Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 
Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Ici, archives des bulletins précédents

La Torah
L'étude des 54 sections. Le Lév Gompers Comment étudier le Talmud

Rechercher ici les thèmes d'études sur tout le site par un catalogue de photos

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.

Ici, archives des bulletins précédents


Ecouter ici absolument un document
qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Découvrez le site de l'Ambassade d'Israël

 

Tout sur la barrière de sécurité contre les terroristes:
http://www.mfa.gov.il/mfa/go.asp?MFAH0o3l0


Copier et diffuser cette adresse:
http://www.shopping-nice.com/video/recherche_la_mort.wmv


Le voyage du Président Katsav en France. Tout a déjà été précisé en 3 points:
-1. "Ce sera l'occasion de souligner l'attachement de la France à l'existence, la légitimité et la sécurité de l'Etat d'Israel", a déclaré la porte-parole de l'Elysée, Catherine Colonna.
-2. "Les différences de points de vue qui peuvent exister sur la situation régionale".
-3. "Ils ne doivent pas faire oublier les liens anciens et étroits qui unissent la France et Israél", a-t-elle ajouté.
En somme, rien de nouveau sur l'opposition de la France à ce que fait Israël pour son existence sur le terrain et, donc, cela continuera a être vu comme une autorisation à l'antisémitisme palestinien et de la gauche antisémite en France. Mais un changement verbal qui n'est pas négligeable.
Mais, surtout, la France cherche un modus vivendi qui lui rendrait un accès aux marchés qu'elle a perdus. La France a un but exclusivement économique car elle s'est expulsée elle-même de la politique du Proche-Orient par son choix unilatéral antiaméricain et antiisraélien: la politique c'est de l'argent, point. La France est aussi intéressée au formidable développement technologique d'Israël.
Peut-être aussi que Chirac veut reprendre de l'initiative contre l'antisémitisme car son rival terrible Sarkozy qui monte-monte-monte comme la petite bête se montre aussi déterminé contre l'antisémitisme. Or Chirac a une obsession: arrêter
Sarkozy et les journaux titrent : "La chiraquie au bord de la crise de nerfs" (lisez ici).
Qu'a à y gagner Israël? D'abord, par ce rapprochement défendre les Juifs de France, en contraignant ainsi le gouvernement français à lutter effectivement contre l'antisémitisme, ce qui n'a pas été fait, puis commence à être fait en paroles verbales. Le Président d'Israël va être le représentant des réalisations d'Israël, va relier Israël avec les communautés de Juifs en France, et prendre acte du changement dans les relations bilatérales comme il l'a dit par son porte-parole: "Jusqu'ici, le conflit israélo palestinien et ses répercussions ont mis dans l'ombre les relations bilatérales entre la France et Israël. Cette visite marquera un changement de cap dans les relations entre les deux pays".
Le Figaro, lui, ose regarder bien en face le vrai contentieux qu'il y a entre Israël et Chirac et conclut : "le moindre incident pourrait faire voler en éclat les meilleures intentions" (lire ici).
Parfois, le Président Katsav, dépassant son rôle prend des initiatives politiques dans le conflit du Proche-orient, on espère qu'il ne fera pas cela à l'étranger, ce qui mettrait alors le gouvernement, souvent divisé, en très mauvaise posture.


Le bulletin d'actualités au 16 février, 26 Chevate. Rions, cela ne vaut rien de plus.
L'intelligence des dirigeants français a atteint ses limites. La France se savait la plus intelligente des nations mais cette fois le mur du çon est dépassé par la loi sur le voile qui veut interdire les signes ostensibles de religion. Jamais dans l'histoire une telle idiotie, il faut oser le dire, n'a vu le jour. Et cela entrera un jour dans le livre de Guinness. Où est la culture et l'anthropologie quand des politiciens veulent interdire les symboles millénaires des peuples pour les prétentions politiques nouvelles. Le communisme s'est effondré pour de telles stupidités, il faut le dire. Cela concerne autant le judaïsme, que toute autre identité.
Aussi le ministre des Affaires étrangères de la France, Dominique de Villepin n'a pu que bredouiller lamentablement et ne pas sortir de phrases dignes d'un diplomate débutant quand les Sikhs qui viennent de le recevoir lui ont mis avec gentillesse et humour son nez dans la bêtise: "Qu'allez-vous faire de nos turbans qui ont un sens pour tout notre peuple?" Si vous voulez voir l'acrobate s'étaler de tout son long allez lire l'article du Monde : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3208,36-352968,0.html On est dans un sketche digne de Coluche ou de Desproges.
Atterrissez un peu en douceur, Messieurs les Français et revenez dans la réalité, le ridicule tue parfois. Laissez les peuples millénaires vivre leurs symboles qui sont chacun des condensés d'intelligence millénaire, alors que la France n'existait pas encore ou plutôt sous une forme tellement primitive qui n'a rien laissé dans l'histoire de ces époques sinon des cavernes quand ces peuples brillaient de culture avec ces symboles qui vous semblent ostensibles. Vous n'avez pas avancé d'un pas depuis la gifle que Voltaire vous envoyait en miroir en disant: "comment peut-on être persan?". C'est avec une grande tristesse affectueuse que nous vous voyons couler dans le ridicule. Rendez-vous l'intelligence et laissez les gens vivre avec leurs signes, l'impérialisme des signes uniques a disparu avec la chute de l'empire soviétique.
Quelques perles de ce bêtisier diplomatique authentique:
- La France trouvera une "solution satisfaisante" au problème que pose à la communauté sikh la loi sur la laïcité.
- J'espérais cette question.
- Je sais que beaucoup de gens se demandent ce qui se passe en France.
- La laïcité en France est un concept historique assez difficile à expliquer. etc.
Et le journaliste du Monde, effondré, de conclure: "
M. de Villepin n'a pas voulu entrer dans un débat sur la meilleure manière de décliner le turban, pour le rendre inoffensif dans les écoles françaises. Il affirmait qu'on trouve des solutions par le dialogue et que donc on en trouvera une. Même s'il n'a pas pu dire laquelle".
Au secours! Pimpon pimpon.
Qui sont ces Sikhs qui viennent de donner cette leçon de liberté et de respect des cultures? Des gens civilisés à qui la Grande Bretagne, dans sa science de la liberté, a même reconnu le droit de ne pas porter le casque en moto pour respecter leur coutume. Contraire à la laïcité, n'est-ce pas! Même l'Inde n'a pas réussi à réduire les Sikhs, alors certainement pas le laïcisme français. La presse d'Asie les attend au tournant: http://www.tribuneindia.com/2004/20040214/main1.htm
Ils sont décidés à ne pas se laisser marcher sur le turban: Ils ont adressé une pétition signée par 100 000 personnes à l'ambassade de France. La loi ne passera pas si facilement dans le monde qu'au parlement français, or la France a besoin d'être appréciée dans le monde pour commercialiser.
Je suis allé voir sur un site pakistanais sur le sihkisme, en arrivant sur la page d'accueil, j'ai lu immédiatement ceci : "I see we have a visitor from Tel Aviv, Israel. Welcome, we hope you enjoy your visit and have a great day". La classe dans l'accueil et l'intelligence informatique et l'hospitalité. Voilà une vraie laïcité, on ne m'a pas demandé d'enlever ma kippa. Et, sur ce site, les premiers mots sont: "qui a créé D.ieu?" Une question extraordinaire censurée par le laïcisme, car on ne parle pas de D.ieu n'est pas, ce n'est pas au programme dans un pays laïc. Enlevez votre intelligence avant d'entrer. Rions.
Quand nous voyons des responsables religieux courir dire amen aux politiciens français sans pudeur, nous leur signalons simplement que le Canada autorise les Sikhs de la très officielle Royal Canadian Mounted Police (RCMP), de porter leur "signe ostensible de religion". Si les laïcistes veulent étouffer d'intolérance, libre à eux, mais qu'ils laissent les autres respirer.

Les autres nations ne semblent pas décidées à laisser passer cette blessure à la tolérance humaine et le Congrès américain a été saisi par les Sikhs de cette atteinte de la France aux droits fondamentaux. Ca se complique: lisez ici. Pour que les laïcs français puissent faire la liste des signes ostensibles de religion interdits, je leur facilite la tâche en leur donnant la liste des types de turbans qu'il faudra remettre aux proviseurs des lycées afin de les bannir dès l'entrée, voyez ce site.
Mais donnons la parole à la partie adverse: "je pense donc je suis, il est indéniable que ces signes ostensibles de religion sont une provocation agressive contre les principes de la laïcité, il n'y a qu'à les regarder, et la calvicie d'un enseignant laïc est quand même plus intelligente":

"et pour vous prouver que cela perturbe l'Ecole laïque obligatoire, je vous montre cette photo du comportement inadmissible de deux chahuteurs au fond de la classe. Indéniablement contraires à la laïcité ces rires heureux et religieux":

Sérieusement, comment les députés français pensent-ils pouvoir enlever du coeur de ces citoyens leurs racines qui sont enracinés comme ces lieux de leurs origines familiales, ici Amritsar par exemple:


Cela vaut bien les barres de fer de la Tour Eiffel ;-)) ou la colonne volée de l'Obélisque de la Place de la Concorde.
Impossible d'interdire le rêve et le coeur. Impossible d'interdire les autres civilisations partout présentes, surtout à l'ère de la communication où tout s'interpénètre.
Les Juifs gardent le profil bas. Mais c'est évidemment contre eux que l'incendie fut d'abord lancé, tant que c'était cela le gouvernement français ne faisait rien car il s'opposait lui-même à Israël. Ensuite, les incendiaires se sont répandus et mettent en danger l'Etat lui-même mais, trop tard, il faut traiter les vrais problèmes. L'URSS a échoué en voulant enlever le christianisme de la Pologne et ce fut le début de la fin. Le laïcisme agressif, dominateur et totalitaire fait les mêmes erreurs en ne traitant pas les vrais problèmes.
Est-ce que l'invitation à Israël par la visite du Président Katsav est une évolution dans le bon sens, pour toutes les composantes, quand le drapeau d'Israël flottera dans les rues de Paris, comme cela pourrait être pour toute autre culture également? Paris ferait mieux de s'offrir à nouveau une exposition universelle plutôt que d'interdire les communautés, ce serait plus dans son génie authentique. Nous avons tellement des problèmes et nous nous occupons toujours des problèmes d'autrui, c'est cela Israël car le judaïsme est une lumière pour toutes les nations.

A l'heure où le Parti socialiste français tente d'éliminer le député européen sortant François Zimeray pour son soutien actif à Israël dans les instances européennes, à l'heure où un artiste Dieudonné tient des propos antisémites de ce type le plus ouvertement ("« Ce sont tous des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon. Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l'esclavage... Mais c'est Israel qui a financé l'apartheid et ses projets de solution finale. » (Journal du Dimanche, le 8/2/2004)

ce débiteur de propos racistes et antisémites trouve des tribunes publiques et va se donner le 20 février à l'Olympia, les protestations parait-il, affluent à l'Olympia (tel et fax 01 55 27 10 00), à la Préfecture de Police de Paris (tel 01 53 71 53 71) et à la Mairie de Paris : (tel 01 42 76 40 40)
pour interdire ses actions racistes ainsi promues malgré la loi antiraciste.
La France traverse une crise grave, mais on sait qui paiera le plus le prix humain, comme toujours.

Un lecteur me dit de ne pas mettre ces deux photos car ce serait un monde de Avoda Zara que nous ne devons pas voir.
Réponse:
- nous réfléchissons sur ce qui se passe dans le monde tel qu'il est où nous sommes concernés, dans ces problèmes de coexistence. Nous n'avons pas à fausser notre vision du monde ni à supprimer autrui de notre existence intérieure. D. nourrit tous, donne la vie à tous. Les gens de nombreux peuples apportaient des sacrifices au Temple et on n'éloignait pas ceux qui avaient d'autres cultes que le nôtre. Les rabbins discutent très souvent dans le Talmud avec des non-Juifs sur des questions importantes de la vie ou de la torah.
- la question de la Avoda zara est à bien comprendre: c'est un acte, un culte, une croyance; il ne s'agit pas du tout du fait que notre regard voit les bâtiments dans lesquels d'autres personnes pratiquent peut-être la avoda zarah. Nous n'allons pas éliminer de l'espace de notre regard éventuel les bâtiments des autres peuples, ni les autres peuples. Et, si nous voyons ces bâtiments, réjouissons-nous de notre part et soyons consients de l'aspiration qu'il y a dans le monde entier vers la morale, vers le respect des puissances supérieures. En tous les peuples, des personnes droites et pures et saintes existent, certainement mieux que moi. Et nous pouvons même faire de la avodah zara avec le judaisme en le détournant.
- ne soyons donc pas stupides. Le monde entier est dans l'imperfection et tend vers un mieux.
- en ce qui nous concerne, nous avons à être vigilants pour ne pas glisser vers la avoda zara, et à ne pas en amener sur la terre d'Israël.C'est un travail important de discrimination.
- Mais nous n'avons pas à vouloir régenter les pratiques et croyances d'autrui.
- Et le problème qui se posait ci-dessus, était de tenter de bien comprendre autrui car la coexistence pose ces problèmes importants et nous avons à les analyser pour comprendre, nous situer et agir au mieux... puisque tous les Juifs ne vivent pas sur la terre d'Israël. Et, à ma connaissance, celui qui m'a dit cette remarque vit en terre étrangère et il ne la quitte pas, et il n'est pas dérangé de voir ces édifices. Et, bien plus, méditons sur ce que nous dit le Traité


Le bulletin d'actualités au 14 février, 24 Chevate
La neige à Jérusalem. Les Israéliens en sont fous et montent admirer Jérusalem, ce qui ne simplifie pas la circulation! Délectez notre plaisir par les photos de Modia de la fois dernière: http://www.modia.org/galerie/next52.html


Certainement beaucoup d'émotions, de commentaires, de solidarité, de réactions. Programme de la visite que nous analyserons pour vous du Président d'Israël Moché Katsav en France le 16 février,
communiqué par l'Ambassade d'Israël en France:
Lundi 16 février 2004

- Dans la matinée, le Président Moché KATSAV arrivera à Orly. Il y sera accueilli au Pavillon d’Honneur pour une cérémonie officielle.

- Dans l’après-midi, le Président Moché KATSAV déposera une gerbe sur le tombeau du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

- Ensuite, le Président CHIRAC accueillera le Président KATSAV à l’Elysée pour un entretien qui sera suivi d’un point Presse.

- En début de soirée, le Président recevra Monsieur Dominique de VILLEPIN, Ministre des Affaires Etrangères, à la Résidence Marigny.

- Le Président de la République et Mme Bernadette CHIRAC offriront un diner d’Etat en l’honneur du Président de l’Etat d’Israél et de Mme Gila KATSAV au Palais de l’Elysée. Des discours y seront prononcés par les deux Chefs d’Etat.

Mardi 17 février 2004

- Dans la matinée, le Président et sa délégation assisteront à l’ouverture du séminaire économique et commercial organisé conjointement par le MEDEF et la Chambre de Commerce France-Israel.

- Le Président KATSAV sera honoré à l’Institut de France par l’Académie des Sciences qui rendra hommage à la coopération scientifique franco-israélienne.

- Le Maire de Paris, Monsieur Bertrand DELANOE, accueillera le Président KATSAV à l’Hôtel de Ville pour la cérémonie traditionnelle prévue en son honneur.

- Le Premier Ministre, Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN, offrira un déjeuner en l’honneur de Monsieur KATSAV à l’Hôtel MATIGNON.

- Dans l’après-midi, le Président arrivera à l’Hôtel de Lassay où il sera attendu par le Président de l’Assemblée Nationale, Jean-Louis DEBRE. Il y rencontrera aussi les membres du groupe d’Amitié Parlementaire France-Israel.

- En fin d’après-midi, l’Université de la Sorbonne (Paris IV) honorera le Président KATSAV en lui octroyant le diplôme de Docteur Honoris Causa de l’Université

- A l’invitation de la communauté juive française, le Président KATSAV assistera à une grande soirée de solidarité et en hommage à l’Etat d’Israel au Palais des Congrès.


Mercredi 18 février 2004

- Le Président KATSAV consacrera la journée du 18 février ? la ville de TOULOUSE où il sera accueilli par le Préfet, Monsieur Jean DHUBIGNY

- Le Président visitera les industries aéronautiques de la compagnie AIRBUS où il sera reçu par son Président, Monsieur Noel FORGEARD

- Le Député-Maire de la ville de Toulouse, Monsieur Philippe DOUSTE BLAZY, offrira un déjeuner en l’honneur du Président KATSAV. A l’issue de ce déjeuner, le Président KATSAV signera le Livre d’Or de la ville.

- Dans l’après-midi, le Président KATSAV effectuera une visite au CNES (Centre National d’Etudes Spatiales)

- En fin d’après-midi, le Président se rendra à l’ « l’Espace du Judaîsme » où il sera l’hôte de la Communauté Juive de Toulouse, avant de regagner Paris pour une soirée en compagnie des dirigeants de la communauté juive française.

Jeudi 19 février 2004

- Dans la matinée, le Président KATSAV recevra successivement le Ministre de l’Economie, des finances et de l’industrie, Monsieur Francis MER et le Ministre de l’Intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales, Monsieur Nicolas SARKOZY.

- Pour le déjeuner le Président KATSAV sera l’hôte du Président du Sénat, Christian PONCELET, au Palais du Luxembourg.

- Après une visite du Louvre, le Président KATSAV assistera à un office religieux au cours duquel il prendra la parole, à la Grande Synagogue de la Victoire.
Nos voeux et nos prières accompagnent le Président et tous ceux qui l'accueilleront pour améliorer les relations si difficiles de la France envers l'existence d'Israël et des Juifs soumis aux attaques des ennemis et de l'Europe qui ont déchaîné l'antisémitisme, attaques que ce drapeau fier mais souffrant près de chez moi symbolise bien:

Mais n'oublions jamais qu'Israël est choisie et aimée par la force la plus grande, celle qui crée le monde et le soutient.
Comme le dit la fin du Cantique des Cantiques: "Nous avons une petite soeur dont le sein n'est pas encore formé: que ferons-nous le jour où il sera question d'elle. Si elle est un mur, bâtissons dessus une tourelle d'argent... Je suis un mur et mes seins sont comme des tours, dès lors je suis à ses yeux comme une cause de bonheur".
N'oublions jamais de mettre notre regard sur l'actualité dans l'axe véritable. Cet autre maison près de chez moi me rappelle ces vérités, je les partage avec vous. C'est à tout cela que je pense en passant devant:


Israël:
- la compétition pour la succession de Sharon bat son plein. Ehoud Olmert le poulain de Sharon avait annoncé une augmentation du prix du pain, mesure particulièrement impopulaire et symbolique en ces temps où la faim est réelle pour un pourcentage réel de la population. Parallélement, l'autre candidat probable dans le Likoud est aussi sur les ondes: Bibi Netanyahou, pour les restrictions supplémentaires que son ministère impose. Il a joué un coup de Trafalgar comme il en a l'habitude et annoncé qu'il baisse la taxe ajoutée aux achats. Etonnement, contentement du marché de consommation. Mais les commentaires sont très critiques (je ne sais s'ils sont objectifs ou orientés) et accusent Bibi de faire tomber les problèmes sérieux d'économie dans des manipulations politiques et que cela ne résoud nullement les problèmes des affamés car ils ne vont pas acheter des videos et, parallélement, Bibi continue à ne pas réduire les frais de l'éducation, des services médicaux, etc. que ces populations utilisent mais à en augmenter le coût par la suppression des prises en charge. Les fonctionnaires du Trésor doivent répondre aux critiques les accusant de dire aux pauvres comme Marie-Antoinette: "vous n'avez pas d'argent pour acheter du pain, achetez donc des télévisions et vidéos".
Netanyahou avance chaque fois plus vers une économie à l'américaine appréciée des classes possédantes, rendant très coûteux les services de santé et d'éducation qui deviennent de plus en plus inaccessibles aux classes pauvres.
La question que l'on pose: cela est-il payant en termes électoraux de favoriser uniquement les classes riches et moyennes?
Autre commentaire: Bibi avait perdu la fois précédente comme dirigeant par des mesures subites, surprenantes qui lui avaient fait perdre la crédibilité puis la confiance, est-ce qu'il n'aurait pas changé? Voilà les questions débattues par les journaux et les analystes.
- Plus important: les mouvements terroristes palestiniens ont décrêté que tous leurs hommes doivent se mobiliser partout pour tuer les Israéliens où qu'ils soient jusqu'à la libération totale de la terre. Le programme est clair. On le connaissait mais cette fois il est redit explicitement. L'armée agit en conséquence et cela donne le prétexte à ces mouvements et aux Israéliens qui les soutiennent de mettre la responsabilité de cette aggravation sur Israël? Voyez cette présentation classique sur Yahoo: http://fr.news.yahoo.com/040212/85/3n515.html. Parallélement, augmentent les cas d'Arabes israéliens arrêtés pour collaboration directe avec les mouvements terroristes pour lesquels ils se font les véhicules ou les organisations protégés dans leur circulation libre et leur carte d'identité israélienne.

- Cette semaine, le Président de l'Etat d'Israël va faire un voyage officiel en France dans le cadre du rapprochement que la France fait envers Israël, nous avons analysé ce mouvement et en avons donné la signification dès les premiers signes, vous y reporter dans les bulletins précédents. La France a besoin de récupérer des marchés dont elle a été expulsée par les USA depuis son opposition agressive lors de la guerre d'Irak et l'argent n'a pas d'odeur, on change le vocabulaire totalement: La France "sera toujours aux côtés d'Israel chaque fois que la légitimité de son existence sera menacée", assure avec force Jacques Chirac à trois jours du début de la visite d'Etat en France du président israélien Moshe Katsav. Mais, lisons bien les mots: on peut donc s'opposer totalement à Israël et l'accuser tant que son la "légitimité de son existence" n'est pas menacée, c'est bien la politique de la France, et Chirac rappelle simultanément toutes les positions de la France qui, de fait, sont contraires à la possibilité d'exister car elles soutiennent de facto les ennemis de l'existence d'Israël: voyez toutes ces déclaration sur http://fr.fc.yahoo.com/p/proche-orient.html Ensuite, chacun opte pour ce qu'il préfère.

- En France, des dirigeants officiels des communautés juives s'engagent personnellement pour appuyer la conception de la laïcité interdisant les signes ostensibles de religion. Il n'y a pas de doute qu'il s'agit d'une adaptation tactique de gens responsables qui ont le souci de la communauté, qui serait mieux protégée à la fois par le pouvoir et contre les extrémistes musulmans, puisque la loi vise ces derniers. Les expressions sur les divers sites de communautés diverses sont beaucoup plus variés et, en tous cas, ne collent pas à ce point au discours officiel. A chacun ses propres responsabilités.
Non moins évident, est le "voile" posé sur le fait que cette orientation de la politique qui gère le religieux et demande l'obédience en affirmant une pseudo-vérité ou contre-vérité que l'expression de l'identité définie par l'adversaire comme ostentatoire est une agression envers autrui et une faute contre la coexistence.
Encore une fois, des pays comme la Grande-Bretagne ou les USA où l'expression publique des identités personnelles et communautaires est acceptée, reconnue comme faisant partie de la démocratie, nullement vue comme agressive, est la preuve que cela est un problème typiquement franco-français dans la ligne napoléonnienne, comme nous l'avons analysé (lien ici), et cela afin de contrôler politiquement les groupes.
Mais si cela convient aux français, ou à des dirigeants de communauté, c'est leur droit le plus entier, d'autant que tous les Juifs ont le droit d'aller vivre dans le pays qui leur donne la forme de liberté ou d'obédience qui leur convient et ils ne s'en privent pas, les sondages récents disent que la grande majorité des Juifs de France pensent quitter ce pays dans les années prochaines (une minorité faible pense aller en Israël).
Il reste que ce couvercle trop simple posé sur la cocotte minute de nombreux problèmes de la société française non traités laisse présager d'autres lendemains qui seront difficiles à gérer de la même manière. La satisfaction actuelle manipulée par quelques formules idéologiques simplistes est une illusion typiquement française, une ligne Magino. Encore une fois, chacun a le droit de choisir sa société et son pays et ses valeurs. Mais il est important pour les 60% des lecteurs de Modia qui ne sont pas français (sur les 1100 quotidiens en moyenne) de réfléchir sur ces défis d'une communauté juive dans le monde et sur ses tentatives de réflexion.
Tout le débat est sur le thème: "le fait de montrer ostensiblement son appartenance à telle ou telle religion, risque d’être perçu comme un acte d’agressivité. Revendiquer une spécificité avec force, conduit à se singulariser par rapport aux autres élèves": c'est une conception exclusivement de la laïcité napoléonienne et française bien utile pour le pouvoir mais qui n'est nullement vécue ainsi dans d'autres pays libres et démocratiques. Et ce principe "le fait de montrer ostensiblement son appartenance à telle ou telle religion, risque d’être perçu comme un acte d’agressivité" peut être utilisé de la façon la plus répressive. Ce trucage d'un "risque" éventuel utilisé envers autrui pour lui interdire son expression la plus élémentaire des droits de l'homme, est en tous cas, contraire aux droits du citoyens de vivre en privé et en public sa religion. Mais un Etat a le droit de modifier les principes sur lesquels il vit, et les citoyens ont le droit d'accepter ou de refuser par le vote et aussi de partir vers des cieux plus libres s'ils ont une autre conception de la liberté. Imaginez un peu le tollé dans le monde (y compris de la part du gouvernement français) si la Knesset d'Israël interdisait le voile musulman dans les lieux publics défini comme un signe d'agressivité de la part des Musulmans: là on perçoit avec simple bon sens qu'il n'est pas possible de soutenir ce que l'on est en train de dire. Et on aurait raison. Ramenons donc tout cela avec sincérité à ce que c'est : de la politique, la psychologie de Poitiers. Il faut lire ce qu'est ce traumatisme et cet imaginaire dans la psychologie des politiciens français et dans leur rapport à la religion comme outil de pouvoir et son expression renvoyée à "l'intime": http://www.histoiredevendee.com/ch8.htm#BATAILLE%20DE%20POITIERS%20(732)

Il est donc très intéressant aussi pour tous de lire et analyser le texte diffusé par le site du Consistoire de France http://www.consistoire.org/ et rédigé par son Président:

"LA LAICITE UN NOUVEAU DEFI
La perspective de l’année 2005 et la célébration du 100ème anniversaire de la Loi de la séparation de l’Eglise et de l’Etat ravive le débat sur la laïcité rendu plus aigu encore par la politisation du foulard islamique.

Il faut rappeler à ce propos que le rabbinat français a adhéré d’emblée au principe de la laïcité, alors que l’Eglise y a vu une forme ouverte d’anticléricalisme. Si les juifs ont perçu immédiatement tout l’intérêt de cette vision de la vie en commun dans une société ouverte et pluraliste, c’est sans doute parce qu’ils ont compris que c’était là l’affirmation de la liberté du citoyen.

Bien interprétée, la laïcité authentique n’occulte en rien les croyances religieuses de tout un chacun. Dans une société où chacun est libre de pratiquer sa religion comme il l’entend, ou à l’inverse, de rejeter toute forme de religion, l’Etat se doit de montrer sa totale neutralité. La laïcité républicaine doit donc se montrer tolérante par définition.

Le « vivre ensemble » commence naturellement à l’école où l’apprentissage de la vie commune, dans une société harmonieuse, doit se faire sans contrainte ni autorité démesurée. Cela implique que chaque écolier, chaque élève, s’applique à cohabiter avec son voisin, sans pour autant renier sa propre identité. Cet effort personnel requiert une retenue constante pour ne pas heurter autrui. On conçoit aisément que le fait de montrer ostensiblement son appartenance à telle ou telle religion, risque d’être perçu comme un acte d’agressivité. Revendiquer une spécificité avec force, conduit à se singulariser par rapport aux autres élèves.

C’est la raison pour laquelle, une auto-discipline de chacun doit mener à un comportement réservé, condition essentielle pour vivre en commun, en partageant l’idéal de société républicaine, avec ses valeurs intangibles de liberté, d’égalité et de fraternité. Vouloir imposer sa vision du monde équivaudrait à briser l’équilibre délicat de relations humaines bien comprises.

La laïcité républicaine a constitué le meilleur des creusets pour former des générations de citoyens, respectueux des lois de l’Etat et de ses valeurs. Elle doit se maintenir dans sa conception initiale pour garantir à tous une éducation commune et une égalité de chances dans l’existence, tout en laissant à chacun la possibilité de se réaliser pleinement dans son identité intime.

31/12/2003
Par Moïse COHEN, Président du Consistoire de Paris"



Le bulletin d'actualités au 11 février, 19 Chevate
- Des combats se déroulent en ce moment entre Palestiniens de différentes composantes dans la Bande de Gaza.
- Ce matin, à 10h41, pendant 30 secondes, un tremblement de terre en Israël d'intensité 5 sur l'échelle de Richter, l'épicentre était au Nord de la Mer Morte. Aucun blessé et de très légers dégats. Dans la salle principale des délibérations, des décorations du plafond ont failli tomber sur les sièges des ministres et les parlementaires ont suspendu leurs séances. Des journalistes font de mauvaises plaisanteries sur ce nouveau moyen de résoudre les problèmes de coalition au gouvernement. Dans les écoles, les enfants ont été renvoyés chez eux et à 12h15 l'appel est lancé pour que les écoliers rejoignent l'école. Il a été ressenti au Liban et en Jordanie. A Jérusalem, la sensation était forte, ma bibliothèque tournante oscillait de plusieurs centimètres.
- La nouvelle la plus citée dans les journaux: les généraux chefs des renseignements, des services secrets informent les parlementaires de leur analyse sur le terrorisme et déclarent que le plan de Sharon d'évacuer les agglomérations juives de la Bande de Gaza, sera vue par les Palestiniens comme une victoire du terrorisme et renforcera le terrorisme contre Israël. Cette fois, il ne s'agit pas de politiciens mais des experts mandatés. Ce sont des conclusions capitales qui vont influencer énormément les positions.
- La nouvelle qui touche le plus: le problème de la faim. Yehiyote Aharonote, le grand journal, parle de 20% des vieillards qui sautent un repas, ne peuvent pas téléphoner à leur famille, etc. Des mouvements de protestations se préparent, vols de nourriture dans les réserves ou les boulangeries pour les distribuer à ceux qui ont faim et ne peuvent acheter. Débats sur ces faits sur les ondes. Charlie Bitton qui avait dirigé la révolte identique il y a quelques décades déclare que la gauche et l'extrême gauche ne s'occupent plus des pauvres mais ne pensent qu'à parvenir au pouvoir. Une situation de tension qui ne peut durer. Le problème pour les victimes protestataires est aussi que les journaux ne s'intéressent qu'aux faits exrtraordinaires, alors on parle d'un suicide, d'un vol, de femmes ou de jeunes qui se prostituent pour manger un minimum, mais le problème n'est pas traité sur le fonds, d'autant que le syndicat est politisé et va dans la ligne de la gauche qui cherche uniquement l'ébranlement du pouvoir actuel. Cela risque de mener à des faits extrémistes isolés et graves car il n'y a pas de traitement sérieux ni rationnel, pas de corps public qui le traite vraiment. Un avertissement. Lamentable: les leaders moraux ne lancent pas de signal d'alarme à la hauteur de la situation ni de leur rôle dans la société. C'est donc une crise morale d'ensemble.
Documentation et histoire:
Le tremblement de terre est dû à la fracture qui a séparé l'Afrique de l'Asie et qui traverse la région du Nord au Sud dans la région de la Mer morte. En 1068, 15000 morts, surtout à Ramallah et aussi à Jérusalem.
En 1201-2, nombreux morts en Syrie. En 1546, des centaines périrent à Chkhém, et Jérusalem fut atteint. En 1759, des centaines de morts à Safed et des milliers au Liban. En 1837, le Nord fut dévasté, des milliers de personnes furent tuées à Tibériade où les murailles s'écroulèrent, et à Safed. En 1927 le 11 juin, dans le même type de tremblement de terre, 300 personnes périrent et 1000 bâtiments furent détruits dans tout le pays. Rien de particulier, cela se passe dans de nombreux autres pays car la terre est vivante .

Voici le site spécialisé sur ces questions en IsraËl: http://www.gii.co.il/
http://www.mni.gov.il/english/units/Energy/GeophysicalInstituteofIsrael.shtml
http://www.emsc-csem.org/ et sa carte des derniers tremblements de terre dans la région, Israël n'est donc pas "le" lieu dangereux.:

Les mesures à prendre sont indiquées aux israéliens sur ce site: http://www.gii.co.il/heb/default.html

FRANCE
La loi contre les signes ostensibles de religion dans les services publics a passé la première étape presque à l'unanimité.
Les conclusions diverses commencent à être tirées. En voici une petite liste sur ce lien et de très belles interventions de députés.
et


Le bulletin d'actualités au 10 février, 18 Chevate pour rechercher comment vivre selon la Torah dans la réalité et non seulement dans les livres:
- Le Premier ministre Sharon a subi avec succès une intervention médicale d'une heure consistant à détruire au laser des calculs dans les conduits urinaires (rissouq avanim). Il se ressent très bien (marguich métsouyane). Il devra être suivi pour éviter des rechutes. Tous nos voeux de santé complète et rapide (Réfoua chéléma ou méhira). Il reprendra son travail demain.
- Les grèves s'étendent dans la plupart des services publics. Il y a en Israël 16% de chomeurs révèle une étude et non pas 10,3% comme le disait le service officiel. Une conséquence triste et intolérable : la prostitution ne recourait qu'à des circuits de trafiquants organisés depuis la Russie et l'Egypte, mais la faim véritable pousse maintenant des israéliennes et des jeunes à cet esclavage et la société s'en émeut. La solution ne pourra être que par des changements dans les priorités de la société. Le prix du pain et du lait deviennent des débats sérieux. Le gouvernement l'augmente de 8% en cette face de crise sociale, et se défend en disant que la gauche l'avait augmenté de 20%.
- L'investissement des services éducatifs par enfant varie de 1 à 10 suivant les localités (859 chéqels à Beit Chémech et 9936 chéqels dans le Kibbouts Ein Guédi).
- 4 nouvelles motions de confiance ont été repoussées avec une très faible majorité. La pression contre le gouvernement est puissance autant à droite qu'à gauche.
- Il fait 18 degrés à Jérusalem et la neige est annoncée pour la fin de la semaine. Les excès font partie de la vie quotidienne.

Le bulletin d'actualités au 9 février, 17 Chevate:
La paracha Yitro, de la semaine, tout pour comprendre un fait essentiel: le lien de Moché et Yitro le non Juif qui le conseille et dont le nom devient le titre d'une des parties de la Torah. Etrange? Il y a un sens à découvrir.
C'est un peuple qui écoute et respecte, face au don de la Torah. Tout sur le lien entre les autres peuples et les Juifs pour l'amélioration du projet de la Création qui doit réussir, et le rôle important des convertis qui réaniment constamment l'orientation initiale du peuple juif dans cet axe. Vous apprendrez tout sur ces thèmes, sur ce qu'est la conversion, sur les Béné Noah.
http://www.modia.org/tora/chemote/yitro.html
Et cette nuit, j'ai ajoute de nombreuses photos à la dernière page album du Rav Messas. Pourquoi? Ce n'est pas un culte, c'est apprendre à pratiquer le "chimouche" d'un Rav, découvrir dans sa façon de vivre ce que sont les attitudes de quelqu'un qui ajuste son acte à la Torah, dans une cohérence entre l'intérieur et l'action.
http://www.modia.org/messas/messasnew2.html

Actualités? Pas de grand neuf, alors ne nous dispersons pas de l'essentiel. Sharon tente de faire faiblir vers lui les plus grands leaders du Likoud qui, tactiquement, ne se prononcent pas sur ses initiatives. Le judo, vous connaissez? Les grèves continuent de recommencer et de s'annuler dans le jeu trop complexe des intérêts des priviléges et des manques de ceux qui ont faim et des ministères qui se relancent la balle, le tout couronné par les luttes de leaders syndicaux et politiciens. Les pages de journaux se remplissent de faits divers, c'est bon signe. Les problèmes essentiels restent, nous les connaissons tous. Revenons à notre projet, pas à l'écume.
Trois arabes israéliens arrêtés, ils constituaient une cellule terroriste du Hesbollah et sont membres du Comité central de Balad qui a trois députés à la Knesset. Rien de neuf non plus.


Le bulletin d'actualités au 6 février, 14 Chevate:
Aujourd'hui, sur le terrain, en Israël, on fête un jour à l'avance Tou bi Chevate, afin de se promener dans la nature et de planter des milliers de jeunes arbustes sur les collines. C'est le Keren Kayemet qui organise cela depuis des dizaines et dizaines d'années.
N'oubliez pas de fêter le Tou bi Chevate par le Seder qui comprend des bénédictions sur les nouveaux fruits, vous avez la description précise de ce Séder sur la page du lien suivant:
http://www.modia.org/infos/etudes/toubichevate.html
Cela est nécessaire pour nous remettre dans "l'ordre (sens du mot séder) vrai des choses" au lieu d'être toujours happé par la politique ou par les autres routines propres à chacun. Toute l'actualité est insérée dans cet ordre du monde qui est, comme l'a découvert Avraham, celui de l'amour. Le monde existe pour cela. Et si vous voulez reprendre conscience de l'ordre de l'univers qui devrait nous rappeler sans cesse cette structure du monde qui est belle et bonne, regardez ce lien:
http://micro.magnet.fsu.edu/primer/java/scienceopticsu/powersof10/index
Nos Sages disent qu'Avraham fut choisi parce qu'il voyait de loin la véritable nature de l'univers. Le Rambane, Nahmanide, dit qu'il n'y a pas à opposer science et création car toutes les règles de l'univers sont un miracle.
Ne pas manquer notre paracha qui nous indique quelle est notre terre: http://www.modia.org/tora/chemote/bechalah.html
L'événement c'est que les amandiers fleurissent en Israël
http://www.modia.org/galerie/next39.html Explorez ces photos.http://www.modia.org/jerusalem/maison/maison6.html

Si les fleurs sont au rendez-vous, la paix sera aussi au rendez-vous, si nous vivons bien. L'amour, le bonheur et la Torah gagneront.
Cela étant bien posé, nous pouvons aussi regarder l'actualité.

EN ISRAEL
- L'affaire des millions de dollars utilisés pour la corruption du pouvoir politique fait encore les gros titres car Sharon a été soumis à l'enquête de la police hier. Selon Maariv,http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=2445 les enquêteurs sont sortis avec l'impression qu'il sera difficile de fournir les preuves "juridiques" d'un acte d'accusation même si les fait sont là. C'était déjà leur position après la première enquête, contrairement à la position du Procureur de l'Etat en intérim. Selon Haarets, les enquêteurs gardent une position beaucoup plus négative: http://www.haaretz.com/hasen/spages/391350.html. C'est donc le nouveau Conseiller du gouvernement qui devra se prononcer, cela prendra un mois, dit-on.
- Les 3 plans successifs de Sharon (voir ci-dessous) suscitent les commentaires et prises de position. Le Likoud tente de substituer Bibi à Sharon. Peres (parti travailliste) déclare que Sharon dit et fait n'importe quoi sans vision globale, et il critique toutes les propositions de Sharon comme incohérentes mais il n'a rien d'autre à proposer de concret sinon le "mot" chalom qui fait mouche hors d'Israël.
Le parti Chinouï qui assure la majorité et approuve le plan de sortie des Juifs de la région de Gaza, s'oppose au plan de refeerendum de Sharon comme antidémocratique et contre l'utilisation du referendum pour toute question (il est sûr qu'un referendum sur les restrictions gouvernementales verrait une désapprobation massive du gouvernement, par exemple). Mais le parti Chinouï a suscité une autre crise: il a détruit le ministère des Cultes et depuis des mois le personnel de ce ministère qui continue de fait ne touche aucun salaire, et tous les autres ministères ne veulent pas les prendre en charge ni les municipalités, ni le Trasor, ni le ministère de l'Intérieur. Un beau gachis pour un plaisir de haine assuré pour les accords de coalition. Et des familles sont en danger.
Le Président de l'Etat Moshé Katsav vient de nous surprendre aussi. Alors que la question du referendum n'est pas encore élaborée mais discutée et que son rôle n'est pas politique mais d'exprimer les valeurs nationales et l'unité, il vient de se prononcer pour le reférendum disant qu'un sondage peut aller avec les structures démocratiques. Il a surpris.
La droite publie des encarts dans la presse pour s'opposer au plan de transfert des Juifs de Gaza, en citant les paroles du Chef d'état major: "selon la logique militaire, ce ne serait pas une bonne chose d'évacuer les implantations, car cette évacuation donnera un souffle nouveau au terrorisme" avec la date de sa phrase, le 2 décembre.
En sens inverse, un sondage (on a vu en Israël ce que sont les sondages terriblement manipulés ou faux par rapport aux résultats des élections de façon habituelle, hormis la dernière fois). 52% sont pour l'évacuation unilatérale, 36% s'opposent pour l'évacuation de Gaza et, pour la Judée Samarie 58% sont pour et 31% sont contre. Sur l'idiotie des sondages, je ne vous donnerais qu'un exemple: la question a été posée "devant l'augmentation démographique des Arabes israéliens, faut-il réglementer par la loi le nombre d'enfants par famille?" Quel effet est-il visé par de telles questions et par leur publication, voilà la question.
On aime, en Israël et dans le peuple juif, les discussions et les thèses provocantes qui susciteront de nombreuses réactions. Il suffit pour cela de rendre extrémiste une thèse ou de modifier vers l'excès la position d'un interlocuteur. Chlomo Benizri, député Shas répond au Professeur Moché Kaveh, Président de l'Université Bar-Ilan, qui selon lui aurait écrit précédemment dans le même journal Haarets que celui qui se consacre exclusivement à étudier la Torah ou à en faire son métier, profanerait le Nom de D.ieu et la Torah. On imagine le bruit que cela peut faire et susciter des clivages entre deux mondes: l'Université et la Yeshiva. Benizri veut démontrer que seul Maïmonide a soutenu cette thèse et, même, qu'il y aurait apporté des bémols. Par contre, le peuple juif aurait besoin de telles personnes en fonction pour les services publics à rendre et pour que la Torah ne soit pas oubliée dans le peuple juif. Lire les thèses sur le lien suivant:
http://www.haaretz.com/hasen/spages/390898.html
Le Président Assad de Syrie accuses Israël de mépriser ses propositions de paix. Effectivement, il n'est pas pris au sérieux par Israël, non pas par principe mais par son soutien au Hisbollah et son occupation du Liban, et pour le rôle qu'il avait envers l'Iraq: http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=2456

EN EUROPE
- Les propos antisémites extrêmes contre la chanteuse Shirel, en France, dans un concert donné en présence de Mma Chirac, sans que cela n'ait suscité d'intervention des forces de l'ordre, fait beaucoup de bruit. http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-351551,0.html
Emotion des fans sur le forum de l'artiste:
http://www.rezoweb.com/forum/musique/shirel.shtml
Le ministre prend sa voix des mauvais jours et déclare que la prochaine fois cela ne se passera plus: "plus aucun acte d'antisémitisme ne serait toléré. La prochaine fois. Demain, je commence un régime. On ne comprend plus: les ministres et le Président ont redit depuis longtemps qu'il n'y avait pas d'antisémitisme en France. Voyez l'appel du Rav Mazouz ci-dessous.
Le Monde a osé, lui, dénoncer l'antisémitisme de façon précise, à lire cet éditorial: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3208,36-349667,0.html
et ce second article: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-349652,0.html Quand un journal ose, nous le disons.



Le bulletin d'actualités au 4 février, 12 Chevate:
- Sharon continue avec une nouvelle idée gigantesque chaque jour (cette fois, la 3e, un referendum national pour tenter de contourner les députés opposés à son transfert des Juifs). En effet dans le Likoud et la droite, l'opposition s'organise et s'engage par écrit contre la 1e idée du transfert des Juifs. Mais les Arabes israéliens protestent aussi sur sa 2e idée de donner certaines agglomérations arabes à Arafat: ils parlent de racisme et de procédé antidémocratique. C'est tellement le n'importe quoi que Sharon a dû répondre aux journalistes qu'il ne faisait pas tout cela à cause de son enquête judiciaire mais, a-t'il dit, "lamérote, malgré". Il n'a pas convaincu.
- Dur d'entendre dans toutes les émissions que ce jeudi Sharon doit répondre aux questions sur l'acceptation de cadeaux gigantesques de corruption. Les analystes disent qu'il tiendra sa même position: certes il est établi que le complot a été réglé entre l'homme d'affaires Appel et son fils Gilad Sharon et que Appel lui a dit à lui Sharon que son fils gagnerait à cela énormément d'argent et la police a la cassette filmée, mais Sharon maintient qu'il n'a rien su, rien vu, rien entendu. Il espère qu'il sera difficile à la justice d'apporter les preuves précises du contraire. La suite du dossier prendra environ un mois jusqu'à la décision. L'interrogatoire se passera dans son domicile à Jérusalem, qui est à 100 mètres du dernier attentat.
- Rien qu'en Israël on peut voir cela: les enfants des députés ont tenu à la Knesset un procès contre leurs parents et sont arrivés au verdict que ceux-là ne font pas ce qu'il faut pour régler les vrais problèmes d'Israël.
- Déception et colère chez les Juifs d'Ethiopie à qui on avait promis que l'immigration de leurs membres de famille restés en Ethiopie serait accélérée et passerait à 1000 par mois pour éponger les 20000 restants. Ce sont les Falachmouras, Juifs qui sont devenus chrétiens par pressions et menaces vitales, et veulent régulariser leur situation maintenant que cela est possible. Le gouvernement revient sur sa parole et n'apportera que 300 par mois sous le prétexte qu'il n'y a pas d'argent pour faire plus. Les Juifs d'Ethiopie en Israël continuent à parler de racisme. Il est indéniable que lorsqu'il s'agissait des Juifs "blancs" de Russie, on les apportait par centaines de milliers sans jamais parler des problèmes d'argent, sans regarder s'ils étaient Juifs ou non, et des centaines de milliers de non Juifs de Russie sont ainsi entrés sans aucun droit reposant sur la loi du retour comme cela est invoqué contre les Ethiopiens. Bien plus, ce fut une politique déterminée pour changer l'équilibre démographique et politique d'Israël face aux Juifs orientaux beaucoup plus orientés à droite dans les votes politiques. Une blessure inadmissible chez nos frères originaires d'Ethiopie, scandaleuse. Il y a eu tant de faits semblables contre les Juifs orientaux dans les débuts de l'Etat mais on pensait que tout cela était terminé, hélas non.
- Actuellement, un peu dans le même sens, les couches sociales les plus défavorisées qui souvent n'ont pas touché leur salaire depuis de nombreux mois essaient de faire grève mais sans aucun soutien du syndicat qui s'est mobilisé à fond quand il s'agissait de défendre les privilèges et les salaires considérables de certains cadres, et a mis en péril pour cela l'économie du pays. Un fossé économique immense se crée en Israël depuis peu entre deux classes sociales. Avoir le projet de la Torah comme règle de vie est "devoir" regarder cette réalité pour améliorer et ne pas être complices. Ce n'est en rien de la médisance, au contraire. La Torah n'est pas dans les cieux mais elle est sur terre.
- La Torah parle souvent de tout cela, de la justice, les néviim aussi, et les psaumes également. C'est cette Torah que nous avons à vivre et à construire, pas un autre Etat des USA où les pauvres n'ont même pas la possibilité de se soigner. Comment arrêter cette dérive, au nom de la Torah? Comment entendre les voix de ceux qui connaissent la Torah? Comment faire pour que ceux qui ont les moyens et la Torah viennent en Israël construire le vrai Israël?
- INFORMATION SPECIALE
Le Rav Mazouz, de la Yeshiva du judaïsme tunisien en Israël (lien ici)


vient de lancer un appel aux Juifs de France pour qu'ils se lèvent et montent en Israël: "vous n'avez pas à rester en France, leur dit-il précisément, levez-vous et montez vers la terre sainte". Voici le texte, transmettez-le à vos communautés, associations et à vos rabbins en France:

Nul ne pourra plus dire que les rabbins ne se sont pas prononcés. Son appel se joint aux appels précédents de rabbins d'Israël:

Ils émanent du Rav Chélomo Aviner, Directeur de la Yeshiva Atéréte Cohanim,

et du Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou,



et de l'ancien Grand Rabbin d'Israël et Directeur de la Yehiva du Merkaz ha Rav Kook, le Rav Avraham Shapira


Voici le texte de leur appel:
"Appel saint

L’heure est venue de monter en Israël !

Monter en Eretz Israël a toujours été, au fil de toutes les générations, une mitsva (= un commandement), comme il est écrit “vous prendrez possession de la terre et vous vous y installerez” (Les Nombres - chapitre 33 verset 53) et comme il en ressort de manière explicite dans la décision halachique du Ramban (mitsva positive 4 en ajout au sefer hamitsvot du Rambam) et enfin comme le conclut le “pithé téchouva” : « … tous les décisionnaires Richonim et Haharonim sont d’accord que monter en Israël est une mitsva… » (Choulkhan Aroukh , Even Haézer chapitre 75 remarque 6).

Seulement, durant toutes ces générations, nous avons été empêchés d’accomplir cette merveilleuse mitsva à cause des peuples cruels qui nous ont, tour à tour, fermé les portes du retour, conformément à la sentence divine qui décrêta l’exil pour le peuple d’Israël.

Mais depuis que, grâce à la bonté divine à notre égard, les portes de notre terre nous ont été réouvertes, alors cette mitsva est entrée à nouveau en vigueur et désormais tout juif se trouvant en terre étrangère a de nouveau le devoir de l’accomplir et c’est aussi un signe pour nous, que la volonté de D… est que nous écoutions aujourd’hui l’antique parole divine proférée à Avraham :

“Va pour toi… vers la terre que je te montrerais” (la Genèse chapitre 12 verset 1).

D’autant plus que dans plusieurs pays, et particulièrement en France, l’antisémitisme se réveille comme un oiseau de mauvaise augure et vient se rajouter à la catastrophe des mariages mixtes. Ensemble, ces deux fléaux menacent les Juifs en exil de destruction systématique (A D… ne plaise).

C’est pourquoi nous lançons cet appel à tous nos frères résident en dehors d’Israël:

« Epargnez vos corps et vos âmes et accomplissez cette merveilleuse mitsva, levez-vous et montez en Israël, notre terre sainte ! »

Rav Chlomo Aviner
Oz Le-israel

Je soussigné, déclare me joindre à cet appel.
Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou.

Roch yeshivat Merkaz harav, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Avraham Shapira.



Le bulletin d'actualités au 4 février, 12 Chevate:
- Déclaration des hauts responsables militaires face au plan Sharon d'évacuation et de transfert des Juifs de la Bande de Gaza: "ce retrait augmentera l'appêtit des terroristes".
- Le résultat le plus concret et immédiat est que les Arabes de l'Autorité palestinienne et israéliens affirment que le problème que pose Sharon est le problème de base: celui de l'existence d'Israël depuis 1948 et, à leurs yeux, les concepts d'occupation de la terre palestinienne, et la nécessité de libérer l'ensemble de la terre palestinienne. Sharon a appuyé, légitimé et gagné cette campagne médiatique palestinienne, pour eux.
- Pour tenter d'équilibrer, Sharon a une nouvelle idée "méchouné" (bizarre et dérangée) dit-on sur les ondes: il donnera aussi aux Palestiniens de la terre incluse dans le territoire d'Israël depuis 1948, en incluant des agglomérations arabes d'Israël dans le futur Etat palestinien. Là il ne s'agit pas de transfert ou d'évacuation ou de déportation de population quand il s'agit des Arabes mais d'extension du territoire palestinien à l'intérieur même de l'Etat d'Israël.
- Le problème est cependant multiple: sur les ondes, les Arabes israéliens de ces agglomérations disent que Sharon a posé le véritable problème de l'illégitimité de l'Etat d'Israël et n'ont aucunement l'intention d'être les seuls déplacés dans la nationalité. En effet, et ils ont raison en cela, Israël est parsemé d'agglomérations palestiniennes en damier: alors Sharon va t'il construire un Etat palestinien en damier à l'intérieur de l'Etat d'Isaël, selon le principe de la gauche israélienne de la séparation des populations. L'avantage du plan de Sharon est de dévoiler ce que la gauche camouflait en parlant de la séparation des populations. Elle ne pourrait en effet se réaliser que selon la formule de transfert qui a eu lieu entre l'Inde et le Pakistan. Est-ce que Sharon et la gauche veulent une telle solution?
- Peres applaudit au plan de Sharon et lui assure la coopération de son parti travailliste. Ce parti est divisé pour entrer au gouvernement et une part ainsi que l'extrême gauche de Mérets disent simplement que Sharon dit n'importe quoi pour tenter de s'évader, dit Sarid et ce sont ses mots non les miens, des affaires de corruption dans lesquelles il est empêtré.
- La majorité du Likoud est contre le plan de son Chef Sharon. Sont pour: Olmert, Eitan, Aflalo, Baum, Bar-One, Livni, Livnate. Ne se prononcent pas: Bibi, Navé. Sont contre: la majorité dont les ministres Chalom, Landau, Chetrit, etc. Voir ce qu'en dit Yahoo qui semble aussi ne pas connaître du tout l'histoire de cette région (lien ici). Revoir le véritable dossier historique ici.
- Pendant ce temps-là, le problème des pauvres n'est pas traité, les grêves reprennent.
- Et les échéances arrivent, le nouveau Conseiller juridique du gouvernement a ordonné à la police et au Procureur de l'Etat d'en finir rapidement avec le dossier Sharon pour qu'il puisse prendre des décisions le plus tôt possible, et leur a demandé de ne rien diffuser dans le public. L'interrogatoire de Sharon par la police sur ces affaires reprendra demain (lien ici). Il a essayé de créer un immense problème médiatique qui couvrirait cette réalité.
- Pour ceux qui auraient des nostalgies de patriotisme, à la demande de lecteurs, j'ai bâti une page sur le drapeau d'Israël et je l'ai dédiée à Sharon (lien ici).

Préparons la fête de Tou bi Chevate, ce Chabbat et la paracha de la semaine.

Documentation Objective: voici cette part de l'histoire du peuple juif que Sharon veut abandonner et voici les Juifs que Sharon veut déporter vers d'autres lieux (lien ici).

Les arguments des Israéliens pour:
- séparons-nous des Palestiniens et vivons entre nous, retirons-nous des régions où nous sommes minoritaires en population, nous n'avons pas à assurer la sécurité d'une minorité de citoyens israéliens en payant un prix trop lourd en argent, temps et vies humaines et ils n'ont qu'à aller vivre dans des régions plus calmes, tout ira du côté palestinien quand nous nous serons retirés, le sionisme est fini et il faut s'adapter à la réalité nouvelle et d'ailleurs les Juifs ne viennent plus.
Les arguments des Israéliens contre:
- avec les arguments de Sharon et de la gauche, jamais les Juifs ne seraient rentrés sur la terre d'Israël, les arguments démographiques peuvent et doivent être inversés par la venue de millions de Juifs, même là où il y a une majorité arabe les terres vides sont immenses et rien ne justifie que des Juifs n'y vivent pas, le pays doit assurer la vie des Juifs partout où ils vivent avec égalité, se retirer de la Bande de Gaza c'est reculer devant le terrorisme et assurer la victoire de ceux qui veulent la disparition des Juifs de notre terre, un tel retrait ne fera qu'intensifier les nouvelles demandes et le terrorisme, un pays qui abandonne sa terre ancestrale est une honte que aucun autre pays ne fait, l'idée de "séparation" des populations est un argument mensonger car 20% d'arabes vivent en Israël et nul n'a l'intention de les transferer ailleurs et ce transfert ne concerne que les Juifs, de plus les Arabes de la Bande de Gaza exigent en plus le droit de travailler en Israël et de continuer leur revendication et d'y exercer le terrorisme.

Le gouvernement sur la pente de la chute?
Hier, suite à cette position de Sharon, la Knesset a presque mis Sharon en minorité sur une motion de confiance de routine: 42 ont voté la confiance et 41 la non confiance. (Il faut 61 voix pour faire tomber le gouvernement). Les groupes de droite Mafdal et Ihoud leoumi étaient sortis de la salle, montrant ainsi à Sharon que s'ils se prononcent contre, il tombe immédiatement. Ce fut un avertissement précis. Au Likoud, et à la droite, ils ont préféré, dit-on, ne pas le faire tomber maintenant car il "serait" contraint rapidement de démissionner pour les affaires de millions de dollares dans lesquelles sa famille est impliquée pour sa campagne électorale et donc le Likoud resterait au pouvoir sans réélection et simplement en changeant le Chef du gouvernement.

Nouveau scandale suscité par les auteurs d'Oslo et des accords de Genève, Bélin et autres.
Ils continuent le tour des capitales et viennent d'être reçus et félicités par Blair qui, au nom de pays européens les a informés que ces pays sont prêts à financer leurs campagnes (antiisraéliennes et antijuives dans la mesure où leur plan prévoit l'abandon juif du mont du Temple qui est le coeur du judaïsme, et antidémocratiques dans la mesure où ce groupuscule agit contre la Knesset et avec les pays étrangers hostiles à la politique du gouvernement israélien élu démocratiquement).

En France, la chanteuse israélienne ChirEl a continué avec honneur son chant sous les huées de "mort aux juifs, sales juifs, nous te tuerons" dans le silence complice des forces de police présente. Nous n'oublierons pas. Cela réévoque avec précision les comportements du public et des forces de police de l'Allemagne 1930-39. Les autres beaux mots officiels applaudis par les officiels juifs ne réussissent pas à camoufler les faits réels sur le terrain. Ce qui est grave, plus encore que les mots, c'est le silence décidé des forces de police. La presse israélienne est très sensible à cet incident (lien ici).

Le bulletin d'actualités au 3 février, 11 Chevate:
1. CHOC! Sharon avait démenti publiquement il y a une semaine. Il déclare: je vais enlever toute présence juive de la bande de Gaza, 20 agglomérations, des milliers de Juifs, d'institutions, d'entreprises, une déportation massive invraisemblable. Le rêve de tous les ennemis d'Israël.
Que se passe-t'il une fois de plus chez Sharon, qui va devoir répondre pour les affaires cette semaine?
Lisez son interview dans Haaretz, cliquez ici.
Voici ce qu'il dit: "Nous parlons d'une population de 7500 personnes, ce n'est pas une affaire simple. Nous parlons de milliers de kilomètres carrés d'entreprises, d'usines, de plantations, des gens qui sont là pour la 3e génération. Des milliers et milliers de véhicules, ce ne sera pas une affaire simple, surtout si on doit le faire sous le feu. Je travaille sur l'hypothèse que dans le future il n'y aura pas de Juifs à Gaza. Je le ferai avec l'accord et le soutien des Américains".
Le second programme de déportation massive des Juifs de notre histoire, ce n'est pas une petite évacuation.
Un seul et simple commentaire: Sharon met ses forces personnelles pour plaire à Bush alors qu'il est menacé par les procès puor tenter de se sauver et il le fait au prix de la destruction pure et simple du sionisme, en trompant les électeurs qui ont voté pour lui. Il crée un fait international médiatique qui va donner un poids considérable aux thèses des ennemis d'Israël et il va déchaîner la violence des mouvements terroristes et palestiniens.
Pourquoi tout cela? A vous de penser.
Ici l'article de Maariv. L'article de Yahoo en français.

2. L'affaire peut sembler tellement bizarre aux lecteurs que je tiens à ce qu'ils en perçoivent l'objectivité de la retransmission et des avis émis:
Premières réactions au Likoud. Sharon leur a dit en face à face: même si vous notez contre, cela ne changera rien à ma détermination. Le Likoud: un parti floué, roulé dans la farine par son leader. L'opposition en tête trouve son premier leader anti plan de Sharon en Chalom le ministre des Affaires étrangères: "des mesures unilatérales (tséâdim 'had tsédadiim) ne peuvent que compliquer la situation et ne réduiront pas la tension (lo yovilou lé aqtanate ha imoute) et la confrontation". Les députés Likoud se disent stupéfaits (ouftéou) et l'un d'eux Hazan parle de s'associer aux votes de non confiance de la gauche (léitstaref lé atsbaate i-émoune ché itkonénote siote ha smol) pour faire tomber Sharon. Ehou Yatom, député, déclare que le plan de Sharon est dangereux (tokhnito chel Sharon méssoukénéte) et qu'il doit revenir sur ce qu'il a dit (lahzor bo).

Réactions au Mafdal et à droite: Chaoul Yaalom dit que Sharon vire à gauche et qu'il doit quitter son poste par honneteté idéologique et morale. "Sharon essaie de détourner l'ordre du jour des enquêtes policières qui se referment sur lui". Ils accusent Sharon de soutenir la gauche (témikha ba smol). Tsi Handel: Sharon essaye de changer l'ordre du jour découlant des enquêtes de police (Sharon ménassé léchanote ete séder ha yom mé ha 'haqirote hamichtartiyotes); et il ajoute: j'espère que la gauche ne coopèrera pas avec le personnage pour le motif de ses dossiers judiciaires mais en restera aux faits. Et, cruellement, il ajoute: il essaie de gagner quelques jours sur les médias (hou ménassé lé akhvia'h kama yémé tikchorete).
Le Conseil des localités de Judée-Samarie parle d'un encouragement au terrorisme.

La gauche est aussi critique: Pines, leader du parti travailliste dit que ce que déclare Sharon ne sont que "palabra" des paroles pour ne rien dire car il en a parlé 1000 fois et n'a jamais rien fait. Et qu'il ne fait que tenter de détourner l'attention du public de ses "affaires".
L'extrême gauche avec Mérets et Yossi Sarid: "le journaliste qui a interviewé Sharon est crédible, mais l'ennui c'est que Sharon ne l'est nullement. Il a toujours parlé et n'a rien fait".

Réactions à l'Autorité palestinienne: "Si Sharon veut faire partir les Juifs, aucun Palestinien ne contrariera le déroulement des opérations".

Pro-Sharon: Ehoud Olmert, l'ancien maire de Jérusalem, impliqué comme Sharon dans des "affaires" en examen, défend la position de Sharon: c'est une étape (chélav) irréversible maintenant, dit-il. Et elle se réaliserait en juin-juillet. Autant dire qu'il se passera beaucoup de choses en Israël et en politique d'ici là...

3. Le vocabulaire: pinoui (évacuation), rétsouâ (bande de Gaza), itna'halouyotes (implantations), yéchouvim (agglomérations).
Et la phrase de Sharon: Ani yotsé mi ana'ha ché béâtid lo yiyou béâza (Je pars de l'hypothèse que, à l'avenir, il n'y aura pas de Juifs à Aza).
Une solution finale du problème juif... qui laisse songeur pour un chef de l'Etat d'Israël.


Nous ne vous oublierons jamais, les dernières victimes de la haine antisémite palestinienne à Jérusalem (photos), comme nous ils voulaient vivre, comme nous ils voulaient la paix, comme nous ils aimaient leur peuple, comme nous ils étaient ici pour la défense de tout leur peuple où qu'il soit, comme nous ils transmettaient le message juif, pour nous et pour vous ils ont payé ce prix, comme nous pouvons le payer, mais nous ne serons jamais terrorisés et nous ne déserterons jamais. Paix sur eux et sur leurs familles avec qui nous sommes. Regardez-les bien et vous découvrez la qualité du peuple d'Israël:
Avraham (Albert) Belhacén, 28 ans
monta de France il y a 6 ans et a épousé Esther, terminait une licence en informatique et étudiait la Torah à mi-temps. Sa maman les avait rejoint il y a... 3 mois...

Rose Bona, 39 ans,
laborantine aimée pour sa bonté envers tous, laisse un mari et un enfant de 14 ans, se rendait à son travail.


'Hana Anya Bunder, 38 ans, mère de deux enfants de 14 et 15 ans, elle rejoignait des amies pour fêter son anniversaire...


Anate Darom, 23 ans, étudiante en sociologie, passionnée des problèmes de société.

Natalia Gamril, 50 ans
Infirmière en gériatrie, elle se rendait auprès de la femme qu'elle soignait.


Ye'hezkel Goldberg, 42 ans,
assistant social qui visitait les familles, laisse son épouse élever leurs sept enfants... Lire ce lien.


Baruch Hondiashvilli, 38 ans. Un homme toute bonté, époux et père de trois jeunes enfants.

Dana Itah, 24 ans.
Mariée depuis un an et demi, elle laisse un jeune mari perdu.

Eli Tsfira, 48 ans.
Un père aimé de tous les élèves de son école.


Octovian Floresco Viorel, 42 ans, se rendait à son travail à la banque après avoir quitté sa femme et sa fille de 5 ans.

Honte à ceux qui continueront à condamner Israël simplement parce qu'Israël vit.
Nous dirons le psaume 74 qui est ci-dessous.

Vivez Israel comme le vivent des milliers et milliers d'autres, comme je le vis.
Un jour, en 1996, mon bus 18 habituel ferme la porte et démarre juste devant moi, je l'ai râté, et il explose un peu plus loin, nombreux morts, voici ce qu'il en est resté:

En 2002, je passe à côté du restaurant Sbaro dans la foule habituelle, attentat, nombreux morts

En 2003, je suis avec des amis au restaurant et le Café Hillel à proximité saute, nombreux morts.
Je n'ai rien d'exceptionnel. Je ne suis pas important, ceux qui le sont ce sont les blessés, les morts, les familles endeuillées,
j'en connais beaucoup de très près, chaque famille de la diaspora devrait les porter maintenant après les attentats, devoir,
j'ai rempli mon devoir en aidant immédiatement dans les soins,
mais surtout en vivant en Israël car le seul but de ces attentats est de nous
faire fuir, ou de nous empêcher de revenir sur notre terre, mais nous ne sommes pas des pleutres, et nous avons à continuer
comme toutes les générations qui ont bien plus souffert. Nous ne déserterons pas.
Les Palestiniens ont échoué et échoueront dans leur tentative de nous terroriser.

Bien des amis en Europe me disent des mots sévères après les attentats où nous sommes victimes, imbibés qu'ils sont
par la désinformation, ou ne téléphonent même plus pour savoir si je vis encore après ces attentats qu'ils entendent
se produire dans mon quartier: ils ont intégré le schéma antisémite que nous sommes responsables en quelque chose si on nous tue.
Tant pis
et je vivrai sans leur bienveillance. Ici.
Des amis qui ont déjà vécu dans un bus explosant sont très mal ces jours-ci, je les aime car ils souffrent et ne désertent pas.
Je les aime pour cette qualité de vie qui les honore dans toute l'histoire juive.
Lisez ce texte de l'Ambassade d'Israël: http://www.amb-israel.fr/fr/actualites_infos.tpl?sku=3158240172572285
Pour la première fois, le Ministère des Affaires étrangères d'Israël (devant la mauvaise fois totale des Nations Unies qui ont refusé de condamner l'attentat, et devant les nations qui demandent à la Cour internationale de La Haye de condamner Israël pour la barrière antiterroriste) a décidé de mettre sur l'internet le film des lieux après cet attentat, non pas par un manque de respect envers les dépouilles des victimes, mais par nécessité de défendre la vie des citoyens juifs et israéliens en montrant au monde ce qu'est le terrorisme palestinien. En effet, sur ce film, on voit en couleur les lambeaux épars de corps humains, dans l'autobus et dans la rue environnante, l'insoutenable cruauté égale des terroristes, de leurs dirigeants politiques et religieux et de tous ceux dans le monde qui les soutiennent simplement parce qu'ils tuent ainsi des Juifs: aucune différence entre cela et l'Allemagne de 1930-1945. L'Europe n'a rien appris, en dehors des mots mensongers plus travestis.
Les images très dures le prouvent, pour la première fois.
Cliquez ici sur le Video Clip.
Cela montre aussi que, cette fois, Israël estime que la limite de la passivité face à TOUS ces ennemis conjugués , est dépassée.

Même un des présidents de la Cour suprême prend position publique contre la libération des terroristes et il écrit que cela risque de conduire à une autre vague de sang versé.

Ici, les photos et vies des plus de 800 israéliens assassinés par les crimes des accords d'Oslo.

La France va prendre des mesures contre les émissions racistes et antisémites sur son territoire: lire ce lien.
Chirac menacé, lien ici.
Succès diplomatique d'Israël soutenu par 30 pays concernant la barrière de sécurité. N'oublions pas ceux qui n'appuient pas la défense d'Israël. Certes, leur mobile premier est que ces Etats craignent que le Tribunal de La Haye s'implique dans tous leurs conflits, mais ils ont quand même bien voulu utiliser une injustice contre Israël pour faire valoir leur intérêt.

Les mouvements terroristes encouragés à récidiver par la capitulation d'Israël dans l'échange de prisonniers: voir Yahoo.
A Téhéran, le leader du courant réformiste "hospitalisé".


Bulletin de Modia 30 janvier, 7 Chevate
Cérémonie avec tous les officiels de l'Etat d'Israël pour le retour des corps des 3 assassinés par le Hesbollah, en présence des familles. Discours de circonstance, avec la participation à la douleur des familles et le souvenir des victimes de la journée. Remarqués:
- l'affirmation de Sharon que la volonté de ramener les corps des victimes repose sur le "réguesh yéhoudi", le sentiment juif, la menace de Sharon qu'au prochain enlèvement il utilisera des moyens qu'il n'a pas encore utilisés. On avait déjà entendu ce type de menace grandiloquente de Baraq et rien ne s'est produit qui ait pu contrer les enlèvements ni en réplique, ni que Sharon ait utilisé pour libérer Ro Arad et les autres prisonniers, au contraire il ne les a pas exigés; donc, des mots qui ne feront peur à personne.
- le Chef d'Etat major a parlé en terme très affectifs à tous les soldats, les assurant du souci envers eux, de la responsabilité envers chacun sur le plan social ou après des préjudices.
Parallèlement, au Liban, Nasrallah, dans l'ambiance hystérique habituelle a surpris en faisant la louange des Juifs qui sont prêts à payer un prix très lourd pour récupérer l'un des leurs et il les a donnés en exemple. Mais il fallait attendre car sa conclusion concerne la suite des négociations pour lesquelles il donne des options:
- rendre Ron Arad à Israël et recevoir tous les prisonniers palestiniens.
- reprendre les enlèvements jusqu'à atteindre ce même but.
De charmants voisins... Il y a une semaine, il avait proposé qu'Israël se replie sur les lignes de 1967 pour bénéficier d'une pause dans les attaques de 10 ans. Et on reprendrait donc les hostilités après. Faites le calcul: en quelques décades il n'y aurait plus aucune surface pour Israël, ce qui est le programme proclamé du Hesbollah. Et les pacifistes étrangers ou israéliens appelleront cela, sans rire, un nouveau plan de paix après celui d'Oslo et celui de Genève.
Sur les ondes, les commentateurs dans leur majorité, surtout les spécialistes professionnels de l'étude du terrorisme, analysent et démontrent que ce dernier accord d'échange est le plus mauvais qui ait jamais été réalisé, car il n'a exigé aucune libération substantielle et a donné abondamment; ils en tirent la conclusion: c'est la meilleure incitation aux enlèvements d'Israéliens dans le monde pour les organisations terroristes. Elle arrivent à un tel gain sans perte aucune. Par un truc efficace pour eux, que nous leur indiquons. Une fois de plus, cela sent la fin de règne où on bacle pour soigner vite son image, en faisant n'importe quoi.

Tennenbaum a retrouvé sa famille, puis il est mis à l'écart (évidemment sans participer à la cérémonie ci-dessus). Il va devoir rendre des comptes sur ses contacts avec l'ennemi, sur son voyage au Liban, sur ses trafics d'argent avec eux, sur ce qu'il aurait révélé à l'ennemi car il est un colonel en réserve et savait beaucoup de choses sur l'armée; l'armée précise qu'il n'a nullement était envoyé pour tirer des renseignements sur Ron Arad comme il le prétend. Il est interdit à la presse de divulguer quoi que ce soit sur l'enquête.

Bulletin de Modia 29 janvier, 6 Chevate

Dernière heure:
Attentat à Jérusalem: 9 morts, 10 blessés très graves, nombreux blessés. Rue Aza près de Rue Arlozoroff, près des bureaux de Sharon le Premier ministre qui n'y était pas, autobus 19.

Malgré les échanges avec le Hesbollah qui monte en flèche chez les Palestiniens, la volonté de commettre des attentats n'a pas changé et les forces de renseignements en arrêtent constamment, mais celui-ci n'a pu être détecté à temps. Les adversaires d'Israël et des Juifs continuent leur même tactique double: le visage de négociation pour obtenir le soutien international et les concessions constantes d'Israël, et le versant de terrorisme comme tentative de terroriser et comme volonté de tuer les Juifs et les expulser de la terre d'Israël, ce en quoi ils obtiennent la coopération effective de nombreuses nations occidentales malgré l'hypocrisie des déclarations, simplement par le soutien constant apporté à ces organisations terroristes. Ces nations sont prêtes à souffrir elle-mêmes le terrorisme dans la mesure où cet outil fonctionne contre Israël, il faut bien en être lucide.

- 15 députés Likoud dont le ministre Landau partent en guerre contre le plan de Sharon et décident de le torpiller par tous les moyens, à commencer par une réunion du Comité central du Likoud qui en discuterait. Il s'agit du plan exposé ci-dessous.

- Tennenbaum, celui qui va être échangé contre plus de 400 terroristes et sans Ron Arad, serait arrêté immédiatement après son arrivée en Israël et devrait rendre des comptes sur les motifs de ses contacts avec les puissances ennemies et sur ce qu'il leur aurait transmis comme informations en plus des trafics réalisés avec eux.

LA VERITE SUR LES ECHANGES PRESENTES COMME UNE REUSSITE HUMANITAIRE RECIPROQUE:

Voici "ceux" que le Hesbollah a capturé vivants:

Omar Souad Adi Avitane Beni Avraham

Voici "ce" qu'ils nous rendent
bien mis en caisse par les négociateurs allemands:

Et les pacifistes falsificateurs
parleront encore de violence réciproque et égale,
nous mettant en parallèle avec les terroristes et les Nazis.
Ceux qui, quels qu'ils soient,
agissent ainsi dans les médias, sont des "collabo" antisémites conscients
identiques à ceux de l'époque 1939-45. Ils les continuent aujourd'hui.
L'essentiel et l'unique est, pour eux, la rage absolue de détruire le Juif
en son représentant actuel qu'est le Juif israélien sur la terre juive.
Même là, ils ne supportent pas son existence.
Et ils continuent le jour même en tuant non pas des soldats,
mais des civils hommes, femmes et enfants:

Il reste 10 morts, 10 blessés très graves, 50 blessés.
Honte au soi-disant pacifisme qui est mensonger, antisémite et criminel.
Leur coeur étant insensible et leur intelligence perverse,
que ne se réalise que pour eux ce qu'ils nous souhaitent...
Et le Hisbollah, sur les ondes au Liban décrit tout cela
comme une grande victoire de plus dans l'avancée
vers la libération totale de la terre.
Et présentent les Israéliens selon les poncifs nazis
comme buvant le sang concrètement des non-Juifs.
Eux sont sincères.
Voilà les pacifistes et collabos de ces hommes de paix.

La branche militaire du Fata'h d'Arafat a revendiqué l'attentat, réalisé par un policier palestinien de Betléhem. Et l'Autorité palestinienne, sans aucune pudeur pour tromper ceux qui le voudront en Europe, condamne l'attentat.
Pendant ce temps, Israël continue à accorder l'immunité à Arafat et les représentants officiels des Etats occidentaux continuent à courtiser ces personnages qui dirigent le terrorisme à quelques kilomètres de Jérusalem. Complicités de fait
Le directeur des services du renseignement du Shin Bet chief Avi Dichter recommande la fermeture des territoires palestiniens actuellement pour préserver les vies mais le gouvernemen,t pour des motifs politiques, par la parole du ministre de la Défense Chaoul Mofaz, refuse. Et les victimes tombent. Les habitants autour du lieu de l'attentat disent que l'odeur de sang était insupportable, des enfants brûlés restaient assis et immobiles.
Le Hesbollah est en fête. Beaucoup auront une soirée occupée à la TV à regarder pour la xe fois ce spectacle (pourquoi ce plaisir des yeux?) et la fête de l'échange et de la joie du Hesbollah. Nasrallah, le dirigeant du Hesbollah, est fêté par les radios des pays arabes comme celui qui a réussi à mettre à genoux Israël.
Nous ne participerons pas à ce qui est pour certains politiciens, cette fête de l'échange. La réalité de tous ces acteurs est totalement triste.


Le scandale des oubliés par les accords entre le gouvernement israélien et les ennemis:

et le corps de Eli Cohen
et l'impardonnable autre abandon: Yonathan Pollard.
Scandales inexcusables. Honte à chacun des responsables.
Nous paierons très cher, encore plus cher en vies humaines pour avoir cédé ainsi.
Maariv gifle le gouvernement en titrant en énormes caractères:
"Le héros vainqueur: Nasralla" (le chef terroriste).



Que le ciel nous aide. Il nous a donné le psaume 74 pour dire notre plainte devant toutes ces injures à l'humanité:

"Maskil de Assaf. Pourquoi, Eloqim, nous délaisses-Tu obstinément? Ta colère est-elle enflammée contre le troupeau de ton paturage?
Souviens-Toi de Ta communauté que Tu as acquis jadis, de Ta tribu, de Ta propriété, que Tu as délivré, de ce Mont Sion où Tu as fixé Ta résidence.
Dirige tes pas vers ces ruines irréparables: l'ennemi a tout dévasté dans le Sanctuaire.

Tes ennemis ont poussé des rugissements dans l'enceinte de Ton lieu de rencontre. Ils y ont posé leurs emblèmes.
Ils y ont paru comme des gens qui brandissent des haches dans les buissons. Et ensuite, à coups de marteaux, ils en ont abattu toutes les sculptures d'un coup.
Ils ont livré aux flammes Ton sanctuaire, jeté par terre et profané la résidence de Ton nom.
Ils ont dit dans leur coeurs: Nous allons tous les dominer. Ils ont brûlé tous les centres consacrés à Dieu dans le pays.
Nous ne voyons plus nos emblèmes à nous, il n'y a plus de prophètes, plus personne avec nous, qui sache combien de temps encore.

Jusqu'à quand, Eloqim, l'adversaire blasphèmera-t'il? L'ennemi insultera-t'il sans cesse Ton nom?
Pourquoi tiens-Tu Ta main à l'écart? Sors Ta main de Ton sein et réduis-les à néant.
Eloqim est pourtant mon Roi depuis les temps anciens. Il a réalisé des actions de salut sur la terre.
C'est Toi qui, par Ta force, as fendu la mer, brisé la tête des monstres marins sur les eaux.
C'est Toi qui as fracassé la tête du Léviathan pour le donner en nourriture aux fauves du désert.
C'est Toi qui as fais jaillir sources et torrents, mis à sec des fleuves puissants.
A toi appartient le jour, à Toi aussi la nuit, c'est Toi qui as créé l'astre de lumière, le soleil.
C'est Toi qui as fixé toutes les dimensions de la terre, l'été et l'hiver sont Tes créations.

Ne l'oublie pas, l'ennemi blasphème, Hachém, un peuple méprisable insulte Ton nom.
Ne livre pas aux bêtes la vie de Ta tourterelle (le peuple de la Torah);
n'oublie pas à jamais l'existence de Tes pauvres.
Tiens compte de l'alliance: car tous les retraites cachées du pays sont devenues des repaires de violence.
Que l'opprimé ne soit pas acculé à la honte, que le pauvre et le nécessiteux puissent célébrer Ton nom.

Lève-Toi, Eloqim, défends Ta cause, rappelle-Toi les insultes qui, sans cesse, Te viennent de gens indignes.
N'oublie pas les clameurs de Tes adversaires, le tumulte toujours croissant de Tes agresseurs."
(Demande: mettre ce texte dans un lieu respectable en raison des noms saints qu'il contient en hébreu).







(Renseignements: tel en France au 01 48 46 96 72, ou 33 148 46 96 72 Mr Winston Assous).


Ici, archives des bulletins précédents

 

 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour