accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :




Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah,
comme on doit le faire. La Torah n'est pas que la cachroute, ni l'étude, c'est aussi construire une société juive selon la Torah.
Ceci n'est donc pas de la politique, concept non-juif. Certains, vivant dans un pays non juif, l'oublient.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright


Les statistiques de Modia par Xiti, le principal site de contrôle, qui a lui-même le contrôle d'audience du site Hit-Parade, autre organisme de contrôle:
Honnêteté de l'information envers vous. En 3 ans, du 15 mars 2002 au 25 mars 2005, il y a eu 949.445 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 3.584.223 articles. En 2005, il y a eu 639.869 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 1.965.128 articles. Dans le premier semestre de 2006, il y a eu 341.051 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 1.000.322 articles.

L'étude et les nouvelles au 3 août, 9 Av. Page complétée à 8h30.
Etude: réussir pour Israël la journée du 9 av, ce mercredi soir et jeudi, et bien préparer le livre de Eikha, sur ces liens:


Le 9 AV. Tichea be Av, l'essentiel

ici, étudier le sens et les événements du mois de Av

ici, halakha pratique: le sens des jeûnes et privations aux différentes étapes du mois de Av

ici, un reportage bouleversant en photos sur la destruction du Temple

Destructions récentes

ici, étude du Livre de Eikha, les Lamentations, lu le 9 av.

- Regard actuel sur Les lamentations de Jérémie

Le 9 Av en poèmes

et ici aussi d'autres poèmes

et, enfin, les 7 haftarotes de consolation.


Nouvelles Page complétée à 8h30
Il est indispensable de lire ce lien : http://newsbusters.org/node/6574



Stupéfaction en Israël le jour du 9 Av, jour de repentir sur les fautes d'Israël et ses divisions qui ont détruit le Temple et causé la dispersion:

1. LE FAIT
En pleine guerre, Olmert sabote l'unité nationale vitale et délibérée dans le peuple jusqu'à la victoire,
et reprend son plan absurde de la hikanessoute, cette expulsion des Juifs comme à Gouch Katif,
le pogrom de Juifs contre les Juifs, où l'armée si nécessaire a été détournée de sa mission de défense, et d'action contre l'ennemi,
et a été affrontée au risque d'être divisée. Et où le fait de donner le territoire aux organisations terroristes voyant leur victoire les a incités à passer à l'attaque, voyant notre volonté d'auto-destruction.
Il annonce qu'après la victoire il reprendra son plan d'expulsion pour la phase 2: renoncement à la Judée Samarie pour séparer les populations juives et palestiniennes.

2. LES REACTION INDIGNEES
Excusez moi de vous les transmettre telles et vous jugerez de la division provoquée et réussie par lui:
- tous sont choqués par le fait qu'en pleine guerre où chacun met à l'écart ses divergences politiques pour faire passer en premier le seul bien unitaire du pays, c'est le Premier ministre lui-même qui sabote (il n'est pas d'autre mot) cette sage et indispensable unité nationale. Alors qu'il devrait être le Premier des Sages.
- l'extrême gauche s'oppose car elle refuse tout retrait unilatéral et ne veut qu'un accord négocié entre Israël et les Palestiniens.
- la droite est choquée de cette attaque contre l'unité en temps de guerre et l'accuse de vouloir ramener la guerre à un moyen tactique d'unité retrouvée pour avancer vers ses propres petits intérêts politiques: on ne combat pas et on ne meurt pas pour cela, disent-ils. Les médias ont reçu une lettre de Manhigout, la section du Likoud de tendance sionisme religieux; la voici exactement:
" Lettre ouverte de Manhigut aux medias

La déclaration de Olmert ce matin affirmant "La victoire sur leHizbollah permettra de propulser le plan de convergence (Hitkansout)" signifie une chose simple : Olmert transforme chaque soldat qui se bat sur le front en promoteur du plan criminel de destruction du Pays.

Roy Klein, que D.ieu le venge, qui a sauvé les vies de ses camarades en se précipitant sur une grenade n'a pas eu la chance de comprendre à quel point on s'est servi de lui de façon cynique.

Olmert profite de l'héroïsme de Roy afin de confirmer l'ordre de destruction qui lui a été signifié, la maison que Roy a bâtie de ses propres mains dans le village de Ely. Sa veuve et ses orphelins seront expulsés !".


- les unités d'élites au combat comportent une majorité de jeunes des yeshivotes hesder, ayant un sens aigu et religieux de la terre d'Israël et déjà certains font savoir qu'ils ne vont pas ainsi combattre ou mourir pour qu'ensuite Olmert les expulse de la terre de Judée et de Samarie, ainsi que leurs parents.

C'est une catastrophe nationale en ce Jour de deuil et de lamentation historique.
En ce jour, il a perdu, par sa volonté délibérée, sa crédibilité de jugement, surtout quand il a ajouté: "L'infrastructure du Hezbollah a été complètement détruite grâce aux opérations de Tsahal." Cela, le jour même ou plus de 200 roquettes sont tombées sur les villes du Nord. Qui peut désormais prendre au sérieux ses jugements sur la situation? On comprend alors que le ministre de la Défense Péretz aussi bien que les responsables militaires s'opposaient à ses propositions.

Qu'est-ce qu'il lui a pris? Le plus grave c'est que lui-même a donné la réponse pour nombre de ceux qui réagissent: ils le disent incapable de gestion politique censée, c'est une critique que lui-même seul a ainsi lancée, et qui est d'une extrème gravité pour un pays en cas de guerre. Elle ne peut, à nouveau, qu'inciter l'ennemi à attaquer davantage.

Sur les sites internet, les attaques envers ses paroles inconsidérées sont affichées dans une liberté qui les qualifie dans les pires termes: je ne prendrai qu'un seul exemple que les lecteurs francophones pourront vérifier: le site Aroutz7 publie les réactions des hommes politiques de droite: "Pinhas Wallerstein, le président du Conseil régional de Binyamin, un des leaders du Conseil de Yésha, a commenté les propos du Premier ministre en déclarant : "comme tout le monde dans la société israélienne, j'ai l'intention de lancer un débat public à ce sujet. Mais il conviendrait que le Premier ministre regarde les journaux de temps en temps, pour voir quelles sont les conclusions tirées par la société israélienne et où le déracinement des localités nous a mené."

Le leader du Ihoud Leoumi, Benny Elon, a, quant à lui, déclaré que "les déclarations d’Olmert étaient irresponsables." Selon lui, "des propos au sujet du déracinement de localités et de l'expulsion de Juifs de leurs habitations, alors que leurs enfants se battent sur le front, sèment le désordre et sont irresponsables, ils mettent en danger la victoire d'Israël dans cette guerre."

Mais ce site Aroutz7 (que vous pouvez lire en français) ose aussi, c'est tout dire, publier sans les censurer les avis des lecteurs qui réagissent à la nouvelle en ces termes injurieux qui traduisent la colère, consternants surtout en ce jour de pénitence; cela donne la mesure du désastre qu'il a commis dans le peuple et qui déconsidère sa politique menée depuis Gouch Katif jusqu'à aujourd'hui, et lui enlève la crédibilité absolument nécessaire en ce temps de guerre. Il va de soi que je ne fais ces citations d'un site respectables que pour comprendre la sociologie du problème et non pas pour partager aucun qualificatif injurieux. Voici quelques une de ces opinions sur ce site:
1. "D'un bourricot vous ne ferez jamais un cheval de course malgré les évènements. Une solution pour Israël: balayer massivement toute cette équipe de has been qui fourvoie le peuple juif depuis des décennies. Prions que les Israéliens fassent rapidement le bon choix...".
2. "on a une guerre qui a détruit une bonne partie du nord d'Irael et qui coute des dizaines de morts parmi nos enfants sans compter les blessés à vie. plus d'un million d'israeliens se cachent avec leurs enfants dans des abris. Alors quand on entend un nouveau "illuminé" qui s'obstine à vouloir donner la Judée Samarie au hamas pour qu'ils envoient leurs missiles sur Tel Aviv ou Jérusalem alors je crains le pire...".
3. "Je pense que cette fois Israel a besoin d'une vrai révolution dès que cette sale guerre sera terminée. Il ne faut surtout pas laisser un jour de plus à ces incapables responsables du malheur des israeliens continuer à diriger les affaires de l'état. Je pense également qu'on devrait prendre tous ces irresponsables et les mettre en première ligne de nos soldats pour qu'ils mesurent l'horreur dans laquelle ils ont entrainé nos braves enfants...".
4. "CHASSEZ LE NATUREL IL REVIENT AU GALOP!
CES PROPOS AHURISSANTS DANS LE CONTEXTE DE GUERRE ACTUEL ENLEVENT TOUTE ILLUSION A CEUX QUI ONT CRU PENDANTT UN LAPS DE TEMPS QU'OLMERT AVAIT TIRE LA LECON DE L'EFFET CONTRE PRODUCTIF DU DESENGAGEMENT DE GAZA CONCERNANT L'INSTAURATION D'UNE PAIX VERITABLE DANS DES FRONTIERES SÛRES ET RECONNUES;
CES COMMENTAIRES QUI SONT A CONTRE COURANT DE L'OPINION PUBLIQUE ISRAELIENNE DONT 20% QUI SONT DANS LES ABRIS RECOLTENT LES FRUITS AMERS DE PLUSIEURS ANNEES D'ERREURS ET DE RENONCIATIONS DES DIRIGEANTS SUCCESSIFS D'ISRAEL.
IL SERA TEMPS APRES CETTE GUERRE DE VIRER CE CAPITULARD AVANT L'HEURE POUR LE REMPLACER PAR DES DIRIGEANTS PLUS REALISTES
5."LA VICTOIRE QUE HACHEM NOUS ACCORDE NE DOIT PAS ETRE UN SUJET D'AUTO SATISFACTION DU GOUVERNEMENT,qui doit plutôt faire TECHOUVA pour la mort des TSADIKIM ainsi causée...".

6. "Le tracé d’une nouvelle frontière stabilisera la région" COMMENT PEUT ON MENTIR AUTANT, QUAND LA FONTIERE LIBANAISE, RECONNUE PAR L'ONU, + LA FINUL CONTEMPLANT L'AGRESSION CONTRE ISRAEL, prouve le contraire !!!".
7. "Ne voila-t-il pas que Mr Olmert parle de chasser Le Juif de sa maison de notre Judee-Samarie? Cherche-t-il un nouveau combat pour s'occuper?
La prochaine evacuation de nos freres entrainera un front de plus de 200 km et non pas 40 km comme au Liban..."
8. "c'est un affront à nos valeureux soldats qu'ils ont envoyé au casse pipe...".
9. "mON PAUVRE OLMERT? J AI L IMPRESSION QUE TU N EST PAS CONSCIENT DE CE QUI SE PASSE? AU LIEU DE FANFARONER EN DISANT QUE NOUS AVONS DETRUIT L INFRASTRUCTURE DU HEZZBOLAH, REGARDE LE NOMBRE DE ROQUETTES QUI SE SONT ABATTUS AUJOURD HUI...VRAIMENT LE PAYS SE TROUVE DANS UNE DROLE DE SITUATION AVEC DE TELS DIRIGEANTS...".
10. "La guerre contre le hizballah n'est pas gagnée, leurs missiles ne sont pas tous détruits, aucune force autre que notre armée ne prendra jamais soin de nos frontières, la frontière libano-syrienne sera une passoire similaire à l'axe Philadelphie avec les Egyptiens, et Olmert est un crétin prétentieux qui n'apprend pas de ses erreurs.. Si les jours passent comme des années, alors il est temps qu'il prenne sa retraite.".
..
Sur le site de journal Maariv: http://www.nrg.co.il/online/1/ART1/458/398.html, également plus de 280 réactions animées. Et plus de 130 sur le plus petit journal, de gauche, Haaretz.

3.
La division qu'il a provoquée et réussie dans l'armée en opération de guerre
Le journal Maâriv rapporte 1) qu'une partie des réservistes ont averti que si le Chef de l'Etat n'annule pas ses propos, ils refuseront de servir au Liban. 2) un engagé volontaire de 33 ans a refusé de continuer son volontariat. 3) une lettre a été envoyée à Olmert par une brigade de soldats en opération: "c'est maintenant où nous sommes dans la difficulté de combattre et que peut-être nous allons y laisser notre vie, est-ce pour que les ennemis reçoivent une récompense après la guerre?". Plus de 80% des soldats de cette unité ont signé cette lettre et ont exigé qu'il revienne sur ses paroles. 4) un groupe de 60 officiers rappelés au front et allant jusqu'au grade de colonel a signé la lettre. 5) Un des signataires a déclaré: "Olmert a réussi à détruire une des réussites brillantes de cette guerre: la solidarité nationale". 6) Un groupe d'épouses de réservistes rappelés en opération ont lancé un appel aux soldats à ne pas prendre part à cette guerre qui a des buts politiques partisans.

4. La capitulation d'Olmert à laquelle il s'est contraint et sa nouvelle erreur
Devant cet état de faits déplorables, le leader du sionisme religieux Efi Etam a contacté Olmert, lui a dit "sa rage" devant les propos qu'il a tenu dans sa déclaration officielle à la presse étrangère définissant officiellement sa politique, et lui demandant de se rétracter.
Puis, devant l'amplification de l'effet destructeur dans l'armée, Olmert fait une déclaration non pour se rétracter, mais simplement pour annuler ces effets en... niant qu'il a dit ce que tous ont entendu. Dans une seconde maladresse pour son image et son rôle de leader national fiable en temps de guerre, il n'exprima pas des éclaircissements mais il exprima simplement le contraire de ce qu'il avait dit le matin, comme s'il ne l'avait pas dit, ajoutant qu'il se contredit et a deux paroles. Tragique continuité d'erreur pour celui qui est le pilote, et pour l'image de sa crédibilité. Voici ce qu'il a déclaré (Maâriv): "lo amarti ché ha mil'hama qéchoura lé tokhnit hahitkanessout (je n'ai pas dit que la guerre est liée au programme de réintégration), je m'occupe seulement du combat d'Israël au Nord et au Sud". Remarquons bien qu'il n'a pas annulé sa phrase sur la suite de son timing, pour une seconde expulsion et donc pour la remise du terrain aux terroristes à l'Ouest de Jérusalem même.
Pour mesurer encore la gravité du problème, avec l'impact le plus négatif que cela produira envers l'ennemi et envers ceux qui le soutiennent dans sa propagande, cela arrive au moment où une étude du journaliste Tom Gross dans le magazine Maariv de ce jour démontre, sur la foi des témoignages des reporters étrangers de CNN (Nick Robertson) et BBC et autres, que ces chaînes sont transformées en canons de propagande du Hesbollah car il détient les passeports des journalistes, ne les autorise de filmer que ce qu'il demande et organise des itinéraires exclusifs à filmer, d'où il s'ensuit des émissions unilatérales et hostiles à Israël, dont le journaliste analyse aussi les lapsus révélateurs. On n'a vraiment pas à les soutenir en ce moment, ni à nous auto-détruire.

Conclusions.
1. Vraiment, je vous cite tout cela pour que, tous en responsables du bien commun, on mesure l'intensité des dégâts. Il nous reste à réfléchir: pourquoi provoquer ainsi la division nationale, en pleine guerre, et pour ôter toute crédibilité à son chef. Et cela, justement pour le 9 Av dont il sait le sens, pourquoi a-t'il ouvert le front de la guerre interne et de la division qui détruit tout le corps de façon suicidaire.
Ce serait à pleurer de ce merveilleux cadeau aux ennemis d'Israël qui savent bien que seule la division peut détruire ce peuple.
Ce n'est certainement pas cela que TOUT le peuple, à l'heure des dangers de mort pour les combattants de toutes opinions et pour les habitants, attend du Premier ministre et Chef des armées qu'il détruise l'armée, qu'il annonce qu'il continuera à précipiter dans une seconde catastrophe, qu'il suscite la déunion nationale, qu'il détruise le crédit du rôle de Chef de l'Etat et de l'armée.
Surtout quand tout le peuple, lui, avait dépassé ses divisions, savait garder le silence sur elles en ces jours vitaux et se présenter uni.

Puisqu'Olmert a l'intention après la guerre de remettre des territoires d'Israël en Judée Samarie comme à Gouch Katif aux organisations terroristes, on comprend que l'Union européenne se sente habilitée comme elle vient de le faire: prendre la décision de ne pas inscrire le Hesbollah dans les organisations terroristes, et tout cela à la veille de la discussion générale à l'ONU sur la guerre du Liban, et cette décision permettra au Hesbollah de continuer à collecter des fonds contre Israël sous le couvert d'activités dites sociales, de la part des 25 pays de l'Union européenne. Il n'y a pas de limite à certaines conduites auto-destructrices de certains politiciens en fonctions.
2. Et, pour les démocrates qui auraient des avis ou conseils à transmettre au Premier ministre ou à ses conseillers, voici la page de relations publiques du Cabinet du Chef de l'Etat à cet effet, avec numéros de fax et de téléphones:
http://www.pmo.gov.il/PMO/PM+Office/Contacts/

3. La Torah nous aide: elle a décrit en détail ces tendances d'auto-destruction à l'oeuvre chez les meilleurs des dirigeants de notre peuple, dans les épisodes de la paracha Korah (lien ici) et des explorateurs, paracha Chéla'h lékha (lien ici) pour l'étudier et trouver les réponses.

4. Une urgence en conséquence, un SOS: lire le psaume 102 qui nous travaillera intérieurement: http://www.modia.org/priere/psaume102.html

5. Après ce cauchemar gratuit qui nous est servi pour le 9 Av, pendant que nos soldats risquent leur vie avec la perspective qu'ensuite le Premier ministre les expulsera et donnera leur terre et leur maison à ceux qu'il leur ordonne de combattre aujourd'hui, il n'y a qu'une solution demander pour lui, pour eux, pour chacun de nous: ce que nous demande de méditer la fin du livre de Eikha (les Lamentations), fin de ce cauchemar supplémentaire, gratuit, dont le peuple se serait bien privé:

 

- Communiqués contradictoires sur les opérations: Olmert déclare que les infrastructures du Hesbollah sont anéanties mais on a besoin de ne pas terminer rapidement la guerre par un cessez-le-feu prématuré, du coup Péres devient le porte parole de cette nouvelle thèse; on rapporte avoir tué de nombreux combattants du Hesbollah. Par contre, le Hesbollah chante victoire, continue à tirer beaucoup de qatiouchotes sur les villes de Nord dont les habitants sont souvent appelés à aller aux abris.
La vérité: difficile de savoir, difficile de savoir aussi ce qui se prépare entre les capitales derrière les communiqués à la presse aussi bien de la part d'ISraël, des Usa, de l'Europe, du Hesbollah, de la Syrie et de l'Iran. Chacun joue plusieurs langages, c'est la guerre et on ne cherche pas d'abord à dire la vérité qui pourrait desservir. Prudence, donc. Et, en plus, les politiciens jouent avec un autre paramètre: leur carrière.
Restons sur nos axes efficaces: l'entraide, la solidarité, la prière pour nos gouvernants et soldats et familles et que le Ciel inspire à tous la sagesse.
Voici la citation de Olmert dans Haaretz: "I think Hezbollah has been disarmed by the military operation of Israel to a large degree.
The infrastructure of Hizbollah has been entirely destroyed. More than 700... command positions of Hezbollah were entirely wiped out by the Israeli army. All the population which is the power base of the Hezbollah in Lebanon was displaced," he said. The prime minister cited a reduction in the number of rocket attacks on Israel as proof of how badly Hezbollah had been damaged, though the group had fired more than 70 rockets into northern Israel on Wednesday morning. He said that Israel would keep fighting Hezbollah in south Lebanon until a strong international force is deployed."
Confirmation des divergences: Voici ce que dit Yahoo: "Ces tirs marquent la fin d'une pause de 48 heures observée par le mouvement chiite. Les roquettes ont atteint Tibériade en si grande nombre que les secours ont été incapables de se rendre sur les sites touchés. Les villes avoisinantes de Kiryat Shmona, Nahariya et Safed ont également été touchées.

Les sirènes d'alarme ont par ailleurs retenti à Haïfa, troisième ville du pays, située à 35 km de la frontière libanaise.

Au cours des trois dernières semaines, les miliciens du Hezbollah ont tiré plus de 1.700 roquettes sur le territoire israélien, causant la mort de 18 civils et faisant plusieurs centaines de blessés. Certains jours, plus d'une centaine de projectiles ont atteint le nord d'Israël, mais les tirs sont passés sous la douzaine au cours des derniers jours."

 


- L'Union européenne refuse d'inscrire le Hesbollah dans la liste des organisations terroristes, tout est clair.
Et, par contre le Président filandais en exercice de l'Union européenne déclare "inacceptable" l'offensive israélienne. Et c'est ce groupe qui serait le bouclier d'Israël: de qui se moque t'on! Et ils demandent un cessez le feu inconditionnel (c'est en fait tenter de sauver le Hesbollah. Même proposition chez Péres, évidemment (cf Oslo qui a amené les terroristes sur place). Par contre, le Président iranien à qui on demandait quelle serait sa position si l'Union européenne exige le désarmemment du Hesbollah, il a déclaré qu'il accepterait toute décision. Evidemment, puisqu'ils viennent de dire qu'ils ne s'orientent pas vers cette ligne du désarmement du Hesbollah comme organisation terroriste. Il doit bien rire le Président iranien. Les munichois très conscients d'Europe aussi.

1. Le ministre de la Défense déclare que le but de l'opération d'avancée sur le Sud Liban est simplement de nettoyer une large bande pour la remettre à la force internationale qui n'aura pas à combattre au début de son mandat de maintien de la paix. Et non pas pour occuper le Liban. Israël prouve ainsi sa droiture et sa morale: elle est au coeur et à la pointe du combat pour la paix et elle l'assume, et toutes les nations en profiteront, en reculant ceux qui veulent brouiller les cartes, tuer, terroriser les autres pays. Cela est clair pour l'Europe maintenant, voyez le clair et remarquable éditorial de l'Express en video sur ce thème (lien ici). C'est, aussi, la position d'autres pays menacés comme la Jordanie et l'Arabie saoudite, et même l'ambivalente Egypte tellement menacée de l'intérieur qu'elle joue plusieurs jeux pour tenir.
Le problème actuellement est double: le temps est bref que les nations veulent laisser à Israël, mais Olmert a refusé trop longtemps de répondre aux demandes de l'armée d'engager sur le terrain des quantités beaucoup plus grandes de combattants en raison de la difficulté du terrain, du nombre de combattants qualifiés du Hesbollah et des munitions nombreuses et il a limité l'aviation indispensable si on ne veut pas que les soldats soient massacrés en avançant dans ces conditions. Maintenant, Olmert a décidé d'aller dans cette voie demandée aussi par son ministre de la Défense, mais les réservistes ne sont pas encore arrivés sur le terraint: là se joue la bataille: parviendra-t'il à temps ou non? Parviendront-ils à assumer leur mission très périlleuse dans ces conditions non optimales qui étaient pourtant réalisables. C'est ce qui avait causé la première hécatombe. L'erreur était évidente pour les experts, il corrige actuellement. Qu'il soit aidé.
Ce que vous n'entendez pas de l'étranger, ce sont les nnonces fréquentes à la radio disant aux habitants de telle ou telle ville du Nord (Haïfa, Nahariya, Farmiel, etc. listes longues) de gagner les abris.
Dans ce contexte, maintenant, Olmert a compris finalement avec grand retard (depuis Gouch Katif et même depuis son entrée lente dans le combat) et maintenant affirme que tout commence à se jouer à partir du moment actuel où le combat de face à face est déclanché et le Hesbollah commence à s'affaiblir. Arrêter maintenant, serait retomber dans le cauchemar, aller jusqu'au bout serait préparer la paix. Voilà ce que Olmert précise au peuple.
Par contre, à ce moment décisif, Péres reprend sa fidélité à sa ligne d'Oslo pro-palestinienne et de façon stupéfiante, contre la ligne de son propre Chef de gouvernement dont il est le suppléant, il va déclarer aux USA que, si le Hesbollah cesse les tirs de roquettes, Israël devra cesser le feu: c'est un véritable croche-pied à Olmert et à tous ceux qui combattent. C'est la politique classique de ce camp d'Oslo. C'est très bien, car les choses sont ainsi claires pour tous, à l'heure où les soldats risquent leur vie pour amener la paix par la destruction du système ennemi infiltré jusqu'en Israël justement par ces plans d'Oslo et ses meneurs. Quel peuple sommes-nous en nos composantes , (heureusement nous avons toutes les pièces de cela dans les dossiers de notre histoire (cf les explorateurs et autres), mais faire une telle chose en pleine guerre, au moment le plus sensible et le plus périlleux!

Ce qui est délirant dans toute cette guerre, ce n'est pas seulement des luttes de prises de terrains, ces guerriers veulent nous tuer et nous effacer de la surface de la terre justement parce qu'ils jalousent le don de D.ieu à ce peuple, et se substituer à lui dans ce don et cette mission si difficile, comme si la Torah était simplement un trésor matériel qu'on peut voler. Et comme si le partenaire auquel ils se réfèrent (D.ieu) accepte de tels meurtres et une telle falsification de Sa parole. Le christianisme a fait la même politique de tueries envers les Juifs pendant tant de siècles pour les mêmes motifs. Ce scénario meurtrier continue. Avec une différence fondamentale: ces deux prétendants à la substitution ont eu et ont des prétention de conquête guerrière mondiale (ce qu'on fait les chrétiens en Amérique latine par exemple), contrairement au judaïsme qui n'a qu'à vivre autour de Jérusalem. Pourquoi cette différence alors qu'ils disent se substituer au peuple choisi qui se contente d'une terre minuscule. Seulement quelques millions, et encore la moitié n'y viennent pas. On a encore à beaucoup analyser pour comprendre ces folies meurtrières des humains. Et on se contente de voir cela comme des jeux militaires télévisés où il n'y a aucune psychologie ni anthropologie: on ne traite pas les problèmes de fonds.

Selon des sources, il est possible que cette bande de terrain libéré pour la force d'interposition internationale aille jusqu'au Litani.
Et voici les villes d'Israël qui ont reçu les tirs du Hesbollah depuis Cana attaquée ensuite par Israël:
voyez ces précisions sur le site de l'Ambassade d'Israël en France (lien).

2. En ce jour du premier anniversaire de l'abbérant pogrom "fraternel" envers les Juifs de Gouch Katif, le parvis du Kotel est plein à craquer de personnes venues prier pour Israël en cette année de désastres. Et pour que l'on fasse mieux, à tous les niveaux du peuple. Le Ramhal a écrit le livre populaire de morale juive et l'a intitulé Le chemin de ceux qui sont droits, et non pas les étudiants ni des justes ni des 'hassidim, etc, car c'est uniquement notre droiture dans toute la vie autant que dans l'étude et la prière qui, seule, pourra sauver Israël. Sans notre cohérence en cela, Israël croule.
3. Remarquable arrivée de touristes de France malgré la guerre au Nord du pays, et cela après une remarquable arrivée de 600 Juifs de France.

4.
- Un très beau et puissant discours de Olmert: moral, déterminé, appelant à l'effort de la nation et faisant part de sa détermination.
l'éditorial en video de l'Express sur ce thème (ici) - L'équipe de Pérets, ministre de la Défense, refuse à l'équipe d'Olmert les concessions qu'il a faites à Rice, en particulier de ne pas avancer davantage sur le terrain, de ne pas aboutir vraiment à des gains avant des négociations et l'installation d'une force multinationale, et surtout dans la limitation de la force aérienne avant l'avancée de l'infanterie sur le terrain. Apparemment, Olmert aurait du céder à Péretz (après avoir cédé aussi à Rice) et l'opération a repris appuyée par l'aviation. Elie Ichaï du Chas aurait protesté aussi et s'est abstenu en ce sens dans le vote au Conseil ministériel de sécurité de 7 membres.
- Olmert a annoncé que l'Etat dédommagerait les entreprises du Nord, en grande perte et l'Etat les contraint de payer les salariés comme normalement.
- L'extrême gauche (Méretz, Yéch Gvoul) tentent de susciter des objecteurs de conscience refusant de combattre l'ennemi. Mais, dans une proportion d'environ 85% dans les sondages, les citoyens approuvent les décisions combattives du gouvernement, en dépît des sacrifices et pertes.
- Le vécu de l'opération: l'avance prudente et systématique sous les tirs continus des hommes du Hebollah.
http://www.nrg.co.il/online/1/ART1/457/320.html Les soldats israéliens disent aujourd'hui que la résistance du Hesbollah faiblit progressivement devant l'avancée israélienne.
- La France tente une nouvelle approche: valoriser l'importance positive de l'Iran:"un grand pays, un grand peuple et une grande civilisation, qui est respecté et qui joue un rôle de stabilisation dans la région." déclare le ministre français des Affaires étrangères Douste-Blazy. En persan, "douste" signifie "ami"! Il aura peut-être des chances.
Rêve: que, bientôt, tous les enfants de la région ne voient plus des avions de guerre menaçants dans le ciel mais seulement des oiseaux se promenant.


31 juillet. Miracle en Israël: après un an dans le coma, les fonctions cérébrales reprennnent légèrement.
En effet, le journal Maâriv de ce matin fait état de la stupéfaction des responsables dans l'armée devant la décision de Olmert de suspendre pour 48 heures les opérations aériennes contre le dispositif du Hesbollah. C'est annuler toute la justification de cette guerre et des sacrifices en vies qui ont été faits que de laisser ce dispositif ennemi en fonction. Et cela, le jour même où la presse révèle que les habitants de Qiryate Chmona ont reçu 100 roquettes de qatioucha en 11 heures. Vous avez bien lu: 100 en 11 heures sur une seule ville d'Israël, et 160 sur les localités du Nord hier. Ils comprennent encore moins quand Olmert a ajouté "ha mivtsa âdayine ra'hoq missiyoumo, lopération militaire est encore loin de sa fin". Les avantages de qui sont-ils pris en compte dans cette politique?
Où est le miracle, en cela?
Il y a un an Sharon-Olmert ont réussi à détourner de sa mission démocratique l'armée d'Israël, armée "de défense" et ont lancé contre des Juifs israéliens et non contre l'ennemi, des dizaines de milliers de soldats pour les expulser, pour détruire leurs biens, pour remettre aux terroristes cette zone d'où ils pourront exercer leur tirs et leur guerre contre Israël et nous avons ainsi produit la guerre actuelle, nous, nos gouvernants, par cela: une histoire folle, immorale, et les responsables militaires n'ont pas eu alors ni depuis de "stupéfaction" ni de problèmes de conscience. Et ils ont même demandé aux psychologues d'utiliser leurs compétences pour les déconditionner de toute réflexion sensible et morale éventuelle. Véridique. Et les psychologues militaires ont collaboré. Donc réjouissons-nous de ce réveil actuel, aujourd'hui 7 av, des fonctions cérébrales et morales chez nos responsables militaires, au moins chez eux.

Et, sur le fonds. Récidive de la politique de Sharon-Olmert: plaire au Grand Frère américain avec le doigt sur la couture du pantalon: attention Rice arrive, alors tout peut changer subitement, même la guerre de défense qui coute tant de vies et d'argent et d'emplois détruits. Le premier journal d'Israël, Yédiyote a'haronote déclare carrément: "Olmert nikhnâ, a capitulé". Sur un mot de l'étranger et du puissant, tout peut se retourner. Vous direz: "oui, mais elle met son veto à une condamnation verbale de l'Onu contre Israël". Soyez sérieux: est-ce que vous accepteriez de ne pas défendre votre famille contre les tueurs, les voleurs, simplement parce qu'on vous dit: "c'est la condition pour qu'on ne fasse pas de campagne de médisance et calomnies mensongères contre toi dans la société qui t'entoure". On en est là. Un jour, les historiens analyseront les dessous de ces servilités, mais il sera trop tard.
Et on n'oppose même pas les 1000 israéliens tués par les terroristes et les 53 par leurs tirs ces 18 derniers jours. Rien de cela n'est pris en compte devant 57 tués par un "accident" non volontaire (lire ci-dessous) sur lequel l'enquête n'est pas réalisée et montre déjà les procédés habituels chez l'ennemi, et l'appui immédiat de la presse qui ne prend pas en compte ces manoeuvres cruelles dont l'ennemi est coutumier (affaire du petit Mohammed).

Alors, du calme! Voilà 2000 ans que l'enseignement religieux a mis mensongèrement dans les esprits, y compris ceux des Juifs, qu'ils sont coupables ontologiquement. Et ils se laissent prendre au piège chaque fois. Ce qui est gênant, c'est quand cette pathologie d'introjection de l'ennemi, de coopération au sodomasochisme, se manifeste avec une telle servilité chez les dirigeants.

Que faire? Les possibilités d'actions de la démocratie ont cadré les types de réaction politiques possibles, ce n'est en rien mon propos ni mon action. Ces voies existent et chacun peut y recourir comme il le veut.
Mais, rien ne changera même par les voies politiques ou militaires si, en ces jours terribles du mois de Av (lien) qui a vu toutes les catastrophes du peuple juif, y compris l'an dernier et encore maintenant, nous ne faisons pas ce que notre tradition demande: nous transformer personnellement de fond en comble. Le jeûne du neuf Av, ce jeudi 3 août, est le rappel brutal de ce travail psychologique que nous avons à accomplir. Pour nous remettre à 100% dans l'axe vrai, sain, et là seulement seront préservées les vies humaines, les nôtres et celles de nos peuples environnants car ils auront en face d'eux des êtres forts internes, des êtres droits moralement et non pas des esclaves des autres puissances sur le plan moral, financier et politique.
Et, par les bénédictions du matin, très puissantes (voyez l'étude ici), nous avons à reprendre cela chaque jour.
Et, aujourd'hui, soyons unis aux prières de repentir qui montent des vies brisées en ce jour anniversaire de la cruelle expulsion des Juifs de Gouch Katif (relisez le dossier sur ce qu'était cette part vivante d'Israël que nous avons détruite.

Alors, nous mériterons de recevoir la fête du 15 Av (lien). Et ses joies renouvelées.

La conscience de cette mentalité de capitulation qui a caractérisé la fin de la vie politique de Sharon et a laquelle Olmert a accordé avec empressement sa collaboration, est tellement forte et choquante dans la presse que le journal Maâriv place en première page un article de Ben Kaspit intitulé: "Nous ne ploierons pas. Proposition de discours du Chef de gouvernement". Quand l'espoir est perdu de ce côté, publiquement on rédige ce qu'il aurait dû dire. Et voici le début de ce texte: "Dirigeants du monde,Moi, Chef du gouvernement d'Israël, je vous adresse ces paroles depuis Jérusalem, face à ces images difficiles de Cana. Tout être humain est bouleversé face à ces images. Il n'y a pas de mots qui puissent consoler devant l'étendue d'un tel désastre. Et, encore, je vous dis d'une voix forte: l'Etat d'Israël continuera dans la campagne militaire au Liban. Tsahal continuera d'attaquer les objectifs à partir desquels on envoie des missiles et roquettes sur les hôpitaux, les hospices, les jardins d'enfants en Israël. J'ai ordonné au dispositif de sécurité et à Tsahal de continuer...".
Ce qui ne va pas en Israël, ce n'est pas le peuple, c'est le système occulte au sommet de l'Etat depuis quelques années qui ne va pas selon les intérêts de la nation mais selon des servilités étrangères sur lesquelles les élus, chercheurs, journalistes, historiens, leaders moraux devraient poser les questions et les éclaircir et contraindre ces gouvernants à diriger selon le mandat reçu. Mais aussi, rechercher pourquoi le peuple n'est pas capable de cette réaction morale. Les bourgeons apparaissent dans ces réactions de l'armée et des journalistes. Il est tant, parce que le pays en est détruit territorialement, et surtout les vies sont détruites (citoyens et soldats), l'économie est détruite, l'éducation est délaissée, les pauvres sont rejetés. L'abcès perce en ce moment: le pus était surabondant. La douleur est terrible, mais c'est pour la guérison, si nous la faisons en nous-mêmes.
Sharon avait jeté comme un chiffon le Chef d'Etat-major qui, tout en appliquant parfaitement les ordres, lu faisait pas de ce qu'il voyait comme immoral dans ce système. Cette fois, Olmert ne pourra pas agir de même car le prix que le peuple a payé en vies et en tout est trop colossal. Il va falloir assumer et réagir.

Donc, procurez-vous ce numéro de Maâriv, il est historique, pour le réveil de la voix belle du peuple. Merci Ben Kaspit, et écrivez-nous chaque jour un autre article en ce sens. Et allez sur son site: http://www.nrg.co.il/online/HP_1.html Vous verrez de ci-de là des bandeaux: Israël, c'est nous... C'est aussi ce journal qui a lancé des enquêtes sur nombre d'affaires de corruption financière au sommet de l'Etat et en haut de la société.
Je vous donne une dernier bon signe, j'ai entendu ce matin pour la première fois un responsable de Chalom Akhchav déclarer que son mouvement ne s'oppose pas à cette guerre au Liban, car c'est d'au-delà des frontières que les attaques contre nous sont parties et qu'il faut les supprimer. Il s'oppose donc à toute objection de conscience sur ce cas. Ne perdons pas espoir dans les qualités intérieures du peuple juif.

 

 


Le crime de Cana

Que personne ne joue aux innocents dans la presse!
1. Cette guerre vient de ce que les terroristes fanatiques garent leurs munitions, tirent et tuent à partir de positions camouflées parmi les habitations civiles. Ils les prennent lâchement en bouclier humain, de même qu'ils envoient leurs jeunes en soi-disant martyrs se faire exploser.
2. L'armée israélienne, moralement, jette des tracts sur ces zones, demandant aux civils ainsi utilisés, de quitter les lieux car l'attaque va commencer.
3. Ensuite, elle attaque par l'aviation. Quand la population n'est pas partie car elle a continué à être utilisée en bouclier humain, contrairement à toutes les règles minimales morales et internationales de la guerre, arrivent des catastrophes comme celle de Cana: 54 morts dont 34 enfants.
4. Ces catastrophes sont également provoquées pour être utilisées médiatiquement.
5. Si l'émoi saisit subitement les nations, les médias dans le monde, l'ONU, pourquoi jamais quand ce sont des victimes civiles juives (plus de 50 aussi depuis cette guerre, plus de 1000 depuis les actions terroristes aux applaudissements des populations arabes locales). Pourquoi cette moralité à deux visages humains?
Que le Ciel nous protège des fanatiques dits religieux pour qui D.ieu devient une arme pour tuer. Ils ne représentent ni leur peuple, ni leur culture, ni leurs traditions, ni leurs religions.
Walid Joumblat, le leader chiite du Liban, vient de le préciser, pourtant pas tendre avec Israël.
C'est à leur propre peuple et religieux de se défendre de ces tueurs qui dégradent leur héritage.

Déjà, comme à chaque soi-disant crime d'Israël, l'enquête commence à découvrir que l'immeuble ne se'est pas écroulé lors du bombardement sur les présents, mais plusieurs heures ensuite. Qu'y avait-il sous cet immeuble qui l'a fait s'écrouler? Pourquoi ces gens, en majorité des handicapés ont-ils été placé là en ce lieu connu comme lieu de munitions? Avancez dans cette enquête.

Voici ce qui est placé sur le site libanais Libanoscopie:
"Le Liban s’est réveillé sur un nouveau massacre d’innocents, les victimes sont des enfants handicapés qui étaient réfugiés dans un immeuble qui a été attaqué par l’aviation israélienne.

Cana encore, un symbole, « les raisins de la colère » en 1996 avaient échoué à cause de cette bavure.
40 ou peut être 50 tués aujourd’hui à Cana dans le Sud Liban. L’Horreur.

Mais pourquoi une bavure pareille, une erreur ? Un massacre prémédité ? Une source généralement bien informée nous raconte sa version :
« Le Hezbollah, coincé par les 7 points proposés par le premier ministre Fouad Siniora, qui mettait un plan de déploiement de l’armée libanaise sur tout le territoire et essentiellement au Sud Liban, et donc le désarmement de la milice du parti de Dieu, a voulu faire échouer ces négociations. Il a mis en pace un plan machiavélique en créant un événement qui lui permettrait d’annuler ce projet. Sachant très bien qu’Israël n’aura pas d’état d’âme pour bombarder des cibles civiles, des militants du Hezbollah ont installé une base de lancement de roquettes sur le toit d’un immeuble à Cana et y ont entassé des enfants infirmes dans la ferme intention de voir une réplique de la part de l’aviation israélienne et créer une nouvelle situation, utilisant le massacre de ces innocents pour reprendre l’initiative des négociations. »

Ajoutant : « ils ont utilise Cana qui a déjà été un symbole d’un massacre d’innocents, ils ont fomenté un Cana 2 ».

En effet le président de la chambre Nabih Berri a annoncé que les négociations avec la secrétaire d’état américaine Condoleezza Rice ne seront plus poursuivies pour le moment avant d’avoir un cessez le feu inconditionnel, première revendication du Hezbollah , il faut tout reprendre à nouveau."

 

I. L'étude
Commentaire de la paracha du Chabbate de la semaine:
La réponse à nos questions de l'heure. Vat'hanane (lien).
et le Chémâ Israël et la mézouza. C'est le Chabbate 'Hazone, avant le 9 Av.


1. J'ai placé une étude nouvelle sur
Iran-Israël: pour, enfin, nous comprendre et vivre.
"Pour analyser et comprendre les conflits, et pour rechercher lentement la paix, essayons -hors de toute politique- de comprendre ce qu'est l'Iran en prenant en compte quelques dimensions souvent négligées et pourtant capitales dans la relation Iran-Israël." Une étude solide que vous ne trouverez nullepart ailleurs.
Une approche que vous ignorez probablement, et à développer.
et
Relire ici ma page comportant 11 conseils psychologiques
en cas de guerre ou d'attentat, ici.


2.
Nous entrons dans les jours qui précèdent le jeûne de Tcha bé av, le 9 av. Il y a des coutumes précises. Voyez l'étude ici.
Le mois de Av est extrémiste en malheurs, en repentance, en joie. Découvrez-le ici.
C'est une étude approfondie et indispensable.
N'oubliez pas: il y a un an, le désastre immoral et unique dans toute l'histoire juive: pour la première fois, avec une cruauté destructive envers toutes les structures de leurs vies (maison, entreprise, écoles, et même yeshivotes et synagogues) l'Etat juif a expulsé de grandes collectivités de Juifs de la terre d'Israël et cela davqa (précisément) dans les jours précédant le 9 av, jour des catastrophes nationales. Il est écrit dans nos textes que la terre d'Israël ne supporte pas les profanations immorales qui s'y réalisent et que le prix est alors terrible. C'est bien ce que nous vivons depuis lors de par notre faute collective. Et, plus encore, par la faute des quelques rabbins qui dirent au peuple qui se soulevait en protestation, de rentrer chez eux, contrairement aux indications des grands leaders spirituels. Nous payons très très cher, nous le savons, depuis lors ces profanations.
Et il n'y a encore AUCUN signe de prise de conscience ni de repentir. Depuis, la ligne a continué, en frappant jusqu'au sang des Juifs pacifiques protestant contre cela. Il y a des conséquences nationales terribles à des fautes nationales terribles. Souhaitons que ce 9 Av voie enfin notre repentance, sincère, et un commencement de l'arrêt de cruauté envers les Juifs qui aiment leur terre et que l'on a ainsi violé et persécutés jusqu'à détruire et frapper cruellement.












et regardez avec précision celle-ci:

Le cruauté des terroristes, qui elle est meurtière dans son but, est le miroir de la nôtre quand elle va jusque là contre nous-mêmes, moralement. On ne réglera pas un problème sans l'autre, toute la Bible, le Tanakh, nous l'explique continuellement. DONC: repentance ce 9 Av.
Attention, je ne confond pas deux régimes: l'un, le nôtre qui commet quelques erreurs-horreurs mais a des principes moraux, une structure démocratique vigilante et un autre qui éduque les enfants à la haine, au suicide, envoie des enfants se faire exploser en leur proposant le paradis et 70 vierges pour le plaisir, et qui a un idéal: terminer le travail commencé par Hitler et raser Israël de la terre et continuer en imposant l'Islam fanatique à l'ensemble de l'Occident. Rêves délirants mais concrétisés en pertes de vies. Et nul ne peut connaître les comptes précis de D.ieu. Mais, globalement, nous savons ce que dit la Torah de nos comportements sur la terre d'Israël: elle est claire.
En conséquence,de nombreux rabbins de tout Israël et le peuple viendront ce 7 Av au Kotel (jour de l'anniversaire tragique de l'horreur commise à Gouch Katif) demander pardon et assistance à Celui qui a remis cette terre à Son peuple pour y vivre selon la Torah. A 18h45, le 1 août. De tous les pays unissez vous avec cela au Kotel, organisez en communautés vos prières.

Lisez aussi notre poème de bénédiction pour nos prisonniers.
Et, pour vivre et sur-vivre: Ici, un souffle d'air pur, c'est nécessaire, photos!


3. Le commentaire de la paracha de cette semaine: ad hoc au milieu de notre actualité, Devarim (lien).
4. Intensifier la campagne de prière et étude des psaumes pour Israël, pour les soldats et leurs familles, pour les personnes menacées et déplacées. Participez:
http://www.modia.org/priere/psaume10.html.

et pages suivantes

L'anti-respect de la Torah et de l'héritage du peuple: Une profanation immonde du Kotel par le fric.


II. Les nouvelles.
Le dernier point des nouvelles en bref (détail après les études):
- 63 Israéliens blessés par 157 tirs du Hesbollah en fin de semaine! 53 tués depuis le début il y a deux semaines. - - - Un automobiliste israélien, le Dr Daniel Yaaqobi, tué par des terroristes avec cruauté, emporté dans un village arabe et brûlé. Il laisse son épouse, 4 enfants et 12 petits enfants. Le meurtre est revendiqué par la branche armée du Fatah. Rappelons que le Fatah est le côté dirigé par Abbou Mazen, présenté continuellement comme le modéré par l'Occident et le gouvernement israélien contrairement au Hamas. Il est aussi l'auteur d'un doctorat négationiste sur la Choa. Un beau partenaire de paix.
- plusieurs opérations de Tsahal victorieuses: destruction de plusieurs groupes venus en renfort, prise de documents importants de renseignements, en particulier sur le système d'écoute par le Hesbollah des conversations téléphoniques israéliennes, saisie de nombreux dépôts d'armes et munitions. Et cette saisie systématique de nettoyage sur le terrain continue à proximité de la frontière. On a donc affaire, par le soutien de l'Iran surtout à une armée qualifiée, un banc d'essai pour l'Iran. Israël est parvenu aussi à perturber des émissions TV.
- Nasrallah se sait condamné à mort et cerné. Il menace de tirer plus loin et commence sur Aloula, un peu plus loin que Haïfa et menace de tirer sur Tel Aviv. Il aurait encore 5000 roquettes pouvant atteindre les localités Nord. Et quelques centaines de gros calibres allant plus loin. Inconnu le nombre des
- les journaux sont pleins de photos de soldats allant au combat ou en en revenant, ou avec des visites de leurs proches sur le front. Et de récits psychologiques sur chacun des soldats tués.
- Rice ne limite pas Israël mais fait pression pour en finir en deux semaines. Olmert prépare un enrolement limité car il répugne à une grande confrontation décisive comme le demande l'armée. Il temporise en attendant que les nations proposent une force d'interposition dont on sait par le passé que ce fut inefficace et non hostile aux terroristes. That is the problem: l'échelon décision politique et non le niveau militaire ni celui des combattants.
- La France et le Liban seraient d'accord pour participer à une force internationale de contrôle qui agirait également le long de la frontière Liban-Syrie.Nasrallah est favorable au cessez-le feu dans ce contexte car il estime qu'il a déjà obtenu de grands gains (audience internationale, surtout auprès des pays arabes et islamique dans le monde, démonstration de sa capacité de mettre en difficulté l'armée puissante d'Israël, tête du serpent qui attaque Israël au nom de l'islam, de l'Iran, des pays arabes, des Palestiniens). Ce gain est acqui à ses yeux et aux yeux de ses partisans; la suite risque de le gâcher. Les USA veulent casser cela et demandent de le faire vite mais Olmert n'a pas la capacité de décision massive et décisive, c'est lui qui donnera la mesure à la victoire ou à la défaite psychologique (en plus des vies perdues pour rien ou pour quelque chose). Le caricaturiste du journal Maariv, comme toujours, place un dessin terrible qui résume toute la situation sur des considérations tellement secondaires. On y voit Olmert pleurant parce qu'il est obligé de mettre au freezer, au froid le plus intense, son plan de hitkanessout (la seconde phase de son expulsion de Juifs de la terre d'Israel en Judée et Samarie dont il rêve pour la remettre aux terroristes comme il a fait à Gaza; encore la semaine dernière il est allé réaffirmer son plan, en pleine guerre, et au visage de ceux qu'il a expulsés et sont encore en villages de tentes). Alors que l'enjeu est justement la survivance face à ces puissances hostiles. Dessin précis, aujourd'hui.

Les signes commencent que le Likoud mené par Netanyahou passera à la critique d'Olmert qui aurait flanché en plein milieu de l'opération , n'aurait donc pas détruit l'adversaire et lui aurait donné un grand succès. La discussion commence avec précision sur ce point. Mais le camp Olmert commence bien entendu à dire: mais Bibi n'a pas fait autre chose en donnant Hevrone. C'est exact.
On finirait par oublier, avec ces politiciens, qu'il ne s'agit pas de leur pouvoir ni de leur carrière mais de la vie du peuple. Voici la photo typique des victimes, Roï Klein, de Eli, tué, ici avec sa femme Sarah et ses enfants.
De même que la famille Ratuel dont tous sauf le père furent tués par les terroristes dans la phase précédente sur la route en Israël. A bout portant, l'un après l'autre, aucun sens de la vie et de l'être humain chez ces adversaires.

- Walid Joumblat, le leader chiite au Liban (pourtant chiite comme l'est l'axe jusqu'à l'Iran) vient de déclarer: Nasrallah est comme Hitler qui au nom de l'unité nationale a emporté son peuple vers le pire.
Regardez bien nos pages des victimes du terrorisme: voilà ce qu'ils veulent, rien d'autre, et vous êtes sur la liste sans aucune exception, où que vous soyez, tous qui êtes reliés à la tradition juive. Et ils le disent que c'est au nom de D.ieu. Et les nations, disons la vérité, temporisent, Auschwitz ne leur a pas encore vraiment ouvert leurs prise de conscience sur ce dont l'homme est capable.
Le plan de la France et du Liban reprend de nombreux points demandés par Israël, cela viendrait aussi du ras-le-bol des Palestiniens comme des Libanais que Nasrallah ne s'occupa pas, en fait, de leurs intérêts. Pour cela Nasrallah, présenté par eux comme un menteur, souhaiterait subitement le cessez le feu. Choisissez votre version. Tout est vrai et faux simultanément au Proche orient. Tout n'y est que psychologie, disent des experts. Psychologie délirante.
- A Tel Aviv, cela continue: des militants d'extrême gauche identifiés à l'ennemi protestent contre l'opération de Tsahal.
- et il y en a sur les ondes qui ne s'occupent que du "chouq ha hone", le marché du capital, , leur jeu à la Bourse. Ainsi va le monde, même chez nous.

- Le résumé des nouvelles vu par Yahoo sur ce lien.
- A la dernière minute, selon l'agence Métula, située à l'extrême pointe d'Israël, des milliers de fantassinsarmés viennent d'entrer là sur le sol libanais. Ce ne serait pas pour rien, dit-on, de même que l'enrolement limité à quelques milliers d'officers et soldats.
Voir le lien et les photos: http://www.menapress.com/


Ici, le bilan chiffré de cette guerre au jour d'aujourd'hui: tués, blessés, nombre de roquettes reçues par villes en Israël sur les 2400 envoyés par le Hesbollah,etc. Pour avoir une idée exacte..
Bref résumé:
Toute la région du centre du pays, de Netanya à Tel Aviv et à Jérusalem, est calme et ordinaire.

Nombre de citoyens israéliens tués depuis le début de l'opération: 53
Nombre de citoyens israéliens blessés depuis le début de l'opération: 600 (114 ces derniers jours)
Nombre de roquettes reçues par les localités israéliennes du Nord d'Israël depuis le début des attaques du Hesbollah en 13 jours:2400
La roquette 220 mm sur Haïfa contient de 20000 à 40000 billes d'acier capables de traverser les murs de béton des abris. Ce n'est pas rien. Vous comprenez ainsi pourquoi les gens fuient.

Nombre de roquettes reçues par ville du Nord d'Israël depuis le début des attaques du Hesbollah en 14 jours: 1525
Naharia: 254. Safed, Tsfat: 202. Maâlote et région: 149. Kyriat Chémona: 144. Roch Pina et alentours: 72. Carmiel: 65. Haïfa: 48. Tibériade 36. etc.
.

Relire ici ma page comportant 11 conseils psychologiques
en cas de guerre ou d'attentat, ici.

 


Les 3 guerres
Bilan après 2 semaines

1. La première guerre, la drôle de guerre
Les éditoriaux des journaux font le bilan après de semaines mais surtout examinent à la loupe le Conseil ministériel de sécurité, ses déclarations des différents ministres, ses décisions et les déclarations des hauts responsables de l'armée. Nous allons essayer de comprendre les contradictions apparentes. Dans la mesure où la censure permet à chacun de transmettre les données effectives, mais en Israël tout se dit, en fait.
De cela, il ressort que l'armée sait que le Liban n'est pas responsable de ce qui se passe sur son territoire, mais Damas, tout l'armement du Hesbollah arrive de Syrie qui continue à alimenter (Syrie qui n'accepte toujours pas la division que les Britanniques et les Français ont réalisé qui lui a enlevé la zone Liban) et se coordonne avec l'Iran qui est lancée dans sa politique de leadership islamique radical de rayer Israël de la carte du monde. Dans ce contexte, l'armée pense qu'il est possible de matraquer cet outil qu'est le Hesbollah à condition d'un enrolement global en Israël, de l'utilisation massive des armes et d'en finir en quelques semaines avant la saison des pluies.
Le gouvernement fait de son mieux et a, seul, en pays démocratique le droit et le pouvoir de décision. Il est d'accord sur la géopolitique décrite ci-dessus, que tout le monde sait, mais son idéologie lui interdit d'aller pour l'instant plus loin que la réaction qu'il a prise. En fait, elle servait surtout à cacher l'échec devenu flagrant de la politique d'abandon du territoire de Gouch Katif qui permettait de contrôler la situation dangereuse à Gaza, main du Hesbollah (Syrie-Iran). Le gouvernement a lancé la réaction contre les tirs du Hesbollah et ne semble pas avoir perçu alors qu'il ne faisait pas une opération pour impressionner comme les déclarations le disaient, mais que c'était entrer dans la guerre avec la Syrie et l'Iran, de facto. Il est coincé dans sa contradiction et essaie une mesure intermédiaire: tenir la pression localement, tenir dans le temps jusqu'à la saison des pluies qui ramènerait magiquement le calme, attendre de voir comment les nations vont réagir, attendre, et en même temps prendre des mesures minimales d'enrôlement (3 compagnies, et surtout les officiers pour qu'ils s'entraînent au cas où il faudrait rappeler leurs troupes en cas d'aggravation).

2. La deuxième guerre, mondiale.
Ce conflit local n'est que le centre du conflit où s'affrontent l'Iran et les puissances occidentales sur la question de l'armement nucléaire de l'Iran. Ce dernier est l'abcès qui révéle le conflit général entre l'islam et l'Occident: les deux seules puissances mondialement dominatrices actuelles qui rivalisent et sont en guerre diplomatique. Le champ est donc mondial et se cantone pour l'instant dans la diplomatie. L'Occident est démocratique politiquement selon sa conception (car le mot démocratie est utilisé pour le meilleur et le pire des régimes) tandis que l'autre camp a une autre conception : la guerre sainte où D.ieu lui-même est devenu une munition; et s'oppose au camp mené par les USA où le nom de D.ieu est également utilisé mais, bien significatif, inscrit sur le billet de banque américain. Deux impérialismes en face à face. L'Europe hésite entre gagner de l'argent avec les pays arabes, s'unir aux USA pour survivre, piéger les USA pour lui prendre les marchés. PEndant ce temps le tiers-monde avant en grande vitesse sur les champs réserves de l'Occident (Inde et Chine, dépassant le Japon) sans faire de bruit. Les nombreux pays islamiques non extrêmistes ne se reconnaissent pas dans le style guerrier qui reprend les débuts de l'islam mais, finalement, soutient sa lutte par identification. On arrive progressivement à une extension générale d'un conflit qui n'est plus seulement une stratégie mais une tactique concrète.
Dans ce contexte, le conflit Hamas-Hesbollah n'est que la pointe de l'épée, et il l'est, de ce combat global. L'Iran le dit et Al Qaida le répète. L'Europe fluctue en tous sens et n'est pas sortie de sa non résistance qu'elle a eu face çà la montée du nazisme.
Le gouvernement israélien actuel, idéologiquement, participe de la philosophie américaine, perçoit toutes ces dimensions et se vit en obédience américaine. Il attend que les autres décident, tout en faisant face aux impératifs de politique intérieure où il était placé subitement face à l'explosion que la politique d'abandon territorial face aux terrorismes avait suscité.

3. La troisième guerre, identitaire.
Il est étonnant de constater la permanence de la situation conflictuelle du peuple juif dans la région.Nous en avons les pièces histtoriques, stratégiques, tactiques, politiques, morales, psychologiques depuis des millénaires, dans l'intention éducative de les comprendre pour en tenir compte. Hélas, l'état de notre peuple fait que nos gouvernants politiques ont choisi d'être ignorants de ces dossiers qui, pour les adversaires sont majeurs. J'ai bien dit: "l'état de notre peuple" produit ces gouvernants et ses contradictions sont celles du peuple. Les ennemis ont beau jeu de faire valoir leurs thèses quand la majorité du peuple juif ne veut pas vivre sur sa terre ni la construire ni la défendre sur place. Quand,également, les fondements dits "juif et démocratique" sont, de facto, l'annulation du caratère juif de la nation; et, de la part, d'une grande partie du peuple qui étudie son message identitaire le refus de prendre part à la gestion effective de la nation pour ne faire qu'une étude religieuse daéns le sens occidental, conséquence de 2000 ans de vie en soumission dans l'idéologie de cet Occident.
En somme, cette drôle de guerre, ce drôle de gouvernement dans ce drôle de peuple est simplement le rrévélateur de la crise qui se dévoile et éclate au niveau individuel de chacun, au niveau de la collectivité mais aussi au niveau de la civilisation occidentale et proche-orientale qui a bâti son identité (chrétienne et islamique) sur le mythe de la substitution à la Torah et au peuple juif: une pathologie globale apparaît depuis le niveau individuel jusqu'au niveau collectif.
Dans une vision optimiste qui est la mienne et celle de la tradition juive, ces conflits doivent être affrontés avec unité dans le peuple, mais avec la seule clef efficace: le retour à l'identité. Les Juifs n'ont rien volé, ils ont reçu la Torah de bénédiction pour tous les peuples, sur la terre que le Créateur leur a donnéee. S'ils sont attaqués, leurs soldats doivent être forts, mais aussi des tsaddiqim, des justes, se comportant selon les valeurs de la Torah aussi bien que les gouvernants et que chaque particulier. Alors le soutien divin de Celui qui est le gardien d'Israël est assuré, sans faille. Et que D.ieu nous préserve de vouloir continuer à nous détruire nous même.
Quand donc comprendrons-nous que si nous avons ces ennemis, c'est parce qu'ils jalousent la haute valeur de notre morale, de notre terre et de notre mission. Si nous l'assumons, puisqu'ils s'affirment serviteurs de D.ieu qui est akbar, le plus grand, ils seront contraints, dans leur propre logique, de reconnaître le droit à l'existence de ce peuple: aussi bien les chrétiens fondamentalistes américains qui aident Israël dans le désir de le convertir au christianisme.
Cette lecture est confirmée par le fait que les pays non chrétiens et non islamique ne sont pas en conflits avec Israël. Il sont pris simplement dans la tourmente par la diplomatie des puissances.
En conclusion: tout se joue au niveau de notre droiture personnelle dans la plénitude de notre identité qui est morale et nullement conquérante, contrairement aux autres courants qui sont impérialistes. Soyons humbles dans cela, mais forts et responsables. On le voit, il est des heures où le prix payé par nos jeunes devrait nous inciter, pas seulement à leur envoyer quelques colis, mais à supprimer le conflit par la prise de nos responsabilités personnelles face à la Torah, face au peuple, face à la terre d'Israël qui est le lieu choisi par Lui pour une mission morale que nous avons à assumer.

Nous sommes riches, oui, de cette identité et puissance et morale, et nous ne sommes pas comme un petit chat fragile, abandonné, malheureux, qui se cache à l'abri, ni en Israël ni dans les autres pays.


(photo de l'auteur)

Etudions notre identité, vivons la, prions. Ayons lucidité, force et confiance.
Il est vivant et ne dort pas le Gardien d'Israël.



Le vécu en Israël

La guerre au quotidien
1. Maintenant, le mot "guerre" est utilisé officiellement par le ministre de la Défense.
2. Un accord est signé entre le ministre des Finances et les employeurs: ils verseront le salaire du mois intégralement aux salariés qui n'ont pas pu être au travail pour motifs de guerre. Le gouvernement s'engage à dédommager.
3. En plus des familles, chacun est concerné directement par les victimes, en un petit pays, chacun connaît directement ces familles par les liens de travail, d'écoles, ou de groupe identique à l'armée, etc. C'est la gestion des deuils en ces périodes, ce qui est bien connu, hélas, des Israéliens.
4. Les familles vivent aussi les émotions des enfants qui entrent à l'armée à l'âge normal, des enfants qui sont dans les unités combattantes. Comme psychothérapeute, je rencontre continuellement ces problèmes: que faire de ces émotions difficilement contrôlables, et surtout pour qu'elles n'encombrent pas le jeune qui a besoin d'être soutenu, encouragé mais aussi de pouvoir exprimer la sienne quand c'est nécessaire ou que cela surgit.
Le problème est encore plus aigu chez les mères. Je vous fais part de mon expérience d'aide en ce domaine.
- Ce n'est pas le lieu de se référer en nous au folklore concernant la mère juive (polonaise, sicilienne, tunisienne ou autre). C'est une angoisse réelle face à la possibilité de l'accident, c'est la remontée abdominale du lien primaire et essentiel à l'enfant.
Avec des mères concernées, je réfléchis à ces dynamiques et problèmes. Déjà, la prise de conscience et l'échange rendent ces mouvements internes normaux, permettent de mieux les gérer en trouvant les mots pour le dire, et de découvrir la compréhension chez autrui. Ensuite, une compréhension encore plus profonde peut changer aussi l'axe: aussi de la dramatisation qui caractérise tout notre monde intérieur qui se déroule en films incontrôlables extrémistes comme dans les rêves nocturnes, en réfléchissant on peut orienter vers la vie et le positif ces émotions:
- l'expérience est exacte que (avec l'aide de D.) la mère a porté l'enfant en soi, qu'elle lui a fabriqué le corps et la vie qui dépendaient d'elle, et que c'est la base la plus importante de toute la suite. C'est important que cela soit reconnu par l'homme dans son estime de la femme, ce qui lui enlève à lui, alors, tout sentiment d'infériorité combattif.
- mais la mère n'a pas à ramener l'enfant à ce paradis initial; au contraire, elle a à continuer à lui donner la vie, étape après étape, une fois de plus. Comme le faisait Myriam et les méyalédotes, les accoucheuses en Egypte: faire naître d'étape en étape. Aujourd'hui, la nouvelle étape est celle de l'encouragement, de donner l'assurance qu'il est capable, qu'il est soutenu, qu'on approuve et encourage le rôle noble de défenseur de la vie du peuple. En cela, la mère, accoucheuse et mettant à la vie, a un pouvoir positif considérable. "Mon fils", ce n'est pas "mon bébé" mais "toi que je mets au monde nouveau chaque fois". Ainsi, la mère aide vraiment, aime vraiment, elle est reconnue comme forte (ce qu'elle est de façon extraordinaire dans le monde après le Créateur) et utilisant sa force pour construire et renforcer celle des autres, à l'image de Myriam en Egypte, sauvant Moïse des eaux (sens de son nom). Sans drame destructeur; dans un drame positif et constructeur.
Il est apparu que cette position, vraie, pleine d'estime de l'autre et de soi, aide beaucoup.
5. L'entraide: elle est partout. Les colis sollicités en tous endroits par de multiples associations d'adultes et de jeunes, d'Israéliens et de Juifs d'autres pays. Les téléphones, car rien n'est plus pénible en ces moments de découvriri le silence de proches que l'on pensait attentifs et qui se révèlent ne l'être pas. Les laissés pour compte: vieux et malades qui ne peuvent pas fuir, isolés ou immigrants seuls. C'est si facile de les oublier en fuyant en voiture vers les familles ou les hôtels, ou en prenant ses vacances pour ceux qui sont à l'étranger. Les familles d'accueil sont innombrables.
6. L'humour et l'art. De nombreux artistes professionnels ou non, et jeunes) vont dans les abris des zones menacées et y apportent une distraction humaine. D'autres y apportent des cours d'étude de la Torah. Tout, tout cela, c'est Israël au quotidien.
7. Les journalistes. Phénomène important que l'on découvre. On sait que les médias sont couverts en Israël par une couche de journalistes formant un milieu de copains dont la grande majorité sont de gauche-gauche ou extrême gauche et sympathisants des mouvements pacifistes favorables à la parrtie adverse. Le comble est ceux qui, rapres mais bien connus, qui fournissent à la presse étrangère des fausses informations ou faux films ou écrivent contre Israël. Laissons cette pathologie et revenons au quotidien actuel. L'armée a le droit de censure en temps de guerre et demande, en démocratie, que cela soit fait spontanément pour ne pas avantager l'ennemi, en particulier de ne pas donner les lieux d'impacts des tirs de l'ennemi car il peu ainsi aisémer "rectifier le tir". Or, depuis deux semaines, les radios, continuellement diffusent en temps réel, et les TV, les précisions auditives et visuelles des points précis d'impart, fournissant à l'ennemis les renseignements directs pour mieux tuer.
La radio de l'armée, Galé Tsahem a vouvert ce matin un débat auprès de ses auditeurs pour défendre le droit des journalistes à informer même en ces conditions. La surprise des journalistes a l'antenne fut grande: ils reçurent comme ils l'avaient demandé de multiples appels et fax et "aucun" n'a approuvé leur conduite de défendre la transmission de donner à l'ennemi derrière le droit d'informer et de savoir.
8. La prière. On y croit. Elle est efficace car elle repose sur la droiure et la rectification intérieures, et permet alors à la bénédiction divine et protectrice d'agir. Beaucoup de manifestations de prière sont faites, sans compter les innombrables initiatives individuelles d'étude et de prière. Tous nos lecteurs s'y associent. Je rappelle:
- prière pour les gouvernants: http://www.modia.org/priere/psaume21.html.
- prière pour le peuple en danger et pour ses défenseurs:
http://www.modia.org/priere/psaume10.html.
- prière personnelle pour se mettre en position optimale chaque matin et à chaque instant: http://www.modia.org/priere/expliq3.html.


Relire ici ma page comportant 11 conseils psychologiques
en cas de guerre ou d'attentat, ici.

 


L'étude et les nouvelles au 27 juillet, 2 Av.
Hélas...

en un seul jour...
15hoo
Nombreux tirs sur des villes israéliennes ce matin, grande réduction des opérations; et à l'instant sur la radio demande aux habitants de 7 agglomérations de rejoindre leurs zones abritées (appellation élégante). La réduction de l'activité de Tsahal semble être liée au Conseil des ministres qui discute de la suite à donner à l'opération. L'armée demande un enrôlement massif pour vaincre, le ministre de la Défense et le Cabinet lui refusent (de par orientation idéologique) et rappellent qu'Israël ne veut pas de confrontation avec la Syrie. Ils se contentent de trois compagnies et de revoir suivant les besoins.
L'adjoint de Bin Laden déclare au nom de son organisation qu'ils ne resteront pas sans réagir à ce qui se passe au Liban "et en Palestine" et tient à bien situer le conflit: il n'est pas local, c'est une guerre sainte de l'Islam qui va s'étendre de l'Espagne à l'Irak. Les Occidentaux sont prévenus. Aideront-ils en conséquence Israël? Mais quand le gouvernement israélien fait des pas de danse en avant et en arrière, pourquoi seraient-ils plus royalistes que le roi?

Nos lecteurs, une fois de plus, constatent le réalisme de nos analyses qui ne se laissent pas abuser par les idéologies et les mots faciles qui n'ont qu'une solution ensuite: changer de direction devant la réalité avec laquelle on ne peut tricher.
9 tués et 24 blessés dans la bataille de Bint Jbail au Sud Liban dont plusieurs graves et un combat qui n'a pas encore porté de fruits chez nos troupes alors qu'on annonçait hier qu'ils avaient gagné et qu'on pourrait se retirer puisque l'ennemi avait reçu une leçon qu'il n'oubliera pas et dont il tirera les conséquences. Il suffira de relire les analyses d'hier ci-dessous pour être face à la réalité.

Ce matin, à 10h00, pilonnage massif, aérien et d'artillerie sur les positions du Hesbolah attaquées hier, semblerait indiquer la correction des erreurs d'hier et le commencement d'une opération plus efficace aujourd'hui.
Dans le Cabinet ministériel qui réfléchit ce matin sur la suite sur l'extension ou non de l'opération terrestre, les divergences commencent à apparaître entre les ministres en fonction de leur origine idéologique des partis très différents qu'ils ont lâchés pour constituer de façon opportuniste le parti Qadimah.
Le seul site qui soit localisé en Israël à la frontière libanaise, à Métula filme les tirs des deux côtés et vous les montre sur Mena: http://www.menapress.com/


LES PRINCIPAUX POINTS DE LA CRISE ET REMEDES,
en tenant compte DES ANALYSES DES EXPERTS

- Les renseignements ont bien fonctionné en estimant l'importance du bastion de Bint Jbail (et de quelques autres près de la frontière) mais ils n'ont pas bien fonctionné car ils ont sous-estimé la qualité de la préparation du Hesbollah comme armée et non comme groupuscules, une armée parfaitement entraînée; sous estimé le nombre de combattants dans et autour du bastion de Bint Jbail.
- Le commandement militaire n'a pas bien fonctionné car il n'a pas envoyé suffisamment d'unités pour affronter ce bastion difficile et a ainsi mis en péril l'unité engagée. Il aurait dû également préparer l'opération par une action d'aviation et d'artillerie intensive avant la mise en route de l'infanterie.
- L'unité s'est comportée avec compétence et prudence, elle a neutralisé plus de 150 adversaires mais a aussi perdu 9 soldats et a eu plus de 20 blessés.
- Le commandement politique gouvernemental a sans aucun doute de bonnes intentions, mais il a fonctionné dans l'incohérence, les hésitations, les contradictions qui ont dopé l'adversaire sur sa supériorité par rapport à un ennemi qui continue à faire des coups d'éclats mais est faible et se replie (affirmations qu'on nettoierait le Liban du Hesbollah, que ces derniers comprendraient par eux-mêmes leur erreur en interprétant comme faiblesse la patience et la pondération d'Israël, et les propositions de paix contenues dans le retrait des territoires déjà réalisé à Gouch Katif et en préparation sur la Judée et Samarie. L'échec est total au niveau de l'idéologie, de la stratégie et de la tactique: cette orientation depuis Oslo n'a fait qu'emplir les cimetières de soldats et civils israéliens, doper l'adversaire par nous-mêmes et le radicaliser et créer ainsi un axe hostile fort depuis l'Iran, la Syrie, le Liban, Gaza et, il faut dire la vérité, l'identification renforcée des Arabes israéliens à la cause de l'islam extrémiste vue comme libérateur du peuple et du territoire, et même de l'expansion de l'Islam sur l'Occident; le conflit contre Israël se comportant ainsi en complice de sa propre défaite étant interprété comme un test contre l'Occident et la première étape réussie.
-
La direction politique israélienne et peut-être aussi militaire se coupent de la compréhension des luttes actuelles, centrées autour du combat des identités alors qu'elle n'en fait qu'un combat de stratégie militaire comme il y a deux siècles.
- Elle commet une autre erreur encore plus grave: dans le particularisme du peuple juif tant interne qu'aux yeux des nations qui en ont bien conscience, le peuple juif ne recevra son droit à l'existence pacifique de la part des autres que s'il est un foyer évident et exemplaire de ce qu'il prétend être, sur le plan de la justice humaine et sociale, et non pas seulement comme il s'oriente actuellement dans le gouvernement effectif de sa société: comme une société sauvage selon le modèle américain envisagé sous son pire côté (et non selon ses bons côtés): une exploitation économique visant à constituer l'enrichissement de quelques grosses fortunes liées au politiciens, au prix d'un système économique n'assurant ni l'éducation, ni la formation, ni la prise en charge des anciens et créant une couche immense de la population en pauvres démunis. Face à un environnement actuel qui - comme le Hesbollah- fonde sa légitimité sur l'image morale dans le secteur éducatif et social, et face à une idéologie islamique basant sa légitimité (comme hier les Chrétiens) sur le stéréotypique raciste des Juifs étant de exploiteurs, menteurs, voleurs, corrupteurs, falsificateurs de la parole de D.ieu. Face à cela, la direction idéologique lamentable actuelle en Israël, résumée dans la philosophie d'Oslo et Qadima, est l'outil tactique le plus coopérant à la destruction souhaitée par l'environnement hostile.
- face à cela, Israël n'obtiendra qu'un soutien instable de la part des pays occidentaux qui se savent effectivement aussi menacés par ce type actuel d'islam, mais ils participent profondément du même antisémitisme créé par l'enseignement séculaire du mépris diffusé par le christianisme et dont le sommet et l'aboutissement ont été Auschwitz comme fleur de cette phase de civilisation. Encore une fois, la signification anthropologique et historique est fondamentale aujourd'hui pour toutes les nations. Elle doit simplement être gérée et non pas approuvée ou refusée idéologiquement.
J'avais déjà tiré la sonnette d'alarme il y a plus de 10 ans dans des publications scientifiques, faisant remarquer que dans les milliers d'articles des spécialistes publiés sur le terrorisme, il n'y en avait pratiquement aucun sur la psychologie et l'anthropologie du terroriste mais l'ensemble était militaire ou politique au sens le plus strict.

Perspectives
- L'armée peut corriger ses erreurs; elle est fiable comme instrument obéissant à l'échelon politique démocratique, le peuple est très patient et uni autour de l'armée qui est populaire, la jeunesse est idéaliste et veut servir son pays et coopérer et prête aux sacrifices s'il le faut.
- Il est peu probable que la seule équipe au pouvoir en Israël soit capable de se rénover face à ses erreurs.
- Le gouvernement d'Israël n'est que le reflet de ce qui se passe dans le peuple et il ne peut pas devenir un bouc émissaire. La correction doit venir du peuple. Cela veut dire d'abord de ceux qui connaissent les dossiers de l'histoire du peuple et de son identité: ceux qui ont étudié la Torah, civils et rabbins. Or, actuellement, le peuple est matraqué par les divisions et lachages que les leaders spirituels ont commis envers lui lors de l'affaire de Gouch Katif, les leaders rabbiniques se cloisonnent entre eux au lieu de s'affronter ensemble à la crise collective, d'autres cherchent le salut en des miracles surgissant de rabbins miraculeux ou messianiques, et le peuple est en état d'hospitalisation urgente par manque de nourriture et d'éducation.
- Ce n'est que par là que le salut viendra:
de la part des gouvernants: une justice sociale et éducative et une prise en compte de la réalité environnante. L'éducation du peuple dans son identité et ses valeurs. La coopération rabbinique de toutes tendances à ce bien collectif sans viser d'abord la fonctionnarisation de ces éducateurs qui perdent alors tout pouvoir d'enseigner dès que la société dirigeante devient délinquante.
- Ce problème ne se limite pas à l'échelon de la population qui vit déjà sur la terre d'Israël. Le problème est plus aigü encore dans la diaspora qui est exangue dans l'assimilation et qui n'est guère mobilisée chez ses éducateurs pour réunir le peuple sur la terre que le Créateur leur a donné pour y vivre selon un projet moral, alors que ces mots sont priés et étudiés continuellement.
Ce qui se passe donc en Israël est l'abcès de tout ce qui se passe dans l'ensemble du peuple juif. Les adversaires ne sont que des épines -comme disent nos textes- qui doivent nous ramener à nos fidélités. Il n'y a pas d'espoir dans leur extermination ni dans notre désir de les voir changer tant que nous ne changerons pas nous-mêmes, nos dossiers historiques éclairés pas la Torah dans tous nos textes sont clairs: pourquoi n'ouvrons-nous pas nous oreilles à ce que nous enseignons et prions? Chémâ Israël,(écoute et intègre en action, Israël) tout est là. Il n'y a pas de silence de D.ieu, c'est nous qui ne pilotons pas l'avion avec sagesse. C'est au niveau de chacun que nous pouvons rectifier et cela sera efficace. Il aurait suffi que quelques uns agissent en ce sens à Sodome pour sauver la situation. Dans l'histoire, il y a des heures ou la collectivité dévie et produit des catastrophes comme dans un avion ou les passagers et les pilotes feraient n'importe quoi: c'est le cas aujourd'hui chez nous.
Nous avons tout pour réagir, pour améliorer, pour être heureux sur la bonne terre reçue comme nous le disons sans cesse. C'est facile, c'est doux et bon. Qadima (en avant, en hébreu)! Arrêtons de falsifier les mots et les actes.




Les nouvelles au 27 juillet, 2 Av.
15h30. Nombreux blessés parmi les soldats israéliens; certaines dépêches parlent de 13 tués. Il y aurait de nombreux tués côté Hesbollah. Bizarrement, Olmert aurait fixé un nouvel objectif: seulement une bande neutralisée de 2 km entre le Nord d'Israël et le Hesbollah qui, selon le plan de Chirac, ne serait pas désarmé. Cela à l'heure où le problème n'est pas le passage de l'infanterie mais les missiles et roquettes qui frappent l'intérieur du pays bien au delà de 2 km et à Gaza les tunnels qui se moquent d'une distance de 2 km: on ne comprend plus rien à ces propostions toujours plus à la baisse du gouvernement dans les objectifs., ce qui renforce l'adversaire dont on reconnaît ainsi la puissance et en se fermant les yeux subitement sur ceux qui les arment et entraînent..

13h00. Tsahal déclare qu'elle est surprise par le fait que le Hesbollah est en fait une armée possédant les équipements les plus modernes, avec un hzut niveau d'entrainement et de qualité de combat. Le résultat est que le combat dure depuis 8 heures avec une forte intensité et des blessés. Cela indique nettement que l'Iran est derrière (contrairement aux déclarations de Péres répétées que l'on ne prend pas ce fait en question) et que les services de renseignement d'Israël n'étaient pas au point, cela justement par la fuite d'Israël du Sud Liban par Baraq.L'équipe dirigeante d'ISraël continue à déclarer qu'elle ne veut pas entrer véritablement au Liban, ce qui est pour le Hesbollah la reconnaissance de sa supériorité. Difficile de prévoir ce que tout cela va produire.
Pour compliquer encore, les nations utilisent une erreur grave d'Israël qui a bombardé une garnison de la force internationale de l'ONU faisant 4 tués; elles condamnent et la France qui se place en animatrice de la future force internationale déclare tout simplement qu'elle... ne désarmera pas le Hesbollah: elle en sera donc le bouclier empêchant Israel de réagir. Que le Ciel inspire nos dirigeants et que Olmert traite ces problèmes au lieu de penser encore à la prochaine expulsion des Juifs de Judée Samarie.

12h00. La bataille de Bind Jeil, présentée comme une victoire réglée bien que locale, a reprise avec forte intensité car le Hesbollah fait venir des combattants depuis les alentours pour ne pas faire de cette bataille un échec mais une victoire ou une lutte apre. Parallèlement, plus de 30 roquettes sur les villes du Nord d'Israël: l'opération est loin d'être terminée, ce que les USA ont compris
8h00. Après la visite de Rice, nous pouvons dire que nous avons entendu tout et le contraire suivant les lieux des déclarations ou le timing différent. Il en ressort que les USA ne réussissent pas à obtenir du Liban une coupure décisive d'avec le Hesbollah.
Ce dernier a révélé qu'il a été surpris de l'ampleur de l'attaque d'Israël après l'enlèvement des deux soldats et de l'ampleur de la campagne internationale entreprise par Israël ensuite, et que tout cela est disproportionné, selon leurs termes. Il annonce qu'il va tirer sur les villes au Sud de Haïfa. Sur son arsenal de 12000 missiles, Israël en aurai détruit environ 2000 (beaucoup ou peu). 80 ont été tirés hier.
Israel est entré à Gaza avec plus de 50 chars et soutenu par l'aviation suite à des tirs contre Israël.
Les affirmations répétées de Péres qu'Israël ne souhaite aucunement une opération de grande envergure au Liban, ni une confrontation avec la Syrie et l'Iran ont bien fait comprendre au Lilan qu'Israël espère affaiblir le Hesbollah localement le long de la frontière ou par des bombardements destructueurs dans tout le pays mais n'ira pas au bout de son ambition de réduire le Hesbollah; donc le Liban se retrouvera comme avant et avec le Hesbollah et avec la Syrie et le Liban. Dans ce contexte, le Liban ne peut pas s'engager avec Israël, c'est évident. Il s'ensuit aussi que les Européens qui pensent d'abord à leurs clientèles arabes commencent à refuser de participer à la force internationale de protection d'Israël.
Il reste les USA qui affirment qu'ils seront capables de constituer la force internationale de protection. Mais on ne parle quasiment plus du désarmement du Hesbollah. Israël se noie dans ses contradictions et reculs, basés sur une idéologie fluctuante chez nos gouvernants qui avaient besoin de cette opération mais ont déjà perdu l'ambition de la neutralisation du Hesbollah comme puissance et bras armé de la Syrie et de l'Iran, ce qui est sa seule réalité.
C'est donner, en tout cela, une grande victoire à l'Iran dans sa stratégie à long terme d'éviction d'Israël du Proche Orient et l'Iran se sent confortée par les manifestations pr-Hesbollah dans de nombreux pays arabes.
Sheybani, l'ambassadeur de l'Iran à Beyrouth déclare que cette guerre est le commencement de la fin pour Israël. Netanyahou va plus loin dans l'analyse et a déclaré: cette guerre est un test pour l'Iran qui juge par là de la capacité de l'Occident de se défendre ou non contre ses attaques.
L'Occident parait, dans ce contexte, comme peureux, incertain, peu courageux. Et retombant dans son défaut majeur: ne pas contribuer à la politique américaine même si les USA ont raison en l'occurence.
En Israël, premiers signes de contestations envers le gouvernement: l'extrême gauche bien sûr mais aussi les villes attaquées que le gouvernement de dédommage pas et ne classe pas en zone de dommages de guerre, ce qui est scandaleusement injuste pour le seul motif du gain économique que cela représente de ne pas les aider. Un scandale sans coeur, bien caractéristique de cette classe politique.
Les collectivités locales ont rappelées leur patience en raison de la guerre mais leur détermination dans le combat économiquement vital. D'ici peu, le front social et politique risque de s'enflammer vigoureusement, surtout si l'unité nationale constate que les objectifs n'ont pas été atteints.
Rice est repartie en disant que Bush ne met pas de limite à l'offensive d'Israël, mais elle laisse nos dirigeants dans leurs indécisions. Et les critiques commencent à se montrer sévères sur les lacunes politico-militaires constatées.

Dans ce contexte, on ne peut qu'être inquiets sur la détermination à aller jusqu'à la libération de nos prisonniers kidnappés puisqu'on tient à se limiter tant.
Dans ce contexte global qu'on ne peut définir que comme "confusion", ce conflit est une occasion pour la France et l'Allemagne de reprendre pied au Proche-Orient et de tenter d'y supplanter les USA, au moins dans l'efficacité diplomatique qui ne peut que se traduire par de juteux et immenses contrats commerciaux. La guerre sur la suprématie économique entre l'Europe et les USA trouve une occasion remarquable, et on oublie que cet Occident est vu comme un ennemi global par les extrêmistes islamiques. Dans ce contexte, et dans son incapacité à en terminer sur le terrain, Israël mène une campagne envers la France tous azimuths (gouvernement, opinion publique et communauté juive). La famille de Guilat Chavit en espère la libération de leur fils.
Tout cela fait dire au Hesbollah (et derrière lui à la Syrie et à l'Iran) qu'il est solide et incontournable. Et, pour ce camp, cela ne veut pas dire s'orienter vers des négociations mais avancer vers la fragilisation puis la disparition d'Israël, et cela comme marche dans la lutte globale contre l'Occident dominateur et non islamique.
Soyons très réalistes: une classe israélienne s'occupe d'une chose, l'image de hight-tech de sociétés israéliennes et leur achat pour plus de 4 milliards de dollards par des société américaines. Il est évident que c'est cela la seule réalité du monde, le seul objectif de l'humanité et de la vie, n'est-ce pas? Et qu'il y a toutes les raisons mêmes de refuser de résoudre les problèmes de la misère qui s'accentue dans une société où les élites ont un seul objectif: ressembler aux USA. Et, en cela haïe d'autant plus par l'environnement musulman qui s'estime reposer sur d'autres valeurs. Ce qui est certain en tout cela, une fois de plus, c'est que les dimensions anthropologiques qui sont essentielles dans ce conflit, ne sont aucunement prises en compte par les experts qui entourent les gouvernants d'Israël. Une erreur colossale à l'heure de cette importance mondiale.
Et le monde idéologique toraïque et spirituel en Israël ne réussit toujours pas à retrouver son souffle et ses messages éducatifs dans le contexte présent, ni à éclairer sur ce qui pourrait aider le peuple et les gouvernants en ce domaine.
Le repli est immense vers la fonctionnarisation, la défense du statut et la seule demande de subsides. Et il n'y a aucun signe actuellement de recherche commune pour formuler ensemble des messages spirituels ou éducatifs que l'ensemble de la nation attend. Même pour les appels à la prière pour la nation en raison de la situation, l'ensemble de l'évantail ne se présente pas uni.
La confusion globale dans le pilotage n'est que le résultat de ce qui se passe au coeur. Une raison de plus pour prier familialement pour tous nos dirigeants, de tous types.

La guerre continue, identique: , le Hesbollah annonce qu'il approche de la victoire et de violents combats au Sud Liban traduisent une avancée d'Israël spécialement dans la région de Bint Jbeil où il y a eu une première défaite du Hesbollah et victoire locale d'Israël importante pour le moral mais, objectivement, sans destruction décisive globale du Hesbollah (preuve, rien que ce matin, 30 roquettes sont tombées sur le Nord d'Israël), et déjà l'armée déclare bizarrement aux oreilles de l'ennemi qu'elle quittera ce lieu conquis (lien), affirmations de victoire imminente et définitive, démenties par les chutes de missiles, blessés, morts, ruines, soutien aux victimes et réfugiés. Israël entre de plus en plus dans des combats très difficiles sur le terrain libanais.
Face à l'impuissance et aux critiques, les puissances rivalisent pour reprendre l'initiative. Les projets se précisent, se refusent et se multiplient. Le plan israélien a les priorités connues: retour des kidnapés, recul du HEsbollah, désarmement du HEsbollah par le Liban, accord pour une force internationale de protection. Les USA vont en ce sens. Le Liban a refusé à Rice cette optique et exige d'abord l'arrêt du feu, puis de simples négociations vers les autres conditions et des échangés symétriques de prisonniers.
Les USA changent un peu leur discours public envers Israël, ce n'est plus seulement le soutien à Israël victime mais aussi un discours admissible par les autres pays surtout arabes: mettre en avant la souffrance des civils libanais et la nécéssité d'arrêter un désastre humanitaire chez les non-Israéliens. C'est un changement considérable dans la ligne qui est aussi une pression sur Israël: terminez rapidement contre le HEsbollah (ce que Israël ne parvient pas à réaliser) ou sinon vous serez en position internationale minoritaire.
Stupéfiant dans ce contexte: Olmert est allé rendre visite à ceux qu'il a expulsés de Gouch Katif et sont encore réfugiés sous des tentes et leur a annoncé que la seconde étape de l'expulsion, celle des Juifs de Judée et Samarie est toujours à l'ordre du jour pour lui. Une nouvelle qui va remonter le moral du Hesbollah et de ses combattants!
Nous sommes surtout, auprès de nos jeunes, tous unis. Pour eux, j'ai écrit un poème du coeur. Par amitié pour eux, allez ici le lire, il vous donnera de l'espoir à vous aussi (avec quelques belles photos pour mieux ressentir):
POUR SOUTENIR NOS PRISONNIERS, ICI




La guerre par son bilan en chiffres
mis à jour au 27 juillet 2006.
Le commandant de la région Nord déclare: "à mon grand regret, il y aura encore beaucoup de blessés et l'opération est loin d'être finie. La vie humaine est importante mais maintenant nous sommes en guerre et ce n'est pas le moment de compter les morts mais de combattre. Nous compterons après". Les réservistes sont rappelés pour une opération terrestre au Liban.


En Israël:

Toute la région du centre du pays, et autour de Jérusalem, est calme et ordinaire.
Nombre de citoyens israéliens tués depuis le début de l'opération: 53
Nombre de citoyens israéliens blessés depuis le début de l'opération: 600 (114 ces derniers jours)
Nombre de roquettes reçues par les localités israéliennes du Nord d'Israël depuis le début des attaques du Hesbollah en 13 jours:2400
La roquette 220 mm sur Haïfa contient de 20000 à 40000 billes d'acier capables de traverser les murs de béton des abris. Ce n'est pas rien. Vous comprenez ainsi pourquoi les gens fuient.

Nombre de roquettes reçues par ville du Nord d'Israël depuis le début des attaques du Hesbollah en 14 jours: 1525
Naharia: 254. Safed, Tsfat: 202. Maâlote et région: 149. Kyriat Chémona: 144. Roch Pina et alentours: 72. Carmiel: 65. Haïfa: 48. Tibériade 36. etc.
.
Nombre d'intervention des services de secours infirmiers suite aux tirs en Israël: 894.

Nombre de personnes déplacées: par dizaines de milliers depuis le Nord. Ajoutons les expulsés de Gouch Katif, par nous. Et Olmert vient d'annoncer que la suite de son programme d'expulsion des Juifs (Judée-Samarie) reste à l'ordre du jour!!!!!!!!!!!!!! Humour cynique; il est allé l'annoncer en visitant ceux qu'il a expulsés et qui vivent encore en un village de tentes de réfugiés sans logement. Comme s'il a du temps pour penser à ce nouveau plan qui doit plaire beaucoup aux combattants du Hesbollah et les doper dans leur combat contre les Israéliens.
Sondage de Yediyote aharonote:
86% estiment que l'opération est valable.
58% estiment que la prochaine étape sera de détruire le Hesbolla, 23% de l'éloigner, 17% d'arrêter les opérations et de négocier.
Concernant le pilotage d'Olmert en cette opération: assez bon 44%, très bon 34%, mauvais 17%.
Concernant le pilotage de Péretz, ministre de la Défense, en cette opération: assez bon 42 %, très bon 30%, mauvais 23%.
Concernant l'armée Tshal en cette opération: assez bon 62%, très bon 25%, mauvais 9%.

Au Liban
Opérations militaires importantes: 27
Opérations aériennes sur le Liban: 1647
Nombre de cibles du Hesbollah détruites depuis le début de l'opération: 1000
Nombre de tués au Liban: 419
Nombre de blessés: 850
Nombre de réfugiés: 500.000. 20% de la population libanaise seraient réfugiés.
Destruction totale des autoroutes, stations d'essences; et partielle des centrales énergétiques
Destruction partielle de l'aéroport de Beyrouth et de nombreux immeubles d'habitation des quartiers du Hesbollah, et des ports de Tripoli, Tsour, Sidon.

24 tonnes de bombes lancées en un seul bombardement sur le lieu présumé de résidence de Nasrallah dans des abris souterrains.

Selon Yahoo France, " Le président libanais Emile Lahoud a démenti jeudi toute manipulation du Hezbollah par la Syrie et l'Iran, saluant la collaboration des ministres du Hezbollah au sein du gouvernement libanais dans la gestion de la crise au Liban. Interrogé depuis Beyrouth par France-Info jeudi sur l'implication de la Syrie et du Liban dans les tirs de roquette du Hezbollah sur le nord d'Israël, Emile Lahoud a répondu: "Ce n'est pas vrai. Le Hezbollah est très respecté dans tous les pays arabes". http://fr.news.yahoo.com/20072006/5/la-hezbollah-tres-respecte-dans-les-pays-arabes-selon-le.html
Si cela est exact, le Président libanais s'est placé en coopérant du mouvement terroriste attaquant IsraËl et risque alors de supporter avec moins de ménagement les coups dans cette guerre.

N'oublions jamais le psaume 16 réajustant à la sérénité et force du Créateur:
http://www.modia.org/priere/psaume16.html.



Evolution psychologique peu favorable de la gestion de la guerre par l'équipe Olmert: inefficacité sur le terrain (communiqués d'avancée vers la victoire par la perte de puissance de tir du Hesbollan, et démentis par le faits: 80 roquettes sur le Nord et particulièrement Haïfa avec tués), mais, surtout reprise de la psychologie alternante typique de la direction de Olmert et de son équipe: on déverse régulièrement les communiqés contradictoires qu'on ira jusqu'au bout, puis que Bush laisse seulement une semaine pour en finir; et surtout on s'affirme en "nous" sommes décidés, et à nouveau en valets du patron étranger sur une question aussi vitale, avec un coût économique collossal, les victimes, la non destruction de la puissance du Hesbollah à la porte d'Israël et tirant et tuant; bien plus, on déclare qu'on n'a pas l'intention de mettre en cause la Syrie après avoir accusé directement et la Syrie et l'Iran comme véritables commanditaires et fournisseurs d'armes et d'ordres, une vraie pagaille qui est certainement bien entendue chez l'adversaire. De plus, malgré les prescriptions de la censure sur l'interdiction de diffuser des renseignements précis sur les chutes des roquettes car cela permet au Hesbollah de perfectionner les réglages, les radios et TV fournissent à foison ces renseignements à l'ennemi. Bref, on retrouve le style de l'équipe d'avant Gouch Katif.
Bref, on s'est mis au garde à vous avant l'arrivée de Rice qui va venir deux fois pour contrôler ses ordres. Et Bush a déjà déclaré qu'il n'a pas envie d'entrer dans une force d'interposition entre Israël et l'adversaire: il s'embourbe en Irak, a encouragé Israël et semble maintenant retirer un peu son épingle du jeu alors qu'il est le seul véritable appui fiable. Le seul problème est la non stabilité de la position israélienne car elle seule encourage les manques de résolution de Bush. On semble compter seulement sur un coup magique qui décapiterait le Hesbollah par la liquidation de Nasrallah, mais tous les experts déclarent que ses troupes sont une une véritable armée compétente, et surtout très organisée en autonomie de multiples sections qui peuvent très continuer sans la direction formelle d'un seul homme qui serait d'ailleurs remplacé.
Ajoutons enfin que, dans ce contexte, les extrémistes de gauche commencent à manifester ouvertement pour l'ennemi avec les députés arabes et les commentaires des médias expriment qu'on n'a pas entendu une seule voix des Arabes israéliens condamnant les faits et tueries du Hesbollah qu'ils soutiennent.
Donc un grand problème évident pour Israël; le maire de Haïfa lance un SOS à Olmert devant l'augmentation des tensions entre Arabes et Juifs israéliens dans sa ville. Sur ce point, c'est aussi l'effondrement de la promesse d'Olmert qu'après Gouch Katif d'où on aurait retiré la coexistence d'Arabes et de Juifs, il n'y aurait plus de problèmes internes avec les Arabes. Et Haïfa était la ville phare de la gauche, avec Mitsna, déclarant que ces plans d'Oslo étaient l'avenir, comme à Haïfa: on fait revenir les terroristes de Tunis, puis on les installe sur place, puis on les arme, puis on déclare que c'est la coexistence (preuve: un Nobel de la Paix). Et le cauchemar éclate, et plus de mille ISraéliens tués par ces folies, sans aucun sentiment de culpabilité ni regret. Au contraire, on persévère sur une autre piste: on se sépare en leur donnant la terre d'Israël; et le cauchemar continue, alors on donne plus; il ne reste plus que Haïfa pour dire que le rêve était bon. Et HAïfa craque.
.On se retrouve au point de départ, mais après les cimetières remplis et la guerre. Et on sedit pacifiste. Et Omert persévère: il va envoyer Péres, chef de cette ligne polituqe parler aux nations du monde au nom de son gouvernement. Un illogisme total pour demander aux nations de nous défendre contre ceux qu'on a attirés et armés, en en donnant la parole à Péres!!
Avec un fait nouveau en plus, pendant cette guerre, après 10 jours, maintenant la preuve publique d'une hésitation dans les décisions, dans la volonté d'aller déloger le Hesbollah et dans l'efficacité et dans l'autonomie. On risque ainsi de faire tomber comme un château de cartes le soutien que la communauté internationale avait accordé. Qui se montre faible et indéterminé, est abandonné. L'Iran a compris cela depuis longtemps et est crainte pour cela.
Alors, devant la catastrophe, le maire actuel de Haïfa, pourtant proche de OImert, demande que sa ville atteinte par les tirs et donc entreprises fermant soit déclarée "zone d'urgence", ce qui permettrait aux travailleurs de toucher leurs salaires comme en tant de guerre au lieu de tout perdre comme maintenant et de risquer en plus d'être renvoyés, mais le gouvernement ne veut pas franchir ce pas de réalité simplement pour des raisons de budget; or le maire sait que ce sera encore plus difficile de l'obtenir après la guerre. Impasse.

Dans ce contexte, les puissances économiques internes commencent aussi à ruer dans les brancards: les employeurs déclarent contre une perte de 2 millards de chéqels de leur économie sans parler des destruction et réclament des mesures à Olmert. La pression sur son équipe augmente en fonction de ses hésitations.
La presse internation revient sur le même mot: Israël "hésite" et, contrairement à sa ligne constante de ne pas s'en remettre aux forces internationales de séparation, toujours favorables à l'adversaire, subitement Israël revient à cette option, ce qui ne peut être interprété que comme une grande faiblesse dans les résultats de son action et de l'opération entreprise.

Autre point actuel: la position de valet que prennent les gouvernements successifs d'Israël la dessert considérablement. A 20h00 sur les informations de la TV2 retransmises sur les radios par celle de l'armée: le grand expert de la TV déclare: "les USA -devant les impuissances d'Israël ou sa non volonté d'aller de l'avant- risquent de la lâcher". Graves inquiétude sur la gestion de l'équipe Olmert; pourvu que ses erreurs et son impuissance nationale de gestion avant et pendant Gouch Katif, ne se continuent pas. Il ne suffit pas de dire que le gouvernement compte sur le moral du peuple, l'inverse s'impose aussi. Les commentateurs remarquent aussi qu'après une semaine où Olmert n'utilisait pas le mot "Liban" et agissait comme si cet Etat n'existait pas, il d'clare subitement qu'il n'a pas l'intention d'attaquer ni le Liban ni la Syrie. Ce qui préoccupe, ce sont ces variations. Et l'émissoin de Tv déclare clairement: "il n'y a pas de politique gouvernementale (lo médinioute médinite)". Bref, je vous retransmets ce que les Israéliens entendent: tout le contraire de la part des hautes autorités. C'est l'adversaire qui reçoit un cadeau par ces gouvernants contradictoires.
Lors de la reprise de la politique, cela risque d'être mouvementé et de sérieuses demandes de comptes.
La confusion: les autorités militaires (en dépit de l'aggravation des tirs contre Israël) déclarent que le Hesbollah est en mauvaise posture, et qu'il y a le risque que la Bande de Gaza s'enflamme comme le Sud Liban.
Bien entendu, la majorité quasi totale du peuple est unie avec les combattants courageux (hormis les Arabes israéliens et l'extrême gauche). Ils se battent, risquent mais pour laquelle de ces politiques changeantes?!
Cela redouble infiniment notre affection envers eux.
Ayons confiance quand même comme toujours, on n'a pas le choix. Améliorons à notre minuscule niveau et par la prière pour tous.

Communiqué sanitaire: aggravation de la santé de Ariel Sharon.



Article de Philippe Val dans Charlie hebdo du 19 juillet 2006


"Aux Israéliens, il n’arrive jamais rien. Ils vivent heureux et en sécurité, entourés de voisins charmants qui s’appellent Syrie, Hezbollah, Hamas. Ces braves gens ne feraient jamais de mal à une mouche.

Mais comme l’Israélien a le fond méchant, il passe son temps à massacrer et à emprisonner les enfants des voisins.

Le leader chiite Hassan Nasrallah est un héros au sourire si doux. Il vient juste de foutre le feu à la région, mais évidemment, c’est de la faute d’Israël.

Israël n’est jamais agressé. Israël n’est jamais en danger. Israël a toujours tort.

La cruauté ontologique de l’Israélien, au fond, est rassurante. Elle permet de mesurer à quel point on est du côté du bien, de la générosité, de l’irréprochable.

Vous voulez qu’on vous trouve sympa et militant d’une gauche couillue et courageuse, portez un tee-shirt du Hamas à Paris-Plage.

Que l’on critique les décisions du gouvernement israélien, qu’on juge les ripostes excessives ou non, c’est une chose.

Et qu’on se donne au moins la peine de rappeler que le camp adverse - en l’occurrence de Hezbollah et sa jonction avec le Hamas - a aussi quelques responsabilités dans l’histoire.

Pour les ambitions du Hezbollah - à savoir, fédérer pour le compte de l’Iran une grande force panislamiste - , une paix entre israéliens et palestiniens seraient une catastrophe.

Ils font donc tout pour qu’une guerre fédératrice éclate, pendant laquelle l’Iran se hâtera d’achever son projet nucléaire. Qu’on parle de réalité, au lieu d’en taire sans cesse la moitié.

A moins d’annoncer la couleur et d’avouer qu’on travaille dans un organe de propagande. Ce qui n’est pas le cas de Charlie.

Philippe Val".





6. LES DIMENSIONS SOCIALES REVELATRICES DE CETTE GUERRE

1. Je ne développerai pas la dimension militaire car il n'y a pas de véritable évolution sur le terrain qui changerait vraiment les données. Chaque camp peut continuer à dire qu'il progresse et que ce sera très difficile et long. Dans les analyses ci-dessous vous avez les pièces de ces dimensions. La proposition de cesser le feu d'une grande partie des organisations terroristes de Gaza n'a pas de valeur car elle est partielle et ils ne parlent pas de rendre les kidnapés, mais de voir cela au cours de négociations ultérieures, voie qu'Israël refuse. C'est donc uniquement de la guerre psychologique internationale. Et, la guerre ne fut pas loin même ce Chabbate pour des familles recevant les roquettes (lien ici sur Haaretz)

2. A Tel Aviv, lieu de toutes les manifestations scandaleuses et exhibitionnistes quand il y en a en Israël, et il y en a, quelques milliers d'extrémistes de gauche, collaborateurs engagés et enragés auprès des Palestiniens contre leur Etat Israël, ont défilé avec leurs slogans identiques à ceux des capitales arabes et bien entendu avec les députés arabes anti-israéliens et protégés par l'immunité. En aucun pays de telles actions ne seraient tolérées.
3. Les journaux ont inséré de multiples listes de noms et téléphone de personnes ou familles proposant d'héberger les familles des zones menacées. Magnifique entraide. Personnellement, dans les moments d'attentats à Jérusalem, je suis sur le terrain et aide psychologiquement les familles désemparées non prises en charge; en ce moment, je réponds téléphoniquement à des personnes aidantes et qui ont besoin de soutien ou supervision ou conseils sur la relation à assurer aux réfugiés. De nombreux groupes aussi de bénévoles non structurés vont dans les abris chanter, visiter, organiser des cours de Torah ou l'étude de la page quotidienne du Talmud (Daf yomi). Et les contacts amicaux envers les familles de soldats enrôlés. C'est le premier niveau d'Action. A ce niveau, un grand mélange des populations très positif... une amélioration due aux ennemis!
4. Second niveau: matériel. De multiples associations d'entraide ont eu le coeur de se grouper et non de rivaliser, afin d'améliorer leur efficacité pour assurer repas, coucher pour de multiples isolés ou vieillards ou malades qui toujours sont les abandonnés. C'est le point fort dans la volonté et faible de par la faute du gouvernement. En effet, l'efficacité de ce niveau dépend de la coordination avec le Ministère des affaires sociales (ha réva'ha) mais, de la même façon que le gouvernement ne s'est pas soucié de la paupérisation faisant boule de neige, il n'a même pas éprouvé le besoin de nommer un ministre pour ce ministère; il s'en "fout" car ils ne représentent pas un pouvoir d'argent lié au pouvoir, un scandale et il continue en cette situation de guerre. Les grandes associations protestent de ce fait sur les ondes, et je ne fais que vous transmettre leur cri de colère. Elles protestent aussi sur la rétention des fonds que réalisent ces organismes officiels et déclarent que ce n'est pas le moment d'ouvrir le dossier de protestation mais que le temps viendra. En fait, on ne peut pas prendre prétexte de cela pour ne pas donner, ce serait de l'hypocrisie vicieuse. Au contraire, c'est la générosité gratuite qui parviendra à changer les coeurs de ces politiciens qui ont mené le peuple au bord de la catastrophe.

5. C'est à cette heure que l'on mesure ce qui manque à Israël:
- ce n'est pas le don circonscrit de quelques euros ou dollars de solidarité qui suffira à sauver Israël. Il le faut mais ce n'est pas le problème central.
- ce n'est pas la venue de quelques délégations de responsables communautaires de très nombreux pays de l'étranger qui changera quoi que ce soit en profondeur, ils repartent après quelques jours ayant occupé le temps des dirigeants officiels surchargés par la guerre et devant trouver encore du temps pour les recevoir et ils repartent après avoir distribué quelques sommes. Cela est bon pour ces responsables, pour l'éducation de leurs mandants et pour le symbole des liens, mais en vérité seule la présence sur la terre d'Israël en permanence pour améliorer et bâtir, seule, peut transformer effectivement dans le sens souhaité. Le reste n'est que du vernis sur les ongles au lieu d'agir vraiment là où le coeur d'Israël est menacé. Dire cette vérité, c'est justement respecter chacun dans leur puissance et leur valeur qui manque autant qu'un composant chimique dans le sang. Le salut ne viendra que de la qualité de l'intériorité mais seulement aussi si elle est animée dans la réalité sur place. Le Ciel nous a donné cette terre, elle est abandonnée par une immense partie du peuple et les ennemis ne s'en privent pas d'en tirer les conclusions devant la vulnérabilité que cela représente.
La même approche et exidence d'amélioration dans la logique intérieure peut être appliquée à nous qui vivons sur la terre d'Israël:
- il ne suffit pas de suivre en spectateur de TV les incessantes émissions et de suivre avec angoisse les combattants connus, si nous ne combattons pas en nous ce qui nous détruit, à commencer par la haine de notre tradition ou des groupes sociologiques différents de nous. Comme dit un champ très prenant: "malkénou, avinou, coulanou ké é'had (notre Roi, notre Père, nous tous comme un seul".
- Les journaux publient aussi la situation familiale des membres du gouvernement dont les enfants ne sont pas en Israël mais font carrière ailleurs, sans compter la fille du Premier ministre manifestant contre l'armée à Tel Aviv. Je ne fais que vous retransmettre ce qui se passe ici et est exposé dans la presse comme miroir de "notre" faiblesse familiale: ce n'est pas accuser les autres mais c'est en cela, Israël qui constate "notre" problème familial global.
- L'amélioration interne ne concerne pas seulement de critiquer ou dénoncer la corruption politico-financière des autres mais aussi la division interne qui détruit (voyez ce lien précis sur un exemple).
Le Rav Chakh, zal, leader des 'haridim avait lancé l'avertissement à partir de son expérience: le judaïsme russe brillant dans l'étude de la Torah s'est effondré en quelques années vers le niveau zéro simplement parce que son étude dela Torah, si nombreuse en yeschivotes et synagogues, n'avait pas d'intériorité qui, à partir du coeur, aurait transformé l'action. On peut donner crédit à un tel diagnostiqueur.
Tout est là, la Torah nous le dit tout le temps (relisez le texte de la prière du Chéma Israël de la prière du matin).
Nos ennemis nous rendent ce service de revenir à l'honnêteté, à faire face à l'urgence.
C'est le même problème hors d'Israël: dans de nombreux pays, les communautés se vident au rythme de 20% à 40% de mariages mixtes; or où voit-on des actions massives pour faire face à ce problème de l'éducation des jeunes pour qu'ils prennent conscience de la beauté et de l'importance d'une famille vivant pleinement le judaïsme. Ils sont mis face au problème après l'adolescence sans préparation et on continue à ronronner dans d'autres voies: "mon fils réussit". Et la maison est exangue. Le problème actuel d'Israël ne fait que révéler que le corps global du peuple juif est extrêmement grave, ce n'est pas seulement le problème sécuritaire d'Israël, mais celui de tout le peuple. Il faudrait qu'une réflexion urgente soit mise en jeu et non continuer à ronronner dans la fonctionnarisation tranquille des institutions quand le corps perd son sang. Et, encore une fois, quelques voyages de délégations repartant vite, ou de vacances en Israël vécues comme si on faisait un "don", ne change rien si on n'en fait pas une occasion de réflexion commune de notre crise globale. Cela est urgent.
Jusqu'où va notre crise est le scandale de ce site juif français vendant... mensongèrement les pierres du Kotel à des faux propriétaires (dénommés tels et dupés). Une escroquerie et une profanation incroyables. Agissez contre avec efficacité. (lien ici)
Quelques autres exemples de notre volonté d'autodestruction. Voici un panneau d'affichage à Jérusalem avant ce Chabbate. Que voyez-vous?
- Un appel du Rav Ovadia Yossef à une grande action contre la manifestation du mouvement mondial des défilés exhibitionnistes homosexuels et lesbiens qui veut monter au Kotel pour profaner le judaïsme en son coeur. L'affiche dans le même sens de tous les grands rabbins achkénazes dont le Rav Eliachiv en premier.
- une affiche d'une troupe de théâtre dont on voit les acteurs se dénommant les clowns et deguisés en déportés en camp de la mort selon la photo authentique célèbre où on voit même Elie Wiesel. Une volonté de destruction de nous-mêmes comme si le travail des nazis n'était pas fini, et par des procédés que le monde entier refuserait en tout pays.
- le ministère de l'Education a remis le Prix prestigieux Israël à un sculpteur ayant déclaré: "quand je vois les juifs religieux, je comprends ce qu'a fait Hitler". Comment comprendre? Et le journaliste puis chef du parti d'extrême gauche qui a tellement exprimé de propos racistes et haineux contre les Juifs religieux vient d'être récompensé en venant d'être nommé président de Yad vaChem, le lieu du souvenir de la déportation et de l'extermination. Le niveau de décadence morale est inimaginable et volontaire et organisé systématiquement champ après champ. La guerre n'est que notre reflet, cela est toujours décrit en lettres claires dans la Torah et tous les prophètes et tous les psaumes. A nous de nous réveiller, chacun. La guerre est en nous, en chacun, partout, le reste n'en est que l'image dans le miroir. Et chacun, nous pouvons gagner cette guerre. Arrêtons de parler du silence de D.ieu, c'est le nôtre qui est immense.
-



Retour donc à l'intériorité et à la vérité de chacun, partout. Refusons tous les stéréotypes qui nous mécanisent et retrouvons la nature profonde, vivante, intérieure du judaïsme. Le Lekh lékha (va vers toi-même) dit par D.ieu à Avraham est un ordre de redevenir minoritaire dans la vérité profonde et intérieure, pas mécanisée.

On n'est pas responsable de l'endroit où on est né, mais on l'est du parcours que l'on tente d'accomplir et de notre réaction face aux combats où nous tombons sans les avoir choisis. Alors, nos ennemis s'éloigneront. Ils sont une sonnette d'alarme, l'entendrons nous? Ou bien ne ferons que les accuser. Ils ne sont que le miroir de nos manques.
Certes, la montée en Israël est une aventure, et elle demande une préparation très sérieuse, et il existe maintenant des formules de préparation réaliste qui permettent d'en étudier tous les paramètres pour ne pas partir dans le vide et y tomber. Un tiers seulement des Juifs qui quittent la France monte en Israël, les autres vont en direction inverse vers les USA et le Canada. Ce n'est certainement pas comme cela qu'Israël survivra et s'améliorera. Abandonné. Alors qu'il est la source vitale, et le bouclier de tous les Juifs du monde.
Si je dis tout cela, c'est parce que je fais d'abord ce bilan indispensable sur moi-même, à l'heure de la guerre, il faut commencer sur soi. Et si je donne des exemples autres c'est parce que mes lecteurs sont multiples, divers, et pour qu'ils puissent aussi se placer dans cette réflexion.
Poursuivez votre réflexion sur le commentaire de la paracha de cette semaine, Dévarim, qui nous donne ces éléments positifs multiples dans la Torah elle-même (lien ici).
Lisez aussi la position difficile de Juifs en France: le calvaire quotidien d'un journaliste français juif,lien ici.

Je vous recommande le texte et l'étude du psaume 3: vous puiserez des forces.



L'étude et les nouvelles au 21 juillet, 25 tamouz.
Une profanation immonde du Kotel par le fric. http://www.kotel.fr/proprietaires.php
Un site a le culot de faire de l'argent en vendant virtuellement les pierres du Kotel une à une.
Ce mur, centre de la sainteté pour le peuple juif, comme lieu du retrait de la Chékhina après la destruction du Temple et où, depuis lors, toutes les générations sont venues prier, et orientation de toutes les prières pour tous les Juifs du monde entier est pris par quelques uns pour en faire du fric. L'horreur, qu'aucun Juif n'a jamais même imaginé. Et c'est ainsi que le monde arabe nous dépeint: profanant tout pour l'argent. Vous cliquez sur les images sur ce site et vous voyez la somme qu'il vous faudra payer pour "acheter" cette pierre. Evidemment, il y a même une liste de soi-disant "propriétaires", une escroquerie pur et simple pour berner les idiots et faire de l'argent sur leur dos.


Dans une époque capable de telle profanation, ne nous étonnons plus des catastrophes que nous avons à affronter dans notre peuple. Un espoir: que les promoteurs de cette action vile abandonnent un tel projet, et que tous s'y opposent, particuliers et rabbins, et leaders des communautés juives de partout dans le monde. Bien plus encore que les protestations contre la manifestation mondiale de tous les religions contre la profanation des mouvements exhibitionnistes homosexuels et lesbiens qui veulent descendre sur le Kotel. C'est une époque de destructeurs primitifs.
-
(photo de l'auteur prise aujourd'hui dans ce contexte)
A ne pas laisser faire. Chacun se doit de réagir envers ce site.

.


1. L'ETUDE

Recherche de tous les courants du judaïsme en Israël pour mieux organiser le processus des conversions. A lire.

Heures du Chabbate: Jérusalem 19h08. Paris 20h07 à 20h22. Montréal 20h18

1. Commentaire de la paracha du Chabbate de la semaine:

La sainteté de la parole et sa victoire sur les armes et sur les politiciens. Mattote (lien). Et elle est complétée par la paracha Masséi (lien),
le sens des étapes de la vie.

2. Lancement d'une campagne de prière et étude des psaumes pour Israël, pour les soldats et leurs familles, pour les personnes menacées et déplacées. Participez:
http://www.modia.org/priere/psaume10.html.

et pages suivantes

3. Pour vivre et sur-vivre: Ici, un souffle d'air pur, c'est nécessaire, photos!

4. Aujourd'hui, 23 Tamouz, un grand anniversaire: cest la hiloula de R. Moché Cordovéro, dit le Ramaq. Plus de 20 liens sur lui dans Modia (si vous écrivez son nom dans le moteur de Google en page daccueil). En particulier, pendant le Omer, nous avons etudié son livre, le Palmier de Dévorah.
http://www.modia.org/infos/calendrier/dp-omer.html
http://www.modia.org/infos/calendrier/tomerdevora.html
Ribbi Moché ben Yaaqov Cordovéro (1522-1570), élève de Rabbénou Yossef Caro nommé Marane par les Séfarades, et de Ribbi Chlomo Alkabets auteur du Lekha Dodi fut le maître de Ribbi Yits'haq Louria, le Ari.
Ses livres les plus connus sont Pardes Rimonim (livre très spécialisé de caballe), Or Néérav (plaidoyer pour la caballe) et Tomer Dévora (livre de moussar, morale du comportement pour l'ensemble du public, fondé sur la compréhension de toute la Torah jusqu'aux niveaux les plus intimes et les plus élevés mais traduits en modèles clairs et simples de comportement interne et externe pour tout le peuple).

Il fut aussi le maître de R. de Vidas, l'auteur de Réchite 'Hokhma, bien utilisé sur le site: http://www.modia.org/priere/expliq4.html



2. LES NOUVELLES

L'évolution est la suivante,
selon mon analyse nourrie de nombreuses autres analyses
et d'années de longues recherches sur le thème de la violence et de la coexistence en liaison avec les autres cultures. Je vous rappelle que j'ai été l'initiateur et animateur de l'Association internationale d'échanges scientifiques sur la violence et la coexistence qui a réuni jusqu'à 1600 scientifiques de très haut niveau de toutes disciplines et de nombreux pays en conflits violents, participants ensemble à cette recherche. L'audience de cette approche était reconnue. Elle est possible, c'est ainsi prouvé, ce n'est pas un idéalisme. Et je vous dirai que je n'ai "jamais", en ces recherches brûlantes, reçu aucune menace ni manque de respect de la part de personnes de cultures différentes, de religions différentes, ou engagées dans leur peuple en conflit avec Israël. Et je n'ai jamais camouflé ma kippa indiquant ma référence, dans ces situations très sensibles. Et je n'appartenais à aucun camp politique et cela était su.

Mon approche n'était pas non plus idéaliste car j'ai étudié la psychologie des combattants et de leurs idéologues sur le terrain de combats même, au milieu des différents camps, recherche menée en particulier en 1982 avec mon épouse, zal, à Beyrouth même et dans la région, logeant indépendamment chez l'habitant et chez les responsables de camps sans aucune protection privilégiée, au coeur des événements politico-sociaux- militaires qui s'y jouaient et que nous étudions alors. Témoin sur place de tout cela, au coeur même, et accepté dans ce rôle indépendant d'analyste, j'ai pu assister à beaucoup de faits quotidiens mais aussi de grande sensibilité décisionnelle de camps divers, et j'y ai ainsi beaucoup appris sur ces psychologies. Et nous avons alors publié les conclusions et éclairages compris. Le judaïsme interdit de se prononcer, quand on enseigne, sur ce que l'on ne connaît pas d'expérience humaine. Et on le fait alors avec prudence et modestie, comme dans la science.


Analyse

1. Un jour de légère diminution dans le nombre des tirs des deux côtés et une extension de l'implication israélienne sur le terrain au Sud Liban. On y découvre alors un réseau très dense de bunkers bourrés de munitions dans les grottes d'où ils tirent sur Israël. Tout cela est le résultat de la fuite de Tsahal sous les ordres de Barak. Les analyses des experts de Tsahal sont toujours précis, réalistes mais les politiciens n'en ont rien à faire, ils gèrent leur carrière suivant leurs nécessités de variations idéologiques pour durer.
2. Echec des tentatives répétées de liquidation de Nasrallah. Mais, en fait, le réseau du Hesbollah est plus qu'un homme mais des milliers et milliers de militants organisés en armée très bien entraînée et intégrée dans le terrain idéal pour cela du Sud Liban plein de cachettes et qui est un piège dangereux pour les adversaires qui attaqueraient. C'est le problème auquel se confronte Tshal: aller dénicher un à un ces milliers de soldats, ou attendre en affaiblissant au maximum au préalable par des attaques aériennes intensives. Elles coûtent actuellement environ 100 millions de chéquels par jour (18 millions d'Euros).
3. La guerre apparaît de plus en plus comme ayant été préparée par la Syrie mais surtout par l'Iran qui forme, arme, donne les ordre et véhicule par la Syrie. On parle donc de la guerre irano-israélienne. Mais il faut aller plus loin: c'est la 3e guerre mondiale, disent-ils, dont les deux blocs sont menés par les leaders (USA et Iran) qui représentent un hégémonie mondiale impérialiste pour les USA, et la montée du nouveau prétendant à l'hégémonie mondiale: non pas seulement l'internationale anarchiste de Bin Laden mais cela conjugué avec l'ambition de l'Iran.
Pour la comprendre, je vous transmets mon analyse; il faut retenir ces facteurs, disons, anthropologiques et historiques:
- le Proche-Orient a des millénaires de stabilité dans la lutte de rivalité entre les grands empires (Egypte, Iran, Irak, Arabie) et le lien islamique n'est qu'un paravent qui permet de donner des armes et coalitions supplémentaires; on le voit dans les affrontements sanglants sunnites-chiites en Irak ou lors des pélerinages à la Mecque. La religion est pour les politiciens ambitieux une arme qui justifie et fanatise et autorise les pires crimes. LEs gouvernements arabes sunnites réprouvent l'attaque du Hesbollah-Hamas contre Israël, bien conscients que cette initiative met en danger leur rôle de leaders et leur existence dans la lutte interne de l'Islam et ils dénoncent la fitna de l'Islam conquérant que ferait l'axe chiite (depuis Téhéran jusqu'à Gaza) à son seul profit. Ils se rapprochent alors, en défensive, des conquérants occidentaux non islamique contre le nouveau conquérant islamique susceptible de les dominer.
- Ces peuples ont une mémoire millénaire au présent, la mémoire de leurs gloires, de leurs humiliations, de leurs ambition. L'Occident, récent, en encore plus les USA, n'ont aucune connaissance de ce lien présent-passé vécu comme éternel. L'Iran est l'une de ces gloires de l'histoire de l'humanité et elle en a encore la langue ancestrale comme les Juifs. Mais, depuis l'invasion de l'Islam dévastateur des autres cultures, elle vit en situation d'occupation et de viol culturel et national même si elle a dû adopter l'islam sous contrainte et transformer son écriture pour l'écriture arabe. Mais la résistance culturelle à l'arabisme islamique est vif et quotidien en Iran depuis toujours même si l'arabe a envahi à 60% le vocabulaire.
Aujourd'hui, par les ressources pétrolières qui sont indispensables au monde, l'Iran a compris qu'elle peut déstabiliser l'impérialisme occidental et américain, et qu'elle a une arme unique dont est privé l'adversaire; elle en joue pour s'assurer aussi l'autre arme de domination du petit camp dominateur européen eu USA: le nucléaire militaire.
- L'utilisation d'Israël dans ce contexte vient à point car il y a la culpabilité coloniale et économique qui infériorise l'Europe et les USA dans le monde, le conflit en Irak qu'il est possible de faire facilement passer pour un reliquat tardif du colonialisme destructeur, et Israël permet de mobiliser le monde arabo-islamique autour de celui qui sera le nouveau leader de la région. Le gouvernement actuel de l'Egypte, dans ce contexte, est vue comme le Pétain des USA et disqualifié même si elle reçoit sa force des USA. L'Irak avait déjà commencé le travail de sape poursuivi par l'Iran mais les génocides de Hussein l'ont disqualifié.Tout est réuni pour cette guerre, prétexte pour déplacer l'ensemble de l'échiquier. Le Président iranien agite donc le monde occidental dans ses plaies en proposant cyniquement à l'Allemagne une alliance de l'axe Iran-Allemagne pour supprimer la difficulté du sioniste. Pas moins pour gifler les Occidentaux et leur faire un croche pieds.
- Dans ce contexte, aussi bien le Liban que Israël sont victimes. Et l'Iran espère ainsi retrouver son ancienne gloire; l'Islam n'est aussi qu'une arme supplémentaire.

Si nous prenons le problème moralement en anthropologiquement plus haut, Israël est un facteur optimal pour la guerre voulue entre ces adversaires pour l'impérialisme régional et mondial, car tout le monde occidental est en situation de vol par rapport à l'héritage moral d'Israël et cela a mené l'ensemble de l'Occident jusqu'à Auschwitz dans un jeu double de valorisation-destruction-soutien-culpabilité. L'Iran utilise vivement cette complexité dans la position de l'Occident qui la fragilise extrèmement. Et ses excès verbaux en ce domaine jettent à chaque fois du feu sur les culpabilités et contradictions de l'Occcident.

En fait, Israël concerne le monde, non seulement occidental, mais dans son ensemble. Car c'est bien le rôle d'Israël que d'être source d'une bénédiction générale au milieu d'un monde qui a d'autres politiques: la domination par les armes pour la domination du pouvoir et de l'argent. La stratégie historique et fondamentale d'Israël est différente. Si elle se place sur le seul plan des armes, elle ne peut pas grand chose car le combat est plus large. Par contre, tous les dossiers de la Torah et de l'histoire tenus par la Bible (Tanakh) et le Talmud et la suite démontrent que lorsque Israël vit de la droiture et de la force du Créateur qui l'a choisi, alors tout ce système des rivalités ou coalitions entre ennemis qui ont une autre morale ne réussit pas à atteindre Israël, et il peut alors être reconnu pour le bien qu'il apporte à l'ensemble des peuples: la bénédiction depuis Jérusalem et aucune autre fonction, surtout pas de domination; c'est seulement un service d'amélioration et d'écologie globale.

Le problème est que les gouvernants actuels d'Israël ne se réfèrent aucunement à aucune dimension anthropologique et historique ni des autres peuples ni du peuple d'Israël. C'est irresponsable et grave quand on gère ces questions. Ils appellent "élites" ceux qui ignorent tout cela et qui en sont fiers. C'est l'absurdité et la débilité intellectuelle du post-sionisme, il faut oser le qualifier en vérité dans un siècle qui a acquis en tous domaines le sens de l'importance de l'histoire et de l'identité. Aucune référence à ces dimensions morales et altruistes dans leur gestion ni dans l'éducation du peuple. On comprend alors leurs erreurs criminelles depuis un certain nombre d'années et leur erreur de ne voir que la tactique de force à court terme dans le conflit actuel. Et l'erreur de ne se placer qu'en valet des USA, du puissant dominateur actuel.

Un exemple précis de l'erreur est de ne valoriser en rien l'énorme alliance morale depuis des millénaires entre l'Iran et le peuple juif qui remonte à bien avant la civilisation européenne et qui est encore très valorisée en... Iran mais non en Israël qui l'ignore. Voyez notre dossier ici.

Enfin, peut-être un facteur grave et personnel dans cette situation. N'accusons en rien ceux qui nous gouvernent et n'ont aucune formation historico-anthropologique (on arrive en politique par d'autres routes moins humanistes): la responsabilité est chez ceux qui ont étudié tout cela et ne le partagent pas dans le peuple. La majorité des compétents en ces matières s'enferment dans des ghettos, posent en morale d'ignorer leurs frères, de ne pas leur transmettre la Torah, ou optent pour le silence de fonctionnaires rémunérés interdits de politique alors qu'il ne s'agit aucunement de politique mais d'éclairer le peuple s sur ses richesses et ses démissions morales concernant la justice, l'éducation, l'identité, le lien à l'étranger, exigences envers les créatures humaines basées sur les valeurs de la Torah.

Cette guerre n'est pas du tout un seul combat contre des terroristes assoiffés de sang. Il serait temps d'ouvrir les yeux si on vise une quelconque efficacité, et si on a comme objectif de découvrir les règles de la coexistence humaine.
Pour l'instant, le problème est mal posé, partout le but de ces guerres est le commerce des armes qui enrichit une minorité, les autres meurent partout, et les destructions menées tambour... battant profiteront encore aux mêmes. Mais ils se trompent en pensant que l'argent donne tout, et leur donne une éternité, il n'ajoutera aucune année à leur vie immorale et inhumaine.
Les Juifs qui ont en mains les dossiers de l'histoire de l'humanité feraient bien de fournir leurs éclairages, c'est un service nécessaire global et non pas un autre extrêmisme de plus. La Torah nous enseigne tout cela et elle nous pose bien les problèmes depuis notre création commune entre tous humains. Et sur nos échecs ou réussites dans la coexistence.

La guerre vécue:
1. quelques images répandues sur les nombreux blogs qui dépeignent la réalité israélienne:
celle des kidnapés, le jeune marié Ehoud Goldwasser ici avec sa jeune épouse, (toutes nos prières pour eux)

et les images dans la presse de mariés en vêtements de cérémonie célébrant leur mariage dans les abris avec leurs invités en nombre restreints.

La soeur de Gady Moussayeb représentant vraiment la jeunesse israélienne dans son courage, son sens du devoir national avec la souffrance interne et saluant son frère ainsi lors de l'enterrement:

Les douleurs incommensurables, et hélas quotidiennes pour tant de familles et israéliennes et libanaises et palestiniennes, par la folie de quelques leaders politiques:

Le ministre Péretz visitant les réfugiés vivant jour et nuit dans les abris dans le Nord d'Israël

L'horreur en Israël, une famille lors de l'enterrement de la victime des missiles et à nouveau les missiles tombant près d'eux lors de l'enterrement:

Excusez moi, vous êtes en vacances, mais vous voulez aussi participer à la réalité d'IsraËl.

Safed, pour vous c'est le mysticisme, pour ses habitants aujourd'hui, c'est ceci:


et pour les familles israéliennes qui ont leur enfant à l'armée, le soir voilà à quoi ils pensent en priant pour qu'il vive
quand il est en opération contre les tueurs de Gaza à qui on a remis cet espace pour nous tuer :

dans les merveilleux plans d'Oslo et d'expulsion de Gouch Katif

que le mouvement des Femmes en Verts a osé ainsi représenter par ce dessin:

Je suis un scientifique dont les publications recensent ces mécanismes et documents des violences. Ensuite, devant ces pièces significatives en toutes directions, on peut réfléchir, et utiliser la morale.

2 - il apparaît de plus en plus que la formule actuelle prend fin qui était l'action unique par l'aviation car elle ne parvient pas à neutraliser le Hesbollah si elle neutralise avec aisance les ponts, les routes, les batiments, les centrales électriques mais non les combattants et les immenses réservoirs d'armes dispersés, situation à l'irakienne. L'ennemi d'Israël continue à tirer car le terrain mouvementé dans le Sud lui fournit tous les abris naturels de protection. Donc, seule une intervention terrestre, difficile et très couteuse, hélas, en victimes de notre côté serait efficace; elle est prête. Cela veut dire le constat que, comme pour Gouch Katif, Barak a remis tout le Sud Liban au Hesbollah avec la situation actuelle encore plus difficile. Et les batteries de Patriots

ne parviendront pas à descendre les milliers de missiles répartis à des milliers de combattants dispersés en multiples cellules indépendantes comme en Irak..
- l'appui international à Israël se confirme, car il est vu en victime du terrorisme alors qu'il est puissamment armé et défensif; en cela, les Etats occidentaux psychologiquement faibles dans leur auto-défense, s'identifient au péril et donnent le feu vert au barrage que semble leur procurer Israël. Précisons: hormis la France, toujours embourbée dans sa psychologie pétainiste devant l'horreur d'un agresseur, surtout s'il s'en prend aux Juifs. Elle donne déjà des signes de divergence avec le consensus.
Le monde arabe est hésitant, les pouvoirs en place se sentent menacés mais n'ont pas de véritable résistance interne contre leurs extrêmistes qui trouvent leur essence dans le leadership de Bin Laden et du leader iranien, nouveaux conquérants du monde à leurs yeux fanatisés. Et leur monde est ainsi divisé en deux. Voici une caricature sur Al Jezeera.

et leur monde de combattants allie les légendes médiévales de l'islam conquérent et les armes modernes; voici sur les sites libanais le compte rendu d'une manifestation cette semaine à Gaza:

C'est plus profond encore que l'Iran qui dans sa masse est très évolué.
- L'option d'Olmert plait à Bush car elle copie sa démarche en Irak, lui redonne une légitimité qu'il perdait presque totalement dans les sondages américains..
- Mais, il ne faut pas s'y méprendre, hormis cela, cete réaction israélienne soutenue par 90% environ du peuple israélien, n'a rien changé aux données préalables: Netanyahou a bien indiqué que la droite accorde son soutien total tant que Olmert va dans le sens de la fermeté de défense. Par contre, cela changerait au cas contraire. Pourquoi? Parce que les signes apparaissent que Olmert n'a rien changé de sa ligne: séparons-nous d'eux (donc allons les détruire, ou les repousser, ou nous en éloigner en leur donnant la Judée Samarie comme Gouch Katif, et on aura la paix). C'est la même erreur qui est évoquée en potentiel, et lentement des voix se font entendre en ce sens. Et plusieurs médias la poussent comme le journal Haaretz, expression de la gauche.
En somme, aucune des données n'est changée.
- Des analystes commencent à formuler que la guerre a eu 3 facteurs de déclanchement: l'abandon de Gouch Katif (contraire aux analyses non seulement idéologiques mais surtout des militaires, pour tous les motifs que nous avons souvent recensés, le besoin d'Olmert de réagir avant la catastrophe globale que toute la politique depuis Oslo jusqu'à lui avaient organisé, le besoin de l'Iran de donner le feu vert au Hamas-HEsbollah qu'il a armé jusqu'aux dents à l'heure où la pression occidentale contre l'Iran devenait trop forte et il fallait ouvrir un nouveau front). C'est donc un méloange de plusieurs facteurs, mais, ce que l'on risquerait de ne pas voir: en Israël, le public est unitaire dans le soutien exactement comme la dit Netanyahou: tant que que cela va dans la direction actuelle.
Mais, déjà aussi l'extrême gauche identifiée à l'ennemi commence à manifester pour lui , le premier objecteur de conscience contre cette guerre est apparu.Déjà, des journalistes qui sont les porte-paroles de grands médias et appartiennent à la france proche de l'extrême gauche comencent à protester que la censure ne permet pas de dire exactement ce que l'on pense et de ne pas donner assez la parole aux 10% d'opposants à la guerre.

Voyons maintenant, quelques aspects différents de cette guerre dans une dimension nouvelle, celle de l'Internet qui constitue une internationale en soi, dans la liberté d'expression. Et où les non conformistes aussi s'expriment, surtout par les blogs. Prenons l'exemple libanais se dévoilant sur le Net.Par exemple:
- Des sites accusent le Hesbollah d'avoir attaqué le secteur arabe en Israël (Nazareth, et ce se reproduira si le secteur Arabe de Haïfa est touché): "Hezbollah rockets made their first hit near Christian holy sites in Israel: Two rockets hit Nazareth - the biblical hometown of Jesus - killing two brothers ages 3 and 9 as they played outside, bringing the Israeli death toll to 29. At least 18 others were wounded in the attack". http://www.phillyburbs.com/pb-dyn/news/93-07192006-686023.html.
- Une autre image de Libanais accusant Nasrallah

- Ils dépeignent aussi avec un réalisme sarcastique et impuissant leur cauchemar qui dure depuis plus de 20 ans et qui est le fruit de cette création géographique machiavélique des Anglais et Français quand ils découpèrent le Proche-Orient, comme l'Afrique pour mieux la ruiner à long terme.:

- Les sites libanais montrent et diffusent la traduction des tracts que l'armée d'Israël déverse sur Beyrouth pour expliquer à la population l'objectif de Tsahal, la necessité de la population de ne plus accepter d'être prise par le Hesbollah comme bouclier surtout à l'heure de la guerre et donc la nécessité de partir des zones urbaines où il se camoufle. Voici ce texte http://www.lebanonlinks.com/ "To The Lebanese People--------- Israeli armies will increase their actions of bombarding in Lebanon against the terrorist actions of Hezbollah to defend the state of Israel and its citizens.
For your own safety, wishing not to harm any civilians that are not implicated, you are advised to stay away from the locations where Hizbollah are present and acting against Israel.
This Includes: The Locations where missiles are fired in the direction of Israel. The Locations of Hezbollah’s military equipment and arsenals. Hezbollah’s centers located in south of Beirut and other areas under its control in the south of Lebanon.. The Southern suburbs of Beirut. The location of terrorism.
The Israeli defense army calls on the Lebanese people and Lebanese army to refrain from aiding, either directly or indirectly, any Hezbollah member. Anyone who does will be putting his life in possible danger. You should know that the continuing acts of terrorism against Israel are keeping you from living a better future.
State of Israel
1000 américains évéacués: http://www.lebanonlinks.com/website.asp?id=8217&name=US%20Embassy%20of%20Beirut%20Lebanon&cat=Embassies

- Découvrez un aspect original de la mondialisation de l'Internet: un site libanais qui ose donner tous les liens à égalité des sites des bloggers des 3 camps (Liban, Israël, Palaestiniens): http://truthlaidbear.com/mideastcrisis.php

Mais, revenons à Israël sur un point important:
Le site des victimes israéliennes des attaques terroristes qui retient les articles qui ont présenté chacun des attentats: http://info.jpost.com/C002/Supplements/CasualtiesOfWar/2006_07_14_1.html">


 


La phase d'après se prépare: Olmert et Péretz, tout en disant que l'opération sera longue et difficile, commencent à parler de la possibilité de négociation parallélement mais pas tant qu'il n'y aura pas libération des kidnapés, application de la résolution 1559 enlevant les armes au Hesbollah. Les principales nations commencent à s'agiter pour ses négociations et la France veut prendre le rôle moteur. Les Chambres des USA apportent leur soutien à Israël et condamnent le Hesbollah. Ce dernier tente de faire entrer en guerre la Syrie, qui continue à livrer ouvertement les armes.

MANIFESTATIONs DE SOLIDARITE AVEC ISRAEL MERCREDI 19 JUILLET

Paris, le MERCREDI 19 JUILLET à 19 heures Devant l'Ambassade d'Israel (Métro: Franklin Roosevelt)
Un autre rassemblement se tiendra également sur Marseille
Le collectif Paix et Vérité organise également un rassemblement Unitaire ce mercredi 19 juillet 2006 à 19h
Devant Le consulat Général d'Israel à Marseille 146 rue de Paradis 13006 MARSEILLE

 


les nouvelles au 18 juillet, 22 tamouz.

Un scandale incroyable antisémite en France: l'autorisation du racime utilisant les stéréotypes antisémites.
La justice française vient d’affirmer que l’incitation à la haine raciste par référence à de prétendus attributs inhérents au peuple juif, constitue l’expression d’une opinion licite exprimable en public. On retiendra de ce verdict le message suivant : il est désormais officiellement PERMIS de calomnier le peuple juif dans son ensemble, sur un support médiatique et en s’en prenant à de prétendus attributs relatifs à son caractère En notant que « Les propos poursuivis (...) n'imputent aucun fait précis de nature à porter atteinte à l'honneur ou à la considération de la communauté juive dans son ensemble en raison de son appartenance à une nation ou à une religion, mais sont l'expression d'une opinion qui relève du seul débat d’idées », la cour invite Morin, ses acolytes, et ses nombreux disciples dans la presse et l’intelligentsia françaises, à continuer impunément à employer des arguments racistes afin d’établir et d’inciter à la haine d’Israël. Lire absolument toute l'affaire ici: http://www.menapress.com/


- Olmert a prononcé un grand discours à la Knesset, j'y reviendrai plus loin. Voici quelques extraits:
"je présente mes condoléances,mévaqéch lichloah tan'houmim), ce sont les ennemis (oyévim) qui nous ont attaché sur le territoire de notre souveraineté (ribonoténou), pourtant nous avions fait beaucoup pour la paix, mais ils ont l'ont interprété comme faiblesse (rifayon) et ils se sont trompé (taou), nous n'avons aucun conflit (sikh soukh) frontalier, notre combat est seulement contre les organisation terroristes soutenus et financésd par l'axe (tsir) Téhéran-Damas, Le Liban paie un lourd prix pour avoir permis à ces organisations de séjourner sur son territoire. Ce combat a un intéret régional et international qui est de supprimer leurs activités, j'aigirai et continuerai d'agir avec toute la force jusqu'à nous atteignons ce but (ché nassig zot), on ramène les trois kidnapés à la maison et que les roquettes cessent., qu'au Liban soient assurées ces conditions fixées par la communauté internationale depuis longtemps, et par le Groupe de 8; et application de la résolution 1559 qui exclut le Hesbolah de la région comme organisation terroriste;
Sur les deux fronts ('haziyotes), il s'agit d'une action d'autodéfense (hagana atsmite) la plus claire, ; nous sommes dans un instant de vérité (régâ éméte) national; on recherchera et frappera tout terroriste qui veut frapper Israël , on détruira tout dispositif du terrorisme,, en tout lieu; et cela jusqu'à ce que les deux organisations terroristes, le Hesbollah et le Hamas se conforment aux normes internationales et nous n'accepteront pllus de vivre sous la menace des missiles. Je le dis: jusqu'ici (âd kane) et pas plus, Israël ne sera plus prise en otage (bat ârouba) par aucun terroriste, par aucune organisation terroriste, et par aucun Etat terroriste.
Nous ne recherchons aucune confrontation ni guerre, mais tout peuple a le droit de se défendre et en cas de nécessité nous sommes capables et déterminés de le faire..
Puis encouragements, remerciements.
Il n'y a pas d'opération plus juste et plus morale que la nôtre. C'est un combat difficile (maavaq qaché), ce sera encore plus difficile (od yotér qaché) et douloureux (makhiv); nous n'avons besoin d'autorisation de personne pour nous défendre (léhaguén âl atsménou); je n'arrête pas de penser à nous enlevés (hatoufim), à leurs familles; nous protégerons chacun, au nom de chacun nous combattrons, nous continuerons sans hésitation (hissous), sans renonciation (vitour), sans crainte (béli mora), jusqu'à) ce que nous atteignons nos buts (nagchim éte yaadénou) nous vaincrons (ana'hnou nénatséa'h)."
Dans son soutien qu'il a apporté au nom de l'opposition, Netanyahou a ajouté une expression qu'il fallait entendre dire: "bé ézrate Hachem, avec l'aide de D.ieu)".
- Une enrôlement (guiyous) partiel de tous les réservices est en route depuis hier, ce qui indique que les premiers résultats ne sont pas jugés suffisants par le gouvernement malgré les destructions massives estimées au tiers du dispositif terroriste, et que la suppression du reste exige plus de soldats. Ou bien, formulez d'autres hypothèses, intensification du combat (lé'hima) ou de la part d'Israël ou de la part des adversaires.
- Les chiffres:
les victimes israéliennes: 25 tués depuis le début de la confrontation (îmoute) mercredi dernier; 439 blessés; 813 roquettes sont tombées sur les agglomérations israéliennes au Nord. Les services d'urgence ont dû intervenir 23 fois massivement après des chutes de roquettes. des roquettes sont tombées sur l'hôpital de Safed (Tsfate).
70% des habitants de Kyriate Chmona et 60% des habitants de Safed (Tsafate) ont été évacués vers le Sud, 35M du Sud de la Galilée et de la Haute Galilée, et 5M de Haïfa. L'exode est également en Israël et non seulement au Liban.

Les victimes libanaises depuis le début de l'attaque (hatqafa) israélienne: 206; en 1070 sortie aériennes de Tsahal sur le Liban. Il n'y a pas eu d'action terreste massive de Tshal sur le sol libanais.

Un mail terrible reçu de la part d'une française et typique d'une certaine mentalité française acquise au terrorisme mulsuman: "Comment peut-on ne pas devenir antisemite avec ce que fait Israël au Liban.
Les juifs n'ont pas assez souffert lors de la 2e guerre mondiale?
Qu'epèrent-ils encore, ils n'ont pas appris ce que c'est que la souffrance,
le massacre, la destruction, la haine, le racisme etc. Ils font aux
palestiniens et aux arabes exactement ce que Hitler leur a fait, à mon avis.
Je n'approuve en aucun temps ce que Hitler leur à fait mais je me demande si
il n'avait pas vu juste. Si il n'avait pas compris ce dont ils sont capables. Malheureusement, je n'éprouve plus aucune compassion pour eux, pour ce
qu'ils ont vécu lors de la 2e guerre mondiale. La terre entière ne leur
appartient pas et tant qu'à moi, c'est d'eux que nous devrions avoir peur
car grâce à ce qu'ils ont fait depuis 1948, ils ont créé le terrorisme. Les terroristes c'est eux."

Avec ton de victoire, repris par tous les médias arabes, le Hesbollah a annoncé qu'un avion israélien avait été descendu en flammes aux yeux de tous. Après quelques heures, la vérité est apparue: c'était un missile iranien à longue portée de 160 km, envoyé pour frapper... Tel Aviv, qui a été descendu immédiatement apr la défense aérienne de Tsahl. Cela prouve que le dispositif de défense nommé Patriots est efficace.
Pour l'instant, ce qui a été frappé du Hesbollah, ce sont des bâtiments, quelques chefs, des dépots de munitions mais la majorité de l'équipe dirigeante est en vie, ainsi que les 300 soldats permanents et les 7000 hommes de réserves comme combattants.

Pendant ce temps, une nomination des plus bizarres à un poste d'unité du peuple juif. Yossi Lapid l'ancien journalist et ex-leader du parti d'extrême gauche qui s'était fait remarqué souvent par ses propos estimés racistes contre les Juifs religieux et 'haridim qui constituent pourtant une immense partie de la population exterminée dans la Choa, vient d'être nommé à la présidence de ... Yad Vachem, le mémorial de la Choa. Après que sa défaite électorale due au dégoût que tous ses propos suscitaient chez tout le public. Stupéfiant et provocateur, surtout en ce temps de nécessité d'unité nationale.



 


Les nouvelles du 17 juillet, 21 tamouz.
Nous participons au courage, aux douleurs, nous gardons le calme et le sang-froid de l'analyse, et la confiance. Nous ne nous laissons ni terroriser ni mener en bateau par les discours subits en de nouvelles directions. Nous n'oublions pas.
Nous étudions et prions. A chacun de faire son devoir. Et de se perfectionner pour donner à la force de la bénédiction d'Israël de se réaliser. La paracha de la semaine vient à point qui nous enseigne le sens des nombreuses étapes à franchir.
Je vous assure, je l'ai résumée depuis un an par ce titre: "La sainteté de la parole et sa victoire sur les armes
et sur les politiciens." Mattote (lien). Et elle est complétée par la paracha Masséi (lien).


12h00
L'ancien responsable du Mossad, les services secrets israéliens déclare que la véritable guerre actuelle, à travers le Liban, le Hamas ou le Hesbollah est avec la Syrie et l'Iran, et qu'il faut voir la situation en face.
Le drame actuel s'accelere, sans volonte de desescalade des deux côtés.
Les leaders du monde réunis dans le G8 ont pris position: ce sont les extrêmistes terroristes qui sont les responsables de la crise actuelle, Israël a raison de se défendre contre eux. Ils se sentent également menacés par ce système terroristte. Ils envoient une mission et demandent aux deux parties et donc à Israël de réagir avec mesure. Les USA soutiennent Israël dans sa volonté de liquider Nasrallah.

Deux immenses colonnes montent de l'endroit où se trouvait le quartier général du Hesbollah à Beyrouth.
- Israel augmente la pression par les destructions au Liban pour que son gouvernement s'engage a desarmer le Hesbollah conformement aux decisions de l'ONU non respectees, mais refuse le cessez le feu propose car le Liban n'y incluait pas le retour des kidnappes israeliens. Le Liban, incapable, demande l'aide de l'ONU, qui sera impuissante.
Israel continue a taper fort la ou pourrait etre le leader Nesrallah du Hesbollah, qui serait peut-etre blesse.
La regle du jeu israelien: nous sommes les plus forts, ils vont finir par craquer devant le desastre, et on voit les premiers signes dans la proposition de cessez le feu du Liban.
Israël estime avoir détruit le tiers de la capacité de frappe du HEsbollah mais qu'il a encore de grandes caches d'armes.
- La regle du jeu du Hesbollah: nous sommes les plus forts,nous n'avons plus de limites à notre action et vous allez le voir, et accelere aussi l'attaque: au lieu de 700 roquettes envoyes par le Hamas pendant plusieurs mois sans reaction volontaire d'efficacite par Israel qui leur avait donne le champ libre par l'expulsion de Gouch Katif, pour ne pas se desavouer de l'erreur accomplie, c'est maintenant 700 roquettes en quelques jours et de nombreux morts dont 8 a Haifa. Inefficacite israelienne jusqu'a maintenant, non pas dans les destructions mais dans l'arret des destructions par l'adversaire egalement.
A lire:
http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=738747&contrassID=1&subContrassID=0&sbSubContrassID=0
Des signes d'essoufflement du Hesbollah et du survivant Nasrallah, poursuivi par les avions israéliens, et du Liban qui recherche une porte de sortie sans Naralah, timidement.

Les villes de Acco (Accre), Qiriat Yam, Haifa s'ajoutent à la longue liste des autres touchees avec degats et victimes.
Et la decision du Hesbollah est d'atteindre maintenant les installations strategiques d'Israel a Achkelone et Haifa. Le Hesbollah et le Hamas (que nous avons laisses deliberement s'armer par la frontiere Sud de Gouch Katif remise expres a l'Egypte pour le passage de milliers et milliers d'armes contre nous) ont maintenant toutes les armes, par notre faute, capables d'atteindre meme Haifa et Tel Aviv car l'Iran leur a livre les missiles perfectionnes a longue portee et a tete chercheuse comme celle qui a atteint le navire de guerre israelien au large de Beyrouth. Et cela, dans l'ignorance avouee mais peu credible, des services de renseignement qui disent apprendre la realite en meme temps que nous par l'attaque du navire. On peut encore dire ces choses puisque les lois de guerre ne sont pas encore officiellement proclamees.
A connaître, la lecture du conflit par la lorgnette française: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-795918@51-759824,0.html Sarkozy: Israël a le droit de se defendre contre les terroristes. Chirac, comme toujours dit le blanc et le noir. Il y a plus de 20 ans déjà les humoristes avec leurs marionettes de Guignol lui faisaient dire sans cesse: "je ne suis pas d'accord avec ce que je vous disait hier que je n'étais pas d'accord avec ce que je disais avant-hier", etc. C'est le même discours à deux phases antithétiques. Passons. C'est la fin de son mandat.

- les tentatives sont faites d'elargir le conflit a l'echelon regional et planetaire et historique: l'Iran declare que Israel se comporte comme Hitler voulant detruire le monde sans raison, le magnifique site Google earth se change en outil de propagande palestinienne en situant sans aucune recherche scientifique de multiples villages palestiniens disparus sur la carte, sans mettre les multiples residences des Juifs de facon ininterrompue depuis des millenaires..
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3274796,00.html
Sur le site Google earth on peut voir Chaque zone comme Beyrouth comme si on la survolait à 100 metres.
Pour suivre les positions iraniennes sur le site officiel en francais: http://www.irna.ir/fr/

- Olmert, le Premier ministre israelien s'est adresse au peuple. Ce n'est pas l'eloquence historique ni de De Gaulle ni de Churchill. Il a dit qu'il est fier de la determination des habitants des zones qui recoivent les roquettes et que cela est une partie de la force d'Israel, que la situation est complexe et difficile et que l'issue n'est pas en vue, etc. Voyez par vous-meme:
Voici le texte de son allocution retransmis par l'Ambassade de France:
http://paris1.mfa.gov.il/mfm/web/main/missionhome.asp?MissionID=31&

Voici maintenant le point de quelques autres nouvelles significatives

- Israel.
L'action d'Israel ne fait pas se ralentir les tirs palestiniens, bien au contraire, contre les agglomerations:
et, pour la première fois, une installation stratégique israélienne atteinte depuis Gaza: une centrale électrique à Achkélone.
Une multitude de tirs au Nord ont atteints jusqu'a Tiberiade a 35 km de la frontiere (8 blesses),et Haifa ou l'armee vient de placer 3 batteries antimissiles Patriots comme pendant la guerre du Liban. A Meron une grand mere et son petit fils ont ete tues apres qu'ils aient fuis les tirs sur leur ville au Sud par la Bande de Gaza, ces cas sont relates. Les habitants du Nord sont pries de rester dans les abris. Et les tirs continuent. L'extension continue des bombardements sur le Liban ne produit pas l'effet escompte jusqu'a maintenant. Israel n'envisage pas pour l'instant de faire une operation terrestre sur le Sud Liban. En resume, beaucoup de degats, morts, blesses, films spectaculaires et inefficacite temporaire.
Par contre, le succes est que les nations (hormis les pays arabes) refusent l'action terroriste, refusent de condamner Israel victime de ce terrorisme. Seule la France se distingue qui se met en rempart pour proteger le Hesbollah, c'est habituel en ces cas concernant Israel en danger. Cela rappelle de mauvais souvenirs.

- Hesbollah. Nasrallah, son leader, a echappe a la mort apres la destruction de son quartier general a Beyrouth mais, probablement, de nombreux membres de son equipe sont touches.
Il appelle a la guerre ouverte contre Israel.

- Liban Le gouvernement est en colere contre l'aventurisme de Nasrallah dont le Liban paie les frais, demande un cessez le feu, de placer le Liban en zone de desastre mondial et de lui accorder l'aide internationale, dit s'engager a appliquer la resolution de l'ONU le contraignant a desarmer le Hesbollah et qu'il occuperait le Sud Liban (un peu tard, et en seules promesses).

- Liban et action d'Israel.
Nombreux bombardements de ponts, radars, reservoirs d'energie, routes dans les diverses regions y compris le Nord avec Tripoli, l'Est pres de la Syrie, Beyrouth.
Un navire de guerre israelien touche par le Hesbollah au large de Beyrouth a perdu 4 soldats lors de l'explosion sur le pont, un seul cadavre retrouve. Le navire a rejoint Israel.

-Les pays etrangers
Ils organisent le rapatriement de leurs ressortissants qui sejournaient au Liban.
Declarations particulierement choquantes de la France tres remarquees, qualifiant en termes moderes l'action terroriste et en qualificatifs graves l'action d'Israel mais, surtout, refusant que le mouvement terroriste a l'origine de tout cela, le Hesbollah soit desarme par la force. La Metula News Agency declare crument: "Face à l'islamisme genocidaire, la France a, semble-t-il, choisi son camp."
http://www.menapress.com

Des etudes importantes et de fond a lire sur le serieux site Memri
http://memri.org/french
Exemples:
l'Iran finance les transactions militaires syriennes avec la Russie, la Chine et l'Ukraine, equipe l'armee syrienne de canons, d'ogives et de vehicules de guerre, de missiles fabriques par les industries iraniennes de la Defense,
la Syrie autorise aux camions de munitions iraniens de passer par la Syrie pour entrer au Liban.
De plus, le president iranien Ahmadinedjad a averti les pays occidentaux de "ne pas accorder leur soutien a Israel parce que la colere des peuples musulmans ne s'arretera pas aux frontieres de notre region... les sionistes ne sont pas uniquement opposes a l'islam et aux musulmans. Ils sont contre l'humanite dans son ensemble... je le dis aux dirigeants de certains pays occidentaux : cessez d'appuyer ces etres corrompus... La colere des peuples musulmans pourrait bientot exploser. Si ce jour arrive, les ondes de cette explosion ne s'arreteront pas aux frontieres de notre region. Elles atteindront assurement les forces corrompues qui soutiennent ce faux regime." etc etc
Et le directeur du quotidien iranien Kayhan: "aucun sioniste ne devrait se sentir en securite ou que ce soit dans le monde".
Donc, Juifs du monde qui pensez trouver le calme loin d'Israel, l'Iran ira vous chercher... disent-ils. Et il n'y aura pas Tsahal pour vous proteger.

 

En resume, sur des annees et des derniers mois d'erreurs graves et coupables qui ont construit tous les ingredients de la conflagration, demontrant une analyse fausse de la situation et du role du peuple dans cette region ne tenant pas compte de la grandeur de sa tradition, nous ne voyons aucunement en jeu les reflexions qui pourraient faire reprendre un axe de realisme et de sagesse.
Que pouvons nous faire?

- Prier pour la paix et pour tous les dirigeants de ces peuples. Et pour toutes les victimes et leurs familles.
- Nous placer nous memes dans les axes sur lesquels nous avons tous les enseignements et dossiers historiques necessaires de sagesse, de bonte, de force, car chacun est le monde et l'ameliore par soi-meme. Il aurait suffit de quelques uns pour sauver Sodome, on en est la.
Chacun peut faire beaucoup, simplement à son niveau par sa droiture et qualite:
Vous avez pour cela le texte et les etudes sur les psaumes 10 a 21
sur cette page:
http://www.modia.org/priere/psaume10.html
Informez vos amis et communautes sur cette etude.

Tous nous en sortirons par la sagesse, et ensemble. Et les nations reviendront celebrer la paix dans la ville dont le nom est chalom: Yerouchalayim
Le Ciel nous aide toujours, a nous seuls de faire notre part.

Yehoshua Rahamim Dipour

 


Les nouvelles du 12 juillet, 16 tamouz.
21h00
Encore 7 soldats tués. Echec israélien sur toute la ligne: aucune prévision de l'attaque depuis le Liban, aucune réaction pendant près d'une heure à nouveau comme après l'enlèvement du premier soldat et non réaction pour le rattraper, cela aussi bien à la base que dans les échelons de commandement, échec de toute la fuite du Liban par Baraq. Echec de la politique de protection de la région frontière du Nord, les habitants sont rentrés dans les abris. Echec de la politique de sortie du Liban par Baraq qui a permis de perdre toute possibilité de renseignement (même erreur que par le retrait de Gouch Katif, quand on laisse l'ennemi sur place sur l'argument fallacieux que la seule séparation est la paix, programme d'Oslo qui a valu la mort de plus de 1000 israéliens, avec la même arrogance de ses promoteurs israéliens. Echec des jeux de mots qui accusent tous azimuths les autres pays au lieu de faire son propre bilan. Réunion dure entre les parents de Guilad Chalit et Olmert. Olmert pris entre garder ou renvoyer Péretz qui n'a aucune expérience de ministre de la Défense alors qu'il y a multitude d'experts comme candidats potentiels, mais le problème n'a pas commencé avec Péretz mais avec les plan Péres-Chalom-Olmert par leurs abandons constants quqi sont directement responsables de tout cela. L'accusation envers l'Iran ou la Syrie est une supercherie peu sérieuse car est responsable qui les laisse agir sur le terrain: c'est la politique délibérée de ces trois personnages qui a fait revenir les terroristes, les a armés, leur a donné le terrain d'immunité, la liberté d'agir sans possibilité de maintenir les renseignements. Olmert réagit en ton élevé comme depuis quelques mois qui ne sont pas des mesures militaires. Du "pacifiste", il n'a plus que le mot "guerre" dans la bouche. Il commence à penser à un gouvernement d'unité nationale avec le Likoud
pour tenter de faire partager la responsabilité du gachis que les partisans d'Oslo ont causé au pays comme désastre.
Maintenant, que je vous ai dit souvent au fur et à mesure de l'analyse des faits, cela est dit par tous sur les ondes.
Tous ces coupables et leurs partisans ne feront pas ressusciter les victimes qui dépassent le millier et la situation est plus grave qu'elle était avant Oslo. Car Israël a détruit presque toutes ses capacités de défense militaire et politique. Et même les abris des agglomérations de la frontière Nord ne sont plus entretenus puisque le devoir idéologique était de dire que la paix était là grâce à Oslo. Ce soir les responsables disent que demain tout sera en ordre, de qui se moquent-ils?
Bibi Netanyahou monte aux micros sur les différents médias. Son message: si Olmert prend notre politique déterminée il aura notre soutien. Nous devons obtenir des USA et de l'Europe un veto contre la Syrie et ses supporters.


Vraiment, c'est urgent, il faut que le pays retrouve la raison et ses forces:
Lancez une campagne de prières, un cri vers le ciel pour aider le Chef du gouvernement qui s'obstine dans une lamentable incohérence dans la gestion nationale de la sécurité, avec la mantra continue "j'ai raison" malgré les morts et les faits:
le psaume 21. Et le psaume 31.
Demain, c'est le jeûne du 17 Tamouz, il vient bien à point.

 

15h00 Bulletin pour aider et être forts dans une situation tragique
Les lecteurs de Modia sont témoins que depuis quelques mois je leur ai fait part d'une analyse menée avec rigueur sur la logique mathématique et psychologique de la catastrophe que le gouvernement Olmert préparait de facto. Et les faits viennent de vérifier la gravité de ce que j'annonçais.
Et, maintenant, celui qui se présentait en leader du pacifisme, doit recueillir les fruits de son actions et il accuse les autres d'actes de guerre. Un peu trop simple. Mais c'est tragique pour le pays et pour les soldats tués, kidnappés, blessés, en plus des édifices de vie des habitants juifs dont on a tout détruit. Asseyez vous: j'ai entendu hier un membre de l'équipe d'Olmert déclarer sur les ondes que la prochaine étape d'expulsion des Juifs ne concernerait que 30000 Juifs de Judée et Samarie. On est en plein délire. Cela aggrandira par 30000 la folie du Hamas qu'on lui offre sur un plateau. Et continuera la destruction d'Israël. N'accusons pas les autres, ils ne font que ramasser tout ce que nous jetons par terre de ce que nous avons reçu sur la table par le Ciel et par les générations qui nous ont précédées, à commencer par les travaillistes sionistes, et par les vies de nos jeunes soldats. Que faire pour arrêter ces folies?

Nouvelle analyse: Olmert utilise de plus en plus le mot guerre: cela veut probablement dire que d'ici peu tout e personne qui exprimera un avis critique tombera sous l'accusation de "rebellion au gouvernement" en temps de guerre comme les gouvernements de gauche l'on déjà utilisé contre des militants du Likoud qui leur déplaisaient. C'est beaucoup plus facile que de prendre au sérieux la réalité. Et cela ne traite rien une fois de plus. Quel désastre.
Alors, Olmert continue a rejetter la faute sur les autres: maintenant il prend le gouvernement libanais comme responsable; il y a quelques mois, c'était le gouvernement iranien...


Je suis allé tout-à-l'heure au Jardin zoologique biblique de Jérusalem pour reprendre des forces dans la beauté que nous donne le Ciel. Fabuleux, et je vous mettrai si D.ieu veut une image chaque jour pendant cette période pour reprendre en visuel ces forces qu'aucune bêtise humaine ne peut annihiler. Ernest Renan disait: "la bêtise humaine est la seule chose qui peut nous donner une idée de l'infini". Même cet infini là d'aucun être humain ne peut résister devant la sincérité de notre présence à LA PRESENCE sur SA TERRE où il nous héberge pour y vivre en bonheur selon toutes les règles qu'il a bien voulu nous donner. Courage donc, et agissons en ce sens plutôt que simplement regarder passivement les images de la TV.

10h00
Les Palestiniens annoncent la capture de deux autres soldats.

Le comble vient de se produire:les tanks de Tsahal ont dû rentrer dans les agglomérations de Gouch Katif que l'armée elle-même a détruites il y a des mois dans ce qui a été vécu comme un pogrom cruel par les victimes juives.


Aujourd'hui, il faut tenter de revenir sur ces lieux en ruines pour en déloger le Hamas à qui on a remis cette zone d'opération contre nous: on est objectivement et sereinement en pleine folie d'auto-destruction avec une seule boussole "comment plaire à l'étranger" de manière à en être récompensés.
Mais, pourquoi en est-on descendu si bas? Sharon et Olmert ne sont que nos symtômes et non pas des individus monstrueux: ils expriment par leur rôle de "représentants" ce qui se produit dans le peuple. Il y a en jeu depuis des années et cela s'accélère une volonté systématique de destruction de l'Israël moral et Toraïque et de l'identité toraïque du peuple: les rapports sont accablants sur l'endroit où cela se mesure le mieux, chez les enfants qui sont intacts et dont on fait en quelques années dans le système d'éducation de l'Etat ce qu'en disent les rapports officiels: un taux de violence et autres choses pires. Heuseusement, il y a des réseaux scolaires autres. Les enfants, futurs adultes, sont les victimes de ce système. C'est la même chose dans le domaine de la sécurité: aucune logique des responsables experts n'est écoutée, le symbole le plus manifeste fut la mise à la porte pure et simple du Chef d'Etat-major Bougui Alon simplement parce que, tout en faisant parfaitement sa tâche en respectant la séparation des pouvoirs, il avait l'audace de présenter à Sharon la vérité sur la situation militaire.
La conséquence de vérité est celle-ci: Méchal vient de rappeler depuis la Syrie que le problème n'est pas de miser plus sur Abbou Mazen ou de trouver une solution avec le gouvernement Hamas, mais le front est unique a t'il dit en vérité, avec des moyens tactiques différentes représentées par ces hommes et mouvements différents et complémentaires dans le système unique et le combat est unique, la direction est unique et le chef est unique: lui Méchal.
Pendant ce temps, il a quatre alliés de choix: cette politique du gouvernement, les députés arabes israéliens soutenus par leurs votants arabes israéliens qui déclarent sous immunité que les attentats sont légitimes à l'intérieur d'Israël, les mouvements politiques pacifistes et d'extrême gauche israéliens qui agissent pour que l'on ne neutralise pas politiquement ces alliés de l'ennemi et le font tant en Israël qu'à l'étranger. Enfin, la collectivité juive internationale qui ne s'engage pas et s'installe dans son choix, alors qu'elle sait clairement quel serait son sort sans l'existence d'Israël, et combien il n'y a aucune raison que ce soient seuls certains membres du peuple juif qui portent le poids aux heures où le combat est vital.
Aujourd'hui, tant les Palestiniens que les responsables israéliens définissent la situation en un mot: c'est l'état de "guerre".

Nous arrivons, après le diagnostic, au point important, le seul. La situation nous révèle nos choix existentiels.
Le salut ne viendra que par la prise de conscience, l'éducation, la décision de vivre dans la moralité de l'identité. Et dans l'éducation du peuple en ce sens. Au contraire, symbole de cette volonté d'auto-destruction: pendant ce temps, beaucoup luttent pour réaliser la parade sexuello-exhibitionniste mondiale des mouvements homosexuels et lesbien à Jérusalem pour tenter de démolir encore sur un autre plan: celui du caractère saint spécifique de la Torah et du peuple juif. Justement frapper au coeur et détruire. Les ennemis déterminés se frottent les mains de notre volonté d'auto-destruction. Que chacun se réveille, la Torah n'est que ce cri: "Ecoute enfin Israël", Chémâ Israël! Les centaines et centaines de Juifs qui font leur allyah à la fin de ce mois l'ont magnifiquement compris, et on les accueillera.
Pendant ce temps, petit symbole significatif du moment du n'importe quoi, je reçois presque tous les jours une offre de personnes me disant "j'ai envie de bâtir un site juif extraordinaire par lequel JE ferai ceci ou cela, et enseigner et qui rapportera aussi beaucoup d'argent, et alors je pourrai aussi faire de la tsédaqa pour les pauvres partout et même en Israël, puis-je prendre vos textes, etc et les y mettre, et ça sera très bien puisque Modia réussit tellement". Le n'importe quoi dans l'action, pour le peuple et dans la morale, au lieu de construire chacun sérieusement avec son propre niveau modeste pour apporter à l'ensemble. Fou. Qu'ils sachent une bonne fois pour toutes que Modia ne délire pas et est réaliste: nous avons reçu la Torah gratuitement comme la vie, je la partage et je n'en fais pas un instrument d'argent et je le réalise gratuitement, et ceux qui aident le font gratuitement avec moi, aucune miette de "gain" financier, rien que du travail, rien que du partage. Qu'on se réveille et que l'on réalise que le don gratuit de la Torah peut être efficace si on le veut, au lieu de continuer à viser les dignités et le bizness. Il y a des heures graves dans le dérapage où il faut quand même dire "STOP!"
Il y a de rares heures de l'histoire où ne pas le faire au niveau personnel serait, comme disait Sartre, se comporter en "salaud". C'est-à-dire, choisir sa tranquillité et ne pas faire son propre bilan moral, quand d'autres paient de leur vie nos démissions. Imaginez que ce n'est pas facile de dire cela; je le dis d'abord à moi-même. C'est bien pour cela que le Tanakh nous est donné avec tous ces récits des démissions dans notre peuple alors qu'il avait tout reçu. A notre tour, nous sommes mis devant le miroir, au pied du mur. Nous ne pouvons pas faiblir. Etudions la paracha, les psaumes, etc. et appliquons. Nous sommes aussi une génération privilégiée pour cela: le grand développement de la psychologie nous permet de mieux prendre conscience sans nous camoufler et pour construire et vivre. Tous ensemble.
Nombreux sont ceux qui vivent en ce sens et construisent leur vie et leurs activités en ce sens, mais ils sont peu nombreux par rapport à l'ensemble.
Modia n'est pas un des nombreux journaux de nouvelles, c'est un lieu d'étude et de réflexion confrontée à la Torah, au niveau de notre vie personnelle, avec les moyens de conscience actuels que le Créateur nous a donnés en notre génération, même les photos pour être plus sensibles. Cette image résumait tout il y a quelques mois lors du pogrom de Gouch Katif: c'est le peuple juif, la Chékhina qui est persécutée dans l'indifférence par nous. Et les politiciens et psychologues ont organisé cela ensemble, terrible. Cela ne peut pas durer, cela dépend de nous, en nous d'abord.
--


C'était facile de détruire ainsi contre les Juifs,
maintenant les conséquences sont là,
et c'est une seconde fois le peuple qui paie.
Les radios palestiniennes chantent, célèbrent, louangent Allah
pour ce qui réussit contre les Juifs et Israéliens.
Nos gouvernants sont responsables et ceux qui les ont soutenus.
Et chacun de nous pour ce que nous n'avons pas fait et ne faisons pas,
et cela vient de l'intérieur de chacun, non pas dans des mots politiques.
Enfin... je viens d'entendre un haut responsable politique à la radio, "il est temps de dire avec honnêteté: taïnou, nous nous sommes trompés. Je ne sais pas comment nous en sommes arrivés à cette situation où tout le Nord du pays est en situation d'otages. Et c'est le même dans le Sud". Les habitants de Métoula et autres agglomérations du Nord sont dans les abris, et l'état d'urgence 5 est décrêté en cette région... Voilà la logique des réalisations du plan Sharon-Olmert.


Je vous invite à aller lire une autre analyse sur ce lien: http://www.a7fr.com/Default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=10297


Le 11 juillet, 15 tamouz

1. Préparer le jeûne du 17 Tamouz, il aura lieu le jeudi 13.

et... Vous partez en vacances? Des idées claires sur la cacheroute.

2.NOUVEAU
LE LEADER REUSSI DU PEUPLE JUIF REUSSI:
Etude du livre de Yehoshua. Bien utile!

3. Commentaire de la paracha du Chabbate de la semaine:une étude approfondie et de nécessité urgente dans l'état de notre peuple
Pin'has Comment vaincre le fléau de la mort

Une association Tsohar de préparation des fiancées au mariage a demandé à 500 jeunes femmes "hiloniotes" non croyantes de tester les miqvé d'Israël de 1 à 5 en qualité d'agrément et de propreté. L'association a publié lors de son Congrès annuel ces résultats, estimant qu'il est important que toutes les femmes puissent se sentir à l'aise dans cette pratique du miqvé. Ici, l'étude de Modia sur le miqvé et sa pratique et son sens.

Le mouvement Habad qui sait s'adapter à tous publics pour les ramener à la Torah, a bâti le miqvé le plus luxueux du monde pour les femmes des quartiers riches de New York: http://www.haaretz.com



Un service utile: des professionnels juifs de l'écoute et de l'aide se mettent à votre disposition sur Internet pour les problèmes de couple. Il y a longtemps que ce besoin était ressenti par les communautés juives, partout. L'internet permet aux isolés d'y recourir. Service en français.
Ouvrez ici le site http://ecoute-juive.com/


Personnellement, je ne suis pas parmi les consultants de ce service car je participe activement à la formation et à la supervision de ces conseillères; je ne reçois qu'en consultations à Jérusalem: 972.2.5634137 ou 02 563 41 37.

La page sur les malades et pour les malades: ici

Un jeu dangereux à proscrire. Il fait fureur chez les enfants: deux ogives de 4 cm de long fortement magnétisées s'attirent en faisant beaucoup de bruit. Le problème commence quand des jeunes enfants avalent ces objets qui pénètrent avec facilité selon leur forme et matière et mettent leur vie en danger.


Explorez ces pages utiles de Modia:

L'annuaire des liens sur Israël, par exemple les etudes juives, les yeshivotes francophones, les universités.
et http://www.modia.org/infos/infos/annuaire-israel.html#yeshivotes


L'annuaire des liens en diaspora, par exemple les sites de généalogie juive, les communautés.
L'annuaire des liens sur la alyah, par exemple les organisations, les renseignements, conseils, etc.


NOUVELLES au 11 juillet, 15 tamouz
16h30 Olmert a décidé une intensification importante de l'attaque sur Gaza dans les jours à venir, avec tirs plus nombreux de terre, d'air et de mer, et des actions plus fortes contre les bases terroristes. Il a opté pour une montée plus nette vers la situation définie en termes de "guerre" (le contraire de l'objectif qu'il vantait pour justifier l'expulsion des Juifs de Gouch Katif, dont illogisme répété dans la direction). Pendant ce temps, les tirs de Qassam continuent. Et le Hamas compte sur la sensibilisation de l'opinion internationale aux dégâts humanitaires de l'attaque israélienne pour en faire un échec. Abbou Mazen travaille en coordination avec le Hamas pour tenter de retourner l'opinion internationale contre Israël.
Dans ce contexte, des députés demandent la suppression des vacances d'été de la Knesset puisqu'elle puisse exercer son droit légal de contrôle sur l'éxécutif (le gouvernement).
Et le Hamas tente de reposer le problème en terme de revenir à la situation de 1948 'ce qui veut dire: perte de Jérusalem reprise des terrains avant la division par les Nations Unies, etc, un artifice tactique pour tenter de plaire aux nations et miner encore plus Israël. Cela pendant que le terrorisme islamique s'installe lui aussi en situation de "guerre" et mondiale (cf Bombay et Irak).
Gardons le calme comme ce corbeau admiré aujourd'hui, planant au dessus de la végétation agitée par un gros vent. Nous avons l'axe du mouvement et le soutien intérieur.


1. Les opérations continuent identiques à Gaza, surtout attaques aériennes de droupes de militants armés équipés pour lancer des roquettes sur Israël. Plusieurs fois, en ces cas des victimes civiles également car c'est la tactique du Hamas et autres de se mettre au milieu de la population civile; ils en sont donc les responsables. De plus, eux-mêmes déclarent que ce ne sont pas des résistants mais que c'est "la guerre", donc avec ses inconvénients.

2 L'Egypte demande à la Syrie d'expulser le leader du Hamas Meshal qui s'oppose à toute accalmie. Motif: cette politique de Meshal et de la Syrie risque d'enflammer toute la région et de déstabiliser les régimes arabes en place.

3. Olmert et son ministre de la Défense Péretz, après avoir entendu les responsables militaires, ont décidé de continuer leur même politique.

4. Signe de ces temps et conforme à l'analyse que je vous ai donnée sur les répercussions morales sur la société et sur les jeunes spécialement après le comportement immoral envers les Juifs expulsés avec violence: le nombre des plaintes sur la violence en milieu scolaire a augmenté de 62% depuis lors, et même de 17% pour les plaintes sexuelles et une grande augmentation sur l'usage de drogue et de boissons alcoolisées en milieu scolaire d'Etat. Une logique implacable qui n'est pas due aux Palestiniens.

5. L'enquête est terminée sur les circonstances de l'enlèvement de Guilad Chavit et de graves manquements ont eu lieu qui l'ont autorisé: il a été vu s'éloigner prisonnier des terroristes, ses camarades ont informé et demandé l'autorisation de tir contre les ravisseurs, et la réponse est parvenue très longtemps après. Il s'ensuit que l'échelon de base des soldats n'est pas responsable, d'autant qu'ils ont dit la vérité, ont continué à lutter depuis dans toutes les opérations mais queq c'est l'échelon supérieur qui est coupable.

6. Trois oppositions à la politique d'Olmert s'avivent:
pour objectivité lire ce lien: "Criticism of West Bank withdrawal growing within Kadima" http://www.haaretz.com/hasen/spages/737198.html
- celle de la droite dure depuis avant l'expulsion et le Conseil des localités juives en Judée-Salmarie vient encore de publier un décrêt concernant l'interdiction absolue de donner à des puissances étrangères des parties de la terre historique d'Israël.
- celle de Pérés et de l'extrême gauche: ils sont contre la politique de Olmert qui a réalisé un don et un retrait unilatéraux sans négociations. Car Péres est le leader du camp qui travaille durement pour donner de larges parts du territoire d'Israël aux Palestiniens mais veut le faire par négociations pour que cela augmente encore la légitimité de cette entité nouvelle créée sur la terre d'Israël: l'Etat palestinien. En attendant, bien qu'opposés aux mesures unilatérales de Olmert, ils votent pour car cela donne aux Palestiniens.
- celle que représente le ministre Méïr Chitritt dans le propre part Qadima de Olmert et dans son Cabinet: l'argument est que ces votants pour l'expulsion de Gouch Katif déclarent qu'on voit maintenant les conséquences catastrophiques de cette mesure et de sa décision unilatérale et ils refusent tout nouveau retrait. De plus, ils insistent sur ce point: Sharon voyait l'expulsion de Gouch Katif comme le dernier retrait devant assurer la paix et qu'il n'y en aurait pas eu d'autre, tandis que Olmert qui se pose en héritier et successeur de Sharon, prend une nouvelle mesure contraire à l'analyse de Sharon; et non soutenue par la communauté internationale dans son aspect unilatéral.
- Le ministre Ramon soutient la ligne de Olmert en disant: l'échec qui a suivi Gouch Katif montre bien qu'il n'y a pas de partenaire chez les Palestiniens. Ce qui veut dire, et c'est la position de Olmert et des Palestiniens également: nous sommes en guerre et nous comportons comme tel. Mais le grand problème est que ces personnages sont arrivés au pouvoir avec les promesses aux électeurs: expulsons, donnez nous le pouvoir et vous aurez la paix. Ils ont roulé leur monde ou ils se sont trompés mais ils veulent garder la direction des affaires, et cela commence à bouger dans le monde polituqe qui se divise. Voilà l'état des lieux.

7. A part cela, les nombreux retraités qui n'ont pas touché leur retraite et avaient appuyé Olmert pour obtenir le succès de leur revendication, ont été floués et se retrouvent sans rien comme avant et repartent à l'action, avec des images dramatiques.

8. Etudions, ayons confiance, mais la Torah n'est pas dans les Cieux mais sur la terre et doit s'y appliquer parmi notre peuple par toutes ses règles de justice et bonheur. Donc ne vivons pas dans notre bulle comme ce violoniste sur le toit que j'ai photographié pour vous. Il faut éveiller l'aurore même si on le fait seul, mais il faut aussi travailler les pieds sur terre.

 


NOUVELLES au 9 juilUn bilan très dur mais par optimisme, pour améliorer. Avant le jeûne du 17 Tamouz BILAN. C'est par optimisme que j'ose le regarder en face, et il est dur, hlas, trs dur.

Le Créateur a mis beaucoup de finesse et de beauté e d'amour dans sa Création,
comme cette fleur à Jérusalem avant ce Chabbate; on l'oublie trop:


10h00
1.Avec photo parlante à l'appui, Yediyote aharonote (lien) nous dépeint l'état de Olmert:
il déclare: "Depuis le retrait de Gaza, les Israéliens n'ont pas bénéficié d'un seul jour de calme". Et cela ne l'empêche pas d'ajouter: "je n'ai pas changé ma pensée... concernant une séparation finale des Palestiniens", et il donne son motif " et d'aller vers des frontières sûres et solides (et voici le secret) reconnues par la communauté internationale".
Mais en fait, en totale contradiction avec lui-même, il ne sépare pas les Palestiniens et les Juifs puisque les élus des Arabes palestiniens sont sur le territoire d'Israël et sont les partisans complices clairement des Palestiniens hors frontières et élus comme tels par les Palestiniens israéliens, donc pas de séparation; autre contradiction: lui même avoue que la frontière ainsi décrêtée unilatéralement n'a pas été sûre un seul jour; et il ne dit pas non plus que la communauté internationalerefuse son plan de retrait unilatéral sans négociations. Donc illogisme à 100%, nettement reconnu par les Palestiniens, par la communauté internationale, et par toutes les victimes de cette politique, et par les faits. Le choix de l'image par Reuters et Yediyote a voulu l'illustrer.

Guerre à Gaza. Pas d'évolution significative. En effet:
- opérations continuent, se déplacent. Le Hamas déclare que Guilad Chavit est en vie (ils avaient menti pour Eliahou Achéri) et bien traité, et demande des négociations avec échanges de prisonniers. Selon ses ministres, Olmert ne modifie pas la position d'Israël car céder au chantage après enlèvement ne serait vu que comme une capitualtion (kéniya) et ne ferait qu'augmenter les cas de kidnappings. Tsahal bâtit des points d'observation pour éviter que Guilad ne soit emporté en Egypte (à quoi servaient les agglomérations que l'on a détruites?).
En fait, la situation actuelle est un blocage ou un échec généralisé qu'il faudrait oser regarder pour la débloquer... sans débloquer davantage. Expliquons:
1. les mouvements terroristes palestiniens s'enlisent dans une surenchère idéologique et concrète: l'enthousiasme qu'on va réussir à supprimer l'entité sioniste par les armes, par le terrorisme, par le camouflage de cette tactique derrière un niveau en jaquette dorloté par les pays européens; mais, en fait, c'est la pagaille et la surenchère entre les organisations sur la plus radicale dans l'action, dans la justification islamique sur la conquête régionale et mondiale par la victoire assurée du Qoran et la récompense dans l'au-delà pour les suicidaires; et le soutien du peuple qui vote et continue de choisir ces courants comme leaders au prix de la misère. Aucune évolution positive chez les Palestiniens mais une radicalisation. Le Hamas constate que, malgré les inconvénients pour le public et les morts, les organisations les plus radicales reçoivent le soutien du peuple plus encore que lui. Et ils entendent que les militaires israéliens disent que l'opération est plus difficile que les précédentes car ils trouvent devant eux des murs de combattants et fortement armés dans les maisons. Conséquence de la sortie de Gouch Katif. Aussi, dans leurs propositions, ils ne parlent pas de cessez-le-feu mais de réduction et ne proposent pas de rendre tout simplement Guilad Chavit. Le Hamas, coincé officiellement comme gouvernement envers les autres nations, se voit doublé dans l'admiration auprès de son peuple par les Brigades islamiques de tous types qui veulent détruire Israël et constatent l'impuissance à aller les réduire.

2. l'échec total de la politique israélienne.
Les hauts responsables de l'armée déclarent: un jour les Palestiniens vont comprendre que s'ils attaquent ainsi Israël, leurs dégâts sont très lourds... mais l'opération peut prendre des mois et des mois! C'est le schizophrénisme israélien incapable de comprendre l'autre et sûr de soi: on donne le territoire et on pense qu'ils vont comprendre, on fait la démonstration par des milliers de tirs dans le vide et on pense qu'ils vont comprendre, on n'avance pas sur le terrain et on pense qu'ils vont comprendre, on détruit une centrale électrique et on pense qu'ils vont comprendre. Et on ne comprend pas encore soi-même devant les faits pourtant clairs: aucune efficacité dans cette méthode car Guilad Chalit est toujours prisonnier, sans savoir véritablement s'il est vivant ou exécuté, 21 tirs de Qassam ont encore été tirés ce Chabbate sur le Neguev et Sdérote (donc,efficacité de cette politique et de cette forme d'intervention de Tsahal: un immense zéro sinon les dégâts et les morts dont celle d'un soldat israélien).Les ministres protestent devant l'attitude hostile généralisée des députés à leur encontre mais on le comprend dans ce contexte. Olmert et sdon entourage commencent à dire que la "guerre" à Gaza pourra durer des mois... style de discours de Bush en Irak. Le problème, c'est que nous avons fait entrer les terroristes et les armes! Et leur avons donné un terrain d'immunité!

3. L'indifférence du public juif dans sa majorité à l'étranger
(jen suis stupéfait dans les contacts avec des responsables communautaires de passage en Israël, de la non sensibilisation à la gravité de la situation et de la distance intérieure, et beaucoup me le confirment), et en Israël à cette gravité et impuissance. Cela est le reflet du glissement général vers une grave crise morale interne et non une conséquence du problème palestinien. Chaque groupe reste centré sur soi et sur ses avantages sans prendre en compte le bien de l'ensemble du peuple: une syndicalisation microscopique du peuple dedans et dehors ('hilonim, 'haridim, sionistes religieux, implantations, riches, retraités, etc) et la non-volonté globale de partager avec autrui par l'éducation et la justice sociale les valeurs morales du patrimoine religieux et national; chacun pour soi; comme cela est décrit de A à Z dans la Torah, alors les nations environnantes sont libérées dans leur agressivité. Mais on reste encore sourd.
Un signe significatif de cette dégringolade morale est signé par une décision judiciaire qui soulève l'indignation: un juge minimise l'inceste continu d'un père pendant des années, pour le motif que "la fille a probablement joui de ces actes du père". Sodome. Comme là-bas, le salut du peuple (et non seulement du pays) ne peut venir alors que par la qualité individuelle de chacun et non par les affrontements de partis.
Nous fonçons tous ainsi directement dans l'autosatisfaction et l'injustice collective vers les désastres du 17 Tamouz qui ont été scellés par un jeûne obligatoire ce jeudi prochain 13 juillet:
Le jeûne de 17 Tamouz est très important car, en ce 17 Tamouz, cinq malheurs se sont produits:
 
- la brisure des premières tables de l'alliance par Moché, 
- l'arrêt du sacrifice quotidien (korbane tamid) lors du 1e siège de Jérusalem, 
- la brèche dans la muraille lors du second Temple, trois semaines avant sa destruction, 
- l'incendie du second Temple,
- la mise d'une idole dans le Temple (voir Taânite 26 a).
C'est beaucoup.
Zacharie 8, 19 indique les 4 jeûnes prescrits par les prophètes (3 Tichri, 10 Tévéte, 17 Tamouz et 9 Av). Comprendrons-nous, nous réveillerons-nous ou continuerons-nous à ne penser qu'à notre confort individuel? La réponse est donnée si nous sommes bouleversés ou non par la pauvreté par injustice, le manque organisé de connaissance de la Torah, l'assimilation galopante, la division du peuple augmentant par les clivages organisés et méprisants, ou si nous ne le sommes pas.

Certains, en Israël n'en peuvent plus et ont trouvé une seule solution pour échapper au malaise: ils ont organisé la "Milice officielle de la révolution débile" et ils ont organisé leur second combat sur la place des grands rendez-vous de la gauche, la place Rabin à Tal Aviv. Le précédent combat se faisait avec des oreillers, celui ci fut avec des révolvers à eau....

A l'étranger, indispensable de découvrir les délires (je le répète, c'est par optimisme et volonté d'amélioration que j'ose regarder ce bilan:
- en Iran, accusation envers les impérialistes d'un projet imaginaire consistant à construire un grand Israël dans toute la région. Il FAUT lire ce lien.Ce n'est pas une blague, et c'est grave de réfléchir ainsi en politique. Lire aussi l'appel du président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a utilisé l'ouverture d'une conférence régionale sur la sécurité en Irak pour attaquer Israël: "Aujourd'hui il y a une forte volonté (...) pour la disparition du régime sioniste et l'installation d'un régime palestinien légal sur toute la Palestine", a déclaré le président.
- Les membres des groupes néonazis tentent de se faire enrôler dans l'armée aux USA pour bénéficier ainsi d'une formation combattante qu'ils pourraient utiliser ensuite civilement!! Leur projet est en voie d'être déjoué.
- L'éditorial et un article du journal Le Monde rage de rage contre Israël qui terrorise les... terroristes qu'il présente comme de simples artisans arrêtés arbitrairement par Israël, etc. A lire ce journalisme "unilaté-râle" qui a perdu toute objectivité. Allez lire et faites lire ces deux articles unilatéraux, et Le Monde perdra beaucoup de clients. Si besoin absolu, lisez-le gratuitement sur l'Internet.
- Iran: voici comment est diffusée une note de l'Agence internationale Reuters sur Irib (lien): "Reuters - Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans la capitale marocaine, Rabat pour condamner les crimes commis par les militaires du régime sioniste à l'encontre des Palestiniens. Les manifestants ont critiqué également les politiques ambiguës des pays occidentaux à l'égard du conflit israélo-palestinien, ainsi que le silence de certains gouvernements arabes dans ce domaine."
Le journal israélien Yédiyote a'haronote informe plus objectivement en ces termes: "Thousands of Moroccans massed in Rabat on Saturday to demand Arab governments unite behind the Palestinians after an Israeli offensive in the Gaza Strip killed more than 40 people. Organizers claimed 100,000 people turned out, but a government official said it was probably around half that. "Arab people, rise up from the Atlantic to the Gulf," the demonstrators chanted. "Revolt against the dictators." (Reuters)


- La Turquie propose à la Syrie de déplacer vers elle les dirigeants du Hamas qu'elle héberge ca l'image négative de la Syrie crée un préjudice au mouvement Hamas...

IL N Y A AUCUNE RAISON DE DESESPERER CAR TOUT NOUS EST DONNE. A NOUS SEULEMENT DE REAGIR? En Israel, en diaspora, entre les nations. Prenons un nouvel envol, tous ensemble, avec le Ciel et entre nous. Voilà ce que j'ai vu cette semaine à Jérusalem, bon signe:

ANNIVERSAIRES pour apprendre
le 10 Tamouz

Chants spéciaux dans les communautés d'Alger en souvenir des miracles du Chabbat Pourim rouge d'Alger en 1775 par le sauvetage de la ville des espagnols ; coutumes semblables à celles de Pourim. Chant "mikamokha"
A Tsfate, en 1834, la communauté est sauvée du massacre exécuté par les arabes.
En 1927; grand tremblement de terre à Jérusalem, miraculeusement sans morts dans la communauté juive.

le 12 Tamouz
Décès de Rabbénou ben Asher (1270-1343) qui vécut en Allemagne puis partit avec son père en Espagne à cause des persécutions des croisés. Il a écrit les Arbaâ Tourim, bases de toute la Halakha, qui comprend quatre volumes en 1714 chapitres (Ora'h 'Hayim, Yoré Déâ, 'Hochne Michpate, Evéne haêzer). Le Chouklkhane Aroukh de Rabbénou Yosséf Qaro suit exactement son plan. Le Tour y résume toute la halakha, cite les sources et les opinions différentes (contrairement à Michné Torah du Rambam). Son commentaire de la Torah qui utilise souvent la guématria est imprimé presque dans chaque 'Houmache. Il vécut dans la plus grande pauvreté refusant tout avantage matériel dû à ses fonctions dans la Torah. Comme de nombreux autres, il partit pour la terre d'Israël et mourut en trajet en ces temps difficiles. Que l'on soit conscient de chacun de ces choix.

.



NOUVELLES au 6 juillet, 10 tamouz
1. Le monde des trois grandes religions à Jérusalem s'est uni pour la première fois sur un objectif: selon leurs termes, agir pour ne pas permettre que se tienne à Jérusalem, la ville de la sainteté, la marche internationale des mouvements homosexuels et lesbiens dont le style débridé et provocateur et exhibitionniste est contraire aux valeurs que représente Jérusalem et y porte atteinte. L'importance de la profanation délibérée envers les dimensions que représente Jérusalem se mesure au fait que le Grand Rabbin d'Israël, le Rav Moché Chélomo Amar, le Pape et les hautes autorités islamiques sont intervenues de pair pour la protection de Jérusalem sur ce point, et ensemble.

2. Pour que vous soyez assurés de l'objectivité de ce compte-rendu des analyses sur la situation, je vous montre le gros titre de Haaretz, journal de gauche, d'une ligne très proche de celle du Monde sur Israël: "les plus hauts responsables de l'Armée de Défense d'Israël déclarent: Le raid de Gaza n'arrêtera pas les tirs de roquettes". C'est clair. Ceux qui en informent le public des citoyens d'Israël et n'en restent pas au devoir de silence le font au nom de leur haute responsabilité.


Comprenons la situation:
1. Les journaux de fin de semaine s'interrogent: " léan kol zé movil", vers quoi tout cela nous mène-t'il?


Commençons par l'humour juif acide et instructif: la femme avec son coeur et son intelligence féminine indéniables regarde le journal annonçant une fois de plus "Qassam sur le ville de Achkélone" et elle dit tout haut à son mari: "mataï yiyé la zé sof?" (quand cela va t'il se terminer?) et le mari qui n'en n'a rien à f...aire regarde la TV et ne pense qu'au Mondial et répond "béyom richone" (dimanche). Terrible pour les hommes, par un homme caricaturiste. Reprenons la réflexion.
- Péretz le ministre de la Défense présente l'opération de Gaza comme une mission nationale de chaque soldat pour la sécurité de tous les citoyens et rappelle que l'armée d'Israël, Tsahal, est la plus morale du monde et veille avant tout à ne pas causer de victimes civiles inutiles et, pour cela, avance avec la plus grande prudence. Il tient en ce moment une conférence face aux ambassadeurs de nombreux pays. Il sollicite leur accord et soutien.
- Il redéfinit régulièrement les objectifs: ramener Guilad Chalit, porter un coup très dur aux organisations terroristes.
- Le Likoud apporte un appui total au gouvernement. L'extrême gauche reste sur ses mêmes arguments habituels, négocier.
- Qui regarde les résultats: les tirs de Qassam continuent, donc échec. cqfd. Cela est confirmé par les déclarations surprenantes des responsables eux-mêmes, "on ne pourra pas arrêter les tirs". On pense logiquement: "mais si vous vous avouez publiquement incapables sur une mission nationale vitale impliquant la vie des citoyens, démissionnez et cédez la place à d'autre". C'est oublier la hiérarchie des priorités pour ces hommes.C'est le moment d'aller étudier le passage du Livre de Yehoshua sur comment doivent être les LEADERS du peuple juif.
- Regardons les résultats sur le terrain: un bilan d'efficacité, 40 terroristes tués, des dizaines arrêtés, des tunnels recherchés, de nombreux terroristes capturés en route pour causer un attentat (mais cela est routine et non pas lié à l'opération massive). La leçon que dit le gouvernement continuellement par Olmert: l'opération est une leçon que nous voulons donner au Hamas qu'il paiera cher s'il opte pour la voie du terrorisme. Il paie cher mais il fait aussi de cela sa propagande en disant aux nations qu'il n'y a pas de rapport entre cette lutte et les actes d'Israël qui détruit la centrale électrique et autres services civils essentiels.
L'autre objectif qui semble atteint, c'est d'empêcher les ravisseurs d'emporter Guilad Chavit en Egypte (notre allié!!!!) en barrant la sortie Sud que l'on a remise aux Egyptiens qui permettent l'entrée massive d'armes aux terroristes contre nous.
Autre objectif réussi, dit le gouvernement: c'est un grand succès car toutes les nations européennes louangent notre retenue et nos déclarations répétées que "nous ne voulons pas envahir, pas occuper et ne souhaitons pas de territoires" (authentiquement entendu répété de la part des autorités). Ce serait comique si ce n'était pas tragique: nous sommes inefficaces, nous n'allons pas annihiler le terrorisme menaçant, les nations européennes nous en félicitent, donc tout va bien. Mais les populations israéliennes qui continueront à être menacées? C'est un problème mineur par rapport aux louanges des nations européennes. (L'opposition de la Commision des Droits de l'Homme de l'ONU est un petit problème car elle n'a pas de pouvoir et n'est composée que de pays hostiles).
- Par contre, les objectifs qui ne sont pas visés et qui sont placés comme non atteignables: détruire l'infrastructure terroriste puisque pour l'instant on répète qu'on n'entre pas dans Gaza effectivement mais seulement de façon symbolique en haut et en bas (au point que cela n'arrête même pas les tirs de Qassam sur Achkélone avec ses 100000 habitants et ses centrales d'énergie les plus stratégiques d'Israël).
Les médias israéliens sont donc réalistes quand ils posent la question qui se résumerait à ceci: n'est-ce pas beaucoup de bruit pour rien sur le plan de l'efficacité, puisque (sans parler d'envahir ou non, délibérément on n'avance même pas jusqu'à la distance minuscule de 15 kilomètres qui est celle de la puissance de tir des Qassam? Pauvres habitants de Sdérote et d'Achkélone quand les hauts gouvernants sont ainsi mûs par de telles considérations.
Et un soldat israélien Yehouda Bassel, 21 ans, a perdu la vie dans une telle opération, probablement par une erreur de tirs de ses compagnons israéliens.

Lancer un cri vers le ciel pour aider le Chef du gouvernement: le psaume 21: http://www.modia.org/priere/psaume21.html.


Un livre utile: par Gérard Huber "MALA, UNE FEMME JUIVE HÉROÏQUE DANS LE CAMP
D'AUSCHWITZ-BIRKENAU aux Éditions du Rocher.Paris"

Cet ouvrage est la première biographie en langue française de Mala Zimetbaum (1918-1944), une femme juive polonaise, déportée de Belgique, le 15 septembre 1942, dans le camp d’Auschwitz-Birkenau.
Mais c’est aussi une étude qui vise à expliquer la stratégie de cette héroïne qui conquit la confiance de la hiérarchie S.S, dans le but d’aider les femmes juives et non juives à survivre dans ce camp et qui, grâce à son ami Edek Galinski, s’évada pour ébranler le pouvoir concentrationnaire nazi et révéler le grand secret de l’extermination au monde entier.
Enfin, c’est une exploration de la grandeur avec laquelle Mala a su transformer sa mort en exemple, puisque, reprise à la frontière slovaque et ramenée au camp, elle est morte, le 15 septembre 1944, en insultant ses assassins.
Nourrie de témoignages inédits, d’entretiens avec des rescapé(e)s, de descriptions historiques, de photos, d’archives et d’analyses, cette reconstitution raconte, pas à pas, le difficile chemin de cette personnalité exceptionnelle, « au-dessus de la mêlée », qui déconstruit l’image d’impuissance, de résignation et de soumission qui, encore aujourd’hui, et notamment en France, est trop souvent associée aux déporté(e)s juifs.
À cet effet, l’auteur explique le fonctionnement du mécanisme complexe de l’identification avec l’agresseur et pourquoi il ne signifie pas inéluctablement la disparition de la distinction entre victimes et bourreaux.
À chaque page, des femmes de toutes nationalités détenues dans le camp racontent aussi, à travers Mala, leur solidarité au quotidien, leur combat contre la déshumanisation et pour la conservation de l’espoir.



Cet été, en un seul jour, 650 Juifs de France réussiront le jour le plus important de leur vie et ensemble: ils arriveront pour vivre en Israël selon le désir de toutes leurs générations depuis 2000 ans d'attente.
Ils seront une petite partie des 3500 Juifs de France qui auront choisi la même vie cette année.
Et 6 vols d'El Al apporteront de même 1500 immigrants d'Amérique du Nord un même jour sur les 3400 qui y arriveront cette année.
Et de Grande Bretagne, 100 arriveront aussi le même jour sur les 500 qui arriveront cette année.
Modia est présent chez beaucoup d'eux déjà et les accueillera.
Malgré tout ce qui se passe ici aussi, nous y avons le courage et le bonheur, vous en avez la certitude,
tout Modia vous le prouve!
Pour nous tous, ici aussi, ce sera un grand jour,
et nous continuerons à être ensemble sur Modia, pour progresser!


18h00
La vérité sur l'explosion actuelle par un palestinien armé, dans le Monde:
"Abou Ihab est membre d'un de ces groupes armés, les Brigades Salaheddin, l'aile militaire du Comité des résistances populaires. La journée, le vrombissement permanent des drones israéliens l'oblige à rester cloîtré chez lui. La nuit, il patrouille dans les ruelles, dans l'attente d'une hypothétique offensive. "Nous sommes mieux préparés que par le passé, assure le jeune homme. Depuis le retrait israélien de l'été dernier, nous avons fait venir beaucoup d'armes, et notamment des mines par les tunnels creusés sous Rafah (ville à la frontière avec l'Egypte)."
Je vous ai bien des fois fait part de cette réalité, elle vous est confimée par ceux à qui Sharon-Péres-Olmert ont fait ce cadeau. Et qui tirent sur Israël et capturent.


Israël semble concentrer ses actions offensives par moyens aériens et non par la percée des tanks sur le terrain.Plusieurs groupes armés ont ainsi été neutralisés, 16 tués et blessés.
Des groupes de droite en Israël se posent en familles volontaires pour revenir dans les trois aggomérations juives détruites par Israël dans le Gouch Katif et qui viennent d'être réoccupées par Israël: Nissanit, Dugit and Elei Sinai.
Evidemment les nations s'unissent à l'ONU pour demander à Israël d'arrêter son opération à Gaza, mais elles ne demandent pas aux Palestiniens d'arrêter leurs tirs sur les agglomérations juives, ni de tuer et kidnapper. Bof!

9h00
Suite aux deux bombardements palestiniens sur Achkélone, le gouvernement a décidé que Tsahal réoccupe les trois villages Nissanit, Dugit and Elei Sinai d'où Tsahal avait expulsé les Juifs, détruit toutes les maisons et synagogues et yeshivotes et écoles, ayant laissé la place aux tireurs-tueurs contre les citoyens d'Israël.
Aujourd'hui, la nécessité exige d'annuler ces mesures mais déjà on donne le signal aux terroristes qu'ils n'ont rien à craindre: l'occupation sera limitée à une bande de 12 km et temporaires. Ils n'ont qu'à attendre et s'adapter au delà de la ligne. Les Palestiniens se rient de cette politique qui les enflamme dans leur sentiment de victoire même s'il paient un prix économique. Leur idéologie politico-religieuse basée sur la mort et le martyre comme assurance pour atteindre un plaisir dans l'au-delà renforce leur détermination..
Regardez le film de l'opération ici des moyens lourds utilisés et cette carte: Dugit, Ele Sinai et Nisanit ne sont pas une véritable entrée dans Gaza d'où les tireurs pourront continuer au delà de cette percée symbolique. La preuve a été immédiate, dès ce matin les tirs ont continué d'au delà les 10 Km occupés par Tsahal. Une nouvelle preuve gratuitement donnée au Hamas de l'impuissance d'Israël et du manque d'intelligence et d'efficacité dont est capable actuellement l'équipe dirigeante. Chacun en Israël est conscient du dévouement de chaque soldat pour défendre tous els citoyens et toutes les familles y participent par leurs jeunes. L'armée et ses experts donnent les évaluations justes et exactes; cela n'est pas suivi.
Ou bien, on s'obstine dans l'échec; ou bien comme le dit le ministre des insfrastructures Binyamine Ben Eliezer, les forces de Tsahal seront déployées aussi profondément que ce sera nécessaire et aussi longtemps qu'il le faudra, pour garantir que des roquettes n'atteignent plus les villes d'Ashkelon et Sdérote. Jusqu'à maintenant rien ne vient appuyer ces paroles utiles pour répondre aux critiques.
Mais l'armée déclare également dans ses rapports fournis sur les ondes que le remède n'est pas seulement la démonstration comme lors d'une fête nationale de la puissance lourde d'une armée ou de sa haute technologie: la forme de guerre qui a réussi à enlever Guilad est celle de l'antiquité (percements de tunnels souterrains que l'armée ne parvient pas à détecter). Seule l'occupation du terrain permet de lutter contre cela, et seule également elle permet de recueillir les renseignements et d'établir un réseau d'indicateurs. Mais, l'échelon politique au pouvoir refuse ces avis experts de l'armée, et répète : nos décisions mesurées sont conformes à l'attente internationale...


5 juillet 21h00
Deux roquettes Qassam viennent de tomber, à nouveau dans le centre d'Achkélone. Le Hamas et autres veulent faire savoir par là que tout le bruit des mots de Olmert et des mini décisions prises par lui et des bombardements de batiments et arrestations sont nulles et ne parviennent pas à arrêter les tirs et tentatives d'attentats. Effectivement, Assad qui mène le jeu, déclare qu'il faut rendre Guilad Chavit, et donc le ministre du Hamas également, car l'essentiel étant pour eux la lutte terroriste contre la population israélienne qu'ils veulent voir renoncer à son territoire. Effectivement, plusieurs tentatives d'attentats se sont encore réalisées aujourd'hui et neutralisées mais la politique du gouvernement ne parvient toujours pas à une réduction de l'offensive palestinienne ni de ses tirs... cela juste devant les villes d'Israël. La volonté "d'efficacité" du côté du gouvernement israélien n'y est donc pas encore.


14h00 Changement d'Olmert?
A l'issue de la réunion du gouvernement consacrée au fait nouveau du bombardement palestinien sur l'école Ronson de l'ORT à Achkélone, le bureau du Premier ministre fait savoir qu'il prend en considération 3 faits (le rapt de Guilad Chalit, les tirs continuels de roquettes et le tir sur Achkélone) et qu'il doit apporter un changement dans les règles du jeu (!) avec et l'Autorité palestinienne (Abbou Mazen) et le Hamas, et cela basé sur les mesures présentées par la Défense.
L'avenir montrera si cela se concrétise ou si, une fois, de plus, Olmert par crainte fera marche arrière par rapport à ses dires précédents La question est posée: le Hamas a déclaré la guerre face à ce qu'il estime un ennemi faible, Olmert osera t'il s'opposer ou reculera-t'il encore? poussé par le clan idéologique de Péres avocat de "l'éternelle patience" face aux avancées sûres palestiniennes. Tout est là. Lire ici.
La réponse humaine est uniquement dans les mains de Olmert, seul décideur face à tous les experts, et un jour peut-être, face au peuple qui paie durement. En Judée-Samarie, de nombreuses actions de contrôle de Tshal sont réalisées, parce qu'on n'a pas encore abandonné cette région. Olmert n'ose pas à Gaza car ce serait arrêter les bombardements sur les populations civiles israélienne par le Hamas mais ce serait reconnaître publiquement et officiellement la nouqba", la catastrophe qu'il a réalisée avec Sharon en sortant de Gaza.
Le cabinet de sécurité a approuvé les décisions suivantes:
- neutralisation des institutions et infrastructures qui servent le terrorisme en Judée-Samarie et Gaza,
- continuation des opération contre les tireurs de roquettes,
- réduction de la liberté de mouvement des terroristes en divisant en deux la Bande de Gaza,
- pression diplomatique sur la Syrie pour obtenir la libération de Guilad.
Dès maintenant le Hamas a annoncé qu'il va intensifier ses attaques contre Israël et à l'intérieur.


10h00 Compte rendu des médias
En réplique à l'attaque palestinienne qui a touché au coeur d'Achkélon une école où étaient enseignants et enfants (une fois de plus comme les centaines de fois précédentes, le Ciel a fait le miracle et il n'y a eu aucune victime) Tsahal a bombardé une nouvelle fois.. le même bâtiment vide du ministère de l'Intérieur palestinien.
Les analystes osent dire sur les ondes: Israël peut utiliser des mots, il n'arrêtera pas cette conduite des terroristes puisqu'il a choisi deux choses:1) laisser le terrain aux terroristes alors qu'on ne peut pas le bloquer de l'extérieur sans aller le dénicher par renseignements sur places et par interventions sur le terrain, 2) le bombardement de terrains vides et d'immeubles vides. Ces deux techniques ont un effet: transmettre à ces terroristes le message qu'ils gagnent et que leur adversaire est impuissant, volontairement et obstinément impuissant.
Nos dirigeants sont maintenant au pied du mur où les a menés leur politique. Pour l'instant, ils persévèrent encore. Après Sdérote, une seconde ville d'Israël Achkélone tombe ainsi aux mains de la tactique de terreur. A cet instant, réaction du gouvernement dans cette guerre précise: rien que la mantra répétée depuis des mois: le Hamas a franchi la ligne rouge. Le problème est qu'on ne l'arrête pas; on met en prison les uns après les autres des militants saisis à l'extérieur mais on n'agit pas sur le terrain.S'il n'y a pas encore de roquettes sur les autres régions d'Israël, c'est qu'Olmert n'a pas encore mis en réalisation son nouveau plan de transmission aux terroristes des régions de Judée et Samarie, sinon disent les experts sur les ondes la situation serait la même dans les autres régions d'Israël juxtant ces zones.

0h00 minuit
La roquette Qassam est tombée avec précision sur une école de Achkélone au moment où les enfants y venaient pour préparer l'an prochain. Déclaration de Olmert: "c'est une aggravation très forte et il faudra y réagir". Evidence mais jusqu'à maintenant c'est l'impuissance du gouvernement pour protéger les citoyens car les mots et les tons ne protègent en rien. Et les consignes sont données aux habitants de... ne rien changer au style de vie!!!!!!! Enfants et parents, ce n'était probablement que pour fêter le Mondial ce boum près des enfants. Ubu n'est pas loin. Mais des vies sont en jeu, et Achkélone est un coeur énergétique important en Israël. Sans commentaire.

Vous comprendrez que je place cette étude nouvelle:
NOUVEAU
LE LEADER REUSSI DU PEUPLE JUIF REUSSI:
Etude très approfondie du livre de Yehoshua pour trouver la véritable force et le véritable courage dans une génération difficile. Bien utile!

Et que nos études de chacun protègent Guilad et les habitants sur lesquels on tire sans qu'on place de bouclier pour les défendre.


Le 4 21h00
Voilà c'est fait, ce que l'on a organisé par le départ de Gaza (Sharon-Olmert) depuis le plan d'Oslo (Péres) a porté ses fruits dans une logique implacable: la ville d'Achkélon qui est le lieu stratégique des centrales d'Israël est atteint dedans en direct et dans une école par un missile palestinien, lancé depuis une région abandonnée et où Tsahal n'est pas encore entré pour arrêter les tireurs. Les habitants, comme à Sdérote, explosent... de fureur et d'angoisse et constatent qu'ils ne sont ni protégés par Tsahal ni en moyens de protections locaux. La réponse est l'habituel blablabla au futur: nous avons la meilleure armée du monde, les meilleurs experts, donc nous tirerons les leçons et nous agirons, etc, blablabla. Puisque
Comme cela fut organisé par nous, cela s'est réalisé exactement comme tous les analystes objectifs dont nous-mêmes l'avaient prévu. On redira des menaces, puis des exhortations à la patience, puis quelques actions très temporaires; ainsi sont nos dirigeants actuels, ils avaient un politique de capitulation applaudie par les nations avec le Prix Nobel en cible, et ils sont maintenant au pouvoir, coincés dans leurs contradictions. Le peuple paie la note. Les nations sont avec nous seulement si nous ne nous défendons pas et elles encouragent ces leaders. Que le Ciel les éclaire, aucun expert ne semble capable d'en être écouté. Et le ministre de la Défense, un leader syndical au menton et au ton levés. Que le Ciel nous aide. Bonne vacances à tous avec cela. On continue à vous informer. Vous rirez de la comédie en lisant ci-dessous les déclaration pacifiques du leader du Hamas. Tout est mensonge, et les peuples en meurent.

17h00
Un des leaders du Hamas, Osama al-Muzaini, déclare qu'après la clôture de l'ultimatum, les ravisseurs peuvent le tuer, l'emporter dans un autre pays ou le cacher et que toutes les options sont ouvertes. Le Hamas est ainsi clairement impliqué mais, dans les doubles langages de la guerre psychologique et pour préserver sa vie le Premier ministre palestinien Ismaïl Hanayéh demande aux ravisseurs de... protéger (!) Guilad Chalit et il espère qu'il y aura une solution pacifique: un ange!
Pour bien vous montrer toute la complexité de notre Proche Orient, voici ce que je viens de découvrir près de chez moi comme grafitti sur un mur, un immigrant de France a disjoncté à cause du Mondial probablement et a inscrit en plusieurs couleurs sur un mur ce grafitti: "PSG (l'équipe de footbal de Paris Saint-Germain), mon amour pour toujours"
: pas moins ;-))

12h00
Les Palestiniens semblent repartir à l'attaque: deux voitures bourrées d'explosifs pour un attentat interceptées par Tsahal qui les fait exploser et une troisième charge également. Et des tirs de roquettes sur le Néguev.
Les 3 organisations terroristes qui ont enlevé Guilad confirment que le dossier est fermé et qu'ils ne donneront plus d'informations sur son sort mais que l'islam interdit de porter atteinte à la vie d'un prisonnier. On repart dans l'incertitude.
L'Egypte affirme qu'elle persévère dans ses efforts pour parvenir à un réglement large du problème.

Un sondage montre que les Palestiniens augmentent leur confiance envers le Hamas dans sa politique actuelle violente envers Israël. Il ne s'agit donc pas d'un extrêmisme du seul Hamas comme tentent de le faire croire les extrêmistes israéliens de gauche qui prônent encore des concessions mais il s'agit d'une radicalisation du peuple palestinien dans le sens du terrorisme et de la mort, même au prix de la misère, dans le seul but de tenter de détruire Israël. Un fanatisme idéologique et religieux qui valorise la mort s'étend près de nous dans le monde islamique. Voyez l'article. Le public palestinien avait donc bien porté au pouvoir le Hamas pour sa politique et non pas seulement pour ses prestations sociales.

(Hors ce sujet: lire cet anniversaire important, comment des Polonais ont massacré des Juifs encore après qu'ils aient échappé à la Choa).

9h00 Je demande aux chers lecteurs de Modia de continuer à se mobiliser pour prier pour Guilad. Voyez la page qui explique comment, ici. L'ultimatum des ravisseurs a expiré et ils ont fait savoir qu'ils ne feront plus de déclarations, que le dossier est fermé et qu'ils ne diront pas s'il sera vivant ou non. L'angoisse de la famille est grande.
L'Egypte continue, dit-elle, ses contacts avec les deux parties au niveau le plus élevé. Elle fait savoir indirectement en Grande Bretagne qu'elle serait arrivé à un accord sur la libération et l'arrêt de l'entrée à Gaza par Israël ainsi que la libération de prisonniers sans précisions. A Jérusalem, on nie cela et déclare qu'il n'y a pas et qu'il n'y aura pas de négociations.
Tshal a capturé à Ramallah dans les bâtiments de la gendarmerie palestinienne qui les abritait les assassins de Eliahou Achéri. Pourquoi réussit-elle à localiser à Ramallah et non pas à Gaza? Le responsable précédent des services secrets en révèle le motif: depuis qu'Israël s'est retiré entièrement de Gaza par l'expulsion des Juifs et le retrait, il n'y a plus de possibilité d'établir de réseau de renseignements...

Evidemment, la Communauté européenne retrouve vite ses vieux démons séculaires et, quand Israël est en difficulté, elle vole au secours de l'ennemi et désapprouve l'opération d'Israël à Gaza. La Suisse va plus loin dans l'ignoble et déclare qu'Israël bafoue les droits de l'homme. L'ambassadeur d'Israël a répondu moralement même si c'est sous une forme de diplomate: "on ne vous pas pas vu parler comme cela quand les citoyens israéliens sont victimes des tirs et attentats". Un culot monstre de ces pays, comme lors de la seconde guerre mondiale, c'est sinistre. Juifs d'Europe, revenez chez vous.
17h30
Olmert rejette l'utimatum des Palestiniens pour échanger Guilad Chalit contre 1000 terroristes palestiniens prisonniers. Il réaffirme qu'on ne négocie pas avec les terroristes parce que le prix à payer sera encore plus lourd ensuite. Ses experts ont soupesé l'authenticité ou non du document d'ultimatum et les motifs qui peuvent aller d'une position en ce sens ou d'une crainte de devoir sortir rapidement de l'impasse ou d'une détérioration de l'état de santé de Guilad (Que D.ieu protège), ou surtout d'une inquiétude des kidnappeurs car ils savent qu'Israel va arriver auprès d'eux.
Et le ministre Ramone déclare que si Guilad est blessé, les bombardements qui tomberont sur Gaza seront terribles.
Le Président Poutine de Russie demande la libération pure et simple de Guilad Chalit.
Une fois de plus, les députés arabes à la Knesset s'enrolent carrément pour les organisations palestiniennes terroristes et l'un d'eux déclare que les Palestiniens sont en droit de légitime défense en kidnappant Guilad Chavit, comme soldats et non comme terroristes. Une de fois de plus, d'autres députés demandent qu'on leur enlève le droit de sièger à la Knesset puisqu'ils sont enrolés de fait pour l'ennemi.

13h00 Nouvelles. 4 points importants:
- une délégation égyptienne, dans le cadre de ses efforts de médiation, a pu visiter le jeune Guilad Chalit dans sa cachette dans la Bande de Gaza (probablement) ainsi que le médecin qui l'a examiné et soigné et dit qu'il est en bonne santé.On ne sait rien de plus.
- Le groupe armé qui l'a kidnappé donne au gouvernement d'Israël un ultimatum jusqu'à mardi ou Jeudi après-midi (selon les agences) pour répondre positivement à son exigence d'échanger Guilad contre 1000 terroristes prisonniers en Israël. Les Brigades Ezzedine al Kassam (branche armée du Hamas) qui se présentent comme les acteurs de l'enlèvement indiquent en menace que si "l'ennemi n'accepte pas nos conditions humanitaires, nous considérerons l'affaire comme terminée et l'ennemi assumera l'entière responsabilité des conséquences ultéieures. Cela ne précise pas ce qu'il adviendra du caporal Gilad Shalit si Israël rejette son ultimatum mais fait pression en laissant craindre le pire.


- Olmert a de nombreuses fois répété qu'il ne ferait pas de négociations ni échanges. Par contre, des voix proches de lui s'élèvent contre cette position mais il a déjà arrêté l'opération d'entrée à Gaza contre l'avis de tous ses proches et conseillers et ministre de la Défense, donc sa décision finale est imprévisible. Il est radical et volubile en mots et non agissant. A chacun de penser si cela est adapté ou non à la situation.
Un cri vers le ciel pour aider le Chef du gouvernement: le psaume 21: http://www.modia.org/priere/psaume21.html.

- L'armée d'Israël entre au Nord de Gaza mais déclare que ce n'est pas le prélude d'une grande opération mais simplement une petite entrée pour explorer et neutraliser les cachettes d'armes et éventuels tunnels...


Le 2 juillet, 4 tamouz
18h30 Vérifiez l'objectivité de ces informations sur les liens fournis, car vous risquez de tomber de votre chaise.
L'indécision d'Olmert crée une situation stagnante: les Palestiniens ont refusé ses menaces, il continue quelques bombardements symboliques sur des non-cibles et, comme dit la Ména dans un article à lire absolument et intitulé "Drôle de guerre si on peut dire", jamais une armée n'a tiré autant d'obus en essayant de ne pas atteindre ses cibles, Péretz le ministre de la Défense déclare que Tsahal veut sortir de Gaza le plus vite possible (l'habituelle fuite d'Israël déjàn annoncée depuis celle en panique de Barak du Liban et qui enflamme les terroristes s'imaginant qu'Israël n'a plus qu'une force de tigre de papier et donc, par notre faute, ils menacent de s'attaquer aux écoles israéliennes, et de reprendre les attentats, tandis que le directeur des services secrets (le Chine Beit) déclare au contraire de Péretz que la situation de conflit actuel peut durer très longtemps, et que la libération de Guilad pourrait prendre des mois et tenez-vous bien qu'Israel n'a pas de solution contre les missiles Qassam tirés contre Sdérote, et l'Egypte déclare elle que son ultimatum au Hamas expire et qu'elle se lave les mains des conséquences. Péretz résume le tout en disant "il n'y a pas de solution magique au terrorisme palestinien" comme si quelqu'un attendait de lui de la magie. Bref, le Prix Nobel du n'importe quoi sur toute la ligne dans le désordre sans politique ni de droite ni de gauche ni historique ni identitaire ni nini sera certainement décerné à nos dirigeants. Olmert: "mon but est que personne ne dorme à Gaza", drôle de but. Guilad Chalit (de qui vous parlez...?). En quelques mots; rien n'est géré, les dirigeants sont incompétents et non coordonnés? Un cri vers le ciel: le psaume 21: http://www.modia.org/priere/psaume21.html.


8h30
Aucune évolution significative dans aucune dimension du dossier actuel du conflit au Proche Orient après Chabbate. Rien que quelques phrases et la poursuite des positions:
- Guilad serait en bonne santé.- Ses ravisseurs exigent la libération de 1000 terroristes emprisonnés, Olmert refuse toute négociation d'échange et exige la libération de Guilad. -Abbou Mazen (MAhmoud Abbas), Président de l'Autorité palestinienne déclare que les efforts diplomatiques pour la libération de Guilad n'avancent pas car il n'y a qu'anarchie dans le Hamas et pas de responsables. - Olmert déclare que c'est la Syrie qui mène le jeu pour les ravisseurs. - L'armée continue à affirmer que les pressions sur le terrain contraindront le Hamas à libérer Guilad et à arrêter les tirs sur Sdérote. Le Hamas affirme que le but d'Israël n'est pas la sécurité mais de détruire le gouvernement du Hamas mais qu'il échouera sur ce point. - Israël permet le passage de convois humanitaires vers les habitants de Gaza. - Le bureau de Haniyeh, Chef de gouvernement Hamas, détruit par un missile aérien israélien; il continue à déclarer qu'il ne changera pas ses positions et objectifs mais les photos de sa visite du bureau après les faits montrent qu'il est décomposé car il sent la menace précise très proche.
-Les élèves partent en vacances après une année marquée par des rapports officiels constatant une chute considérable du niveau des écoliers du système d'Etat par la suppression de nombreux postes d'enseignants et des heures d'études. En conséquence, un élève sur 5 souffre de déficiences dans les apprentissages de base. En révolte, des écoliers d'une dizaine d'année ont retourné au ministère leurs bulletins de fin d'année. Les problèmes de sécurité ne doivent pas faire oublier l'état déplorable de l'éducation dans les préoccupations des gouvernants.

- Désinformation mensongère grossière dans le journal Le Monde; alors que Olmert a bloqué l'opération d'entrée dans Gaza, Le Monde titre "Tsahal autorisée à user de moyens "extrêmes" à Gaza" en insistant sur le mot "extrême" alors que même les photos ne supportent pas le titre. De même, les journalistes du Monde sont obsédés par le cancer du "colon" (terme honni qu'ils utilisent sans cesse pour dénommer les habitants israéliens des implantations) et leur ton est méprisant dans les qualificatifs qui n'ont rien d'objectif et traduisent leurs fantasmes: "des jeunes soldats chantent, dansent, comme pour se donner du courage et conjurer la peur en franchissant la frontière. Pour certains d'entre eux, parmi les plus religieux, cette opération a un parfum de revanche, après le retrait des colons ordonné par Ariel Sharon en été dernier". Du délire interne aux journalistes du Monde sur une opération bloquée. Qualifions ce type de presse: désinformation lamentable, que les lecteurs sachent désormais ce qu'ils lisent. La haine va loin: sur le moteur de recherche interne du Monde soi-même, vérifiez ici, 500 articles ont utilisé ce terme de mépris "colon".

- Il y a ceux qui construisent: après l'annonce des 600 Juifs de France qui vont monter définitivement en Israël cet été, 400 vont faire la même chose au mois d'Août depuis les USA et rentreront au pays pour s'associer à sa construction renouvelée de la patrie multi-millénaire qu'aucune occupation militaire étrangère n'a vaincu, ni les Romains, ni les Arabes, ni les Croisés, ni les Turcs, ni les Britanniques. Tous ceux qui sont contre les occupations étrangères peuvent se réjouir.

- Pour savoir la vérité sur ce que le "bon Roi Saint Louis" a fait aux Juifs de France, lisez au 9 Tamouz (dans 3 jours) sur cette page. Edifiant. Là encore, il faut arrêter les désinformations et connaître l'histoire juive pour comprendre l'actualité.

- Découvrez les statistiques sur la Torah: http://www.modia.org/tora/statistiques.html
- En Israël, on fête les 30 ans de Yad Sarah, une association fondée par Lupolianski le père de l'actuel maire de Jérusalem (qui en fut le dynamique directeur): elle apporte de façon considérable dans le pays une aide en matériel et personnes en volontariat à toute personne malade. C'est le peuple juif véritable cela. Mais (il y a toujours un mais chez les Juifs) de plus en plus on proteste contre le fait que le gouvernement mise sur la générosité du peuple en une myriade d'associations de bénévoles pour se dispenser d'assurer les services minimaux et pour lesquels les citoyens paient leurs impôts. Lien en français ici. Nous vivons ainsi ensemble notre pays.

- Le site de l'initiateur du procès contre la SNCF, la compagnie française des trains, pour collaboration à la Choa: http://lipietz.net/

Lettre personnelle
Cela nous demande un effort pour comprendre tout sur l'opération militaire de Tsahal annulée, le pourquoi et les réactions qui sont bien expliqués sur ce lien
http://www.haaretz.com/hasen/spages/732506.html et ici
http://fr.news.yahoo.com
. Et la famille de Guilad Chalit encouragée par l'implication de Moubarak: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3269378,00.html
Hier, 6 roquettes Qassam sont encore tombées sur Sdérote et Achkélone, pour prouver aux Israéliens que toutes les mesures non radicales qu'ils ont prises jusqu'à maintenant (même les 64 arrestations de leaders palestiniens terroristes dont 8 ministres et le tiers du Parlement palestinien, et en veillant à ce qu'il n'y ait pas de morts) sans sont d'efficacité nulle face à la volonté de destruction d'Israël et des Israéliens qui mène ces Palestiniens.

Votre réaction, découvrant la réalité, sera probablement: "mais, alors, si nos experts et gouvernants sont si peu fiables et si peu stables, qu'en est-il de nous? nos vies en dépendent!"
Il est vrai que ne sont pas rares ceux qui vivent cela comme un cauchemar ou dans les affres des larmes envers leur proche tué par ce système cauchemardesque.
Nul doute que l'intelligence nous a été pourtant donnée mais qu'elle doit être rigoureusement construite chaque jour par une sagesse qui ne joue pas avec les ambitions, avec les raccourcis idéologiques faciles, pas avec les excitations des drogues que sont les adhésions partisanes à telle parti ou à telle idéologie temporaire. Il faut refuser abosulument de jouer le jeu des manipulateurs d'opinions qui visent leurs bénéfices économiques et leur ego de carrière.

Les Juifs sont un peuple spécial, unique, qui a près de 4000 ans de sagesse réfléchie, avec tous les dossiers historiques pour analyser les erreurs et les succès. Nos politiciens sont ignares en ce domaine et ils commettent en cela deux erreurs: ils méprisent leur propre identité et ne peuvent donc pas la faire apprécier des autres, ils n'utilisent pas les forces extraordinaires de notre sagesse qui puise sa source dans le meilleur reconnu par toute l'humanité (au point qu'ils l'envient et créent sans cesse de multiples nouvelles religions en cocktail imaginatifs à partir du judaïsme). Et, surtout, ils refusent la clef unique que notre salut d'existence ne repose pas seulement sur la confiance en un homme, en un programme, en la démocratie, en une armée, en la high-tec, etc. mais dans l'écoute de la PRESENCE divine effective dans notre peuple.

Mais cela ne suffit pas encore de la connaître, de prier, d'étudier. Les Pirqé Avotes et tous nos textes nous le répètent: l'étude n'est rien sans la pratique concrète.
Cela ne sert à rien de croire dans le plan de D.ieu sur le monde et dans le rôle du peuple juif s'il n'y a pas l'application des règles de morale et de vie qui y sont inscrites,
bien plus nos dossiers développés dans la tradition orale et les versets précis de la Torah nous montrent que si nous ne vivons pas le judaïsme dans une logique morale qui réalise ce qui est demandé, alors NOUS FAISONS que nos ennemis sont libérés et nous détruisent, nous l'avons vécu de multiples fois et nous nous obstinons.
Tant que l'on continuera à viser la tranquillité loin d'Israël en la justifiant par la peur,
tant que l'on continuera à viser l'enrichissement en Israël ou ailleurs en ne réalisant pas la justice sociale, et en trichant sur toutes les questions d'argent et autres,
tant que l'on continuera à étudier la Torah en se coupant des autres frères et en ne leur transmettant pas l'éducation, et en ne les aimant pas comme une famille,
tant que l'on continuera à classer les Juifs selon la folie de qualité imaginaire suivant les origines géographiques ou ethniques,
alors...
la Torah nous dit que nous verrons nos ennemis comme des épines nous faire souffrir jusqu'à ce que nous respections la terre d'Israël qui est la résidence vivante du Saint béni soit-Il dont les yeux sont sur elle continuellement du début de l'année à la fin, nous dit la Torah,
jusqu'à ce que nous mettions concrètement notre vie en adéquation avec l'ordre divin pour les Juifs de vivre sur Sa terre pour y réaliser la pureté et la justice sociale et éducative.

Etudions, certes, prions, certes, vivons en communauté, certes, mais les urgences VITALES pour notre peuple nous contraignent à être honnêtes entre la tête, la bouche et l'acte.
Tout est là.
Nos gouvernants ne sont que le reflet de notre propre moralité ou immoralité.

Ha Qaddoche Baroukh Hou nous donne tout, à chaque instant; nous ne le recevons pas et nous gémissons; un peu d'intelligence: accueillons, acceptons le don, réalisons les promesses pour lesquelles nous avons reçu toutes les capacités.

Mais il faudra aussi (nous enseigne la Torah) être prêts à combattre car les forces de destruction s'intensifient quand les forces de vie passent à la réalisation. Il faudra être tenaces. Il faudra être très généreux. Ceux qui penseront seulement "à assurer leur bien être et à ne pas avoir peur dans la vie" échoueront dans la Torah et dans leur vie. Cela n'est pas le projet de la Torah ni du peuple juif.
Construire le bien sur terre concrètement est une tâche, un combat, une fatigue. C'est là qu'on est un homme ou une femme, c'est là qu'on est un Juif ou non, c'est là le "To be or not to be". C'est dans NOTRE capacité.
Lisez le Premier chapitre du Livre de Yehoshua, tout y est dit en ce sens: "sois seulement fort et courageux". Et lisez le dernier chapitre, vous verrez que, ainsi, pour la seule fois de l'histoire, tout le peuple y réussit à vivre toute la Torah et vainquit les ennemis, ou plutôt ils devinrent impuissants.
C'est cela le lien de l'actualité à la Torah sur Modia. Rien d'autre, pas de la "politique". Et c'est pour prendre conscience de l'immensité du don et de l'immensité de sa beauté, de Sa beauté, que je place ces belles photos, pour rien d'autre.


Vous imaginez quelle prudence et confiance en l'autre et bonne relation il a fallu pour parvenir à m'approcher de ce papillon si facilement apeuré et aux aguets. Ainsi de toute la vie.

Commentaire de la paracha de ce Chabbate:
en Israël: 'Houqate:
Les règles invisibles de tout le bonheur et de l'ordre des choses. La structure fondamentale des êtres et des choses

Comment trouver la force et la tenir.

en diaspora: Korah La Torah nous fait analyser la confrontation entre Moché et le politicien corrupteur et menteur Kora'h; beaucoup à apprendre pour chaque génération.

 



le 3 Tamouz (28 juin 2006)
- En ce jour, Yehoshua arrêta le cours du soleil (lire le chapitre 10 du Livre de Yéhoshua). Lire la page consacrée à Yehoshua.

- Jour du décès du Rabbi Menahem Mendel Schneerson de Loubavitch, en 1994. Voir la page consacrée au 'hassidisme et à ce courant particulier dans le 'hassidisme.Il n'y a pas à s'étonner de ce que une partie de ses fidèles disent qu'il n'est pas mort. En effet, c'est un enseignement constant dans le judaïsme qu'un Sage n'est pas "mort" mais est vivant et plus vivant lorsqu'il a atteint la plénitude après le décès. En effet, le judaïsme voit cette vie -ci comme un hall vers le monde à venir (cf. le Principes des Pères), et le passage est une montée (ilouï) et une fête (hiloula) pour ceux qui passent de la sainteté (qodéche) à la sainteté plus éclatante, et qui font souvent ce passage par "un baiser" (mitate néchiqa) en douceur. La connaissance évite toujours les discussions qui divisent au lieu de s'apprécier. Lire la suite sur cette page qui développe longuement ce qui concerne le Rabbi de Loubavitch.

Les nouvelles du 29 juin, 3 tamouz
20h30
Le ministre de la Défense Péretz et les autorités militaires sont furieux de la décision subite de Olmert de suspendre l'opération en cours en l'absence d'éléments nouveaux et les expressions utilisées sont: Olmert mégamgém, Olmert flanche, bégaille, bafouille. D'autres parlent de son manque de stabilité: effectivement nous avons remarqué cela (cf l'embrassade avec Abou Mazen et les propos ensuite).
Il est clair que l'Egypte en particulier essaie de reporter l'efficacité de l'opération israélienne et souhaite essayer d'influer sur le Président syrien et le commandement dur du Hamas situé en Syrie. Mais de là à annuler l'efficacité de l'opération en cours suscite une fois de plus l'amertume de Tsahal. Situation grave. Olmert est-il capable de gouverner en situation critique? Ou a t'il un élément décisif que personne n'aurait, alors qu'il ne l'indique nullement à ses co-decisionnaires? Ou est-il un Chef d'Etat qui cède à une intervention subite d'un Chef d'Etat externe (USA ou autre)?

19h00
Olmert vient d'ordonner de suspendre la pénétration massive dans la Bande de Gaza qui était prête. Est-ce une recul de Olmert incapable d'affronter les réactions négatives de nations face à l'arrestation des leaders du Hamas, ou l'annonce d'un dénouement imminent ou éventuel pour la libération de Guilad Chalit, ou des chantages sur les deux plans, ou une nouvelle et ultime chance donnée par Olmert?

17h30
- Les paroles les plus émouvantes lors de l'enterrement de Eliahou Achéri, zal: sa mère: "tu nous as tracé le chemin de la émouna (confiance pure) et de la qédoucha (sainteté) et tu nous as appris à voir les gens à partir de leur néchama. Et tu es monté alors comme Eliahou ha navi, le prophète". La qualité sublime de ce jeune israélien massacré est mise en valeur par les témoignages; il ne correspond en rien à tout ce dont on se plaint en Israël ou dans le peuple juif. Il a tout donné et voulu vivre le meilleur, il est le représentant d'une part immense du vrai peuple juif. Ceux qui pensaient tuer cela et faire taire sa voix n'ont fait que lui donner toute sa dimension. Nul doute qu'il éveille déjà en beaucoup le besoin de vivre pleinement la proposition de la Torah sur la terre d'Israël. A chacun de s'interroger sur soi-même.
Le représentant des agglomérations juives de Judée et Samarie fait la louange de Tsahal et déclare que le gouvernement, lui, n'est pas capable de défendre la vie de ses citoyens et de ses jeunes.
- Péretz déclare: "l'assassinat de Eliahou Achéri a brisé la ligne rouge. Nous sommes dans la période la plus importante qui va définir la relation entre nous et les organisations terroristes. Aucun membre du Hamas ne jouira d'immunité jusqu'au sommet". Une nouvelle demande aux habitants de Gaza de sortir des zones où il y a des terroristes car les tirs précis de Tsahal vont arriver sur ces cibles. Olmert et Péretz se sont réunis avec les responsables de la Défense et ont déclaré avec le ministère des Affaires étrangères que l'opération arrivera jusqu'aux responsables du Hamas terroriste au niveau le plus élevé personnellement, car leur politique était celle du terrorisme, et cela est fait en liaison avec le système juridique en Israël, et le temps des tirs dans le vide est terminé.
- Le porte-parole du gouvernement déclare: "notre position est que le Hamas n'est qu'un organisme de terrorisme jusqu'au niveau le plus élevé et dans leur structure gouvernementale. Ils sont arrêtés en tant que tels. Ils se rendent aussi sans problème, probablement parce qu'ils pensent que cela fera la promotion de leur statut personnel".
- Le Président de l'Etat Moché Katsav déclare que toute la situation est la conséquence de ce qui s'est produit contre Sdérote.
- Le Président Abou Mazén va probablement déclarer la situation d'urgence pour reprendre la situation dans ses mains puisque le gouvernement palestinien ne peut plus fonctionner. De nombreux palestiniens tentent de franchir la frontière égyptienne en la faisant sauter par des explosifs qu'ils destinaient à autre chose... Ils craignent que la nuit prochaine Tsahal n'envahisse l'ensemble de Gaza.
- La question commence a être discutée: pourquoi Israël a tant attendu et fermait l'oreille à tous ceux qui demandaient cette intervention, avant ces catastrophes de Guilad et Eliahou et Sdérote. Le gouvernement répond pour sa défense que maintenant il est prouvé que le gouvernement palestinien a comme politique le terrorisme. Il découvre la lune.
- La France condamne les arrestations des membres du parlement palestinien, les ministres répondent à la France que ce n'est pas l'arrestation de parlementaires mais de terroristes prouvés et le seront dans des procès justes comme cela est sur le plan international, et qu'il est sûr que la France n'aurait pas fait autrement. Dommage que la France chute si vite après le beau feu d'artifice d'amitié qu'elle a offert à Tel Aviv.
A ce propos, des centaines et centaines d'immigrants juifs vont quitter la France pendant les vacances prochaines pour venir vivre en Israël. Ce sera un grand événement de la alyah http://www.modia.org/infos/israel/alyah.html
- Les Egyptiens espèrent encore arrêter la dégradation par les contacts diplomatiques obtenant la libération de Guilad.

15h00
-L'enterrement de Eliahou Achéri, zal, a lieu en ce moment, moment déchirant en union avec sa famille.
- Abou Abir, le porte parole de l'organisation terroriste qui a enlevé Eliahou Achéri, l'a tué, a exhibé sa carte d'identité l'a fait à visage découvert devant les TV et a déclaré dans la même arrogance meurtrière: "nous capturerons les jeunes, nous les tuerons, nous ouvrirons le sol sous eux et nous sémerons en vous la peur et la terreur".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3269003,00.html
Quand donc les Juifs israéliens ou hors d'Israël qui se disent mensongèrement des mouvement de la paix arrêteront-ils de se faire les avocats de ces tueurs et ne les présenteront plus en victimes angéliques, pour détruire dans le monde l'image d'Israël, en coopération avec eux?

11h30
Nos lecteurs se souviennent que la semaine dernière encore, j'avais analysé ce fait dangereux que, dans la préparation psychologique contre les habitants juifs des implantations que Olmert veut expulser de Judée et Samarie, l'armée avait supprimé des mesures de sécurité des points d'observations les protégeant et également d'un certain nombre de station de stop qu'ils sont contraints d'utiliser puisqu'on ne leur fournit pas les bus nécessaires. Suite à cela, deux jeunes filles, Emouna Shachar et Hadas Mann, avaient été kidnappées et n'avaient due qu'à un miracle d'avoir été délivrées. Après la mort hélas de Eliahou Achéri, zal, l'armée revient à une meilleure politique et met en service des mini-bus pour véhiculer les habitants. Enfin, mais le prix payé a été terrible. Encore une fois vous constatez que l'analyse était rigoureuse et vitale et non pas politique. C'était simplement se référer à l'enseignement de la Torah de faire ce qui est nécessaire "afin que vous viviez, achér ti'hiyou".
Dans ce sens, il y a une évolution positive dans la population: à la demande du père de Eliahou Achéri qui a été voir les grands posseqim, 'haridim, 'hassidim eet sionistes religieux, le Rav Eliachiv (lithaniens) et le Rav David Kahane des 'hassidim de Tolédote Aharone ont mobilisé toute leur communauté pour prier pour ces victimes. Le Grand Rabbin d'IsraËl Chélomo Moché Amar a lancé un appel en ce sens également et des Rabbins sionistes de l'association Zohar (en particulier les Rav Yaakov Ariel, Haim Drukman, Chélomo Aviner, and Tsafanya Drori) ont demandé de ne plus faire de stop dans les zones non protégées, que le gouvernement augmente les moyens protégés de locomotion et protège les axes menacés.
Le Rav Drukman qui était très proche de Eliahou Achéri et de sa famille le décrit comme un jeune responsable, étudiant la Torah, aimant la paix, ne prenant pas de risques inutiles, voulant se former et servir les autres; et sa famille comme une famille très courageuse, de hautes qualités morales et religieuses. En plus de Eliahou, il y a deux frères et deux soeurs.

7h00
1. Le corps de Eliahou Achéri a été trouvé dans un champ près de Ramallah. Il a été tué peu après son enlèvement. Prions pour sa famille habitant à Itamar, Myriam et Yitro Achéri: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3268533,00.html
2. Tsahal arrête les cadres du mouvement terroriste Hamas à Jérusalem (eh oui, ils avaient de facto le droit d'y séjourner), à Hébrone, à Ramallah, etc: 8 ministres dont celui des finances, du travail et 20 parlementaires du Hamas en prison. La moitié du gouvernement Hamas est en prison. Tsahal déclare qu'il continuera les arrestations du mouvement qui est un organisme terroriste sous couvert de corps élu par élections démocratiques.
3. Israël invite les Juifs à ne pas voyager pour des raisons touristiques ou commerciales dans les pays musulmans et arabes dans le contexte actuel car le risque de kidnapping existe sérieusement.
4. Tsahal continue son opération à Gaza à la recherche de Guilad Chalit et à la neutralisation des tireurs de Qassam sur les villes d'Israël, et répète que c'est le seul but de l'opération et non de se réinstaller à Gaza. Pour atteindre son but, Tsahal a donné un ultimatum de 8 heures à la population civile de Beit Hanoure au nord de Gaza pour quitter cette région d'où tirent les lanceurs de Qassam du milieu de la population avant que Tsahal ne tire sur les zones habitées où sont situées les zones de tirs et les magasins de munition.
5. Voici la carte qui était celle de Gouch Katif où l'on voit nettement que les implantations permettaient le contrôle de sécurité sur la région, disposition qui a été supprimé et a offert sur un plateau toute la zone au Hamas le faisant devenu par notre faute délibérée un gouvernement élu démocratiquement. On paie maintenant la note, ainsi que les civils palestiniens. Il faut analyser l'erreur commise une fois de plus pour ne plus recommencer, mais Olmert et Péretz disent et redisent qu'ils continueront dans leur voie dont on constate la catastrophe tant pour les populations israéliennes que palestiniennes. A la cruauté de l'opération du gouvernement israélien contre ses Juifs a succédé dans une logique implacable la cruauté du gouvernement terroriste.
Vous voyez nettement sur la carte les villes de Sdérote et Achkélone bombardées par notre faute et notre obstination dans cette voie, un désastre humain et financier. Cela vaudra probablement un nouveau Prix Nobel, le prix payé vaudra la peine aux yeux de certains qui ont cette politique.

6. On craint qu'un autre Israélien, Noah Moskovits n'ait été enlevé.
7. A Gaza, le Hamas et les organisations terroristes disent que les reponsables sont passés dans la clandestinité et que les commandos suicidaires préparent des pièges mortels pour combattre l'avancée de Tsahal.
8. A Tsahal, on prévoit que l'opération pourrait prendre deux mois et sera conduite lentement au rythme sécuritaire.
9. En avertissement, l'aviation militaire israélienne a survolé le palais du Chef de Syrie et l'a ébranlé en passant le mur du son. La DCA a tenté en vain d'atteindre les avions. Evidemment, la Syrie déclare qu'Israël a commis une grave erreur qu'elle décrit comme provocation.
10. Netanyahou a déclaré à Olmert au nom de l'opposition qu'elle se tient entièrement avec le gouvernement pour l'opération en cours. Bellin le leader d'extrême gauche, auteur d'Oslo avec Péres déclare qu'il ne conteste pas la nécessité de l'opération mais demande qu'elle cesse dès que possible et qu'on ne s'installe pas à Gaza.

Lancez une campagne de prières pour Guilad Chalit


Aujourd'hui, 3 Tamouz, hiloula du Rabbi de Loubavitch
http://www.modia.org/infos/calendrier/tamouz.html



Les nouvelles du 28 juin, 2 tamouz
21h00
-Le feu vert est donné pour une seconde opération d'entrée dans la zone Nord de Gaza d'où tirent les Palestiniens sur les villes israéliennes de Sdérote et Achkélone. Des avions ont distribué des tracts sur deux agglomérations palestiniennes pour dirent aux habitants qu'ils mettent leur vie en danger s'ils restent dans les zones d'où les terroristes tirent. Les habitants ont commencé à partir de ces zones avant que Tsahal ne les envahisse.
- Tsahal agit en découpant la Bande de Gaza en plusieurs zones pour empêcher les terroristes de se déplacer en emportant Guilad Chavit. Des rumeurs faisaient état qu'il serait déjà en Egypte ou au Soudan. Mais le Commandant israélien chargé de l'opération a déclaré qu'il a les informations certifiant que Guilad est encore à Gaza.
- Olmert répète qu'après avoir atteint son but, Israël n'a aucune intention de rester sur place à Gaza, et également qu'Israël ne négociera pas d'échange de prisonniers.
- Abbou Maze, le Président de l'Autorité palestinienne déclare que l'opération d'Israël a Gaza est un crime contre l'humanité, etc. Attention, attention, vous allez apprendre beaucoup sur la région et ses politiciens: en effet, le 22 juin 2006 exactement Olmert embrassait Abbou Mazen et ils s'étreignaient émotionnellement les mains sous les caméras et Olmert s'excusait à lui pour les morts que causaient Israël au peuple palestinien, etc, etc. L'auto-accusation habituelle qui fournit les arguments à tous les peuples que nous sommes coupables et devons céder la plance.
Voici la dite photo publiée partout:

et pendant ce temps là les hommes d'Abbou Mazen terminaient leur tunnel pour aller tuer et enlever dans la base située en territoire israélien. Et ils commirent leur crime moins d'une semaine après. Et Abbou Mazen accuse Israël. Enseignement direct: cela vous montre l'hypocrisie, la comédie de toute cette politique qui renouvelle les mêmes images entre Rabin et Arafat. Et les renseignements militaires avertissaient sans cesse Olmert sur la situation réelle. La conclusion -comme pour les deux récipiendaires du Prix Nobel honteux avec Arafat-, c'est que ces honneurs d'images médiatiques priment sur la réalité comme une drogue incontrôlée et que les citoyens victimes payent très chers ainsi que les contribuables ces comédies tragiques.

- un troisième citoyen aurait été enlevé: http://www.nrg.co.il/online/1/ART1/441/974.html

15h30
Des signes d'une retenue dans l'avance israélienne; est-ce pour ne pas s'engager très loin sur le terrain, ou pour ne pas affronter une résistance armée car des leaders palestiniens exortent à combattre, tuer et mourir, ou pour donner une chance à une libération rapide, ou par indécision, ou par incapacité de choisir une ligne?. Les ravisseurs de Eliahou Pinhas Achéri ont présenté à visage découvert aux télévisions la carte d'identité (téoudate zéoute) du kidnapé (hé 'hatouf); c'est dire combien ils se sentent non menacés par l'armée Tsahal, cela à quelques kilomètres de la capitale Jérusalem. Cela en dit long sur la volonté de laisser le terrain en autonomie à ces terroristes sur la terre historique d'Israel à laquelle on renonce.

Une photo dans le Jérusalem Post vous informe mieux que tout sur la psychologie des Israéliens capables de vivre avec les situations les plus dures:

14h00 La guerre psychologique bat son plein:
- les Palestiniens menacent de tuer Eliahou Chalit si Israël continue son entrée dans Gaza. Ils disent que le combat sera dur pour Israël sur le terrain car ils sont très armés. (Ajoutons que cette situation leur avait été octroyée en cadeau par l'idéologie de ceux qui sont au gouvernement en Israël, en toute conscience et volonté. Maintenant, à tous de payer le prix considérable).
- les Israéliens menacent de tuer le leader terrorisme Méchal s'ils tuent ou ne libèrent pas Guilad Chavit. Il est désigné comme la cible. Et Israël continue à avancer sur le terrain, créant une panique dans la population qui évacue des villages en fuyant, ce qui sera une pression puissante contre le gouvernement des terroristes du Hamas submergés par la colère de ceux qui les ont porté au pouvoir dans leur désir de détruire Israël. Israël fait aussi une pression internationale pour isoler le leader syrien accusé d'être l'incendiaire de la région.Olmert déclare que le seul but est de récupérer Guilad et non pas de se réinstaller dans la Bande de Gaza, et qu'il n'y aura aucune indulgence pour les leaders terroristes du gouvernement Hamas.

1- Tsahal est entré dans le Sud de la Bande de Gaza, zone qui était tenue auparavant par Israël, pour tenter de couper la route des ravisseurs vers l'Egypte. Tshal a occupé l'aéroport Arafat, au Sud.
2. Déjà Israël déclare qu'elle se retirera si le soldat est libéré, et donc retour aux données précédentes: le terrain libre pour les terroristes.
3. Au Nord. L'opération limitée d'Israël au Sud n'impressionne pas les terroristes qui continuent à lancer des roquettes Qassam sur les villes d'Israël: 4 sont tombées au delà de Sdérote au Sud de la ville d'Achkélone qui est une ville pleine d'équipements sensibles essentiels pour le pays. A ce niveau, aucun changement de la politique gouvernementale qui a consisté surtout jusqu'à maintenant à répliquer en bombardant des champs vides. Netanyahou explose contre Olmert et déclare: 600 roquettes sont tombées sur la ville de Sdérote et tu n'es même pas allé rencontrer le maire de la ville Eli Moyal.
4.Les reportages décrivent les compagnons de Guilad Chalit demandant d'être associé à l'opération dans le Sud de Gaza. Et le second enlevé Eliahou Achéri comme un jeune vivant dans la Torah et les mitsvotes, et se préparant à défendre le pays. Un organisme terroriste a donné la preuve qu'il détient le jeune en révélant son second nom Eliahou Pinhas qui était inscrit sur sa carte d'identité et n'avait pas été diffusé par les médias. La crainte est grande d'enlèvements supplémentaires de jeunes faisant du stop par manque de transport dans les zones que Olmert prévoit d'abandonner et par manque de surveillance par Tsahal. Pourquoi les soldats sont-ils à attendre dans des bases au lieu d'assurer la sécurité sur le terrain? Décision politique.
5. Les campagnes de prières sont réalisées en Israël, associez-vous. La prière est efficace quand on transforme sa vie en droiture selon la Torah.
6. Tragi-comique: Péres le leader du courant qui depuis Oslo a lutté pour remettre les territoires aux organisations terroristes et leur livrer des armes et faire qu'Israel se retire de son territoire déclare maintenant que Machal, le chef du gouvernement palestinien, est un criminel de guerre mais qu'Israel n'a aucune intention de revenir sur ces régions et seulement de lutter contre les organisations terroristes. Il camoufle seulement le fait que c'est le peuple palestinien qui a mis au pouvoir ces mouvements terroristes par un vote massif, sur leur programme, et les veut au pouvoir contre Israël. Tant qu'on continuera à falsifier la vérité des données de la réalité, on n'arrivera pas à la paix pour les deux peuples.
7. Israel a détruit 3 ponts principaux à Gaza et la centrale qui gère l'eau et l'électricité. De larges zones sont sans ces bases. Quel est la finalité de ces mesures? qui ne détruisent ni les organisations terroristes ni leurs chefs! est-ce pour que le peuple se rebelle contre leur gouvernement terroriste, est-ce pour que les nations se retournent contre Israël et puissent ainsi changer leur objectif: au lieu de s'associer à Israel contre les terroristes, s'y opposer avec l'argument habituel qu'il opprime le peuple palestinien? Est-ce pour neutraliser les plans du gouvernement terroriste qui devra d'abord gérer ces problèmes de première nécessité? Difficile à comprendre pour l'instant. En tous cas, cela déclanchera probablement un nouveau plan international contre Israel. Israel répondra: supprimez ces terroristes et vous n'aurez pas ces inconvénients mais les nations risquent de ne pas accepter l'argument. Que le Ciel donne l'intelligence humaine et juive à nos gouvernants; prière du psaume 21 pour eux: http://www.modia.org/priere/psaume21.html

8. Israël fait passer le message aux différents pays que c'est la Syrie qui est derrière la dégradation de la situation dans la région.

9. Lire absolument, pour comprendre aussi le versant égyptien qui nous concerne: http://memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=SD119106

10. Les médias s'étonnent que l'opération se localise seulement sur le Sud de Gaza et que rien n'est encore fait pour délivrer Sdérote et Achkélone des bombardements de roquettes Qassam.

Vocabulaire: rétsouâte Âza, la Bande de Gaza. L'opération est nommée guichmé qaïts, pluies d'été. La crainte, 'hachach. Enlèvement, 'hatifa. Région, ézor. Revenir, la'hzor. Détenu, mouh'zaq. Initiative: youzma. Opération, mivtsa. Etape, chélav. Organismes du terrorisme, irgouné ha terror. Bombardement, petsatsotes.

Avancez dans l'hébreu: étudiez le vocabulaire de ces événements sur Modia: http://www.modia.org/meguila/vocabulaire.html


Sur cette page :
L'objectivité des analyses présentées à nos lecteurs sur les événements est confirmée par les déclarations des hauts responsables militaires. Important pour nos lecteurs! Voici les documents!
Cet article est paru le 27 juin 2006 en page 8 de Maâriv

Traduction
Critique dans Tsahal (l'armée d'Israël: la ligne politique du gouvernement a produite la détérioration. par Amir Rapaport.
S'accroit la critique dans Tsahal envers le niveau d'Etat à la suite de l'événement grave à Kérém Chalom. "LE Hamas a attaqué pendant des semaines sans interruption, et ce fut une erreur gravissime qu'ils nous ont empêché de réagir. La retenue seulement incite le Hamas à continuer." ont dit hier des responsables haut-placés de l'armée.


La critique fut entendue hier par les officiers dans des conversation tenues à l'intérieur de Tsahal, sur la base de l'impression d'échec grave en conséquence de l'irruption des terroristes en Israel et de l'enlèvement du soldat Guilad Chavit vers la Bande de Gaza. Les responsables militaires ont reconnu qu'il "y a eu échec et que les résultats parlent d'eux-mêmes", mais mais ils ont tendu un doigt accusateur également contre la politique du gouvernement qui leur a été infligée. L'intention de la politique par laquelle il a été décidé par le ministre de la Défense Amir Pérets, a empéché Tsahal de réagir aux tirs des roquettes Qassam sur le territoire d'Israël. Selon l'argument des hauts responsables militaires, après que Péretz ait déjà bloqué la ligne de Tsahal d'agir contre le Hamas et d'attaquer dans Gaza, ce fut le Chef du gouvernement Ehoud Olmert qui ordonna de continuer en ce sens et de garder la ligne de retenue.


Un haut gradé explique: "il n'est pas agréable du point de vue de l'armée de venir avec des propositions d'action répressives qui ne sont pas acceptées. La réalité du combat continu contre le terrorisme a prouvé qu'il est interdit d'être faibles. Les terroristes doivent ressentir continuellement qu'on les recherche. Toute retenue est interprétée comme faiblesse, comme cela a été prouvé par les derniers événements. Le Hamas essaie de créer une réalité comme le Hizbola à la frontière Nord, qui lui seul décide quand il attaque et Israël est limitée dans sa réaction, et la politique de retenue lui a permis de gagner, pendant ce temps-la".


Egalement suri aux évenement de l'enlèvement, on pense à Tsahal qu'une action de riposte est exigée contre les intentions du Hamas, mais aucune action ne reçoit d'autorisation de la part du cabinet ministériel. En liaison avec cela, les responsables militaires disent que "tant que l'effort suprême est de ramener le soldat Guilat Chalit, la politique de retenue peut se comprendre, mais tôt ou tard on doit faire encaisser par le Hamas le prix de ses attaques violentes pendant toute la période qui vient de s'écouler".
Envers ces critiques, les responsables de l'entourage de Péretz le ministre de la Sécurité expriment qu'il n'y a aucune tension entre lui et le Chef d'Etat major le Général Dane 'Halouts, et que même hier "ils ont travaillé de pair".

Réflexion intérieure
Comme le père de Guilad et les autres victimes israéliennes actuelles vous pouvez ressentir que tout est barré et par la faute des hommes:

Vous ressentez probablement qu'il n'y a plus d'interlocuteur fiable, et que les portes sont fermées.
Réfléchissez: la lumière et la vie existent

 

et descendent vers nous, le Ciel est présent ici et maintenant.

(photo de l'auteur prise la nuit à Jérusalem)
La réalité extérieure est exacte dans sa cruauté et stupidité, mais tout dépendra finalement de la force intérieure de notre droiture et confiance.


Les nouvelles et les études de ce jour: 26 juin, 30 sivane.

1. A découvrir: les pages de Modia sur les différentes étapes de la vie éclairées par l'étude de la Torah: http://www.modia.org/etapes-vie/index.html

Commencez à étudier le Talmud, ici.

http://www.modia.org/lev-gompers/index.html


2.
Commentaire de la paracha de ce Chabbate:
en Israël: 'Houqate:
Les règles invisibles de tout le bonheur et de l'ordre des choses. La structure fondamentale des être et des choses

Comment trouver la force et la tenir.

en diaspora: Korah La Torah nous fait analyser la confrontation entre Moché et le politicien corrupteur et menteur Kora'h; beaucoup à apprendre pour chaque génération.

Photos du Grand Rabbin d'Israël Moché Chélomo Amar, que j'ai prise lors des Chélochim de la Rabbanite Messas, zal, où il a enseigné avec émotion et clarté sur la dynamique équilibrée dans le couple. Heureux peuple qui bénéficie de leaders proches du peuple, aimant chacun, vivant avec, priant avec et apportant sans cesse les éclairages de la Torah nécessaires pour l'heure. Face à ce qui est souvent le n'importe quoi de dirigeants, il ose apporter avec modération mais fermeté les règles de base de la Torah.


3. Les nouvelles

Début du nouveau mois, Tamouz: étudions cette page: http://www.modia.org/infos/etudes/roche-hoddeche.html
Découvrez le mois de Tamouz qui comprend de nombreux hiloulotes de personnages célèbres comme le Rabbi de Loubavitch, Hayim ben Attar, etc: http://www.modia.org/infos/calendrier/tamouz.html
le 1 Tamouz
(26 juin 2006)
- Premier jour du mois de Tamouz et deuxième jour de l'entrée du mois de Tamouz (béit dé rosh 'hodéche tamouz)
- Les femmes sont dispensées de travail chaque Roche 'Hoddèche pour le fait n'avoir pas donné leurs bijoux pour la confection du veau d'or, et doublement de ce motif ce mois-ci qui en est l'anniversaire.
- C'est ce jour que la cîme des montagnes apparut sous l'arche de Noa'h (voir Rambane et Rabbénou Bé'hayé sur Béréchite 8, 4-5). Et ils attendirent jusqu'au 10 av pour ouvrir la fenêtre.
- Hiloula de Yossef ha Tsaddiq, fils de Yaâqov. On monte à Chékhém, lieu de sa tombe (Sichém). C'est l'un des trois lieux acquis pour toujours par contrat cité dans la Bible par le peuple juif (Jérusalem, Sichém et Hévrone). Curieusement, ce sont deux de ces trois qui  ont été récemment abandonnés et remis partiellement  (Hévrone) ou totalement aux palestiniens. Incroyable génération que la nôtre capable de cela.
Hiloula de l'auteur du célèbre commentaire de la Torah Maor vachéméche, Ribbi Qalonymos Qalmane.

le 2 Tamouz (27 juin 2006)
Selon une tradition, jour de naissance et du décès (hiloula) de Yosséf hatsaddiq fils de Yaâqov Avinou et de Ra'hel, à l'heure de min'ha. Moché rabbéinou chercha et rapporta ses ossements lors de la sortie d'Egypte.

Voici les noms des deux soldats tués: Pavel Slutsker, zal, 'Hanane Barak, zal (ici leurs photos) - et le nom du troisième Guilad Shalit qui a été enlevé et qui serait vivant. Voici sa photo:



Tout le pays prie pour Guilad. Voici la page des psaumes pour les prières: http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html
Etudier la page de Modia sur la mitsva de libérer les prisonniers: http://www.modia.org/infos/infos/prisonniers.html

Les dernières déclaration de Olmert, très dures mais comme toujours au futur, depuis des mois..."Cela doit être clair: nous les atteindrons tous, où qu'ils se trouvent, et ils le savent", a déclaré dans un discours à Jérusalem le Premier ministre israélien, Ehud Olmert. "Il n'y aura d'exemption pour personne. Le temps viendra où nous réagirons. Il n'y aura pas de négociations ni d'échanges de prisonniers". http://fr.news.yahoo.com Mais ce que l'on tente de camoufler derrière ces mots de responsabilité des seuls terroristes, ou derrière des mots d'intervention qui règlerait tout subitement et que l'on ne fera pas (car déjà Olmert a parlé qu'il faudra de la patience, c'est à dire l'incapacité de résoudre) c'est ceci:
- c'est le gouvernement israélien qui a remis le terrain libre à ces terroristes et a supprimé le bouclier que constituait la zone de Gouch Katif, et cela au prix douloureux payé alors par tant de familles.
- ensuite la semaine dernière Olmert misait totalement sur l'Autorité palestinienne, de même qu'il a changé de nombreuses fois d'orientations comme le ministre de la Défense; cela est le problème.
- ensuite, l'armée d'Israël s'est montré incapable de contrer les tunnels jusqu'à l'intérieur d'une base en Israël. Tsahal publie de nombreuses fois des diagnostics de la situation qui ne sont aucunement pris en compte par le plan gouvernemental, qui a un seul phare: la reconnaissance internationale visée.
Les grandiloquences ronflantes sont simplement un camouflage de ces réalités, et les terroristes et les Palestiniens ont tous les motifs de voir l'impuissance de nos gouvernants jusqu'à maintenant, depuis la sortie en fuite peureuse la nuit du Liban, jusqu'à Oslo et Gouch Katif, politiques de fuyards et d'abandons se justifiant sans aucune base.
Et ce que je viens de dire n'est aucunement de la politique mais de l'analyse: sur ces bases chacun peut avoir des options d'action ou de conception différente de la société, avec les mêmes valeurs de la Torah.

Des pressions s'exercent sur le chef du gouvernement en faveur d'une riposte à l'attaque. En tout cela, pas de politique gérant les données fournies par les experts ni militaires ni anthropologues dans cette guerre des identités. Et les voix s'élèvent toujours plus nombreuses pour refuser la nomination du syndicaliste Péretz au poste de ministre de la Défense pour lequel il n'a aucune compétence (contrairement à beaucoup d'autres candidats dans les différents partis) hormis son ambition de monter dans la hiérarchie politique.
Tout se résume dans ce que le père de Guilad (après les habitants de Gouch Katif et ceux de Sdérote) dit sur les ondes: "j'ai entendu les officiels et le ministre de la Défense, l'armée fait de son mieux, je n'ai confiance en personne, ani somékh âl af é'had". Le Général responsable vient de parler pendant une heure avec les parents de Guilad et déclare ensuite: "nous savons quoi faire, nous attendons seulement le moment où on nous dira de le faire".

Point intéressant: j'ai examiné plusieurs sites iraniens officiels, quasiment aucun rapport sur ces événements. Je ne sais comment l'interpréter.


Le gouvernement formule les menaces sévères pour le cas où la vie de Guilad serait en danger, et est prêt pour une réplique mais aucune mesure n'a été mise en oeuvre à l'heure actuelle. Le Hamas jongle entre la crainte de représailles israéliennes et les exigences de monnayer les informations sur le kidnappé contre la libération de prisonnières terroristes mineures. Je vous tiens au courant.

L'ambassade de France en Israël est particulièrement active pour influer sur les ravisseurs, localiser le captif, par le fait que le père de Guilad est citoyen français, et donc son fils également.


Suite sur ce lien

 

 
© Copyright 
Dufour