accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org
Ici, archives des bulletins précédents

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.


UN TEXTE
REMARQUABLE A LIRE ET A DIFFUSER
.Ecouter ici absolument un document

qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Découvrez le site de l'Ambassade d'Israël

NOTRE MUR, LE VOICI
CONDAMNEZ LEURS ASSASSINS, LAISSEZ-NOUS VIVRE:

En chaque génération, ils nous ont persécutés. La haggadah aujourd'hui. Cette histoire cruelle pour les pays occidentaux et qui implique tous dans le monde, circule sur le Net:
Bin Laden téléphone à Arafat: "- Explique-moi. Nous sommes tous les deux des terroristes et nous tuons des centaines d'innocents, comment se fait-il qu'on veut ma peau de partout et que toi tu as reçu le Prix Nobel de la Paix? - C'est simple, répond Arafat, moi je ne tue que des Juifs". Dur, mais véridique. Explication: voir la Haggadah et ses commentaires.


Tout sur la barrière de sécurité contre les terroristes:
http://www.mfa.gov.il/mfa/go.asp?MFAH0o3l0

Le bulletin d'actualités au 11 avril , 20 Nissane.
Le nouveau livre de Moise Rahmani disponible :
"Coexistence pacifique: mythe ou réalité?"

A cette question cruciale sur la situation des Juifs en terre d’islam, l’auteur apporte une réponse sans ambiguïté. S’ils connurent des époques paisibles - ce fut rarement le cas avant l’époque des protectorats occidentaux - leur sort ne fut pas toujours enviable. Les témoignages nombreux en font état et un voyageur hongrois du dix-neuvième siècle, Armin Vambery (1832-1913), n’hésite pas à écrire «: «Je ne sais rien de plus misérable, impuissant et pitoyable sur la terre de Dieu que le «jahudi» dans ces pays…»

Bien plus mal lotis que les dhimmis chrétiens qui purent souvent bénéficier de la protection des grandes puissances européennes, en butte au mépris quotidien, voici les heurs et malheurs de ces Juifs sous le joug du Croissant.
L’auteur, né en Egypte, descendant par ses grands-pères des Juifs de Babylonie, a été obligé de quitter sa terre natale. Sans animosité ni rancoeur, il jette un regard lucide sur les Juifs en terre d’islam espérant, en faisant (re) connaître l’histoire, créer des ponts d’estime entre les communautés.

192 pp, de nombreuses photos étayent le texte. Edité par l'Institut Sépharade Européen, ce livre est distribué par Pas et Penninck Diffusion, 119 rue de Fierlant - 1190 Bruxelles - tel 02 772 20 43 - fax 02 772 60 15. Il est disponible dans les bonnes librairies. Les personnes habitant hors de Belgique peuvent l'obtenir en adressant un email à Moise Rahmani moise.rahmani@sefarad.org .
Découvrez le Site sépharade et ladino: http://www.sefarad.org/



Le bulletin d'actualités au 8 avril , 17 Nissane.
60% des membres du Likoud seraient opposés au plan de Sharon, selon les résultats d'un sondage réalisé par Netanyahou pour décider de sa position. Du coup, les opposants à Sharon craignent qu'il annule son referendum dans le Likoud dont il a dit que les résultats le contraindraient. Tout cela est à entendre avec prudence car les intentions d'influer sont puissantes.

D'un génocide à l'autre.
A Pessa'h, les Hébreux ont osé dire à Pharaon son fait.
Je vous avais informé: "La France qui accuse sans cesse Israël de violences, accusée dans Le Figaro de complicité directe dans le génocide du Rwanda (lien ici). Une affaire similaire aux accusations de la Belgique qui était impliquée dans les génocides du Congo belge, et a dû cesser moralement ses accusations contre Israël". Maintenant l'affaire éclate au grand jour et Libération écrit (lien ici): "A l'occasion des cérémonies marquant le dixième anniversaire du Rwanda, le Président rwandais fustige à nouveau la responsabilité de la France dans le génocide • Le secrétaire d'Etat français aux affaires étrangères quitte Kigali plus tôt que prévu"•

Auparavant, dans son discours de clôture de la principale cérémonie du dixième anniversaire du génocide, le président rwandais Paul Kagame avait accusé la France d'avoir eu «l'audace» d'être présente à Kigali et de ne pas présenter ses excuses pour son rôle controversé pendant les massacres de 1994. «Ils ont l'audace de rester là sans s'excuser», a lancé Kagame. Les Français «ont sciemment entraîné et armé les troupes gouvernementales et les milices qui allaient commettre des génocides et ils savaient qu'ils allaient commettre un génocide», a répété le président rwandais".
J'ajoute que, à ma connaissance et sauf erreur que je serais heureux de préciser, je n'ai jamais entendu d'excuses ni de regrets de la part de la SNCF pour le fait que les parents de mon épouse (comme un tiers des Juifs en France) ont été emmenés par elle à Auchwitz, ni de la part de la police française qui les a arrêtés, conduits, fouillés, dépecés de leurs affaires personnelles, les ont listé et remis la liste aux Allemands. Voyez le dossier ici sur l'action de la police française, avec mes documents de famille. Et cela comme tous les autres Français juifs menés ainsi au génocide. Que la France vide donc son sac avant d'accuser et de colloborer encore avec la promotion politique de nos nouveaux ennemis qui assassinent centaines et centaines de Juifs et sont reçus avec honneur.
Voir : http://www.arabicnews.com/ansub/Daily/Day/970702/1997070229.html et http://fpeng.peopledaily.com.cn/199911/09/eng19991109W123.html
Nous souhaitons vraiment que la France s'occupe de ses fautes au lieu de prendre constamment le Juif dont le représentant est Israël comme bouc émissaire.

Document du site officiel http://www.france.diplomatie.fr/photos/diplo/orient/process13.html#photo

Et la défense engagée d'Arafat par Chirac sur le site officiel de l'Elysée : http://www.elysee.fr/actus/afp/chiracnews/020330125553.jr472ynh.html
et nommé pour tout ce rôle par Arafat, "le Docteur Chirac": http://www.nouvelobs.com/dossiers/p1963/a19960.html

Nous vous transmettons les faits indéniables: il faut lire ces termes sur le site officiel de l'Elysée, à Monsieur Yasser ARAFAT, Président de l'Autorité palestinienne: "Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de ma haute considération et de ma bien cordiale amitié".Jacques CHIRAC
Vérifiez par vous-même: http://www.elysee.fr/cgi-bin/auracom/aurweb/search/file?aur_file=discours/2001/C010531.html
Nulle part il n'est écrit que les bourreaux des Juifs en Egypte recevaient de tels mots d'appréciation.
On comprend un peu les appels directs de Grands Rabbins d'Israël aux Juifs de France de décider de leur avenir. Lisez cet appel.

Le Rav Mazouz, de la Yeshiva du judaïsme tunisien en Israël (lien ici)


vient de lancer un appel aux Juifs de France pour qu'ils se lèvent et montent en Israël: "vous n'avez pas à rester en France, leur dit-il précisément, levez-vous et montez vers la terre sainte". Voici le texte, transmettez-le à vos communautés, associations et à vos rabbins en France:

Nul ne pourra plus dire que les rabbins ne se sont pas prononcés. Son appel se joint aux appels précédents de rabbins d'Israël:

Ils émanent du Rav Chélomo Aviner, Directeur de la Yeshiva Atéréte Cohanim,

et du Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou,



et de l'ancien Grand Rabbin d'Israël et Directeur de la Yehiva du Merkaz ha Rav Kook, le Rav Avraham Shapira


Voici le texte de leur appel:
"Appel saint

L’heure est venue de monter en Israël !

Monter en Eretz Israël a toujours été, au fil de toutes les générations, une mitsva (= un commandement), comme il est écrit “vous prendrez possession de la terre et vous vous y installerez” (Les Nombres - chapitre 33 verset 53) et comme il en ressort de manière explicite dans la décision halachique du Ramban (mitsva positive 4 en ajout au sefer hamitsvot du Rambam) et enfin comme le conclut le “pithé téchouva” : « … tous les décisionnaires Richonim et Haharonim sont d’accord que monter en Israël est une mitsva… » (Choulkhan Aroukh , Even Haézer chapitre 75 remarque 6).

Seulement, durant toutes ces générations, nous avons été empêchés d’accomplir cette merveilleuse mitsva à cause des peuples cruels qui nous ont, tour à tour, fermé les portes du retour, conformément à la sentence divine qui décrêta l’exil pour le peuple d’Israël.

Mais depuis que, grâce à la bonté divine à notre égard, les portes de notre terre nous ont été réouvertes, alors cette mitsva est entrée à nouveau en vigueur et désormais tout juif se trouvant en terre étrangère a de nouveau le devoir de l’accomplir et c’est aussi un signe pour nous, que la volonté de D… est que nous écoutions aujourd’hui l’antique parole divine proférée à Avraham :

“Va pour toi… vers la terre que je te montrerais” (la Genèse chapitre 12 verset 1).

D’autant plus que dans plusieurs pays, et particulièrement en France, l’antisémitisme se réveille comme un oiseau de mauvaise augure et vient se rajouter à la catastrophe des mariages mixtes. Ensemble, ces deux fléaux menacent les Juifs en exil de destruction systématique (A D… ne plaise).

C’est pourquoi nous lançons cet appel à tous nos frères résident en dehors d’Israël:

« Epargnez vos corps et vos âmes et accomplissez cette merveilleuse mitsva, levez-vous et montez en Israël, notre terre sainte ! »

Rav Chlomo Aviner
Oz Le-israel

Je soussigné, déclare me joindre à cet appel.
Harishon Le-tsion, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Mordehai Eliahou.

Roch yeshivat Merkaz harav, ancien Grand rabbin d’Israël, Rav Avraham Shapira.

A chacun de réfléchir personnellement, je vous transmets seulement les pièces du dossier.


Le bulletin d'actualités au 5 avril , 14 Nissane.
La Cour Suprême, qui mérite son nom, vient d'ajouter la cerise sur son gâteau habituel: chargée de faire appliquer les lois, elle avait été saisie d'urgence par un groupe de Juifs demandant de contraindre le ministre de l'Intérieur Poraz à appliquer la loi sur l'interdiction de la vente du 'hamets pendant la période de Pessa'h, puisqu'il déclare publiquement qu'il ne l'appliquera simplement parce qu'elle ne lui semble pas "raouï, convenable". C'est précisément le role de ce Conseil constitutionnel qu'est la Cour suprême, garantie du système légal et démocratique, rôle essentiel et garde-fou.
Eh bien, la Cour suprême a refusé. Jusqu'où ira ce besoin systématisé d'auto-destruction présenté comme lumière? Cela quand, de l'extérieur autour et dans le monde, on veut notre destruction.
Et Haarets, journal de la gauche se définissant comme "les gens qui pensent" (c'est son slogan) au lieu de parler d'une demande de citoyens juifs, les définit en conséquence comme des "activistes de droite", probablement puisqu'ils ne s'affirment pas contre ce qui est juif. On est en pleine confusion, justement nous sommes les quatre fils de la Haggadah. C'est ainsi que nous aurons à faire cette révolution de remise en ordre (séder) ce soir, tous ensemble, comme tous les lettres d'une Torah. Voici les termes exacts de Haaretz: "High Court turns down petition by right-wing activists against Interior Ministry decision not to enforce `chametz law`".
Le bulletin d'actualités au 4 avril , 13 Nissane.
Pessah, fête de la liberté. Elle ne dépend que de notre fidélité à la Torah. Hélas, il y a beaucoup de chemin à faire.
Liberté veut dire regarder la réalité et être responsables face aux freins. En voici quelques uns qui ne font que refléter notre propre frein.
- Le ministre de l'Intérieur Avraham Poraz (Chinouï, parti affirmé comme antireligieux et antijudaisme) informe qu'il ne fera pas respecter la loi de 1986 interdisant la vente du 'hamets pendant la période de Pessa'h. Ses arguments à la radio : "c'est une loi qui n'est pas raouï" à ses ses yeux, cela veut dire qu'il l'estime pas bonne et donc le ministre de l'Intérieur selon son idéologie ne l'applique pas. Cela dépasse tout entendement. Nous sommes un peuple passif (80% sont restés en Egypte, personne ne proteste).
- La famille de Ron Arad, par son avocat, informe qu'elle n'accordera aucun interview contrairement à chaque année (Pessah, période où le peuple se doit de penser aux prisonniers non libérés) et il déclare en son nom qu'elle n'a plus aucune confiance dans ce gouvernement qui préfère libérer un traficant de drogues corrompu et collaborant avec l'ennemi et 400 terroristes que de faire libérer Ron Arad un combattant, un oublié. La famille de Yonathan Pollard. On en est arrivé à trouver normaux les liens corrompus des milieux et de la politique et les combines entre eux, comme un style normal.
Cela dépasse tout entendement. Nous sommes un peuple passif (80% sont restés en Egypte, personne ne proteste).
- Un terroriste palestinien libéré quatre jours plus tôt des prisons israéliennes tue Yaakov (Kobi) Zaga z"l (40 ans) et blesse sa fille de 14 ans à Avné Hefets. 6 orphelins et une veuve de plus, Estella, Esther.
Le responsable de la région, Lieberman accuse directement Sharon et Mofaz de ne pas prendre les mesures de protection. Cela dépasse tout entendement. Nous sommes un peuple passif (80% sont restés en Egypte, personne ne proteste).
Sur les ondes, aujourd'hui, jour de l'enterrement, stupéfaction de tous d'entendre la veuve parler de l'amour d'Israël, de la terre d'Israël, que le prix à payer est très lourd mais qu'ils ont confiance dans l'issue et dans l'aide de Hachem, et que nous sommes des pionniers comme il y a 50 ans. Un autre Israël qui sont des dizaines et centaines de milliers. Des vrais, des purs. Qui surmontent toutes les difficultés en puisant dans le meilleur de la tradition. Pour eux Israël n'est pas, au mieux, un hotel où on vient parfois prendre parfois des vacances, ils y donnent leur vie pour le peuple en vivant et même en mourant s'il le faut. Car on sait ce qui arriverait vivte aux Juifs du monde s'il n'y avait pas Israël. Tout cela n'est pas du roman, c'est vrai. Estella est psychologue et son métier consiste à aider les familles victimes des attentats. On ne triche pas.
Voici quelques photos de cette famille.

et la photo récente du Papa portant ses téfillines

Ils sont une part de nous. Ils vivent ainsi pour nous. Soyons solidaires.
Voici la photo de leur village en Samarie (Chomrone) Il comprend, depuis 1990, 160 familles qui vivent dans l'ambiance et l'éducation de la Torah.

Voici le site des agglomérations juives de cette région. Avec Modia, vous vivez en Israël.
Voici, aussi, ceux que nous n'oublierons pas: les prisonniers d'Israël et Ron Arad abandonnés scandaleusement.

et le nombre de jours de leur souffrance pendant que nous vivons au calme:

Voyez notre page qui leur est consacrée, selon la Torah.
Et un beau cadeau pour l'afiqomen de Pessah: ce site qui nous donne la majorité des textes de base de notre tradition en hébreu avec les voyelles (et même une traduction en anglais! Magifique (lien ici). Un beau peuple qui bâtit ainsi.


Le bulletin d'actualités au 2 avril , 11 Nissane.
Nous arrivons au grand Chabbate (Chabbate hagadol) avant Pessah. Pour comprendre comment nous rapprocher de Hachem:
http://www.modia.org/tora/vayiqra/tsav.html
et tout sur Pessa'h au milieu de la page d'accueil http://www.modia.org
Heures du Chabbate: Jerusalem et Eilat 17h22. Tel Aviv 17h41. Beer Cheva 17h24. Haifa 17h33. Paris 19h03 à 23, Montréal 18h07, Toronto 18h27.

Nouvelles:
Gardons notre calme, nous nous retrouvons peu à peu dans la même situation que le plan de Barak avant sa disparition dans les oubliettes:
1. Sharon continue à dire qu'il n'y a pas de partenaire pour la paix et donc qu'il faut se séparer des Palestiniens et que, si alors ils bougent, ils verront ce qu'ils verront, alors que eux disent qu'ils continueront la lutte et seront donc libres de tirer sur les villes israéliennes proches. Un plan sans aucune logique.

2. Bush lui dit qu'il n'est pas d'accord sur l'action unilatérale car tout son plan est basé sur le fait qu'Israël et les Palestiniens sont des partenaires en dialogue.
3. Le Premier ministre palestinien dit, pour couler Sharon, qu'il est favorable à dialoguer pour la paix... mais sur la base du retrait des territoires, de la suppression des implantations juives, du retour des Palestiniens, du réglement faisant d'une partie de Jérusalem la capitale palestinienne, etc. Autrement dit, donnez-nous tout sinon vous n'aurez rien, et vous voyez bien que Bush fait de nosu un partenaire.
4. Bush ne parvient pas à imposer au monde arabe sa conception d'un Proche-orient démocratique à l'occidentale. Et reçoit la haine en Iraq.
Bref, les stratèges occidentaux ne veulent pas voir la réalité du terrain régional: terrorisme et soutien au terrorisme contre Israël dans la mesure où cela sert l'unité artificielle entre pays arabes, même si le risque intérieur est grand. Avec la pression externe d'une concurrence entre l'Europe et les USA. Et tout ce jeu tourne en rond. Pourquoi? Parce que ce jeu externe est basé sur la région vue comme un immense marché de capitaux à dominer. La paix est bien loin en tout cela.
Le plan soudain de retrait que Sharon veut mettre au coeur de la vie israélienne semble être là pour détourner l'attention des "affaires" car Péres se plaint qu'il ne reste déjà quasi rien du plan initial qui est rogné un peu plus chaque jour. La liquidation de Yassine est un bon point pour Sharon qui essayer de remettre la question de sécurité au premier plan des soucis des Israéliens et il agite maintenant l'éventuelle liquidation d'Arafat. Pendant ce temps là, on ne parle plus sur les ondes de son éventuelle démission pour le cas où il serait inculpé. Du moins il l'espère.

Le souci au Likoud est, à travers ces questions, de se positionner pour la succession sans le dire. Sivane Chalom réunit ses conseillers sans cesse pour savoir comment prendre le devant de la scène contre le plan Sharon sans avoir l'air d'attaquer Sharon. Bibi a choisi les déclarations financières populistes pour se refaire une image après les coups durs imposés aux classes pauvres.
- Il déclare que les classes moyennes et pauvres bénéficieront de réduction d'impots.
- Il attaque les banques qu'il traite de pompes à fric sur le dos de leurs clients, de travailler entre elles en coordination pour écraser ensemble les clients sous de multiples prises de taxes injustifiées, et éviter toute concurrence. Effectivement, les banques ont fait des bénéfices mirobolants cette année par ces procédés et les salaires des cadres supérieurs atteignent jusqu'aux 300000 chéqels par mois alors qu'une immense partie de la population n'a que des salaires de quelques milliers de chéqels par moi, sans compter les quelques dizaines de milliers de salariés qui n'ont aps touché leur salaire depuis des mois et jusq'à plus de un an.
La politique du Trésor favorise cette société capitaliste et Bibi maintenant veut se présenter en défenseur des pauvres par des réductions sur les impots pour des personnes qui ne gagnent déjà rien. Il sait qu'il est le seul véritable rival de Sharon pour l'instant dans tous les sondages et il parle pour l'électorat.
Le temps va être agréable pour Pessa'h, autour de 20 degrés.
Merci pour vos voeux de Pessa'h, je ne peux pas répondre à chacun. Excusez mes retards dans la correspondance: plus de 500 lettres attendent leur réponse et je n'ai pas de secrétariat pour gérer cela à ma place, soyez donc compréhensifs...
Le site des Affaires étrangères d'Israël a fait une belle toilette: prenez en connaissance, http://www.mfa.gov.il/mfa


Le bulletin d'actualités au 31 mars, 9 Nissane.
1. N'oubliez pas votre tsedaqa de Pessah. Soyez généreux pour que ces familles nécessiteuses aient un aussi bon Pessa'h que le vôtre. Foncez sur cette page de Modia, et postez votre chèque sans retard: cliquez ici


2. La ministre de la alya Tsipi Livni attaque verbalement les responsables des communautés de l'Amérique du Nord qui aident des individus ou des communautés à monter en Israël mais pas les propres membres de leurs communautés. Lire sur ce lien-ci. En fait c'est un probleme général: on se souvient de la mobilisation des communautés pour les Juifs d'URSS mais on a n'a pas vu de mobilisation identique des responsables de France ou du Québec, par exemple pour la alyah de leurs propres communautés.


3. Je vous rends compte des analyses immédiates exprimées sur les ondes et non à partir de ma présence à cette réunion.
Sharon, soumis a une forte pression critique sur son plan, sur son voyage vers Bush sans en avoir délibéré avec les responsables dans le pays, sur sa possible inculpation et sur les affaires de corruption, sur le fait que dans le gouvernement 11 ministres sont pour son plan et 11 sont contre, Sharon a décidé de composer avec les membres du Likoud et de les rencontrer et de recueillir leur vote sur son plan.
Le Comité central du Likoud s'est donc réuni pour entendre Sharon. Dès son arrivée, et jusqu'à son départ, ce fut un brouhaha de deux camps criant pour ou contre Sharon. Il n'a pas réussi à faire taire cette opposition interne même par le rappel de sa décision d'éliminer les chefs terroristes, car ce n'est pas le sujet qui préoccupe mais son plan de retrait (itnatqoute). Il l'a pas osé utiliser une seule fois ce mot "retrait (itnatqoute)" qui, par sa signification négative, le met en mauvaise position médiatique, mais le fait qu'il ne l'ait pas utilisé montre encore plus un malaise dans sa position face à son propre camp.
En début de séance, le président du Likoud a proposé au nom de Sharon que l'assistance se prononce sur sa proposition: un référendum interne au Likoud sur son plan, trois semaines après le Premier ministre le demanderait. La surprise fut que le président de séance décida d'un vote à main levée, sans même tendre la carte du parti. La répartition des pour et contre ne fut pas nette, les voix non comptées et le président décréta que la majorité est pour la proposition du Premier ministre.
Là-dessus, des opposants à ce plan, présents sur la tribune officielle ont commencé à se lever, aller d'un ministre à l'autre pour protester contre ce procédé.
Eitan a parlé ensuite de tyrannie dictatoriale (âritsoute), Landau parle de hold-up (me'htaf).D'autres sont plus durs encore sur les ondes (ceci pour que les lecteurs se rendent compte de la liberté et dureté de l'expression dans la politique israélienne) et disent que le Likoud est dirigé par la famille Sharon (faisant ainsi allusion à toutes les "affaires"et au mélange de la politique et de l'argent dans la famille Sharon où les fils sont impliqués). Il n'y a pas en Israël le côté propre des affaires sales que l'on trouve en France où un ministre peut se suicider et le dossier se ferme curieusement, où le Président est dans des affaires importantes et continue comme si de rien n'était. En Israël, ce n'est pas seulement violence, c'est aussi morale.
Expliquons: le réglement du parti (selon les commentateurs car je ne suis pas dans un parti) exige que le texte d'une proposition soit porté à la connaissance préalable des votants, ce qui ne fut pas le cas, et la proposition comprte plusieurs articles qui n'ont pas été même lus publiquement. D'autre part, le nombre des présents étant loin de remplir la salle, les organisateurs ont fait entrer avant le vote de très nombreuses personnes non membres du Comité central qui (par hasard!) se trouvaient attendre cela. Et le président de séance les a fait voter et les a compté dans les votants car il n'a pas demandé ni de tendre la carte du parti ni la carte de Comité central.
Bref, une manipulation antidémocratique très fachisante qui altère encore l'image du Likoud après l'affaire sur les fonds électoraux de Sharon, les accusations de corruption, les affaires de membres mafieux entrés dans le Likoud, etc.
Les opposants à Sharon dans le parti font remarquer tout cela sur les ondes et que le parti ne réunit pas ses instances contrairement à l'obligation qui en est faite par le réglement. Le tout dans la collusion du président qui est un proche de Sharon. Bref, le Likoud est en plein dans son problème de gestion par un Premier ministre et ses proches qui en prennent à l'aise sur de nombreux plans comme il est reproché et sans rétrograder.
La course à l'abîme. La chute accélérée de Sharon dans les sondages ne semble aucunement le rendre sensible. En fait, pressé par les affaires qui le cernent, il fonce selon son habitude sans tenir compte des procédures, espérant que ce jeu de roulette russe rapportera bien à un moment. Vraiment dommage pour le pays et pour la démocratie car l'électorat du Likoud représente une part très importante du pays, et ils ont droit d'être respectés et non manipulés ainsi. Deux points.

Et si vous voulez d'autres sources sur cette soiree pour plus de details, lisez ces grands journaux israeliens Haarets, Maariv et Yehiyote:

http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/410397.html
http://www.maarivintl.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=5444
http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-2896573,00.html

Ce qui est surprenant dans ses propos, c'est l'illogisme de la logique de Sharon
- nous voulons tous la paix.
- il est revenu plusieurs fois sur l'expression: "nous n'avons pas de partenaire (ein ben-sia'h) pour la paix chez les Palestiniens".
- en conséquence, il faut prendre des mesures unilatérales radicales, nous retirer.
Ce qui est surprenant, c'est sa conclusion: remettre le territoire comme base large aux terroristes. Certes, il dit que, parrallèlement il fera liquider les chefs terroristes, mais 10 ou 30 chefs liquidés ne change rien au fait de donner à la porte d'Israël une immense base d'action et d'immunité, plus dangereuse que ne l'est la base actuelle.
Une seule logique: Sharon est en fin de carrière et le temps lui presse pour la photo comme celle-ci.

Après, bonjour les dégats.

Il devrait y avoir une limite d'âge pour la fonction de Chef d'Etat comme pour toute autre fonction.
Non par incompétence due à l'âge, qu'ils vivent en bonne santé jusque 120 ans, mais pour que les dynamiques de fin de carrière personnelle soient absentes quand il s'agit du bien public.



Le bulletin d'actualités au 30 mars, 8 Nissane.
Affaire Sharon
- Le fils Sharon sommé par la justice de coopérer et de remettre tous les documents exigés.

- Le ministre Chalom organise un meeting qui est en fait un lancement de son groupe de soutien même s'il y a défendu Sharon et dit qu'il croyait en son innocence, alors qu'il organise sa campagne contre le plan de retrait (et peut-être pour de futures élections). D'autres ministres signent une petition (lien ici) déclarant que c'est une faute morale grave que le plan de Sharon de donner une part de la terre d'Israël. D'autres ont même déclaré qu'ils défendraient de leur corps la tentative de déportation des Juifs de cette partie de la terre d'Israël, le ministre Eitam qui est aussi le Chef du Mafdal, parti national religieux déclare: "Sharon méprise les règles de la façon normale de gouverner; il est interfit au Chef du gouvernement sous action judiciaire de rpésenter un programme d'Etat aux USA, son plan de retrait et de formation d'un gouvernement 'hiloni conduira à la destruction du caractère juif de l'Etat, et c'est en contradiction avec la volonté des électeurs". Cliquez sur le texte en hébreu.

L'attaque va très loin. Sharon contre-attaque: si les ministres opposants quittent le gouvernement, le même jour je constitue un autre gouvernement (avec la gauche, donc). Il aura alors trompé les électeurs, et ce sera encore un problème supplémentaire pour lui.
- Ajoutons que les Habad sont maintenant mobilisés dans le même sens et l'on exprimé dans un grand meeting pour le 102e anniversaire de la naissance du Rabbi de Loubavitch, rappelant sont opposition à une telle idée de retrait de la terre d'Israël.
- Embrouillamini total dans le camp Sharon: Olmert, le plus proche partisan du plan de retrait déclare que le terrorisme continuera après le plan de retrait. Alors, on ne comprend plus du tout les motifs de ce retrait. Vous cherchez la logique au Proche-Orient?

Israël
- le gouvernement va verser un quart de ses dettes aux collectivités locales avant Pessah pour comencer à payer les salaires en retard.


Monde
"LA" nouvelle de la semaine n'est pas l'affaire Sharon mais la sérieuse préparation à la fête de Pessah pour que cette fois, ce soit LA fois réussie.
Les Juifs sortiront-ils de l'Egypte et iront-ils vers Jérusalem comme cela est dit dans la fin du Séder, ou comme la fois précédente, 80% resteront-ils hors de ce scénario? Chacun a à se prononcer. Comme préparation, nous avons à enlever notre 'hamets, ce qui fermente mal en nous, dans les 100% du peuple, où que nous soyons. Car arriver à Jérusalem mais s'y comporter comme en Egypte, ce serait une autre falsification. Nous sommes mis au pied du mur. Ce n'est pas l'affaire Sharon qui est importante, celle d'un autre, c'est notre affaire personnelle, car nous dirons dans le Séder: je suis esclave de Pharaon, je dois sortir, etc. Ne nous laissons pas tromper et détourner par l'actualité quelle qu'elle soit cette semaine. Lire:
Cet appel
Comment préparer Pessa'h

et la paracha Tsav commentée.


Test d'intelligence
Yahoo diffuse cette nouvelle en une seule phrase (lien ici): "JERUSALEM (AFP) - Le procureur de l'Etat d'Israël a mis dimanche le Premier ministre Ariel Sharon sous pression en transmettant ses recommandations qui pourraient aboutir à son inculpation pour corruption, alors que le chef du mouvement Hamas a accusé le président américain d'être "l'ennemi de Dieu".
Question: quelle est la logique qui relie les différents termes de la phrase puis qu'elle est présentée comme une seule entité logique?
Résultats:
Si vous voyez cette phrase comme une information,
oï va voï ;-(( QI grave.
Si vous avez compris qu'on met ensemble le mal (l'inculpé pour corruption et l'ennemi de D.ieu), et de l'autre côté le bien (le procureur et le Hamas, comme 2 Zorro ou 2 Robin des Bois), vous pensez avoir un QI de 160, vous avez bien compris la phrase de l'agence; mais vous n'avez aucun esprit critique car vous n'avez pas "dépisté la manipulation dans la construction double de la phrase", et cette composante essentielle de l'intelligence, nommée esprit critique, chute à un QI de 40. Cela vous fait une moyenne de 100, c'est-à-dire que vous êtes dans le troupeau prêt à manger et boire tout ce que l'on vous servira, et à vous laisser duper à chaque fois, avec assurance.
Si vous avez analysé comme vous le faites habituellement en recherchant en même temps ce que le journal a voulu vous faire gober et par quelle structure de sa présentation, alors vous avez 160 aux deux composantes de l'intelligence, et vous êtes content de vous. Attention, ne vous prenez pas pour l'élite! Parce qu'il faudrait analyser ce que vous dites de vous aussi. Et par quels procédés.


Sharon
- Lors de l'échange sur la plan de retrait avec les ministres, Sharanski et le Mafdal s'opposent au plan. Mais le plus important est l'opposition du ministre des Affaires étrangères Silvane Chalom qui a exprimé ses arguments: il n'y a pas de partenaire de l'autre côté et ce serait donc une erreur que de laisser le terrain libre à ce qui se passe sur la Bande de Gaza. Sharon, furieux, lui a dit qu'il se met en contradiction de son rôle de ministre des Affaires étrangères qui est de refléter les positions du Premier ministre à l'étranger. L'affaire en est là.
- En fait, tout le monde est dans l'attente de la décision de Mazouz sur le dossier Sharon: sera-t'il ou non inculpé? La presse révèle le pourquoi de la recommandation de culpabilité prise par la Procureure de l'Etat Arbel: dans la cassette où on voit et entend Appel dire à Sharon que si l'affaire se fait son fils recevra beaucoup d'argent, on verrait et entendrait également Sharon dire: "l'île est entre nos mains". Cela ferait tomber l'argument que Sharon aurait entendu mais n'aurait pas été partie prenante. Voir http://www.haaretz.com/hasen/spages/409646.html.
- Le grand enjeu est la position de Bibi qui ne révèle pas ses cartes. Sa seule voix peut faire basculer le soutien ou non au plan Sharon. Il cherche à ne pas se prononcer avant Mazouz. On tire de ses déclarations précédentes qu'il irait dans le même sens que Sharon mais en mettant quelques conditions supplémentaires de sécurité.
- Le Likoud choisit de ne pas parler de l'affaire Sharon tant que Mazouz n'a pas donné ses conclusions. Sharon n'apprécie pas que les futurs candidats préparent cependant leurs équipes pour les prochaines élections comme si cela était à l'ordre du jour.

Prix Israël
Le Prix Israël de sculpture a été attribué à un sculpteur connu pour son parler agressif, haineux envers la religion juive, provocateur et vulgaire dans ses propos qui, entre autres, a déclaré que lorqu'il voit des 'haridim il comprend ce qu'ont fait les Nazis. Trop est trop, aussi une campagne importante avec appel à la Cour suprême (dont on connait les orientations), exige d'annuler cette attribution car elle ne serait pas seulement une reconnaissance artistique mais le Prix concerne Israël et l'Etat d'Israël ne peut cautionner de tels propos. Après ordonnance de rééxamen de la nomination, le Comité qui dépend du ministère de l'éducation vient, pour la 3e fois, de confirmer son attribution. Sens bizarre de l'éducation nationale et de l'élite nationale et de la représentation d'Israël à l'étranger.

Préparation de Pessah
- Les employés des services du ministère des cultes assurant les mariages, enterrements, etc, n'ont toujours pas reçu leurs salaires du gouvernement depuis des mois et jusqu'à plus d'un an (politique de Chinouï). Sharon leur a fait attribuer un mois pour bien passer Pessah. La déprime dans les familles.
- De même les collectivités locales disent que si elles ne reçoivent pas leurs fonds dus par l'Etat, elles ne pourront pas payer les 30000 employés.
- Bon nettoyage du 'hamets, et bon achat de vos matsotes chémourotes pour le Séder. Voir notre reportage: http://www.modia.org/infos/etudes/matsotes/matsot.html

France
L'Agence juive mondiale tient en ce moment à Jérusalem un colloque d'urgence sur la situation des Juifs en France.


Le bulletin d'actualités au 28 mars, 6 Nissane.
Israël
La Procureure de l'Etat (praqlitate ha médina) Edna Arbel déclare qu'elle va présenter (léhaguich) une recommandation (amlatsa) d'inculper (léhaachim) (lien) le Premier Ministre Sharon pour corruption (cho'had) et pots de vins dans l'affaire de l'achat de l'île grecque (i ha yavani) par David Appel en liaison avec le fils Sharon. Egalement pour manquement aux engagements de la fonction (afarate émounim). Ces conclusions (maskanotes) seront remises au Conseiller juridique du gouvernement (ha yoéts ha michpati) Menahem Mazouz qui, seul, va devoir prendre une décision (a'hlata) ou non d'acte d'accusation (ktav ichoum) dans les prochaines semaines (ha chavouôtes ha qérovim), et qui aura reçu les conclusions de la police (ha michtara) en sens contraire. Voir Yahoo (lien) . Le Ministre de la Justice (sar ha michpatim) Lapid déclare que, si c'est le cas, il sera très difficile à Sharon de se maintenir en fonctions même si la loi ne contraint pas de démissionner (léitpattér). Le fils Guilad Sharon déclare que tout cela n'est rien du tout (kichkouch).
Avant de prendre sa décision, le Conseiller du gouvernement accordera une audience pour entendre Sharon (chimouâ) et s'il décide d'inculper Sharon, son acte d'accusation entraînerait une procédure devant 3 juges (chélocha choftim) du tribunal régional (béit michpat mé'hozi) de Jérusalem. c'est la procédure pour toute personnalité publique (ichi tsibour). Il importe de préciser que, légalement, la police n'a pas le pouvoir de transmettre des conclusions, elle a donc fait erreur, mais elle n'a le pouvoir que d'apporter les faits et preuves en sa possession au Procureur de l'Etat. Le Conseiller juridique devra donc tenir compte de ces nuances, mais lui seul a la décision.
Tant que le jugement n'est pas prononcé avec culpabilité, Sharon ne devra pas légalement démissionner mais lui-même a fait pression sur d'autres par des déclarations publiques (affaire Blumenthal) pour contraindre moralement une personnalité publique à démissionner dès qu'elle est mise en cause. Il s'est donc lui-même contraint moralement de le faire, avec imprudence ou bien en montrant les règles qu'il suivrait logiquement s'il était à son tour dans ce cas.
S'il ne le faisait pas, et s'il était reconnu coupable et ne voulait pas encore démissionner, c'est la commission de la Knesset (véidate ha Knesset) qui recommanderait (mamlitsa) à l'assemblée plénière (méliate ha Knesset) de le démettre (léhadia'h). Là encore il aura eu le droit de se faire entendre (chimouâ). Et c'est par vote que la décision serait prise et applicable.
On remarque que la Procureure de l'Etat ne s'est pas contenté de transmettre ses conclusions mais a tenu à les rendre publiques. Chacun s'interroge sur le motif et on estime qu'elle veut faire connaître que les conclusions de la police sont inexactes, et que le Conseiller ne peut pas s'appuyer sur elle. Le rôle du Conseiller va donc être important, indépendant et souverain.
En gros, ce qui a été rendu public, c'est que Appel a remis des sommes considérables et injustifiées au fils Sharon pour que son père intervienne en sa faveur dans des décisions entre Etats pour que Appel acquière une île grecque et une cassette filmée montre Sharon en entretien avec Appel et ce dernier lui disant que si l'affaire se réalise son fils gagnerait beaucoup d'argent. Cela ne dit pas la réponse de Sharon, ni si Sharon a tenu compte de cette proposition qui est tentative de corruption, lors de ses décisions. Mais il ne s'est pas refusé à ce contact, n'a pas protesté verbalement, etc. Par contre, de plus, il y a du nouveau grave pour la famille Sharon: maintenant le fils Sharon est contraint de remettre à la justice tous les documents comptables et Sharon va devoir être interrogé dans ce cadre. C'est toute l'affaire.
Sharon va partir mettre son accord de remise du territoire historique d'Israël (le retrait de la bande de Gaza et d'une partie de la Judée-Samarie) au point avec Bush; curieuse conception de la démocratie, alors qu'il ne le fait pas avec ses ministres dont la majorité ou presque la majorité sont opposés. Il se comporte comme si Israël est un Etat-banane dont les décisions sont prises par Washington et données au seul Premier ministre, valet. Un beau balagane (désordre) au Conseil des ministres et à la Knesset est à prévoir contre cela en conséquence. Les mouvements terroristes attendent avec impatience le cadeau que veut leur faire Sharon et les politilogues expliquent par là les dissensions entre ceux qui veulent attendre dans le calme sans répliquer à la liquidation de Yassine et ceux qui veulent quand même se venger et continuer la lutte puisque, de toutes, façons, Sharon continuerait la réalisation de son plan.

France
3 frères Benlolo font appel au tribunal pour interdire le film La Passion comme présentant une vision fause d'évenements religieux susceptible de susciter la haine antisémite. Au Koweit, au contraire, un iman demande au gouvernement de diffuser le même film car "il révèle les crimes commis par les Juifs contre le Christ".


Internet. Sur cette page http://www.cnn.com/2004/WORLD/meast/03/22/hamas.reaction/
un vote mondial est organisé par CNN pour savoir si les gens pensent que l'assassinat de Yassine fut justifié ou non. sur cette page:
Was Israel justified in targeting Sheikh Ahmed Yassin?
Voici les premiers votes:
Yes 77% 49928 votes
No 23% 14645 votes
Total: 64573 votes
Ceux qui ont une opinion peuvent l'exprimer.


Le bulletin d'actualités au 27 mars, 5 Nissane.
Heures du Chabbate: Jérusalem 17h16. Tel Aviv et région 17h26. Eilate 17h25. Beer Chevâ 17h26. Tibériade 17h23.
Paris 18h54. Montreal 17h58. Toronto 18h18.
Israel remercie les USA pour avoir mis son veto à la condamnation de l'ONU à propos de la liquidation du chef terroriste Yassine auteur des multiples assassinats indiqués ci-dessous. Les membres d'Israël et les amis d'Israël n'oublieront pas qui a condamné Israël pour se défendre et vivre: la France, l'Espagne, la Russie, la Chine. Se sont abstenus: la Grande Bretagne, l'Allemagne et la Roumanie. L'ambassadeur d'Israël à l'ONU a déclaré: "jamais dans les annales de l'ONU, des Etats n'ont ainsi défendu explicitement un terrorisme ayant agi contre des citoyens innocents". Ceux qui ont voté ainsi ont révélé au monde qui ils sont. Et cela ne les préservera pas de ce même terrorisme. Ils avaient déjà joué cette carte envers le nazisme, ils n'y ont rien gagné sinon la honte morale, mais ils n'apprennent pas et persévèrent dans la lacheté et l'immoralité. Comme disait Sartre, dans la vie quand c'est l'heure des salauds, qui est homme doit cette fois choisir son camp. Et nos Principes des Pères disent: là où il n'y a pas d'homme, sois un homme.
Par là chacun est mis face à soi devant le miroir.
Les Etats européens viennent d'adopter cette résolution contre le terrorisme concernant LEURS Etats ("Ils mobiliseront tous les instruments à leur disposition, y compris les moyens militaires") , mais contre Israel et les Juifs c'est différent. Tout est là, la mentalité Pétain d'alliance avec l'ennemi des Juifs est toujours vivante au gouvernement français. Et les Juifs payent encore de leur vie. Ne jouons pas aux offusqués, voyons les actes. Comme le disait Barre spontanément, il y a les Juifs et les Français innocents. Ne pas s'abstenir mais condamner, cela va très loin, trop loin.

"Dans l'esprit de la clause de solidarité détaillée à l'article 42 du projet de traité contitutionnel pour l'Europe, les Etats membres et les pays adhérents agiront conjointement dans un esprit de solidarité si un Etat membre est victime d'un acte terroriste.

Ils mobiliseront tous les instruments à leur disposition, y compris les moyens militaires, pour : - prévenir la menace terroriste sur le territoire de l'un d'eux ; - protéger les institutions démocratiques et la population civile d'une éventuelle attaque terroriste ; - porter assistance à un Etat membre ou candidat sur son territoire à la demande de ses autorités politiques dans le cas d'une attaque terroriste.

Il reviendra à chaque Etat membre et pays adhérent de l'Union de choisir les moyens les plus appropriés de se conformer avec cet engagement de solidarité vis-à vis du pays touché".
"si un Etat membre est victime d'un acte terroriste", mais quand il s'agit des Juifs et de leur Etat, c'est différent.




Ici, un lien pour comprendre exactement ce qu'est le Hamas: http://www.ajc.org/Terrorism/BriefingsDetail.asp?did=221&pid=1055

Qui était le Chekh Ahmed Yassine?
Opérations réalisées par le Hamas qu'il a fondé et dirigé:
http://www.idf.il/newsite/english/032204-6.stm
- The 1 June 2001 suicide bombing of a Tel Aviv discotheque, in which 21 people were murdered and 120 were wounded;
- The 9 August 2001 suicide bombing of a Jerusalem restaurant, in which 15 people were murdered and 130 were wounded;
- The 1 December 2001 double suicide bombing on the Ben Yehuda Street pedestrian mall in Jerusalem, in which 11 people were murdered and 188 were wounded;
- The 2 December 2001 suicide bombing of a #16 bus in Haifa, in which 15 people were murdered and 40 were wounded;
- The 9 March 2002 suicide bombing of a Jerusalem cafe, in which 11 people were murdered and 54 were wounded;
- The 27 March 2002 suicide bombing of a Netanya hotel on the first night of Passover, in which 30 people were murdered and 140 were wounded;
- The 18 June 2002 suicide bombing of a #32A bus in Jerusalem, in which 19 people were murdered and 74 were wounded;
- The 4 August 2002 suicide bombing of #361 bus at Meron junction, in which nine people were murdered and 50 were wounded;
- The 21 November 2002 suicide bombing of a #20 bus in Jerusalem, in which 11 people were murdered and 50 were wounded;
- The 5 March 2003 suicide bombing of a #37 bus in Haifa, in which 17 people were murdered and 53 were wounded;
- The 17 May 2003 suicide bombing in Hebron, in which two people were murdered;
- The 18 May 2003 suicide bombing of a #6 bus in Jerusalem, in which seven people were murdered and 20 wounded;
- The 11 June 2003 suicide bombing of #14A bus in Jerusalem, in which 11 people were murdered and over 100 were wounded;
- The 19 August 2003 suicide bombing of a #2 bus in Jerusalem, in which 23 people were murdered and over 130 were wounded;
- The 9 September 2003 suicide bombing of a hitchhiking post near the IDF base at Tzrifin, in which nine soldiers were murdered and 10 were wounded;
- The 9 September 2003 suicide bombing of a Jerusalem cafe, in which seven people were murdered and 70 were wounded;
- The 29 January 2004 suicide bombing of a #19 bus in Jerusalem, in which 11 people were murdered and 44 were wounded;
- The 14 March 2004 double suicide bombing at Ashdod port, in which 10 people were murdered and 16 were wounded.


Citations du Cheikh Ahmed Yassine, transcription en anglais. Source:http://www.idf.il/newsite/english/032204-1.stm
25.2.01 - Yassin Attacks the USA, saying resistance will endure

The USA only wants to stand by the enemy, the murderous criminal. This is why we respond to the USA and its allies with rejection. Resistance, we declare, will continue in all possible ways, until the last drop of Palestinian blood. The Palestinian people will surrender with a white flag.

30.4.01 - Terror attacks are religiously legitimate, says Yassin

"Those who fight for Allah kill and get killed", says the holy Koran, without specifying the method. What heroism is superior to that of an individual who sacrifices himself for his country, in attempt to spread fear, defeatism, separation and destruction among enemy lines? Our Muslim clerics should be knowledgeable on this subject.

7.8.02 - Yassin refuses to surrender his weapon before the end of occupation

We surrendered in the past for "Gaza and Jericho first". Will we fall twice into the same trap? Why are they giving us Gaza and Jericho today - what is the cost? Is it even perceivable that I give up my weapon in exchange to termination of the occupation? Why shouldn't the occupation end first?

11.8.02 - Resistance is not terror, says Yassin

Every meeting or conversation we hold with anyone worldwide has two objectives: the first - to maintain the unity of the Palestinian people against the Israeli enemy, using the resistance alternative; the second - to continue protecting ourselves, without our self defense being called 'terrorism'.

17.8.02 - We will not give up the occupied territories of '48, says Yassin

I am the defender the Palestinian people more than anyone else. However, if national consensus requires me to recognize Israel and wave my right for the (territories of) '48, and end the resistance to the burden of occupation - then this must not be national consensus.

4.8.03 - Hamas may return to military activity at any time, says Yassin We may return to military activity at any time, since the enemy has not been adhering to the conditions.

7.9.03 - Hamas may attack everywhere in Israeli territory, says Yassin

We haven't limited the military command, battalions or factions. Response may come anywhere in Israel, exactly as it (Israel) acts against the entire Palestinian territory.

24.9.03 - Rejects cease-fire with the Zionist enemy

There is no dialogue. Moreover, the cease-fire was not initiated by the defeated, beaten, chased-after nation, but by the powerful nation that has everything. The Zionist enemy was granted a previous cease-fire and continued with its acts of aggression, massacre, destruction and killing. It didn't stop for even one moment. Therefore, discussing cease-fire today, while the enemy's hostility continues, is not an option.

31.1.04 - Kidnapping soldiers is the only way to release prisoners, says Yassin

I stress now, as I used to before my release from prison in 1997, that there is no solution to the prisoner problem, except for taking captive and exchanging enemy soldiers, because they know nothing but brutality, and will not give us our freedom as a present. He who has our blood on his hands, cannot award us our own freedom. He must pay for his aggression - for arresting our sons - and then give us our freedom.

 

L'AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE COMMUNIQUE:

Ahmed Yassin, chef et fondateur de l'organisation terroriste Hamas a été tué ce matin à bord de son véhicule, lors d'une attaque de l'armée de l'air israélienne. Yassin est le responsable direct d'une longue série d'attentats terroristes qui a causé la mort de dizaines d’Israéliens et de ressortissants étrangers.

Cette opération ne constitue pas un acte de vengeance. Elle s'inscrit dans l'effort constant d'Israel de lutter contre le terrorisme et ses sources. La brutale campagne terroriste menée par le Hamas n’a pour but que de tuer le plus d'Israéliens possible afin d’atteindre son objectif final : la destruction de l’Etat d'Israel.

La tentative de présenter Ahmed Yassin comme une sorte de leader spirituel modéré serait tout aussi ridicule que de présenter Ben Laden de la même façon. Sous son accoutrement pseudo religieux, Ahmed Yassin était un véritable terroriste qui a tiré profit de son influence spirituelle. Il a ainsi endoctriné des Palestiniens, y compris femmes et enfants, afin de les embrigader dans ses missions pseudos saintes de « djihad », pour qu'ils se donnent la mort en tuant des centaines de civils innocents.

Depuis Septembre 2000, Ahmed Yassin a personnellement donné son aval aux 425 attentats commis par le Hamas dans lesquels 377 personnes ont été tuées et 2076 blessées.

Parmi les attentats qu'il a personnellement commandités figurent :

- L’attentat-suicide contre la discothèque Dolphinarium à Tel-Aviv le 1er juin 2001 : 21 jeunes tués et 120 blessés.

- L’attentat-suicide contre l'hôtel Park de Netanya, pendant la c?l?bration du repas traditionnel de la Pâque juive le 27 mars 2002 : 30 personnes tuaes et 140 blessaes.

- L’attentat-suicide contre un autobus qui conduisait des enfants à l’école à Jérusalem le 18 juin 2002 : 19 personnes tuées et 74 blessées.

- L’attentat-suicide commis par une palestinienne à Erez le 13 janvier 2004 : 4 personnes tuées et 5 blessées.

- L’attentat-suicide contre l’autobus n°19 ? Jérusalem le 29 janvier 2004 : 11 personnes tuées et 14 blessées.

- L’attentat-suicide dans le port d’Ashdod le 14 mars 2004 : 10 personnes tuées et 12 blessées.

Des centaines d'autres Israéliens ont été victimes de la haine cruelle de Yassin, qu'ils soient dans un autobus, un restaurant, fassent leurs courses ou marchent simplement dans la rue.

Le Hamas, sous l’autorité de Yassin, a également développé de nombreux liens avec d'autres groupes terroristes. Grâce au soutien, structurel et financier en provenance d'Iran et de Syrie, le Hamas est aujourd’hui capable d’opérer dans le monde entier.

Israel, quant à lui, s’efforcera de parvenir à une solution politique basée sur l'application de la Feuille de route. La paix ne pourra être obtenue que lorsque les leaders palestiniens auront réellement renoncé à l'utilisation de la violence comme instrument politique.

 


Le bulletin d'actualités au 24 mars, 2 Nissane.
Le gouvernement israélien pense que la liquidation de Yassine est positive, malgré ce qu'en disent les autres Etats. (Péres se depense pour dire le contraire en Israël et au monde). Le successeur de Yassine a été nommé: Abdel Aziz Rantisi, un violent, non mesuré, et qui n'a pas l'aura de religieux. Son pouvoir ne serait que sur la Bande de Gaza mais non sur la Judée-Samarie. La direction centrale du Hamas ne diffuse pas cette nomination sur son site et ne semble pas l'approuver. Donc, un grand trouble est créé dans l'organisation. Le gouvernement israélien dit et redit qu'il va continuer rapidement la liquidation des autres chefs terroristes et on parle ouvertement de la liquidation également du terroriste Arafat. Est-ce réalité ou action psychologique?
Ce qui est sûr: la liquidation de Yassine n'est pas la source du terrorisme qui a tué près d'un millier d'Israéliens. Il en était l'un des réalisateurs. L'extrême gauche pacifiste essaie de dire au monde que le terrorisme va commencer avec cette liquidation. Mensonge. Ce qu'il sera, nous ne le savons pas. Mais, nous savons que tous nous sommes interdépendants, les sages et les fous. Et que notre existence elle-même doit être détruite: ainsi est le but clair et dit de ces courants. Et qu'ils sont soutenus de fait par la majorité des Etats et aussi des forces religieuses européennes. Aucun Juif au monde est hors de cette réalité, penser qu'en étant ailleurs on se trouve en paix et hors des excès israéliens, est simplement une erreur, et une démission. Et notre seule identité, assurance et salut est la Torah.

Modia, toujours bien informé car nous analysons toujours les dynamiques psychologiques et anthropologiques de la violence et de la coexistence humaine , vous offre un lien avec un entretien avec ce nouveau leader Rantisi:
et il serait important que tous les Juifs qui jouent aux pacifistes de gauche et attribuent tous les maux à l'occupation par Israël de terres arabes (alors que c'est la terre millénaire d'Israël, jamais abandonnée, et promise), sachent exactement qu'elle est la position précise de toutes les organisations antiisraéliennes. Voici ce que dit précisément Rantisi:
Question: "Do you see any possibility of a dialogue with the Israeli left?
Réponse de Rantisi: "I do not believe in the Peace Now movement. Whoever colonized my land and expelled me from it is an invader even if he is a leftist. If people occupy a country which is not theirs and found a peace movement, does this change the fact that they are occupiers?"
Nous sommes tous sur le même camion, quelles que soient les opinions politiques, il serait temps de voir la réalité. Et être collaborateurs avec l'ennemi ne sert à rien d'autre qu'à détruire notre peuple.
Sachez aussi que Rantisi fut arrêté 21 mois par Arafat et cela promet des jours animés entre les organisations terroristes: http://www.cnn.com/WORLD/meast/9804/09/hamas.arrest/
Il ne perd pas d'occasions pour s'opposer à Arafat: http://lcn.canoe.com/infos/lemonde/archives/2002/05/20020502-102828.html
Voici ce que Le Monde diplomatique disait de lui l'an dernier: "Et il a aussi appelé le Hamas à rejoindre un gouvernement d’union nationale avant la tenue des nouvelles élections. A ces trois demandes, le Hamas - expliquait M.Abdel Aziz Rantisi, un de ses principaux dirigeants - a opposé une fin de non-recevoir. Il revendiquait un droit de résistance « sur toutes les terres de Palestine » , y compris Israel. Il ne participerait à un gouvernement d’union nationale que sur la base d’un « soutien à l’Intifada et à la résistance » . Et il refusait d’adhérer à une politique commune, « car il n’y a aucune politique commune entre Al Fatah et Hamas » .
C'est un ennemi absolu de l'existence d'Israël. Et il représente cette orientation parmi tous les opposants. Et il la montré en actes contre toute tentative d'établir des négociations de paix avec Israël, voir http://lcn.canoe.com/infos/lemonde/archives/2003/06/20030608-074032.html
Et voici, présenté par le site de Tsahal, ce qu'il déclarait sur les sites en arabe: http://www.islamonline.net/Arabic/news/2003-01/03/article07.shtml

Voici les extraits:
"- "l'Irak doit créer une armée de kamikazes qui frapperont le coeur de l'ennemi et le mèneront à la défaite".
- "il est nécessaire de mettre en place des dizaines de cellules de kamikazes dès maintenant. Il faut également leur préparer des dizaines de ceintures piégées de forte intensité. Face à la coalition des croisés, il faut utiliser ceux qui aspirent à arriver au Paradis"
- "le chemin le plus court vers le Paradis est la mort pour la concrétisation de la voie d'Allah, et nous avons besoin de voir les mères irakiennes se séparer du fruit de leurs entrailles. L'ennemi doit savoir que la fierté et la patrie nous sont plus chères que la vie."
Remarques
Les déclarations de Rantisi nous apprennent une fois de plus que la direction politique du Hamas pose les bases idéologiques, religieuses et morales des attentats-suicide perpétrés par sa branche armée, les Brigades Azz A Din Al Kassam. L'appel à la création d'une "armée de kamikazes" contre les Etats-Unis et ses alliés prouve la conception terroriste du Hamas, qui s'étend mondialement, jusqu'à l'organisation Al Qaida. L'Autorité? palestinienne connait la conception terroriste du mouvement Hamas et ne fait cependant rien pour mettre un terme à ses actions ou faire juger ses dirigeants, dont Abed Alaziz Rantisi, qui exhortent les jeunes à perpétrer des attentats-suicide, activité définie par Amnesty et Human Right Watch comme "crime contre l'humanité". Fin de citation.
Suite à ce type répété de déclarations, même des Palestiniens lui ont objecté: "Pourquoi tu n'envoies pas tes enfants être martyrs au lieu d'envoyer les nôtres? Il a répondu: si cela est nécessaire, je les enverrrai". Exact, mais pas plus.

Rantisi a été aussi emprisonné plusieurs années par Israël, dans la même cellule de Yassine, et il fut libéré en 1992 avec 400 autres membres du Hamas envoyés au Liban dans un échange. Preuve à nouveau que ces libérations ne servent qu'à renforcer ces organisations. Puis Israël a essayé de le liquider dans la Bande de Gaza (lien ici), sans y parvenir le 10 juin 2003 et il est sorti vivant de sa voiture détruite par un missile tiré d'hélicoptère. Voici l'analyse, à l'époque des motifs d'Israël pour cette tentative et la réponse aux objecteurs: http://www.honestreporting.com/articles/critiques/The_Rantisi_Strike.asp dont le but est de détruire le mythe du gentil pédiatre, poète.

Rantisi a aussi déclaré clairement : "PEACE ONLY WHEN ISRAEL CEASES TO EXIST".
Voici la preuve et le lien: http://www.imra.org.il/story.php3?id=1057
Lire ici d'autres perles de Rantisi: http://www.adl.org/%5Cisrael%5Crantisi_words.asp
Et, ici, la remarquable collection de phrases de Rantisi par les services des Affaires étrangères d'Israël qui, après des décades d'impuissance, commencent à réaliser un remarquable effort d'explication comme on l'a vu à La Haye: http://www.mfa.gov.il/MFA/MFAArchive/2000_2009/2003/6/The%20Hamas%20leadership%20-%20Abd%20al-Aziz%20Rantisi
Yahoo a rapporté ces propos de Rantisi: "M. Rantisi a adressé un message aux Israéliens: "Vous devriez savoir que cette terre nous appartient", a-t-il dit à l'Associated Press. "Il n'y aura pas de sécurité ni de stabilité tant que nous n'aurons pas nos droits, tant que cette terre ne sera pas libérée", a-t-il prévenu.
Voici la preuve: http://cf.news.yahoo.com/031219/1/awkn.html


Le bulletin d'actualités au 24 mars, 2 Nissane.
Les Etats du monde entier condamnent Israël pour l'assassinat du leader terroriste Ahmed Yassine. Et Arafat va demander à l'ONU de condamner Israël. Et on parlera ensuite de paranoïa juive de se sentir injustement accusés. Lire le compte-rendu fait par Yahoo (lien ici). Ce qui est remarquable, c'est que l'affirmation par les USA que Yassine et le Hamas sont terroristes, et que les USA ne condamnent pas Israël de prendre les mesures pour se défendre contre eux, est gommée. Les choses sont claires et sans paranoïa: les organisations terroristes sont soutenues car et quand elles tuent les Juifs; par contre, quand elles tuent d'autres, elles portent atteinte à la démocratie et il est légitime de les combattre. Israël connaît ce disque depuis des siècles, la terminologie change, la réalité reste.
Ce qui est le plus choquant, surtout quand l'Eglise catholique a fait un geste contre l'antisémitisme par quelques déclarations après le film sur la passion, mais suivies bien vite d'une réception des intégristes agressifs envers les Juifs avec qui le Pape a assisté à la projection du film, c'est qu'une autorité morale se soit jointe aussi à l'hypocrisie de la condamnation d'Israël. Voici ce que le site officiel du Vatican (lien ici) diffuse: "Le Saint-Siège s'unit à la communauté internationale pour déplorer cet acte de violence qui ne peut se justifier dans aucun Etat de droit".

Ainsi, il est absolument injustifié qu'Israël neutralise les assassins des Juifs. On ne reviendra plus, autorités politiques et morales de l'Europe, à votre collaboration effective de 1939-45 avec les assassins nazis.
Et la 'houtspa atteint son sommet quand il est ajouté: "La pace autentica e duratura non può essere frutto di una semplice esibizione di forza; essa è soprattutto frutto di un’azione morale e giuridica"; ainsi pour défendre la vie de son peuple Israël est accusé de faire une exhibition de sa force au lieu d'agir par la morale et le droit. Quand des Juifs prennent les mesures pour vivre, ils sont condamnés pour exhibition de leur force, exhibition immorale. Le Vatican avait choisi le silence pendant l'assassinat des Juifs par les Nazis, il avait eu le bon goût de ne pas exhiber son indignation, assurant ainsi l'assassinat.
Dégoût. Quand le monde en est là jusque dans ses autorités morales, et après l'effondrement qu'il a déjà fait lors de la Seconde guerre mondiale par ces responsables, nous avons de quoi être inquiets sur ce qu'ils réservent à notre génération, je veux dire à leurs propres peuples.Et l'histoire enregistrera tout ce florilège de mots infames à ajouter contre le peuple d'Israël. Mais Israël ne demande plus l'autorisation de vivre. Le temps de ces festivités macabres organisées par l'Europe chrétienne où on brûlait les Juifs dans une grande fête morale et juridique des politiciens, des religieux invitant le peuple, est terminé, il faudrait quand même en prendre conscience:


Reportons nous à l'étude du psaume 21 pour le comprendre et le dire en ces heures (lien ici).
Nos textes nous le disent: éin ôz élla Torah, "il n'y a pas de force si ce n'est la Torah". Voyez comme cela est dit dans Chir ha Chirim Rabba 2,10 et II Zohar 91a sur la paracha Yitro, et III Zohar 269a.
Nous comprenons maintenant le sens du verset du psaume 29,10 que nous récitons si souvent et qui ne peut vraiment être compris que par l'exposé précis de notre psaume:

"Hachém ôz léâmo yitén, Hachém yévarekh éte âmo va chalom.
"Hachém donne et donnera la force à Son peuple, Hachém bénit et bénira Son peuple dans la complétude de la paix".
Je dédie en bénédiction cette étude à qui m'a révélé le sens de ce verset.

2. Le 'Hida, nous précise qu'il ne suffit pas de dire que nous nous mettons sous l'étendard de la Torah pour recevoir l'assurance. Il faut que ce soit "par amour" (bé éhava), "par désintéressement" (lichma) afin que ce soit la Torate-Hachém, sinon ce n'est pas la Torah-de-Hachém, ce serait seulement une vulgaire assurance, c'est autre chose. Et le 'Hida ajoute, selon le chapitre 2 de Macote, que l'étude de la Torah est victorieuse dans la guerre, mais... à ces conditions.

Comme lors des deux guerres mondiales, l'Europe n'a été sauvée que par l'intervention des USA, cette fois encore, ils ont compris Israël contre le destructeur. Merci.
Lire la position d'Israël qui va continuer: http://www.haaretz.com/hasen/spages/407834.html

Les Arabes Israéliens se mettent en deuil, s'identifient au camp anti-israélien et manifestent avec leurs institutions représentatives.



Le bulletin d'actualités au 22 mars, 29 Adar.
Le 22 au soir, début du Mois de Nissane (lien ici)
et fête de Roche 'Hoddéche (lien ici). Aller les étudier.

Le Sheikh Ahmed Yassine, fondateur du Hamas et son leader, qui appelait régulièrement à la destruction d'Israël et a mandaté de nombreux attentats, a été tué ce matin par les tirs d'hélicoptère israélien sur ordre de Sharon. Le gouvernement avait, suite aux derniers attentats, déclaré que désormais tout leader terroriste était une cible et serait éliminé. Les réactions palestiniennes sont vives et promettent un bain de sang et placent tout israélien comme cible.
Les réactions en Israël sont identiques aux positions politiques: l'extrême gauche et les mouvements pacifistes continuent leur ligne de collaboration totale avec les Palestiniens et protestent comme eux. La gauche émet des réserves sur l'intelligence de la mesure. Bibi déclare qu'à court terme cela va enflammer la zone mais qu'à long terme cela apportera un apaisement car tout leader saura qu'il est condamné effectivement. La droite et l'extrême droite se réjouissent.Voyez l'analyse des réactions ici.
Ehoud Olmert, l'un des proches de Sharon et propulseur de sa ligne, et rival de Bibi pour l'avenir, déclare que maintenant chaque leader du Hamas sait que ses jours sont comptés.
Les Arabes israéliens choisissent leur camp et s'identifient aux Palestiniens et leurs responsables vont se réunir pour protester contre la liquidation et organiser des réactions, spécialement lors de la journée de la terre.
Maintenant les analyses tentent de comprendre la décision de Sharon: Sharon chute dans les sondages, s'appuie seulement sur le public et les politiciens de gauche, a un gouvernement Likoud majoritaire et ne réussit pas à obtenir l'accord du Parti travailliste pour l'aider car Peres préfère que Sharon s'écroule. Sharon ne reçoit pas un véritable soutien des Américains qui ont autre chose à faire avec leur élection et qui n'ont pas été satisfait du plan Sharon de retrait unilatéral car ce serait apporter la pagaille dans la région sans augmenter le pouvoir de l'Autorité palestinienne. En conséquence, Sharon aurait décidé de reprendre l'initiative pour aboutir une "autre Bande Gaza nettoyée du terrorisme et propre" qu'il pourrait offrir aux Américains comme une offre pour s'en retirer et entrer dans l'histoire comme celui qui aura réglé le problème palestinien car, selon lui, alors l'Autorité palestinienne sera d'accord pour revenir aux frontières de 67 et aboutir à la paix et renoncer au retour des Palestiniens de l'extérieur.
Israel a réussi depuis quelques mois a neutraliser à l'avance 90% des tentatives d'attentats, ce qui est énorme mais la mativation et la réalisation sont considérables.
De plus, aujourd'hui a commencé, disent les commentateurs, une troisième intifada et une nouvelle guerre entre Israël et les Palestiniens.
Il n'y a pas de doute que cette liquidation du fondateur et chef du Hamas est un coup très dur pour l'organisation.
Arafat fait savoir qu'il prend des mesures pour sa sécurité.
Les Palestiniens sont très déçus du manque de réaction des Etats arabes. L'Egypte a annulé la venu d'une délégation en Israël.
Tout cela quand Sharon il y a si peu de jours disait qu'il allait apporter la paix en faisant des concessions douloureuses.
Notre salut vient vraiment d'autres directions.

Nous devons aussi beaucoup prier pour nos responsables, pour qu'ils s'appuient sur notre héritage, nos valeurs, pour qu'ils reçoivent la lucidité, et apportent la paix. Ici, la page pour ce que nous avons à faire en ce sens: http://www.modia.org/priere/psaume21.html et http://www.modia.org/infos/israel/terre.html

Ce plan, conjoncturel dans la carrière personnelle de Sharon, dans sa chute progressive en fin de carrière accompagnée des affaires de plus en plus menaçantes, ne semble pas tenir compte de plusieurs facteurs: les Palestiniens n'ont pas la volonté d'aboutir, cela est dit partout, mais seulement de continuer à destabiliser Israël, avec la collaboration de l'extrême gauche et des pacifistes. De plus, nettoyer la Bande de Gaza du terrorisme alors qu'on leur a donné l'immunité, les armes, et qu'on ne fait rien sur le plan international contre la Syrie et l'Iran qui tirent les ficelles, est illusoire. Il est probable que on va aboutir simplement à un statu quo, avec liquidation accélérée de leaders terroristes, recrudescence des attentats anti-israéliens et une évolution très improbable.
Le plan de Sharon qui aurait abouti à donner la liberté d'action aux terroristes contre Israël depuis Gaza, est revu par lui avec cette option nouvelle. Il est probable qu'elle embarrassera les Américains qui, certes, luttent partout contre les leaders terroristes sans gants, mais vont être contraints de réagir contre les appuis syriens et iraniens du Hamas. Or, ils n'avaient pas l'intention d'ouvrir ce front à l'approche des élections. A moins que Bush ait pris cette décision et l'ait fait savoir à Sharon qui aurait eu le feu vert. Ne cherchons pas des plans très sophistiqués là où nous voyons que les déclarations et les actes des politiciens sont alléatoires et changent de semaine en semaine.
Le Monde déclare: "Les Brigades Ezzedine Al-Qassam, branche militaire du Hamas, ont promis dans un communiqué un "tremblement de terre" en représailles. "Celui qui a pris la décision d'assassiner Cheikh Ahmed Yassine a en fait décidé de tuer des centaines de sionistes", a affirmé cette organisation dans un communiqué. Celui-ci comporte une menace voilée aux Etats-Unis en affirmant que "les sionistes n'ont pas perpétré cet acte sans obtenir le feu vert de l'administration américaine terroriste, et [que] celle-ci doit assumer la responsabilité pour ce crime". Le communiqué a affirmé que la riposte à l'assassinat du cheikh Yassine dépassera le cadre des territoires palestiniens et d'Israel. "Tous les musulmans dans le monde islamique auront l'honneur de participer à la riposte à ce crime". "La guerre est désormais ouverte avec ces assassins, ces criminels et ces terroristes", a quant à lui déclaré le dirigeant du Hamas, Abdel Aziz Al-Rantissi, dans une déclaration diffusée sur la chaîne de télévision Al-Arabiya. "Ce ne sera pas une revanche mais une guerre ouverte", a ajouté le responsable du Hamas, avertissant les Israéliens qu'"ils n'auront plus de sécurité qu'en dehors de la Palestine".
Biographie du Sheikch Yassine: ici, et son rôle de leader est bien en évidence ici.
Lire ici, avec photo, sa dernière déclaration violente antiaméricaine qui a dû aussi jouer dans sa liquidation comme leader mondial du terrorisme antiaméricain.
Il faut situer aussi ce fait dans la lutte entre le Hamas et l'Autorité palestinienne. Israel a choisi de ne pas liquider Arafat, autant responsable de crimes que Yassine et de liquider Yassine leader du Hamas. Il est peu probable que l'élimination de ce rival de Araval et de son équipe donnera une aide à ces derniers. Tout cela est à suivre.
Dans ce contexte, voici comment le journal communiste français, nettement propalestinien et antiisraélien, l'Humanité le présentait le 25 juin 2002:
"Le chef spirituel du mouvement intégriste Hamas, un des plus influents commanditaires des attentats suicides, a été placé en résidence surveillée par Yasser Arafat, dans une nouvelle tentative après celle de décembre dernier, avortée. Alors que des policiers palestiniens avaient pris position devant sa résidence, de vifs affrontements ont de nouveau éclaté avec les jeunes partisans du Hamas venus soutenir leur chef. âgé de soixante-six ans, cheikh Yassine, devenu figure emblématique du minoritaire mais puissant intégrisme palestinien, n'a eu de cesse d'exploiter la détresse des jeunes Palestiniens poussés à faire sacrifice de leurs corps en guise d'acte de résistance envers la colonisation israélienne. Son organisation, qui recrute des jeunes épris d'action, compte des dizaines d'attentats anti-israéliens dont celui de mardi dernier qui a fait dix-neuf morts dans un bus de Jérusalem. Israel, qui avait essayé d'en faire un " allié objectif " en raison des dissensions avec l'Autorité palestinienne, le laissa faire dès ses débuts en 1980, et encouragea même son émergence, persuadé que ces intégristes enragés feraient tomber Yasser Arafat. Le Hamas trouva également auprès de la Jordanie ou de l'Arabie saoudite un soutien sonnant et trébuchant, qui fit du mouvement une organisation millionnaire."
Documentation sur le Hamas, sa charte, etc, ici.

Sharon travaille les différents groupes parlementaires de sa coalition et même ceux qui pourraient s'y joindre pour suciter une adhésion à son action contre Yassine, et neutraliser ainsi les oppositions qui s'organisaient contre son plan. Il joue du: "l'heure est à l'union". Et il est effectivement difficile de s'opposer et de se diviser quand Israël devient attaqué dans le monde pour avoir exécuté un chef terroriste.
Certains prétendent que, dans la foulée, Sharon va ainsi leur faire avaler une sortie de Gaza à laquelle ils s'opposaient. A suivre. Voyez ce point de vue sur ce lien.
Si c'est son intention, jamais au Proche-Orient les choses ne se passent selon un plan simple. Certes Sharon ne sort jamais de sa ligne première, mais hormis un carré de fidèles autour de lui, les autres ministres ne semblent pas vouloir être roulés dans la farine cette fois-ci.
Péres, lui, joue carrément les opposants et a les mêmes arguments que les députés arabes radicaux: il aurait voté contre la décision car la solution n'est pas la liquidation du terroriste mais la liquidation du problème qui a créé le terroriste (ce sont ses termes, qui sont exactement ceux des terroristes qui reportent ainsi toute la responsabilité de leurs atrocités sur Israël).

Les motions de non-confiance au gouvernement se succèdent depuis plusieurs jours et le nombre de voix en faveur de Sharon se restreint chaque fois et arrive à une voix. On estime que ce qui se passe va sauver son gouvernement, pour l'instant, car une marge de votants ne se sentira pas capable de tirer sur lui en ce moment.

Lettre personnelle: Nous sommes impliqués pour ne plus falsifier Pessa'h.

Chaque année, bientôt, la fête de Pessa’h nous est proposée : elle commence par la sortie d’Egypte et se termine par les mots : « l’an prochain à Jérusalem ».
En fait, cette répétition annuelle nous envoie dans la figure que nous ne voulons pas sortir d’Egypte et que nous terminons en disant : « je n’irai pas cette année à Jérusalem comme Hachém me le demande, mais je reverrai cela l’an prochain ». Imaginez quelqu’un disant en affaires : « reviens dans un an! » C’est exactement ce que nous disons à D.ieu chaque année. Avec effronterie et sans aucune pudeur ni regret.
Et nous jouons ensuite l’étonnement que, après les miracles d’Egypte et de la Mer Rouge et le Sinaï, les Hébreux aient fait le veau d’or et aient préféré mourir dans le désert plutôt que d’aller vers la terre promise comme résidence commune de D.ieu et de Son peuple. Imaginez une jeune mariée qui irait se promener seule dans le monde pendant des années au lieu de rejoindre la maison du couple. C’est notre situation.
Et quand les Hébreux sortiront enfin du désert, des grands rabbins dirigeant le peuple viendront leur dire : « n’allez pas vers la terre promise par D.ieu comme vous le dit, demande et commande la Torah
car moi je vous dis que c’est trop dangereux » (les explorateurs). Ce discours dure encore de tous côtés, et pas seulement dans une secte particulière. Voilà pourquoi notre bonne tradition nous ressert chaque année ce plat amère du Séder de Pessa’h. Mais le plus souvent nous nous arrangeons pour ne même pas le voir et en faire simplement une bonne soirée en famille ou entre amis.
Curieux comportement du peuple élu  pour tant d’amour de la part de D.ieu.
La Haggadah et le Séder ; c’est le cas de le dire, vont nous mettre le visage dans notre assiette pour que nous comprenions enfin cette année que cette situation ne peut plus durer : l’époux continue à aimer sa jeune mariée (nous) mais, elle, elle persévère dans ses diversions.

Cela me rappelle un couple venu en consultation psychologique car il traversait le sommet d’un longue crise. Le mari semblait en excellente santé et ne pas comprendre pourquoi sa femme s’obstinait à vouloir aller chez le psychologue. La femme était nerveuse, déprimait et pleurait abondamment. Le mari se met en complicité avec moi et me montre qu’elle a un problème : « elle est toujours comme ça, me dit-il, ça fait des années que ça dure ». Finalement, la femme, encouragée et osant lâcher le morceau, sort son secret : « mon mari ne me dit jamais qu’il m’aime ». « Quoi ! répond le mari stupéfait, mais je te l’ai dit ». « Comment ! Quand ? » répond l’épouse. « Mais je m’en souviens bien, répond-il, dans notre voyage de noces ». Sans rire. « Et depuis, reprend-elle ? ». « Je te l’ai dit, cela suffit, c’est tout, tu compliques tout ».
Le cas était grave, difficile pour rétablir la communication des besoins, mais c’est le nôtre. On a tout dit, on refera les gestes, mais il y aura un fossé entre la tête, le coeur et les actes.
Cette prise de conscience que veut Pessa'h est dont très grave. Un jour, j’étais habitué dans une synagogue qui comportait une cinquantaine de personnes et j’entends quelqu’un dire : « J’espère qu’à Chabbate nous aurons minyane ». Je réponds : "bien sûr, comme d’habitude ». « Mais non, Mr Untel et le Rabbin ont dit qu’ils ne seront pas là ». Stupéfait, j’ajoute : « Mais j’imagine que les gens viennent pour prier et pas pour Monsieur Untel et le Rabbin ». On m'a regardé comme si je tombais de la lune.

Nous portons un livre, la Torah, que le monde entier considère comme l’ouvrage le plus important du monde, cette Bible tirée à des millions et millions d’exemplaires, traduite en toutes les langues, et les tables de la loi trônent sur les frontons de tous les Palais de Justice du monde. Le monde entier a constamment les yeux fixés sur la terre d'Israël et sur les Juifs. Etc, etc.
Et chacun de nous, pourtant, nous continuons encore à piétiner symboliquement sur place comme si l'ensemble de la Création n'était pas concerné en notre existence de peuple particulier : quand nous dirons « nos ancêtres étaient idolâtres », ce sera pour parler de nous et non pas d’eux. Que cela soit clair. Le texte le dit nettement : « nous étions collaborateurs vers Pharaon (lé Faro) ». Et le Séder (la remise en ordre comme le dit le mot séder) veut nous remettre dans l'ordre effectif et sain des choses.
L’axe de notre lecture cette année sera donc de prendre au présent les mots de la Haggadah, de les entendre non pas comme des mots vides qu’il faut débiter pour arriver au repas et finir vite, ou avec quelques beaux commentaires, mais les entendre avec nos sentiments à nous, et concernant nos actes à nous.
Bien plus, nous essaierons en ce même sens, dans tout le travail du Omer, qui commence dès le premier soir après Pessa’h pour nous préparer au don de la Torah qui arrivera à Chavouôtes.
Je veux dire : devenir sensibles à cet amour de D.ieu envers Israël (nous) qui est dit et redit, mais qui nous semble ou une définition abstraite, ou un conte ou des rites, ou des mots à analyser sans fin intellectuellement.
Pour nous améliorer en ce sens comme nous le demande la tradition qui dit de lire la Torah avec le Lev, le coeur (lien ici), je vous présenterai un grand texte que les générations ont apprécié, le livre Réchite ‘Hochma (Commencement de la Sagesse). En effet, le commencement de toute notre sagesse commence par la compréhension de cette attitude de Hachém envers nous, nommée don à recevoir et amour à recevoir pour y répondre. Toute Sa révélation tient en cela comme le dit le Chémâ Yisrael dont le mot « Un  (é’had)» a la guématria 13 comme les 13 actions de Hachém dans Sa bonté, et comme le mot ahava, amour. Et, autour du Chémâ, allez voir, le mot qui précède et le mot qui suit est : ahava, amour. Ce n’est pas moi qui le dit, ni un courant du judaïsme ni d’autres religions comme elles le prétendent dans leur mensonge continu. C’est le coeur du judaïsme.
Et nous le chanterons dans le Hallel de louange dans le Séder : ki léôlam ‘hassdo, car Son amour est pour toujours.
Si nous parvenons à sentir et comprendre cela en présence, alors notre conception du monde, de la vie, de l’histoire présente du peuple dans l’actualité, et même les relations, et surtout les relations du couple seront transformés.

Préparons donc en ce sens ces jours qui nous séparent encore de Pessa’h :
- la paracha de cette semaine est justement un « appel » de D.ieu à Son peuple : Vayiqra, lien ici http://www.modia.org/tora/vayiqra/vayiqra.html
- puis le Grand Chabbate (Chabbate haGadol) de la semaine suivante verra une action de tous les rabbins dans toutes les communautés pour nous réveiller : http://www.modia.org/tora/vayiqra/tsav.html

- Mais, dès maintenant, nous commençons à enlever le ‘hamets de nos maisons, et à lire les textes de Modia pour préparer Pessa’h :
http://www.modia.org/infos/etudes/pessah.html et
http://www.modia.org/infos/etudes/haggadah.html

Faisons-le dans cet axe : une lecture des textes à la première personne comme une interpellation de notre être en direct.

Selon l'axe de Modia qui assure une véritable formation dans la connaissance de la tradition, je recommande aux Sépharades l'acquisition de ce CB-Rom rapidement pour préparer remarquablement leur séder:

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
INFORMATIONS D'ISRAEL
Un arabe israélien fils d'un avocat défenseur de l'OLP tué par les terroristes qui l'avaient pris pour un Juif dans Jérusalem. Scandale palestinien qui présentent leurs excusent pour avoir tué un "innocent" et non pas un "occupant". On a l'habitude depuis l'attentat de la rue Copernic à Paris où Barre avait regretté la mort de "Français innocents", ce qui veut toujours dire que les Juifs sont coupables et donc victimes non innocentes. Lisez ces hypocrises continuelles sur Yahoo (lien ici).
Sharon a présenté son plan aux ministres Likoud. Yahoo le dit aussi "en chute libre dans les sondages" (lien ici). On lui reprochait beaucoup son manque de démocratie en le diffusant aux USA mais non aux responsables de la vie politique israélienne ni à ses ministres qui sont pour la majorité opposé à son plan et décidés à le neutraliser.
La surprise fut donc Bibi Netahyahou (le futur concourrent assuré de Sharon, et peut-être plus tôt qu'on ne peut l'imaginer) se ralliant au plan de Sharon. Quand on connaît les Israéliens on sait que c'est un principe de créer contamment l'instabilité émotionnelle. Pourquoi? Et comment? Il a posé de nombreuses conditions (ténaim) donc c'est conditionnel: mon oui est un non et mon non est un oui. D'abord que la barrière de sécurité soit terminée avant toute réalisation du plan (le Messie sera peut-être venu avant, on l'espère), et que les USA admettent le non-retour des Palestiniens sur le territoire d'Israël (idem, dans les revendications des Palestiniens).
Quelle est donc la maneuvre de Bibi? Ne pas dire un non absolu pour ne pas créer l'opposition surtout avec les Américains car il veut être à leur yeux un éventuel liquidateur souple des territoires comme il l'a fait pour Hévrone, et obtenir ainsi leur soutien pour sa future campagne contre Sharon si nécessaire. N'oublions pas que Bibi a liquidé Hévrone et réalisé un découpage responsable de nombreux morts. En fait, Bibi reprend la tactique de Sharon, le jour où il fera des concessions douloureuses à nouveau, il dira "je vous l'avais laissé entendre dès le début et vous m'aviez choisi". Exactement ce qu'à fait Sharon.
Les ministres Likoud sont déçus de Bibi, en choc. Déjà Bibi prend le style de Sharon prenant à rebrousse poil son parti. La dernière fois Bibi a agit ainsi en ce sens et il a perdu la partie. Il ne semble pas avoir appris. Et il semble avoir oublié combien les médias et les politiciens avaient tiré sur lui en l'accusant de langage double. Il a intérêt à prendre garde à ne pas retomber dans ces travers.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Des lecteurs me demandent à connaître le visage de l'auteur du site, votre serviteur. Le voici (2004) et son CV est sur ce lien.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une vue israélienne du Front national en France: http://www.haaretz.com/hasen/spages/405921.html

La Fédération Sépharade Mondiale et la communauté « Emouna», à Jérusalem Bakaa
vous invitent à une journée d’étude à la mémoire
du Grand-Rabbin et Président du Tribunal rabbinique de Jérusalem, ancien Grand Rabbin du Maroc,
Ribbi Shalom Messas, zatsal,
à l’occasion de la fin de l’année de son décès

le dimanche 28 mars 2004, 6 Nissan 5764 en la synagogue de la communauté Emouna, Rehov Rivka 9, Bakaa, Jérusalem

Thème de la journée d’étude :
Ribbi Shalom Messas, zatsal, sa personnalité et son enseignement.

Programme de la journée
15:45 : Rassemblement et accueil, Fédération Sépharade Mondiale
16:00 : Le Grand-rabbin Yossef Azran, Grand-Rabbin de Richon-Letsion :
« La Psika(décision halachique) du Rav Messas autour de Pessah »
16:30 : Le Rabbin Dr Moché Âmar, Université de Bar-Ilan,
« Traits caractéristiques de la psika du Rav Messas et ses positions envers le Minhag »
17:00 : Le Grand-rabbin Eliahou Elharar, Grand-Rabbin de Modiin, « La puissance du Heter»
17.30 : Prière de Minha
17:45 : Le Rabbin Yéhuda Ben-Yichaï, Rabbin de la communauté
«Emounah» : « Le Déreh Eretz a devancé la Torah »
18:15 : Le Rabbin Eliahou Abergel, Rabbin du quartier de Bakaa et Président du Tribunal Rabbinique de Béer-Sheva

« N’abandonne pas l’enseignement de ta mère »
18:45 : Le Professeur Nahoum Rakover, ex- conseiller juridique adjoint du Gouvernement: « Témoignage personnel sur le Rav Messas»
19:00 : Le Grand-rabbin David Messas, Grand Rabbin de Paris, et fils du Rav z’al : « La modération dans la psika du Rav Messas z’al »

19.30 : Le Grand-rabbin Chlomo Moché Âmar, le Richone léTsione et Grand-rabbin d’Israël

20.15 : Prière de Arbit et collation.
Les cours seront en hébreu
Renseignements : Fédération Sépharade Mondiale, 02-5617173



Ici, archives des bulletins précédents