accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :


Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah,
comme on doit le faire. La Torah n'est pas que la cachroute, ni l'étude, c'est aussi construire une société juive selon la Torah.
Ceci n'est donc pas de la politique, concept non-juif. Certains, vivant dans un pays non juif, l'oublient
.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright

APPEL D'URGENCE


La vie de Guilad Chalit et en danger car l'ultimatum lancé par les terroristes kidnappeurs se terminait le 4 juillet à 6 heures. Je demande aux chers lecteurs de Modia de continuer à se mobiliser pour prier pour Guilad. Voyez la page qui vous donne la suite des informations sur ce grave problème. L'ultimatum des ravisseurs a expiré et ils ont fait savoir qu'ils ne feront plus de déclarations, que le dossier est fermé et qu'ils ne diront pas s'il sera vivant ou non. L'angoisse de la famille est grande.
Voici le soldat Guilad Shalit qui a été enlevé et qui serait vivant. Voici sa photo:


Nous DEVONS nous mobiliser pour obtenir de la force du Ciel sa libération vivante des mains de ces cruels ennemis.
Réfléchissez: la lumière et la vie existent e
t descendent vers nous, le Ciel est présent ici et maintenant.
Il ne dédaigne pas les appels sincères de ceux qui prient vers lui en revenant vers le bien.

(photo que j'ai prise la nuit à Jérusalem).
Je vous propose et demande une nuit d'études et de prières pour lui. Voici quelques élements pour cela:
1. Un cri vers le ciel pour aider le Chef du gouvernement: le psaume 21: http://www.modia.org/priere/psaume21.html.


2. Voici la page des psaumes pour les prières: http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html
3. Etudier la page de Modia sur la mitsva de libérer les prisonniers: http://www.modia.org/infos/infos/prisonniers.html
4. Etudier le
commentaire de la paracha du Chabbate de la semaine:
en Israël: Balak: Comment aimer Israël
Comment déjouer les médisants
Comment être fiers d'Israël.
Comment faire des malédiction une bénédiction
et les psaumes luttant contre la médisance des nations, avec leur commentaire.
et la bonne prononciation de l'hebreu...

en diaspora: 'Houqate: Les règles invisibles de tout le bonheur et de l'ordre des choses. La structure fondamentale des êtres et des choses
Comment trouver la force et la tenir.

VOICI MAINTENANT LE DOSSIER DES DERNIERES NOUVELLES à 22h30 en vous les faisant vivre en hébreu comme les Juifs et Israéliens que vous êtes tous dans le coeur:
C'est la guerre des nerfs (mil'héméte atsabim)
Olmert rejette l'ultimatum des Palestiniens pour échanger Guilad Chalit contre 1000 terroristes palestiniens prisonniers. Il réaffirme qu'on ne négocie pas avec les terroristes parce que le prix à payer sera encore plus lourd ensuite. Ses experts ont soupesé l'authenticité ou non du document d'ultimatum et les motifs qui peuvent aller d'une position en ce sens ou d'une crainte de devoir sortir rapidement de l'impasse ou d'une détérioration de l'état de santé de Guilad (Que D.ieu protège), ou surtout d'une inquiétude des kidnappeurs car ils savent qu'Israel va arriver auprès d'eux.
L'ultimatum expire à 6 heures du matin (chéch ba boqér). Le texte (nosa'h) dit que, à cette heure, le dossier (tiq) sera fermé (sagour). Les exigences (dérichotes) des ravisseurs ('hotefim) sont de libérer (lécha'hrér) 1000 prisonniers (assirim) détenus (mou'hzaqim) en israël. Le ton est celui de la menace (iyoum).
Parallèlement (bé magbil), on constate un changement (chinouï) dans le comportement de sa famille (hitnahagoute ha michpa'ha) qui lance des messages (mésser) pour intervenir et la soutenir non pas en paroles (dibourim) mais en actes (maâssim).
On estime que si l'affaire se termine mal, il y aura une dégradation régionale (hidardéroute ézorite) massive et on ne sait comment se développera la situation (ketsad itpatéa'h ha matsav). Le point positif ('hiouvi), c'est de penser que le capital (ha nékhes) des ravisseurs est seulement que Guilad soit vivant. ('haï).
Olmert continue dans le refus (sérouv) de négogiations (massa ou matane) depuis la publication (pirsoum) de l'ultimatum et il maintient une activité militaire minimale active en avertissement: recherche des tunnels (minarotes). Cela depuis le sol (min ha karka) ou depuis l'espace aérien (min ha avir).
Israël déclare que tout cela est piloté par Méchal le leader du Hamas radical qui exige (doréch) simplement de rayer Israël de la carte et d'en faire une Palestine avec gouvernement non Juif, ce qui n'a jamais existé dans toute l'histoire, rappelons-le, car cette idée est une construction mentale qui n'a pas 80 ans, simplement depuis que les Juifs sont revenus en masse dans leur pays. Donc, Méchas travail sous l'égide des Syriens (bé 'hassout ha sourim)).
Quant à (bé noguéâ lé) Moubarak, il cherche à empêcher la dégradation (limnoâ aslama) supplémentaire (nosséféte) et essaie de faire entre (léikaness) en négociation.
La force d'Israël est de rappeler qu'elle arrivera (taguiya) aux responsables (a'harayim) de l'enlèvement ('hatifa), qu'elle possède beaucoup de renseignement, les cassettes filmées (kassétotes) des entrainements ( (imounim), qu'elle connait l'homme fort (ha ich hé 'hazaq) de chaque groupe et arrivera à lui. Sa politique (médinioute) est donc de ne pas faire de compromis (péchara).
Vous avez toutes les pièces du dossier comme les Israéliens sur place.

A chacun de nous de
1) prier (lé itpallel), non pas parler, et susciter des prières,
2) étudier (lilmod) car l'étude fait descendre la bénédiction de vie dans les structures du monde,
3) modifier dans le sens de la droiture et de la Torah notre comportement et tout le mode de vie, car sans cela la prière et l'étude sont vides de toute efficacité.
Mais cela ne suffit pas encore de la connaître, de prier, d'étudier. Les Pirqé Avotes et tous nos textes nous le répètent: l'étude n'est rien sans la pratique concrète.
Cela ne sert à rien de croire dans le plan de D.ieu sur le monde et dans le rôle du peuple juif s'il n'y a pas l'application des règles de morale et de vie qui y sont inscrites,
bien plus nos dossiers développés dans la tradition orale et les versets précis de la Torah nous montrent que si nous ne vivons pas le judaïsme dans une logique morale qui réalise ce qui est demandé, alors NOUS FAISONS que nos ennemis sont libérés et nous détruisent, nous l'avons vécu de multiples fois et nous nous obstinons.
Tant que l'on continuera à viser la tranquillité loin d'Israël (ou dans un quartier tranquille en Israël) en justifiant par la peur,
tant que l'on continuera à viser l'enrichissement en Israël ou ailleurs en ne réalisant pas la justice sociale, et en trichant sur toutes les questions d'argent et autres,
tant que l'on continuera à étudier la Torah en se coupant des autres frères et en ne leur transmettant pas l'éducation, et en ne les aimant pas comme une famille,
tant que l'on continuera à classer les Juifs selon la folie de qualité imaginaire suivant les origines géographiques ou ethniques,
alors...
la Torah nous dit que nous verrons nos ennemis comme des épines nous faire souffrir jusqu'à ce que nous respections la terre d'Israël qui est la résidence vivante du Saint béni soit-Il dont les yeux sont sur elle continuellement du début de l'année à la fin, nous dit la Torah,
jusqu'à ce que nous mettions concrètement notre vie en adéquation avec l'ordre divin pour les Juifs de vivre sur Sa terre pour y réaliser la pureté et la justice sociale et éducative.

Etudions, certes, prions, certes, vivons en communauté, certes, mais les urgences VITALES pour notre peuple nous contraignent à être honnêtes entre la tête, la bouche et l'acte.
Tout est là.
Nos gouvernants ne sont que le reflet de notre propre moralité ou immoralité.

Ha Qaddoche Baroukh Hou nous donne tout, à chaque instant; nous ne le recevons pas et nous gémissons; un peu d'intelligence: accueillons, acceptons le don, réalisons les promesses pour lesquelles nous avons reçu toutes les capacités.

Mais il faudra aussi (nous enseigne la Torah) être prêts à combattre car les forces de destruction s'intensifient quand les forces de vie passent à la réalisation. Il faudra être tenaces. Il faudra être très généreux. Ceux qui penseront seulement "à assurer leur bien être et à ne pas avoir peur dans la vie" échoueront dans la Torah et dans leur vie. Cela n'est pas le projet de la Torah ni du peuple juif.
Construire le bien sur terre concrètement est une tâche, un combat, une fatigue. C'est là qu'on est un homme ou une femme, c'est là qu'on est un Juif ou non, c'est là le "To be or not to be". C'est dans NOTRE capacité.
Lisez le Premier chapitre du Livre de Yehoshua, tout y est dit en ce sens: "sois seulement fort et courageux". Et lisez le dernier chapitre, vous verrez que, ainsi, pour la seule fois de l'histoire, tout le peuple y réussit à vivre toute la Torah et vainquit les ennemis, ou plutôt ils devinrent impuissants.
C'est cela le lien de l'actualité à la Torah sur Modia. Rien d'autre, pas de la "politique". Et c'est pour prendre conscience de l'immensité du don et de l'immensité de sa beauté, de Sa beauté, que je place ces belles photos, pour rien d'autre.
Le bonheur dépend de nous exclusivement. Il est à portée de main, de coeur, d'intelligence, de courage, de réalisation.

Faisons un effort aujourd'hui.
Merci pour Guilad Chalit et tous les autres qui défendent chacun de NOUS!

Et l'injustice sociale et éducative qui sévit avec cruauté dans notre peuple contrairement à la Torah ne peut plus durer; la dégradation de la sécurité n'en est que la conséquence.


 

 






Suite sur ce lien

 

 
© Copyright 
Dufour