accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org
Ici, archives des bulletins précédents

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.


Ecouter ici absolument un document
qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Découvrez le site de l'Ambassade d'Israël

Tout sur la barrière de sécurité contre les terroristes:
http://www.mfa.gov.il/mfa/go.asp?MFAH0o3l0

Copier et diffuser cette adresse:
http://www.shopping-nice.com/video/recherche_la_mort.wmv


Le bulletin d'actualités au 26 février, 4 Adar. Anniversaire du Premier ministre Arik Sharon, 76 ans, souhaitons lui beaucoup de bénédictions pour conduire Israël sur le bon chemin. Et pour lui-même en ce même sens.

SINISTRE ET INQUIETANT
Un film américain lancé par une secte de fondamentalistes chrétiens sur la Passion du fondateur du christianisme relance les poncifs de l'antisémitisme religieux séculaire. De plus, il est réalisé dans un sadisme réaliste et sanglant. Enfin, il comporte de nombreuses erreurs historiques. Mais l'essentiel c'est de viser le scandale et cela promet un lancement colossal. Il y aura encore beaucoup de mots et de débats. Le rôle de Marie dans ce film antisémite est tenu par une juive, Maya Morgenstern.
Mais nous reprenons ce que nous avons dit pour le procès de La Haye: n'épuisons pas nos forces à lutter contre tout cet antisémitisme au lieu d'utiliser nos forces à bâtir notre réalité.
Pour s'informer sur ce film afin de comprendre les débats:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-354426,0.html
Il faut lire l'analyse du Rabbin Marvin Hier, Fondateur du Centre Simon-Wiesenthal et du Musée de la tolérance de Los Angeles, qui a visualisé deux fois le film et réagit avec gravité: "J'ai été stupéfait, horrifié par sa description, dure, brutale et insensible de la communauté juive de l'époque et de sa culpabilité collective. Tous les Juifs de ce film sont mesquins, rapaces, pas très propres sur eux, sinistres, et réclament le sang de Jésus ; ils ne prononcent pas une seule phrase intelligente... Il ne dit pas la vérité, quand il est arrêté, il est flagellé par des Juifs, ce qui ne figure pas dans les Evangiles... J'émets de profondes objections à propos d'une scène de torture d'un niveau de violence intolérable, qui dure une heure, je n'ai jamais rien vu de tel au cinéma, même pour un film classé"R" -"restricted"-

(voici un petit exemple de ce matériel pour spectateurs sadiques qui vont aimer souffrir pendant la projection et le tourner en antisémitisme).
... Le public qui ne connaît pas forcément la Bible retiendra qu'il y a les bons (les Romains), et les méchants (les Juifs). Ils penseront que Jésus est mort parce que les Juifs l'ont tué, et que même les Romains étaient réticents. Au cours de l'histoire, avec les croisades, l'Inquisition, les pogroms, cette version de la mort de Jésus a causé celle de centaines de milliers de juifs traités d'"assassins du Christ". Le message du film est irresponsable et incendiaire, et constitue un danger surtout parmi les fanatiques haineux et les bigots. Il risque d'empoisonner des millions d'esprits, surtout au Moyen-Orient et en Europe où l'on observe une recrudescence de l'antisémitisme." Il faut lire l'interview complet dans Le Monde (lien ici).
Lisez aussi, pour comprendre, les réactions brutales des journaux américains, ici.
Le Cardinal Lustiger et Israel Singer, du Congres juif mondial ont signé à cette occasion un texte vague parlant du respect entre les deux religions. Les initiatives de Singer de ce type sont très discutées dans le monde juif; voyez ici.
Il y a plusieurs siècles, les foules chrétiennes n'allaient pas au cinéma mais la grande distraction était identique: se rendre sur la place publique pour les mêmes thèses afin de voir des Juifs brûlés véritablement. Aujourd'hui, l'écran de télévision relatant les exploits des terroristes palestiniens ne dérange pas plus les gens à l'heure de l'apéritif en famille.

On n'a pas progressé. Surtout quand notre génération européenne a fait aux Juifs ce que nous savons en tout bien tout honneur, n'est-ce pas, puisque l'Europe n'a rien appris en repentir.
Ce sadisme s'est prolongé dans culture européenne jusqu'au 19e siècle (caricature bavaroise de 1840 sur la réaction à l'émancipation des Juifs):

et on sait ce que cela a produit un siècle plus tard quand les forces propres envoyèrent au camp d'exterminations nos enfants dans le même sadisme couvert par la moralité culturelle justifiant tout contre les Juifs (dessin sur le vif de la Gare de Drancy, France):

Si maintenant le mal ne vient plus seulement de la civilisation de l'Europe chrétienne mais de la nouvelle puissance, la civilisation fondamentaliste américaine, également, des tristes périodes s'ouvrent à l'inhumanité. Tout se résume là: "nous voulons du sang juif, dont on pourra accuser les Juifs". Combien de sadiques vont-ils se précipiter pour déguster ce nouveau spectacle? Nous n'aurons pas à attendre longtemps pour le savoir.

Dans ce contexte antisémite religieux, je dois vous donner à nouveau notre page sur le Protocole des Sages de Sion où vous retrouverez des images religieuses sanguinaires explicites d'aujourd'hui:

Tout sur le Protocole des Sages de Sion
Connaître sérieusement pour comprendre et réagir.

 

1.
Les Protocoles des Sages de Sion, le célèbre faux fabriqué contre les juifs, ont été rédigés en France au début du siècle par un intrigant russe. L’auteur est enfin identifié. Les ravages, eux, continuent.
http://www.phdn.org/antisem/origines-protocoles.html
Tout sur:

Le « fabricant des Protocoles » Mathieu Golovinski, à Paris, en 1907.
Serge Alexandrovitch Nilus, écrivain mystique et orthodoxe, premier éditeur des Protocoles.
Pierre Ratchkovski, responsable de la police politique russe à Paris et commanditaire des Protocoles.
Mikhail Lépekhine, le chercheur.
Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS et auteur de l’étude la plus complète sur les Protocoles.

2.
Une autre étude qui résume tout le problème et son usage actuel.
http://users.belgacom.net/mleurquin/protocole.htm

3.
Son utilisation en Egypte contre Israël, dans les programmes de TV officiels.
http://www.col.fr/memri/files/SD%20309.htm

4.
Le ''Protocole des Sages de Sion'' repris dans la presse palestinienne.
http://www.guysen.com/articles.php?sid=693

5.
"Le 'Protocole des Sages de Sion' endossé à Gaza…"
http://www.upjf.org/documents/showthread.php?&threadid=4701

6.
Et Yahoo...
http://www.ldrc.com/Cyberspace/cyber12.html

7.
Le texte
http://www.leotaxil.com/Protocole.htm
http://users.skynet.be/bk286933/textesutiles/protocoledessagesdesion.htm

8.
Analyse de l'usage qui en est fait aujourd'hui contre Israël.
http://www.nuitdorient.com/n138.htm

9.
Une thèse universitaire sur l'histoire des Protocoles.
http://ramkat.free.fr/shalb1.html

10.
Eclairage historique sur les motifs des Protocoles
http://www.cicad.org/sages.htm

11.
Un site stupéfiant et scandaleux de fondamentalistes chrétiens en guerre active contre les Juifs
continuant l'antisémitisme du Protocole et de l'Eglise médiévale.
A connaître pour réaliser ce qu'est aujourd'hui encore cette haine active:
http://www.holywar.org/
http://www.holywar.org/txt/fransk.html
présente le texte des Protocoles avec en-tête de Garaudy
http://www.holywar.org/txt/protocoll.htm
Ce que l'Eglise a semé pendant des siècles continue à pousser.
Pour en mesurer l'imprégnation, lire
"Le scorpion, symbole du peuple juif, dans l'art religieux des 14,15,16e siècles,
par Marcel Bulard. De Boccard, Paris 1935.

Et ce réseau de sites identiques sur le Web, AUJOUD'HUI:
http://www.holywar.org/indexnorge.html




Que l'on n'essaie plus d'endormir les Juifs avec les somnifères du dialogue respectueux
quand on sait que la réalité continue aussi ouvertement de fait derrière les rondeurs des dialogues.
Sans cela, on ne peut pas comprendre la fascination de l'Europe
pour les tueurs de Juifs que sont les terroristes et leaders palestiniens.
Le mal commis par ces scénarios théologiques fous, mal nécessaire pour justifier la substitution aux Juifs,
est sans limite et reste entier. Les Eglises ne sont pas clairement parties en guerre contre ce mal.
Même aujourd'hui, les grands soutiens d'Israël que sont les sectes chrétiennes qui soutiennent le sionisme activement et financièrement parfois, le font dans une perspective claire et déclarée: faciliter le rassemblement des Juifs, pour favoriser leur conversion, condition au retour de leur nouveau messie. Les politiciens qui louangent ce soutien en les recevant avec faste, se ferment les yeux devant la stratégie missionnaire de ces sectes qui, d'ailleurs, sur leurs tee-shirt lorsqu'ils défilent à Jérusalem en masse, affichent nettement leur programme.

Retour à la page de la Shoa

Retour à la page du terrorisme contre les Juifs.


Le bulletin d'actualités au 24 février, 2 Adar.
France et valeurs: lire ce nouveau texte essentiel (lien ici).

Israel.
- Le Chef des services de renseignements du Chin Beit a déclaré que là où la barrière de sécurité a été terminée, il n'y a plus eu d'infiltration de terroristes. CQFD. Auprès de Jérusalem la barrière est loin d'être terminée et c'est par là que sont passés les terroristes des derniers attentats. Qu'il n'y ait pas un 30e attentat contre un autobus à Jérusalem! Que le Ciel nous aide.
- Un chauffeur de taxi m'a dit: notre problème, plus que nos ennemis c'est que nous ne sommes pas assez unis entre nous simplement parce que nous sommes différents. On devrait aimer l'autre même après qu'il vous ait fait du tort.
- A l'unanimité, représentants de tous les partis confondus, le Comité de la Knesset "Constitution, Justice et loi" a repoussé le plan Sharon de referendum sur les territoires, estimant que c'est un moyen pour lui de contourner les responsabilités légales de la Knesset.
Israël commence à préparer Pourim et les boutiques proposent les déguisements pour les enfants, comme ici à Méa Chéarim où les acheteurs de livre de qodéche sont aussi assidus et avides:

tandis que les murs sont continuellement couverts d'affiches annonçant des inaugurations de Sefer Torah,
d'aide aux associations, informations de décès, des cours de rabbins et des déclarations pour ou contre
ainsi que d'innombrables offres d'achat car ce public peu riche est consommateur puisque les familles sont nombreuses.

Nations
Voici notre mur: des mètres et des mètres de photos de Juifs assassinés par les Palestiniens dorlotés par l'opinion mondiale. Israël a eu raison de ne pas mettre les pieds dans ce tribunal incompétent.


La France et l'Europe contruisent des murs de béton "antibruits". L'absurde c'est que l'ONU voudrait interdire à Israël de se protéger du bruit des explosions des terroristes palestiniens.


J'ai une proposition qui réconcilierait tout le monde. Que l'Europe construise un terrain bien entouré d'un mur antibruit où les terroristes palestiniens financés par les Etats et par les subventions européennes pourraient se rendre en tout honneur et se faire exploser dans des autobus vides ou, mieux, emplis d'autres terroristes palestiniens sous le commandement de ceux qui les envoient. Le tout entouré de murs antibruits pour que cela ne gêne pas les oreilles sensibles des riverains européens. Ainsi tout le monde y gagnerait. Mais, SVP, ne pas construire ce terrain en Israël, mais en Europe. On pourrait même mettre à distance des tribunes pour que les pacifistes et gauchistes et révisionnistes et islamistes radicaux et journalistes qui les aiment puissent admirer leurs martyrs en action. Et ces supporters pourraient même y venir avec leurs enfants pour leur en donner le goût puisqu'ils trouvent cela très moral. L'Union européenne ou les Nations Unies pourraient même financer le voyage des candidats.
Alors le peuple palestinien, débarrassé de ces éducateurs de mort et de ceux qui détournent ses fonds, pourrait commencer à penser à coexister et à se développer. Car il sait qu'il n'a jamais pu compter sur l'aide des autres pays arabes qui l'ont toujours utilisé comme arme de guerre; avec le but de le maintenir dans la misère pour créer un problème à Israël et développer des sentiments extrémistes.
Alors, Palestiniens et Israéliens diraient :"Merci l'Europe". On peut rêver.

Procès injuste et indécent des nations à La Haye contre Israël: nous savons ce qu'ils sont et font, plus utile de lire les psaumes 58-59-60.
Rien de spécial, rien de nouveau dans ce procès: nous avons déjà vu les nations condamner Israël et le sionisme comme racisme, quasi unanimement, avec quelques vetos et le soutien inconditionnel et toujours presque unique de la Micropolynésie.
Ces nations se sont toulurs arrangées pour se donner une apparence morale. Hier également quand l'Inquisition torturait et brûlait les Juifs, c'étaient pour les soi-disant idées morales à la mode. Et quand on éduquait toutes les générations dans tous les pays à croire que les Juifs étaient un peuple déicide, c'était encore pour des idées morales à la mode. Mensonge que les remords quand, quelques siècles plus tard, on avoue qu'on a fait erreur mais que l'on ne rend pas les biens juifs spoliés ou que l'on coopère au plan de Beyrouth contre la judaïfication de Jérusalem, ou que l'onn'annule pas les subventions de l'Europe pour le développement palestinien alors que l'on sait parfaitement qu'elles sont détournées pour le financement des mouvements terroristes.
Il faut donc lutter contre ces mensonges, certes, et le font les parents des assassinés par ce complexe international, le font ceux qui envoie des fax comme celui-ci:
"Devant le nouvel attentat horrible du 22 février 2004 revendiqué par les hommes du Fatah et de Yasser Arafat et du Hamas, A la veille de la 1ère session de la Cour International de La Haye sur la barrière de sécurité,
Transférez ce mail à la Cour International de Justice : Fax : 00 31 70 36 49 928, Cela ne vous prendra que quelques secondes
Je SOUTIENS le droit d’Israel de protéger la vie de ses citoyens.
Je SOUTIENS le droit d’Israel de se défendre face au terrorisme, à la violence et aux agressions.
Je SOUTIENS l’existence d’une barrière de prévention contre le terrorisme afin de sauver des vies humaines.
Je SOUTIENS l’idée qu’une barrière empéchant la terreur va contribuer au développement d’un climat propice à la paix
Je SOUTIENS l’idée que deux peuples apaisés et sans perte en vies humaines comprendront qu’en fait c’est bien un pont qui s’est créé entre eux
Je SOUTIENS le fait que sans le terrorisme Palestinen qui tue au quotidien des citoyens Israeliens, cette protection n'aurait pas lieu d'être et ne
serait pas
Je SOUTIENS le fait que les débats de la Cour International de Justice de La Haye devraient analyser la cause qui est le terrorisme Palestinien, et non la conséquence qui est la barrière de
protection

Nom __________________________________________

Prénom________________________________________

Ville__________________________________________

Pays__________________________________________

Pour être envoyé à la Cour International de Justice : Fax : 00 31 70 36 49 928

Mais ne prenons pas le poteur indicateur pour la ville, ni le fleuve nauséabond pour la source qui l'alimente.
La source, c'est que quelques courants idéologiques et religieux (le christianisme et l'islam) ont tenté dans l'histoire de voler la position des Juifs et leur Torah, et depuis ces courants et les civilisations qui en émanent tentent sans cesse (par les motifs les plus divers) de disqualifier les Juifs, de les supprimer, de les tuer. Tout est là: on a besoin d'eux pour justifier notre position d'héritiers et on a besoin de les supprimer pour justifier la succession. Alors on est obsédés par eux, on les voit partout, on parle d'eux sans cesse, et on les chasse aussi, et on soutient ceux qui partent les tuer. Tout est dit là..

Ne perdons donc pas notre temps à jouer au ping pong avec nos persécuteurs, les constructeurs d'Israël ont compris qu'il est préférable de bâtir: "béné Israel", est traduit par la tradition comme "fils d'Israel et bâtisseurs d'Israel". La seule réponse aux persécuteurs est d'exister, non de se défendre. Ou se défendre en existant vraiment. En vivant notre source au lieu de laisser les autres tenter de nous la voler en la déformant. Ils disent respecter notre D.ieu mais ils tuent le peuple de ce D.ieu et s'estiment moraux et religieux: c'est leur problème pathologique, pas le nôtre.
Notre solution est d'exister, de nous nourrir à notre source, à Celui qui est notre source et ne nous abandonne pas et ne change pas (comme nous le disons après le Chémâ Israël; et comme le dit le verset "Netsa'h Israël lo yéchaquer": le Victorieux d'Israël ne ment pas).
Peu importe que certains d'entre nous bien connus courrent lécher les bottes de nos persécuteurs, les encenser, s'en faire les porte-paroles dans le monde. Ils ont choisi leur camp: être des collabos, c'est leur problème, ne perdons pas nos forces à les combattre. Il n'y a aucune opposition possible à la médisance, il suffit de bien exister, et ils disparaîtront dans les ténèbres commes les 4/5 des Hébreux qui ont préféré rester en Egypte et y ont péri.
Nous avons choisi notre politique, celle de toutes nos générations: nous instruire dans notre patrimoine, et le vivre, non pas fuir de pays en pays, ne pas profiter du confort des pays persécuteurs mais -dans notre unique vie- choisir les peines énormes de la construction.
Voilà pourquoi notre rose est si importante à nos yeux comme disait le Petit Prince. Ces chiens aboient, notre caravane passe. Et notre Guide a toute notre confiance. La lumière ne viendra pas au bout du tunnel car La lumière est ici chaque jour, sur Sa terre. Malgré tout ce qu'ils veulent vous faire pour tenter de nous terroriser. Même la Shoa n'a pas réussi à nous terroriser malgré nos pertes que nous connaissons en direct dans notre chair.
Alors ne craignons, pas, et ne perdons pas notre temps, je ne rendrai donc pas compte de toutes les séances de La Haye, c'est du vent, un vent de plus.
Soyons heureux d'être juifs. De vivre le bonheur d'être juifs malgré tout cela.
Si vous ressentez souvent, puisque vous me le dites, que Modia vous réveille dans cet axe, diffusez-le. Ne le consommez pas égoistement alors que tant ne connaissent pas la lumière et la force et l'intelligence de notre tradition.

Voilà ces vies irréparables qui nous déchirent, ces victimes concrètes de tout ce que je viens de décrire, ils sont nous. (Ici, Beniyahou Tsoukerman, 18 ans, l'un des 8).
Et Rahamim Rami Duga, 37 ans. Yaffa Ben-Chimol, 57 ans., Ilane Avisedris, 41ans. Yehuda Haim, 48 ans.
Lior Azulai, 18 ans. Nathaniel Havchouch 20 ans, et Youval Ozana. zal.

Hier, 18h00 Les heures difficiles commencent: on réalise la situation douloureuse de nombreuses familles, les souffrances physiqes et psychologiques intolérables, l'évolution incertaine des pronostics, les souvenirs qui se déversent sur le spectacle vu dans l'autobus ou autour de membres ou de lambeaux de corps dispersés et sanglants. C'étaient des corps de jeunes qui allaient en classe et c'est tout ce qu'il en reste. Cela pour le plaisir de fous de leurs théories politiques et religieuses. Et les solitudes commencent car les autres doivent bien continuer à vivre. Et beaucoup ressentent le contrecoup très douloureux moralement, fatigue, désarroi, irritation, abattement. Et tentative de surmonter chacun à sa façon.
Ceux qui le peuvent prient pour trouver l'axe qui doit être juste bien meilleur que le sien. On se soutient, on demande les nouvelles d'autres, on s'encourage et on sent les limites de ce que l'on peut dire, on sent tout ce que l'on ne peut pas dire. Et l'impuissance. Beaucoup montrent leur colère envers les politiciens qui ne tiennent pas compte de la réalité et pensent à leur propre jeu. Mais, là encore, que faire?
Voyez la page des psaumes et que chacun choisisse selon ce qu'il est: http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html. Les sensibilités et les besoins sont différents.

8h00
Une fois de plus, ce matin, un attentat contre un autobus à Jerusalem.
7 assassinés et 45 blessés pour l'instant dont 10 blessés graves.
Une fois de plus sur les lignes (14)venant du Sud de Jérusalem,
dans la zone où j'habite.
Chaque fois, les terroristes sont venus de Bethleem que nous avons remis à la police palestinienne et sans barrière de protection.
Tout est dit là, à la fois pour
ceux qui, comme Sharon, veulent encore remettre les territoires aux bases terroristes,
et ceux qui sont contre la barriere de sécurité,comme le Tribunal de La Haye et les pays européens,
et comme la petite poignee de gauchistes israeliens nommes pacifistes qui parcourent l'Europe pour dire que nous devons prendre en compte la souffrance des Palestiniens, ces terroristes dont ils sont les défenseurs. Alors qu'ils sont indifferents aux souffrances de leur propre peuple et de leurs victimes de ces Palestiniens cruels qui les fascinent.
Ne nous laissons pas terrroriser par le terrorisme, continuons à bâtir sur notre terre de la Torah, selon la Torah, là ou nous avons recu mission et assurance.
Yehoshua Rahamim

12h00 Nous sommes maintenant sur les lieux quelques heures après, nous avons l'habitude et la vie a repris, quelques heures ensuite, comme avant en cet endroit,
chacun vient sur place pour respecter les victimes et réagit à sa façon, j'ai veillé à attendre pour que les photos soient calmes:
des passants s'arrêtent et prient,


d'autres, différents, ont placé des bougies et apporté des fleurs

d'autres commentent pour les passants devant une affiche mettant des Loubavitch au même plan Arafat et Sharon

Une femme met en cause Peres face à Oslo, aux blessés, aux assassinés, aux veuves, etc.

Quelques Loubavitch qui ont toujours la seule et même réponse pour tout
la crient dans le haut-parleur et l'affichent:
"Que vive notre maître, notre seigneur le roi Messie pour toujours".
Difficile à comprendre le rapport avec l'attentat. Ils parlent de leur Messie.
A chacun son monde. Le public ne semble pas comprendre et eux ne pas comprendre que le public ne comprenne pas.

Ils changent de discours: "Chef du gouvernement, tu n'es pas capable de veiller sur les fils de ton peuple, démissionne!"

et cela alterne avec la mantra: "Que vive notre maître, notre seigneur le roi Messie pour toujours".
L'affiche le redit.

Leur tournant le dos, un vieux couple regarde hébêté l'endroit de l'attentat qui a déjà été nettoyé
et voici un nouvel autobus qui passe. Les terroristes ne parviendront jamais à terroriser les Israéliens.




Certes les visages sont graves dans l'autobus mais chacun y revient même les enfants.
C'est dire la confiance dans notre cause. C'était pourtant ici, il y a quelques heures.
D'autres disent qu'ils n'enverront plus jamais leurs enfants dans les autobus,
et qu' on ne joue pas à la roulette russe avec nos enfants.


D'autres manifestants: "Ils continuent à nous tuer et nous leur donnons en cadeau
le programme de séparation, Honte au gouvernement d'Israël". D'autres ont crié des mots plus durs pour Sharon.

Je décide d'aller au Kotel un instant.
Tout y est présent dès qu'on y arrive et l'actualité et l'éternité. La Torah n'est pas dans le Ciel.
Au loin, les tombes des Sages qui ont porté jusqu'à nous la Torah et cette terre,
à gauche, le support de l'escalier détruit par lequel les fidèles montaient au Temple,
et au dessus le minaret de ceux qui prient le vrai D.ieu mais dont beaucoup
ne veulent que la mort du peuple de D.ieu. Quel monde!


Continuons vers la gauche. Nous arrivons au chemin de montée à la plateforme du sommet.
Les médias du monde entier ont raconté qu'une partie du Mur du Kotel s'est écroulé
parce que les Israéliens veulent détruire la partie musulmane du sommet.
Celui qui entend cela et ne voit pas sur place, en toute bonne foi le croira.
Voici ce que je découvre: il ne s'agit en rien du mur du Kotel ni du soutainement du sommet,
mais du remblai de soutainement de la rampe d'accès des touristes au sommet.
Le mensonge est flagrant.

Avançons, cela est net et ne met en cause en rien les parties proches du mur.
Les femmes ont été éloignées de cette zone pour permettre les travaux.


On voir parfaitement ici que le mur n'est pas en danger car les femmes ont l'autorisation de continuer à y prier,
et le bâtiment qui prolonge la rampe jusqu'au mur et sert de lieu de prière pour les femmes est ouvert.
Quelle malveillance continue dans les médias. Pourquoi cette volonté de toujours nuire aux Juifs?


Regardons le mur: Le temps couvert permet de mieux découvrir les nuances.
Ici des écritures des siècles passés. Emouvant.
Sur le lieu de l'attentat, il y avait aussi une femme israélienne qui avait une pancarte:
"Stop à l'occupation par nous de la terre palestinienne". La folie pure et simple
de dire cela quand les Palestiniens nous assassinent.
J'ai préféré ne pas la prendre en photo pour ne pas faire honte à une juive.
Cette image-ci venant des siècles nous montre que les occupants sont bien les envahisseurs de l'Islam
combien de millénaires après nous. On ne peut pas tout falsifier.
Et leur vision religieuse et politique du monde inclut la mort de l'autre, ou sa disparition de la terre.
Rien que cela. Irrationnel mais exact, tous nos assassinés le prouvent.
Et cela est partagé par des nations qui veulent nous juger à La Haye pour le crime de défendre notre vie.

Si vous voulez, prolongez ici ce voyage ou sur cette exploration du mur en photos.

Je découvre une partie que je n'avais jamais remarquée.
Ce vide depuis des siècles, pour écrire quoi? Probablement le lien de chacun en secret.


Découvrez les articles intéressants et originaux de ce site d'actualités: http://www.menapress.com/
Les nouveautés d'aujourd'hui sur Modia:
Le 22 et le 23, la fête de Roche Hodeche


Le Mois de la joie: Adar. Ne l'oubliez pas.
Ici, apprendre tout sur ce mois.


Cette semaine: Paracha Térouma
L'importance du sanctuaire, notre coeur.

Déjà préparer Pourim
et, nouveau, à découvrir: L'enregistrement auditif du Livre d'Esther



Pour REFLECHIR SUR L URGENCE et la gravite de la situation.


Nouvelles
Vous les avez, nous ne vous donnons pas le suivi de toutes les déclarations des politiciens mais analysons seulement les évolutions significatives pour que vous puissiez penser à votre façon et en essayant selon le regard de la Torah.
- Israel va être en jugement par le tribunal de la Haye et elle sait bien que l'essentiel est de faire par là une action contre Israël. Rien de neuf de la part de cette Europe, après le procès fait par les Belges, on continue. Israël le sait et n'a même pas jugé de s'y présenter pour ne pas donne une autorité à une action illégale. Pour l'opinion publique, Israël va présenter à l'extérieur le bus du dernier attentat. Et nombreux sont ceux qui vont manifester pour Israël face à ceux qui manifesteront contre Israël. Mais cela ne fera ni chaud ni froid à ces antisémites.
- La trahison devient une préoccupation de la culture juive. Suite à sa volonté déterminée de déporter les Juifs et de remettre leur territoire aux organisations terroristes à Aza et en Judée Samarie, des inscriptions sur les murs d'Israël "Sharon bogéd" (traître), comme cela s'était vu contre Rabin avant son meurtre. Mais cela concerne tous les camps politiques: Olmert toujours chargé par Sharon de faire avancer ses idées parle de la ville d'Ariel comme "une erreur peut-être". Ce n'est pas rien, c'est une agglomération juive de 16000 habitants. Du coup, les camps palestiniens opposés tentent de s'unifier pour continuer la lutte contre Israël puisqu'on leur montre qu'ils gagnent et que l'on a qu'une seule politique, la fuite.Et ils disent vouloir donc redoubler de terrorisme puisque la méthode est efficace pour reprendre la terre d'Israël. On est en pleine folie. Cela va plus loin: Chalom akhchav a visité des agglomérations juives d'implantations et avait introduit dans sa délégation des... palestiniens avec le statut de journalistes qui ont pu ainsi bien observer sur place. A bientôt les prochains attentats.
- La réaction:
Les habitants des agglomérations de Gouch Katif (voir notre lien) sont montés à pied à Jérusalem et ont manifesté quelques milliers devant la résidence de Sharon. Et un ministre a parlé clairement contre Sharon et son plan en termes les plus durs. Puis hier, il y a eu une prière de 5000 personnes environ au Kotel pour Israël et contre l'abandon de la terre d'Israël. Mais le fait le plus remarqué est
le Kenes 'héroum (Congrès d'urgence pour l'intégralité de la Torah et de la terre d'Israël où des centaines de rabbins sous la présidence d'anciens grands rabbins d'Israël (achkénaze et sépharade) se sont exprimés en termes les plus nets contre le plan de Sharon comme contraire au judaïsme, à la Torah, à la halakha. C'est la première fois dans l'histoire d'Israël que la tension est montée à ce point avec des données aussi précises. Quelles seront les suites, est la question, puisque les déterminations sont claires dans les deux camps et qu'il n'y a pas de compromission des thèses possible.
Le camp Sharon-gauche n'a qu'une ligne: liquider et suivre les directives d'un Bush ayant perdu 20% de soutien en son propre pays en un an. Le camp de droite le voit comme une impossibilité ontologique et dit clairement: "Sharon ne peut que tomber, il n'y a pas d'autre possibilité". Alors, que se passera-t'il? L'avenir d'Israël et de son peuple est en jeu dans de telles tensions. Au delà des divergences sur le négatif, je regrette que le débat ne soit pas sur le positif: que les rabbins du monde entier appellent leurs communautés à venir vivre la Torah sur la terre d'Israël comme tous vont encore le dire en paroles à Pessah. alors il n'y aurait aucun de ces mauvais problèmes. Et les journaux ne prendraient plus la forme qu'ils adoptent de plus en plus avec le récit des faits de violence car les dirigeants du pays n'investisset plus financièrement dans l'éducation. Une autre économie financière, économique et morale ne peut venir que par l'alyah de masse dans l'intention de vivre la Torah ensemble sur la terre d'Israël. Et alors Israël serait ce qu'il doit être: une lumière pour le monde et une bénédiction pour tous. Et les ennemis reculeraient.

Chacun le sait. Pourquoi les leaders se taisent-ils donc? Pourquoi le nombre de nos victimes n'émeut-il pas plus notre peuple qui ne vient pas construire et renforcer? Répondez et faites répondre à la question. En somme, toutes ces tensions sont logiques, tous ces drames sont logiques et nous seuls sommes responsables. N'attaquons pas les leaders politiques qui n'ont jamais reçu la formation nécessaire. Ils sont aussi des victimes de ce manque de responsabilité de ceux qui connaissent la Torah et ne viennent pas la vivre ni l'enseigner.

- Europe: Un Congrès de l'Union européenne sur l'antisémitisme en Europe.
Le Président a surtout défendu l'Europe comme Chirac défend surtout l'image de la France alors que c'est l'antisémitisme qui devrait être combattu non par des paroles. Le Président de l'Union a dit que comparer la vague d'antisémitisme actuelle en Europe à celle qui a précédé la Shoa est insulter les victimes de la Shoa: voilà donc ceux qui parlent des faits qui se trouvent en accusés. Elie Wiesel a été direct: "La question n'est plus -si les Juifs d'Europe doivent quitter l'Europe- mais - quand ils doivent la quitter". Voilà UN leader sachant de quoi il parle, qui dit ce qu'il pense et avertit. Trop continuent seulement à se faire applaudir par des bonnes plaisanteries devant des auditoires (le Congrès de Vienne continue à danser) ou à se taire.Et les sites de showbizness continuent à bien occuper le temps.

- Le chanteur raciste et antisémite Dieudonné a vu son concert à l'Olympia annulé par la masse des protestations et les menaces de troubles. OK, mais pourquoi, encore une fois, limiter les actions au showbizness et quand un rabbin ou une jeune juive se font tabasser dans la rue cela ne soulève pas de campagne. Une culture.
Si vous voulez voir l'ambiance européenne mélangée contre les Juifs et Israël de nazisme-gauchisme-négationisme-terrorisme propalestinien lisez ceci jusqu'au bout:
http://pasdevagues.levillage.org/article.php3?id_article=55
Et il y en aura encore qui diront: "Heureux comme un Juif en France".
Ceux qui ont parcouru la France et les autres pays contre leur pays Israël (et furent célébrés en ces pays pour cela) pour dire contre elle toutes ces horreurs récoltent aujourd'hui les fruits de leur travail. Ils ont été efficace et ont donné délibérément aux antisémites l'à valoir et le prétexte qu'ils attendaient. Honte.

Faites connaissance de cette excellente fenêtre ouverte sur les autres cultures qui elles aussi souffrent du mal identique à celui qui est fait aux Juifs:
http://www.nuitdorient.com/n3810.htm


Le bulletin d'actualités au 18 février, 26 Chevate.
Le voyage du Président Katsav en France.
Après 3 jours, rien de l'analyse ci-dessous ne semble avoir bougé.
Certes, il y a eu des sourires, un ton courtois, des titres et invitations échangés, une belle robe de Docteur honoris causa pour Moché Katsav, mais sur le fonds la France a réaffirmé son opposition à l'essentiel: les mesures qu'Israël prend pour assurer la vie de ses citoyens: la barrière anti-terroriste. Vivez de beaux mots, pas de la vie. Voilà des siècles que cela dure. Et Bush lui-même a déclaré: il est temps qu'Israël arrête de faire souffrir le peuple palestinien. Nous avons à vivre en bons termes avec tous mais nous ne serons plus dupes. Et dans ce contexte constant, notre tradition nous a appris deux choses:
- il n'y a pas de salut dans la recherche des alliances avec les puissances.
- le seul salut ne viendra pas non plus d'un sauveur miraculeux mais du fait que1) nous écouterons la Torah et 2) la mettrons en pratique sur la terre de la présence divine. Alors les ennemis et leurs soutiens ne pourrons rien contre le peuple d'Israël. Donc, à chacun de faire son examen précis sur ces 2 points. C'est ce que dit le psaume 81: "si Mon peuple voulait m'écouter, marcher dans Mes voies, bien vite Je dompterais leurs adversaires. Ceux qui haïssent Hachém ramperaient devant Lui mais leur bonheur à eux durerait toujours. etc".


Tout a déjà été précisé en 3 points:
-1. "Ce sera l'occasion de souligner l'attachement de la France à l'existence, la légitimité et la sécurité de l'Etat d'Israel", a déclaré la porte-parole de l'Elysée, Catherine Colonna.
-2. "Les différences de points de vue qui peuvent exister sur la situation régionale".
-3. "Ils ne doivent pas faire oublier les liens anciens et étroits qui unissent la France et Israél", a-t-elle ajouté.
En somme, rien de nouveau sur l'opposition de la France à ce que fait Israël pour son existence sur le terrain et, donc, cela continuera a être vu comme une autorisation à l'antisémitisme palestinien et de la gauche antisémite en France. Mais un changement verbal qui n'est pas négligeable.
Mais, surtout, la France cherche un modus vivendi qui lui rendrait un accès aux marchés qu'elle a perdus. La France a un but exclusivement économique car elle s'est expulsée elle-même de la politique du Proche-Orient par son choix unilatéral antiaméricain et antiisraélien: la politique c'est de l'argent, point. La France est aussi intéressée au formidable développement technologique d'Israël.
Peut-être aussi que Chirac veut reprendre de l'initiative contre l'antisémitisme car son rival terrible Sarkozy qui monte-monte-monte comme la petite bête se montre aussi déterminé contre l'antisémitisme. Or Chirac a une obsession: arrêter
Sarkozy et les journaux titrent : "La chiraquie au bord de la crise de nerfs" (lisez ici).
Qu'a à y gagner Israël? D'abord, par ce rapprochement défendre les Juifs de France, en contraignant ainsi le gouvernement français à lutter effectivement contre l'antisémitisme, ce qui n'a pas été fait, puis commence à être fait en paroles verbales. Le Président d'Israël va être le représentant des réalisations d'Israël, va relier Israël avec les communautés de Juifs en France, et prendre acte du changement dans les relations bilatérales comme il l'a dit par son porte-parole: "Jusqu'ici, le conflit israélo palestinien et ses répercussions ont mis dans l'ombre les relations bilatérales entre la France et Israël. Cette visite marquera un changement de cap dans les relations entre les deux pays".
Le Figaro, lui, ose regarder bien en face le vrai contentieux qu'il y a entre Israël et Chirac et conclut : "le moindre incident pourrait faire voler en éclat les meilleures intentions" (lire ici).
Parfois, le Président Katsav, dépassant son rôle prend des initiatives politiques dans le conflit du Proche-orient, on espère qu'il ne fera pas cela à l'étranger, ce qui mettrait alors le gouvernement, souvent divisé, en très mauvaise posture.

Autres nouvelles:
- En Syrie, publication d'un livre sur Arafat qui révèle que le père d'Arafat serait juif venu du Maroc, que Arafat a toujours tenté de le cacher et aurait même fait assassiner un ingénieur français qui connaissait bien l'histoire de sa famille au Maroc. Cela est à mettre dans la rubrique qui dit que Khadafi a une mère juive et certains soutiennent également que les problèmes de Hitler viendraient des histoires familiales compliquées liées au lien juif de sa mère... Aucune opinion sur tout cela. Maariv titre en 1e page: Arafat juif!
- Sharon fait le forcing pour avancer dans la réalisation de son plan de transfert des Juifs pour remettre le terrain au Hamas, l'organisation terroriste. On sait que les services de renseignement, de sécurité de l'armée y sont opposés car cela sera vu comme une victoire du terrorisme par ces mouvements et renforcera donc les attentats. Sharon persévère car il veut un soutien de Bush. Crucial, il a rencontré Bibi, ce qui indique combien son enjeu est grand. Ce dernier n'a pas contré sur le fonds car il a besoin aussi du soutien des USA mais il a pris position publique contre la partie du plan de Sharon de faire le transfert sans aucune contrepartie de paix. Alors Sharon fait savoir par son entourage qu'il attend des contreparties.
- Cela indique que Bibi a montré au public que son temps est peut-être venu. En effet, les affaires familiales de trafic de fonds tournent mal car la justice contraint le fils Sharon à tout révéler et la police a découvert des papiers comptables importants. Sharon est très nerveux et a attaqué de front les gradés de la police dans un Congrès en leur disant qu'ils n'avaient pas à se plaindre des restrictions de fonds mais n'avaient qu'à accomplir leur travail avec ce qui leur est accordé. Evidemment, ces cadres ont très mal réagi et fait savoir que l'attitude de Sharon ne s'explique que par son enquête qui avance.
-Pendant ce temps, les ministres continuent à se désolidariser du plan Sharon et font des contre-plans: le cabinet affiche publiquement qu'il se désintègre. Jamais on n'a vu des ministres en fonction se désolidariser à ce point de la responsabilité commune.
- Une centaines de rabbins se sont réunis en Kinous 'héroum (Congrès d'urgence) à Jérusalem sous la présidence de l'ancien Grand Rabbin d'Israël le Rav Shapira pour dénoncer le plan Sharon. Les termes ont été les plus durs: contraire au judaïsme, atteinte au judaïsme, faute, s'y opposer, comme les accords de Munich avec les nazis, etc. Même Yahoo, peu favorable aux thèses israéliennes relate la montée de l'opposition (lien ici). L'opposition de gauche, dernier soutien de Sharon, présente les attaques de ces rabbins comme l'ambiance qui a précédé le meurtre de Rabin (lien ici).
- Deux soutiens au plan Sharon: la gauche (parti travailliste et Mérets) et l'Autorité palestinienne qui, par Djibril Radjoub déclare qu'il n'y aura pas de vide politique dans les zones abandonnées par les Juifs et que ce ne sera pas le Hamas qui prendra la place. Un véritable blague car c'est le Hamas qui dirige en cette région. Ce dernier fait déjà les plans pour installer dans les agglomérations juives les familles des terroristes suicides. On délire. Le journal de gauche Haaretz titre: est-ce que Sharon va quitter et remettre Gaza aux plus mortels des ennemis d'Israël?
- En fait tout se jouera par l'avancée de l'enquête policière. Et, Bibi ne dit pas qu'il n'ira pas dans le sens du plan Sharon s'il prend le pouvoir; est-ce pour ne pas créer de conflit majeur?
-L'essentiel est ce que j'ai écrit ci-dessus en lettres rouges.
- La Belgique a présenté ses excuses à Israël pour le fait qu'elle ait accepté d'attaquer Israël à la demande de mouvements terroristes. Affaire classée. Mais on a vu jusqu'où on peut aller en Europe actuellement.
- Le Monde présente la visite du Président Katsav "dans un climat de méfiance... et sur fond d'incidents antisémites", en même temps que la rencontre avec la communauté comme très chaleureuse et dans le style du monde du spectacle. Une vision de la communauté juive en France vue de l'extérieur, utile à constater: comme on se représente la communauté en France. La dynamique d'identification n'est pas traduite par la plume des journalistes. Déjà dans Libération ce voyage du Président a disparu des titres de la première page, utile aussi de le voir. De même dans Le Figaro, qui titre sur la vie en Israël: les colons progressent à Jérusalem-Est.

Une demande de lectrice: "Je suis à la recherche de de chansons textes et/ou musiques appartenant à la tradition judéo-française. Je pense à des chansons moitié en hébreu et moitié en franéais (ou provençal, ou Catalan ou alsacien etc...), ou des chansons entiérement en Français (ou provençal...etc..) avec des références à la vie juive ou encore dont l'histoire serait reliée. Je cherche à rassembler un corpus de chansons faisant état de la présence juive sur le sol français depuis... aussi longtemps que ces chansons l'établissent pour le moins et décrivant le comment de cette présence.
On peut me joindre facilement par courrier:
helene @helene-engel.com
Ou en m'écrivant ou me téléphonant":
Hélène Engel
1 (514) 345 1449
4963 Earnscliffe
Montréal, Québec G3X 2P4
Canada


Le bulletin d'actualités au 16 février, 26 Chevate. Rions, cela ne vaut rien de plus.
L'intelligence des dirigeants français a atteint ses limites. La France se savait la plus intelligente des nations mais cette fois le mur du çon est dépassé par la loi sur le voile qui veut interdire les signes ostensibles de religion. Jamais dans l'histoire une telle idiotie, il faut oser le dire, n'a vu le jour. Et cela entrera un jour dans le livre de Guinness. Où est la culture et l'anthropologie quand des politiciens veulent interdire les symboles millénaires des peuples pour les prétentions politiques nouvelles. Le communisme s'est effondré pour de telles stupidités, il faut le dire. Cela concerne autant le judaïsme, que toute autre identité.
Aussi le ministre des Affaires étrangères de la France, Dominique de Villepin n'a pu que bredouiller lamentablement et ne pas sortir de phrases dignes d'un diplomate débutant quand les Sihks qui viennent de le recevoir lui ont mis avec gentillesse et humour son nez dans la bêtise: Qu'allez-vous faire de nos turbans qui ont un sens pour tout notre peuple? Si vous voulez voir l'acrobate s'étaler de tout son long allez lire l'article du Monde d'hier: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3208,36-352968,0.html On est dans un sketche digne de Coluche ou de Desproges.
Atterrissez un peu en douceur, Messieurs les Français et revenez dans la réalité, le ridicule tue parfois. Laissez les peuples millénaires vivre leurs symboles qui sont chacun des condensés d'intelligence millénaire, alors que la France n'existait pas encore ou plutôt sous une forme tellement primitive qui n'a rien laissé dans l'histoire de ces époques sinon des cavernes quand ces peuples brillaient de culture avec ces symboles qui vous semblent ostensibles. Vous n'avez pas avancé d'un pas depuis la gifle que Voltaire vous envoyait en miroir en disant: "comment peut-on être persan?". C'est avec une grande tristesse affectueuse que nous vous voyons couler dans le ridicule. Rendez-vous l'intelligence et laissez les gens vivre avec leurs signes, l'impérialisme des signes uniques a disparu avec la chute de l'empire soviétique.
Quelques perles de ce bêtisier diplomatique:
- La France trouvera une "solution satisfaisante" au problème que pose à la communauté sihk la loi sur la laïcité.
- J'espérais cette question.
- Je sais que beaucoup de gens se demandent ce qui se passe en France.
- La laïcité en France est un concept historique assez difficile à expliquer. etc.
Et le journaliste du Monde effondré de conclure: "
M. de Villepin n'a pas voulu entrer dans un débat sur la meilleure manière de décliner le turban, pour le rendre inoffensif dans les écoles françaises. Il affirmait qu'on trouve des solutions par le dialogue et que donc on en trouvera une. Même s'il n'a pas pu dire laquelle".
Au secours! Pimpon pimpon.
Qui sont ces Sihks qui viennent de donner cette leçon de liberté et de respect des cultures? Des gens civilisés à qui la Grande Bretagne, dans sa science de la liberté, a même reconnu le droit de ne pas porter le casque en moto pour respecter leur coutume. Contraire à la laïcité, n'est-ce pas! Même l'Inde n'a pas réussi à réduire les Sihks, alors certainement pas le laïcisme français. La presse d'Asie les attend au tournant: http://www.tribuneindia.com/2004/20040214/main1.htm
Ils sont décidés à ne pas se laisser marcher sur le turban: Ils ont adressé une pétition signée par 100 000 personnes à l'ambassade de France. La loi ne passera pas si facilement dans le monde qu'au parlement français, or la France a besoin d'être appréciée dans le monde pour commercialiser.
Je suis allé voir sur un site pakistanais sur le sihkisme, en arrivant sur la page d'accueil, j'ai lu immédiatement ceci : "I see we have a visitor from Tel Aviv, Israel. Welcome, we hope you enjoy your visit and have a great day". La classe dans l'accueil et l'intelligence informatique et l'hospitalité. Voilà une vraie laïcité, on ne m'a pas demandé d'enlever ma kippa. Et, sur ce site, les premiers mots sont: "qui a créé D.ieu?" Une question extraordinaire censurée par le laïcisme, car on ne parle pas de D.ieu n'est pas, ce n'est pas au programme dans un pays laïc. Enlevez votre intelligence avant d'entrer. Rions.
Quand nous voyons des responsables religieux courir dire amen aux politiciens français sans pudeur, nous leur signalons simplement que le Canada autorise les Sihks de la très officielle Royal Canadian Mounted Police (RCMP), de porter leur "signe ostensible de religion". Si les laïcistes veulent étouffer d'intolérance, libre à eux, mais qu'ils laissent les autres respirer.

Les autres nations ne semblent pas décidées à laisser passer cette blessure à la tolérance humaine et le Congrès américain a été saisi par les Sikhs de cette atteinte de la France aux droits fondamentaux. Ca se complique: lisez ici. Pour que les laïcs français puissent faire la liste des signes ostensibles de religion interdits, je leur facilite la tâche en leur donnant la liste des types de turbans qu'il faudra remettre aux proviseurs des lycées afin de les bannir dès l'entrée, voyez ce site.
Mais donnons la parole à la partie adverse: "je pense donc je suis, il est indéniable que ces signes ostensibles de religion sont une provocation agressive contre les principes de la laïcité, il n'y a qu'à les regarder, et la calvicie d'un enseignant laïc est quand même plus intelligente":

"et pour vous prouver que cela perturbe l'Ecole laïque obligatoire, je vous montre cette photo du comportement inadmissible de deux chahuteurs au fond de la classe. Indéniablement contraires à la laïcité ces rires heureux et religieux":

Sérieusement, comment les députés français pensent-ils pouvoir enlever du coeur de ces citoyens leurs racines qui sont enracinés comme ces lieux de leurs origines familiales, ici Amritsar par exemple:


Impossible d'interdire le rêve et le coeur. Impossible d'interdire les autres civilisations partout présentes, surtout à l'ère de la communication où tout s'interpénètre.
Les Juifs gardent le profil bas. Mais c'est évidemment contre eux que l'incendie fut d'abord lancé, tant que c'était cela le gouvernement français ne faisait rien car il s'opposait lui-même à Israël. Ensuite, les incendiaires se sont répandus et mettent en danger l'Etat lui-même mais, trop tard, il faut traiter les vrais problèmes. L'URSS a échoué en voulant enlever le christianisme de la Pologne et ce fut le début de la fin. Le laïcisme agressif, dominateur et totalitaire fait les mêmes erreurs en ne traitant pas les vrais problèmes.
Est-ce que l'invitation à Israël par la visite du Président Katsav est une évolution dans le bon sens, pour toutes les composantes, quand le drapeau d'Israël flottera dans les rues de Paris, comme cela pourrait être pour toute autre culture également? Paris ferait mieux de s'offrir à nouveau une exposition universelle plutôt que d'interdire les communautés, ce serait plus dans son génie authentique. Nous avons tellement des problèmes et nous nous occupons toujours des problèmes d'autrui, c'est cela Israël car le judaïsme est une lumière pour toutes les nations.

A l'heure où le Parti socialiste français tente d'éliminer le député européen sortant François Zimeray pour son soutien actif à Israël dans les instances européennes, à l'heure où un artiste Dieudonné tient des propos antisémites de ce type le plus ouvertement ("« Ce sont tous des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon. Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l'esclavage... Mais c'est Israel qui a financé l'apartheid et ses projets de solution finale. » (Journal du Dimanche, le 8/2/2004)

ce débiteur de propos racistes et antisémites trouve des tribunes publiques et va se donner le 20 février à l'Olympia, les protestations parait-il, affluent à l'Olympia (tel et fax 01 55 27 10 00), à la Préfecture de Police de Paris (tel 01 53 71 53 71) et à la Mairie de Paris : (tel 01 42 76 40 40)
pour interdire ses actions racistes ainsi promues malgré la loi antiraciste.
La France traverse une crise grave, mais on sait qui paiera le plus le prix humain, comme toujours.

Un lecteur me dit de ne pas mettre ces deux photos d'une autre peuplade car ce serait un monde de Avoda Zara que nous ne devons pas voir.
Réponse:
- nous réfléchissons sur ce qui se passe dans le monde tel qu'il est où nous sommes concernés, dans ces problèmes de coexistence. Nous n'avons pas à fausser notre vision du monde ni à supprimer autrui de notre existence intérieure. D. nourrit tous, donne la vie à tous. Les gens de nombreux peuples apportaient des sacrifices au Temple et on n'éloignait pas ceux qui avaient d'autres cultes que le nôtre. Les rabbins discutent très souvent dans le Talmud avec des non-Juifs sur des questions importantes de la vie ou de la torah." Même s'ils pratiquent la avoda zara, le culte étranger.
- la question de la Avoda zara est à bien comprendre: c'est un acte, un culte, une croyance; il ne s'agit pas du tout du fait que notre regard voit les bâtiments dans lesquels d'autres personnes pratiquent peut-être la avoda zarah. Nous n'allons pas éliminer de l'espace de notre regard éventuel les bâtiments des autres peuples, ni les autres peuples. Et, si nous voyons ces bâtiments, réjouissons-nous de notre part et soyons conscients de l'aspiration qu'il y a dans le monde entier vers la morale, vers le respect des puissances supérieures. En tous les peuples, des personnes droites et pures et saintes existent, certainement mieux que moi. Et nous pouvons même faire de la avodah zara avec le judaisme en le détournant.
- ne soyons donc pas stupides. Le monde entier est dans l'imperfection et tend vers un mieux.
- en ce qui nous concerne, nous avons à être vigilants pour ne pas glisser vers la avoda zara, et à ne pas en amener sur la terre d'Israël.C'est un travail important de discrimination.
- Mais nous n'avons pas à vouloir régenter les pratiques et croyances d'autrui.
- Et le problème qui se posait dans notre réflexion ci-dessus, était de tenter de bien comprendre autrui car la coexistence pose ces problèmes importants et nous avons à les analyser pour comprendre, nous situer et agir au mieux... puisque tous les Juifs ne vivent pas sur la terre d'Israël.
- Etant dans une capitale étrangère, je suis allé à la yeshiva et le rosh yeshiva m'a invité au repas de Chabbat chez lui, pour cela nous avons traversé des rues aux noms d'autres cultes, devant des bâtiments religieux d'autres confessions, mais surtout nous avons dû traverser des rues dans lesquelles se passaient les pires des choses et l'esclavage des femmes. A aucun moment le Rav n'a mis sa main devant ses yeux, au risque de tomber. L'important c'est où est le regard intérieur et si le Rav voulait vivre dans un lieu sans cultes étrangers il aurait pu en trouver, en commençant par une terre qui est la résidence de la Chékhina. Mais là aussi le problème se serait posé à nouveau. Nous ne sommes pas dans le monde à venir et il ne s'agit pas de falsifier notre place dans le monde et de vivre comme si notre groupe humain est un monastère fermé. On a donc un choix de vie: savoir où on vit intérieurement et extérieurement et non pas vivre dans la phobie. Et, à ma connaissance, celui qui m'a dit cette remarque vit en terre étrangère et il ne la quitte pas, et il n'est pas dérangé de voir ces édifices.
- Pour bien étudier cette question, aller en page d'accueil, écrivez "leurs dieux" dans le moteur de recherche de Google sur Modia et vous aurez les liens avec plus de 30 pages d'enseignement sur ces thèmes.

http://www.modia.org/infos/infos/questions-liste5.html
http://www.modia.org/tora/vayiqra/tuaimeras.html
http://www.modia.org/tora/devarim/devarim.html


- INFORMATION SPECIALE
Le Rav Mazouz, de la Yeshiva du judaïsme tunisien en Israël (lien ici)


vient de lancer un appel aux Juifs de France pour qu'ils se lèvent et montent en Israël: "vous n'avez pas à rester en France, leur dit-il précisément, levez-vous et montez vers la terre sainte". Voici le texte, transmettez-le à vos communautés, associations et à vos rabbins en France:

Nul ne pourra plus dire que les rabbins ne se sont pas prononcés. Son appel se joint aux appels précédents de rabbins d'Israël:

Ils émanent du Rav Chélomo Aviner, Directeur de la Yeshiva Atéréte Cohanim,

et du Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou,



et de l'ancien Grand Rabbin d'Israël et Directeur de la Yehiva du Merkaz ha Rav Kook, le Rav Avraham Shapira


Voici le texte de leur appel:
"Appel saint

L’heure est venue de monter en Israël !

Monter en Eretz Israël a toujours été, au fil de toutes les générations, une mitsva (= un commandement), comme il est écrit “vous prendrez possession de la terre et vous vous y installerez” (Les Nombres - chapitre 33 verset 53) et comme il en ressort de manière explicite dans la décision halachique du Ramban (mitsva positive 4 en ajout au sefer hamitsvot du Rambam) et enfin comme le conclut le “pithé téchouva” : « … tous les décisionnaires Richonim et Haharonim sont d’accord que monter en Israël est une mitsva… » (Choulkhan Aroukh , Even Haézer chapitre 75 remarque 6).

Seulement, durant toutes ces générations, nous avons été empêchés d’accomplir cette merveilleuse mitsva à cause des peuples cruels qui nous ont, tour à tour, fermé les portes du retour, conformément à la sentence divine qui décrêta l’exil pour le peuple d’Israël.

Mais depuis que, grâce à la bonté divine à notre égard, les portes de notre terre nous ont été réouvertes, alors cette mitsva est entrée à nouveau en vigueur et désormais tout juif se trouvant en terre étrangère a de nouveau le devoir de l’accomplir et c’est aussi un signe pour nous, que la volonté de D… est que nous écoutions aujourd’hui l’antique parole divine proférée à Avraham :

“Va pour toi… vers la terre que je te montrerais” (la Genèse chapitre 12 verset 1).

D’autant plus que dans plusieurs pays, et particulièrement en France, l’antisémitisme se réveille comme un oiseau de mauvaise augure et vient se rajouter à la catastrophe des mariages mixtes. Ensemble, ces deux fléaux menacent les Juifs en exil de destruction systématique (A D… ne plaise).

C’est pourquoi nous lançons cet appel à tous nos frères résident en dehors d’Israël:

« Epargnez vos corps et vos âmes et accomplissez cette merveilleuse mitsva, levez-vous et montez en Israël, notre terre sainte ! »

Rav Chlomo Aviner
Oz Le-israel

Je soussigné, déclare me joindre à cet appel.
Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou.

Roch yeshivat Merkaz harav, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Avraham Shapira.


Ici, archives des bulletins précédents