accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org
Ici, archives des bulletins précédents

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.


22 décembre, Des nouvelles pour essayer de réfléchir selon les valeurs juives à partir de là, chacun individuellement, moi aussi.

Aujourd'hui, jeûne du 10 Tévét
Hier, le 21 décembre, encore un échelon franchi :
- rabbins, soldats, parents déclarent publiquement et qu'ils refuseront les ordres d'évacuer les Juifs de la Bande de Gaza, et qu'ils doivent les inciter ceux qui dépendent d'eux à ne pas obéir.
- une association de militaires s'est constituée et ils signent qu'ils refuseront: elle a déjà reçu des milliers de signatures.Ils disent qu'ils refuseraient également si on leur demandait de détruire le port d'Achdod car ce n'est pas la tâche de l'armée qui est de défendre le pays.
Le Chef d'Etat-major est inquiet de la situation.

La grande comédie est terminée par Abbou Mazen lui-même. Le gouvernement israélien et les occidentaux ont bâti une image de Abbou Mazen fictive, comme étant un modéré (l'ancien terroriste ayant participé à la réalisation du massacre des Jeux olympiques de Munich) et pour la seconde fois, aujourd'hui lors de la cérémonie de la fin du deuil d'Arafat il déclare: "nous continuerons selon la ligne d'Arafat et le drapeau palestinien flottera sur Jérusalem". Que cela soit donc bien clair et le plan actuel israélien est bâti sur une fiction. Vérifiez sur Yéhiyote a'haronote, http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-3021634,00.html

Hygiène mentale nécessaire en ces moments difficiles et douloureux pour beaucoup:
pour respirer, allez voir sur ce lien les belles photos d'Israël de Modia



Eléments d'information de dernière heure pour comprendre
Nul doute qu'un changement s'est produit dans l'histoire d'Israël.

1.
Le 20 après-midi, le Conseil des localités juives de Yécha (Yéhouda, Binyamine et Gouch Katif) a ratifié l'appel de Pinhas Wallerstein à la désobéissance civique face au plan Sharon et aux mesures qui sont prises en conséquences, même au prix de la prison.Ils déclarent qu'ils ne feront rien qui soit vu comme rebellion ou division du peuple. Et que l'interdiction du droit de manifester est 1. immorale, 2 contraire aux Droits de l'homme et 3. anti-démocratique.
Le mot d'ordre dans ces régions est : "Koulanou Wallerstein, nous sommes tous Wallerstein".
Pendant ce temps, les tirs de mortier palestiniens ont continué à tomber ce matin sur ces régions, détruisant une synagogue sans faire de blessés, à l'heure de la prière du matin, miraculeusement.
2.
Les mouvements et professeurs de droit (!) de gauche (!rions de ce contraste) se mobilisent pour soutenir le Conseiller juridique du gouvernement afin qu'il prenne des mesures judiciaires contre ces personnes en se basant sur la loi contre la amrada, la rebellion et sur la loi contre la assata, l'incitation à la violence. Ils veulent aussi utiliser une autre loi qui interdit aux fonctionnaires rémunérés de prendre des décisions politiques publiques et d'entreprendre ainsi une action judiciaire également contre les rabbins qui reçoivent un salaire de l'Etat et qui ont signé des textes déclarant interdit par la Torah les mesures du plan Sharon.
Précisons que cette loi sur la rebellion interdit l'opposition aux décisions du gouvernement par d'autres mesures que l'appel à la Cour suprême, par exemple et permet ainsi (ce qui a été le cas contre le mouvement de droite Zo Artsénou) de mettre en prison des opposants qui manifestent sur la voie publique même s'il n'utilisent pas de violence. Cette loi est un reste des débuts de l'Etat.
Les représentants de implantations prétendent que leur opposition n'est pas visée par la loi, mais que ce sont les mesures du gouvernement qui sont illégales. D'autant qu'elles sont mises en oeuvres alors que la Knesset ne les a pas approuvées en 3e lecture. Ils prétendent aussi que toutes les mesures utilisées par le gouvernement Sharon en ce domaine sont antidémocratiques car elles interdisent de facto tout opposition. Ils vont plus loin en traitant souvent le Chef du gouvernement de "dictateur".
Le Conseiller juridique du gouvernement a décidé de ne pas lancer des mesures judiciaires contre Wallerstein ni contre les représentants des implantations qui l'ont soutenu. En leur recommandant de ne pas franchir la ligne rouge.

3.
Pendant ce temps là, une sinistre comédie sans aucune honte. La Knesset ne s'occupe pas de ces problèmes nationaux mais débat de la demande de Peres d'être nommé au sommet de sa gloire remplaçant du Chef de gouvernement s'il venait à ne pas pouvoir exercer (mémalé maqom, tenant lieu de). Mais la loi ne le permet pas, aucune importance: à la demande de Péres, la Knesset s'est réunie hier est une majorité relative a décidé de changer la loi (en première lecture, sur trois) pour lui donner cette fonction. Olmert qui est le lieu-tenant en titre n'apprécie pas. Jusqu'où va la vanité humaine sans aucune honte (boucha) lorsque le pays est face à ces problèmes de vie et de mort par les tirs palestiniens, de vie pour un cinquième de la population qui est sous le seuil de pauvreté et n'a pas de quoi manger, de scandales financiers de liaison avec les gens au pouvoir, les différents partis et des sommes collossales de millions de dollars et toujours la justice qui ferme les dossiers pour "manque de preuves suffisantes", de perte de l'unité nationale car une partie de la population se sent victime persécutée. Passons à ce point.

4.
Une nouvelle forme d'expression de la révolte des habitants de Gouch Katif. A l'exemple de rescapés de la Shoa choqués que (ce sont leurs arguments) des Juifs soient mis au ban de la nation, voient l'armée se préparer à agir contre eux comme s'ils étaient des ennemis,soient extradés de leur maison, 5000 policiers s'entrainent pour les expulser de leurs maisons
(lien ici: http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12091),
ils commencent à porter l'étoile jaune de l'infamie pour que l'ensemble du peuple réalise l'horreur qui est en train de s'organiser et cette fois par des Juifs contre des Juifs, et cela sur la terre d'Israël. Nous atteignons vraiment le comble de l'ignominie, sans qu'une grande partie de la population ne crie: "STOP, il n'est pas possible d'agir ainsi entre nous, parlons, échangeons". Au contraire,

Il y a ceux qui ressentent cela comme une Shoa (et parmi eux, il y en a qui l'ont vécue en direct) et il y en a d'autres comme le Rav Lau, ex- Grand Rabbin achkénaze d'Israël et ancien déporté qui refusent que l'on utilise cette comporaison pour laisser à cet événement le caractère unique qu'il a eu dans l'histoire juive.

5.
Pour tout cela, les leaders de ces agglomérations juives demandent un referendum pour deux motifs:
- les énergies seront utilisées à se parler, à essayer de se comprendre et de se convaincre,
- la décision, après cela, sera celle de l'ensemble du peuple et tous devront s'y conformer.
Effectivement, la situation est grave. Deux députés ont lancé également un soutien à la désobéissance civique
lien: http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12091
et un autre annonce que ce n'est rien à côté des autres choses graves qui se préparent.
Les rabbins des trois régions de Yéhouda, Binyamine et Gouch Katif, se rallient à la déclaration de Wallerstein.

6. La Knesset vient d'annuler la loi établie sur mesure dans le plan Sharon qui permettait de mettre en prison pendant 5 ans toute personne qui s'opposerait à son transfert. Cette loi était l'un des motifs pour lesquels Sharon était traité de dictateur par la population visée. Seule la loi ancienne (et non plus cette loi sur mesure éliminant les opposants) s'appliquera avec le motif de refus d'obéissance à un policier dans l'exercice de ses fonctions. Est-ce un retour à des positions démocratiques, morales et fraternelles?
Inversement, le gouvernement veut faire adopter par la Knesset une autorisation qui serait donnée à Sharon de faire réaliser le transfert en une seule fois et non plus en 4 étapes. Les habitants de Gouch Katif et leurs partisans s'y opposent car ils y voient une nouvelle manière d'étrangler toute opposition démocratique.

6. Ma position?
Vous savez que depuis quelques mois j'avais ouvert des pages sur la fraternité, et un dossier sur la guerre fraternelle qui se prépare. Et j'ai demandé souvent de prier avec les psaumes 21 et 102 (lien) pour les responsables politiques quels qu'il soient et surtout pour ceux qui gouvernent. Et dit souvent que si les Juifs de la diaspora vivant dans la Torah venaient construire ici et non ailleurs, tout irait mieux.
Maintenant, ma position sera seulement vous informer, de continuer à étudier la Torah car l'étude apporte la paix dans le monde,
et je lance un appel non politique:
devant la gravité de la situation, je demande à chacun, individuellement et en communautés, de lire le psaume 81 (lien ici)
où la réflexion de base sur l'essentiel est clairement donnée par le roi David (chef de gouvernement exemplaire) et par Hachém Lui-même dans un appel qu'il nous lance en nous éclairant sur les conditions par lesquelles la paix peut être assurée pour Israël et son peuple.
J'ajoute ceci: je suis heureux en Israël, le pays est beau, il y a tant de gens différents qui donnent leur vie pour construire et non pour détruire ni haïr ni plaire aux nations, il y a tant de bénévolat, d'aide désintéressée et cachée, tant d'histoires les plus incroyables dans chaque vie depuis les 4 coins du monde avec le souci de ramener sa lignée et d'être responsable de la réalisation de tous leurs espoirs, et les conditions les plus dures n'affaiblissent pas ces courages ni ces souffrances, et il y a sans cesse mille réalisations étonnantes par le courage, l'idéal, l'amitié, le don plénier. Israël n'est pas un pays de vacances mais c'est un pays pour vivre en construisant, c'est la mission que chacun en sa si courte vie, ce n'est pas de chercher la meilleure planque au monde.
Et c'est un pays où on ne s'ennuie pas! Un pays qui ne m'a pas déçu. Et une jeunesse que j'aime pour son courage et son idéal.


Sur Yahoo (lien ici: http://fr.news.yahoo.com/041216/85/46pad.html), la réponse claire des Palestiniens au discours surréaliste de Sharon:

Dans une interview téléphonique à Reuters, Abbas, président de l'OLP, a rejeté cette offre.

"Les conditions évoquées par Sharon ne sont pas nouvelles. Elles préjugent des négociations sur le statut final (des territoires) et sont inacceptables", a-t-il déclaré...

...Comme Abbas, le ministre palestinien Saëb Erekat a vivement réagi aux propos du chef du gouvernement israélien. "Sharon évoque des diktats, pas des négociations. Il ne trouvera personne au sein de la direction palestinienne ou parmi le peuple palestinien pour accepter les termes qu'il fixe", a-t-il déclaré.

"L'obstacle à la paix n'était pas Yasser Arafat mais ce sont les conditions et les termes posés par Sharon", a-t-il ajouté, faisant allusion au défunt président palestinien, avec lequel Sharon et les Etats-Unis refusaient tout contact direct."
Vous constatez l'objectivité du texte ci-dessous qui pourrait sembler excessif s'il ne vous était pas confirmé ainsi.

20 décembre
Hier je vous transmettais la "sensibilité" au problème prochain du transfert des Juifs, sans analyse politique et sans information politique. Le timing se prouve maintenant exact, à la suite de ce qui vient de se produire. Tout va très vite en Israël. En bref l'affaire, puis en détails:
- lettre de Wallerstein, le président des collectivités locales de Binyamine dans les yéchouvim (agglomérations) à l'Est de Jérusalem, appelant précisément à la rebellion.
- réaction de Sharon: cela est grave. Réaction du Conseiller juridique du gouvernement: il étudie s'il y a lieu d'inculper ce président Wallerstein. Lire en anglais sur ce lien:
http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12083
E
xposé détaillé:

Devant la gravité de l'évolution de la situation je dois vous reporter strictement les mots par cet extrait en photo. Le plus grand journal, Yédiyote a'haronote (dernières nouvelles) donne en titre:
"Dans une lettre qu'il a diffusée, appelle le Président des collectivités locales de Binyamine à "transgresser la loi du transfert stalinien" sans aucune crainte d'aller en prison. A la suite de cela le Conseiller Mazouz réunira les services du Procureur de l'Etat pour un débat spécial. Les Collectivité locales de Yéchâ (zones de Yéhouda, Chomrone et Gouch Katif) débatteront du sujet cet après-midi. Le Chef du gouvernement réagit: "C'est une expression grave, ce n'est pas la manière de cet homme. La loi doit être maintenue". La ministre de la Justice à Yédiyote: "ce n'est pas une question de droite ou de gauche mais de maintenir la loi". Le ministre de la Sécurité intérieure en appeler à Wallerstein de revenir sur ses expressions. (journalistes Vais et Diana Bahour Nir) Le Conseiller juridique du gouvernement, Méni Mazouz... de manière à discuter de la possibilité d'ouvrir une enquête judiciaire contre... Pinhas Wallerstein..."

Cet autre extrait du même journal rapporte les expressions de Wallerstein: ce gouvernement "non légitime" et il écrit: " la Knesset a autorisé en première lecture la loi immorale, qui permet le crime de retirer des Juifs de leur maison, loi qui ne permet pas aux transférés même le droit humain minimal de s'opposer à l'extradition de leur maison. J'appelle le public à transgresser la loi du transfert et d'être prêts en masse à en payer le prix et d'aller en prison". A gauche, on exige du Conseiller juridique du gouvernement d'ouvrir une enquête à propos de ces expression (Ephraïm Waiss, journaliste)".
Le journal place en titre en première page en gros caractères: Les autorités des implantations appelle à la rébellion (méréd). Et en flash: "haslama ba maavaq, dégradation grave dans le conflit".

Le journal Maâriv, le second en importance titre également en grands caractères en haut de la première page: "Nous sommes prêts à être en prison, ana'hnou moukhanim lachévét ba kélé", et il place là la photo de Wallerstein et le mot "séâra, tempête".

Et le journal rapporte ensuite ces paroles de Sharon: "naâssé hakol kédé ché ha 'hoq yichamér, nous ferons tout pour que la loi soit maintenue".
Voilà, vous savez tout, et très exactement et avec les sources. Nous avons séparé l'information et tout commentaire qui est prématuré de notre part; à vous de saisir vos réactions, de les analyser avant d'analyser la situation (!), de les confronter à la Torah si cela est possible.
Tentative d'éclairage par ce commentaire:
Pourquoi cette évolution soudainement. Modia vous a rapporté
- les positions de grands rabbins d'Israël Mordékhaï Eliahou (lien ici) et Avraham Shapira (lien ici), opposés à ce transfert et à l'obéissance à de tels ordres. Pour comprendre leur position nationale et qui ils sont, lisez ici.
- la position du Rav Chélomo Aviner également opposé mais moins net concernant le refus d'obéissance et disant que la responsabilité morale ne repose pas sur le soldat mais sur ses chefs et donc que le soldat doit obéir aux ordres (argument utilisé souvent dans les procès par ceux qui ont commis des crimes contre l'humanité, et refusé par la justice dans les différents pays ndlr).
- la position d'opposition au plan Sharon du Rav Mazouz, leader spirituel mondial des Juifs tunisiens, et celles d'autres grands rabbins (dossier ici).
- la position du Rav ha rachi de Tsahal (aumonier principal de l'armée, Waiss) disant que les soldats doivent obéir, point final. Les menaces graves qu'il a reçues en conséquence (lien ici).
Mais l'accélération semble dûe à ceci:
- malgré les pressions de Sharon et de son équipe, le Rav Ôvadia Yossef, grand posséq halakha et leéader spirituel du Shas ne veut pas modifier son psaq (acte de décision) interdisant d'entrer au gouvernement qui ferait ce transfert car il met en danger la vie des Juifs, dans la mesure où il n'y a pas une coordination fiable avec les Palestiniens en ce sens de préserver la vie des Juifs. Voici la position du Rav Ôvadia Yossef et sa décision, dossier.
- le nouveau gouvernement Likoud-Avoda (59 députés sur 120) n'ayant de majorité que si Yahadoute ha Torah ('haridim achkénazes) entrent (bien qu'ils aient dit qu'ils n'entreraient pas sans Shas et dont opposés au plan Sharon, et ils viennent d'entrer en discussion pour cela avec le Likoud, bien qu'ils avaient dit qu'ils repousseraient cette discussion en raison de la transgression du Chabbate par les négociateurs (ce qui est interprété par la droite, comme un maque de capacité de résistance de Yahadoute ha Torah si on lui offre des postes aux finances pour aider ses institutions éducatives. Et aussi le fait que les députés arabes franchement opposés à la politique d'Israël et engagés pour la politique des Palestiniens, ont déclarés qu'ils sauveraient à tout prix Sharon de tomber en minorité.
- hier, quelques heures avant l'acte de Wallerstein, il y a eu le fait sans précédent que j'ai rapporté ci-dessous, de ces juges, juges à la Cour suprême et avocats, déclarant que les motifs religieux de refus d'un ordre militaire peuvent être plus grands que la nécessité morale d'obéir à ces ordres.

Il me semble que ce sont ces facteurs de timing (itouï) qui ont suscité l'expression de Wallerstein.
Hypothèse: il a dû, probablement, estimer qu'il a à la fois le timing et les appuis moraux et juridiques nécessaires pour répondre à des enquêtes et jugements, et que, à son exemple, les autres les auront aussi s'il crée un fait spectaculaire.
Vous devinez que toutes les radios ne discutent que de cela. Je n'ai pas le temps de vous le rapporter, et ce n'est pas l'essentiel, ces commentaires et surper et super-super commentaires sans fin. Vous avez le dossier.

Notre position est: c'est dans la Torah et les Tehilim que nous avons les éclairages sur la véritage paix assurée, et très concrètement, non pas dans les nuages, et très moralement. Et nous incitons à prier pour les membres du gouvernement et tous les politiciens, importants Juifs et importants par leurs actes. Cela est rappelé sans cesse. Ma position ne peut pas être présentée autrement par quiconque. J'ai ce rôle, de plus, pas celui d'un leader politique ni d'un militant politique.
Relisez:
- ci-dessous le texte de la veille
- sincèrement, lisons les psaumes 21 et 102 pour la réussite du dirigeant d'Israël selon le mandat "historique juif" qui doit être le sien. Qu'il soit éclairé. Lien ici.
- les positions et actions précises des acteurs POUR et CONTRE le plan Sharon de transfert (pinouï) et de retrait (itnateqoute).

Dossier: découvrez cette part de l'histoire et de l'espace du peuple juif: Gouch Katif.
VERS LA GUERRE FRATERNELLE (DOSSIER).


Qui est ce Pinhas Wallerstein qui ose s'affronter au puissant Sharon?
Ces références suivantes montrent qu'il a une dimension importante dans l'échiquier national et international:

- Sa vision de Sharon: http://web.israelinsider.com/Articles/Politics/4253.htm
- Ses rencontres avec Sharon: http://www.jnewswire.com/library/article.php?articleid=331
- Sa position dite publiquement: http://www.jnewswire.com/library/article.php?articleid=330
- Vu par les Palestiniens: http://www.palestinemonitor.org/settlements/Sharon_and_the_settlements.htm
- Sur le site de Chalom Akhchav:
http://www.lapaixmaintenant.org/article608

http://www.peacenow.org/PNintheN/yedioth3.html
- Vu par Aljezeerah, l'agence qui diffuse les messages de Bin Laden et assimilés:
http://www.aljazeerah.info/News%20archives/2003%20News%20archives/December/10n/Israelis%20Want%20Settlements%20Uprooted.htm


19 décembre
Vraiment, le plus important:
1. Vayé'hi nous apprend la bonté fraternelle et l'optimisme, comment bénir les enfants, etc.

2. Jeûne du 8 Tévéte (20 décembre) Ici, une page nouvelle très importante qui nous concerne sur l'amour, l'écoute, la cohérence. Lisez le psaume 81 ensuite.
Coutume de jeûne pour commémorer la fin de la traduction de la Torah en grec, ce qui est considéré par les textes (Méguila Taânite 13a) comme une catastrophe de l'histoire juive égale à celle de la construction du veau d'or.

9 Tévéte (21 décembre)
Hiloula de Ezra haSofer, le scribe Ezra, voir son livre dans la Bible, le Tanakh.
Hiloula de Ribbi Yossef ben Ribbi Chmouel Hanaguid
Hiloula du maître du Rambane, Ribbi Ezra.

10 Tévéte (22 décembre)
Jeûne du 10 Tévète (Taânite âssara véTévéte) pour commémorer le commencement du siège de Jérusalem par Nabukodonozor (lire Jérémie 42, 4...).
Le jeûne, comme l'indique le Rambam, ch 5,1 de Taânite, est la forme que doit prendre notre retour profond et sincère à la façon de vivre selon la Torah envers D. et envers les autres autant que dans le respect des mitsvotes. Ce n'est pas une mesure d'hygiène corporelle .
Les personnes malades, les femmes enceintes sont exempts de ce jeûne.
Le médecin ou le malade lui-même décident de cette dispense. En ce cas, on veille cependant à la modération dans la nourriture et à ne pas la prendre sous la forme de repas habituels.
Jour du grand qaddiche pour les personnes assassinées dans la Choa et dont on ne connait pas la date de leur décès (Yom haqqadiche hakklali).
Hiloula des prophètes Malakhie et Zacharie.

Jérusalem, centre du monde et canal de la bénédiction.
Quand Jérusalem éternue, le monde s'enrhume.
Une faute à Jérusalem, tous les médias du monde l'accusent en première page.
Nous avons la Torah, combien de religions se construisent pour tenter de la prendre.
Nous avons la terre promise, ils ne rêvent que de nous la prendre en salami.
Les Nations sont elles Unies? Pour condamner Israël.
Pourquoi cette obsession? Il y a une raison. Bien sûr la Création et le dispersion et le rôle de ceux qui ont reçu la Torah pour améliorer cela. A leurs périls. Etudiez Modia.
Autour ;-)) c'est la pagaille, la preuve:

Où en sont les autres? Chacun voit le monde avec ses lunettes, un seul point commun: les Juifs.
Quand il est Chabbate à Jérusalem, à 17 h par exemple, le 7 Tévéte 5765, paracha Vayigache
, ce 18 décembre 2004:
En Europe, c'est à Londres, Saturday 15 heures, à Paris ou Berlin Samedi 16 heures,
à Moscou 18 heures.
En Afrique: au Sud, Saturday 17 heures. Pour nos frères d'Ethiopie c'est le jour Kidamié du 9 Tahsas 1997. Au Caire, c'est Yom al a'had 17 heures et le 7 du mois Dhou al qida'h.Mais pour les Coptes, c'est le jour Tkyriaké et le 10 Kiahk de l'an 1721.

En Asie, à Téhéran c'est le jour Shanbé et le 28 du mois Azar 1383. En Russie, à Omsk; il est 21h chez les Slaves c'est le jour Ponedelnik et le 9 Baylet de l'an 7513.
En Inde à New Delhi, il est 20h30 et c'est le jour Shanivara et le 27 du mois de Agrahayana 1926.
A Pékin, il est 23 heures.A Tokio, midi.
En Amérique, à New York il est 10 h
En Océanie, il est 2 h du matin à Melbourne en Australie chez les Kangourous.

Ils ont tous besoin d'une unité, c'est la seule qu'ils ont trouvé: admirer puis condamner, voler et découper.
Il ne faut pas désespérer, la civilisation viendra un jour. Pas d'où ils pensent, ils l'ont déjà prouvé 6 millions de fois. Un jour la Torah éclairera de sa bonté.
Après ce brin d'humour, reconnaissons que c'est seulement l'Europe qui nous a causé tous ces tourments, et une petite zone proche mais pas les autres Etats ni les autres religions du monde.L'Europe et le Bassin méditerranéen ont seulement essayé de mobiliser le monde entier.
On va déjà mieux de remettre les choses en proportion. On a aussi des millions d'amis de par le monde.
Ainsi, notre petit Beit midrache Modia est lu (ordre décroissant dans chaque continent.contrôle Xiti-Ini):
en Afrique: Maroc, Algérie, Sénégal, Côte d'Ivoire,Tunisie, Cameroun, Ghana, Niger, Afrique du Sud, Togo, Gabon, Rwando, Mauritanie.
En Asie: Israël, Turquie, Japon, Corée du Sud.
En Amérique du Nord: Canada, Etats-Unis, Mexique.
En Amérique du Sud: Argentine, Brésil, Uruguay.
En Europe: France, Belgique, Suisse, Pays-bas, Espagne, Italie, Royaume Uni, Allemagne, Suède, Luxembourg, Roumanie, Rép. tchèque, Danemark, Norvège, Pologne.
On fait chacun ce qu'on peut. Entre 1500 à 2800 visiteurs par jour pour étudier, ce mois-ci.
Les méchants diront encore: vous voyez que les Juifs sont partout. 13 millions seulement mais ils bougent tout le temps!



Un peu important, la spirale continue de tourner au gré du jeu politicien:
Israël? C'est être prêt à être surpris à chaque instant du côté le plus imprévu:
- Maâriv écrit: surprenant, des dizaines de juges et avocats, dont deux juges à la Cour suprême font une déclaration disant que juridiquement les soldats ont le droit le donner la priorité à des interdits religieux s'ils reçoivent un ordre qui s'y oppose. Il va de soi que cela peut concerner les ordres qui seront donnés d'expulser les Juifs de Gouch Katif alors que des Grands Rabbins l'interdisent au nom de la Torah pour des motifs divers (terre d'Israël, danger pour la vie des Juifs suite à cette évacuation, etc).
- le parti religieux de Yahadoute ha Torah refuse de rencontrer ce Dimanche les négociateurs du Likoud pour la coalition, en raison de la violation du Shabbat par les négociateurs du Likoud et de Avoda pour leurs négociations. (Refuseront-ils un seul jour ou plus?).
- Ils sont indispensables à Sharon car Likoud a 40 députés et Avoda 19, ce qui fait 59 et il en manque 1 pour la majorité. Mais les députés arabes souvent nettement hostiles à la politique d'Israël et promoteurs de la politique palestienne font savoir qu'il donneront à Sharon le bouclier de sécurité.
-Pendant ce temps, les tirs palestiniens de roquettes ont repris ce Chabbate sur la ville israélienne de Sdérote, qui sera hors du retrait mais encore plus menacée alors. Les politiciens ne traitent pas ce problème mais négociaient les portefeuilles brisant en plus le status quo religieux de l'Etat trop pressés de trouver leur siège, ils ne pensent qu'à la mesure de retrait dont les Palestiniens se font une fête. Complète irréalité et irresponsabilité, la population elle reçoit les mortiers. 5000 ont ainsi été tirés depuis le début de l'intifada par les Palestiniens. Les habitants de ces zones disent qu'ils en ont assez de cette politique de laisser faire à leurs dépens.

La discours de Sharon, surréaliste sur l'accord de tous avec lui, reçoit immédiatement un niet des politiciens, du parti travailliste, des Palestiniens... Le lendemain les travaillistes reviennent vite... vers les portefeuilles, Yehoram Gaone les épingle sur les ondes pour tout cela pendant de très longues minutes: "vous nous avez dit que vous voulez seulement le retrait de Gaza et soutiendrez cela sans portefeuilles; et maintenant vous injuriez parce que nous n'avez pas assez de 8 ministères et des postes avec traitement et sans fonctions définies, de qui nous nous moquez? Et pour cela, vous provoquez une rupture des négociations!"
Gaone a t'il été efficace? Ils sont revenus sans aucune pudeur et Péres va recevoir l'extension de son cumul de fonctions avec traitements mirobolants pour des Centres, ancien de ceci et de cela et poste au plus haut niveau sans fonctions définies. Que c'est beau et généreux le socialisme. Et ces immenses sacrifices(!) qu'ils consentent ainsi valent la peine, c'est être responsables: c'est simplement pour expulser des milliers de Juifs qu'on nomme colons (comme si ce n'est pas tout le sionisme qui a ainsi bâti sur la terre du retour (les pionniers socialistes doivent se retourner dans leur tombe devant ces réalisateurs travaillistes du programme palestinien), pour détruire leurs entreprises, pour donner de l'extension à la surface des terroristes et les rapprocher des autres agglomérations, pour briser des milliers de vies, et le scandale historique du mépris d'une partie immense envers ces frères juifs.
C'est à cela que cette fois le parti Shas dit non car il y a quand même des limites morales, surtout entre frères..
Autre point. On répète de mois en mois la liste des persécutions par expulsions dans de multiples pays, elles sont inscrites dans tous les livres d'histoire pour bien réaliser ces douleurs et ces injustices, mais c'est la première fois que cela va se réaliser par des Juifs, et sur la terre d'Israël, et avec l'outrecuidance de s'en féliciter...
Il faut oser le dire et l'assumer, car c'est cela et rien d'autre; les autres aussi y voyaient du bien, et les autres nations aussi, c'était bien vu aussi, c'était beau et noble. Si on le choisit, et après 1000 morts par cette philosophie depuis Oslo , que l'on porte au moins en toute conscience la responsabilité de cette seconde mi-temps que l'on veut ouvrir.


Réfléchissons. Ce sont des êtres humains, des familles, des Juifs que l'on veut expulser, décourager, salir dans leur image pour qu'il y ait un rejet contre eux; on a vu cela ailleurs. De tous côtés les pressions s'exercent contre eux: impôts, retrait de la main d'oeuvre étrangère nécessaire aux entreprises. Il faut réaliser le courage de ces Juifs et leur souffrance de subir cela dans leur pays, et pendant que les attentats continuent, les tirs de mortiers, le risque de mort alors qu'on cherche à dépeindre comme des gentils militants de paix ces terroristes sanguinaires; ces Juifs sont notre bouclier vivant dans leurs vies, en tout ce qu'ils construisent et c'est cela que certains de leurs frères leur font. L'horreur.
Ce texte est écrit simplement pour ressentir et comprendre la réalité: car elle n'est pas faite de thèses abstraites . Il n'est pas écrit pour susciter un militantisme, ce n'est pas notre rôle, mais pour ressentir et comprendre les problèmes. Non à l'insensibilité et non au plaisir du jeu politicien. Tout cela est à pleurer. Autant envers nos frères qui font de telles choses qu'envers leurs victimes.

Et, sincèrement, lisons les psaumes 21 et 102 pour la réussite du dirigeant d'Israël selon le mandat "historique juif" qui doit être le sien. Qu'il soit éclairé. Lien ici.


16-12-2004
19h45 Sharon fait un grand discours à Hertslia qui expose toute sa politique: "tout est bien sur le plan économique, social, sécuritaire dans ce que fait le gouvernement, tout est bien pour bien construire avec l'Egypte, avec les Palestiniens, avec la bonne confiance des USA. Mon plan de itnatéqoute unit le peuple (faux ndlr). Ceux qui ne voient pas comme cela sont des minoritaires". Un discours que l'on peut résumer par un mot qu'il utilise sans cesse: hizdamnoute, une "occasion" à ne pas laisser passer et un autre "hazone, une vision".
Essayez de ne pas penser et de voir ainsi le monde, c'est une excellente méthode de relaxation (harpaya, en hébreu. Restez ainsi tous les jours suivants et tout ira bien (dans vos neurones). Le journaliste dit immédiatement: "il n'y a rien eu de neuf, rien dans ce discours, pas un mot; ce n'est pas le même discours que celui du Sharon d'il y a quelques années". Effectivement, c'est ce que personne ne comprend en Sharon, ni à gauche ni à droite, ni au centre; la gauche adopte sans être d'accord en rien car elle veut par dessus tout, le dit-elle, une seule chose de tout ce que fait Sharon: la sortie de Gaza.
Vous voulez une preuve immédiate qu'un autre Sharon dit que le premier n'a pas dit la vérité: une heure à peine plus tard, il ordonne de rompre les discussions avec le parti travailliste car ils sont en désaccord sur la majorité des questions hormis la itnatéqoute et veulent pouvoir piloter en conséquence dans le gouvernement; décision de Sharon soit disant pour des expressions peu élégantes de l'élégante députée Dalia Ytsik menant la négociation pour le parti travailliste, en particulier, elle a dit que le Likoud veut garder le ministère de la Justice pour mieux contrôler les enquêtes et procès sur les "affaires" (sous-entendu concernant la famille Sharon).



Et pendant ce temps, les mouvements Palestiniens refusent l'appel de Abbou Mazen pour arrêter le conflit armé avec les Israéliens. Autre clarification immédiate montrant que Sharon, qui est quand même aussi bien informé que tout Israélien, a dit simplement des phrases n'ayant aucun rapport avec la réalité. Ainsi mène-t'on le pays. Ce discours aura plu à des milliers de kilomètres mais n'avait aucun point de contact avec la réalité du terrain ni socialement ni sécuritairement ni politiquement. Mais ainsi vont les choses et tous les retournements de mots et de positions sont encore possibles ici.
Et en fin de soirée, Abbou Mazen répond à Sharon et à sa vision: nous ne serons pas partenaire pour une sortie concertée d'Israël de la Bande de Gaza. C'est la fin de ce discours de l'occason historique qui était dans les nuages. On ne peut pas dire longtemps ce qui ne correspond pas aux faits, quand il s'agit de vie ou de mort. Son discours a été détruit en quelques heures par la vérité des faits et par les partenaires dont il prétendait les avoir en équipage. Hélas. Mais pourquoi jouer à cela? Sûr que cela plait à ceux qui sont loin. Mais on ne peut tromper ceux qui sont ici (dans le même camp, en opposants ou en adversaires, et qui immédiatement les uns après les autres disent publiquement: faux). Alors, pourquoi mener cette politique faisant tous les zigzags possibles pour durer?
Le Président de la Knesset Rivline proteste que le ministre des Affaires étrangères Shalom et Sharon aient exposé leur politique non pas devant la Knesset mais dans un Congrès. Il parle de mépris de la Knesset et de la démocratie.
Vous voulez une bonne nouvelle?! Les Israéliens sont des drogués de basket (kadour sal) où ils oublient toute la politique: Maccabi Tel Aviv, mène en ce moment par 61 contre 44 contre Barcelone. Incroyable!!!!!! Vous pouvez imaginer l'ambiance devant les TV. Pour tout oublier. Pourvou qué ça douré!

Les tirs palestiniens continuent contre les agglomérations israéliennes. Une travailleuse étrangère Thaïlandaise tuée, des Israéliens blessés, un jardin d'enfant détruit mais -grâce au ciel- sans victimes, la liste n'arrête pas et les politiciens ne s'en occupent pas du tout. Une seule chose les préoccupe: leurs portefeuilles ministériels.
Aujourd'hui les choses se sont compliquées: les travaillistes dans l'illusion mirifique ne se suffisent plus des 6 ou 8 ministères offerts par Sharon, ils veulent encore les plus importants et méprisent ceux comme la alyah et rompent les négociations car ils estiment ne pas recevoir assez et emploient des mots que je ne peux pas répéter contre les négociateurs du Likoud.
Le plus imprévu: le Rav Eliachiv LE posseq des 'haridim achkénazes leur interdit d'entrer au gouvernement s'ils n'ont pas la main sur la gestion des questions religieuses.
Probablement, cela est dû à la nouvelle mesure (la xième) antireligeuse juive prise par la Cour suprême qui décide tout simplement que les écoles 'haridiotes et les yéchivotes seront privées des subsides de l'Etat en 2007 si elles en restent à enseigner le judaïsme sans y ajouter les mathématiques, l'anglais (!!!!) et la démocratie. Typiquement une mesure comme celles des Grecs à l'époque de 'Hanouka. On n'impose pas le contenu à de nombreuses autres écoles et ce capital essentiel dans le judaïsme qu'est le dispositif des yeshivotes depuis des millénaires, la Cour suprême veut le briser: quelques jours après que Chinouï soit expulsé du gouvernement, la Cour suprême prend son relais.
Alors qu'elle est un corps légal chargé de faire respecté les lois, elle les transgresse en se transformant en parti laïc agressif qui passe au dessus de la Knesset qui légifère et du gouvernement qui dirige. Quand LA loi est transgressée par ceux qui la représente, on ne peut plus s'étonner des formes les plus diverses de violence dans la société.
L'argument que la Cour suprême voudrait favoriser l'unité de la nation ne peut tenir quand elle prend des mesures qui ne peuvent que diviser la nation en deux camps avec des postulats irréductibles, et quand elle cherche à détruire l'essentiel de l'histoire juive comme l'ont fait des persécuteurs au cours des millénaires.
Le commentateur spécialisé du journal de gauche Haaretz déclare avec calme et réalisme que la Cour suprême perd son temps et que rien de cela ne parviendra à se réaliser.
Pourquoi ce désir de se quereller et de s'auto-détruire? La réponse de la tradition est que, le peuple juif ayant fonction de travailler au tiqoune du mal dans le monde par la Torah, il est normal que le combat soit le plus vif au coeur de l'orage, sur la terre d'Israël et parmi le peuple lui-même. Lecture très positive. Elle voit cela comme normal, non surprenant, et à vivre en famille. Liens sur cela:
http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12022
http://www.haaretz.com/hasen/spages/515076.html

En positif:
une volonté générale de s'intégrer réciproquement; plusieurs émissions de radio et tele et films font connaître ce monde dit orthodoxe à la communauté: la 10e chaine de Tv fait connaître ce monde avec grand renfort de publicité sur les ondes; Rachet Beit, la principale radio nationale consacre une émission radio de plusieurs heures à la fin de chaque chabbate, à partir de minuit; inversement, les 'haridim utilisent le rite des oscars de chanson pour faire concourrir les meilleurs chanteurs et les faire connaître. Les sauveteurs 'haridim après les attentats sont totalement connus et appréciés. Les journalistes 'haridim ont leur place régulièrement dans les multiples émissions de débats radio et télé. Les femmes 'haridiotes sont de plus en plus présentes dans le monde des entreprises et même dans des cours de haut niveau ou des commissions de halakha. Ce n'est plus une société close entre ceux qui parlent uniquement le yiddish. Ils pratiquent tous l'hébreu de la société globale également. Une grande évolution irréversible et gangée dans les deux sens.

Encore un signe de folie dans le monde: Vaanounou, l'Israélien espion et traître qui agit continuellement contre son pays, vient d'être élu comme recteur de l'Université de Glasgow en Ecosse. Pas moins. Il y a des gens prêts à tout pour attaquer Israël: que se passerait t'il pour les Juifs s'il n'y a avait pas l'Etat d'Israël, on peut l'imaginer sans difficulté. Et il y a toujours des collabos, le Talmud analyse déjà ce phénomène qui se produit dans le dispositif global. Il y a ceux qui agissent, ceux qui combattent, ceux qui se disputent, ceux qui restent à l'écart en essayant de profiter au maximum de la vie sans perdre quoi que ce soit, ils y a ceux qui s'assimilent et participent ainsi à la disparition la plus calme mais la plus sûre.
Le Président de l'Etat d'Israël Moché Katsav lance un cri d'alarme: la moitié du judaïsme des USA va disparaître en quelques années, des millions de Juifs, par les mariages mixtes. Et il fait allusion à l'Europe dans le même sens. Il demande une prise de conscience et une action: rien à l'horizon. Il ne suffit pas de discuter si leur gouvernement en diaspora est pro ou antisémite dans ses déclarations et si cela est bon ou non pour eux, une occupation très quotidienne mais sans fruits. Mais il lance un cri d'alarme commun pour changer rapidement la tendance. Merci de me signaler les réponses qui seront données à son appel. Je les retransmettrai. Ce sont surtout les sites du continent américain qui diffusent son appel. C'est sa responsabilité et il l'assume:
site canadien: http://www.cjnews.com/pastissues/00/sept21-00/international/int1.htm
site californien: http://www.jewishsf.com/content/2-0-/module/displaystory/story_id/14488/format/print/edition_id/281/displaystory.print
et lisez ceci: http://www.ijn.com/archive/2002%20arch/112902.htm#story3

Les médias CNN et BBC et Eurosport et d'autres auraient refusé de diffusé l'information sur le Centre pour Ron Arad qui offre 10 millions de dollars pour toute information fiable le concernant afin de le retrouver et le sauver. Elles prétendent que c'est un problème politique et non humanitaire. Honte, alors que même des médias arabes, libanais et non favorables à Israel y voient une question humaitaire et publient l'information.
http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12006



Demain, anniversaires:
5 Tévéte (17 décembre)
Lire Ezéchiel 33, 21... Coutume de jeûne du 10e mois (Zacharie 8, 19 et Roche Hachana 18b).
Jour où la chute de Jérusalem aux mains de Nabukodonozor fut connue des Juifs de Babylone (Bavél).
Hiloula de Rabbi Chélomo Molkho.


Hier
Le parti travailliste continue à dire qu'il n'a qu'un but dans sa participation prochaine au gouvernement: abandonner la Bande de Gaza. Bibi veut remettre les pendules à l'heure: les travaillistes doivent comprendre qu'ils sont minoritaires (19 députés et 40 au Likoud) et qu'ils ne fixeront pas de nouvelles lignes pour le gouvernement, que celui-ci ne reviendra pas au plan travailliste des lignes d'Oslo ni de couper en deux Jérusalem, ni de mettre en péril le plan de redessement économique, paroles de Bibi.
Bibi parle ainsi épisodiquement comme s'il est le chef actuel du gouvernement (Sharon vous connaissez?!). Il se place ainsi régulièrement en rappel qu'il existe pour ce poste. Mais, on n'oublie pas que lorsqu'il était en ce poste il a "donné" Hévrone, la ville des Patriarches et même fermé aux Juifs la salle de la tombe d'Isaac, sauf quelques jours par an. Tout est très incertain. A qui se fier. C'est là le gros problème de Bibi dans la tête des Israéliens, mais on ne voit pas encore au Likoud une relève claire. En effet, il y a les autres: Chalom, Livnat, etc mais ils ont régulièrement abandonné leurs principes pour garder leur siège, très opportunistes malgré leurs talents effectifs dans l'efficacité. Landau? quelqu'un de stable et droit, et dans la ligne traditionnelle du Likoud, mais il est minoritaire (30% des voix). A suivre, car tout cela ne concerne que les jeux dans le parti; la vérité sort des urnes et ils en ont tous peur. On le voit, ils sont prêts à s'allier à ce qui est le diable pour eux à condition d'éviter les élections.

Le Likoud amère devant le parti Shas qui est prêt à entrer au gouvernement mais en gardant son opposition à la itnatéqoute de Sharon puisque le Rav Ôvadia Yossef ne veut pas changer son psaq halakha, sa décision hilkhatique de condamner ce plan comme contraire au respect de la vie des Juifs, malgré les pressions pour lui faire comprendre que la situation est nouvelle depuis le départ d'Arafat. Le Likoud espère qu'un retrait concerté avec les Palestiniens changerait la décision.
Mais les Palestiniens ne font rien pour changer leur ligne dans les faits; ils veulent bien s'habiller du vêtement que les USA, l'Europe et les pacifistes leur confectionnent (ce seraient des hommes de paix, de dialogue, acceptant l'existence de l'autre et deux Etats l'un à côté de l'autre) mais ils ne veulent pas renoncer aux positions classiques (retrait d'Israël sur les lignes de 1967, division de Jérusalem, retour des réfugiés et de leurs descendants, et surtout maintient de l'image fructueuse des Palestiniens comme minorité victime, souffrante, opprimée, rebelle puisque frustrée et dialoguer vraiment serait perdre cette carte principale qui est l'arme suprême en efficacité auprès des nations), et le Hamas concrétise cela par la préparation d'attentats, ainsi que le Fatah de l'OLP officiel.
Ils ne renoncent pas non plus aux attaques ni aux attentats dont Tsahal en déjoue environ un par jour.
Et, pendant ce temps, le ministre de la Défense fait lui aussi comme s'il y avait un partenaire au dialogue et propose même de remettre des villes à majorité palestinienne non plus sous le contrôle de Tsahal mais directement des terroristes sous le chapeau de l'OLP. Un illogisme typiquement israélien et continu; c'est un point commun avec les Palestiniens, ce manque de sens de la réalité, c'est la base certaine de notre coexistence. Et cela ne choque même plus personne ici, on est habitués. Et cela fait tant de siècles que l'on souffre, alors...

Israël remonte en quelques années sur le plan du concours international des élèves en mathématiques, de la 23e place à la 19e place. Bravo, mais on est loin de l'investissement total dans l'éducation scolaire des pays d'Asie qui prennent les premières places. Chez nous, comme en Europe, beaucoup de cas de violence scolaire dans le réseau des écoles d'Etat. Protestation de mouvements de gauche contre la réforme scolaire envisagée qui mettrait dans toutes les écoles l'enseignement du judaïsme, ils demandent l'enseignement de la "démocratie".

A Haïfa, congrès des responsables des différentes religions présentes localement pour développer les valeurs de paix et coexistence et non pas l'accentuation des différences. Les participants reconnaissent l'utilisation de la religion comme arme de guerre dans les conflits actuels et le regrettent. C'est peut-être la première fois en Israël que se produit ce type de congrès, les réunions précédentes étant plus le fait de mouvement religieux dits de gauche et pacifistes collaborant de fait avec la lutte contre la politique officielle d'Israël. Le Rav principal (rachi) de Haïfa participe au Congrès, ville invitante.

Bibi et la histadroute (syndicat) sont tombés d'accord pour supprimer les imposition douloureuses sur les retraites.
A partie de juillet 2005, Bibi a donné son accord pour une augmentation des salaires dans la fonction publique: bravo mais (sans être spécialiste) cela me semble consternant dans les avantages accordés aux riches et aux pauvres selon la philosophie très capitaliste éhontée de l'équipe au pouvoir au Trésor: les pauvres qui gagnent 4500 chéqels par mois seront augmentés de 22 chéqels, ceux qui gagnent 10000 (très bon salaire moyen) toucheront 280 cheqels en plus, encore des miettes; par contre ceux qui touchent 20000 (un super salaire) sont augmentés de 970 (très sérieux) et les chefs qui prennent la grosse part du gâteau et touchent 50000 par mois, une fortune, Bibi leur redonne encore 6000 chéqels (un salaire moyen): un monde à l'envers qui suscite la colère des pauvres de plus en plus nombreux. Les dirigeants du Likoud ne sont plus les défenseurs des pauvres contrairement à l'image ancienne de leur électorat.
Shas utilise cette arme contre eux.
Les orthodoxes achkénazes ne font pas de bruit et sont prêts de signer leur entrée au gouvernement avec la présidence de la commission des Finances à la Knesset et le poste d'adjoint auprès de Sharon, des efficaces sans autres grands soucis idéologiques, dans la mesure où ils voient un retour au status quo religieux avec l'annulation des mesures racistes et antijuives de Chinouï quand il avait le minitère de l'Intérieur. Leur problème cependant: il faudrait que Shas entre, sinon l'acquis de Chinouï risque de revenir.
Ehoud Olmert signe de grands contrats commerciaux avec l'Inde, la Chine, le Pakistant et l'Egypte. Mais, rendons grâce aux travailleurs, tout cela a été préparé par les Affaires étrangères et leur ministre Chalom.

Sarkozy, le jeune Bonaparte fougueux, séducteur et déterminé de la politique française et principale menace pour Chirac, est en Israël. Il lisse son image et celle de la nouvelle France qui serait à l'image de la sienne: " toute la France est outrée par les images qu'elle voit sur Al-Manar et refuse ce racisme et cet antisionisme et prendra toutes les mesures pour réduire cela". Un discours clair et net.
Israël et ses médias sont toujours prêt à accueillir favorablement chacun avec ses meilleurs mots. Mais chacun sait aussi ici que les politiciens français sont forts dans les mots. Ce qui est dans la psychologie des Israéliens, c'est "takhlés (concrètement dans les faits), qu'avez-vous réalisé et que faites vous? Que fait la justice? Qui a placé Al-Manar? Qui a une politique antiisraélienne? Ajoutez des beaux mots si vous voulez mais ce n'est pas le vrai sujet. Les Israéliens ont rapporté dans les médias tous ces mots avec la meilleure écoute, mais ils attendent les faits: justice, répression effective, arrêt de la politique proterroristes, arrêt du financement européen des mouvements israéliens opposés à la politique de leur gouvernement israélien. Et il souhaitent l'adéquation des mots et des faits. Il est sûr qu'il ont vers Sarkozy comme envers les autres un coeur d'amitié prêt à se manifester... mais devant les faits.
Un médecin juif était dans l'équipe qui a soigné Arafat en France quand il agonisait. Et alors, il y avait peut-être aussi un chinois ou un bouddhiste, un médecin est un médecin et ils ont tous la même éthique.
Un Congrès pour étudier le pourquoi de l'accroissement rapide des tentatives de viols dans les boîtes de nuit à Tel Aviv. En fait, rien d'étonnant: une municipalité qui depuis longtemps vit sur le slogan d'être "la ville qui vit 24 heures sur 24", c'est-à-dire dont la fierté est ces boîtes nocturnes, les défilés de liberté sexuelle, la non-cachroute, les mariages monosexe, etc pour ressembler le plus possible à ce type de culture dans certaines villes américaines, récolte à la fois le meilleur et le pire de cette culture.

Dans le journal Maariv, une réponse à l'ambassadeur de France qui a insulté tous les Israéliens y compris chacun du demi-million d'Israéliens francophones ou à double nationalité;
voyez le texte original en anglais :http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=12014

"Monsieur l’ambassadeur Gérard Arraud,
Si, comme vous l’avez relaté sur les ondes de la radio de l’armée israélienne, un chauffeur de taxi israélien a fait descendre un touriste français, parce qu’il était français, alors permettez-moi d’affirmer, et pas seulement en mon nom, qu’il s’agit là d’un cas déplorable, honteux et injustifiable. Sur le principe, vous avez raison: certains Israéliens sont hostiles à la France. Mais si les deux animateurs que vous avez mentionné(Elie Yatzpan et Yaïr Lapid) affichent leur hostilité envers la France, il serait bon, Monsieur l’ambassadeur que vous vous posiez quelques questions. Car ces deux animateurs n’appartiennent pas vraiment à l’extrême-droite israélienne, ni même à la droite. Et si ces deux-là manifestent une certaine hostilité envers la France, alors il serait bon de vérifier d’où peut-elle bien provenir ? Permettez-moi de vous dire,

Monsieur l’ambassadeur que je me rends fréquemment dans votre pays, pour des motifs familiaux. Je rencontre des intellectuels français et d’autres. J’écoute. Je suis sensible aux tendances existantes. Et de manière régulière, j’essaie de consulter les éditoriaux qui concerne Israël. Voici donc un exemple susceptible l’expliquer les causes de cette hostilité: il y a un peu plus d’un an, un grand journal français a publié en première page et en évidence une information sur la mort de deux Palestiniens tués par des soldats israéliens. Jusque là, rien de trop nouveau. Cette info, peut être publiée en première page. Mais, le problème est que, dans cette même édition, ce journal a publié en neuvième ou dixième page dans un petit encadré une information sur la mort de quelques dizaines de personnes tuées dans un pays africains par…l’armée française.

Alors, Monsieur l’Ambassadeur, si l’on parle de névrose, il serait bon de faire le ménage devant votre porte, car finalement, pourquoi le petit état d’Israël ferait la une de vos journaux ? Mais ce n’est pas tout : je vous aurais suggéré, Monsieur l’Ambassadeur de recenser le nombre d’informations diffusées sur « les actions criminelles d’Israël » par rapports aux informations de ce genre en provenance de pays arabes tels que le Soudan, la Syrie, et l’Arabie Séoudite. Un étranger qui consulterait la presse française pourrait croire qu’Israël est une machine d’extermination. Dans ces conditions, comment s’étonner en consultant des sondages qui affirment que, selon les Français, Israël est le pays qui menace le plus la paix du monde. Israël! Pas l’Iran ou le Soudan, Israël !

Vous comprenez, Monsieur l’ambassadeur, que s’il y a névrose, elle n’est pas du coté israélien. Certes, il s’agit là d’un phénomène qui ne concerne pas seulement la France mais aussi la majorité des pays européens. Et là, vous avez raison, nous avons une réaction particulière envers la France. Car cette France est une amie qui nous a déçue. Nous n’avons pas de problèmes avec certaines positions politiques adoptées par la France en vue d’un règlement du conflit. Vous devez savoir qu’il y a des Israéliens dont les positions politiques à ce propos ne sont pas éloignées de celles des Européens. Et je partage, d’ailleurs, personnellement, certaines de ces idées. Mais ce que nous ne pouvons tolérer, c’est d’être tenus pour responsables de la situation actuelle. Et cela nous met franchement en colère, une colère justifiée. Car au lieu de nous aider à progresser sur la voie de la paix, la France préfère s’afficher avec ceux qui, comme Arafat et le Hizbollah, font tout pour la torpiller. Certes, les Israéliens ne sont pas suffisamment à l’écoute des efforts entrepris par votre gouvernement pour lutter contre l’antisémitisme. Et il est possible que cette hostilité anti-française soit disproportionnée. Mais, il faut reconnaître que si l’on parle de proportions, les Israéliens ne sont pas les premiers. Nous n’avons fait que réagir !
Et n’oubliez pas, Monsieur l’Ambassadeur, que les Israéliens aiment la France : ils la visitent plus que tout autre pays au monde(à part la Turquie). De telle sorte que cette hostilité ne doit pas vous impressionner : elle ne provient pas d’une haine anti-française. Nous voulons seulement que la France soit honnête à notre égard. Afin de renouer notre histoire d’amour mutuelle. C’est réellement tout ce que nous souhaitons.
"



Les Palestiniens en fête: lsraël s'apprête à déguerpir de Gouch Katif et, par leur action, et ils réussissent à faire sauter une base israélienne en plaçant une tonne et demie (disent-ils) d'explosifs en avancée vers Israël:


L'armée déclare: il y a déjà eu plus de 4500 tirs de roquettes sur les localites juives; et 42 attaques cette semaine; les terroristes sont gonflés a bloc par la perspective de victoire avec le retrait israelien et ils repetent ce qu'ils feront aux autres localites plus eloignees apres le retrait. Bien plus, hier 5 soldats israéliens tués et des blessés par des explosifs dans un tunnel creusé par les terroristes près de la frontière égyptienne et non pas dans la zone de Gouch Katif mais en pleine zone directe au bord du Sud Israël avec l'Egypte, zone qui sera le nouveau front pour les Palestiniens après le retrait, en attendant encore l'étape du prochain retrait, etc. Le journal Yehiyote Aharonote titre: Ha Falestinim hoguéguim, les Palestiniens font la fête! C'est clair. Et tout cela par des munitions venues de l'Egypte avec qui Israël fait comme si c'était la lune de miel. Quelle pièce de théâtre d'illusion se joue-t'on? Les réveils seront cruels.


Désinformation des médias (moteurs engagés pour le plan Sharon):
- ils déclarent ce matin que c'est la marque de la Syrie et de l'Iran et non pas de l'Egypte alors que ni l'Iran ni la Syrie ne peuvent véhiculer cette tonne et demie d'explosif à travers Israël ni par mer vers cette zone, et alors que les passages de munitions se font constamment depuis l'Egypte.
- ils présentent Abbou Mazen comme un candidat de paix alors qu'il vient de déclarer qu'il poursuivra la politique d'Arafat et que c'est le Fatah qui dépend de lui qui a revendiqué cette action avec le Hamas.
- ils présentent, véhiculant les positions de la gauche et de Sharon, la hitnateqoute (séparation et coupure d'avec les Palestiniens) comme la solution de paix qui séparerait les Palestiniens et les Juifs pour qu'Israël soit un pays juif et démocratique, alors qu'on vient d'arrêter une cellule du Hamas d'Arabes de Jérusalem même qui n'ont pas seulement aidé les auteurs d'attentats en les véhiculant et repérant comme cela a été le cas souvent mais cette fois en réalisant l'attentat du café Hillel à Jérusalem. Où donc sera cette soi-disant coupure après le retrait? Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les Palestiniens eux-mêmes et qui "'hoguéguim" (font la fête) et le disent publiquement devant ce retrait qu'ils présentent comme une capitulation et une victoire de leur action face à des Israéliens qui se ferment les yeux.
Face à cela, dans l'indifference totale des politiciens devant la réalité, se déroulent les negociations pour l'entree au gouvernement avec des formations qui se precipitent pour recolter les portefeuilles ministeriels tout en disant que cela ne les interesse pas du tout du tout; ils sont prêts à payer pour cela cette fuite de Gouch Katif dans la jubilation de victoire des Palestiniens. Sharon deguste et jubile de cette attitude des partis qui ne pensent qu'à siéger. Il y a de quoi.
Que se passera t'il quand la realité des divergences reprendra le dessus quand la réalité explosera en pleine figure? Probablement rien, car jusqu'à maintenant, les partisans et promoteurs d'Oslo n'ont jamais eu aucun moment de regret même après plus de 1000 victimes israéliennes dues à ces plans.
Que préférez-vous? Comme moi et comme ces politiciens: fermer les yeux sur la réalité, ou penser à ceux qui reçoivent les tirs et aux victimes, surtout aux victimes à venir quand les Palestiniens font la fête surtout en constatant qu'il suffit de dire chalom -tout en continuant les massacres- pour que les esprits perdent toute réflexion et prévision malgré leur fête affichée de notre position hors de tout réel?
Si la situation -D.ieu nous en protège- explose, nous ne pourrons pas dire que n'en avions pas tous les signes avertisseurs dont nous n'avons pas tenu compte. Personne ne gèrerait ses biens ainsi, mais quand il s'agit des autres ou de la nation, alors... Et les morts, les victimes, et leurs familles ne se plaignent pas, ils sont trop abattus et trop détruits pour cela.
Les Palestiniens ont réalisé à ce jour (source, statistiques du site de Tsahal) 22406 attaques depuis septembre 2000. On fait comme si cela n'existe pas et on dit: "ils ne nous terroriseront pas, retirons-nous ils deviendront gentils magiquement, continuons à danser disait le Congrès de Vienne". Même la réalité n'ouvre pas les yeux. Délibérément, ce site de Tsahl ne continue plus à compter la liste des victimes depuis septembre 2004 (ils en restent à 984) puisque la politique officielle est de ne plus voir ni montrer cette réalité: constatez le http://www1.idf.il/SIP_STORAGE/DOVER/files/7/21827.doc.
Il est important que vous sachiez la vérité camouflée. Ce n'est certainement pas "démocratique".
Il faut aller sur les sites privés réalisés par les familles des victimes pour avoir les chiffres vrais, 1037 victimes . Et sur le site du Ministère des Affaires étrangères, les statistiques s'arrêtent à avril 2004. L'injonction politique est claire: ne plus montrer la réalité ni les victimes qui continuent. Pourquoi, dans une démocratie? Que le peuple fasse les choix qu'il désire mais face à la réalité et à l'information, c'est cela la démocratie et la vérité, puisque c'est le peuple qui paie de sa vie. Dommage car tous nous aimons notre Israël et nous voulons avoir confiance totalement en ceux qui dirigent, quels qu'ils soient. Et nous avons le devoir de prier pour eux comme nous le rappelons souvent, quels que soient les opinions politiques de chacun.
Haarets écrit: la réaction de Tsahal à l'attentat sera minuscule, et Yahoo écrit http://fr.news.yahoo.com/041212/5/46ha9.html: "

"Réagissant tôt lundi à cet attentat, les hélicoptères israéliens ont tiré au moins cinq missiles sur des cibles dans la ville de Gaza, ont déclaré des témoins. Ces tirs n'ont pas fait de blessés, selon les premières informations.

Un missile a touché un atelier de métaux abandonné et un autre a frappé une maison vide près de l'université islamique, selon les témoins." Sans commentaires.

Cela, le jour de Roche Hodeche, alors lisez le psaume 81, la situation y est exactement décrite.



Négociations pour l'entrée au jouvernement Likoud:
- Les travaillistes sont prêts à renoncer à beaucoup de portefeuilles s'ils sont assurés de faire réaliser le plan Sharon de séparation de Gouch Katif.
- Le parti Yahadoute ha Torah veut le ministère des Finances pour gérer les fonds qui l'intéressent pour ses institutions sociales et éducatives à égalité avec les autres composantes du pays, et aussi le retour au status quo religieux antérieur dans l'Etat.
- Shas interesse par dessus tout Sharon car il amènera Yahadoute ha Torah qui ne veut pas entrer seul, et surtout parce que Sharon espère que le Rav Ovadia Yossef changera sa décision halakhique comme il l'a déjà fait dans le passé concernant les territoires, et qu'il pourra ainsi réaliser son plan de séparation en toute assurance. Pour cela il est prêt à lâcher le maximum de lest en faveur de Shas qui a du mal à résister à une telle pression: Sharon vient déjà de les assurer de l'annulation de toutes les mesures prises par Chinouï contre le status quo religieux traditionnel depuis la création de l'Etat (quel échec pour Lapid, un KO, au tapis et un échec total face à ses électeurs qu'il assurait de tout ce qu'il pourrait détruire avec arrogance contre le judaïsme).
Shas a reçu cette promesse et demain viendra l'essentiel: les revendications sociales de Shas qui ne va pas faire de cadeau à Bibi. Sharon connaît l'envie de Shas d'entrer au gouvernement pour réaliser cette partie de son programme qui lui apporterait un immense public d'électeurs. Sharon mise donc sur cette alliance traditionnelle potentielle entre les électeurs de Shas et du Likoud. Chacun comprend que l'autre a avantage.
En tout cela, on ne parle pas du plan Shas de itnatéqoute auquel le Rav est opposé (en principe) mais il a déjà prouvé que si on lui pose la question sous une forme ad hoc, il peut fournir une réponse qui ne fait pas renier ses principes mais peut être interprétée dans le sens favorable souhaité sans qu'il l'ait dit. C'est ce que Chalom Akhchav a exploité pendant des années après avoir posé au Rav une question ad hoc pour l'utiliser. C'est là que tout va se jouer, en subtilité linguistique. Sharon est subtil en ces matières. Parfois il s'emporte et casse, mais il n'a aucune pudeur pour revenir. Ichaï lui laisse la porte ouverte en disant que cette question est uniquement halakhique et ne dépend pas de lui mais du Rav. Il rappelle que le Rav est contre la itnatéqoute mais, pourtant, que les conditions ont évolué depuis la mort d'Arafat. Tout est dit là. En somme: un grand marchandage demain, pour le moins, avec le souhait et la complicité des deux camps de conclure. Le point essentiel: comment sauver les apparences.
Mais tout est possible comme retournements pour faire pression; avec la probabilité finale d'un beau mariage. Dans la consternation des habitants de Gouch Katif.

Comment réagit la Bourse dans tout ce contexte? Elle fait comme les Palestiniens, hi 'hoguéguéte, elle fait la fête. Le succès de Sharon pour la constitution d'un gouvernement de coalisation approuvant la séparation d'avec les Palestiniens lui donne l'impression que les capitaux étrangers vont affluer en masse vers ce Silicone Valley qu'est Israël. Les Israéliens foncent vers la Bourse et elle atteint des sommets comme jamais. Que se passera-t'il face aux attentats d'hier ou à ceux que le Hamas promet pour les jours suivants. Tiendra-t'elle en misant sur la subtilité de Sharon ou, avec la même spontanéité, les Israéliens reprendront -ils leurs investissements en Bourses avec pertes moyennes mais en pensant éviter des pertes beaucoup plus grandes? Incertitude.

Les Nobels juifs, 22% des Nobels. (il y en a qui ragent quand ils entendent ce chiffre!!! à découvrir).
On en a très peu parlé en Israël de la dernière attribution à deux Israéliens. Bizarre
?

Réaction du Quai d'Orsay au choc produit en Israël par la vulgarité et l'agressivité des propos de l'ambassadeur Araud insultant tous les Israéliens traités de malades mentaux: ""Il est normal que l'ambassadeur de France, quel que soit le pays dans lequel il se trouve, réagisse quand des propos extrêmement forts pour ne pas dire choquants sont tenus sur la France", a réagi vendredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hervé Ladsous. Il est normal qu'il rectifie un certain nombre de jugements et pose certaines questions. C'est son rôle." (lien ici Yahoo http://fr.news.yahoo.com/041210/5/46eun.html) .
N'importe quel pays (y compris la France, en ce cas) hormis Israël
dont la patience est séculaire, aurait déclaré l'individu en question "persona non grata" et l'aurait prié de prendre ses valises. Il est certain que cette confirmation de l'arrogance vulgaire par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hervé Ladsous, va confirmer auprès des Israéliens dans une image très négative envers la politique officielle de la France. Encore une fois, que veut la France en jouant gratuitement ce sale jeu très vulgaire, il n'y a pas d'autre mot?
Il est sûr qu'en Israël et auprès de toute collectivité territoriale où il pourrait à l'avenir sévir, Araud sera vu comme un individu dont les propos et le style l'ont définitivement défini. Si le gouvernement français actuel aime ce genre d'ambassadeurs pour le représenter, c'est son problème, mais c'est un très mauvais service rendu aux Français et à la France. C'est la chute... après les tirs des soldats français sur la foule en Côte d'Ivoire lien ici" , les ambassadeurs s'y mettent, on tire tous azimuths en tous styles.
Lisez cette nouvelle politique de tirs verbaux et autres, vous serez édifiés sur l'image de la France dans le monde en ce moment sur ces sites africains:
http://www.ivoire-verite.info/
http://www.cameroon-info.net/cmi_show_news.php?id=15639&cid=22
http://beaute.afrik.com/forum/read.php?f=1&i=103712&t=103712
http://www.africatime.com/ci/nouvelle.asp?no_nouvelle=155288&no_categorie=2 Vous y lisez ceci:
«Barbarie». Dans les flots de haine distillés jour après jour par la télévision ivoirienne (RTI), les soldats de Licorne remplacent désormais les «rebelles» du Nord. Jeudi soir, la RTI a dénoncé leur «barbarie», assurant qu'ils auraient tué une cinquantaine d'Ivoiriens ces derniers jours. Le journal du soir s'est longuement attardé sur la visite de Simone Gbagbo, l'épouse du chef de l'Etat, au chevet de blessés. Mais aussi sur un graffiti écrit selon elle par un soldat français dans une salle mise à sac de l'aéroport : «A chacun son Noir !»
Et lisez, dans la presse de la France hexagonale: http://www.liberation.fr/page.php?Article=258116
ou http://fr.news.yahoo.com/041130/202/45w4d.html

Vous serez édifiés sur les donneurs de leçons.

Envoyez en Israël un autre ambassadeur, représentant du meilleur de la culture française, les centaines de milliers de Français vivant en Israël apprécieront également. Il y en a eu dans le passé. Nous aimons la France et nous aimons Israël, nous n'avons aucune raison de nous taire sur ces violations des droits de l'homme.
Et il y a toujours la possibilité morale de corriger le mal fait: que l'ambassadeur demande pardon à tous les Israéliens qu'il a insultés, non pas avec des pirouettes qui tenteraient encore de retourner sur eux les responsabilités, mais réellement en présentant ses excuses. Et chaque Israélien, sur la base de sa tradition, serait bon joueur et pardonnerait. Araud aura-t'il cette dignité? Elle ferait beaucoup. Et l'honorerait.
Cela, dans la paracha (Vayigash) de la semaine où Joseph et ses frères se réconcilient, accords de paix égypto-israéliens : http://www.modia.org/tora/berechite/vayigache.html
Une belle leçon de diplomatie donnée à tous les peuples et à Israël. J'espère que l'ambassadeur Gérard Araud lira ce cours de diplomatie donné il y a plus de 35 siècles et que nous traduisons et présentons. Il y verra ce que les Israéliens et tous les Juifs souhaitent, même envers l'agresseur.
Et alors, un mieux est possible. On espère qu'il entendra.

Essayons de mettre en evidence quel outil de developpement personnel est la pratique de l'allumage des lumieres de Hanouka.
Aujourd'hui, par un document tres emouvant: une lettre echangee en ce sens avec un jeune israelien parti aux Indes dans un achram hindouiste, ce qui n'est pas rare, et qui me demandait de l'aide en ces jours.Publication avec son autorisation.
http://www.modia.org/priere/joie.html#niv6

Une page sur les prix Nobels juifs a l'occasion de l'attribution à deux Israeliens, en essayant un peu d'humour, il faut bien... Soyez indulgents!
http://www.modia.org/infos/infos/nobels.html

Bien entendu, bonne fete de Roche Hodeche
http://www.modia.org/infos/etudes/roche-hoddeche.html
et decouverte du mois de Tevete avec ses faits, dates, personnages
http://www.modia.org/infos/calendrier/tevete.html



63% du Likoud contre 37% autorisent Sharon à négocier l'entrée de Avoda, Shas et Yahadoute ha Tora dans le gouvernement; il doit maintenant confirmer avec ces partis qui ont aussi leurs plans et prétentions fortes sur les ministères essentiels; Chinouï déclare qu'ils reviendront au pouvoir avec le Likoud et Avoda et continueront la politique laïque précédente avec les travaillistes qui la soutiennent, d'autant que Shas et Yahadoute ha Torah ne veulent pas du plan Sharon de retrait. A suivre.
La réaction est très vive au Mafdal et chez les habitants de Gouch Katif qui sont en choc .
Chabbate chalom! Paracha Miqets, l
a vraie confiance, bita'hone, comment la développons-nous chez nos enfants et en nous?

Nouvelles au 10 décembre, 27 Kislev. N-O-N !
Grave incident très peu protocolère (!): selon les sites de Maariv et du Yédiyote a'haronote, les deux plus grands journaux israéliens, Gérard "Araud" ambassadeur de France en Israël, dans une interview à la chaîne de radio Gaalé Tsahal, a insulté carrément les Israéliens qui, selon lui, manifestent des troubles mentaux (vlan) qu'il dénomme l'anti-françisme.

Bref, une provocation très très vulgaire pour un diplomate, une insulte généralisée lancée officiellement par une personne représentant la France et dans l'exercice de ses fonctions. Voilà qui ne va pas remonter l'image de la France et de l'outrecuidance habituelle de plusieurs de ses représentants prétentieux. Quel est le but de cette manoeuvre sur le plan international et sur le plan intérieur français? A qui doit-elle plaire? Qui veut-elle encourager contre Israël et les simples Juifs pris dans un même paquet. Y compris les Juifs français ayant la double nationalité. Une attaque complètement incroyable.
Araud, comme si cela ne suffisait pas, a attaqué aussi l'humoriste israélien très célèbre Eli Yatspane, un "type" israélien, dont le talent réussi à dérider par son autocritique plus de 500000 israéliens lors de ses émissions sur 6000000 au total en Israël, émissions d'humour centrées sur l'intifada et le terrorisme, il faut le faire. Voici la photo de l'humoriste qui fait rager un diplomate qui disjoncte.

Voici maintenant le compte-rendu du texte en hébreu sur les deux sites:
Maariv: "attaque (mitqafa) diplomatique contre Israël, ce matin l'ambassadeur de France accuse les Israéliens de troubles mentaux (afraôte nafchiyote) et le gouvernement israélien d'accuser la France pour toute chose et sur tout sujet.
Tout graffiti antisémite en France bénéficie de titres en premières pages" (on est en pleine vision paranoïaque, pour reprendre ses catégories par cette généralisation et par le fait car jamais je n'ai vu l'un de ces titres en première page de ces journaux. ndlr). Puis il a pris pour cible Yatspan qu'il accuse (sans humour) de "prendre continuellement les Français comme objet de son rire". (je prévois le prochain sketche de Yatspan sur l'ambassadeur). Il
Yatspan a répondu en direct et pointé "l'attitude paternaliste des Etats qui s'imaginent pouvoir faire la morale à tous les pays". Et durement, dans un direct, il a ajouté: "simplement parce qu'ils imaginent que ce qui leur en donne le droit est qu'ils connaissent en même temps le français et l'anglais, et rien de plus, eh bien non, cela ne vaut pas et c'est très moche ('hara)".
L'intervention du diplomate a suscité la colère (zaâm) dans les milieux politiques israéliens (si c'est ce qu'il voulait il l'a obtenu ndlr. Ce qui est grave, c'est qu'un diplomate formé et n'agissant que sur ligne prescrite, estime devoir faire cela. A moins ;-)) que ce soit indirectement un hommage à la force considérable israélienne par le nain français qui rage et trépigne ndlr. Que voulez-vous, comme disaient déjà au occidentaux Romains les Sages au temps du Temple, on comprend que ce vous soit difficile à supporter car, lorsque vous étiez encore dans les arbres à cueillir le gui, nous avions depuis 1800 ans une littérature considérable et encore révérée partout. C'est très dur à accepter, un petit peuple cultivé de 4000 ans sans discontinuité et que les deux religions les plus conquérantes et les plus agressives veulent copier sans y parvenir, et souvent en voulant le supprimer sans jamais y parvenir).
Le député Dorone de Chinouï déclare que" l'ambassadeur a ainsi donné une nouvelle impulsion à l'antisémitisme français. Et nous n'oublions pas qu'en nous traitant de malades, il ne fait que reprendre les clichés antisémites européens classiques de la pire période".
Et le journal Maariv de rappeler l'intervention de l'ambassadeur d'Israël en France Zwili contre la falsification du gouvernement français déclarant sur l'acte de décès que Arafat serait né à Jérusalem (falsification hostile qui a une importance puissante "contre" Israël) alors qu'il est né au Caire comme tous le savent.

Yehiyote a'haronote: http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-3016059,00.html
Araud a déclaré: "Les relations entre Israël et la France sont très difficiles (qachim méod), tout simplement vous nous haïssez (sonim otanou). Et le badrane (humoriste) Yatspane nous a pris pour cible continuelle pour rire sur notre compte (al 'héchbonénou)".
(Il me semble que si les terroristes et antisémites se contentaient de rire de nous comme les Français le font des Belges dans l'humour le plus lourd, on apprécierait au lieu qu'ils nous envoient des attentats et que la justice française assure des non-sanctions aux antisémites. ndlr). "Et Araud parle ensuite de la pathologie des Israéliens".
"Le Professeur Eli Barnavi (ex ambassadeur d'Israël en France, et dont chacun sait son engagement dans le courant dit pacifiste ndlr) a confirmé qu'il y a une paranoia en Israël et a dit: ha kol nakhone, tout cela est exact" (merci Mr Barnavi)...
"Le ministère des Affaires étrangères a élevé une protestation envers la France..."
etc, etc.

Ce que j'en pense personnellement? Araud n'a pas dérapé, il n'a pas fait une critique dont il avait le droit ou le devoir professionnel (reprouver les critiques israéliennes envers la France). Il a attribué à toute la population israélienne des tares, et cela nous rappelle les pires habitudes et accusations qui ont eu lieu en France avant et pendant la guerre 1939-44 contre les Juifs. Qu'un représentant du gouvernement français agisse ainsi sans fard, quand son pays est le lieu d'un antisémitisme montant, est plus que choquant, cela est très grave; c'est un feu vert donné officiellement aux antisémites classiques, qui ont procédé de cette manière, comme l'antisémitisme le fait dans les médias arabes antisémites qui animent une grande partie de l'antisémitisme en France, et se renouvelant dans les tactiques par rapport à hier. Voici une brochure diffusée en France pendant la guerre contre les Juifs, c'est cela: lancer dans l'imaginaire que tous sont anormaux, peu importe la tare, ensuite tout est possible pour condamner, on sait la suite et il n'y a plus alors de résistance:

Quand la qualification négative et l'incitation viennent officiellement d'en haut, alors tout devient possible.
L'étape suivante est prête puis l'éjection car cela est ressenti comme une question de vie ou de mort. L'histoire de France récente nous l'a appris. On ne jouera plus à tout cela, non Araud. Vous nous avez tous traités de "propre-à-rien" comme on disait alors, terriblement. Voilà un nouveau chapître écrit dans l'histoire de l'antisémitisme dangereux, une nouvelle version de la chanson d'Aristide Bruant en 1896 : "Les Youpins, c'est des vilains types". Maintenant, version révisée, mais la même: "les Israéliens, c'est des vilains types". Une nouvelle version Araud des slogans: "le chancre qui a rongé la France".


Araud a lancé le slogan sur les médias comme hier les médias in-formaient tout un chacun en soi, ainsi que le montre cette affiche de l'époque qui jouait le même rôle d'influence: "tous les Israéliens ont des maladies mentales". C'est une démarche des plus dangereusse que l'on connait dans les médias des pays arabes hostiles à Israël. Qu'elle reprenne en France, aujourd'hui, par un représentant officiel de la France doit être dénoncé éducativement avec la vigueur la plus ferme, moralement. A commencer par tous les millions de Français moraux de toutes origines. Nul ne peut jouer à nouveau avec ces mécanismes que l'on connaît bien.

Ils ont permis que la police française livre ensuite le plus proprement du monde nos familles aux assassins, transportés le plus proprement par la SNCF jamais inquiétée pour cette collaboration à l'assassinat. Nous connaissons tout cela de A à Z et avec le souvenir et la douleur de nos familles assassinées. A Monsieur Araud qui a tenté de lancer cette campagne médiatique, nous disons : "NON! Pas deux fois. Cette inhumanité ne recommencera pas. On ne remettra pas le disque qui a permis cela dans NOTRE génération? Vous le saviez et vous avez osé, vous avez essayé, nous ne le laissons pas passer". Allez voir ce qui est écrit, et méditez, à côté de la tombe du Capitaine Dreyfus sur la tombe de la famille Gompers au cimetière Montparnasse, à la demande de mon épouse orpheline, en lettres de véritable or pour que vous ne l'oubliez jamais: "livrés par la police française aux nazis pour être assassinés à Auschwitz". Jamais, nous, Français Juifs et Israéliens, ne vous permettrons pas de remettre quelque peu cette musique qui a produit, d'enchaînements en enchaînements, cette fin très officielle via la gare de Le Bourget-Drancy:

Que cela ait été fait consciemment ou inconsciemment ne change rien. Il faut stopper et réparer, avec vigilance, cela est vital pour la vie et la dignité de TOUS.
Je voudrais ajouter ceci qui est important. Il ne se passe pas de jour en Israël où l'on entend des publicités qui parlent du charme de Paris, de la beauté des paysages de France, des voyages en France qui sont l'une des destinations les plus prisées des Israéliens, qui parlent avec une certaine admiration (amusée certes) de l'accent français de notre collectivité quand nous parlons hébreu. Les scientifiques apprécient la coopération franco-israélienne. Cela est vrai, gentil, et admiratif, et fait de la publicité à la France. Yitspan vient encore de le redire sur les ondes ce matin, en parfait diplomate, au langage subtil mais bon et sincère.
Pourquoi, au contraire, la France envoie-t'elle un ambassadeur si agressif, si méprisant, si injurieux pour la représenter, et qui utilise les pires procédés de l'histoire de France? Et qui porte un tel préjudice à la France? Les Israéliens ont vraiment la nostalgie de l'époque de l'amitié sincère entre les deux gouvernements, sans language double.


Préparer pour le 9 au soir:

On peut nous accuser, voilà 20 siècles que la civilisation occidentale le fait. Notre souci n'est pas ces opposants et ennemis, loups parfois déguisés en brebis amies. Nous cherchons les clefs, pendant Hanouka, pour avancer pas à pas vers plus de lumière. Pour cela, profitez de la pédagogie et de la psychagogie qui nous est présentée dans le psaume 30 de David, pour y parvenir. Chaque jour, si vous étudiez ce que j'y ajoute, vous avancerez dans cette découverte pour la conduite personnelle de la vie. Lien: http://www.modia.org/priere/joie.html

Nouvelles
-L'Egypte se dépense beaucoup pour faire croire qu'elle a établi des liens et des accords entre Palestiniens et Israël, malgré les démentis des deux côtés, même si Jérusalem reconnaît que l'Egypte, en intermédiaire (métavékh), tente d'organiser une telle rencontre aux USA pour l'avenir. Elle essaie aussi de rapprocher les pays arabes d'Israël (lien ici), mais la réserve d'Israël vient de ce que l'incitation (assata) continue contre Israël et contre les Juifs dans les médias égyptiens qui n'ont pas la liberté d'expression, car la politique des armes contre Israël n'a pas encore changé par l'aide aux terroristes. Clair: les USA viennent de déclarer qu'elle n'est au courant d'aucun des projets d'intermédiaire de l'Egypte. Comprenne qui peut.
- Ce 9, le Likoud doit voter pour approuver ou repousser le projet de Sharon de faire entrer les travaillistes au gouvernement pour faire passer la itnatéqoute. Beaucoup de difficultés, depuis l'autorisation que le tribunal doit donner à ce vote qui veut éliminer toute tentative de présenter une autre motion que celle de Sharon, mais Sharon aime les "campagnes" en tacticien militaire. Ses opposants l'accusent de procédés antidémocratiques, de menaces envers les ministres, etc.
Parallèment, encore une autre affaire de gros sous avec le fils Sharon en liaison avec le financement international interdit pour le Papa, et des sommes rondellettes versées au fils. Mais déjà, les enquêteurs laissent filtrer qu'il sera difficile de prouver que tout n'a pas été fait dans les règles. Allez comprendre pourquoi diffuser tout cela, affaire après affaire (Ginger apres Nimrodi en quelques jours), en faisant déjà savoir qu'on enterrera les dossiers... Le fils Sharon refuse de répondre aux questions de la police (lien ici).
Sharon a toujours utilisé l'argument de son gain exact auprès de Bush, mais maintenant que Bush a gagné les élections et qu'il ne sait plus comment sortir de l'échec en Irak et de la non-victoire contre Bin Laden, il devient de plus en plus négatif contre Israël: son responsable du dossier Proche-Orient à la Maison Blanche, Elliot Abrams, déclare (contrairement à Sharon), que ce sont toutes les implantation juives au delà de la ligne verte qui devront être abandonnées et une campagne est lancée aux USA contre Israël accusée d'espionnage industriel dans divers secteurs. Israël dément très officiellement tout espionnage quelconque aux USA qui mettrait en cause une alliance aussi précieuse. Mais le vent tourne quelque peu.
- Au parti travailliste, même situation: l'ancien (Péres) mène également une campagne acharnée contre les plus jeunes. Il a été invité de façon honorifique à présider temporairement le parti et s'incruste en refusant les élections primaires, en refusant le vote secret. Il va plus loin en voulant les interdire par le tribunal mais il a joué très mal car il a présenté un faux au tribunal; ce dernier a répliqué de façon cinglante et a remis le faux à la police pour agir en conséquence. Peres déclare sur les ondes qu'il en a assez de toutes les attaques contre lui qui ont duré toute la vie et qu'elles ne sont que mensonge. Tout cela est vraiment de la petite politique politicienne. Mais on n'a pas le choix, les combats pour le bien se passent dans des conflits difficiles. Aucun motif en tout cela pour prendre des distances et déserter de la construction à réaliser.

Tout cela est la règle magnifique formulée par le Traité Guittine du Talmud en ces termes:
Ein adam ômed âl divré Tora élla im kén nikhchal bahén
Aucun homme ne peut réussir à accomplir ce que demande la Torah s'il n'a pas d'abord échoué en essayant d'y parvenir (page 43a et son Rachi).


- Chez les Arabes de Jérusalem et Palestiniens, un sondage montrerait une évolution: ils s'éloigneraient un petit peu du soutien au terrorisme contre Israël. Leur soutien à cette politique terroriste serait passée de 65% à 41% en 6 mois: positif mais il est quand même invraisemblable qu'un tel pourcentage apprécie le meurtre d'innocents. Le candidat du Fatah d'Arafat Abbou Mazen l'emporterait de 6% dans les sondages sur Barghouti soutenu par le Hamas. Mais tout cela semble aussi très orienté par la direction du Fatah pour soutenir son candidat officiel Abbou Mazen. Nous ne pouvons accorder aucune fiabilité à ces chiffres.
- La campagne de diffamation de l'extrême gauche contre l'armée d'Israël continue en essayant d'accuser les soldats tuant des terroristes s'infiltrant, de tuer des blessés alors que les soldats sont en situation de combat et en danger tant que cet ennemi n'est pas neutralisé. Le Rav Chélomo Aviner est monté au créneau disant que selon la halakha, ils ne doivent pas hésiter et doivent tuer ceux qui veulent tuer les Juifs. Le Chef d'Etat-major redit sans cesse que le combat d'Israël est autant pour la morale que contre les tueurs, et demande de prendre en considération les conditions réelles du combat, surtout que -contrairement aux lois internationales de la guerre- les terroristes se camouflent en zone habitée; et ensuite les gauchistes accusent Israël de mettre en danger les civils et de les prendre en bouclier dans le combat, ignominie qui est bien entendu reprise avec joie par les médias étrangers sous le prétexte que -puisque des Israéliens accusent- il va de soi que les défenseurs non Israéliens des droits de l'homme doivent protester. Que la lumière de 'Hanouka ouvre un jour les yeux de ces Juifs poignardant leur pays internationalement sur une falsification de la complexité de la situation et en ne diffusant pas la vérité répétée sans cesse ici: Tsahal est l'armée la plus morale du monde, ha moussarite bé yoter. Sharon le redit publiquement et officiellement (lien ici). Voyez comme cette campagne, et la réaction morale de Tshal est retournée en baisse des valeurs morales quand les chefs d'Etat-major affirment qu'Israël a et doit avoir ce souci moral: lien ici avec Le Monde, l'art de retourner pour que les lecteurs avalent la pilule à l'envers.
Lire le poème La colombe de la paix. http://www.modia.org/poeme/aurores/vautour.html
J'ai rencontré un enfant de 10 ans capable de dépister ces méchants, il m'a inspiré ce poème: http://www.modia.org/poeme/tresor/lesgants.html
Avant mon alyah, dans une consultation psychologique (où aucun signe des lieux ni mon nom ne pouvaient indiquer que j'étais juif), je reçois des parents très engagés dans la politique à droite-droite-droite et qui m'amènent leur fils de 10 ans qui présente de sérieux problèmes scolaires. Je les entends et je reçois ensuite l'enfant et lui dis pour entrer en matière: "comment t'appelles-tu?" Il me répond : "à l'école, on m'appelle Attila, parce qu'on dit que je détruis tout sur mon passage". Stupéfait, je continue impassiblement. Et, au cours d'un test banal d'intelligence, l'enfant relève la tête du cahier et me dit: "vous ne trouvez pas qu'il y a une odeur de gaz ici?". Je cherche à détecter et je dis "non, je ne sens pas". Il me regarde d'un air méchant et me dit: "vous ne seriez pas juif, par hasard?". Je n'ai jamais entendu une telle horreur et j'ai eu peur pour cet enfant déjà près à tant d'horreurs, avec une intelligence incroyable. Voilà parfois de quoi enfante cette civilisation. Hélas, dans la réalité. Mais toujours avec des gants et avec intelligence. Comment dénouer ces conditionnements séculaires?

- Cérémonie des Prix Nobel: on n'oubliera pas à qui cet organisme, fondé par les fonds venus de la découverte et de l'exploitation de la dynamite par Nobel, attribua son prix au chef des tueurs de Juifs, Arafat, qui criait: "montez en millions à Jérusalem en chahid", appelant au sang et au massacre. Entouré de smokings.

- Bush donne une enveloppe de 20 millions de dollars aux Palestiniens pour soutenir l'Autorité palestinienne et inciter les autres pays à en faire autant. Cet organisme réclame sans fard 4 milliards et demi de dollars. (lien ici).
Comme vous le constatez, je vous mets objectivement les liens avec ces informations, ce n'est pas ma prose, mais celle des grands journaux.

La tendance très importante à détecter: Bush et les Européens lancent l'idée que c'est le conflit israélo-arabe qui destabilise le monde. Sous-entendu: les Israéliens doivent céder, sinon ils sont responsables de tous les maux du terrorisme mondial qui menace le monde, les USA et l'Europe qui ont des ennuis dans leurs combats à cause de cette intransigeance israélienne. Une nouvelle forme des Juifs bouc-émissaire. Et Bush et Chirac sont d'accord pour travailler main dans la main sur ce thème. Et ils se dépensent durement depuis une semaine dans tous leurs contacts pour lancer l'idée (lien ici par exemple http://fr.news.yahoo.com/041208/202/46b6b.html). Repérez bien cette tactique dans les déplacements et discours de ces deux hommes.



Nouvelles au 8 décembre, 25 Kislev.
Cadeau de 'Hanouka: j'essaie de vous donner votre Israël et votre Torah comme étant à vous, où que vous soyez dispersés, et j'essaie de partager avec vous cet lumière d'héritage où moi-même je suis toujours en dispersion et en état d'y revenir et de le revivre. Les nouvelles d'Israël sont uniquement cela et non pas du journalisme, mais rien qu'une réflexion pour essayer de bien reprendre l'axe. Un essai que je partage. On ne peut mieux contrétiser cela qu'en comprenant avec la tradition ce que le Roi David nous a dit en ce sens dans le psaume 30 qui est celui de 'Hanouka. Lisez cette nouvelle étude que je viens de réaliser avec vous. Lien ici:
http://www.modia.org/priere/joie.html

Nouvelles pour réflechir vers la lumière:
Extrait d'un interview du Grand Rabbin Yossef Haïm Sitruk (lien ici):
" S'agissant de la condition de la communauté juive de France, M. Sitruk a déclaré que "même si elle est difficile, cette situation est loin d'être préoccupante".Interrogé sur le départ en Israël des juifs de France à l'appel lancé en juillet dernier par le Premier ministre israélien Ariel Sharon, M. Sitruck a noté que "l'attachement des juifs à Israël ne s'explique pas par une position politique quelconque"."Je les encourage évidemment à aller en Israël et je trouve que c'est un bon choix", a-t-il déclaré, ajoutant toutefois qu'"il ne faut pas se sauver" de France, une "terre d'accueil et de liberté". M. Sitruck achevait une visite en Tunisie à l'occasion d'un colloque international sur le dialogue des religions pour la tolérance et la paix."

On parle officiellement en Egypte d'un accord de principe entre les Palestiniens et les Israéliens sous l'égide de l'Egypte pour une sorte de cessez-le-feu pendant la poursuite de négociations en accord avec les USA et l'Europe. Cela permettrait le retour rapide de l'ambassadeur d'Egypte en Israël. Cependant, des réactions à Jérusalem aussi bien que depuis les mouvements terroristes palestiniens, semblent être beaucoup plus conditionnels. Jérusalem fait savoir que si les actions armées palestiniennes cessent, Israël répondra dans le même sens, mais continuera à lutter contre les terroristes. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour qu'un communiqué officiel depuis Jérusalem dément le communiqué égyptien. Donc, il y a contacts et guerre psychologique, avancée et dénégation de Jérusalem pour ne pas susciter des réactions vives avant le vote dans le Likoud, probablement.

Affrontements vifs au parti travailliste où Peres utilise toutes les subtilités des réglements pour tenter d'interdire le vote secret. Les instances juridiques ont à trancher.

La Knesset a approuvé à l'unanimité un projet d'attribution de la nationalité israélienne et des allocations de dédommagements aux habitants du Sud-Liban (armée dite Tsadal) qui s'étaient engagés dans l'armée avec Israël et luttaient contre les mouvements hostiles à Israël.

Les opposants à Sharon dans le Likoud durcissent le ton. Ils refusent d'être appelés moredim (rebelles) mais se nomment les fidèles (néémanim), accusant Sharon d'être le seul rebelle. Ils déclarent qu'ils pourraient quitter le parti si leur proposition de refuser l'entrée des travaillistes au gouvernement n'est pas discutée dans le Comité central avant l'élection de jeudi. Même s'ils se trouvaient minoritaires après ce vote, ils voteraient contre le projet Sharon à la Knesset. La question est: combien opteraient pour cette position qui pourrait faire tomber Sharon. Les bruits les plus divers circulent sur leur nombre, stable ou s'affaiblissant.

Le ton monte également entre les Juifs menacés de transplantation hors de Gouch Katif et ceux qui s'apprêtent à le réaliser ou l'approuvent publiquement. L'exemple le plus marquant est l'opposition au Grand Rabbin de l'armée le Rav Israel Weiss qui a fait un psaq halakha favorable au plan Sharon et disant aux soldats que la halakha leur permet de réaliser ces ordres et ne leur permet pas de s'y soustraire. Cela, à l'encontre des autres opinions des Grands Rabbins d'Israël Shapira, Eliahou et autres. Une campagne de lettres le harcèle, le traitant des pires épithètes reliés à la seconde guerre mondiale et lui disant qu'avant d'autoriser à déterrer les corps des enfants des familles des autres, (lien ici) qu'il déterre d'abord le corps de sa fille Téhila, tuée dans un accident de la route à 8 ans: "qodem totsi éte bitékha min ha qéver". Il répond: "lo ikana la iyoumim, je ne céderai pas aux menaces". On réalise à quel point les gens sont touchés dans leur chair par le plan Sharon, car il ne s'agit pas là des actions de quelques isolés mais d'une action massive contre la vie la plus personnelle de milliers de Juifs, et des réactions massives de ces Juifs contre ceux qui vont passer à l'action contre eux. On entre de plus en plus dans le concret des questions les plus délicates. Le plus choquant a été d'entendre ceci sur les ondes: un partisan notable du plan Sharon a dit ceci: "on parle de plus en plus d'une guerre des Juifs contre leurs frères, mais ne craignez pas, cette guerre fraternelle n'aura pas lieu car ce ne sont pas nos frères". Où en est-on arrivé! Pendant ce temps, on passera son temps à savoir si telle ou telle émission de TV est anti-israélienne dans tel pays d'Europe, ou on se rassemblera simplement ailleurs dans les rassemblements de vedettes musicales juives. et c'est beaucoup mieux que rien. Tout cela est cruel et insupportable dans nos tripes. Pourquoi en est-on là dans notre peuple? Que la lumière de 'Hanouka nous redonne un peu la hiérarchie des valeurs et la pureté de l'huile intérieure reliée à la Torah chez tous.

Guilad Sharon, le fils du Premier ministre, après son frère et son père, est convoqué une fois de plus par la police pour enquêter sur de nouvelles affaires juteuses liées à la politique. Nous ne sommes pas le seul pays dans cette situation (France, ONU, etc, etc) mais quand même... Pendant ce temps, des millions ont faim sans que cela ne semble ébranler, et la bourse atteint ses sommets, puisqu'elle imagine que les capitaux étrangers reviendront si on donne Gouch Katif!!!

Je vous parlerai une autre fois de nombreuses émissions de radio très éducatives, fraternelles, instructives, il y a aussi beaucoup de bien qui se fait par beaucoup de gens de tous horizons.


Nouvelles au 7 décembre, 24 Kislev.
Lettre personnelle, suivie de nouvelles d'Israël
'Hag ourim saméa'h ('hag=fête. ourim=lumières. saméa'h= réjouisse)
http://www.modia.org/infos/etudes/hanouka.html

Voilà notre pays sous 'Hanouka.
Je ne sais pas si vous habitez dans un pays ou, a la radio, les journalistes de n'importe quelle tendance vous repetent comme un evenement national que ce soir, le 7, c'est le debut de la fete de Hanouka. Moi, oui, et je sens alors la difference entre ce que je vis ici et l'immersion dans laquelle je vivais avant.
Avec joie.
A l'entree de Jerusalem, la plus grande hanoukia au monde, 22 metres de haut, par l'association Méir panim qui procure de la nourriture aux enfants necessiteux.

Et, au moment de Hanouka, on sent que nous allons prendre doucement le sens de la vague de la confiance en la lumiere, et trouver l'assurance que nous avons a portee de nous la solution aux difficultes de tous ordres que chacun vit, et que notre peuple vit: il suffit de miser sur la purete, et non plus sur les plans acrobatiques et les combines des partis qui divisent et des politiciens qui nous menent dans des ruelles invraisemblables chaque jour nouveau.
Tout un peuple va prendre ce recul et emprunter cette piste.
On dira chaque jour le psaume 30 qui est commente sur le site:
http://www.modia.org/priere/joie.html

Bonne fete. Si nous croyons ensemble a notre capacite de choisir le niveau de la lumiere, nous gagnerons. Et faire cela ensemble entre Juifs, ce sera alors LE grand miracle.

Bonne et joyeuse fete lumineuse.
Yehoshua Rahamim Yerouchalayim

Avez vous vu le poeme que j'ai illustre en ce sens? Je vous l'offre, avec de tres beaux dessins:
http://www.modia.org/poeme/presence/cypres.html


et l'exposition realisee pour vous de belles 'hanoukiyotes:
http://www.modia.org/infos/israel/qehilotes/ahavatqehilot.html

NOUVELLES
Dans un attentat terroriste faisant exploser (itpotsets) une charge (mitâne), vient d'être tué un jeune soldat, Nadaf Kodinski et ont été blessés plusieurs autres. Notre union avec la famille. Il n'y a aucune mesure prise du côté palestinien dit modéré (Abbou Mazen, candidat appuyé par l'Occident) pour agir sur les organismes palestiniens terroristes déclarés (Hamas). Actuellement, selon les sondages, sont à égalité Abbou Mazen et Barghouti le candidat emprisonné en Israël pour 5 peines de condamnation à perpétuité pour meurtres terroristes. Abbou Mazen plait mais ne fait rien contre.
Pendant ce temps, aujourd'hui un autobus de Chalom Akhchav patrouille autour des implantations juives situées à proximité de zones palestiniennes pour tenter de détecter s'il y a des développements qui ne seraient pas strictement permis par le budget actuel, collaborant ainsi directement et médiatiquement avec l'autre côté. Pourquoi cette obsession antiisraélienne et cette collaboration?

- les élections au Likoud auront lieu Jeudi. Sharon se dépense beaucoup pour mobiliser les électeurs car il craint que la fête familiale de 'Hanouka ne retienne chacun chez soi. Une campagne officielle est menée contre les moredim (les opposants au plan de Sharon de retrait, itnatéqoute), les présentant comme des minoritaires, alors qu'ils l'ont emporté deux fois contre lui dans le Comité central, merkaz. Cala est normal, chacun mène son combat. Les opposants déclarent qu'ils s'exprimeront non seulement dans le parti mais aussi à la Knesset contre la position du gouvernement.
Bibi rencontre Sharon pour lui demander de n'accepter au gouvernement que des partis acceptant son programme économique et son budget. Encore un souci pour Sharon. Mais il peut cependant compter sur le fait que Bibi fait toujours des déclarations mais trouve ensuite une autre formule verbale lui permettant de continuer à aller avec Sharon dans le sens contraire à son refus initial.
- au parti travailliste, le conflit interne est vif entre les différentes tendances pour la direction du parti et pour les éventuels portefeuilles.
- le parti férocement contre tout ce qui est juif avec une teinte dite religieuse a réussi un dernier coup avant que Lapid quitte le ministère de la justice: il a annulé le budget attribué aux tribunaux rabbiniques d'Union soviétique qui délivrent les pièces indispensables de judaïté, de mariage, de divorce, etc. Lien ici. Comme ils l'ont dit publiquement en le revendiquant: on a le droit d'être Juif et antisémite. Le Rav Ôvadia Yossef, en réplique, a dit au parti Shas: c'est le cadeau du miracle de 'Hanouka que le parti Chinouï soit sorti du gouvernement. Mais Shas redoute que s'il entre au gouvernement, Sharon ramène alors le parti Chinouï. Et, aussi méfiant, le parti Yahadoute ha Torah ('haridim achkénazes) a déclaré qu'il n'entrera au gouvernement Sharon que si Shas (religieux sépharades) y entre également.
- les associations d'extrême gauche, reliées par les journalistes de leur tendance, cherchent tous les incidents où des Palestiniens ou même des terroristes auraient été traités de façon non légale pour faire une action médiatique contre Tsahal.
- les 'haridim mènent une campagne contre le téléphone mobile portable (ha téléfone ha céloulari) en raison des services pornographiques qui y sont mis à disposition. De même sur l'internet.
- un prix de 10 millions de dollars serait attribué pour qui donnerait des informations fiables sur le prisonnier Ron Arad. La famille reste publiquement très amère envers ce qu'elle appelle la passivité du gouvernement envers leur fils disparu. Cela d'autant qu'Israël s'est dépensé sans réserve pour obtenir la libération du trafiquant Tennenbaum. Plus que bizarre.
- la police se réorganise pour lutter contre le crime organisé qui devient de plus en plus audacieux (meurtre d'un juge pour non libération d'un mafieux, meurtre de convoyeurs de fonds bancaires, tentative d'intrusion dans les partis politiques, etc). En fait, il s'agit d'un problème moral global, parallèle à l'action systématique contre les valeurs juives de la part d'une soi-disant élite, et qui travaille à les éliminer de la vie publique comme de la vie éducative. Et aussi de l'exemple lamentable des nombreuses "affaires" de corruption politique sur des sommes colosssales qui se terminent régulièrement par des non-lieux judiciaires pour l'argument appliqué aux plus hauts responsables de "manque de preuves suffisantes". On récolte ce que l'on sème.
- le nombre des tentatives d'attentats est en baisse, cela étant dû à l'efficacité de la barrière de sécurité, de la liquidation de nombreux chefs terroristes, de la préparation des élections chez les Palestiniens, et de la tentative de rapprochement de ces milieux avec les USA, appuyée par l'Egypte. Mais la stratégie reste la même, si la tactique hésite. Des collaborateurs supposés avec Israël continuent à être liquidés en milieu palestinien par leurs frères. Des charges explosives continuent à être découvertes et des tirs de roquettes continuent à être tirés.


Nouvelles au 6 décembre, 23 Kislev
- Rav Shapira http://www.nrg.co.il/online/11/ART/832/405.html
Moché Katsav, President (nassi) de l'Etat d'Israel

rencontre le Rav Shapira, ex Grand Rabbin achkénaze d'Israel et leader spirituel important, qui a dit aux soldats de refuser de deporter les Juifs de Gouch Katif vers une autre region. Il n'a pas reussi dans sa tentative, le Rav soutenant que c'est le gouvernement qui cree cette situation immorale et non lui. Ils se reverront une seconde fois.

Azzam Azzam, un Israelien druze detenu pendant 8 ans en Egypte en accusation mensongere d'espionnage vient d'etre libere. Il a vecu ainsi dans une cellule de 2 metres sur 2. Ignoble. Maintenant, pour des avantages politiques envers les USA, il est libere, objet manipule par les plans des grands qui voudraient remettre Israel sur la scene des conflits a resoudre selon leur imagination subite pour faire oublier le bourbier de l'Afghanistan puis celui de l'Iraq. Ces grands jouent aux marionnettes avec la vie des gens pour leurs espoirs mediatiques et dominateurs.
Louons notre gouvernement qui n'a pas abandonné un Israélien jusqu'à sa libération.
Alors, maintenant, il faut libérer Pollard (lien ici) qui a la nationalité israélienne et qui a été abandonné lachement.

Nous penserons à lui avant d'allumer les lumières de Hanouka, pour que sa libération soit imminente et qu'il ressente cette lumière qui approche. Je vous le demande et demandez-le autour de vous, en chaîne.

Yossef essayait de vivre purement selon la Torah au milieu et au dessus de ces politiques et conflits, apprenons de lui:
Miqets

Un poeme nous rend sensible cette position du Juif, avec dessins et photos:
Cîme du cyprès.


Nouvelles au 5 décembre, 22 Kislev
Une paracha qui nous prend dans toutes nos dimensions les plus personnelles: Miqets
Urgent: la préparation de 'Hanouka : 1e lumière le 7 au soir.
Un nouveau poème: Cîme du cyprès.
- prières demandées (page ici) pour un enfant de 8 ans atteint de leucémie: ACHER SHMUEL ben Katia RIVKA

Israël
- Depuis sa réélection, Bush multiplie les initiatives qui mettent en péril Israël: vente de missiles à la Jordanie (lien ici), priorité donnée à la formation d'un Etat palestinien (http://fr.news.yahoo.com/041204/202/46484.html) et présentation du problème palestinien comme étant la cause du terrorisme mondial, donc pressions sur Israël.Même si on entoure tout cela de belles formules d'amitié envers Israël. Notre salut n'est pas dans les puissances qui ne cherchent que leur intérêt, suivant l'intérêt personnel de la conjoncture pour tel ou tel leader. Nous savons ce qui peut assurer la paix maintenant pour Israel.
-Le Rav Lau, ex- Grand Rabbin achkénaze d'Israël, lance un appel aux Juifs d'Europe pour leur émigration en Israël et déclare que c'est la fin du judaïsme européen, dans l'augmentation progressive de la haine antisémite et du départ progressif des Juifs vers d'autres horizons: USA, Canada et Israël.
Cette déclaration s'ajoute aux déclarations actuelles d'autres grands rabbins d'Israël:

Le Rav Mazouz, de la Yeshiva du judaïsme tunisien en Israël (lien ici)


vient de lancer un appel aux Juifs de France pour qu'ils se lèvent et montent en Israël: "vous n'avez pas à rester en France, leur dit-il précisément, levez-vous et montez vers la terre sainte". Voici le texte, transmettez-le à vos communautés, associations et à vos rabbins en France:

Nul ne pourra plus dire que les rabbins ne se sont pas prononcés. Son appel se joint aux appels précédents de rabbins d'Israël:

Ils émanent du Rav Chélomo Aviner, Directeur de la Yeshiva Atéréte Cohanim,

et du Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou,



et de l'ancien Grand Rabbin d'Israël et Directeur de la Yehiva du Merkaz ha Rav Kook, le Rav Avraham Shapira


Voici le texte de leur appel:
"Appel saint

L’heure est venue de monter en Israël !

Monter en Eretz Israël a toujours été, au fil de toutes les générations, une mitsva (= un commandement), comme il est écrit “vous prendrez possession de la terre et vous vous y installerez” (Les Nombres - chapitre 33 verset 53) et comme il en ressort de manière explicite dans la décision halachique du Ramban (mitsva positive 4 en ajout au sefer hamitsvot du Rambam) et enfin comme le conclut le “pithé téchouva” : « … tous les décisionnaires Richonim et Haharonim sont d’accord que monter en Israël est une mitsva… » (Choulkhan Aroukh , Even Haézer chapitre 75 remarque 6).

Seulement, durant toutes ces générations, nous avons été empêchés d’accomplir cette merveilleuse mitsva à cause des peuples cruels qui nous ont, tour à tour, fermé les portes du retour, conformément à la sentence divine qui décrêta l’exil pour le peuple d’Israël.

Mais depuis que, grâce à la bonté divine à notre égard, les portes de notre terre nous ont été réouvertes, alors cette mitsva est entrée à nouveau en vigueur et désormais tout juif se trouvant en terre étrangère a de nouveau le devoir de l’accomplir et c’est aussi un signe pour nous, que la volonté de D… est que nous écoutions aujourd’hui l’antique parole divine proférée à Avraham :

“Va pour toi… vers la terre que je te montrerais” (la Genèse chapitre 12 verset 1).

D’autant plus que dans plusieurs pays, et particulièrement en France, l’antisémitisme se réveille comme un oiseau de mauvaise augure et vient se rajouter à la catastrophe des mariages mixtes. Ensemble, ces deux fléaux menacent les Juifs en exil de destruction systématique (A D… ne plaise).

C’est pourquoi nous lançons cet appel à tous nos frères résident en dehors d’Israël:

« Epargnez vos corps et vos âmes et accomplissez cette merveilleuse mitsva, levez-vous et montez en Israël, notre terre sainte ! »

Rav Chlomo Aviner
Oz Le-israel

Je soussigné, déclare me joindre à cet appel.
Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou.

Roch yeshivat Merkaz harav, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Avraham Shapira.

A chacun de réfléchir personnellement, je vous transmets seulement les pièces du dossier.


- Un sondage de Maariv indique que, à l'approche de la demande de Sharon au Comité central du Likoud, 60% des membres seraient favorables à l'entrée des travaillistes au gouvernement. A suivre. http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=11893

France
- Modia, vigilant sur ce qui peut avoir une influence envers Israël, avait devancé depuis longtemps par des liens enverfs les films prouvant les faits, ce qui se révèle maintenant dans les médias: des commissions d'enquêtes sont exigées par les associations et une commission d'enquête parlementaire sur le rôle des troupes françaises qui ont tiré en direct sur la foule des manifestants africains non armés. Voir ici Le Monde.
- L'affaire Enderlin n'en finit pas de faire réagir contre ce film qualifié de faux et diffusé en France et qui a porté un préjudice considérable à Israël accusé faussement de la mort filmée d'un enfant. L'agence Mena suit le dossier sans cesse, lisez les derniers développements: http://www.menapress.com/
- les associations de gauche de défense des droits de l'homme se disputent s'ils doivent lutter ou non contre le ras-le-bol envers l'islamisme extrémiste en France (islamophobie), ou contre le port du voile de ces associations vu par elles comme humiliant la femme et atteinte à la République laïque, pas moins.
- les tendances franco-françaises et franco-israéliennes engagées s'opposent parmi les animateurs activistes de la communauté juive: http://www.migdal.org/annonce/13.php
- petition du Crif contre l'autorisation de diffuser donnée à la TV du mouvement terroriste Hesbollah en France: http://www.crif.org/index02.php?type=action&id=3878&menu=10&sm3=action
- un article contre les "rabbins magiques". Nous avons sur Modia, ce qu'en disait un grand Sage sur des excès (lien ici), c'est à étudier, et ne mélangeons pas tout.


Nous pouvons être fiers d'Israël: le Chef d'Etat-major de Tsahal, Yaalone, mène avec persévérance une action éducative pour rappeler à tous les corps de l'armée et à chaque soldat les valeurs morales qui sont la justification et la base de l'action de l'armée. Il saisit l'occasion de chaque manquement ou incident pour rappeler les principes et les précise dans le cas particulier concernant le respect de la vie, le respect des personnes, la dignité dans le comportement entre soldats, entre gradés et ceux qui sont sous leurs ordres, envers les populations civiles. Il demande également de rapporter les incidents qui seraient des manquements, sans craindre. Il le dit clairement: "tsarikh léssapér âl miqrim lo moussariim", il faut raconter au sujet des cas non moraux (traduction littérale).


Le degré de satisfaction des Israéliens
Un sondage -réalisé par le Département de la Direction des affaires publiques de la Grande Ecole de Sciences Politique de Haïfa- a classé de 1 (mauvais) à (très bon) la satisfaction des Israéliens envers les services publics.
En tête du positif: le train (3,96), la poste (3,85), les renseignements généraux de sécurité (3,69), l'armée Tsahal (3,67), la compagnie El Al (3,51), le téléphone (3,51), l'électricité (3,50), les autobus (3,48), les caisses de maladie (3,38).
Cette appréciation est très importante pour tous ceux qui envisagent de vivre éventuellement en Israël: ils découvrent ainsi que l'ensemble de la population est satisfaite de ces services essentiels. Cela signifie qualité de vie.
Voici maintenant, en ordre décroissant, les services envers lesquels l'appréciation est moindre ou en dessous de la moyenne: la justice (2,88), la police (2,78), les impôts (2,67), les municipalités (2,67), les services de l'emploi (2,41), les banques (2,31), et en queue du peloton la vie politique: la Knesset (1,93), les partis politiques (1,71).
Il ne s'agit pas de donner une valeur absolue à un sondage mais cela donne des éléments de réflexion.

France et terrorisme
Après avoir autorisé la diffusion de la chaîne TV du mouvement terroriste Al-Manar du Hesbollah, la France tente de faire machine arrière devant les protestations mais ce ne sera pas simple. (http://fr.news.yahoo.com/041202/85/460tw.html).

Rappels:
1. Comprendre le Chémâ Israël
et poème grave pour l'éducation de nos enfants


2. Comment présenter notre prière dans le malheur?
Les psaumes 86 et 63.
Une pédagogie essentielle!


3. Commentaire de la paracha de cette semaine:
Vayechev La clef du malheur et du bonheur.

Le sens de la fraternité juive
Le pauvre, la veuve, l'orphelin, le guér


Nouvelles au 2 décembre, 19 Kislev
Immense échec (69 contre, 43 pour, 8 abstentions) pour Sharon et Netanyahou devant la Knesset qui a refusé le projet (hatsaâ) de loi du budget ('hoq ha taqsiv) et de la loi d'application ('hoq esdérim) qui lui est jointe. La commission du budget ne peut pas discuter de ce projet.
Ont voté pour: tout le Likoud y compris les morédim (révoltés contre Sharon) et seulement le parti de Yahadoute ha Torah ('haridim achkénazes). Tous les autres partis ont voté contre. Shas s'est divisé entre contre et abstention.
En conséquence:
- la politique sociale de gouvernement Sharon-Bibi est vue comme tellement négative par la création d'une classe d'un tiers de la population en pauvres que les partis qui voulaient sauver leur plan de liquidation de Gouch Katif ont préféré y renoncer pour refuser ce budget antisocial à leurs yeux.
- Sharon remet aux 5 ministres du parti Chinouï leurs lettres de démission (mikhtavé pitourim). Lapid, président de Chinouï, déclare que Sharon a donné un coup de couteau dans le dos de Chinouï, termes violents, et ils ont parlé de trahison. Il souligne aussi que Sharon a fait contre Chinouï un choix absurde: faire entrer au gouvernement le parti Yahadoute ha Torah qui est opposé à son plan de itnatéqoute.
- Sharon va probablement réunir le Comité central (mercaz) du Likoud qui avait décidé de refuser un gouvernement d'unité avec le parti travailliste Avoda, afin de le faire revenir sur sa décision motivée par le refus du plan Sharon sur Gouch Katif. Comment Sharon va-t'il résoudre cela? S'il ne réussit pas, il devra aller à des élections. Il lance déjà l'appel à Avoda de s'associer au gouvernement. Les sièges et portefeuilles de ministres doivent faire briller les yeux dans le parti travailliste qui s'empoignait déjà entre le camp Péres et le camp Barak hier. Les commentateurs disent que ce parti s'est comporté devant les caméras comme les supporters actuels des matchs de foot qui laissent sortir leur violence entre eux.
- Sharon va probablement jouer sur le fait que des élections coûteront très cher alors qu'il n'y a pas d'argent, et que le résultat des élections serait identique à la composition actuelle de la Knesset. Quelques partis (Shas, Chinouï) peuvent espérer une amélioration du nombre de députés, mais des analystes pensent aussi en sens inverse. En fait, tous ont peur des élections.
- Est-ce que les opposants à Sharon dans le Likoud vont se soumettre à lui ou non?
- Sharon restera un chef de gouvernement démissionnant ses ministres (10).
- Lapid se dit satisfait et espère récupérer une partie des électeurs du parti travailliste. Il déclare qu'il sera une opposition très combative (opositsia méod lo'héméte). Sharon dit aux journalistes que Chinouï ne peut pas supporter ce qui est judaisme et part tout de suite en guerre contre. Il a souligné qu'il ne distribuait pas de l'argent aux 'haridim, mais qu'il rétablissait les coupures qui leur avait été faites pour leurs institutions éducatives depuis quelques années.
- Sharon dit qu'il n'inclura dans son futur gouvernement que les partis qui accepteront son plan de itnateqoute. Il n'y en a qu'un: Avoda. Mais le Likoud acceptera-t'il cela? Selon la décision du Comité central en août il n'a pas l'autorisation d'entreprendre des négociations pour faire entrer Avoda dans le gouvernement. De plus, il ne réussirait même pas en ayant seulement Avoda sans Shas mais Shas est contre son plan de itnatéqoute. En somme, on parlera beaucoup politique en Israël dans les jours suivants.
- Israel Eichler du parti Yahadoute ha Torah déclare que Lapid de Chinouï peut être plus dangereux encore maintenant qu'il n'est plus ministre et qu'il faut interdire par une loi ce parti raciste comme cela a été fait pour le parti Cahana. Eichler est très connu publiquement comme journaliste et député 'haridi s'étant souvent opposé à Lapid à la TV; il parle également arabe en plus de l'hébreu et du yiddish et est père de 14 enfants.
deux Juifs

Lentement, Modia vous apprend l'hébreu courant par les mots de l'actualité en français et hébreu, ou tous ceux de la Torah et du judaïsme. Utile pour vos voyages en Israël ou pour votre alyah.

Lire absolument pour mettre à l'heure la pendule de la désinformation française contre Israël (dossier à suivre): la vérité, peu à peu, se dévoile. Une fois de plus, vous constatez que Modia vous avait informé rapidement et avec exactitude sur ces événements présentés autrement par ces médias à l'époque. Fiabilité.

Une nouvelle heureuse: vous savez que le Sud d'Israël a été la proie des sauterelles venues d'Egypte par vagues successives, eh bien, la zone de Gouch Katif une fois de plus a bénéficié de la achga'ha et les sauterelles n'y ont pas pénétré, avec une grande délicatesse pour cette population déjà trop éprouvée par nos politiciens.
Incroyable mais vrai: les kibboutsim favorables à la hitnatéqoute et que Sharon veut utiliser pour y mettre les personnes déplacées (sinistre souvenir) commencent à vivre un cauchemar: on fait tous les plans pour les entourer de barrière de sécurité, miradors, etc, car ce sont eux qui alors recevront les attaques des terroristes puisqu'ils seront en première ligne après le retrait. Entre l'idéologie permettant de déplacer les autres comme un bel idéal, et les ennuis qui vous arrivent à votre tour, on rit moins.

Sharon veut sérieusement remettre à l'Egypte la protection de la frontière pour empêcher les passages d'armes... venant d'Egypte. Autant enrôler les incendiaires dans les équipes de pompiers, on sera assuré que le feu ne sera pas éteint. Incroyable mais vrai (lien ici). Le plus illogique est possible sans fard au Proche-orient. De même on permet aux collaborateurs de Barghouti, le terroriste aux mains chargées de sang et condamné à 5 peines de prison à perpétuité, de lui rendre constamment visite dans sa prison en Israël (lien ici) et d'en faire un leader de plus en plus prisé chez les Palestiniens et de venir chercher tout ce qu'il faut pour se présenter aux élections palestiniennes... avec l'espoir pour lui de se faire ainsi libérer (lien ici). Cherchez la logique... cela dépasse les montres molles de Dali. Le masochisme juif est parfois illimité.


Nouvelles au 30 novembre, 17 Kislev
Pour vous distraire, si vous aimez l'humour en-caustique, à juste titre, ce sketche sur les tics de religieux automatiques chez vous fera clik. Un nouveau style dans le spectacle chez les 'haridim qui n'hésitent plus à rire de leur milieu dans le style du pur humour juif (lien ici). Je ne connais pas les auteurs, qu'ils soient remerciés car leur numéro a grand succès et circule partout sur le Net. Hommage.

Pour une fois, l e Comité Central du parti travailliste a été aussi houleux que celui du Likoud habituellement. Le conflit entre Barak qui veut revenir des ténèbres et Péres qui a le vent en poupe en espérant faire entrer le parti dans le gouvernement. Barak a interrompu un orateur, saisi le micro, hurlé, insulté. Il a gagné l'effet de sa rentrée mais il s'est déconsidéré et semble n'avoir rien appris de son échec à gifler son propre parti et ses ministres. Un récidiviste. Péres semblait ravi de cette conduite consternante.

Une bonne analyse de la tactique de Sharon, dans Le Figaro: http://www.lefigaro.fr/perm/afp/mon/041130105635.4ruun8nj.html
Elle vous précise les dates fatidiques qui s'imposent à Sharon: "M. Sharon, pressé par le temps, n'a toutefois pas le choix. Sa situation devient de plus en plus précaire. Selon la législation israélienne, le budget doit être voté avant le 31 décembre après trois lectures. Si le gouvernement ne respecte pas l'échéance, il dispose d'un délai de grâce de trois mois pour faire adopter la loi de finances. Mais au 31 mars, si le texte n'a toujours pas été voté, le gouvernement tombe et des élections doivent avoir lieu". Il essaie de jouer avec elles pour réaliser le coup suivant: "Si le Premier ministre n'a pas le choix, il préfèrera que des élections anticipées aient lieu lorsque le retrait aura atteint un point de non-retour, c'est à dire vers la fin de l'an prochain", a ajouté ce proche de M. Sharon, qui a requis l'anonymat. Mais bien des députés le savent et cherchent à ne pas lui permettre de réaliser un plan spécifique alors qu'il est globalement désavoué pour sa politique. D'autant qu'il réalise le plan de la gauche alors qu'il est l'élu de la droite. Une histoire de fous. Typiquement proche-orientale. Où chacun cherche à tirer son petit avantage personnel.

Judaïsme en France
Lire la lettre de Victor Perez de Guysen, sur le site Migdal (lien ici), demandant à Roger Cukierman, président du CRIF, de réagir devant les dernières mesures de la France allant dans le sens contraire des promesses gouvernementales et de l'Elysée contre l'antisémitisme:
- Observer le nouveau Ministre des Affaires étrangères, dès sa prise de fonction, rendre en premier lieu hommage à Yasser Arafat à Ramallah plutôt qu’à la démocratie israélienne, puis y juger « indignes » les conditions de vie du Raïs, ‘’contraint’’ à une réclusion forcée par l’armée des Israéliens.
- Apercevoir, sur le sol républicain, les honneurs militaires français rendus à ce dernier, dont on sait tout le bien qu’il voulut aux Juifs ( Israéliens ou non ) de son vivant.
- Parcourir le certificat français du décès de ‘’l’empoisonné’’ confirmant, par un faux en écriture publique, sa naissance à Jérusalem.
- Et enfin, remarquer le conventionnement de la Chaîne télévisuelle Al-Manar ( appartenant au parti des fous D’Allah ) ainsi que l’autorisation pour une diffusion pleine et entière de leur combat pro-palestinien sur le sol de la République, mais aussi sur celui de l’Europe.

Lire le compte-rendu de Yahoo sur une manifestation anti-israélienne en France dans le domaine culturel (lien ici).
La pétition du CRIF à faire connaître contre la chaîne terroriste antiisraélienne autorisée en France: http://www.crif.org/index02.php?type=action&id=3878&menu=10&sm3=action
http://www.crif.org/index02.php?menu=petition

Les leçons de morale que donne la France pour la résolution des conflits. Deux versions s'opposent: la version d'accusation colonialiste avec des soldats français tirant sur la foule des Africains, et la version française venant apporter la paix à l'Afrique et n'ayant fait que du bien, confortée par le sommet de la francophonie (organisme aux ordres de Paris et excluant Israël des pays à composante francophone alors que le Liban et beaucoup d'autres pays arabes y sont). Peu à peu, les medias français lachent du lest et acceptent de diffuser une version qui se rapproche partiellement de la première.
Avec des "oui mais", bien entendu. (lien ici).
La France prône deux Etats et s'insurge contre l'occupation mais, à des milliers de kilomètres de son territoire elle doit maintenant avouer, comme le titre Le Figaro: "Le ministère français de la Défense a estimé aujourd'hui à «une vingtaine» le nombre d'Ivoiriens tués par l'armée française lors des affrontements du 6 au 9 novembre derniers, le nombre de blessés étant impossible à évaluer selon lui", lien ici"
Le comique, si l'on ose dire, de l'affaire ce sont les arguments des exécutants français en mission: «Dans tous les villages, nous faisions face à des manifestations hostiles et interdictions systématiques de passer», ce n'est vraiment pas respecter les droits de l'homme que d'agir ainsi envers la puissance coloniale armée qui tire sur la foule. Et le pompon tient en cette phrase: "Ce gradé a qualifié les manifestations face à l'hôtel Ivoire (où les soldats français ont tiré sur la foule ndlr) de «manipulation énorme visant à nous pousser à la faute». Je pense donc je suis, disait Descartes, cqfd. Emile Zola a dû se retourner dans sa tombe en se souvenant de l'armée chargeant les mineurs.
Lire les articles de l'Agence Metula press: http://www.menapress.com/

Information
Les Tunes et leurs amis sont invités à la hiloula de Ribbi Haï Taïeb lo mét, le Jeudi 2 décembre à 19h30, à la Synagogue tunisienne, au 1er étage du 14 Kikar haatsmaoute à Netanya.

Des émissions radios de Juifs francophones ayant réussi leur alyah, sur www.alyah.org 

Quelques extraits :
 
Remy Allouche : ...j'ai exporte mon travail a Jerusalem...et tous mes clients m'ont suivi...j'ai trouve le moment opportun...quand j'etais pret dans ma tete...c'est une question de conviction...le plus : c'est de marcher la tete droite...
 
Guy saadoon : ...on travaille dur...la vraie benediction est ici...venir en israel ce n'est pas sacrifier l'argent ...beaucoup de francophones reussissent...on a vraiment une vie de communaute...aujourd'hui, il y a les structures ...Kfar Saba est une tres jolie ville...chaque ame francaise peut apporter beaucoup en Israel, quelque soit son age...ici , les souffrances  sont des souffrances de Vie...
 
Avi Yrhi: ...je remercie  D.ieu tous les jours de vivre en Israel...on organise un grand projet a Bat Yam pour les francophones...l'education des enfants est une priorite...nous aidons les parents a trouver un emploi...Bat Yam est a proximite de Tel Aviv ...avec son cote balneaire et plage separee hommes et femmes...Venez...
 
Rav Schlomo Aviner : ...en Erets Israel tout va de l'avant...les media presentent toujours l'exceptionnel...il faut lire les journaux en negatif (pour voir le positif)...Rachel c'est l'esperance eternelle de revenir en Erets Israel...l'esperance revient ...mais on veut utiliser l'armee pour chasser des juifs (de leur pays) ...ca fait pleurer Rachel...il n'y a pas d'Erev Rav dans le peuple juif...Des fois  des juifs  font des erreurs...c'est comme si nous meme nous faisions de l' exil a l'interieur de notre pays...il faut convaincre un a un l'ensemble du peuple juif...

Ici, archives des bulletins précédents