est pas un enfant facile.


- Hier, le 7 Kislev, était l'anniversaire du d écès du Rav 'Harlap. Rabbi Yaâqov Moché ben Zévoulone 'Harlap (1883-1951) fut Grand rabbin d'Israël depuis la mort du Rav Kook (lien ici)
auquel il succéda, et dont il était l'ami de pensée et de coeur. Il avait auparavant dirigé la Yeshiva du Mercaz haRav. Il est l'un des représentants du courant de pensée qui met en valeur simultanément la sainteté de la terre d'Israël, l'amour de la totalité du peuple d'Israël, la pureté du coeur et des pensées, et la conception de l'Etat d'Israël comme une étape positive dans l'avènement des temps messianiques.


Nouvelles au 18 novembre, 5 Kislev

- Assassinat (rétsa'h) du trésorier (gabaï) d'une synagogue d'Anvers
- 3000 soldats signent une pétition (organisée par Noam Livnat, le frère de la ministre de l'Education) dans laquelle ils affirment qu'ils refusent de participer à l'évacuation des Juifs de Gouch Katif. La pétition aurait maintenant 10000 signatures.
- Le Dr David Matar, directeur du Centre de recrutement de Tsahal à Jérusalem, renvoie son carnet de réserviste de l'armée en déclarant qu'il ne participera pas à une armée qui exile les Juifs et qui déclare la guerre à une partie importante de la nation. Il est le mari de Nadia Matar, leader charismatique du mouvement activiste des Femmes en vert (lien ici) qui agit publiquement avec persévérance depuis des années pour la terre d'Israël dans des manifestations médiatiques.
- Le Procureur de l'Etat d'Israël (praclitoute) déclare que le bénéfice de la loi du retour ne peut pas s'appliquer à des non-Juifs convertis par des courants non-orthodoxes du judaïsme, car cela est contraire à l'intention de la loi, et que toute personne ne peut pas se déclarer juive selon ses propres critères qui ne sont pas ceux de la tradition juive. Les courants réformistes et conservateurs qui sont puissants aux USA protestent.
- Lire les diverses réactions au Proche-orient à la nomination de Condoleezza Rice à la tête des Affaires étrangères des USA: http://fr.news.yahoo.com/041116/5/456vy.html


- Nouvelle étude: le psaume 86
- Anniversaire aujourd'hui: le Maharcha. Rabbi Chmouel Eliêzer ben Yéhouda haLévi (1555-1631), de Cracow et Posen (Poznan). Sa belle-mère a pris en charge sa formation et celle de ses disciples. Un des plus grands commentateurs du Talmud, auteur des 'Hiddouché halakhote. Avec la clarté de Rachi qu'il prend comme guide, il enseigne le véritable raisonnement talmudique éloigné de la gymnatique vaine de démolition des arguments de l'adversaire (pilpoul abusif, ou 'hilloukim). Il était ouvert à toutes les formes des sciences juives menées avec sérieux. Il était exigeant envers la moralité et l'altruisme des dirigeants communautaires.

Vos nouvelles en comprenant l'hébreu sans difficulté:
- La pluie (guéchem) et l'hiver ('horef) sont enfin arrivés sur tout Israël. La pluie est signe de bénédiction (bérakha).
- L'Autorité palestinienne a decidé d'établir une commission d'enquête (vaadate 'haqira) sur la mort (mavéte) d'Arafat et se rendra en France pour obtenir le dossier médical, contrairement aux décisions françaises.
- Le candidat Abbou Mazen déclare qu'il rassemblera l'armement (néchéq) illégal (lo 'houqi). Il n'a pas réussi à obtenir la collaboration (chitouf péoula) des principaux mouvements terroristes à participer aux élections (bé'hirotes) palestiniennes. C'est un important échec (kichalone). Il est également refusé par des mouvements très proches d'Arafat.
- la vaccination ('hissoune) contre la grippe (chapaate) déclarée par les médecins israéliens comme dangereuse pour la plupart des personne agées de plus de 65 ans.
- une photo de tombes juives dans un cimetière de soldats allemands de la premiere guerre mondiale dans le Nord de la France (à Frasnoy, reçue de lecteur).


Nouvelles au 16 novembre, 3 Kislev

1.
Grande nouvelle de demain (!) 4 Kislev. Elle est écrite dès maintenant dans le Tanakh (la Bible), chapitres 7 et 8 et 9 du prophète Zacharie : "le 4e jour du mois de Kislév... Ainsi par Hachém Tsévaote:
- Je suis enflammé pour Sion d'un zèle ardent et pour elle Je brûle d'une grande colère.
- Je suis revenu à Sion et j'ai rétabli ma demeure au milieu de Jérusalem. Jérusalem s'appellera la ville de fidélité et la montagne de Hachém Tsévaote s'appellera la montagne du Saint.
- Ne méditez pas de méchanceté l'un contre l'autre. On avait rendu son coeur dur comme du diamant pour rester sourd à l'enseignement de Hachém et de même que Hachém a appelé sans être écouté, ainsi ils ont appelé sans que Je les écoute. Je les ai donc dispersés et ils ont fait ainsi d'un pays délicieux une solitude ". Lisez tout ce texte qui est un ultimatum pour chacun de nous. Le combat continue parmi nous pour ne pas entendre la Torah, pour ne pas vivre dans ce pays délicieux, pour en éliminer la Torah, pour ne pas y vivre dans la fraternité. Nous avons pourtant reçu l'ultimatum et les ennemis qui montent dès que, par notre faute, la Torah éteinte par nous ne repousse plus les ennemis. si cela ne nous réveille pas, que nous faudra-t'il? Irez-vous lire ce texte et y réfléchir personnellement? Il a été écrit pour vous, pour moi.

2.
Lisons quelques nouvelles en apprenant aussi l'hébreu:
- Chté qatiouchote (deux roquettes) norou (ont été tirées) âl ha Galil (sur la Galilée). Bé Israel (en Israël, métilim a'harayoute (on fait tomber la responsabilité) âl mémchéléte Lévanon (sur le gouvernement libanais).
- Tsoléléte zara hitqareva (un sous-marin étranger s'est approché) lé 'hofé Israel (des côtes d'Israel).
- Hitpatéroute Powell (démission de Powell). Mi yahalif oto (qui le remplacera?).
- ha mitna'halim (les habitants des implantations) mitkonénim (se préparent) néguéd (contre) ha hitnatéqoute (contre le plan de retrait).
- Ta'hazit (prévison météo): les nuages annoncent la pluie et un refroidissement pour les jours suivants.
- Nitgalou (on a découvert) mikhtavim chel Hertzl (des lettres de Hertzl) qui montrent un aspect inconnu de sa personnalité: romantique, amoureux et plein d'humour.
- Téoudate zéoute (carte d'identité): 120000 Israéliens la perdent chaque année. Une imprudence quand les terroristes en font un mauvais usage.
Vous le voyez, les nouvelles ne sont pas cruciales pour l'instant.
Un sourire: le Canard enchaîné fait son gros titre: "Souha Arafat: j'ai toujours appelé Yasser... mon trésor" (sans commentaire) et il révèle sur la foie (!) de médecins qui ont eu accès à son dossier que Arafat serait décédé d'une cirrhose... mais évidemment pas due à l'absorption d'alcool, dit ce même médecin. Et le dessin montre le compte-rendu de presse: "Mr Arafat est dans un état de mort non irréversible". Si les islamiques se mettent à leur tour à ressusciter ou à n'être pas morts mais enterrés et devant se révéler à l'improviste, où va t'on; on perd tous nos repères entre les religions...
http://www.canardenchaine.com/index.html
Maariv examine l'hypothèse selon laquelle Arafat serait mort du Sida.
http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=11685
Il publie aussi un dessin montrant Souha pleurant à chaudes larmes et s'essuyant les yeux de mouchoirs tirés d'une boite de Kleenex en... billets de 100 dollars. Bof, pas du meilleur goût, avec la chute du dollar...

3.
Je reçois régulièrement ces types de lettres: "ma mère est juive, mon père ne l'est pas, nous n'avons jamais eu de lien avec le judaïsme mais j'ai découvert le judaïsme et je voudrais me convertir, comment faire?" Que ces types de lettres viennent souvent de France où la vie communautaire semble bien vivante nous montre qu'une masse importante de Juifs y ignorent le minimum du judaïsme. Le Rav Chalom Messas, zal (le souvenir du juste est une bénédiction), avait envoyé une lettre à tous les rabbins en Israël leur demandant de descendre dans la rue pour y rencontrer les Juifs qui ignorent le minimum de leur héritage. Il n'a reçu que... deux lettres de réaction à sa proposition. Il a tenu à publier ce fait dans son livre Chéméch ou maguén. Comment faire pour que ceux qui ignorent reçoivent de ceux qui savent? Je vous pose la question. Sur chaque page de la paracha, il y a cette proposition de partager par vous ces enseignements de Modia avec d'autres, le faites-vous? "© Les textes de Modia sont mis gratuitement à votre disposition par l'auteur, selon la mistva obligatoire pour le Juif qui est d'etudier et d'enseigner simultanement.  Vous pouvez donc imprimer et dupliquer ces textes pour l'etude personnelle et de groupe, ou pour l'enseignement.
Il est clair que toute personne née de mère juive est juive à 100%. Même ce minimum est ignoré.
Plusieurs me disent aussi: "je suis allé voir un rabbin pour lui exposer ma demande (celle que je viens d'exposer) et il m'a répondu: revenez quand vous présenterez le certificat de mariage de votre grand mère juive, je ne suis jamais revenue, j'espère que vous ne me repousserez pas non plus. J'ai ces papiers mais ce n'est pas cela que je demandais, je cherchais à me rapprocher". Je ne reproche rien, seulement je vous répercute ce problème qui ne concerne pas les rabbins mais TOUS ceux qui savent ce qu'est le judaïsme alors que d'autres meurent de faim à côté d'eux. Revenons au texte de Zacharie:
" Hachém a appelé sans être écouté".
Ecoutons, apportons, partageons notre trésor et ne le dégustons pas égoïstement. Ce n'est pas pour rien que le Ciel nous a demandé de dire plusieurs fois par jour: "Ecoute". C'est notre manque le plus important. Soyons sensibles à ces souffrances et ne nous reposons pas sur les organismes pour faire le travail, tout le bonheur ou le malheur se joue dans les relations quotidiennes, les nôtres. C'est comme cela que nous gagnerons en arrivant à la fête de 'Hanouka.
http://www.modia.org/infos/etudes/hanouka.html


Nouvelles au 15 novembre, 2 Kislev
Vous le savez, nous vous fournissons toujours des liens de toutes les tendances pour nourrir objectivement votre information et votre réflexion libre, et nous y ajoutons notre lecture.
En ce sens, cette fois, très bonne note au site Yahoo pour l'objectivité de l'information car il fournit à ses lecteurs trois bibliographies d'Arafat selon des sources idéologiques différentes. Cela est rare dans les médias, aussi il faut le souligner
http://fr.fc.yahoo.com/p/proche-orient.html
http://radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/israel/conflit/arafat.html
http://www.medea.be/index.html?page=2&lang=fr&doc=20
http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/biography/arafat.html

Le Fatah, groupe d'Arafat (pour un Etat laïc, suite de l'ancienne équipe historique et corrompue financièrement, avec une nouvelle génération à plusieurs tendances) tente de boucler pour elle la reconversion post Arafat et nomme Abbou Mazen (nom de guerre de Mahmoud Abbas, 69 ans dont voici le profil) et qui est l'un des co-responsables du massacre des sportifs juifs à Munich, comme candidat à la succession lors des élections dans deux mois.C'est aussi un négationiste de la Choa qui a consacré sa thèse de doctorat à ce thème. Voilà celui que l'on présente comme un modéré ne choisissant pas le terrorisme comme voie d'accès à la réalisation des buts classiques du mouvement palestinien.
Le Hamas a bien l'intention de ne pas se laisser faire (voie islamique) soutenue par auprès du peuple par les institutions caritatives. Et le terroriste Bargoutti, condamné à vie en Israël veut aussi se présenter.
Tout se règle là bas au bout du fusil: Abbas, le lendemain des obsèques rend visite à Gaza et on lui tire dessus, un de ses gardes est abattu et un autre; sa garde rend les coups de feu. C'est la fraternité palestinienne et la démocratie particulière.
Déjà le clivage habituel apparait dans le conseil des ministres israéliens: Sharon prêt à des concessions douloureuses comme d'habitude est disposé à laisser les habitants de Jérusalem Est voter comme si cette zone appartenait aux Palestiniens, et Chalom le ministre des Affaires étrangères s'y oppose; mais généralement il faiblit et cède devant Sharon.


Nouvelles au 14 novembre, 1 Kislev
Pondération remarquée d'Israël lors de l'enterrement d'Arafat. Et déconfiture morale de ses pourfendeurs.

1.
Bon nouveau mois de Kislev, 'hodech tov. Chaque début de mois est un jour de fête, découvrez cela: http://www.modia.org/infos/etudes/roche-hoddeche.html
Pendant ce mois, nous affronterons de grandes difficultés et par notre regard sur l'essentiel et la confiance et en mettant nos actes en accord avec nos mots, nous gagnerons la victoire de 'Hanouka. Vivons ce mois dans cet axe. Cette page http://www.modia.org/infos/etudes/hanouka.html vous montrera que nous sommes la génération qui doit, à son tour, affronter les mêmes défis. Ne soyons pas défaitistes. Ne vivons pas l'histoire de notre peuple en cherchant simplement notre tranquillité et d'étudier un peu. Nous avons une tâche à accomplir. Ne perdons pas notre temps. Chaque jour de 'Hanouka, il faut augmenter la lumière.

2.
La nouvelle paracha: Vayetsé (lien ici) est bien dans cet axe et nous apprend comment faire virer dans le bon sens ce qui peut échouer. Une science capitale. Et la Torah nous en fournit la clef. 3.
Le monde commence-t'il à réfléchir un peu après avoir découvert à la TV quels sont ces interlocuteurs d'Israël qu'ils portent aux cieux: ils avaient l'écran et toutes les caméras et on a vu le vrai visage, les armes les armes les armes, l'incapacité de tenir le minimum de règles même pour exprimer entre eux ce qu'ils disent être le respect. Les responsables des autres Etats arabes, mieux informés que l'Europe ont baclé le plus vite possible l'affaire. On est loin du théâtre imaginaire présenté par les Etats pour s'opposer à Israël.
Israël a montré sa prudence, sa pondération et sa volonté de vivre au milieu de ces voisins très particuliers.
Pendant ce temps, ceux qui prétendent nous donner des leçons de savoir-faire et de morale ont fait 1000 morts au moins en quelques jours en Irak sans aucun scrupule (les USA qui prétendent avoir un plan pour Israël), et a fortiori la France qui n'a reçu aucun mandat international d'occuper la Côte d'Ivoire et occupe le terrain avec tanks et tirs en directs sur les manifestants sans aucun mur de sécurité. Voyez les vidéos de ces tirs sur la foule non armée des manifestants sur ces liens avec videos.

Quand, après cela, mettront-ils un frein à leur impudence de donneurs de leçons?
DOSSIER
Comme l'information européenne est vraiment falsifiée, complétez votre information sur ces liens en direct de la Côte d'Ivoire. A chacun ensuite de réfléchir comme il l'entend:
www.africaops.com: in english and french : vidéo et photo, de ce que l’armée française fait en Côte d’ivoire actuellement (visitez ce site en long et en large). Des images parlantes que les medias français ne diffusent pas:

http://www.rtici.tv : la télévision et la radio de Côte d’Ivoire en direct. Le journal à 13h gmt et 20h gmt. Il y a aussi des liens directs sur des images. http://radioci.embaci.com/tvci/: pour voir in English ou en français les vidéo de l’action de l’armée française en Côte d’Ivoire http://presidence.ci : pour écouter les déclarations des français vivant en CI http://www.ivoire-verite.info/: pour voir en photo ce l’armée française fait en Côte d’ivoire actuellement http://www.abidjanlive.fr.st/img/index.htm: pour voir en photo ce l’armée française fait en Côte d’ivoire actuellement http://www.ivorian.net: la presse en Côte d’Ivoire en général http://www.ivoirenews.net: la presse en Côte d’Ivoire en général http://www.abidjan.net/: la presse en Côte d’Ivoire en général  Voici ce que dit la presse locale: "Le mensonge des media français continue : 1) Cérémonie d’hommage aux 9 soldats français ``tués`` Chirac s’est-il incliné devant des cercueils vides ? (ivorian.net) 2) Les français sont menacés de mort en CI et s'en vont. Ils auraient été mutilés, les femmes violées etc....Mensonge fallacieux car sur plus de 14 000 personnes à peine 1 800 seraient en partance!!!! - Soit les français sont vraiment téméraires, - Soit ils ne sont pas en danger. (D’ailleurs aucun blessé, ni mort signalé parmi les étrangers)
 C'est l'administration Chirac qui intoxique le monde, pas les français 
Dernière minute :- Après le massacre de la Licorne/ Un charnier découvert dans le périmètre de l'aéroport
ABIDJAN, 12 Novembre (IVOIRENEWS)- Depuis le samedi 6 novembre 2004 date du début de l’agression de la Côte d’Ivoire par l’armée de Jacques Chirac, l’aéroport d’Abidjan est « sous contrôle » ( selon les termes de Mme ALLIOT MARIE) après la destruction de toute la flotte ivoirienne stationnée au même endroit. A l’occasion de la réouverture de cet aéroport, sur les indications d’un gamin d’une douzaine d’année, on aurait découvert 39 corps de jeunes gens abattus lors la manifestation, à mains nues pour protester contre la tentative de coup d’état de Jacques Chirac contre la Côte d'Ivoire.
 Les tarmac  des aéroports des 2 capitales (économique (Abidjan) et politique (Yamoussoukro) sont toujours illégalement occupés par l’armée française." (fin du compte-rendu de presse qui ne représente de notre part que de l'information et non des certitudes).

On ne peut pas accepter indéfiniment de voir Israël foulée aux pieds par ceux qui s'inclinent devant un terroriste reponsable direct de centaines d'assassinat, et qui se comportent en cruels colonialistes à des milliers de kilomètres de leur territoire sans aucun mandat. Le temps des Juifs debout est arrivé depuis plus de 50 ans. Que l'approche de 'Hanouka renforce encore notre sens de notre droit moral.

Voici ce que dit la presse parisienne contre les "voyous endoctrinés" qui s'opposent aux tanks français: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-386772,0.html On se montrait brillants pour ridiculiser la politique américaine en Iraq et maintenant on s'empêtre lamentablement dans les décisions et on tire sur la population devant les caméras du monde entier: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-386771,0.html Libération donne un tout petit peu d'informations sur la réalité:
"
«Barbarie». Dans les flots de haine distillés jour après jour par la télévision ivoirienne (RTI), les soldats de Licorne remplacent désormais les «rebelles» du Nord. Jeudi soir, la RTI a dénoncé leur «barbarie», assurant qu'ils auraient tué une cinquantaine d'Ivoiriens ces derniers jours. Le journal du soir s'est longuement attardé sur la visite de Simone Gbagbo, l'épouse du chef de l'Etat, au chevet de blessés. Mais aussi sur un graffiti écrit selon elle par un soldat français dans une salle mise à sac de l'aéroport : «A chacun son Noir !»

Dans ce contexte explosif, la force Licorne limite ses patrouilles aux quartiers jouxtant l'aéroport et le 43e Bima. Deux Jeep armées de mitrailleuses circulent sous le regard au mieux indifférent des passants, le plus souvent hostile. Quelques badauds sourient ou lèvent discrètement le pouce au passage des véhicules ; d'autres adressent des signes d'insulte aux soldats. Assise sous un parasol, au bord de la route, une femme murmure : «Salauds!»Ramadan. Les autorités avaient prévu, samedi à Abidjan, la tenue au stade Houphouët-Boigny d'un rassemblement en mémoire des «martyrs» tombés sous les balles françaises." Voir: http://www.liberation.fr/page.php?Article=253806
Quand on réalise que pendant ce temps des milliers de manifestants de dizaines d'associations dites humanitaires et sociales défilent à Paris contre... Israël, on découvre l'immensité de l'hypocrisie dont les responsables d'une nation peuvent être capables. Sans aucune pudeur. Aucune. L'histoire ne leur apprend rien.

Le Figaro lui aussi, commence à faire allusion à la vérité: "
Le chef d'état-major des armées, le général Henri Bentégeat, a montré du doigt les manifestants progouvernementaux, une «meute de pillards, violeurs, gens incontrôlés ou manipulés»... A Abidjan, la représentante des Français de Côte d'Ivoire, Catherine Rechenmann, a évoqué «trente-sept exactions graves dont trois à quatre viols avérés» contre les étrangers à Abidjan. «Mais nous n'avons pas encore fait le compte», a-t-elle précisé hier. Plusieurs ressortissants ont été blessés pendant les violences, certains ayant même reçu des coups de machette. En revanche, le ministère des Affaires étrangères affirme qu'aucun Français n'est mort pendant les violences, contrairement aux rumeurs persistantes qui circulent à Abidjan."
Lisez aussi ceci en dégustant votre café baguette: http://www.ivorian.net/ si vous voulez être équilibrés dans l'information. Vous aurez des surprises telles que celle-ci:
"Plus de 50 civils ivoiriens tués par l’armée française sur ordre de Jacques Chirac. Les Ivoiriens de la Scandinavie mobilisés pour la Patrie.

Le Samedi 6 Novembre 2004, faisant preuve d’une rare violente digne d’un pays non civilisé, les soldats français basés en Côte d’Ivoire, sur ordre du président Jacques Chirac agressent le Pays d’Houphouet Boigny, le Pays de Laurent Gbagbo. C’est ainsi que les populations ivoiriennes vivant en Côte d’Ivoire se sont levées pour défendre la Patrie, la mère Patrie, Notre Chère Côte d’Ivoire à tous. - Les ivoiriens de la Scandinavie exigent une enquête sur la prétendue mort des 8 soldats francais,
- Les ivoiriens de la Scandinavie apportent leur soutien aux institutions de la République, son Président et surtout à toutes les populations ivoiriennes qui présentes sur le terrain, mennent dignement le combat pour la survie et la vraie indépendance le la mère patrie.
QUELQUES IMAGES DE LA MARCHE DE PROTESTATION
Ivorian.Net
Cérémonie d’hommage aux 9 soldats français ``tués``
Chirac s’est-il incliné devant des cercueils vides ?
Le samedi 06 novembre 2004, sur ordre direct du président français Jacques Chirac, les soldats de la force licorne détruisent non seulement les avions et hélicoptères de guerre des FANCI (Force Armées Nationales de Côte d’Ivoire), mais également les avions civils de la présidence de la République de Côte d’Ivoire.Cause évoquée, l’armée ivoirienne vient de ´´tuer´´ 9 soldats français dont un civil américain. Ivorian.Net
La France est en Guerre contre la Côte d´Ivoire
cherche envain la phrase qui convient à la présence de "sa force Licorne" en CI.
Que ceux qui ne le savaient pas le sachent maintenant. Sans la Côte d´Ivoire,la France n´est et ne sera rien aux yeux de l´Afrique et du monde. Comprenez cela et vous saurez pourquoi Chirac veut à tous les prix imposer un Président francais à la tête de l´Etat Ivoirien." (Fin des titres de ce journal)

Il faut lire cet article posant les questions: http://www.ivorian.net/Actualites/Revue_de_presse18.php


En somme, nous commençons à avoir les premières pièces d'une grande désinformation organisée depuis Paris avec le concours des médias français, dans la plus pure tradition colonialiste. Quand on déclare officiellement que l'on "s'incline" devant la dépouille d'un chef terroriste et que l'on rend "hommage à son courage", tout est possible ensuite . Mais cette fois, les donneurs mondiaux de morale sont disqualifiés; qu'ils s'occupent de leurs problèmes moraux en Côte d'Ivoire et rendent hommage à la pondération d'Israël dont elle vient de donner encore une preuve au monde entier.

Revenons à Israel. Dès maintenant on lance des sondes vers l'avenir.
Les analystes de stratégie remarquent que le comportement des responsables israéliens et palestiniens fut à l'opposé lors de l'enterrement et depuis. Les Israéliens ont réussi à prévoir à l'avance et en peu de temps une organisation efficace limitant les possibilités de dérapage, ils ont contrôlé tout le terrain, tout en laissant la liberté de mouvement indispensable, n'ont pas fait d'erreur psychologique et ont assuré le respect en ce qui les concerne. Par contre, les Palestiniens n'ont aucunement réussi: ni à se faire reconnaître avec dignité par les autres pays arabes pour leur représentation, pour le temps accordé ni pour la qualité des discours; tout fut ostensiblement baclé par ces pays. Sur place, même faillite de l'organisation, les leaders modérés n'ont pas pu tenir le rôle moteur, et c'est la pagaille,la rivalité dans le bruit des armes qui l'ont emporté, et la foule s'est dispersée très très rapidement pour quitter ces lieux comme si le leader n'était pas si populaire qu'on le dit. Bien plus, la cérémonie suivante à Nazareth ce Samedi fut un grand échec pour le nombre et l'ambiance en ville n'était pas dans la consternation d'un deuil.
L'armée interprète cela comme si les différents courants font devoir recourir à leurs symboles habituels (attentats qui suscitent des adhésions festives dans le public palestinien) pour tenter d'attirer vers tel ou tel courant la sympathie et faire émerger un leadership ayant une base populaire. Il va y avoir une course au négatif, craint-on. En conséquence, l'armée maintient en place son dispositif de contôle du terrain, et les renseignements ne prévoient pas de ralentissement des attentats. On se trouverait ici, comme en Iraq, devant un écart immense entre les tentatives internationales s'appuyant sur quelques élites locales, et la base emportée dans la rhétorique islamique extrêmiste où la dynamique est basée sur la mort, le désordre, la rivalité des groupuscules, et les enchères, sans se préoccuper du bien-être présent et avenir du peuple. Et, derrière cela, la continuité du leadership de l'Iran, de la Syrie et de Al Qaïda. Les Etats environnants ne voient pas cela d'un bon oeil mais ne trouvent pas un modèle nouveau leur permettant de faire face à la situation, ils composent pour survivre en tentant de tirer quelques bénéfices de l'Occident.


Nouvelles au 11 novembre
Yom 'hamichi en hébreu, jeudi, thursday, 'hamous pour nos frères d'Ethiopie, gourouvara pour les Juifs de la tribu de Ménaché aux Indes, yom al 'hamis pour nos cousins arabes dont c'est le 28e jour du Ramadan 1425, panj chanbeh pour nos frères d'Iran pour qui c'est le 21 Aban. Chacun voit midi à sa porte, voici nos nouvelles communes.
- Sharon déclare que la mort d'Arafat peut être un virage positif dans la politique au Proche-Orient. Il précise qu'Israël fera tout pour aboutir à la paix avec les Palestiniens.
- La question débattue: y-a-t'il ou non un espoir de paix à l'horizon? Bien entendu, l'extrême gauche redit qu'on a perdu les bonnes occasions avec Arafat et ses dirigeants iront pleurer à l'enterrement d'Arafat à Ramallah. De gauche et de droite, il y a accord pour dire que c'est la fin d'une période et les avis sont multiples en chaque camp sur les chances d'améliorations.
- On remarque que les plus modérés palestiniens n'ont jamais réussi à percer ni à avoir un impact dans la population, que le Fatah d'Arafat va monopoliser les funérailles mais que cela ne va qu'exaspérer le Hamas qui a la majorité dans la population car ce mouvement terroriste se présente comme islamique et non corrompu alors que l'Autorité palestienne pèche sur ces deux points et n'a pas de popularité, même si Arafat était un symbole. Les élections dans deux mois peuvent voir le succès du Hamas qui a derrière lui l'Iran et la Syrie.
- L'Autorité palestinienne s'empresse de mettre en route le processus légal des élections et se différencie ainsi de tous les gouvernements arabes de la région et cela aussi peut être perçu par ces pays comme une menace de conception occidentale et laïque.
- En fait, il n'y a aucun signe que les fondements principaux de la politique palestinienne soient changés dans leurs revendications. Il n'y a des divergences que dans les tactiques permettant de saisir le pouvoir. Derrière cela, jamais ces mouvements ni les pays arabes n'ont veillé au bien être des populations palestiniennes, et cela étant vu délibérement comme une arme contre Israël. Cette stratégie globale n'a pas changé du tout. Et c'est à ce niveau que les Israéliens ressentent douloureusement les hommages émus des Chefs d'Etat européens envers Arafat. Le plus dérangeant est l'hommage de Chirac célébrant en Arafat "l'homme de courage": tout Israélien qui sait qu'il était l'organisateur des attentats continus les plus lâches contre les populations innocentes ne peut être que révulsé par ces démarches et ces mots, que l'on accompagnera ensuite d'autres mots du type: "nous sommes contre l'antisémitisme" mais nous célèbrons les pires antisémites les plus cruels, et le dirigeant envoyant ses enfants se former à la haine, à l'antisémitisme et à se faire exploser rien que pour tuer quelques Juifs. L'histoire n'a changé en rien envers les Juifs.
Effectivement, il faut un courage que bien peu ont pour assassiner et brûler des enfants, des femmes, des vieillards dans des autobus, des gens qui se rendent à leur travail. C'est exact, mais c'est un courage pervers, fou, inhumain. Et le célébrer est révulsant. Ce qui est grave, et nous en apprend long sur la dégradation morale, c'est que de tels mots et comportements que nous allons entendre tous ces jours ci ne choquent pas grand monde. "Je suis venu m'incliner devant le Président Arafat et lui rendre un dernier hommage". Je souhaite que mes enfants ne s'inclinent jamais devant des criminels et ne leur rendent jamais hommage. Je saurais alors, devant la mise à l'épreuve, qu'ils ont choisi d'être des hommes.
Ainsi les policiers français en habits bien brossés le matin conduisaient les Juifs dans les bus qui les portaient vers Auschwitch et ne pensaient rien faire de mal, puisque c'est admis. Les Principes des Pères disent: "là où il n'y a pas d'homme, sois un homme". C'est la base humaine que l'on doit transmettre à nos enfants. Sans compromissions. Ne sois pas du camp des "salauds", comme disait Sartre. Lisez cette page sur ce problème inadmissible: http://www.modia.org/infos/infos/video.html
- J'entends à la radio de Beyrouth les manifestations des enfants chantant de leurs belles voies douces et innocentes: "Arafat, Arafat, tu es monté au paradis vers les jeunes vierges". Sans commentaires.
- Une question débattue: faut-il arrêter le plan Sharon de retrait unilatéral qui a prévu de ne pas se faire avec concertation de sécurité ni de politique avec les Palestiniens qui voient cela comme une victoire de leur lutte? Certains pensent qu'il faut le suspendre et donner une chance à des négociations avec de nouveaux leaders. D'autres pensent qu'il faut continuer car on ne peut pas attendre une évolution. D'autres pensent que attendre ou chercher la conciliation ensuite est illusion face à la génération nouvelle des leaders populaires qui est extrémiste, contrairement à ce que pense l'Occident car la base du Fatah serait extrémiste et le Hamas majoritaire serait extrémiste bien davantage.
- La position de Sharon, classique chez lui, est de continuer tout droit et de dire qu'il n'y aura pas de négociation sans arrêt du terrorisme. Ses adversaires de gauche disent qu'il fonce ainsi pour aboutir à une situation conflictuelle qui ferait tout bloquer. Ses adversaires de droite disent qu'il va précipiter Israël dans une catastrophe.
- D'autres voient plus loin et disent que le temps de la réflexion va se faire sur la période Arafat et ceux qui lui ressemblaient: comme pour Staline adulé par les intellectuels de gauche sourds à tous les crimes révélés dans un premier temps, la révélation progressive des crimes d'Arafat ouvira les yeux peu à peu à la majorité comme ce fut le cas envers les crimes du système stalinien.
- Avez-vous remarqué que le calendrier de la mort et de l'enterrement d'Arafat suit exactement ce que nous avions répété depuis plusieurs bulletins: rien de devin en cela, simplement une petite connaissance des manipulations effectives qui règlent le jeu politique. Ne nous laissons pas émouvoir par ces manipulateurs qui travaillent en équipes d'experts sur l'opinion; et considèrent les lecteurs et téléspectateurs comme des populations à tromper cyniquement.
- Bref, au-delà de tous ces contenus, si nous regardons la structure globale, nous constatons que tous ceux qui s'expriment ainsi, de droite comme de gauche, sont de vrais Juifs, incapables de faire autre chose que de discuter, de se quereller, et de penser aux lendemains meilleurs, et à l'utopie que subitement les ennemis vont devenir gentils dans une sorte de messianisme politique de droite ou de gauche. Et prêts à courir partout pour demander d'être aimés.
- Le problème est alors le suivant: immédiatement, devant le camp de ceux qui espèrent en des jours meilleurs, Farouk Kadoumi, successeur d'Arafat au Fatah, vient de lancer une douche froide: ne croyez pas que je serai différent d'Arafat, je garderai sa ligne qu'il a tenue depuis 1974: des négociations de paix pour obtenir ce que nous voulons, sinon les armes parleront et nous ne craignons pas l'armée d'Israël: http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/500342.html
- Le bouillonnant ministre de la Justice Lapid a dit officiellement ce qu'il pense d'Arafat: "un terroriste cruel". Les Américains lui ont demandé d'utiliser des termes plus modérés. Seconde explosion de Lapid: ce ne sont pas les Américains qui vont me dicter ce que j'ai à dire. Oser parler ainsi aux Américains est tellement rare en Israël qu'il valait de le rapporter.N'oublions pas ce que les commentaires de la paracha nous disaient quand Avraham négocie pour recevoir la terre de Marpéla à Hévrone pour enterrer Sarah: ou bien vous me donnerez en accord cette terre qui m'est promise, ou sinon le Ciel réglera ce problème. N'oublions pas ces enseignements répétés pour nous depuis près de 4000 ans.

Pendant ce temps, je reçois aussi des mails appelant au secours depuis la Côte d'Ivoire, demandant au D.ieu d'Israël de les sauver des tirs en direct contre la foule de la part des soldats français, et envoyant des photos à l'appui. Et demandant des prières pour les sauver de ces forces. Je ne connais pas du tout la situation exacte là-bas et je vous laisse répondre vous-mêmes à l'un de ces appels si vous connaissez bien ce qui se passe: dakia_patrick@yahoo.fr

Dernier point, j'ai reçu aussi beaucoup de demandes pour ajouter des noms de famille juifs dans les pages qui y sont consacrées, cela est fait et je continuerai avec ce que vous m'enverrez après vérification:
http://www.modia.org/tora/maitrmaroc.html
http://www.modia.org/infos/israel/tunelang.html#noms
http://www.modia.org/infos/israel/nomsefarad.html
http://www.modia.org/infos/israel/nomsens.html
http://www.modia.org/priere/versetnom.html

Et voyez la page sur la présentation au Président de l'Etat d'Israël du livre sur le Rav Chalom Messas, zatsal.


Nouvelles au 10 novembre
IMPORTANTES DECISIONS DU GOUVERNEMENT ISRAELIEN
1. Autorisation que Arafat soit enterré à Ramallah et au transport du corps (halvaya) depuis Le Caire où aurait lieu une cérémonie officielle majeure.
2. La responsabilité concernant la sécurité dans cette zone sera attribuée aux Palestiniens. Mais Israël augmentera ses forces de sécurité autour de cette zone pour être prête à toute éventualité qui est envisagée comme probable.
3. Tsahal isolera Ramallah pour circonscrire tout événement possible et aura déployé pour cela tous les moyens éventuels.
4. A Jérusalem, les forces de sécurité seront plus importantes également, en raison de la fin du Ramadan et de la conjonction avec les événements de Ramallah qui seraient utilisés pour créer un lien avec Jérusalem.
5. Israël fera tout pour que cette période se passe de la façon la plus calme, et la plus respectueuse.
6. Israël permettra de s'y rendre à tous les Israéliens qui vouler participer aux événements de Ramallah mais, auparavant, ils devront signer un formulaire précisant qu'ils assument eux-mêmes leur propre responsabilité sur leur sécurité et ce qui pourrait leur advenir.
7. Les habitants arabes de Gaza ne pourront pas se rendre à Ramallah, hormis les députés et certains responsables.
8. Il y aura peut-être une évolution dans les relations entre Israël et les Palestiniens après la mort d'Arafat, mais Israël ne fera aucun renoncement (choum vitour), ni aucune conversation tant qu'il n'y aura pas l'arrêt du terrorisme.
9. Les personnalités étrangères désirant se rendre à Ramallah pour l'enterrement y accéderont par la Jordanie et par le Pont Allenby et non pas par l'aéroport de Lod en Israël.

10. Ensuite, plusieurs ministres ont attiré l'attention sur quelques points importants:
- Netanyahou a posé la question: que se passera-t'il si les Palestiniens veulent monter de Ramallah à Jérusalem pour créer des troubles et des événements.
- Lapid a mis en valeur l'importance de la asbara (explications) que Israël doit fournir de la meilleure façon lors de tous ces événements, spécialement quand les journalistes ne voudront pas recourir à Israël pour entendre son point de vue.
- Chalom a fait savoir que la liste de personnalités ayant l'intention de venir pour cet événement, n'est pas connue.
- Sharon a insisté sur le fait qu'Israël est concient que les Palestiniens et des milieux internationaux veulent faire de cet événement un instrument pour construire l'image d'Arafat comme héros de la libérté de la libération et fournir à partir de là une légitimisation du terrorisme.


Autres nouvelles.
Présentation au Président de l'Etat d'Israël, Moché Katsav, du livre réalisé sur le Rav Chalom Messas, zatsal, réalisé par le Rav Ariel Messas (en haut à droite sur la photo). Votre serviteur est en haut à gauche. Voyez la présentation détaillée du livre ici.

- Netanyahou a trouvé la porte de sortie pour ne pas réaliser son ultimatum. Le Likoud a sauvé son honneur et a demandé que le parti approuve le référendum, du coup Bibi n'a plus eu besoin de se placer en leader isolé. Ajoutons les changements dûs au décès du terroriste numéro 1 et Bibi fait savoir que le devoir national lui demande de rester au gouvernement.
- Par contre, le Mafdal a retrouvé son unité en quittant le gouvernement puisque Sharon persévère dans son plan. Eitam, le Président peut dire qu'il avait raison en partant bien plus tôt; et Orlev qui était resté peut dire qu'il a tout tenté. Le résultat est que Sharon n'est plus majoritaire à la Knesset (55 ou 57 députés sur 120). De plus, Sharon n'a pas réussi à faire passer son projet de loi sur l'attribution d'indemnités anticipées pour ceux qui s'inscriraient déjà en candidats au retrait de Gaza. Les difficultés s'accumulent pour le plan Sharon.
- Certes, Yonatan Bassi, son bras exécutif est parvenu à briser un instant l'unité des habitants juifs de Gaza en organisant une réunion d'information pour quelques familles et présente cela comme une victoire de l'intelligence... Il est outré des accusations qu'il entend régulièrement que son rôle est semblable aux kapos juifs qui ont aidé au transfert des Juifs sous le régime hitlérien. Les habitants de Gouch Katif ont déposé une plaine contre Yonatan Bassi qui, selon eux les aurait dépossédé de rien moins que 30 millions de dollars de 2000 à 2003. Ce dernier réplique en disant qu'il ne s'agit que d'un épisode de la lutte contre lui. http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/499555.html
- Depuis longtemps, je vous ai indiqué que l'on prévoie de débrancher Arafat des tuyaux de survie biologique pour faire coincider son décès formel avec la fin du Ramadam, comme un saint. On s'en approche. Vous êtes tous informés des combats des chefs palestiniens pour s'emparer de la fortune détournée par cet escroc aux dépends des palestiniens pauvres. Cette fortune est estimée ainsi à la seconde après celle de la Reine Elisabeth.

On ne manque pas de culot chez les terroristes, soutenus par nombre de pays occidentaux. Il faut ne pas oublier que certains chefs d'Etats de cette Europe sont aussi sous le coup de détournements mais ne sont protégés que par leur immunité présidentielle. Lisez cette page édifiante: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-385849,0.html et Libé voit toute cette affaire de la succession d'Arafat comme un vaudeville: http://www.liberation.fr/page.php?Article=252537
- Une nouvelle sensationnelle de Yahoo en titre: les heures d'Arafat sont comptées! C'est exact et il va retrouver prochainement tous les auteurs d'actes terroristes à qui on a promis 70 vierges à chacun pour accepter de mourir en lambeaux et sans le beau pactole d'Arafat dont il n'emportera rien.

A chacun son paradis.

Des Israeliens lui ont donné son heure de gloire

qui n'a rien changé de sa ligne, une poignee de mains que nul n'oubliera en pensant à toutes les victimes qui ont suivi:

- Plus vous tuez de Juifs, plus les nations vous élèvent et vous placent au sommet:

- Un article utile: la liste des candidats à la succession d'Arafat: http://fr.news.yahoo.com/041105/295/44o7m.html
- Les USA montrent déjà des signes de leur volonté d'appliquer la feuille de route et d'aboutir à la création d'un Etat palestinien sur une partie du sol israélien. L'Europe a déclaré qu'elle travaillerait jour et nuit pour cette cause. En attendant, quand il s'agit de défendre la politique américaine, on ne fait pas dans la dentelle et les islamistes et indépendantistes irakiens subissent l'assaut américain à Falloudja. De même, les Français oublient leurs voie non militaire pour le réglement des conflits quand il s'agit de leurs intérêts restants du colonialisme et tapent dur, malgré la haine de la population locale: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-386359,0.html
- Soura Arafat fait l'unité palestinienne contre elle. Il est vrai que, dans la tolérance zéro, cette femme d'origine chrétienne orthodoxe n'a jamais été acceptée par les Palestiniens. Jamais les adorateurs de la cause palestinienne ne protestent contre ces intolérances. Ni contre les expulsions systématiques des minorités chrétiennes par les Palestiniens.
- Ennuyeux pour l'idylle francopalestinienne: l'attentat de marché Carmel à Tel Aviv était initialement destiné à l'ambassade de France en Israël. Mais Paris passera l'éponge, ils sont tellement romantiques ces terroristes contre Israël. "C'est une chanson qui nous ressemble, toi qui m'aimais, moi qui t'aimait...". Les Hollandais eux aussi font bloc avec les autres Européens quand Israël se défend contre le terrorisme, mais le ton change quand il s'agit de se défendre eux mêmes: le cinéaste Van Gogh, descendant du grand peintre, a été assassiné au nom de l'islam radical; tout à coup tous protestent, les Européens eux ont le droit de se défendre, pas Israël. Il faudrait quand même un peu d'honnêteté intellectuelle et morale.
- Dans la désinformation généralisée, n'oublions pas qu'Arafat se résume aussi à ceci: une nécrophilie infantile ou une pédophilie nécrophile (deux univers juxtaposés qui sont des faits et non des idéologies):

et ceci

et relisez cette page terrible sur ce que l'on inculque aux enfants palestiniens .
Et, d'ailleurs, le plan n'a pas abouti. Si l'attitude des Français face au terroriste Arafat vous intéresse, vous ne serez pas agréablement surpris: http://fr.news.yahoo.com/041108/202/44s6g.html
- Chaque jour, on annonce en Israël la neutralisation de terroristes en route pour un attentat. Merci à Tsahal, à la police, et aux services de renseignements. Et au Ciel.


Nouvelles au 8 novembre
Encore une tragédie dans une opération militaire par un manque de coordination, un soldat abattu par ses camarades de combat. Le caporal Tom Dekel, zal:


Bibi maintient pour l'instant son ultimatum à Sharon: un référendum sur le plan de retrait, sinon c'est Bibi qui se retire du gouvernement, entraînant avec lui de nombreux députés Likoud dans le camp anti-Sharon, en plus de la première vague d'opposants. Sharon serait alors lâché. Mais il sait tellement rebondir...

Diaspora
Belgique. Difficultés avec la justice pour les responsables juifs du Comité revendiquant les biens spoliés pendant la Shoa: http://www.diaspora.be/
France.
Sur le site du Consistoire de Paris, pour le mois après le décès (chélochim) des articles en l'honneur du Grand Rabbin Jacob Madar, un Sage qui fut très apprécié de tous. http://www.consistoire.org/

Le fait que la France soit maintenant embourbée en Côte d'Ivoire comme les USA en Irak, modifiera-t'il un peu la position de la France envers les revendications de l'OLP? La France qui prône le dialogue avec les terroristes n'a pas été logique sur le terrain et elle a utilisé la méthode américaine: on bombarde. Lire: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-386093,0.html
Arafat serait, dit-on, débranché pour la fin de la fête du Ramadan, nuit où les prières sont exaucées et où celui qui décède est considéré comme un saint personnage. Ce seraient donc les médecins français qui seraient chargés de cette canonisation du terroriste numéro 1... Lire aussi: http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-3000976,00.html
Chirac a envoyé une lettre de ton mythique à son ami Arafat "incarnant" les meilleures valeurs humanistes. On n'est plus étonné. "Paris, le 28 octobre 2004
Monsieur le Président, Cher Ami,
Au moment où j'apprends les problèmes de santé auxquels vous devez actuellement faire face, je tiens à vous faire part de ma plus vive sympathie et des voeux très chaleureux que je forme pour votre rétablissement.
Je souhaite que vous puissiez reprendre au plus vite votre activité au service du peuple palestinien. La France, vous le savez, soutient l'aspiration que vous incarnez à la création, aux côtés d'un Etat d'Israël assuré de sa sécurité, d'un Etat palestinien viable, prospère et pacifique. Elle se tiendra toujours auprès de vous dans la recherche d'une solution juste et durable du conflit au Proche-Orient.
En vous renouvelant mes voeux les plus sincères de guérison, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération. Avec mes bien cordiales amitiés,
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Jacques CHIRAC
Monsieur Yasser ARAFAT
Président de l'Autorité palestinienne"

SOS-Racisme, la Licra et les organisations juives ont refusé de défiler, dimanche 7 novembre, à Paris, au côté de 120 organisations et des quatre grands syndicats en raison de la participation d'associations musulmanes, dont l'UOIF, qu'elles accusent de dérapages antisémites.


Nouvelles au 5 novembre
USA
La victoire de Bush: Le Monde y voit la main du fondamentalisme protestant et pentecôtiste:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-385723,0.html
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3230,36-385757,0.html
Une nouvelle façon bien française de montrer la distance entre l'intelligence éclairée de l'hexagone et la crédulité infantile des Américains. Comment peut-on être persan! disait Voltaire avec sarcasme en mimant ses contemporains! Bush (et les Américains massivement) sont dépeints comme infantiles, illogiques, vivant hors des faits, de l'intelligence, de la réflexion. Un zéro absolu leur est accordé. Comment peut-on voir le monde de manière si manichéiste. Il faudra bien que l'Europe et les USA vivent ensemble: peut-être se ressemblent-ils tellement ces deux civilisations chrétiennes qui s'entredéchirent, en espérant l'une et l'autre posséder encore le monde.
Et les deux veulent créer deux Etats sur la terre d'Israël, cela nous concerne.

France
ARAFAT o Pan téon ARAFAT o Pan téon ARAFAT o Pan téon
entendra-t'on peut-être ces jours-ci dans les défilés propalestiniens entre la Bastille et la place de la République. La visite de Chirac au terroriste agonisant émeut les élites qui sont transportées aussi par le romantisme des jeunes enfants envoyés se faire exploser. Ils reçoivent pour cela quelques chéqels pour s'acheter sans doute des jouets dans l'autre monde tandis que Madame Arafat fait la joie des grands joailliers de la Place Vendôme à Paris sur la pension royale qu'elle touche du Chef de l'Autorité palestinienne, et pendant que la fortune gigantesque à millards d'Arafat continue à affamer son peuple. Mais tout cela émeut la France, pourquoi?. Cancer du sang, sida, empoisonnement, tout est évoqué pour la belle légende. Lla France n'a pas manqué son rendez-vous, Marianne a eu les bras ouverts une fois de plus pour comprendre et accueillir le grand terroriste anti-juif. Beuuuuuuuuuuuuuu. Chirac n'a pas manqué le rendez-vous inqualifiable. Il n'est jamais allé se recueillir devant les victimes de ce tueur faisant sauter les autobus israéliens, ce que l'on révère, c'est le tueur. Non, la France n'est pas antisémite, ce que l'on vise ce sont les marchés arabes. Henri IV disait: Paris vaut bien une messe. Essayer de passer des contrats avec les pays arabes vaut bien de mettre en péril Israël, soyons sérieux.
La disparition d'Arafat aiguise les appêtits: va-t'on mettre ou non la main sur tous ses capitaux détournés?

Israël
Deux retours en politique reçoivent des critiques acerbes dans les médias: le retour de Barak est vu comme un non sens dans son parti, le parti travailliste; et Bibi ne soulève aucun enthousiasme global dans le Likoud. Les deux traînent de lourds boulets de leurs échecs précédents.
Un sondage très éclairant du journal Maâriv nous éclaire sur la composition de la population israélienne et sur sa représentation dans les partis politiques: "la question posée était: vous sentez-vous plus juif ou plus israélien?"
L'ensemble de la population se sent plus juif (50,4%) et plus israélien (seulement 40,2%).
Un premier groupe se sent massivement plus juif à 100% et 0% plus israélien:
- votants de Chas (sépharades): 100%
- votants de Yahadoute ha Torah et du Mafdal: plus juifs à 86%, et 0% plus israélien.et les votants Likoud se sentent plus juifs à 63% et plus israéliens ) 29%

Une second groupe se sent massivement plus israélien:
- 75% pour le parti d'extrême gauche Mérets
- 67% pour le parti antireligieux Chinouï
- 63% pour le parti travailliste Avoda, parti de gauche.
De quoi réfléchir afin de rechercher comme faire pour que l'héritage juif soit l'apanage de tous, quelles que soient les opinions politiques. En attendant, on comprend l'utilité de la loi fondamentale qui définit l'Etat d'Israël comme Juif et démocratique: assemblage pour réunir tout le monde, juxtaposition qui n'a pas évoluée. Une publicité osée dans la presse payée et rédigée en tant que matière à réflexion par les responsables des collectivités locales de Judée et Samarie et Gaza: sur une page entière il est écrit en gros caractères: "Attention, dictature!" puis: "Sharon déchire le peuple" et 5 explications sont données: "liste partielle des mesures de Sharon dans la loi transfert-dédommagements":
1- trois ans de prison pour les manifestants non violents contre le transfert (article 27a de la loi).
2- amende du quart des dédommagements pour tout habitant qui ne sera pas volontaire pour transmettre les clefs de sa maison (article 19a).
3- délégation de droits étendus et non restreints à la commission de réalisation de ce transfert, et contraires aux droits de base du citoyen (article 10 et 11).
4- élimination de tout bien appartenant aux transférés, qui resterait sur le terrain, et cela sans dédommagement (article 30).
5- arrestation des mineurs de moins de 12 ans avec leurs parents, contrairement à la loi sur les mineurs (article 27, 5).
Les échos indiquent que, dans le même sens, la pression psychologique considérable est exercée sur les habitants pour leur faire perdre toute motivation à persévérer sur place.


Nouvelles au 2 novembre
A 11h30 hier, un terroriste s'est fait exploser dans le marché Carmel à Tel Aviv. Scènes habituelles de sangs, corps en lambeaux, ambulances, enquêtes de police, etc. 3 personnes tuées, 30 blessées dont quelques unes gravement. Deux des victimes sont Chlmouel Lévi, 65 ans, Léa Lévine 64 ans et le nom du troisième n'est pas encore autorisé à la publication. Compte-rendus dans la presse israélienne: http://www.nrg.co.il/online/1/ART/810/763.html
http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-2998223,00.html
http://www.haaretz.com/hasen/spages/496184.html

Une manifestation de prière réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le centre de Jérusalem, sous la présidence des deux leaders opposants rabbiniques et halakhiques au plan Sharon: le Rav Chapira et le Rav Mordékhaï Eliahou. L'axe était de prier pour l'échec et l'arrêt du plan Sharon, dépeint comme une catastrophe contraire à la fidélité du judaïsme. Une action non violente.http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/496280.html Voir ci-dessous sur cette page, la position de ces leaders.

Depuis le vote à la Knesset sur l'acceptation en première lecture du plan Sharon, la vie politique a repris son train-train routinier. Les politiciens sont arrivés au bout de leur souffle et les journaux mettent en première page des faits divers. Tant mieux et je ne vais pas vous rapporter les quelques paroles d'importance mineure qui émergent encore. Rien de significatif. Discuter des chances éventuelles de Bibi ne mène à rien en ce moment.

La maladie d'Arafat? Personne ne sait ce qu'il en est, ni ce qui est de la manipulation politique et psychologique. Inutile de jouer sur des hypothèses.
Je vous invite à lire quelques dossiers brûlants sur http://www.menapress.com/ et d'abord la suite du scandale de l'affaire Dura Enderlin. Pensez à le mettre dans vos signets favoris ainsi que cet autre site d'excellente analyse de l'information : http://memri.org/french/index.html
Des sondages? 1 Israélien sur 5 a un de ses proches qui est décédé dans un attentat, et 1 sur 3 en a un qui a été blessé.
C'est le beau gachis des programmes de la fausse paix, ce que j'appelle le "mentir chalom correct". Comme Aragon parlait des politiciens et des médias qui pratiquent le "mentir vrai".
L'essentiel, approfondissez la paracha et ses liens: 'Hayé Sarah. Et ce 19 'Hechvane, sera un anniversaire très important et de recueillement dans ma vie personnelle. Voici le sioum (conclusion heureuse) d'une étude menée depuis plus de 12 ans dans ce contexte: sur le Chir ha Chirim, http://www.modia.org/tora/nakh/chirachirimsioum.html.

IMPORTANT
Les numéros de téléphone portable viennent de changer en Israël. Si vous ne le saviez pas vous risquez de ne plus atteindre vos correspondants.
Remplacez 050 par 0505
Remplacez 051 par 0507
Remplacez 052 par 0522
Remplacez 053 par 0523
Remplacez 054 par 0544
Remplacez 055 par 0545
Remplacez 056 par 0506
Remplacez 057 par 0577
Remplacez 058 par 0528
Remplacez 064 par 0524
Remplacez 065 par 0525
Remplacez 066 par 0546
Remplacez 067 par 0547
Remplacez 068 par 0508
Sans connaître cela, vous jouez à la loterie ;-)


Une nouvelle importante est la position prise par le Rav Ovadia Yossef qui est l'autorité du monde sépharade la plus écoutée. Il a pris le temps d'entendre longuement les principaux responsables du plan Sharon, le ministre de la Défense Chaoul Mofaz lui expliquer cartes en mains pourquoi ce plan serait bon pour l'Etat d'Israël. Il a entendu également les opposants.

Il a enfin rendu son verdict:
- "tous (kol) les députés doivent être fermes comme un seul homme et voter contre (léhatsbiâ néguéd)".
- "S'abstenir sur cette question est une transgression et un péché (âvéra vé pavone). Cela est semblable au cas d'un homme qui voit un enfant tomber dans une rivière et qui dis: je m'abstiens (ani nimnâ)".
- "La itnatéqoute est un danger clair (sakana béroura)".
- " Tous les habitants d'Achkélone seront ensuite les victimes des tirs de mortier".
- "Je lance un appel à tous les membres du Likoud et du reste des partis sans aucune exception: sachez mes frères, venez mes frèes, venez mes amis. Si vous avez une conscience (matspoune) et la crainte envers HaQadoche baroukh Hou. Tout homme aura à rendre compte de cela devant HaQadoch baroukh Hou".
- "Ce que je dis est une décision de halakha basée sur la Torah (psaq dine Torah) et tout homme qui croit en la Torah doit agir comme je l'ai dit, voter contre".
Commentaire: donc le Rav indique clairement que l'affaire est nette, relève de la Torah et non de la politique, et qu'elle contraint chacun.
Ensuite il a lancé un appel à l'unité et à la fraternité: "nous sommes tous Israël, tous un seul être humain, on doit tous maintenir l'unité, et certainement pas lever la main contre notre ami. Une guerre fraternelle? Certainement pas, il n'y aura pas quelques chose de ce type en Israël.
Il rappelle sa position qu'il serait prêt à des concessions territoriales si elles apportaient la paix. Mais il estime que ce n'est pas le cas du plan actuel qu'il qualifie nettement de dangereux. Et, surtout selon lui, qui ne présente aucune réciprocité dans les engagements.
Commentaire: Sa condamnation est totale. Il précise qu'elle repose sur les interdits directs de la Torah qui ne peuvent pas être transgressés. Contrairement au Rav Shapira, il indique que cette opposition ne doit pas être accompagnée de refus des ordres et qu'il faut veiller à l'unité du peuple.

La ligne rouge (qav adom) est franchie:

Le Rav Avraham Chapira, ancien Grand Rabbin achkénaze d'Israël et directeur de la Yéchiva Merkaz ha rav qui a formé une part considérable des rabbins sionistes (considéré sans contestation comme le leader spirituel, nahig rou'hani, et l'autorité halakhique la plus respectée du monde juif sioniste religieux),

vient de prendre une position claire concernant ce que doivent faire les soldats israéliens qui recevraient l'ordre d'évacuer les Juifs selon le plan Sharon.
Il déclare que:
- "(hayalim vé chotérim) les soldats et les policiers doivent informer leurs supérieurs (léavhir lé mafqadéhém) dès maintenant (kévar akhchav) que de même (ké chem) qu'ils ne peuvent pas transgresser le chabbat (ché lo yé'halélou chabbat) ni manger non cachér (vé lo yaakhélou téréfotes), de la même façon (kakh) il ne transfèreront pas des Juifs de leur habitation (lo yaaqérou yéhoudim mi bétihém)".
De plus, il dit qu'il est interdit également d'aider celui qui le ferait, et non seulement qu'il est interdit de le réaliser soi-même. Il refuse également l'argument selon lequel ce refus briserait l'unité de l'armée.

Cela est paru dans un interview du journal Béchévâ.
Il va plus loin, pour qu'il n'y ait d'erreur possible, et critique la décision du Rav Chélomo Aviner,

de la localité de Beit El et directeur de la Yéchiva Atérète ha Cohanim, autre leader incontesté du courant sioniste mais de rang moins élevé que le Rav Chapira, qui avait exprimé qu'il fallait exécuter les ordres reçus et que la responsabilité pour ce qui est alors interdit ne repose pas sur le soldat mais sur les autorités militaires. Rappelons aussi que le second leader en importance dans ce public, le Rav Mordékhaï Eliahou, ancien Grand Rabbin sépharade d'Israël,

avait pris une position identique à celle que vient d'exprimer le Rav Chapira. Le Rav Zalman Mélamed, un autre leader, de Beit El également, déclare que si ce refus diviserait l'armée, la responsabilité ne reposerait pas sur ceux qui refusent (les sarbanim) mais sur le gouvernement qui donnerait de tels ordres.
Chalom akhchav déclare que c'est une déclaration de guerre contre la démocratie et demande au gouvernement de couper les financements aux institutions de ces rabbins comme mesure de rétorsion contre ces déclarations. Procédé non démocratique car il y a des voies légales prévues contre les oppositions.

Quelles sont les moyens légaux pour le gouvernement de s'opposer à ces rabbins?
Il y a eu le cas précédent où le Rav Chélomo Goren s'opposa dans les mêmes termes au plan d'Oslo. Les mouvements et partis de gauche tentèrent de faire arrêter le Rav et de le faire passer en justice en s'adressant au Conseiller juridique du gouvernement et à la Cour suprême. Leur demande ne réussit pas car ces instances déclarèrent que le Rav parle d'un plan hypothétique qui n'était pas encore voté. La situation est identique actuellement, puisqu'il n'y a eu encore aucun vote autorisant ce plan Sharon.
On comprend bien que cet argument n'était qu'une pirouette pour ne pas arriver à la confrontation entre le système démocratique et le système hilkhatique qui ferait exploser l'Etat juif lui-même.
Le problème fut résolu dans le même sens quand un Rabbin de moindre niveau, le Rav Dayan déclara qu'il était prêt à dire la prière Poulsa dé noura pour demander la mort du Chef de l'Etat en raison de ce qu'il appelait la destruction de l'Etat juif.
Que se passera-t'il quand, dans quelques semaines, Sharon présentera son plan soit à la Knesset soit dans un référendum national? pour le cas où son plan serait accepté par une majorité démocratique. Le problème deviendra encore plus vif car l'argument déjà soulevé est que lorsqu'un Etat commet des infamies immorales, le vote majoritaire ne rend pas permis ces infractions; ce fut le problème de l'Allemagne qui commis ce qu'elle commit par votes démocratiques normaux.Et cet argument est constamment utilisé contre les soldats de tous les régimes, ou Papon, passant en justice et disant qu'ils n'ont fait qu'obéir aux ordres et cet argument est toutjours refusé alors par les tribunaux démocratiques européens et par les instances des droits de l'homme, Pour commencer la réflexion personnelle de chacun, voilà les faits et les positions des divers camps.

Voici la traduction de l'interview intégral du Rav Chapira (C) par le Rav Aharone Trop (T), interview qui sera au centre des controverses à venir et des événements:
(T): Kevod ha Rav, j'ai des élèves qui sont à l'armée et qui veulent savoir s'il leur est permis d'expulser des Juifs de leurs maisons.
(C): C'est une transgression (avéra), c'est interdit, ils doivent faire savoir à leurs commandants que c'est interdit, comme trangresser le Chabbat, comme manger des aliments interdits. Profaner (lé'halél) le chabbat, est-ce qu'ils le feraient?
(T): Alors, la terre d'Israël, c'est comme le Chabbate?
(C): Oui, la même chose (oto davar), et ils doivent faire savoir cela à l'avance, également les commandants ne veulent pas, ils disent que ce n'est pas notre rôle, notre rôle est de défendre l'Etat.
(T): Il y a des rabbins qui disent que cette transgression sera celle de l'Etat (âl ha médina) et non pas des soldats.
(C): Quoil! Toute transgression est transgression. Et les Cieux (min ha chamayim) n'en veulent pas (lo rotsim).
(T): Le Rav Aviner dit que la transgression se reporte sur l'Etat (âl ha médina) et non pas sur les soldats.
(C): Il n'y a pas de divergence existante sur cela (ein 'hilouq ba zé). Et les Cieux (min ha chamayim) n'en veulent pas (lo rotsim). Il faut faire savoir au Rav Aviner qu'il peut se faire qu'il se trompe sur cela (makhchil éte ha dévarim). C'est une transgression. Qu'est-ce que c'est une transgression? Les Cieux (min ha chamayim) n'en veulent pas (lo rotsim). Alors pour tout un chacun c'est interdit (az lé af é'had assour).
(T): Le Rav me permet-il de diffuser ses paroles?
(C): Oui. Il faut les diffuser. Je ne le cache pas (ani lo mastir). Nous disons que les Cieux (min ha chamayim) n'en veulent pas (lo rotsim).
(T): Alors, le Rav me permet de diffuser publiquement que les soldats doivent refuser l'ordre (tsrikhim lésarev péqouda), et n'être pas d'accord pour expulser des Juifs (vé lo léaskim légaréch yéhoudim)?
(C): Oui, et l'armée doit savoir cela, et l'armée doit savoir cela. Et autant que je sache, également les commandants (ha méfaqdim) ne veulent pas.
(T): Le Rav pense qu'il faut publier cela maintenant?
(C): Maintenant (akhchav), maintenant! En réalité, il le fallait déjà hier.
(T): Et si on me dit que si je n'exécute pas l'ordre, je serai mis en prison?
(C): Quelle est la question! C'est comme pour toute transgression,oui! Mais il faut diffuser cela. Jamais il n'y a eu une telle chose comme celle-là. Dans l'exil, toujours ils nous ont expulsés, mais que des Juifs nous expulsent, cela n'est encore jamais arrivé (zé ôd lo haya). Et également d'aider à cela c'est interdit (vé gam lésayéâ assour).
(T): D'aider, pour le policier quand il expulse?
(C): C'est la règle (dine) de celui qui aide pour une transgression (méssayéâ lidévar âvéra), c'est interdit!
(T): Et les policiers (chotérim)?
(C): Si c'est contre sa conscience (matspoune), le policier doit démissioner (léhitpatér). S'il pense que c'est interdit et qu'il le fait, alors il est un voleur (gazlane), et un vol n'est pas un gagne-pain (parnassa).
(T): Et si le Chef du gouvernement a décidé d'expulser des Juifs?
(C): Il n'est pas le propriétaire de la maison (hou lo baâl ha bayit).
(T): Il y a des rabbins qui disent que si nous disons aux soldats de refuser l'ordre d'expulsion, l'armée se désintégrera (ha tsava yitpareq).
(C): L'armée ne se désintégrera pas.
(T): Eux, ils disent que oui.
(C): C'est la tâche (êsseq) des commandants, pas la nôtre. Nous savons ce qui est permis et interdit (moutar o assour), Torah ou pas Torah, c'est notre fonction (zé ha tafqid chélanou).

Le 17 octobre, 50 rabbins reconnus, la plupart de Judée Samarie et Gaza ont signé un document confirmant qu'ils adhèrent à l'analyse et à la prescription du Rav Shapira. Dont le Rav Droukman, responsable national des conversions et dépendant du Cabinet de Sharon. Sa direction déclare: s'il est exact qu'il ait signé, il sera démissionné de son poste.
Aujourd'hui, Sharon rencontre les représentants des implantations
Il était important que tout Juif, tout responsable communautaire et tout rabbin ait les pièces de ce dossier.





Voici la carte de la région: avec la ville de Sdérote, les zones juives et palestiniennes de la Bande de Gaza. Et Nétivote très proche. Et la ville d'Achkélone, importante par ses infrastructures est également sous la menace palestinienne, et d'autant plus que les Palestiniens auront toute immunité après un retrait éventuel de leur zone en en retirant les agglomérations juives qui permettent la présence de Tsahal pour surveiller. Les zones de forte population palestinienne en gris foncé, et les zones à forte population juive en blanc sur cette carte:

Une étude, résumant un livre israélien, pourra vous apporter des éléments de reflexion sur le conflit arabo-israelien actuel dans son evolution, vous serez ou non d'accord sur tel ou tel point, ce n'est pas le plus important, car il faut réfléchir:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-380866,0.html
Tout cela fait aboutir à un nouveau scandale entre la France et Israël. Le porte parole du Ministère des Affaires étrangères de France déclare, selon la presse israélienne (lien) que "la politique israélienne conduit à la mort d'au moins 11 Palestiniens, dont 3 enfants". La presse qualifie la démarche française en termes de dégoût et mépris en rapportant les propos de membres des Affaires étrangères israéliennes: "la France n'a même pas éprouver le besoin de rappeler le meurtre d'enfants juifs, cela n'intéresse pas les Français, cela ne nous surprend pas, la France n'a jamais eu de position équilibrée entre les parties. Israël utilisera son droit de défense comme tout pays le fait et le ferait", etc. Le ministère des Affaires étrangères réagit officiellement et réunit les journalistes étrangers pour les informer de la position israélienne, cette explication se nomme asbara en hébreu.
Derniere heure. la France rectifie le tir et publie (lien ici) cette déclaration que nous diffusons autant que celle de la veille qui allait en sens contraire:
"
La France condamne avec la plus grande fermeté le tir de roquette qui a causé la mort de deux enfants israéliens dans la ville de Sderot.
Le terrorisme est inacceptable et injustifiable. La France appelle l'Autorité palestinienne, conformément à ses engagements dans le cadre de la Feuille de route, à poursuivre les responsables de ces actes et à tout mettre en oeuvre pour mettre un terme à la violence et au terrorisme par l'ensemble des mouvements palestiniens." Les protestations claires et immédiates d'Israël ont porté leurs fruits. Souhaitons que cette nouvelle ligne reste stable. Elle est juste et morale, et appréciée.


Formulons une hypothèse: peut-être que ce qui va faire tomber dans les oubliettes le plan Sharon sera la dynamique explosive de guerre qu'il a suscitée, et non pas les oppositions internes au Likoud ou des partis de droite. Sharon actuel est le plus grand opposant au Sharon historique. Et il le fait avec son efficacité habituelle. Clinton, Barak, de Gaulle, la liste est longue des hommes politiques qui, un jour, ont le besoin irrésistible de s'auto-détruire. Mais, pour eux, seule leur carrière en pâtit. Restent les victimes...
Plus loin encore, le député israélien Tibi, qui fait l'apologie constante des organismes terroristes palestiniens part en guerre immédiatement contre Sharon sur le ton de la propagande palestinienne: "Sharon prend la route d'un nouveau massacre (Sharon ba dérékh lé téva'h nossaf)".

La presse israélienne (lien) fait aussi état des millions de cheqels investis dans le Centre Peres de la Paix, organisme de propagande pour la philosophie des accords d'Oslo. Et aussi sur le fait que ces sommes risquent d'être perdues pour rien car la gigantisme du projet financier de Péres ne réussit pas à aboutir à la réalisation effective. Un jour, sans doute, des journalistes feront le bilan des sommes que Péres reçoit ainsi en cumul de nombreux côtés.

En fait, nous arrivons à la véritable addition: le processus d'Oslo de Péres et Bellin a introduit les terroristes palestiniens sur le terrain, leur a remis des armes de façon organisée, leur a donné l'immunité territoriale et le sentiment de leur victoire stratégique pour l'instant et pour l'avenir. Tout cela a pris le temps de s'organiser militairement sur le terrain et, maintenant, la situation est prête pour l'explosion. Pas merci, promoteurs et mouvements mensongèrement nommés pacifistes d'Oslo, peuvent leur dire les 1020 victimes. Mais ils sont toujours aussi satisfaits, les 1020 victimes ne les ont en rien ébranlé dans leur autosatisfaction ni tourmenté leurs nuits: ils sont célébrés par les capitales étrangères qui les invitent, les louangent, leur donnent des prix et les financent. Cela leur suffit. Ce sont les vrais coupables des souffrances. Et ils sont coupables. Et ils persévèrent. Ils demandent toujours d'aller davantage en ce sens. Pérès se sent ciblé et déclare cette nuit:"il faut lutter par toutes les voies contre le terroriste... et continuer le plan de itnateqoute". Ils sont absolument incorrigibles, insensibles à la réalité. Et ce sont eux qui prennent les décisions... Que le Ciel nous protège.


Pour terminer, étudier et lire le psaume 20 et les suivants qui sont sur cette page de Modia (lien ici).
Et; pour garder avec stabilité le bon moral, lire le psaume 27 (texte et commentaire ici).
C'est celui qu'on lit chaque matin après la prière de cha'harite pour bien tenir dans la journée.


Ici, archives des bulletins précédents