accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :




Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah,
comme on doit le faire. La Torah n'est pas que la cachroute, ni l'étude, c'est aussi construire une société juive selon la Torah.
Ceci n'est donc pas de la politique, concept non-juif. Certains, vivant dans un pays non juif, l'oublient.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright


Les statistiques de Modia par Xiti, le principal site de contrôle, qui a lui-même le contrôle d'audience du site Hit-Parade, autre organisme de contrôle:
Honnêteté de l'information envers vous. En 3 ans, du 15 mars 2002 au 25 mars 2005, il y a eu 949.445 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 3.584.223 articles d'étude de la Torah. Lisez le détail de ces statistiques par année, par pays, etc, sur ce lien: elles vous surprendront!

1. Ici, des documents visuels indispensables.
pour nous rappeler ce que les adversaires d'Israël nous réservent comme sort,

2. le courage unique de Wafa Sultan, cette femme arabe remettant les pendules à l'heure et ouvrant un débat dans son peuple:lien ici avec traduction en français et lien ici avec traduction en anglais .

3. la vérité sur les positions des Palestiniens par des documents videos sur leurs propres déclarations: la destruction d'Israël et des Juifs présentée continuellement comme le message divin. Regardez, il n'y a là-dedans aucune accusation tendancieuse envers eux, ce sont leurs documents officiels et leurs paroles filmées dans leurs émissions de TV. http://www.pmw.org.il/tv.html
Et voyez ce second document.

4. 3. A voir absolument ici le film: zé haya beiti, c'était ma maison, haya chéli (c'était à moi), haya chélékha (c'était à toi), haya chélanou (c'était à nous), le film émouvant des habitants juifs persécutés et expulsés de Gouch Katif sur leur nouveau site. Cliquer sur l'image du milieu en bas de page.

5. Chacun se doit d'aller entendre ce qui est prêché contre les Juifs aujourd'hui, sur cette vidéo en direct (lien ici).
6.
Une video stupéfiante sur ce que l'on inculque aux enfants iraniens contre Israël, et des commentaires aussi stupéfiants par leur indifférence de la part des journalistes français:
http://videos.tf1.fr/infos/monde/0,,3302203-e3BsYXllciBxdWFsaXR5IFVOVl9JRH0gezIwMiAyMDEgMX0=,00.html


Les nouvelles et les études de ce jour: 13 juin, 17 sivane
Israël n'est pas la responsable de l'explosion qui a tué une famille palestinienne mais les Palestiniens. Lire ici l'analyse du rapport de l'armée. C'est la seconde fois que les medias ont mené une campagne erronée contre Israël après la grave affaire du film de Enderlin à propos de la mort du jeune Mohamed présentée comme responsabilité israélienne avec trucages multiples des données. Le mal subi par Israël reste, mais qui est honnête sait que c'est la coutume continue. Vous avez constaté que je n'avais pas donné écho à ce drame car il était clair qu'il était fabriqué dès le début par une campagne anti-israélienne et je ne cherche que les faits authentiques. Il y a assez matière dans ce qui est sérieux. Lire ici le rapport sur l'affaire dans... Le Monde:
(elle s'est produire à une heure où il n'y a pas eu de tirs israéliens, il n'y a pas de trace d'impact d'obus à l'endroit mais d'une explosion locale, les débris analysés sur les corps des victimes ne sont pas ceux d'armes israéliennes, etc, etc).
Par contre, les violences (meurtres, incendies, etc) entre factions palestiniennes rivales tous ces jours-ci montrent le vrai visage: l'appêtit sans fin du besoin de meurtre -comme en Irak- organisé en idéologie pour justifier. Peu importe que ce soit théorie politique ou religieuse, c'est du gangstérisme inhumain barbare. Le drame est que les nations ne veulent pas couper les ponts avec de tels meneurs avec efficacité. Il faut chercher le pourquoi.
Quantà nous, nous avons les dossiers réels et continus et analysés de ces barbaries et, donc, nous ne perdons pas la force quand elle se renouvellent. Nous n'avons pas peur et ne nous sauvons pas de la terre d'Israël. Nous y sommes "chez" (devinez)... et Il est le principal partenaire et la réussite est dans nos mains clairement dans l'application de la Torah. Alors, les ennemis ne recevront aucune puissance dans leurs entreprises, mais nous détruirons sûrement le pays de la résidence de Hachém si nous n'y vivons pas, si nous y continuons la corruption morale et l'abus d'une religion qui n'intégrerait pas l'amour entre les composantes du peuple, spécialement en éduquant, en éliminant la pauvreté, etc. Nous étudions et nous construisons avec stabilité et joie, mais nous dénonçons également nos destructeurs internes qui ne cachent pas leurs stratégie et leur coopération directe avec l'ennemi sanguinaire, derrière des idéologies jonglant avec des mots abusifs.
Le voyage en France de Olmert et la France vue d'Israël par les médias: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3262249,00.html

Saviez-vous que l'Agence officielle d'Etat iranienne assure le service d'émissions en hébreu, comme en d'autres langues (français, anglais, etc). Incroyable mais exact. Vérifiez: http://www.irib.ir/ Voici ce qu'ils disent de la visite de Olmert en Europe, en français, ici.

BONNE NOUVELLE en conséquence: Commentaire de la paracha du Chabbate de la nouvelle semaine:
en Israël: Chéla'h
Pour lutter contre ce fléau dans notre peuple: la médisance contre la terre d'Israël et contre notre mission sur la terre d'Israël
Et un cours sur LA HALAKHA, LE MOUSSAR ET LA MÉDISANCE

en diaspora: Béhaâlotékha
L'art d'éduquer

A découvrir: les pages de Modia sur les différentes étapes de la vie éclairées par l'étude de la Torah: http://www.modia.org/etapes-vie/index.html


Nouvelles que j'ai du mal et de la peine à vous transmettre. LA catastrophe politique, militaire, morale, idéologique, éducative. Ceci n'est pas un article politique mais les faits que tous les Israéliens ont reçu par les informations.
Vous pouvez vérifier ces informations: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3261677,00.html
Pour placer tout cela dans le bon axe, voici le regard d'un enfant sur ce monde de nous- adultes, réfléchissons à eux.

(photo de l'auteur cette semaine à Jérusalem).

Nouveaux symptômes de la décadence morale de notre société:
- un conducteur de bus... sous l'emprise de drogues crée une collision avec un train et plusieurs autres cars. 5 morts et plus de 80 blessés. Quand les yeux s'ouvriront-ils?
- Les journaux sont pleins du rapport sur le classement entre les pays occidentaux: Israël est le premier pour le pourcentage de pauvres, 17,9 pour cent et comme l'enquête porte sur les années précédentes et que l'accélération de la pauvreté est exponentielle...
- Mais Israël est aussi à l'avant dernier niveau pour les aides aux personnes handicapés, allocations aux personnes âgées et pourcentage de la retraite par rapport au salaire où le rapport est catastrophique, d'autant que les Caisses de retraite n'assurent pas le reversement de ce qu'elles ont reçu puisqu'elles ont le droit de jouer à la Bourse les sommes placées, ce qui entraine des faillites spectaculaires et des pauvres qui ont pourtant travaillé toute leur vie et économisé et voient disparaitre tout leur capital quand ils devraient le toucher.
- Au moment de la préparation de la alyah, il faut savoir tout cela pour bien gérer son budget actuel et futur... comme si le Messie n'allait pas venir régler tout magiquement demain. Et attention aux organismes de tous types qui vous lancent dans des illusions idéologiques et financières et seront évidemment absents le jour où, has vé halia, vous seriez dans le besoin: ils auraient simplement joué de votre naïveté et tiré de vous des bénéfices. Encore plus attention à ceux qui, voleurs, incitent à des dons irresponsables, assurant de soi-disant bénédictions qui vous seraient octroyées si vous vous videz de vos ressources pour leur oeuvre intéressée, donc pour leur poche. Je connais ces pratiques réelles et vous mets en garde.

1. Le gouvernement d'Israël a choisi l'option de ne pas défendre avec efficacité minimale les citoyens devant les attaques des terroristes. Il a remis aux terroristes les territoires de Gouch Katif et Gaza, en a expulsé les Juifs et en a fait une base terroriste de grande ampleur soutenue par la population qui a mis au pouvoir les terroristes du Hamas: en toute objectivité, le plan Sharon se revèle avoir été un échec total. En effet...
2. Les tirs de roquettes sont continus sur le Néguev, et hier 3 par heure tombaient sur Sdérote. Cette nuit, cela a continué et déjà 4 ce matin. Au moins 54 roquettes Qassam depuis Vendredi: il faut réaliser ce que cela représente pour les habitants. Réponse de l'armée sur ordres du gouvernement: zéro. Et donc efficacité zéro. Certes, le Ciel fait qu'il y a un miracle continu concernant le nombre quasi nul de victimes humaines, mais on n'en tire même pas les enseignements pour se comporter avec reconnaissance et sérieux. Le peuple oui, mais pas nos responsables.
En conséquence, les habitants de Sdérote sont plus que désemparés, furieux, déprimés, écoeurés. Hier un groupe d'entre eux faisait la grève de la faim. Ce matin la plupart ont abandonné devant la détermination du gouvernement de ne rien faire sinon des éliminations ciblées de quelques hauts responsables du Hamas, qui ne produisent aucun effet sinon la multiplication d'autres candidats au suicide pour aller déguster le plaisir promis de 70 vierges par assassin. Mais Péretz, le ministre de la Défense et pourtant habitant de Sdérote, a décidé de ne pas suivre le plan de l'armée faisant cesser ces tirs sur les populations. Un encouragement total au Hamas terroriste qui voit Israël capituler continuellement.
3. Depuis lors, Olmert va plus loin que Sharon et veut étendre cette situation à toute la zone de l'Est de Jérusalem (Judée et Samarie), identiquement. Bien plus, il est en voyage, il ne traite pas la situation (si ce n'est familialement: sa fille de Chef d'Etat, Dana, participe avec sa compagne dont elle partage la vie à une manifestation contre l'armée et pour les Palestiniens). Et, au lieu, de s'occuper de tout cela, Olmert parcourt l'Europe pour prouver aux gouvernants que son plan est excellent qui continuerait dans la même ligne, allant bien plus loin que le plan Bush. On est en pleine situation délirante pour des succès idéologiques qui apporteraient -par la destruction des vies israéliennes et du territoire israélien, la reconnaissance des nations par quelques prix Nobels. On ne peut trouver aucune explication autre relevant de la logique ou morale minimales. En dernière minute, Olmert vient de prendre position: il déclare que "c'est lui seul qui est responsable de la politique et décisions en ce domaine et que... tout a été fait et sera fait contre les tirs palestiniens", ce qui veut dire qu'il n'y a AUCUN espoir dans le gouvernement pour empêcher la victoire belliqueuse des terroristes puisque ce qui a été fait est d'efficacité zéro et sera donc identique.
En fait, on découvre que la politique des gauchistes extrêmistes devient une pensée mythique et religieuse qu'aucune logique ne peut altérer, aucune perte en vies humaines: ainsi du dernier rapport international sur le terrorisme pour qui "la guerre contre le terrorisme est une diversion dangereuse (...) largement contreproductive". L'absurde le plus borné chez des professeurs d'Université gauchistes et ils pullulent en Europe et en Grande Bretagne et des universités renommées des USA tombent dans cette nouvelle religion aussi extrêmiste que celle des terroristes islamiques. Ce sont eux aussi qui ont voté le boycott des Universités et universitaires israéliens: où est l'intelligence en cela et où est la morale? Ne vous étonnez pas, en Allemagne les universitaires avaient voté comme un seul homme que les théories racismes du naeisme étaient scientifiqueq. Et les juges aussi, et en France également. C'est la même morale sans repères classiques quand, à l'occasion du procès récent où la France et la SNCF condamnés pour complicité à crime contre l'humanité pour avoir transporté les Juifs vers les camps de la mort (lien) Me Arno Klarsfeld, le défenseur de la SNCF déclare: "on ne peut pas demander à tout le monde d'être des héros, c'est une décision démagogique. Plus personne n'est coupable si tout le monde est coupable". Voilà comment on est capable de jongler avec les repères simples de la morale. Et tant pis pour les dégâts.
Dans la même ligne, en Allemagne, la cour suprême de justice a permis aux néonazis de manifester pour soutenir le Chef d'Etat iranien négationiste de la Choa et contre Israël et le Juifs sur ce thème. Et les autres protestations ne changent rien à cefait officiel. N'oublions pas cela, surtout à l'heure où une grande campagne psychologique est menée (auquel le nouveau Pape participe) pour tenter de laver l'image de l'Allemagne de son passé nazi et de la présenter en victime d'un seul homme, nouvelle négation historique. Dénonçons ces manifestations antisémitiques camouflées mais organisées réelles.

4. Les autorités militaires israéliennes expriment publiquement leur colère devant le refus du gouvernement de réaliser le plan efficace de neutralisation des tirs..
5. Un habitant de Sdérote lutte contre la mort à l'hôpital des suites d'un tir.
Et le drame continue. Donc, ce sont des politiciens sourds et aveugles au désastre du peuple nous gouvernent. Et ils sont responsables de la situation, mais le peuple vit une tragédie.
Voici la seule protection et défense que les Israéliens trouvent devant les tirs de roquettes (page de Yediyote
http://www a'haronote.ynetnews.com)


6. Faut-il rajouter que, pour remonter le moral des Israéliens, la télévision a diffusé hier soir la dernière affaire: un film démontrant le passage à tabac d'un médecin et d'un infirmier par des policiers. Le médecin bléssé sur tout le corps est arrivé à l'hôpital
au bord de la mort et survit à ses blessures nombreuses. Malgré cela, et après enquête confirmant les faits, c'est... le médecin qui a été inculpé et non les policiers par la justice. Stupéfaction de la presse.

Il est clair que je n'ai pas de solution, je dois simplement vous informer objectivement pour que chaque Juif réfléchisse selon les valeurs qui nous constituent. Nous semblons n'avoir rien appris de l'épisode des explorateurs où des chefs du peuple faisaient tout pour détruire. Mais nous avons aussi l'analyse précise de la Torah sur ce point pour corriger: Chéla'h

Et la supplication pour Israël: http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html

N'oublions pas: Israël est beau et bonheur, dedans et dehors

à nous offert, nous pouvons choisir le bon ou le brutal librement, ne reportons ce choix sur personne

le bonheur dans la pureté nous est proposé, possible, simplement:



Les nouvelles et les études de ce jour: 11 juin, 15 sivane

Nouvelles:Un jeune Américain juif, Benjamin Bright-Fishbein, a été enlevé par les Palestiniens, selon une cassette audiovideo le montrant. L'inimaginable est que cela se passe sur le territoire à peu de kilomètres de Jérusalem. Il aurait commis l'imprudence de visiter la ville arabe de Naplouse. Il a été libéré par ses ravisseurs. 30 tirs de roquettes depuis Gaza contre Israël ces derniers jours. Le nombre d'avertissements (97 atraotes) sur des attentats en préparation immédiate atteint son niveau le plus élevé depuis 3 ans. L'armée est en degré d'alerte, le dernier (guimel) avant le maximum . Malgré cela, 200 manifestants de gauche pro-Palestiniens protestent devant la maison du Chef d'état-major (le Ramatkal Dane 'Halouts); parmi eux... la fille d'Olmert.

1. Le journal Yédiyote aharonote montre que cela va très loin chez les Israéliens qui n'ont qu'un idéal identitaire: être en obédience aux USA et à leurs valeurs. Le parti de Olmert a une antenne aux USA et son site internet est une copie plagiée du site du parti démocrate américain. Le même texte sauf qu'on remplace les mots de USA ou démocrate par ISraël et Qadima. On ne peut aller plus loin. Tout est clair, et cela leur semble tellement évident. Il n'y a donc pas problème pour eux. Les médias, heureusement, informent et dévoilent: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3261084,00.html#n

2. Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, celui qui avait fait sa thèse de doctorat sur la négation de la Choa et se calme, a décidé de convoquer pour le 26 juillet un réferendum pour approuver le "document des prisonniers" (terroristes palestiniens incarcérés en Israël et qui sont sous le leadership du terroriste Barghouti). Ce referendum donnerait le feu vert pour des négociations sur la base du retrait total d'Israël sur les lignes de 1967 conditionnant de facto la reconnaissance des deux Etats. Cela signifierait le renoncement officiel par Israël de son droit sur la terre ancestrale et biblique de "Yéhouda" et Samarie. C'est le plan Bush. Le Hamas refuse car il est plus extrémiste encore et ne veut aucune reconnaissance d'Israël mais la reconquête de toute ce qui est selon lui occupé abusivement par Israël qui, à ses yeux, n'a aucun droit historique. Rappelons à tous que jamais il n'y a eu aucun royaume autre que juif sur la terre d'Israël!!!!!!!!!!
Le Hamas donne l'ordre de boycotter ce futur référendum qui, selon les sondages (réels ou manipulés) donnerait un large soutien à Abbas.
Donc, c'est maintenant la guerre et armée entre les deux dimensions du terroristme palestinien, avec morts à l'appui, et toujours le coupable invoqué par eux: Israël.

3. Sur le site officiel iranien Irna, je cite: L'Iran a invité samedi les Nations Unies à mettre fin à la litanie de massacre de palestiniens innocents par le régime sioniste. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hamid-Reza Assefi a fait cette demande tout en condamnant les crimes brutaux du régime sioniste. Il a ajouté que ce régime continue toujours ses crimes planifiés. La poursuite et l'escalade des crimes du régime sioniste indiquent que le régime ne suit pas les règles et les règlements internationaux, et le silence du Conseil de sécurité est un feu vert consenti au régime sioniste.

4. La Knesset a approuvé le budget. Les oppositions se sont tues quand Olmert a proposé des rallonges de conséquentes centaines de millions aux groupes d'opposition. Il a estimé qu'il avait besoin d'une unité nationale pour avancer dans son plan d'expulsion prochain et avec l'argent il a tout obtenu. Il y a ceux qui s'en félicitent, il y a ceux qui s'en offusquent. Il y a celui qui a découvert la supercherie habituelle d'année en année: le lendemain, ce qui avait été promis en parole et en votes a été refusé de facto aux malades cancéreux qui n'ont pas vu les médicaments s'inscrire dans la liste des prises en charge. Le Président de la Commission a démissionné puis... est revenu sur sa décision 2 heures après. Olmert peut dormir tranquille avec ces gens là.
Il reste un calme et une neutralisation de l'opposition par l'argent. Déjà sous le gouvernement précédent, le Mafdal représentant le judaïsme sioniste religieux, avait obtenu des sièges au gouvernement pour le prix de la destruction du Ministère des Cultes qu'il concocta avec le parti anti-religieux Chinouï. C'est cela qui crée dans le peuple le recul devant toute politique et non pas une dégradation du sens juif du peuple, contrairement à ce que disent certains pessimistes. Ne nous trompons pas. Le peuple est identique et même les résultats de son vote n'expriment plus ce qu'il est puisqu'une quantité impressionnante (près de 40%) refusent de voter dans ces conditions. Inutile de dire alors que le peuple va dans telle voie proposée par les politiciens et opposée à la tradition juive sur l'identité, sur l'éducation, sur la terre d'Israël, sur la justice humaine et sociale, sur la démocratie, etc.

Voilà la situation une semaine après la fête du don de la Torah et après la constitution du nouveau gouvernement.
Un détail dans ce cadre idyllique: un nombre jamais atteint d'avertissements par renseignements sur la préparation immédiate d'attentats envers Jérusalem: 90 aujourd'hui. Et les tirs des Palestiniens continuent en toute tranquillité. Les radios nationales bombardent elles aussi mais... sur la préparation du Mondial et invitent les Israéliens... (tenez-vous bien) en liaison avec la Luftanza à aller visiter le pays idyllique, l'Allemagne. Il y a peu de temps, avant la nouvelle vague menée par quelques centaines de copains qui noyautent l'Etat, la Justice, etc, il y avait certains souvenirs et certains idéaux.

56% des Israéliens n'approuvent pas le plan de retrait unilatéral de Olmert avec expulsion des Juifs et comme le pourcentage restant des favorables comprend la quasi totalité de sa majorité, le sondage montre que Olmert n'a aucun soutien dans le reste de la population qui n'a pas voté pour Qadima et Avoda. Donc la division du pays reste idéologiquement totale.
Enfin, seulement 35% de la population globale d'Israël est satisfaite du fonctionnement de Olmert comme Premier ministre, cela comprenant donc également sa propre majorité.
http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=724788&contrassID=1&subContrassID=0&sbSubContrassID=0

JÉRUSALEM, CAPITALE D’ISRAËL

Principalement financé par le ministère des Affaires étrangères, le Centre
d’Accueil de la Presse Étrangère à Paris (CAPE) a abrité, le 7 juin, une conférence
pour lancer une campagne sous le titre « Jérusalem capitale confisquée ».

A lui seul, ce titre constitue une grave manipulation de l'opinion française,
l'occultation d'un fait historique non discuté : Jérusalem n'a, au cours des siècles,
jamais été la capitale d'un État autre que celui du peuple juif.

Comme l'écrivait André Monteil, ancien ministre, ancien président de la commission
des Affaires étrangères du Sénat et ancien président de l’Association France-Israël,
« Il n'y a pas dans l'histoire de l'humanité, d'aventure comparable à la fidélité du peuple
juif à Jérusalem ».
L'Alliance France-Israël s'insurge contre le fait qu'une institution, financée par le contribuable
français, relaie une argumentation fallacieuse et source de haine.

Sur ce point, lire la page de Modia sur Jérusalem et les nations, dans l'histoire: http://www.modia.org/jerusalem/cartes/carte.html



La France et la SNCF condamnés pour complicité à crime contre l'humanité pour avoir transporté les Juifs vers les camps de la mort (lien)
Me Arno Klarsfeld, le défenseur de la SNCF déclare: "on ne peut pas demander à tout le monde d'être des héros, c'est une décision démagogique. Plus personne n'est coupable si tout le monde est coupable". Stupéfiant. La SNCF fait appel.
Drancy, expliqué sur Modia.
Avec nombreuses photos.
Le dossier du Nouvel Obs

Le réformateur jordanien Dr Shaker Al-Nabulsi: les récentes attaques d'islamistes contre les Arabes progressistes sont un signe de détresse et de défaite imminente (lien sur Memri).

Nouvelles après l'Editorial

Editorial et Lettre personnelle et un document unique en persan, traduit: le Chef d'Etat d'Iran demande aux Juifs de monter à Jérusalem et de reconstruire le Temple (ci-dessous)

Où est passée l'intelligence juive?
Elle a été louée par toutes les générations et jalousée. 22% des Prix Nobel sont des Juifs. Mais les titulaires des Prix Nobels sont une minorité infinitésimale dans le peuple juif, soyons donc sérieux. Et certains l'ont même reçu avec Arafat, vous savez qui, changeons donc d'argument.

Nous entendons sans cesse, dans les médias israéliens, l'illogisme actuel des Juifs:
les millions qui ne viennent pas construire leur pays, ceux qui gouvernent le peuple en Israël et qui n'assurent aucune protection contre la misère ni contre les tirs des Palestiniens.

Les caricaturistes, dans Maâriv, montrent le citoyen Péretz dont la maison voisine a été endommagée par les tirs palestiniens, venir se plaindre au même Péretz qui est le ministre de la Défense: une situation folle, dont la seule solution est l'impuissance déterminée, le discours continu de Péres qu'il ne faut pas prendre de mesures contre les Palestiniens qui tirent mais continuer le dialogue (cela revient à dire: continuer leur dialogue qui est celui des armes, et plus de 1000 israéliens ont payé leur vie du crédit accordé à sa politique).
Aujourd'hui à la radio, comme chaque jour, des écoliers racontent qu'ils entendent à l'école le bruit du tir proche et plongent sous la table de classe comme seule protection puisque le gouvernement ni n'arrête les tirs ni n'assure de protection aux bâtiments scolaires, et ils racontent qu'ils pleurent en attendant l'explosion au sol sur une maison. Ensuite, en choc psychologique, le gouvernement leur envoie la comédie des... psychologues. Je suis psychologue, psychothérapeute, psychanalyste, et depuis 20 ans j'enseigne sur la psychologie de la violence à ceux qui aident, je sais donc exactement de quoi je parle. C'est une sombre comédie que cet usage des psychologues après qu'on les ait utilisé à conditionner les gradés de l'armée jusqu'au moins gradés à ne rien ressentir de la souffrance; de qui? des Juifs qui allaient pleurer, invoquer la religion, la Choa, les enfants, la terre d'Israël pour qu'on ne détruise pas leur maison, leurs entreprises, leurs cimetières, leurs synagogues et qu'on ne les expulse pas; le motus, la mantra: ne rien ressentir, regarder ailleurs, et toucher les souffrants "comme si" on les aime. L'horreur humaine. Il est évident que les soldats se sentent ensuite coupables quand les psychologues sont partis et il est de nombreux cas de dépression psychologique (pendant que ces psychologues iront ailleurs conditionner d'autres victimes). Par pitié, nous ne sommes pas dans l'ex-URSS et nous ne voulons pas terminer comme elle dans la ruine morale.
Mais vous vous êtes trompé me diront certains: Chirac et d'autres chefs d'Etat ont reçu les notables Juifs et les ont assurés de leurs sentiments et le Premier ministre israélien a été applaudi par les deux Chambres des USA debout, donc tout va bien. Et la Bourse avec un grand B est resplendissante, donc les "valeurs" (boursières) vont parfaitement bien. Et le peuple juif est celui des valeurs, n'est-ce pas? - Mais les valeurs de justice, de fraternité? - Soyez sérieux, de quoi parlez-vous, vous avez une conception des "valeurs" qui est dépassée.

Je vous indique un fait réel: je ne vous dis pas de quel métier il s'agit. Un compatriote me devait une somme d'argent conséquente il n'y a que quelques années, peu importe qu'il habitait en France car il aurait pu habiter à Miami, Montréal, ou en Israël; je dus prendre l'avion et aller lui exiger en face à face la somme due. Après m'avoir remis le chèque, je lui ai dit: "je ne comprends pas, vous êtes habillé en vêtement ostensible de Juif religieux, l'un et l'autre nous sommes ce qu'on appelle des Juifs religieux, je ne comprends pas ce que vous avez fait avec moi". Il m'a répondu: "Ah, vous alors, si vous mélangez la religon et les affaires!!".
J'ai lu l'an dernier dans Kountrass le rapport de l'entretien entre le Rav Chakh (le plus important des 'haridim au siècle dernier et qui a vécu en Russie comme leader du judaïsme avant de l'être à Jérusalem pendant des dizaines d'années). Il déclarait: "Vous devez comprendre quelque chose de très important: en Russie, à l'époque toutes les synagogues et les yeshivotes étaient pleines, tous étudiaient et connaissaient nos textes. Comment se fait-il que tout se soit liquidé en quelques années, vidé? Pourquoi? Parce que notre enseignement et notre étude n'avaient pas d'intériorité, c'était extérieur."
Voilà le mal qui nous menace et donc la conséquence peut être rapidement catastrophique, le manque d'intériorité et de cohérence avec l'extériorité:
si les Juifs de la diaspora continuent à dire les mots magnifiques sur la terre d'Israël donnée et ne pas accepter le don du Ciel,
si les Juifs d'Israël continuent à ne pas lutter et à ne pas assurer la non misère de leurs frères,
s'ils continuent de construire une société d'injustice,
si les autorités morales et religieuses de notre peuple continuent à tolérer cela comme un fait (alors que tout le Tanakh proteste dans la réalité contre ces horreurs), y compris celle, actuelle, de plusieurs milliers de femmes en esclavage sexuel dans des maisons closes en Israël,
s'il des gouvernants continuent à se faire les défenseurs continus de l'ennemi et à placer en ennemi le Juif vivant les valeurs traditionnelles de leur peuple.

L'histoire nous a montré que la patience du Ciel a des limites. Et n'accusons jamais le Ciel, il n'est que bonté. Il n'y a pas de "silence de D.ieu", il n'y a que notre ignominie qui a des conséquences terribles pour notre peuple et pour toute l'humanité.
La fête de Chavouote nous a proposé à nouveau de recevoir la Torah de vie. Et on continuerait comme avant? IMPOSSIBLE, quand tant souffrent.
Réfléchissons encore un instant sur ce que je disais dans le commentaire du Livre de Ruth:
"- Elimélékh
Il était un des grands de la Torah dans sa génération qui aurait pu faire aboutir le projet. Cherchez pourquoi. Il ne l'a pas réussi parce qu'il a fui tout de suite devant la difficulté de la famine (Zohar Hadach Routh. 92a-95a) au lieu d'affronter la situation pour le peuple. Il avait les capacités pour cela et pour protéger et sauver la génération (dor) des rigueurs du jugement (dine). Nombreux sommes-nous à faire cela devant les difficultés d'Israël et partons à l'étranger (lagour bein ha oumotes, habiter parmi les nations) ibid. 94a. Il n'a pas évité le drame, et ses enfants sont morts. Et il est nommé et eux comme responsables. En effet, ils étaient le niveau le plus élevé de la génération et pouvaient donc la sauver (Zohar 1, 80b). Mais devant les besoins du peuple affamé, il préféra sauvegarder son capital et partir à l'étranger. Comme me disait quelqu'un en cette situation: "je gagne tellement d'argent que j'en ai honte. Et pourquoi irai-je en Israël? C'est le pays où on devient millionnaire facilement, ce qui veut dire que tu arrives milliardaire et tu te retrouves en un rien de temps seulement millionaire". Et il ajoutait: "je n'ai pas envie de vivre en ayant peur".
Voilà donc un enseignement profond: est-on ou non serviteur du peuple?" Reportez vous à toute l'étude: http://www.modia.org/tora/nakh/ruth.html.

LA solution? Non pas vivre maintenant seulement pour les prochaines vacances
mais faire ce qui s'est passé en Iran il y a quelque temps sous le leadership d'une femme (Esther) et un homme (Mordékhaï):
changer notre façon de vivre,
pas seulement nos valeurs mais le lien de nos valeurs à la réalité.
C'est pour cela que je mets de nombreuses belle photos sur le site. Je me fiche de la photo, ce n'est pas mon "hobby", c'est simplement pour "montrer, modia, faire savoir" la réalité de la Torah qui est belle, existante, nécessaire, vitale, et belle à vivre, à la fois intérieure et extérieure. Esther nous a appris à retourner extérieurement l'histoire dans le sens du bonheur depuis l'intérieur. Suivons son exemple. Et alors, je le sais d'expérience, les nations nous respectent et sont prêtes à nous assurer notre rôle qui n'est que de transmettre la Torah et la bénédiction, c'est à dire, le bonheur pour le bien de tous.
Tous les pays, un jour, voudront avoir leur représentation à Jérusalem, c'est sûr, comme ici une maison de la Norvège.


Il est inadmissible d'entendre aujourd'hui encore des Juifs habitant en Israël à quelques mètres de la demeure du ministre de la Défense, dire: "dans ces conditions, nous n'avons plus de 'héchéq, de désir et envie de vivre".

Je vais vous faire un cadeau: je vous donne le document authentique de cela, tel que Cyrus l'a proclamé: "Moi Cyrus, Koréche, le Roi de Perse, à qui D.ieu a donné le gouvernement sur tous les peuples, j'ordonne ceci: que les Juifs retournent dans leur pays et y reconstruisent le Temple de D.ieu, Qu'on leur rende leurs trésors, qu'on les aide". Cela est le dernier texte de tout le Tanakh, de toute la Bible, allez vérifier. C'est aussi tout le Livre d'Ezra, beaucoup plus en détails, allez vérifier. Et les ennemis qui veulent contrecarrer ce déroulement sont arrêtés alors par la puissance terrestre. Tout est dit.
J'ai appris le persan, en plus d'autres langues pour comprendre de l'intérieur quelques peuples millénaires qui nous accompagnent depuis Avraham, pour avoir le bonheur de lire dans le texte original, dans la langue originale et dans leur langue actuelle comme les sujets de Cyrus, ce texte capital au point qu'il conclue toute la Bible et qu'il est le dernier mot qui nous est demandé d'appliquer si nous ne trahissons pas. Et pour lire les dialogues entre Esther et le roi dans leur langue.
Ce texte nous prouve que nous avons tout pour réussir et que nous vivions TOUS (pas seulement en égoïstes) et c'est dans nos mains si nous appliquons ce texte. Je l'ai écrit tel qu'il est dans le Tanakh en farsi, en persan, pour ressentir et réfléchir:




Encadrez ce texte dans votre maison pour ne pas l'oublier comme l'ont oublié de nombreux depuis lors.
Et que soient bénis ceux qui suivent, en tous pays, l'invitation lancée par Koréche-Cyrus.
Voici la traduction exacte que vous pouvez vérifier dans votre Bible, à la dernière page:
"Dans la première année de Koréche, Cyrus, roi de Perse, à l'époque où devait s'accomplir la parole de Hachém, annoncée par le prophète Jérémie, Hachém éveilla le bon vouloir de Cyrus, roi de Perse; et celui-ci fit proclamer, dans tout son royaume, par la voix et aussi par des missives écrites, ce qui suit:
Ainsi parle Cyrus, roi de Perse, Hachém, D.ieu du ciel, m'a mis entre les mains tous les royaumes de la terre, et c'est Lui qui m'a donné mission de lui bâtir un temple à JERUSALEM QUI EST EN Judée. S'il est parmi vous quelqu'un qui appartienne à Son peuple, que Hachém son D.ieu, soit avec lui, pour qu'il monte."
C'est de là qu'on nomme la rentrée en Israël une montée, une âlyah.
Soyons bien informés que la Judée, le territoire de Yéhouda est celui que le Premier ministre Olmert veut donner aux Palestiniens en appelant cela "la rentrée" au pays alors que cette zone est justement le pays depuis toujours et nommé en ce texte qui est un contrat international le garantissant aux Juifs devant tous les peuples. Aucun Chef d'Etat temporaire n'a le pouvoir de présenter au peuple ce qui n'est pas la vérité, surtout sur le point si essentiel qui est le point de sceau et signature de toute la Bible.


Voici aussi le même texte en hébreu.


Diffusez ce texte à vos proches.
Le jour où les Juifs écouteront ce texte, bien plus important que les paroles actuelles de Bush, Chirac, du Président de l'Union européenne ou de l'ONU, se réalisera, par ceux qui disent prendre au sérieux dans leur moussar (morale) les enseignements de la Torah, alors -chez les Juifs qui n'ont pas la chance jusqu'à maintenant- le message de la tradition, et la néchama juive se réveillera authentiquement partout. Tous les Juifs, tous, comme il est dit qu'au temps de Yéhoshua bin Noun le disciple de Moché Rabbénou, qu'ils ont appliqué toute la Torah pendant toute sa vie, tous les Juifs, alors, à commencer par les Juifs politiciens, les riches, les boursicotants, les leaders de tous types, tous prendront le pouvoir qu'ils ont reçu pour construire le monde fraternel qui est le seul qui nous est demandé, pour le bien de tous.
Et nous pourrons dire ce que les Juifs de Perse, d'Iran, ont dit alors et que j'ai dessiné en farsi, sur le verset de Esther 8,17:
en hébreu:
" la Yédoudim hayéta ora vé sim'ha vé sassone viqar"
en persan: "Barôyé Yéhoudiha boud nour ou châdi vou chôdmani vou ekhtérom..."
comme ils l'ont probablement dit alors devant tous les habitants, dévoilant depuis le caché (Esther-sétér) placé dans la langue profane le secret (sod) du bon final qui se dévoile dans l'hébreu et dans la réalité.
Voici ce texte en français:

"pour les Juifs, ce fut lumière et joie et réjouissance et gloire".


Dans cette ligne, en hommage et liaison positiveet en espoir envers la fraternité finale, je transcris maintenant un poème depuis la langue farsi originale, ce poème âgé de 8 siècles et connu par tout iranien. Que ce soit notre point de rencontre, nous avons de quoi nous parler en choisissant la vie (acher ti'hiou). Si nous vivons bien, les peuples aussi finiront par choisir la vie.
Ayons donc la patience divine, et sachons regarder aussi les beautés que chaque peuple a su cultiver et garder la confiance en l'avenir. N'oublions jamais le trio Esther, Mordékhaï et Cyrus.

1. Dar échgh, ké djoz méi-é baghâ, kordane nist
2. djoz djâne dâdane, dalil-e djâne bordane nist.
3. Goftam ké : "to râ chénâssam, ânega miram".
4. Goftâ ké : chénâssâyé ma râ, mordane nist".


Traduction:
1. En amour, rien ne vaut si ce n'est boire le vin vital
2. et si l'âme ne donne pas la vie, il n'est plus rien qui reste.
3. Je dis: "toi, je t'ai connu et de ce temps-là je vais en mourir (d'amour).
4. Il me dit en ses profondeurs antiques: "me connaître ne fait jamais mourir".

(Voici ce poème en persan, écriture de l'auteur de Modia, en hommage à Esther qui a cru en la victoire de la vie).


N'ayez donc plus peur, venez VIVRE ET FAIRE VIVRE EN Israël.
La Torah, ce n'est pas du cinéma, ce n'est pas un livre. C'est à vivre vraiment dans la réalité.





1. SE SOUVENIR DU POGROM CONTRE LES JUIFS D'IRAK

Par Abraham H Miller, paru dans FrontPageMagazine.com le 1er juin 2006

Traduit par Albert Soued pour www.nuitdorient.com

Le 1er juin marque le 65ème anniversaire du Farhoud, l'infâme pogrom contre les Juifs de Bagdad en 1941, qui a entraîné 200 morts et 2000 blessés et lors duquel 900 maisons juives ont été détruites. Ce fut le début de la fin d'une communauté qui existait depuis 26 siècles, précédant l'Islam de 10 siècles et qui comptaient 125 000 âmes.

Aujourd'hui, il n'y a plus aucun Juif en Irak. Pourtant ceux qui défendent les Arabes prétendent que le sentiment anti-juif qui a provoqué l'expulsion des Juifs du Moyen Orient et d'Afrique du Nord est dû à la création de l'état d'Israël…, ce qui, de plus, présupposerait une responsabilité collective, comme si les Juifs du monde arabe étaient directement responsables de ce qui se passait en Israël.

Alors que les communautés arabes et musulmanes d'Occident protestent haut et fort quand on fait le lien entre elles et les terroristes du 11/9, elles n'hésitent pas à attribuer une responsabilité collective à tous les Juifs. Ainsi, écrivant dans la lettre interconfessionnelle de Contra Costa (Ca), l'imam de Concord (Californie), Dr Amir Araim et un Irakien, représentant à l'Onu de l'ex président Saddam Hussein, font le lien entre l'expulsion des Juifs d'Irak et les événements de Deir Yassin, le village arabe qui a été conquis par Israël en 1948, après que les armées arabes aient envahi le pays. En effet, les chargés de la propagande pro arabe avaient à l'époque prétendu qu'il y aurait eu des "massacres".

Même si on laisse de côté cet étonnant amalgame, l'allégation d'Araim qu'il y a un lien direct entre Deir Yassin et le pogrom de Bagdad est une déformation grossière de l'histoire, puisque le pogrom a eu lieu 7 ans auparavant.

Le pogrom a commencé à 15 h le 1er juin 1941et c'était un jour de fête juive, Shavouot (la Pentecôte). La violence a commencé quand une foule pro nazie a attaqué les représentants de la communauté juive qui traversaient le pont "al Khour" pour aller rendre hommage au Régent Abdoul Illah, à son retour à Bagdad. La foule a ensuite tué, incendié et violé tout ce qu'elle rencontrait à travers le quartier juif. Les enfants juifs étaient une cible privilégiée et ils étaient massacrés devant leurs parents. Le superintendant de la police a refusé d'intervenir pour arrêter les émeutes. Il ne souhaitait pas tuer ou blesser des musulmans pour sauver des Juifs.

Ce pogrom est doublement embarrassant pour les apologistes des Arabes. D'abord il met en relief le problème du million de Juifs expulsés des pays arabes du Moyen Orient et d'Afrique du Nord. En contraste avec les réfugiés Palestiniens, les Juifs expulsés n'ont pas été reconnus comme réfugiés par les Nations Unies. Ils n'ont reçu que l'assistance des communautés juives d'accueil et de l'état d'Israël. Et au lieu de languir durant 4 générations dans des camps de réfugiés comme le font encore les Palestiniens (qui ont vu leur nombre de réfugiés multiplié par 7 en 60 ans), les Juifs des pays arabes sont devenus des citoyens productifs et utiles d'Israël et de nombreuses sociétés Occidentales. Ensuite le pogrom a été lancé par les nazis, ce qui résultait de l'action du Moufti de Jérusalem Haj Amin al Husseini. Ce dernier a comploté avec les Nazis pour renverser le gouvernement d'Irak, pro anglais, et assurer à Hitler l'approvisionnement en pétrole, vital dans son effort de guerre. En échange, les Nazis devaient éliminer "la question juive" du mandat britannique en Palestine. En octobre 1939, le Moufti est venu en Irak, participant à un coup d'état mené par des officiers irakiens ayant adopté l'idéologie nazie, connus sous le nom du "Carré doré". Le Moufti a apporté l'argument d'unité, les thèmes antisémites nazis, "les Juifs sont les ennemis de l'état".

Le coup d'état ayant échoué, le Moufti s'est enfui à Berlin où il a été accueilli et hébergé par SS H Himmler et plus tard apr A Hitler lui-même. Bien que les Nazis tenaient en estime les Arabes juste au-dessus de l'estime qu'ils avaient pour les Juifs, ils ont considéré le Moufti comme un atout contre les Britanniques, et sa propagande antijuive diffusée depuis Berlin était utile aux deux parties. Cette culture antisémite du Moufti a imprégné l'Irak d'après guerre, à travers le parti Baath.

Les spécialistes de la propagande pro arabe prononcent généralement dans un même souffle, les mots "nazi" et "Juif". Ce qui pourrait les embarrasser, c'est que le nazisme fait partie de la culture politique arabe. En 1947, quand les Nations Unies ont abordé la question du mandat britannique sur la Palestine, les Irakiens ont organisé de nouveaux pogroms et ont utilisé les tactique nazies de spoliation et ont saisi les biens Juifs. Parallèlement les socialistes des partis Baath irakien et syrien ont trouvé leur inspiration dans la doctrine nazie. Ceci va à l'encontre des allégations fallacieuses que l'antisémitisme est une invention occidentale et non un phénomène du Moyen Orient.

Les différents pogroms ont entraîné la disparition de la communauté juive irakienne. Le 23 septembre 1948, Safiq Adès, un membre fortuné de la communauté a été pendu sur la place publique de Basra et son corps a été mutilé. Un mois plus tard, tous les employés juifs de l'administration furent licenciés sans ménagement. L'Irak a séquestré ou saisi tous les biens Juifs. Avec un cynisme inouï, l'oligarchie politique Irakienne en a profité, obligeant les expulsés à passer par leur propre agence de voyage pour partir en Israël. De même pour amener le nouvel Etat juif à la banqueroute, l'Irak a imposé l'expulsion vers Israël chaque mois de 15 000 Juifs sans le sou. Israël les accepta, même s'il n'y avait pas assez de tentes pour héberger tout ce monde. Ils vinrent et vécurent dans des camps de réfugiés. On a peu parlé de la détresse des réfugiés Juifs orientaux et séfarades et quand on en parle les gens sont abasourdis par ce qui s'est passé. En quelques années toutefois, ces réfugiés ont été intégrés dans la société israélienne. À l'opposé des Arabes palestiniens, on ne les a pas abandonnés à languir sans espoir génération après génération dans des camps (assistés par une aide internationale fort généreuse jusqu'à ce jour).

Lentement mais inévitablement, la vérité sur le million de réfugiés juifs des pays arabes est en train d'éclater au grand jour. Se souvenir des pogroms d'Irak (Farhoud) c'est rétablir l'histoire d'une population oubliée, qui a souffert, qui a été persécutée et longtemps ignorée.

Les Arabes et les Musulmans doivent en fin de compte être responsables de leur propre antisémitisme, dont la conséquence a été la formation du plus grand groupe ethnique en Israël

2. Faites le point sur le conflit ouvert par la Cour Suprême d'Israël contre les tribunaux rabbiniques, suite d'un long feuilleton visant à détruire le dispositif religieux en Israël: http://www.jpost.com/servlet/Satellite?c=JPArticle&cid=1148482105818&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

3. Expiration de l'ultimatum de Abou Mazen au Hamas pour accepter le retrait d'Israël sur les lignes de 1967 et négocier sur cette base avec Israël (c'est le plan Bush). Ce serait le renoncement du peuple d'Israël officiellement à la terre de... Yéhouda chantée même dans les mariages. Mais le problème n'est pas politique, il est moral. Si le peuple d'Israël ne vit pas selon la la Torah, alors il est en dispersion, ses ennemis prennent sa terre, et de l'intérieur on se divise et on donne la terre aux ennemis. Tout n'est que moral, et le manque d'éducation de Torah. Les solutions politiques sans ces bases sont vaines. La responsabilité est dans la vie personnelle de chacun.
Le Hamas et l'Autorité palestinienne à la veille d'une confrontation maximale:
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1148482101187&pagename=JPost/JPArticle/ShowFull
L'armée israélienne se prépare à une confrontation militaire avec les Palestiniens, déclare Maariv (analyse différente de celle de nos gouvernants).


4. Comme vous l'avez probablement remarqué, j'ai inséré très peu de nouvelles depuis quelque temps. D'abord, ce fut pour nous centrer sur la préparation de la réception de la Torah. Mais aussi, il n'y avait pas de nouvelles significatives. Or Modia n'est pas un média qui remplit de tout et de rien sa page de nouvelles, mais nous recherchons uniquement deux choses en ce domaine: les "nouvelles", ce qui veut dire les nouvelles qui ont une signification pour comprendre la réalité, et cela afin de la confronter aux valeurs de la Torah. C'est clair. Et il n'y a rien eu de nouveau.
Un exemple: le voyage de Olmert aux USA ou en Egypte. Rien de neuf: Olmert bâtit sa nouvelle image de Chef d'Etat ayant autorité en lançant un nouveau plan (l'expulsion des Juifs de Judée -Samarie par un retrait unilatéral contraire à la feuille de route de Bush basée sur des négociations aboutissant à ce retrait d'Israël; et, peu importe à Olmert comme à tous ces hommes politiques après ce plan utile pour s'affirmer intérieurement si, ensuite, il va dire à Bush qu'il est l'éxécuteur de ses volontés et que, donc, il est évident qu'il appliquera le plan Bush contraire à ce qu'il a dit aux Israéliens. Tous les responsables américains se mettent debout et applaudissent, jamais Olmert ni un Chef d'Etat israélien n'a éprouvé une telle émotion sous ces applaudissements: nous avons un Chef d'Etat qui fait obédience totale, cela vaut bien ces applaudissements. Vraiment, valait-il que je vous décrive cela? On le sait, c'est consternant, mais rien de nouveau.
Vous direz: "mais, cela voudrait donc dire qu'on va annuler la possession du peuple juif sur cette terre reçue comme nous en avons les textes identitaires depuis des millénaires?". Vous retardez: le nouveau courant des leaders à la mode dont l'un des leaders est Alef Beth Yehoshua qui vient d'exposer son programme devant les leaders juifs américains c'est être post-sioniste, ce qui veut dire tout simplement: toute l'idéologie juive identitaire est un "mythe" qui relève de la croyance et n'a pas à être prise en considération; le juif se définit seulement par le territorie et la langue, point final, j'oubliais également par la négation de l'identité juive qui n'est qu'un mythe, non pas compris comme l'une des formes d'expression de l'être humain mais comme une erreur rétrograde. Bref, c'est la dégringolade à la conception la plus étroite du laïcisme de la fin du 19e siècle oubliée partout sauf chez ces Israéliens, alors que tous les scientifiques (anthropologues, linguistes, sémanticiens) considèrent aujourd'hui les mythes comme des trésors de pensée complexe.
Et, ensuite, pour avoir le droit reconnu par les autres nations, il faut donner ce territoire par tranches de salami suivant les exigences de nos voisins et nous aurons probablement la paix.

A.B. Yehoshua a dit toute sa pensée aux leaders juifs américains sur cette base et les a traités de porteurs de vestes (américaine ou autre) dont ils sont prêts à changer pour le seul bénéfice de garder leurs mythes spirituels sur le judaïsme. Il a suscité une levée de colères chez les Juifs américains s'estimant insultés. Il ne les a pas insultés, il leur a dit simplement ce que les Israéliens entendent continuellement des quelques centaines de personnes qui s'estiment en Israël être "ha élitotes" les élites et qui monopolisent les institutions politiques et les médias.
Sur cette base du political correct, les politiciens estimeront qu'on peut liquider les territoires identitaires, envoyer des policiers à cheval matraquer jusqu'aux visages en sang des Juifs non armés qui manifestent au nom de la liberté de penser autrement, qu'ils soient Juifs sionistes religieux ou Juifs religieux non sionistes.
Voilà la situation d'Israël, le cadre actuel. En ajoutant: la soumission du dirigeant au patron américain. Et la moitié du peuple qui ne prend pas part à cette construction locale et qui y a donc une partie de la responsabilité historique unique: celle de la destruction de l'héritage qui sera reconnue par traité et couronnement par un prix nobel (il y a de quoi tout liquider pour cela).
Ceci n'est pas une colère, mais un descriptif. Voici les liens qui vous le prouvent.
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1145961275054&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
http://www.haaretz.com/hasen/pages/rosnerBlog.jhtml?itemNo=712080&contrassID=25&subContrassID=0&sbSubContrassID=1&listSrc=Y&art=1
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3246476,00.html
http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/715756.html

5. Une grande partie des Israéliens restent marqués par la politique qui a eu lieu dans la période antérieure (Gouch Katif et Armona) où jamais des Juifs ont commis de tels actes contre les Juifs mais jamais les Juifs eux-mêmes. Espérons que ces facteurs agiront sur les consciences cette fois et non seulement les directes de la Maison Blanche et des politiciens de la minorité idéologique anti-identitaire juive.
Documents pour comprendre ce qui est resté dans le corps et la réflexion des Israéliens sur la question des expulsions passées et à venir:











et regardez avec précision celle-ci:

Terrible. Véridique. Moins de 60 ans après la fin de siècles de persécutions, voilà ce que des Juifs sont capables de faire à d'autres Juifs non violents manifestant contre l'expulsion. Sous les applaudissements des ennemis.
Voilà le dossier qui est sur la table des politiciens et des citoyens, et des Juifs de la diaspora. Avec la responsabilité historique identitaire. Et, derrière tout cela, le droit donné par là aux autres nations de se comporter envers les Juifs comme les Juifs le font eux-mêmes: expulsions et matraques sanglantes.
Ce ne sont pas les Russes il y a un siècle ni les Jordaniens en 1948, ni... ni... ce fut maintenant, nous.
Imaginez une seconde combien le monde entier serait en émoi et condamnant si ces images étaient celles contre des Arabes ou contre des Arabes israéliens... Mais contre des Juifs, qui cela dérange? Au contraire, même chez certains Juifs, c'est la nouvelle philosophie et politique de "la paix". Ces Juifs ayant fait leur alyah en Israël dans le rêve millénaire ne s'attendaient certes pas à ce type de traitement. La tribu K à Paris, c'est du gâteau en comparaison.
Espérons que c'est la dernière fois que cela se sera produit.
Et, au moins, que les "post-sionistes" ne présenteront plus leurs théories comme la défense des droits de l'homme. La rigueur intellectuelle et logique existe quand même.


1 juin 5 sivane

Heures d'entrée de la fête et Chabbate: Jérusalem 19h04. Tel Aviv 19h20. Haïfa 19h12. Eilate 19h16. Beer Chévâ 19h21.
Paris: 20h08. Montréal 20h16. Toronto 20h36.


Mes photos personnelles d'amour devant le ciel
un soir où Jérusalem était en fête
.


1. Etude de ce qu'est la fête de Chavouote

Nous y voyons comment passer la nuit de Chavouôte à recevoir la Torah
soit en lisant le Tiqqoune leil Chavouôte, abrégé de toute la Torah écrite,
soit en suivant des cours qui nous éveilleront à l'amour de la Torah.
Nous y comprendrons aussi le livre de Ruth (lien).
Toutes les coutumes de cette journée et de sa nuit.

La paracha Yitro sera lue lors de Chavouôte (lien)

La paracha du Chabbate: Nasso Lien ici: La géographie de la sainteté.

 

2. Comment organiser la nuit d'études.
Vous pouvez utiliser autant que vous voulez le contenu du site Modia pour organiser vos cours entre amis ou en communauté, et polycopier.

3. Un texte de Ribbi Moché Cordovéro et de magnifiques photos pour sentir ce jour. Lien ici sur la semaine centrée sur la complétude réussie.



4. Que s'est-il passé en cette semaine à Chavouôte:

6 Sivane (2 juin 2006)
Réception de la Torah par Moché Rabbéinou. Fête de Chavouote..
Hiloula du Roi David (an 2924).
Hiloula du Betch. Baâl Chém Tov. 


Le texte des Principes des Pères.

Etudier cette semaine, merveilleux commentaire
des Principes des Pères, par le Rav Chalom Messas.Vous y apprendrez énormément et j'y ai placé aussi beaucoup d'éclairages de base.



7. Cadeau de photos pour soutenir le développement personnel pendant le Omer

Nouvelles: 4 roquettes Qassam tirés par les terroristes du Hamas tombent sur la ville de Sdérote dont un sur la maison des voisins de l'habitation du ministre de la Défense Pérets. http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3257167,00.html
Qu'est-ce qu'un pays curieux qui a un gouvernement et des citoyens permettant la continuation et l'augmentation des tirs contre ses citoyens, en toute impuissance? C'est un encouragement aux agresseurs, un renforcement des extrêmistes. Une solution surréaliste proposée ce matin par des responsables: non pas la suppression de la cause, mais de renforcer les protections de chaque maison de la région; une absurdité qu'aucun budget d'Etat ne permet d'ailleurs: il n'y a même pas l'argent pour les médicaments des malades menacés de mort, la Commission va se réunir pour en accorder le budget minimal des cas les plus graves pour prolonger quelque peu leur vie et pris d'avance sur... celui de l'an prochain, ce qui veut dire qu'alors ils n'auront plus de budget à leur disposition.
Que le Ciel et le peuple choisissent enfin des gens sérieux et compétents, agissant selon l'obligation des valeurs de vie et de justice de la Torah.
Le Chef du gouvernement Olmert va devoir se présenter devant la Knesset, les signatures ayant été réunies et expliquer pourquoi il n'y a pas de ministre des immigrants choisi parmi eux qui dépassent le million d'habitants.
Mobilisation chez les aparatchiks du système contre le Contrôleur de l'Etat qui prépare la diffusion de son rapport accablant contre des personnalités de premier plan dont Péres. Le Conseiller juridique du gouvernement se fâche contre l'initiative du Contrôleur. Le "système" se défend.
44% des futurs Juifs expulsés par Olmert, sondés par la presse, auraient déclarés qu'ils ne prendraient pas des mesures d'opposition à leur expulsion. http://www.nrg.co.il/online/1/ART1/429/410.html
Que Chavouote nous ouvre les yeux sur notre base de valeurs: la Torah.

Quel

Et un NOUVEAU texte, de Ribbi Moché Cordovéro, et de magnifiques photos pour sentir ce jour.


Lien ici sur la semaine centrée sur la complétude, malkhoute.



Le bonheur (étude-méditation avec texte pour la sensibilité, et photos pour être reliés)
Ici, le papillon me regarde, nous sommes en communication et réaction; il faut une grande délicatesse pour qu'il ne se sauve pas
. Ainsi dans le couple.

Magnifique site visuel sur la ville ancienne de David à Jérusalem
http://www.cityofdavid.org.il/audiovisual.asp

A lire, l'article du journal Yédiyote a'haronote sur la prestation du Pape à Auschwitz
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3256313,00.html

Confrontation entre le Rav Lau, ex Grand Rabbin d'Israël et nouveau Grand Rabbin de Tel Aviv et la communauté homosexuelle quand il proteste contre le style de vie des parades homosexuelles. Le Rav Lau est l'un des candidats potentiels et probables à la Présidence de l'Etat.

Les Palestiniens ont refusé l'ultimatum de Abbou Mazen de négocier avec Israel sur la base de la reconnaissance et du retrait sur les lignes de 67 car ce serait renoncer à tous leurs objectifs. Depuis le Sud Liban, ils attaquent également avec une intensité qu'on n'avait pas vu depuis la fuite précipitée du Liban de l'armée sous le gouvernement de Baraq. Les habitants des villes frontière d'Israël sont retournés vivre dans les abris. Combats aériens intenses contre les bases au Liban et celles du Hisbellah. Ce dernier a reçu l'appui de la Syrie et des missiles qui peuvent atteindre jusqu'au Sud d'Israël à Beer Chéva. Le gouvernement libanais hostile envers la Syrie demande le désarmement des milices palestiniennes mais ne le réalise pas. Israël l'en accuse.
Un attentat vient d'être évité au Nord de Jérusalem par l'arrestation des deux terroristes munis de leur ceinture explosive.

Pendant ce temps... serrez vos ceintures, le gouvernement paufine une réaction magistrale à toute cette situation régionale et au renforcement global de ces forces terroristes hostiles: cela consiste dans ses plans d'expulsion des Juifs de toutes les implantations non légalisées de Judée et Samarie (mais aucun contre les milliers de constructions illégales palestiniennes qui ne sont pas des caravanes comme les habitations des Juifs). L'auto-destruction d'Israël par nous mêmes bat son plein. Les jeunes juifs qui occupent ces implantations illégales ruent de plus en plus contre leur organisme officiel de représentation qu'ils estiment coopérant avec le pouvoir et ils disent sur les ondes que la situation peut devenir explosive. Que le Ciel nous aide.

La presse titre: la crise dans les rapports entre Olmert et le ministre de la Défense Pérets (parti travailliste). Leurs proches diagnostiquent "émoun afsi" (confiance nulle) entre eux. Et hier leur échange se fit avec cris et accusations réciproques, la presse le rapporte. Olmert: "ata lo titsâq kane" (tu ne crieras pas ici). Réplique de Pérets: "mi ché tsoéq, zé ata" (celui qui crie, c'est toi"). Un dialogue de gestion nationale d'un très haut niveau... Et les équipes des proches disent que la situation ne pourra pas durer davantage sur ce style dans la coalition. C'est beaucoup plus facile pour Olmert d'aller dire aux Américains qu'on accepte tout ce qu'ils disent et de se faire ainsi applaudir là-bas. Le proclème pour lui c'est qu'Israël n'est pas géographiquement un Etat américain même si on s'aligne sur cette utopie.
Pendant ce temps, les malades du cancer continuent leur grêve de la faim pour obtenir leurs traitements, situation qui n'ébranle pas les politiciens et qui risque de se terminer tragiquement. Mais le grand souci des politiciens est de trouver les moyens pour que les émissions pour le mondial de football soit gratuites. Il y a des priorités n'est-ce pas. Surréaliste.

Pendant ce temps... le Journal Yediyote a'haronote révèle les sondages montrant que le peuple n'a plus aucune confiance dans les autorités de police qu'il estime compromises avec la mafia (61%) et la grande criminalité (53%); 75% estiment qu'elle ne s'occupe pas des vols , 72% ne s'occupe pas comme il le faut de la violence des jeunes, 58% qu'elle ne traite pas bien les plaintes du public, et 56% demandent le renvoi du directeur général de la police qui a été pointé du doigt personnellement par le Contrôleur de l'Etat pour son implication directe dans tout cela et non pas pour une responsabilité vague de direction mais pour une culpabilité, c'est le sens juridique officiel de la lettre de azhara, d'avertissement qu'il a reçue.
Ce n'est pas politique: nous devons être informés des faits comme nous lisons les remontrances sévères des prophètes qui nous enseignent; on ne découpe pas la Torah avec des ciseaux pour en faire seulement un livre de "spiritualité" et un catalogue de voyages de vacances. C'est un pays à construire selon les valeurs de la Torah dans la réalité de la vie concrète. Nos Sages nous le disent et redisent: l'étude de la Torah qui n'aboutit pas en action ne sert à rien.

Le Pape visite Auschwitz et il a tenu à le faire, selon l'expression répétée, en "fils de l'Allemagne" et, avec stratégie, il mène une campagne de réhabilitation de l'Allemagne présentée comme victime du nazisme. L'unanimité du peuple sous l'hitlérisme nie toute vérité à cette ligne nouvelle.

(Le pré-Auschwitz pendant des siècles a fourni un bon entrainement: les Juifs brûlés en fêtes religieuses chrétiennes et civiles de bon ton. Aujourd'hui, d'autres religieux continuent le même cantique en tuant au cri de "D.ieu est grand").

Et rien ne pourra jamais effacer non plus les siècles d'enseignement de la haine du christianisme (jusqu'aux bûchers) contre le judaïsme qui a monté en Europe dans les esprits cette conception du Juif comme mal absolu et puni, dont Auschwitz n'a été que la conséquence massive de cet enseignement du mépris dans les circonstances particulières. Un modèle monté de toutes pièces qui, hélas, continue dans d'autres secteurs religieux politiques contre Israël. Ce n'est pas la politique de "cérémonies de dialogue" noyant le poisson qui modifiera l'influence de ce passé tant quon refusera l'ouverture honnête des archives du Vatican sur sa politique sous l'hitlérisme, et la critique sur pièces. Sans cela, tout n'est que manipulation supplémentaire des victimes, et la continuité effective du mensonge. Le monde qui se présente ostensiblement en moral a à prendre position dans les faits et non en seules déclarations.


Suite sur ce lien

 

 
© Copyright 
Dufour