accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :

Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah,
comme on doit le faire. La Torah n'est pas que la cachroute, ni l'étude, c'est aussi construire une société juive selon la Torah.
Ceci n'est donc pas de la politique, concept non-juif. Certains, vivant dans un pays non juif, l'oublient.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright


Les statistiques de Modia par Xiti, le principal site de contrôle, qui a lui-même le contrôle d'audience du site Hit-Parade, autre organisme de contrôle:
Honnêteté de l'information envers vous. En 3 ans, du 15 mars 2002 au 25 mars 2005, il y a eu 949.445 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 3.584.223 articles d'étude de la Torah. Lisez le détail de ces statistiques par année, par pays, etc, sur ce lien: elles vous surprendront!

1.Ici, un document visuel très difficile mais indispensable
pour nous rappeler ce que les adversaires d'Israël nous réservent comme sort,

2. Et voyez ce second document.

3. A voir absolument ici le film: zé haya beiti, c'était ma maison, haya chéli (c'était à moi), haya chélékha (c'était à toi), haya chélanou (c'était à nous), le film émouvant des habitants juifs persécutés et expulsés de Gouch Katif sur leur nouveau site. Cliquer sur l'image du milieu en bas de page.

4. Chacun se doit d'aller entendre ce qui est prêché contre les Juifs aujourd'hui, sur cette vidéo en direct (lien ici).




NOUVELLES au 3 mars
Heures du Chabbate
Jérusalem 17h01. Beer Chéva et Eilate 17h03. Haïfa 17h10. Tel Aviv 17h20.
Strasbourg 17h59. Lille 18h16. Marseille 18h13. Paris 18h10. Bordeaux 18h35.
Montréal 17h25. Toronto 17h51.

Le commentaire de la paracha de la semaine : Térouma L'importance du Temple, notre coeur. Etre Temple.

Aujourd'hui, 3 Adar, c'un un anniversaire de grande fête:
Lire le Livre d'Ezra 6, 15 : fête pour la fin de la construction du second Temple.
Hiloula de Rabbi Mordékhaï Yafé, "Hallévouche", en 1752 (Adar II).

Demain 4 Adar,
Hiloula de Ribbi A'haï ben Rav Houna, juste après le Talmud, saboraï, en 506.
Hiloula de Rabbi Arié Leib Saré, disciple de Rabbi Dov Baer de Mézérich, en 1791.

Dès la fin de Chabbate, 5 Adar, c'est une grande fête pour le judaïsme marocain
Hiloula de Ribbi Âmram ben Diwane à Asjen, au Maroc). Voici sa présentation:
 • Certains fixent sa hiloula le 5 Av, d'autres à Lag ba Ômér, ou au début de Elloul. Elle est fêtée plusieurs fois dans l'année mais, surtout, pendant plusieurs jours à l'époque de Lag ba Ômér, d'abord pour s'installer avant le 33 de Ômér, puis la fête, puis la fin de la fête. C'est le plus grand pélerinage du Maroc et des Juifs marocains dans le monde (après Jérusalem).
• Ribbi Âmram ben Diwane, fils de Ribbi Ephraïm, né à Jérusalem, était un Sépharade de Hévrone, envoyé (chalia'h) pour recueillir de l'argent dans la dispersion afin d'aider la communauté très pauvre et éprouvée de Hévrone et de Jérusalem. Il arriva au Maroc en 1758, retourna ensuite en Erets Yisrael après avoir enseigné au Maroc; puis, il revint au Maroc en 1773, d'autres disent en 1780 après avoir dû fuir pour avoir pénétré sans autorisation dans les salles des tombes des Patriarches alors interdites aux Juifs (éternel problème?). Il revint donc au Maroc qui n'était pas inclus dans l'Empire ottoman, et dû rester huit ans dans la demeure de Ribbi Messas à Meknes à cause des guerres qui l'empêchèrent aussi de rentrer, et aussi dans la famille Elbaz de Séfrou. (Par parenthèse, le même problème se posa pour R. Avraham Cohen, également envoyé sépharade de 'Hévrone, lors de la première guerre mondiale et il séjourna ainsi en Algérie où il découvrit le bas niveau de 'hazanout alors et entrepris de le relever. Il séjourna dans de nombreuses communautés et, par l'intermédiaire de R. Moché Yossef Zenou qui les reçut de lui étant encore jeune, j'ai pu ainsi apprendre les téâmim de la Torah selon l'antique nigoun des anciens sépharades de 'Hévrone, en plus des téâmim classiques du Maroc). Le 'Hida cite ses voyages périlleux et angoissés sur mer. Ensuite, il voyagea dans de nombreuses villes du Maroc et, en 1782, mourut à Ouezzane, près du Rif, dans le Nord. Mais cette ville était considérée comme une ville musulmane sainte qui garantissait l'entrée au paradis à ceux qui y étaient enterrés, aussi les musulmans y interdisaient l'enterrement de Juifs! On conduisit donc sa dépouille à Asjen à quelques kilomètres de là.
Actuellement, il y a seulement un tas de pierres près d'un immense olivier; la légende veut qu'on lui bâtit un beau mausolée, mais sa modestie ne le supporta pas et il le montra en rêve et le bâtiment s'écroula et il demanda qu'on laisse ainsi les pierres.
Les pélerins s'installent tout autour, de toutes les régions, sous de tentes, (honneur aux malades et handicapés), chantent, prient, achètent de nombreuses bougies qu'ils lancent sur le brasier continu et tous apportent leurs suppliques.
Dans les villes, toutes les familles allument aussi à la synagogue les lampes à l'huile de souvenir pour les défunts, font des dons de tsédaqa (nous avons des photos du Rav Messas, aujourd'hui Grand Rabbin de Jérusalem, recueillant ces dons par écrit lors de ce pélerinage). Les hommes étudient, disent les psaumes et spécialement le Zohar. Et l'heure de spéciale intensité est aux lueurs du matin. Et le chant de Bar Yo'haï retentit également.
Immédiatement, des chants de louanges furent composés où les qualificatifs les plus élogieux abondent comme il en est pour R. Chméône bar Yo'haï (pur, ange, tsaddiq, flamme, etc). Le plus connu est celui de R. David Hassine qui fut chanté à son enterrement, en judéoarabe marocain:
Haoua ja (il va venir) Ribbi Âmram,
Haoua ja (il va venir) hidaouina (nous guérir)
Haoua ja (il va venir) ifrajaz âlina (nous alléger la vie)
Haoua ja (il va venir) ifrajaz âla ouladna (alléger pour nos enfants)
Haoua ja (il va venir) béas igtana (nous sauver)
'Hanna ouéIsrael kéouannana (nous et Israël avec nous). On trouvera dans le livre Yahadoute hamagreb, de Raphael ben Chim'hon la description des hiloulotes dans des régions diverses du Maroc. (Merci aux lecteurs qui m'enverront des photos locales pour les insérer).


Face à l'actualité, prenons un peu de hauteur. Regardez bien, je suis à gauche du sommet du grand lac (la Mer morte), à un tiers de la distance qui le sépare de la mer, c'est là que se trouve Jérusalem. Vous avez trouvé? ;-))
Quand nous regardons la terre aimée, vue d'en-haut, nous relativisons les querelles. Et nous pensons à ce que nous devrions faire de cette terre ainsi que la bonne recette nous en a été donnée. Et il y a vraiment de la place pour tout le monde. Pourquoi vouloir tuer?
Les Juifs du monde entier disent dans leurs prières que c'est la terre qu'ils ont reçue, que D.ieu leur a demandé de la recevoir et d'y vivre, ils l'enseignent et ils appellent "sionistes" les non religieux qui le leur rappellent. C'est vraiment comique. Un lecteur m'écrit: "Franchement et sans vouloir vous vexer j’estime que je retire un immense bonheur à aller aux prières journalières à 6 minutes à pieds de mon habitation, à fréquenter la choule de la rue ... à Paris, à passer mes vacances à Aix-Les-Bains à quelques centaines de mètres de la Yeschiva. Croyez-vous sincèrement qu’un juif pieux et sans prétention ne puisse pas atteindre la sérénité en restant en France ? Doit-il obligatoirement vivre en Eretz Israël avec toutes les difficultés pratiques qu’il va devoir affronter ?"
Je n'ai rien à répon
dre hormis ceci: les critères pris en considération dans ce message (atteindre la sérénité) ne sont pas ceux du texte de la Torah. Chacun est libre. J'essaie seulement de retransmettre la Torah et de réfléchir; c'est bien pour cela qu'il m'écrit. Ce n'est pas moi qui ai écrit ni transmis ceci: "le passage de Kétouvote page 110, dit que "celui qui vit hors d'Israël est comme s'il n'avait pas de Dieu" (haddar bé 'houts laaréts domé kémi ché éïne lo Eloha), car inévitablement il voit et entend ce qui est proposé au regard et à l'audition par les valeurs de ce monde-là, les "dieux" de ce monde, et n'intègre pas en lui ce que la terre et la Torah de cette terre donnent à intégrer, le D.ieu de cette terre et de cette Torah." Attention, le texte dit: "comme si" et, parallèlement, tout le Tanakh abonde en imprécations contre ceux qui vivent sur la terre d'Israël et la profanent, mais les mêmes pages de Kétouvote disent: "il vaut mieux habiter dans une ville d'Israël pleine de Avoda zara (idolatrie) que de vivre hors de la terre d'Israël". Et les arguments qu'il me dépeint sur le fait qu'il vivra mieux son judaïsme hors d'Israël en tant que pratiquant ne tiennent pas la route car tous les Juifs pratiquants de toutes catégories qui vivent en Israël n'éprouvent aucune difficulté pour être cohérents avec la Torah. Et il conclut: il y a des prostituées en Israël mais il vit à quelques centaines de mètres à Paris d'une rue de prostitution. Allez comprendre...
J'ai répondu puisqu'on me le demande, mais je n'ai au-cu-ne note en cela, moi aussi je suis interpelé, j'étudie au même titre.


Le Rav Mordékhaï Eliahou, ancien grand Rabbin d'Israël, dils de grand caballiste et l'étant lui-même, a intronisé le Rav David Kadouri comme successeur de son père dans les fonctions qu'il avait d'aide au peuple. Le Rav Eliahou est également l'un des deux plus grands leaders spirituels, avec le Rav Chapira, du courant du sionisme religieux (il y a beaucoup d'autres leaders spirituels également) et il a déclaré à une question à son cours qui est reprise dans la presse: "il y a eu dans le passé des dirigeants qui ont porté atteinte à la terre d'Israël et qui en ont transmis la propriété, et ensuite il leur est arrivé des malheurs terribles, à chacun de ceux-là, car la terre d'Israël paie comptant à celui qui lui porte atteinte".

Voici les résultats des derniers sondages politiques: Qadima (Olmert) 29, Avoda (Péretz) 25, Likoud (Netanyahou) 24. Il est clair que la chute de Qadima est considérable (au départ à 44), probablement à cause de la confirmation juridique des grandes affaires de corruption qui en ont été à l'origine du gouvernement Sharon et de sa politique dont Qadima est la suite avec les principaux acteurs comme Omri Sharon, mais aussi à cause des changements continus de décisions politiques sur les dossiers les plus sensibles et les déclarations contradictoires des différents ministres.
La montée lente mais régulière de Péretz se confirme et il est reçu par les pays arabes (Maroc, Jordanie, Egypte) et réussit à se donner une image de Chef d'Etat, et la montée nette du Likoud vient aussi du succès de Bibi envers le Comité central toujours manipulatif et désordonné du Likoud mais aussi des appréciations positives des organismes économiques internationaux vers le redressement économique même si la pauvreté augmente parallèlement.
On arrive donc peu à peu à une situation de coude à coude. Et certains évoquent un accord possible entre Avoda et Likoud avec alternance comme cela fut déjà dans le passé pour renvoyer le parti de Sharon-Olmert dans l'opposition minoritaire.

Les services de renseignements militaires informent qu'ils prévoient une recrudescence des attentats dans les semaines à venir, spécialement à Jérusalem. Cela est dû à la politique des Palestiniens depuis les élections mais également aux interdictions répétées de la Cour suprême pour achever la barrière de protection. Les répliques du public victime sont très accusatrices envers cette instance responsable, et déclarent que la Cour est devenue une section idéologique de l'extrême gauche. Ces juges jouent les choqués tout en continuant dans leurs décisions ne tenant pas compte des impératifs de sécurité.


Et voici ce que nos voisins palestiniens continuent à nous faire: (communiqué de l'Ambassade d'Israël en France): "Ceci en trois jours et 5 roquettes viennent encore de tomber près de Sdérote et sur le Néguev. Réponse du gouvernement, rien de spécial et la colère gronde à Sdérote. Un citoyen israélien de 26 ans a été poignardé jeudi matin (2 mars) par un jeune Palestinien dans la zone industrielle Atarot, près de Jérusalem. L’Israélien, un chauffeur de camion livrant de la marchandise, souffre de blessures légères.

Le mercredi 1er mars, un autre Israélien, Eldad Abir, employé d’une station service située à l’entrée de la localité israélienne Migdalim, au sud-est de Naplouse, a été assassiné par des Palestiniens qui sont entrés dans la station et lui ont tiré dessus. Les Brigades des martyrs d’al-Aqsa (Fatah) ont revendiqué cet attentat, mais la police ne peut à ce stade confirmer qu’il s’agit d’une attaque terroriste, le motif criminel étant également sous enquête.

Deux heures plus tard, un Israélien originaire de Netanya a été grièvement blessé lorsqu’un automobiliste a ouvert le feu sur lui depuis un véhicule palestinien. La victime était garée dans un parking d’un village palestinien, Nebi Elias, près de Qalqiliya (Samarie).

Le mardi 28 février, une attaque est survenue au carrefour de Goush Etsion (Judée, au sud de Jérusalem). Un Palestinien de Hébron s’est rendu à l’arrêt de l’autobus du carrefour muni d’un couteau et s’est mis à poignarder les personnes présentes, blessant grièvement un homme de 25 ans, et plus légèrement une jeune femme de 17 ans. Il a par la suite été arrêté par des soldats de Tsahal.  

Quelques heures plus tôt, une Palestinienne de 14 ans, habitante de Bethlehem, a été arrêtée au check-point Rachel au sud de Jérusalem, avec un couteau en sa possession. Elle a dit aux policiers qu’elle était venue au point de contrôle pour poignarder un membre des forces de sécurité."
Et on continue a parler de gouvernement légitime palestinien.

Lire les réflexions sur la question juive en France, (http://www.menapress.com/)

Sur Migdal (lien): " La mère, les deux soeurs et le beau-frère d'Ilan Halimi se sont constitués parties civiles vendredi. Leurs avocats, Me Caroline Toby et Francis Szpiner, ont précisé avoir demandé aux associations confessionnelles juives de ne pas faire de même."
Tiens, Szpiner, c'est l'avocat perso de Chirac. Ils ont peur de dérapages au point de cadrer la famille à ce point là ? Bigre"

Stupéfiant et à vérifier (lisez ici), Le Monde titre "Le Front national et le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers courtisent la communauté juive" et y prétend que plusieurs grands organismes communautaires juifs de France défendent la droite extrêmiste interdite de la grande manifestation pour Ilan Halimi. Et le journal s'interroge sur cette étrange alliance et ajoute: "Ainsi Minute, daté mercredi 1er mars, souligne que la Ligue de défense juive (LDJ) assurait la sécurité de la délégation frontiste. La LDJ qui, souligne l'hebdomadaire, "pratique sans vergogne l'assimilation antisioniste/antisémitisme et n'a de cesse de dénoncer les "palestinophiles"". Du coup, désarçonné, Minute se demande si "l'axe qui s'esquisse est de même nature que celui qui conduit, en Belgique, le parti nationaliste flamand Vlaams Belang (...) à se rapprocher de la communauté juive pour faire bloc face aux musulmans".
Ce qui est clair dans cela, c'est que lorsque la communauté juive descend dans la rue ou sur le champ politique, et sort de son silence apeuré, tous les fantasmes les plus bizarres s'éveillent. Et il est difficile pour tous de percevoir et comprendre le sens des propositions de la communauté juive au milieu des différents courants qui composent la France. La solution la plus simple serait: continuer les petits déjeuners avec les ministres et les diners de Gala avec comiques, et se taire. Mais l'actualité ne le permet pas toujours. Il est loin le temps où le slogan était: heureux comme un Juif en France. Avec la famille divisée, un pied en France, l'autre aux USA, le troisième au Canada et le 4e en Israël, le Juif français ressemble de plus en plus à la silhouette d'une Tour Eiffel.
Une époque difficile pour tous.
Dieudonné qui a été relaxé de nombreuses fois dans les procès où il était attaqué pour antisémitisme, envisage de se présenter aux présidentielles en France. Des groupes l'accusent d'avoir développé une idéologie qui aurait conduit au symptome Fofala, le tueur de Ilan Halimi. Il va de soi qu'il demande la rétraction de ces propos à leurs auteurs.

Une pétition circule pour que l'on n'attribue pas l'Oscar du cinéma au film Paradise now qui présente les terroristes tueurs en victimes et héros. http://www.petitiononline.com/060201/
Décidément, la Torah n'est pas dans les cieux mais bien sur cette terre difficile.

 


NOUVELLES au 1 mars
Aujourd'hui, Elégie du Grand Rabbin de Paris, le Rav David Messas et message du Président des olim de France en Israël en hommage à Ilan Halimi qui était sur le point de faire son alyah.
Car Modia ouvre un dossier (lien ici) tenu à jour sur le drame Halimi quand les grands journaux commencent déjà à le repousser dans les pages intérieures difficiles à trouver. Adjonctions ce jour.

Nouvelles:
Une évolution au Liban importante pour Israël (Lien).
Le Premier ministre français de Villepin a déclaré à la ministre israélienne des Affaires étrangères en visite que la France place la sécurité d'Israël en haute priorité nationale. La ministre s'est rendu auprès de la maman de Ilan Halimi et lui a exprimé les sentiments des Israéliens.
Un professeur en France menacé de suspension pour antisémitisme contre un élève (lien).

En Israël:
Bibi Netanyahou vient de réaliser avec succès une opération dans le Likoud malgré les risques: il a obtenu une majorité quasi absolue du Comité central qu'il s'enlève le droit d'élire les candidats députés pour remettre cela à l'ensemble des militants (mitpaquedemim) comme l'a déjà fait le parti travailliste. Il est exact que le Comité central du Likoud fut toujours le lieu d'actions de forces de sous-groupes. Cela peut apporter quelques sièges en plus au Likoud en lui donnant une image plus démocratique. (Apprendre ici l'hébreu de la vie politique en Israël)
Vague de mini-attentats en Israël (assassinats, poignardages, cocktail molotovs, tirs de roquettes, etc) et impuissance d'Israël à les arrêter dans le cadre des moyens limités qu'Israël choisit délibérément, renforçant l'autorité du Hamas dans sa politique double. En une seule réaction Israël est efficace: la liquidation ponctuelle de quelques responsables de ces organisations (Khaled Al-Dahdouh aujourd'hui) mais cela n'a pas arrêté la montée redoublée des terroristes dans le passé car le peuple palestinien a une idéologie de djihad prêts à mourir et tuer, et le peuple a voté en majorité pour cette idéologie.
Le leader travailliste Péretz est le premier homme politique qui va rencontrer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après ces élections.

Dans ce contexte d'impuissance obstinée, arrivons au spectacle international donné par la politique gouvernementale.
Vous allez être plié de rire, ah l'humour juif sinistre, c'est quelque chose! Voici, aujourd'hui le communiqué "officiel" de l'Ambassade d'Israël en France mettant en valeur "LE" grand message d'Israël aux nations, l'optimisme d'Israël, ses valeurs, son enthousiasme messianique, son courage des constructeurs, son obstination dans le rebondissement face à l'adversité, son exemple d'espoir pour la jeune génération (etc, etc.), bref tous ce qui nous émeut et nous fait pleurer dans les diners de galas de la communauté juive, et nous avons une ministre glorieuse de notre pays glorieux qui parcourt les pays pour présenter notre belle vitrine et obtenir le soutien. Voici quel est le message ainsi diffusé, après qu'il a du être mis au point par une ribambelle de conseillers en relations et en publicité. Cardiaques, s'abstenir! Ne boire qu'avec modération! Rassurez-vous, nous avons une bonne solution pour Israël et même beaucoup de bonnes dans notre Torah si nous mettons nos actes en accord. Lisez toutes les pages de Modia, apprenons des beautés de la création Torah vivante (photos), lisez les commentaires toniques des psaumes, etc, et il ne dort jamais le Gardien d'Israël. Et il y a en Israël des millions de gens qui ont une vision optimiste de l'identité et de l'avenir,... et du présent. Si vous rencontrez la ministre en question, soyez gentils, remontez lui donc le moral, donnez-lui des bonnes paroles qu'elle a oubliées semble-t'il au cours du voyage; elle en a bien besoin ;-)) selon l'Ambassade d'Israël en France...
Révisez la page du psaume 21 pour le dirigeant d'Israël avant l'entretien!

Le dialogue Livni-Chirac risque donc d'être un monument historique et théâtral à ne pas manquer. Tous les petits Desproges et Coluche de la jeune génération juive, à vos postes.
Grincheux s'abstenir! Ils diront que je n'ai rien compris, elle ne parlait pas des choix politiques mais des politiciens israéliens. Aaaaaaah... C'était évident pour l'Ambassade qui a diffusé ce communiqué.

Surprenante polémique en France entre les présidents des deux principales organisations représentatives juives défendant Philippe de Villiers qui a été expulsé du défilé de soutien à la mémoire de Ilan Halimi et les militants juifs de gauche qui l'ont expulsé pour ses opinions décrites par eux comme racistes et anti-islamiques. Lisez la polémique sur ce lien-ci. Et une autre pièce au dossier brûlant ici.

Un site de Juifs francophones américains a ouvert la petition pour accorder l'asile aux USA pour les Juifs français en raison de l'assassinat de Ilan Halimi. Faut-il ouvrir une pétition pour que les Juifs français bénéficient de l'asile dans leur pays Israël? Ils sont incroyables d'humour ces Juifs.

La Knesset a établi une commission d'enquête parlementaire sur la violence de la police lors de l'évacuation de Armona qui a causé de nombreux blessés parmi les manifestants présents chargés par cheveux, tabassés jusqu'au sang et des blessures graves pour plus de 200 personnes. Eh bien, les ministres Mofaz et Ezra (Qadima) responsables de ces comportements, avec l'approbation du Conseiller juridique du gouvernement, déclarent (lien ici) qu'ils interdisent aux policiers de comparaître devant la commission et qu'ils les représenteront, sous le prétexte selon eux que cela est une manoeuvre politique contre le parti Qadima tant de la part de la droite que de la gauche. Où est passée la démocratie, le droit de la Knesset qui représente le peuple? Un groupuscule partisan, dans la politique et dans les institutions juridiques s'estime au dessus de toutes les institutions et de toutes les règles et lois d'Etat, et ils ont pris le pouvoir par les moyens que l'on connait, et se comportent avec cette violence physique. Même le pouvoir de la Knesset ne les impressionne nullement.

Les journaux publient sans cesse les faits de corruption et de non respect des lois et les politiciens responsables répondent avec sarcasme sur les médias que cela leur importe peu.
54% des Israéliens demandent selon les sondages l'arrêt des mafias corrompues en politique.

- Nous nous permettons de faire appel à vous ce jour afin de vous faire part
d'une situation douloureuse. La maman du jeune Ilan Halimi (Z''L) avait
besoin du salaire de son fils pour vivre avec lui et sa petite soeur. Cette
famille a aujourd'hui besoin de nous tous. Mobilisons-nous pour leur venir
en aide le plus rapidement possible.
CENTRE RAMBAM - OPERATION ILAN HALIMI
Vous pouvez établir un chèque au nom du "Centre Rambam" et l'envoyer
directement au Centre Rambam 19/21 rue GALVANY 75017 Paris en précisant
"Opération Ilan" sur l'enveloppe. Le Centre Rambam établir un reçu CERFA à
votre nom. Les sommes recueillies seront intégralement versées à la famille
Halimi. (Chèques en devises étrangères acceptées).

Un site a ouvert un livre d'or où les personnes peuvent mettre leur pensées qui seront remises à la famille Halami (lien ici).

Lire l'article de la Mena sur le drame d'Ilan Halimi et la France: http://www.menapress.com/

-------------------------------------

C'est le premier jour de la fête du nouveau mois, celui de Adar, mois de la joie. C'est la fête de Roch Hodèche aujourd'hui et demain. Voici la page d'étude permettant de comprendre ce qu'est cette fête, et ici la page d'étude pour comprendre le mois de Adar. Ici, tout savoir sur le sens et la forme du calendrier juif dans notre vie personnelle.
A Roch Hodéche, on peut se faire un cadeau (les maris gâtent leur femme ce jour-là), je vous offre cette belle ménora sur parchemin dessinée dans les lettres et mots du psaume 67 (lien), psaume laménatséa'h, victorieux. Il semble brisé par les mots et lettres répartis de-ci de-là mais il est ménora solide; que nous soyions ainsi.

Commentaire de la paracha de la semaine :
Térouma
L'importance du Temple, notre coeur. Etre Temple.

En Israël, (lien ici) le Comité d'habilitation des listes électorales autorise une liste dont le programme est de détruire les lois fondamentales de l'Etat et de viser à établir la loi islamique sur le territoire. On est en pleine opposition déchaînée à l'existence de soi-même dans les instances juridiques diverses. Après les multiples décisions contre le judaïsme soi-même. Il est clair que les Palestiniens ont tous les éléments pour lire la politique d'Israël comme la course à la défaite en contradiction avec ce qu'ils voient comme leur victoire. En Israël, les autorités parlent sans fin de la difficulté à ne pas seubventionner les Palestiniens malgré leur gouvernement terroriste et malgré les tirs continus sur les régions israéliennes sous le prétexte que cela porterait tort aux populations civiles. En faisant semblant d'oublier que ce sont ces populations civiles qui ont voté pour ce gouvernement terroriste parce qu'il promet la destruction d'Israël.
Les autres Etats n'ont donc aucune raison de se montrer plus pro-israéliens que les Israéliens eux-mêmes, lamentable.
Quand donc les Juifs arrêteront leur tendance auto-destructrice envers leur pays et suicidaire envers eux-mêmes, sous de multiples formes tant de la part des laïcs que des religieux, tant des Israéliens que des Juifs de la dispersion?

Un Juif 'haridi abattu aux USA et un rabbin également en Ukraine, on craint qu'il s'agisse d'antisémitisme et non d'affaires criminelles ordinaires.
Une initiative étrange, suite à l'assassinat de Ilan Halimi: circule sur le Net une petition qui cherche à rassembler les 5000 signatures nécessaires pour demander au Congrès des USA de voter une loi assurant l'asile des Juifs français aux Etats-Unis. Elle a déjà réuni plus de 790 signatures. Jusque là, une simple information mais... le bandeau publicitaire qui domine la page de cette pétition demande de cliquer et vous arrivez à une publicité de livres pour le christianisme et son messie. Alors là, c'est un peu violent comme procédé. Et cela est accompagné actuellement d'une très grande offensive des mouvements chrétiens fondamentalistes aux USA pour y parvenir à ce qui est appelé une christocratie monopolistique sur le pays, cela est accompagné également d'un engagement très fort de ces mouvements pour le soutien à Israel comme sioniste regroupant les Juifs avant ce qu'ils pensent la phase de conversion de l'ensemble regroupé; et ils travaillent activement aussi à ces conversions en Israël. Leur optique est: sionisme oui, judaïsme non. Il n'y a pas de fin à toutes les formes d'attaques contre les Juifs. Et beaucoup tombent dans le panneau des beaux sourires. Bush est un adhérent convaincu de ces groupes et il avait suscité des craintes en révélant à un reporter que sa politique étrangère lui était dictée de "là-haut".

En Israël, je vous "informe" régulièrement (sans engagement politique de ma part ni de Modia) sur des initiatives qui recherchent des renouvellements moraux et Toraïques pour Israël. Dans ce contexte, voici une initiative à connaître émanant de personnes de qualité que beaucoup connaissent, ensuite à chacun de réfléchir selon ses options:
"Un Forum Francophone pour un Israël différent 
Israël est à la croisée des chemins.  L'expulsion des Juifs du Goush Katif et du Nord de la Samarie a provoqué dans une partie de la population une crise de confiance dans l'Etat et ses institutions, que les images des cavaliers sans visages d'Amona, piétinant et assommant de leurs matraques adolescents et députés n'ont fait qu'exacerber. La remise en cause ouverte de la nature juive de l'Etat d'Israël, la corruption qui ronge le pouvoir, l'aggravation de la crise sociale, et le gouffre d'incompréhension qui sépare les élites du peuple sont les manifestations d'une crise d'identité profonde.  Mais, simultanément, les évènements dramatiques des six derniers mois ont aiguisé la conscience, chez beaucoup d'entre nous, que le temps est venu de créer une alternative politique au sionisme laïc, qui soit fondée sur les idéaux de justice et de sainteté énoncés par les prophètes d'Israël. Le Forum Francophone, dont nous proposons la création, a pour vocation de contribuer à l'émergence de cette alternative en forgeant le socle conceptuel sur la base duquel elle pourra prendre corps et gagner l'appui du public.  Au cours des trente dernières années, le contraste entre les stratégies politiques des tenants de la vocation d'Israël, d'une part, et des partisans d'une déjudaïsation de l'Etat, d'autre part, a été on ne peut plus net. Tandis que les premiers employaient toutes leurs ressources humaines et financières au développement des Yishouvim, les seconds ont lentement mais sûrement envahi la scène idéologique du pays : universités, médias et appareil judiciaire. Les uns ont conquis la terre, les seconds … les esprits !  La leçon est claire : le projet de construction d'une société juive fidèle à sa vocation spirituelle ne pourra pas être assumé tant que la “ scène des idées ” restera abandonnée aux tenants de l'idéologie post-sioniste, tant que la pensée juive restera cantonnée au domaine des cercles d'études et n'envahira pas la scène publique, tant qu'un projet de société fondé sur les valeurs du judaïsme ne verra pas le jour.  La communauté francophone, de par son attachement au judaïsme, à la terre d'Israël et à l'Etat d'Israël, de par aussi ses référents culturels, son histoire, et sa culture politique, a un rôle essentiel à jouer dans la résolution de la crise d'identité que traverse le pays.  Lieu de débat et d'initiatives, le Forum Francophone se propose de lui en donner les moyens, en rassemblant tous ceux qui aspirent à construire un Israël différent, puisant sa vitalité, sa force, et sa créativité dans ses racines juives et non dans des modèles importés.  Il vous invite à un premier débat sur le thème "Israël après Amona", le lundi 6 mars, à 20h00 dans les locaux du Centre Matan (Yad Rachel), 30 Rehov Rashbag à Jérusalem.  Yitshak Adda, Itzhak Attia, Roger Benasouli, Michel Calvo, Eliezer Cherki, Nessim Cohen Tanugi, Richard Darmon, Benjamin Gross, Gilles Morali, Eliezer Shargorodsky, Lily Sherwood.

En Israël, le taux de chomage est passé sous les 9%. Mais les études montrent que la classe possédante se renforce dans son monopole restreint de l'ensemble du capital du pays, tandis que la classe pauvre augmente considérable et voit ses revenus baisser.

Le Président de l'Etat a établi un comité chargé d'établir un diagnostic sur la société israélienne. Il vient de rendre son premier rapport (lien) faisant apparaître un ras-le-bol chez 53% des Israéliens sur les différents problèmes du mode de gouvernement (corruption et autres).



A Samarra, à 125 km de Bagdad, les extrémistes islamistes perdent tout contrôle. Important pour tous. Lire ici.

En Israel, les tirs palestiniens ont continue contre la ville de Sderot, dans le Neguev, et cocktail molotov contre vehicules. Pendant ce temps, double langage prevu, le Hamas declare qu'il ne veut pas mettre les Juifs a la mer mais qu'il ne veut que... le territoire. Et sur cette base il pense pouvoir obtenir les financements de l'Europe et des USA. C'est probable car Olmert a change de multiples fois d'opinions sur le financement des Palestiniens, et les Etats en profitent, meme les USA commencent a montrer qu'ils vont ceder a leur tour.

Le rapport est publié sur les tortures subies par Ilan Halimi: "L'autopsie d'Ilan Halimi, réalisée le 14 février à l'hôpital d'Evry (Essonne), a révélé des «brûlures» sur 80 % du corps, de multiples «hématomes et contusions», «une plaie à la joue» faite au cutter et «deux plaies à l'arme blanche sous la gorge». Mais le médecin légiste conclut : «Aucun des coups n'est mortel.» C'est l'ensemble des violences et tortures, le froid et l'épuisement qui ont causé la mort. Selon le procès-verbal de l'officier de la Brigade criminelle présent à l'autopsie, le médecin légiste n'a détecté «aucune trace de violence sexuelle» ni «aucune mutilation». «Aucune mutilation» malgré des tortures sur tout le corps. (lien).
Il faut absolument lire l'article "Dans l'arrière-cour de l'antisémitisme à la française" Par Luc Rosenzweig sur Menapress, qui analyse non pas les incertitudes de l'enquête en ses débuts mais les mensonges en toute connaissance de cause chez les autorités, et la signification que cette attitude et la suite indiquent. On sera ou non d'accord, mais cela aidera certainement à réfléchir.

Un autre Juif a déjà été menacé avec violences graves (lire l'article).

Un article éclairant dans Le Monde (lien) sur la délinquance violente en France dans les banlieues sur la base des recherches effectuées par les "Renseignements généraux". Remarquable et incroyable dans le contexte actuel français, cette phrase de l'article: "Les renseignements généraux n'ont pas conduit d'étude spécifique sur l'antisémitisme en banlieue. En revanche, les violences constatées à l'occasion de la manifestation lycéenne du 8 mars 2005 contre la loi Fillon ont incité les policiers à se pencher sur le racisme anti-"Blanc", "une réalité quotidienne", selon le titre d'une étude du 4 juillet 2005." Tout est dit en une phrase.
On constate de la même manière que dans les communiqués diffusés par nombre d'associations, y compris juives, à l'occasion de l'assassinat d'Ilan Halimi, zal, la mantra revient du genre: "venez prouver que la France n'est pas barbare". Et cette défense de l'image de la France prend presque le pas sur la protestation contre l'antisémitisme et l'horreur du fait.
Polémiques politiques et de pouvoir entre associations avant la manifestation (lien). Un article met en valeur que les groupes et le gouvernement en Israël tiennent profil bas envers la France dans leurs réactions et les journaux français mettent en évidence ces quelques mots de la manifestion de Jérusalem ce dimanche: " Ni slogans, ni pancartes." Discrétion assurée et non expliquée. Pourquoi? Le non-dit règne. Cela est remarqué à l'étranger. (lien).

A Jérusalem, les Israéliens francophones veulent exprimer leur solidarité, leur émotion  et leur soutien à la famille d'Ilan et à la Communauté Juive de France. Ils  se retrouveront, à l'unisson des Juifs de France, pour                                             un   rassemblement  silencieux
  
                   le Dimanche 26 Février 2006     27 Chevat 5766
                                                    à 18:00
                           à Jérusalem  face au Mashbir,  rue King George
                                  Ni slogans, ni pancartes.
 ADFI, AIFG, B'NAI  BRITH (Loge Robert Gamzon Jérusalem), UNIFAN

La population francophone de Natanya en Israël se rassemblera
ce dimanche à 19 heures 30 sur la Grand'Place, au Kikar devant le café Kapoulsky, pour
honorer la mémoire de Ilan Halimi.

A Paris: Dimanche 26 février à 15 heures, manifestation à Paris Place de la République par les particuliers et nombreuses organisations diverses.

L'essentiel est le malheur de la famille Ilan Halimi et non pas les sondages des jeux politiciens israéliens ou les calculs des politiciens français face à ce drame. Première réaction juive, c'est la prière; je vous propose de dire le psaume 35 dont voici le texte sur ce lien.

A mediter:
http://www.alqassam.ws/english/reports/142.htm
Sur son site, le Mouvement des Brigades Al Qassam, plus extremiste, encore que le Hamas
analyse les motifs de la capitulation du gouvernement israelien
par l'evacuation de Gouch Katif et ecrit
"As strange as that may seem, a very important cause of Zionism's failure is Jews! Contrary to the expectations of the early Zionists, most of the world's Jews have not come to live in the Zionist state. Less than 40% of the world's Jews live between the Jordan River and the Mediterranean sea (5.26 million out 14 million). And the situation isn't improving as Jewish immigration has largely dried up. In 2004, a record low 21,000 Jews immigrated."

"Aussi etrange que cela puisse paraitre, un facteur tres important de l'echec des Sionistes est les Juifs! Contrairement aux esperances des premiers sionistes, la plupart des Juifs du monde ne sont pas venus vivre dans l'Etat sioniste. Moins de 40% des Juifs du monde vivent entre le Jourdain et la Mediterranee (5,23 millions sur 14 millions. Et la situation ne va pas en s'ameliorant car l'immigration juive est en déclin. En 2004, le record tres bas est de 21000 immigrants juifs".
Exact."
Il y a de quoi mediter. Meme dans les banquets communautaires de la diaspora et dans les spectacles divers et les cours des synagogues et yeshivotes de la diaspora. Nos ennemis misent la-dessus et nous leur donnons raison. La responsabilite est directe. Elle n'est pas ailleurs.

 

Ici, les merveilles des arbres fleuris, des oiseaux et des abeilles qui nous enseignent sur la Torah dans une telle beauté à Jérusalem


Merci de prier pour  la réfouah chléma de Mme HANNA BAT KAMRA mère de 16 enfants qui a de graves problèmes de santé et doit subir une opération.

La violence de l'attentat qui peut avoir de graves conséquences dans le Proche-Orient (lire ici)


- 24 février 2006.

Lamentables réactions en France: Le Monde titre: "Embarrassée, la classe politique s'associe aux manifestations à la mémoire du jeune homme" Chirac ne se rendra pas, à la manifestation du 26 février, à laquelle l'avait convié la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra). "
La Ligue des droits de l'homme (LDH) a hésité à le faire. Mais elle n'a pu résister à l'effet d'entraînement provoqué par les premiers appels à manifester. "La surinterprétation rapide est toujours dangereuse. Mais on est dans un contexte émotionnel tellement fort que notre absence aurait été interprétée de manière dramatique", explique le président de la LDH, Jean-Pierre Dubois. "Le mobile antisémite est faible comparé au mobile crapuleux", estime-t-il pourtant, en regrettant "l'emballement excessif" du Grand Rabbin de France.

Tout en se disant soucieux de "ne tirer aucune conclusion tant que l'enquête n'a pas été menée jusqu'au bout", Joseph Sitruk avait affirmé qu'"avec cet acte-là, la France a basculé dans une modalité de violence inédite". "Il ne faut pas transformer un fait isolé en un problème de société", réplique M. Dubois, qui se félicite que la manifestation soit prévue "sans banderole ni discours". (fin de citation). Et Le Monde décrit les tensions dans la communauté juive entre ceux qu'il présente comme des Juifs de cour prudentissimes et des extrêmistes militants, lisez l'article, ici.

La coalition lamentable de certains révèle sans fard qu'ils voudraient minimiser le caractère antisémite.
L'Humanité: "Barbarie. L’évocation d’un éventuel caractère antisémite au meurtre d’Ilan Halimi provoque consternation et colère. Cependant, aucun élément circonstancié ne peut le prouver."
Pauvres Juifs français qui, même quand l'horreur est arrivée, découvrent qu'on veut encore nier leur drame, tradition française typique qui se révèle perdurer depuis les années les plus sombres.
Le Figaro donne le récit des aveux du Chef de bande qui a égorgé la victime (lien).
L'Express révèle ce qui évoque de mauvais souvenirs des rafles et titre "Des gens savaient": "
Le gardien de l'immeuble de la cité de Bagneux (Hauts-de-Seine), dans lequel le jeune Ilan était enfermé, figure parmi les dernières personnes interpellées. Déjà entendu à deux reprises la semaine dernière, il n'avait pas été mis en cause dans l'affaire. Cependant, les policiers voudraient comprendre pourquoi il a mis à disposition de Youssouf Fofana, le chef présumé du "gang des barbares", un appartement vacant sans prévenir le bailleur et pourquoi, alors qu'il est chargé de veiller à ce que personne n'accède au local des surpresseurs d'eau chaude, où la victime était torturée, il n'a rien vu non plus. Ces interrogations surgissent car la police a découvert que certains voisins ou habitants de la cité savaient ce qui se passait dans cet appartement mais se sont tus. Une dizaine d'autres personnes, qui ne sont pas directement mêlées aux faits mais qui étaient au courant et qui n'ont rien empêché, devraient être également interpellées dans les prochains jours." (Lien).
Article direct dans Le Nouvel Obs où des personnalités dont Julien Dray affirment le caractère antisémite du meurtre, le présentent comme un effet des propos de Dieudonné, le comique antisémite, et annoncent et expliquent pourquoi la campagne va tenter de minimiser le caractère antisémite du drame, pour des motifs politiques et pour réduire la peine judiciaire du coupable.
La Croix se caractérise par son ton descriptif et concis dans le compte-rendu: "Treize personnes ont déjà été inculpées dans l'enquête sur ce crime qui a suscité un vif émoi, notamment au sein de la communauté juive. Onze d'entre elles ont été placées en détention provisoire. Cinq autres suspects sont en garde à vue. La justice a retenu comme circonstance aggravante l'antisémitisme. La juge peut annuler cette décision par la suite."
C'est le site juif migdal.org qui est le plus engagé en France pour s'indigner: voici ses titres: - Lettre ouverte à M. Chirac - Nous bombarderons Bagneux - Antisémitisme secondaire - Une poignée de terre  - Assassin   - Ilan , ni le premier ni le dernier  - Il est bientôt l’heure - En 2006 en France on tue du juif

Dans Libération, à lire le récit de la manifestation à la Grande Synagogue de la Victoire en présence de Chirac. La foule emplissait le lieu et les rues avoisinantes.

Le Nouvel Obs couvre l'événement heure par heure.


- 23 février 2006.
En France, deux témoignages de solidarité avec la famille de Ilan Halimi tué par les extrémistes islamistes: ce Jeudi 23 Février - de 18 h 30 à 19 h 30 placez une bougie sur le rebord de votre fenêtre !
et le Dimanche 26 février à 15 heures, manifestation à Paris Place de la République par les particuliers et les organisations diverses.



A Samarra, à 125 km de Bagdad, les extrémistes islamistes perdent tout contrôle. Important pour tous.
Lire ici..

Découvrez un fabuleux dossier sur Modia: tout ce qu'il faut savoir sur
le 'Hamas et l'axe iranien face à Israël
.
Le dossier et son développement dans l'actualité quotidienne. Vous y trouverez ce qui ne vous sera transmis nulle part avec cette précision par la lecture des sources du programme irano-palestinien du 20 février 2006 à Téhéran: des déclarations capitales qui tracent toute la trame de fond qui va orienter les événements à venir, même si les déclarations ou démarches pragmatiques auront lieu ensuite pour tenter d'obtenir des fonds financiers de la part de toutes les puissances. C'est le programme irano-palestinien.

Colère dans le judaïsme français, en plus de la souffrance (lien ici).

En France, à Paris, après le meurtre atroce de cruauté du jeune Juif Ilan Halimi, zal, une manifestation a rassemblé 4500 personnes de la Place de la République à la Place de la Nation pour demander justice et protection. La famille et une partie des milieux juifs sont furieux contre la police et le pouvoir, qui n'ont pas voulu prendre au sérieux la dimension antisémite de l'affaire, et aussi contre une autre partie de responsables juifs qui ont passé le temps à dire qu'il fallait atteindre la suite de l'enquête et les déclarations ministérielles dans le calme et le sang-froid, alors qu'on savait que les ravisseurs récitaient des versets du Coran tout en torturant la victime pendant les appels téléphoniques.
On continue à banaliser la dimension antisémite en parlant d'un "antisémitisme de surface assez proche de la délinquance mais non intellectuel", ou "d'un antisémitisme par amalgame" comme dit Sarkozy le ministre; alors que la mise en scène était tout à fait dans le style classique de ces types d'enlèvement et tortures, et alors que les stéréotypes antisémites classiques étaient proférés par les assassins. L'essentiel une fois de plus n'est pas le cas mais d'utiliser tous les jeux de mots pour que "la Froaonce" reste intacte dans l'image d'elle-même et qu'elle pense donner à l'étranger, quelque soit la réalité incamouflable. Typiquement français. Ces jeux de mots ont réussi pour camoufler le problème des violences de banlieues mais rien n'a été entrepris pour changer la situation sur le terrain, les députés protestent à ce sujet. Pourtant la réalité est là, et on relève aussi que les voisins, inévitablement au courant des cris de la victime, ne sont aucunement intervenus.
Tous les motifs cumulés ont conduit, selon la famille, a perdre du temps et à l'assassinat de leur fils.
Dimanche 26 verra diverses manifestations de réprobation où les tendances diverses des associations rivalisent pour occuper le terrain. Il y a eu une manifestation juive. Maintenant, les associations antiracistes veulent occuper le pavé, et le Crif aussi appelle tous les syndicats et partis à élargir les participants pour que ce soit "la France".
Soyons clairs, pendant des années, la France a eu une politique antiisraélienne nettement hostile, appuyée par un déséquilibre net envers les pays arabes engagés contre Israël; on se rappelle des démontration d'amitié de Chirac à Saddam Hussein, et ses attaques verbales virulentes lors de ses voyages en Israël. Pendant longtemps, en France, les services de sécurité juifs ont dû s'organiser devant les synagogues dans ce contexte. On en arrivait à reprocher à Israël et aux Juifs français "d'importer le problème du Proche Orient en France". Le poids électoral des Juifs ne pesait plus assez lourd face aux voix musulmanes. Depuis deux ans, suite à de très nombreux problèmes antisémites et à la réprobation mondiale montrant la France du doigt, le gouvernement français a commencé à prendre de réelles mesures de contrôle, et à reprendre le contact sympathique avec sa communauté juive. Maintenant, la responsable du dossier a déclaté nettement que le motif de base était l'antisémitisme, Dominique de Villepin a déclaré: "le juge d'instruction a retenu dans cette affaire la circonstance aggravante de crime commis en raison d'appartenance religieuse." le ministre Sarkozy l'a redit, et Chirac a exprimé sa peine à la famille et déclaré que toute la lumière sera faite.
Voici ce que dit Le Monde: "

Peu avant lui, Pascal Clément avait également confirmé ce changement d'appréciation dans l'affaire : "A la question de savoir si le juge d'instruction a retenu des circonstances aggravantes d'antisémitisme, la réponse est oui", a dit le garde des sceaux. L'un des individus "a fait savoir qu'il s'était attaqué à Ilan Halimi 'car il était juif et qu'un juif c'est riche'", a ajouté un peu plus tard M. Clément. "C'est une aggravation, la circonstance n'est plus tout à fait la même", a dit le ministre.

Ces déclarations tranchent avec les déclarations initiales des magistrats et des responsables de police qui affirmaient, depuis vendredi 17 février, que les motivations antisémites n'étaient pas avérées dans cette affaire, mettant en avant son aspect crapuleux. La veille, la Brigade criminelle avait frappé un grand coup en démantelant la quasi-totalité du "gang des barbares" à l'origine de l'enlèvement. Une quinzaine de personnes ont été interpellées dans une cité de Bagneux (Hauts-de-Seine) et sept d'entre elles présentées au juge, lundi 20 février, alors que le chef de la bande, Yossef Fofana, était toujours en fuite." (fin de citation et lien)
Le Monde titre justement dans tout ce contexte -lien)une phrase qui résume bien tout ce que je viens d'écrire sur cette sociologie française: "L'affaire d'Ilan Halimi: du meurtre à la polémique". Et pourtant: "La nature des supplices et humiliations infligés au jeune homme ressemble, d'après les enquêteurs, aux images qui parviennent des geôles irakiennes".
Quelle honte.
Sur Yahoo:
Le grand rabbin de France Joseph Sitruk a annoncé mardi soir à la presse que le Consistoire central appelait "tous les juifs", "et pas seulement les juifs", à participer jeudi soir à Paris, à la grande synagogue de la rue de la Victoire, à une cérémonie en mémoire d'Ilan Halimi. Il a jugé que ce drame "d'une gravité extrême" devait "provoquer notre indignation collective".
La mère du jeune homme Ruth Halimi considère que son fils "a été sacrifié au nom de tous les jeunes juifs". "S'il n'avait pas été juif, on ne l'aurait pas choisi", a-t-elle affirmé à l'AFP dans son appartement parisien".

Dix personnes de "la bande des barbares" sont poursuivies pour "enlèvement et détention", "association de malfaiteurs en vue d'enlèvement, détention et séquestration en bande organisée sous conditions avec actes de tortures ou de barbarie", et "association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre avec préméditation en raison de l'appartenance ou la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".


---
Le judaïsme français, est pris dans la contradiction de ses composantes entre ce drame et le show typique et habituel, ainsi qu'en rend compte le CRIF sur son activité. Voici les termes mêmes dans la succession des phrases : "Le meurtre d’Ilan Halimi au cœur du dîner du CRIF. Le 21ème dîner du CRIF n’a pas failli à sa réputation. Le rendez-vous désormais incontournable du tout Paris politique et culturel a brillé de ses mille feux le lundi 20 février au Pavillon d’Armenonville. « Attaché à la République et à ses valeurs »..." Texte du site du Crif soi-même. Constrastes surréalistes; tout cela c'est notre famille, telle qu'elle est, en ses visages... divers du judaïsme. (Lien).

Lire l'article de Menapresse sur les nouveaux négationnistes français (lien).
et découvrir le site d'observation de la société palestinienne, on y apprend beaucoup... (lien)
L'ancien dirigeant des services de renseignements israéliens vient de faire une déclaration publique dans laquelle il confirme mot pour mot ce que je vous avais décrit: le gouvernement Hamas va proposer une formule de trève qui sera dangereuse car elle officiellisera sous prétexte de transistion une réaffirmation de la destruction d'Israël dans la seconde étape. Et cela avec l'appui des nations qui prècheront la tolérance à l'évolution.


A Jérusalem, le grand dialogue hebdomadaire dans la rue sur les valeurs juives se réalisera désormais le vendredi de 12h30 à 13h30 sur la place Kikar Tsione.

Le Dalaï Lama a rencontré les deux grands rabbins d'Israël.

A Jérusalem, attaque frontale virulente de Bibi Netanyahou: la corruption, dit-il, n'est pas chez les hommes politiques, elle est dans le gouvernement, chez les ministres et dans leur système. Chamgar, le juge en retraite de la Cour Suprême a appuyé les déclarations de Netanyahou. Lire sur ce lien.

Continuation des tirs de roquettes sur Achkélon pour porter atteinte aux installations stratégiques d'Israël. Echec d'Israël envers les tireurs qui, de semaines en semaines, ne sont pas mis hors d'état de nuire, mais Israël liquide ailleurs quelques leaders terroristes, politique bizarre et inefficace. Recrudescence importante des tentatives d'infiltration de terroristes sur Jérusalem à partir des villages arabes environnants: la police arrête des porteurs de bombes, de tuyaux piégés, de couteaux ayant l'intention de "tuer des Juifs". La police affirme que, par sa vigilance, la sécurité règne à Jérusalem.

 


NOUVELLES au 17 février
Heures du Chabbate
Jérusalem 16h50. Beer Chéva et Eilate 16h52. Haïfa 16h59. Tel Aviv 17h09.
Strasbourg 17h37. Lille 17h51. Marseille 17h55. Paris 17h56. Bordeaux 18h16.
Montréal 18h10. Toronto 18h37.

Paracha de ce Chabbate et son commentaire
http://www.modia.org/tora/chemote/yitro.html
Ce que nous apprend la Torah sur Yitro, les conversions, ceux qui souhaitent vivre selon la Torah sans devenir Juifs, etc. A travers cela, la construction du monde amélioré se poursuit.

Regardons ensemble ce qui est l'expression de cela: Jérusalem de beauté intacte et véritable, dans ces photos que j'ai prises pour vous en essayant de vous faire partager ce que l'on y vit au mois de février où la fête de Tou bi Chévate nous apprend à entendre l'enseignement magnifique de la nature. Ouvrez ce lien.

et LIRE ICI LE POEME QUI EXPLICITE CETTE RELATION:
et cette méditation est exercice intérieur et délice.

Aujourd'hui, enterrement de la plus grande chanteuse israélienne Chochana Damari, zal, 83 ans, originaire du Yémen dont la voix yéménite chaleureuse et profonde et perfectionniste fait partie de l'histoire d'Israël. Toujours elle a veillé à chanter pour tous sans jamais dériver vers les engagements politiques partiels. Bat mélékh pénima. Elle a amélioré le monde. (lien). Elle racontait: "mes parents ont décidé de monter en Israël comme ils priaient l'an prochain à Jérusalem". C'est simple, tout simple, c'est cela les Juifs du Yémén. Dire ce qu'ils ont souffert, ces nobles, lors de leur arrivée en Israël n'est pas encore assez raconté: prises d'enfants pour les élever hors du judaïsme dans des kibboutsim, tresses sur les tempes coupées qui ont un grand sens religieux, enfants enlevés et remis à des familles pour adoption (on voit encore ces différences de couleur de peau dans certaines familles! Ces crimes ne peuvent se cacher). Depuis des millénaires, on vit ce qui s'est produit envers Yossef dans sa famille. Les Juifs du Yémen ont continué à être cette dignité religieuse du Juif, elle est plus élevée et plus forte que toute opposition. Voici des enfants yéménites protestant et disant avec leur sourire et leur délicatesse caractértistique de cette communauté: "pourquoi nous a t'on fait cela?".

Tout se dépasse, c'est pour bien le dépasser que l'histoire de Yossef est dans la Torah. Et le Rav Kadouri, zatsal, a dit que le Machiach parlera à tous également, sans faire de différence entre religieux et non religieux. Refléchissons à tout cela, dans une fraternité (lien ici) comme celle qui se manifeste en ces heures dans le peuple au souvenir de cette chanteuse chaleureuse.
Tous témoignent (je n'y étais pas) que lorsqu'elle entrait en scène, tout était oublié et c'était la dignité qui était présente. Elle chantait les fleurs, les coquelicots (Kaliniyotes, est sa plus célèbre chanson). Et elle était émotion et élévation pour tous. La tradition des Esther et Myriam éducatrices du peuple durera toujours. Chacune selon ses dons et à son niveau. Le monde rabaisse la femme et veut l'avilir. Chochana Damari a réussi à faire respecter les femmes.
- Elle était "la voix de la terre d'Israël" (Maâriv). Il n'y a que dans le pays d'Israël qu'une femme juive puisse ainsi être ressentie et honorée pour son amour de la terre d'Israël, du peuple d'Israël et des beautés de la Création. On n'oubliera pas l'une de ses paroles: "je suis heureuse si j'ai pu apporter plus de bonheur au peuple d'Israël". Elle nous a enseigné chacun et chacune en cela.


A Paris, assassinat d'un jeune juif, avec cruauté. Communiqué: "Le B’naï B’rith France, organisation non gouvernementale Juive qui lutte contre toutes formes de racisme et d’antisémitisme, a pris connaissance avec tristesse du crime perpétré contre le jeune Ilan Halimi (zal). En dépit du caractère crapuleux de ce rapt, tout porterait à croire qu’il s’agit aussi d’un crime à caractère raciste et antisémite. En effet, sur quatre actes du même genre perpétrés par ce même groupe, trois l’ont été sur des victimes de religion juive. Aussi le B’naï B’rith France demande aux pouvoirs publics de faire toute la lumière sur cet acte odieux et de nous tenir informés du déroulement de l’enquête. Marc LUMBROSO Président du B’naï B’rith France". Bizarre: la presse camoufle qu'il était juif.

En Israël, quelques provocations avec inscriptions ignobles sur des murs de 2 mosquées.


NOUVELLES au 16 février
Tout ce qui suit est uniquement pour que nous changions vers le bien entre nous. Comme si nos ennemis ne suffisaient pas, nous nous comportons de manière humainement inadmissible entre nous, en catharsis, en vomissant contre nous-mêmes tout ce que les autres ont fait envers nous dans l'histoire. Nous sommes devenous fous en cela , une haine de soi sans limite et sans contrôle. Et les voix morales ne s'élèvent pas sur ces deux pointsque vous allez découvrir; elle sont devenues fonctionnaires et n'interpellent plus. Cela aussi devrait se modifier. Le peuple souffre de ces minoritaires qui gachent tout.
Sourions un instant, vous allez voir jusqu'à quel point tout est possible sans jugement et sans logique au Proche Orient. J'ai entendu ceci ces derniers jours: Evènement tant attendu, neige sur Jérusalem, prévision des températures, Jérusalem 8 degrés...

- L'affaire Sharon des millions de chékels qui ont permis d'acheter le pouvoir. Les informations de TV1 révèlent que Omri Sharon "ne se souvient plus" qui leur a donné un million et demi de dollars!. Le nouveau système de défense: quand Sharon était au pouvoir et en bonne santé, le système le protégeait en disant que les preuves n'étaient pas suffisantes contre lui et on accusait Omri. Maintenant que Sharon est hors course, on retourne le volant: ce serait Sharon qui savait tout, qui recevait les chèques et il n'est plus capable d'en répondre. Et qui aurait embrouillé l'affaire pour le sauver serait l'ancien Conseiller juridique du gouvernement qui est invulnérable car il est entré comme juge à la Cour suprême de justice. De toute manière, le pouvoir a été volé par l'argent, finie la démocratie.
Le résultat de tout cela, c'est l'expulsion de Gouch Katif, la remise du terrain aux fanatiques terroristes, la division du peuple, celle des rabbins entre eux, la coupure entre les rabbins et les jeunes, etc, etc...
Un phénomène surprenant montrant que tout est possible en Israël est celui des sites connus comme ici et ici qui montrent les images des violences policières, analysent l'ensemble du système; d'autres sites et ici et ici et ici et ici diffusent les photos des policiers qui ont réalisé ces violences, même les femmes, et donnant ainsi au public de pouvoir les repérer et les numérotent à cet effet.
J'ai visualisé les images et video sur ces sites, terribles, les policiers jetant les jeunes par la fenêtre la tête en avant et s'écrasant le visage en sang, trop c'est trop. Le résultat lamentable est que maintenant l'extrême droite extrémiste également a repéré et photographié et filmé les auteurs des atrocités ou les responsables sur le terrain et les informations rapportent qu'ils commencent à être menacés par messages ou attaqués (voiture brûlée). Et, à leur tour, ils doivent vivre sous la menace d'attaques et sont sous protection policière continue. Lamentable guerre fraternelle, affreuse, inutile, coupable. Il n'y a plus de légalité, ni chez les politiques, ni chez les extrêmistes, ni chez les policiers qui sont photographiés sur les sites en position illégale sans aucun signe.
Des sites continuent à faire les reportages de ce qui s'est passé à Gouch Katif avec images et films, comme celui-ci. ou celui-ci. Avec témoignages d'officier ne pouvant pas accepter les ordres. Et toujours toujours des jeunes, le visage ensanglanté par les coups des policiers, et leur parlant avant d'être matraqués. Toute une jeunesse est marquée, désemparée maintenant. Traumatisée; même les tout petits qui ont vécus ces événements resteront marqués.

Maariv publie une carte indiquant où sont maintenant dispersés les expulsés de Gouch Katif.
Voici maintenant la réalité très dure que tous les Israéliens ont vécue en direct et sur laquelle nous avons le devoir de réfléchir. Ce fut légal sans aucun doute car le gouvernement en décida mais les députés ont décidé que tout ce qui est réalisé légalement n'est pas forcément moral et ils ont établi une commission parlementaire d'enquête. Pourquoi, vous allez le découvrir. Dans l'histoire on appelait cela un pogrome quand il s'agit de non Juifs qui faisaient cela aux Juifs. Nous devons faire quelque chose "moralement" quand des Juifs en arrivent à cela contre leurs frères dans le seul pays où ils sont censés être totalement protégés.
Le site qui présente ces documents pour informer démocratiquement est http://www.israel-wat.com/parent-top.htm Ces quelques images de l'expulsion de Amona pour que vous vous y reportiez aux nombreuses autres images et aux surprenantes videos, information vérité, pour réagir moralement là où nous pouvons faire quelque chose pour notre peuple:


et la pire: un civil non armé, non agressif et tenu par des policiers pendant qu'un le matraque et le sang coule sur le visage. Cela ne peut pas durer: depuis la corruption politique jusqu'aux matraquages sanglants d'un tel gouvernement. Que va t'il se produire, y aura t'il un réveil moral. Et que font les rabbins dans cette situation pour améliorer le peuple? Qu'avez-vous entendu? Ces matraqueurs ont-ils reçu le moindre enseignement moral pour en arriver à cela? Et comment pourra t'on après cela protester ailleurs quand il y aura des mesures moindres contre les Juifs? Le gachis moral est considérable.


L'information de Modia sur laquelle se base notre réflexion est toujours objective: ce matin la moitié de la première page de Maariv est le titre avec 3 photos: "les policiers sous menace; par msn, par chiens, et la voiture d'un colonel de l'opération brûlée". Autre titre de la presse, lié à tout cela: perte de 4 sièges dans les sondages pour Kadima. Et le site israel-wat lance une campagne contre Qadima le parti au gouvernement qui a ordonné cela avec une image d'une fille assommée par une matraque, sang au visage et l'image balayée de sang.

* Regardons ensemble ce qu'est pourtant Jérusalem de beauté intacte et véritable, dans ces photos que j'ai prises pour vous en essayant de vous faire partager ce que l'on y vit au mois de février où la fête de Tou bi Chévate nous apprend à entendre l'enseignement magnifique de la nature. Ouvrez ce lien.

et LIRE ICI LE POEME QUI EXPLICITE CETTE RELATION:
et cette méditation est exercice intérieur et délice.