Nouvelles d'Israël, analyse, et prières
Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org

La Torah
L'étude des 54 sections. Le Lév Gompers Comment étudier le Talmud

Rechercher ici les thèmes d'études sur tout le site par un catalogue de photos

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.
Ici, archives des bulletins précédents


Ecouter ici absolument un document
qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Copier et diffuser cette adresse:
http://www.shopping-nice.com/video/recherche_la_mort.wmv


Une bonne nouvelle ici pour les Sépharades

Bulletin 708 de Modia 29 aout 2003 1 Eloul et deuxieme jour de la Fete de Roche Hodech

1.
Pour bien comprendre tout le panorama de ces fetes juives, et elles vont etre nombreuses bientot, jetez un coup d'oeil sur
http://www.modia.org/infos/etudes.html

et sur l'organisation du temps dans le judaisme
http://www.modia.org/infos/astronmlexiq.html

et les dates des fetes cette annee :
http://www.modia.org/infos/etudes/calendrierjuif.html

2.
Dimanche matin, c'est le premier jour des Sé'lihotes sepharades tandis que les Askenazes commenceront seulement trois semaines plus tard le 21 septembre. Pourquoi ? Ont-ils moins de fautes ? Ont-ils plus souffert dans l'histoire ? Pour comprendre les particularites de chaque communaute pour la pratique de la Torah, lisez :
http://www.modia.org/lev-gompers/halakha/halakha.html

3.
En ce mois de repentance, plusieurs ont envoye de la tsedaqa qui a permis d'aider efficacement plusieurs cas tres difficiles, la benediction leur en reviendra en abondance. Que les autres n'oublient pas. Bien sur, on a beaucoup depense pendant les vacances et les impots arrivent. Mais la tsedaqa… quand on en a besoin, maintenant ou un jour… Chacun peut le vivre. Aidez, vous serez aide au jour du besoin.
http://www.modia.org/etapes-vie/vie-sociale/tseddaqa.html

4. Chabbate. Pourquoi ecrivez-vous Chabbate et non Shabbat comme les anglophones, ou non Chabbat, me demande-t'on ? Parce que ceux qui connaissent le mot, peu leur importe la transcription dans une langue ou dans l'autre. Mais ceux-là constituent une minorit? dans la communauté juive au milieu de ceux qui n'ont reçu aucune éducation et qui ont besoin de découvrir les mots dans leur prononciation exacte rien que par la lecture en français. Si j'ecrivais Chabbat ils lisent Chaba, si j'écris Shabbat, ils lisent Sabba. Leçon d'expérience.
Heures du Chabbate :
Jérusalem 6h29 - Tel Aviv 6h48 - Haifa 6h40 - Beer Cheva 6h31 - Eilate 6h28.
Paris 7h16 ? 7h36 - Montreal 7h22 - Toronto 7h40.
Paracha: Chofétim (et non pas choftim):
http://www.modia.org/tora/devarim/choftim.html

5. Nouvelles sous le regard de ce que vous cherchez sur le site

Social
Le rapport sur la pauvrete et la faim a ete publie.
Vous ne trouverez pas un enfant dans la rue maigre et le ventre balonne car plus de 4000 associations de volontaires benevoles veillent et agissent. Bravo le peuple d'Israel. Il reste qu'1 israelien sur 5 entre dans la definition de ceux qui ont faim, de même chez les enfants, ou chez les jeunes qui entrent a l'armee. C'est trop. Cela fait en gros un million de personnes. 500000 sautent un repas par jour par manque d'argent, et le reste reduit la quantite de manger. Et 130000 se privent sur la nourriture pour assumer les autres besoins. 300000 on demande la tsedaqa pour manger. 13% sont des familles avec enfants, 18% avec 4 enfants, 10% sont des familles monoparentales.
Dans ce contexte, la presse publie les salaires des elus et cadres de la Mairie de Jerusalem comme exemple de ce qui se passe dans les autres mairies. Alors que le salaire moyen en Israel serait de 7200 cheqels, les salaires de ces cadres n'ont aucune proportion avec la realit? et les imports municipaux que nous payons leur donnent des salaires de 30000 a 40000 cheqels, et la il y a accord entre la droite et la gauche, les laics ehilonim et les religieux pour recevoir le pactole. Et, en choeur il disent que c'est normal puisque leur copain qui contre le les salaires au ministere du Tresor est d'accord. Bien entendu.
Mais quand il s'agit d'etrangler les familles nombreuses et de serrer le garrot financier plus elles ont d'enfants, la aussi ces messieurs et ceux du ministere du Tresor sont aussi d'accord et n'ont plus la meme politique de largesses. Je dis " ces messieurs " car sur les 50 premiers niveaux de salaire si eleves il n'y a que 4 femmes ! On aime les femmes mais on prefere les hommes.
Certes, nous le savez, nous ne perdrons pas notre temps a hurler ni a hair, mais nous irons nous recentrer sur l'essentiel par l'etude et la techouva, surtout a partir de maintenant, mais il faut etre lucide pour etre responsable. Cela ne peut pas etre en aucune facon un pretexte pour ne pas venir tenir notre place dans la construction de la maison commune.

Rentree des classes
1380470 eleves vont rentrer en classe dans 3882 ?tablissements et 50785 classes avec 105328 enseignants et 12540 jardinieres d'enfants. Probl?mes certes mais la greve traditionnelle qui absorbait 3% du budget total par chaque jour de greve, n'aura pas lieu cette annee. Probablement parce que plus personne ne peut perdre encore un cheqel. Hormis les cadres administratifs de l'Etat.

Magnifique population : " Si mon fils etait en Israel il devrait aller a l'armee et moi je mourrai ! Oui, maman. Faut pas mourir pour ?a, maman. " Soyons serieux ; Lisez-ceci : 90% des jeunes israeliens incorpores demandent a servir dans les unites de combats. Extraordinaire pour l'amour du pays, du peuple, et le coeur de cette jeunesse. Des chiffres qui font faire un serieux examen de conscience.

Solidarite : Nous reparlerons de Yonathan Pollard car des activites de soutien seront importantes. On reparle beaucoup de Ron Arad pour ne pas l'oublier : ce jeune de 28 ans dont l'avion s'est ecrase et fut fait prisonnier il y a… 17 ans. Interdit de le faire dans la liste des pertes a oublier pour le confort mental. Ni lui, ni ses proches. Un gouvernement ne s'occupe de ses disparus que s'il y a un vif souci exprim? dans la population. Sa famille lutte sur les ondes pour qu'on ne fasse pas de lui quelqu'un de " lo relevanti ", pas important dont on n'a pas a se soucier. Pensons a eux et a lui. 6161 jours de captivite, c'est beaucoup pendant que nous nous vivons. Lisons :
http://www.ron-arad.org.il/french-story.html

Securite
1. Toujours pas de nouvelles des 9 Juifs de Hevrone arretes depuis des semaines pour suspicion de projet d'action contre des Arabes. Leur mandat d'arret et de non contact avec des avocats se prolongent de semaine en semaine, pour le motif de danger public, sans que rien ne se revele ni ne bouge. Une affaire tres bizarre, douloureuse.

2. Lieberman, le ministre, du courant tres a droite pour les questions de securite, (en suspicion a son tour apres les affaires qui se cumulent dans la famille Sharon) est mis en cause a son tour par le Journal Haaretz pour des aides electorales financieres qu'il aurait recues de l'etranger. Liebermann contre-attaque dans une conference de presse en accusant l'Etat d'etre gouverne par les differents corps dont les responsables sont situes a gauche. Par contre, ou dans ce sens, le Conseiller juridique du gouvernement va fermer tout simplement le dossier Barak existant pour les memes motifs apres celui de Mitsna, tous deux de gauche. Liebermann accuse une man?uvre pour faire partir la droite du gouvernement et faire entrer le parti travailliste qui ferait realiser la politique de Sharon que cette droite freine. Pensez ce que vous voulez, je n'ai aucune donnee objective sur ces problemes graves pour l'Etat.

3. Tant chez les Palestiniens que chez les Israeliens on dit de plus en plus que Abou Mazen n'en a plus que pour quelques jours, car Arafat reussi a reprendre les commandes du pouvoir de plus en plus et il demissionnerait Abou Mazen. La, nous pourrons dire que nous n'avons pas ose agir contre Arafat, de meme que l'on n'ose pas agir contre le Hamas puisque qu'on n'entre pas l'eliminer sur place alors qu'il hausse sans cesse le niveau de ses attaques. Maintenant, tirs de missile en bordure d'Achkelone qui comporte la population mais aussi des industries de securite tres vulnerables (gaz, etc).
Sharon a reagi vigoureusement : il a declare que le Hamas etait monte a un degre superieur dans ses attaques. De qui se moque t'on ? Certes, on elimine un ou deux ou quatre cadres du Hamas mais cela n'est nullement agir sur l'arret des attaques et ce laisser-faire israelien encourage la montee de l'extremisme palestinien.
Essayons donc de comprendre : ou bien, l'impuissance gouvernementale est tres grave, et Sharon serait preoccupe par ses " affaires ", sa soumission a Bush et devenu incapable de bien gouverner, ou bien le gouvernement attend la chute de Abou Mazen pour agir en force contre Arafat et contre le Hamas dans la Bande de Gaza et s'y prepare. Qui le sait ? Aucun de nous. Prions pour nos dirigeants.
http://www.modia.org/priere/prierter.html

Chabbate chalom
Yehoshua Rahamim


Bulletin 707 de Modia 27 août 2003  30 Av
En cadeau de Roche Hodeche Eloul maintenant: UN NOUVEAU COURS SUR LA HALAKHA QUI COMPORTE UNE PAGE SPECIALEMENT SUR LA HALAKHA D'Afrique du Nord et du Maroc. A ne pas manquer!

Beaucoup à étudier pour préparer le mois de Eloul très proche
http://www.modia.org/infos/calendrier/eloul.html

Et les séli’hotes sépharades qui vont commencer la semaine prochaine. Tout cela est indiqué en page d’accueil.

Deux points à connaître et à ne pas cacher pour vivre en Israël:
- 47% des israéliens adultes n’ont aucun fond de retraite, cela est dû au fait que les employeurs, illégalement, engagent du personnel  à ces conditions. 47% des israéliens se préparent donc ainsi une vieillesse dans la pire misère.
- jusqu’à maintenant un employeur qui payait son personnel en dessous du minimum vital obligatoire était susceptible d’être passé en jugement et condamné lourdement. Ehoud Olmert, l’ex-maire de Jérusale, et le candidat que Sharon prépare pour sa succession,  vient de réussir à faire passer dans la Commission qu’il préside la proposition qu’un tel employeur ne pourra plus passer en jugement mais sera seulement susceptible de payer une amende de 7000 chékels, ce qui n’est rien pour lui qui va ainsi gagner beaucoup d’argent de mois en mois. On leur donne ainsi le feu vert. Quand je vous dis et vous redis que la nouvelle équipe qui est en charge actuellement de l’économie a une philosophie d’un capitalisme sauvage et cruel.
Il faut le savoir avant de changer ses positions économiques qui peuvent être meilleures ou  minimales, avant de changer d’emploi, et de choisir un employeur. Surtout, pour des olim, ce ne sont que des exemples qui vous montrent la prudence nécessaire quand vous ne connaissez pas bien l’hébreu ni l’économie dans laquelle vous voulez entrer. Et ne vous contentez jamais de promesses verbales, ni de renseignements idéologiques et vagues qui prétendraient vous dire que tout se règle par miracle. Les miséreux sont la vraie réponse à ces conseillers faciles.
Et, si vous préparez votre alyah avec des conseillers israéliens, examinez bien toutes ces questions avec la plus grande précision. Et, demandez à vos homologues israéliens déjà en place  ce qu’il en est des promesses que l’on vous fait et des informations. Ne pas prendre ces précautions est irresponsable. Cela fait, on peut avancer, comme tous les…  60% qui ont fait leur alyah et vivent normalement et heureux et construisent. Cela est véritable.  Les autres sont tombés dans la misère ou sont repartis, lourdement déçus et blessés ; il faut donc tout examiner à la loupe avant.
Préparer son alyah n’est pas seulement faire un voyage et aimer le pays avant de décider.

Des points de vue de site non juifs pour découvrir  un autre regard sur la situation politique israélienne dans le conflit :
Yahoo : 

http://fr.news.yahoo.com/030822/202/3d15d.html

Libération :
Abou Mazen, un Premier ministre à bout de souffle :
http://www.liberation.fr/page.php?Article=132110


Vous désirez recevoir le bulletin d’information régulier de l’Ambassade d’Israël à Paris, en Français, demandez-le sur son site.  Il y a des informations excellentes, et permet de connaître le point de vue de l’équipe dirigeante en ses propres termes.
http://www.amb-israel.fr
Egalement vous pouvez demander de recevoir  l’excellente lettre d’information et lutte contre la désinformation de E. Silber à Montréal :
silber@sympatico.ca 

Information reçue d’une excellente équipe :
Oz le-Israël Vous propose  Pour les fêtes de Souccote un voyage de tourisme et sionisme en Israël réunissant juifs français et israéliens francophones

En pension complète

les jours de promenade, midi - panier-repas

Du jeudi 13 au lundi 24 Tichri (9 - 20 octobre)

 

AU PROGRAMME:

Circuits touristiques et randonnées inoubliables à travers les merveilleuses contrées d'israël, accompagnés par l'un des meilleurs guides d'israël

Le plateau du Golan

Paysages féeriques, cascades et rivières, canoë-kayak, le lac de Tibériade, visite des lieux de nos victoires militaires…

La Galilée

Excursions et promenades le long des rivières - Pèlerinages et prières sur les tombeaux des tsadikims...

La mer morte

Baignades (plage séparée) et pour les plus téméraires - massada au lever du soleil

Jérusalem

Visite de la nouvelle et de l'ancienne ville, du kotel, de la ville du roi david…

nous commencerons cet agréable séjour qui liera tourisme et sionisme, dans un village-vacance au bord du lac de tibériade pendant 5 à 6 jours et ainsi nous découvrirons les merveilleuses contrées du Golan et de la Galilée, puis nous continuerons par une journée à la mer morte et enfin nous arriverons dans un bel hôtel**** à Jérusalem pour passer la soirée d'etude de hochaana rabba avec

le rav chlomo aviner shlit"a

et terminerons en fêtant simha thora dans l'allégresse et la joie à Jérusalem

Prix du sejour en hotel**** (billet d'avion non inclus)

12 jours de plaisir avec ce riche programme et d'autres bonnes surprises, pour seulement:

Adultes (en chambre double):                                                           700  Euros par personne.

Enfants (2 à 12 ans) dans la chambre des parents:                               450 Euros chacun

Enfants (2 à 12 ans) en chambre indépendante:                                   550 Euros chacun

Nous disposons de billets d'avions à 450 euros TTC, à ce jour (ce prix est susceptible de modification)

Possibilité de reporter votre retour jusqu'a 8 semaines et de profiter ainsi d'un plus long sejour en israël

Contactez:

en Israël:   054 - 74 83 15 

En France: 01 48 46 96 72    ou     06 87 80 77 48    bureau: 01 47 10 51 18

Des lecteurs m’interrogent sur un site francophone qui enseigne la cabale sur l’internet. Je ne le connaissais pas, et suis allé le voir. Il est clair que la cabale ne peut s’enseigner que dans une relation personnelle de maître à élève, qu’a des personnes qui ont déjà des bases solides dans l’étude de la Torah, de la Michna et de la guémara. Et non pas à tous publics. Sans cela on délire, on se trompe et on trompe. En fait, il s’agit alors d’un mélange syncrétisme entre le judaïsme et d’autres philosophies et religions, cela n’est pas le judaïsme. Nous avons, chacun,  tous les moyens d’acquérir les bases puis de demander individuellement à des maîtres la suite de cette transmission.

Des lecteurs me demandent quelle est la descendance de Moché rabénou dont ils n’ont jamais entendu parler : Voici :
Il est fait mention de la descendance de Moché explicitement dans I
Chroniques 23, 15-16:
"Fils de Moché: Guerchom et Eliézer. Fils de Guerchom; Chévouel le chef.
Fils de Eliézer: Ré'havia le chef. Eliézer n'eut pas d'autre fils, mais les
descendants de Ré'havia furent très nombreux".
En I Chroniques 26, 24 (lire depuis le début du chapitre et jusqu'au bout),
on voit que Chévouel était gardien du trésor et on a d'autres détails.
Les descendants de Eliézer sont nommés en I Chroniques 26, 25-26: il y a
leur liste comme cousins de Chévouél et parmi leurs descendants est nommé
Chélomite un homme préposé à la garde des trésors des objets consacrés au
service par le Roi David."
Dans le Middrache Rabba Bamidbar 16,25, on relie la nombreuse descendance de
Ré'havia à la promesse de Hachém à Moché en Bémidbar 14,12 de le faire
devenir un grand peuple, goi gadol vé atsoum.

Magnifique : le Maire de New York, Mikael Boomberg, qui sait comme nous ce qu’est le terrorisme islamique vient d’arriver en Israël où il passe une semaine pour nous soutenir dans notre lutte et notre courage face aux terroristes.

Un intermédiaire allemand a rendu visite à l’Israélien kidnappé par le Hesbollah, Elhanan Tannenbaum au Liban. Les négociations avanceraient. Israël, comme toujours fait des pas, a rendu deux dépouilles de terroristes et, pour l’instant, rien d’autre de l’autre côté comme avancée.

L’armée continue le démantèlement des implantations juives avec force soldats  mais, à ce jour, elles sont reconstruites et multipliées  rapidement par les civils israéliens. La population de Judée Samarie a augmenté de 12000 habitants l’an dernier, ce qui montre que la politique de terrorisme n’a aucune efficacité sur le moral de la population juive, au contraire.

Depuis des semaines, l’armée arrête quelques jeunes autour de Hévrone, sous l’inculpation de transports d’explosifs ou d’intention de constituer un groupe clandestin de vengeance contre le terrorisme arabe. Les journaux font état du vague des déclarations des services de police qui demandent et obtiennent depuis des semaines le blocage de toute information et même le contact des arrêtés avec leurs avocats. Certains parlent de manipulation, d’autres justifient. Evidemment, je ne sais rien de ce qu’il faut en penser.
Autre problème, la réaction violente des jeunes face aux destructions de l’armée d’implantations juives. Un débat s’ouvre peu à peu. Les rabbins et autorités civiles de Judée Samarie s’opposent à ces violences mais ne sont pas toujours écoutés, voyez :
http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=333177&contrassID=2&subContrassID=1&sbSubContrassID=0&listSrc=Y

Les tirs de missiles palestiniens continuent, ils arrivent près d’Achkélone, les mesures draconiennes ne sont pas encore prises pour les faire cesser. Simplement on bloque la circulation au seul, on arrête ailleurs des leaders, et on parle de continuer la liquidation des chefs du Hamas, sans plus, mais on n’entre pas à Gaza arrêter et neutraliser les tireurs.


La souffrance de tous ces enfants blessés et tués
accuse la France, complice,
qui refuse de déclarer que le Hamas
est une organisation terroriste

Une fois de plus la France choque les Israéliens en refusant d’inscrire le Hamas parmi les organisations terroristes malgré le dernier attentat de Jérusalem. Le principe de la France est constant depuis 1939 : quoi qu’elle a fait et quoi qu’elle fasse, elle s’estime propre et non antisémite, et la question morale est ainsi réglée. Et, en plus, la France prétend donner des leçons de morale au monde entier. Elle ne mesure pas combien elle a ainsi perdu tout crédit moral dans le monde par cela. Bien entendu nous le regrettons, mais « ma laassote » que faire ? la France ne choque même plus les Israéliens, chacun la connaît. Elle a de beaux paysages. Nous n'avons pas la mémoire courte. Nous connaissons la double morale traditionnelle:



Le Hamas connait ses amis. Mais nous espérons un retour à la morale.

Et ces arguments de ce type ne nous impressionnent plus, on a déjà goûté de ce plat:


Faites savoir tout haut que vous n'êtes pas amis du Hamas humanitaire qui tue les enfants israéliens. Mes amis attendent de voir s'il y aura ou non une réaction de la base en France et dans la communauté juive en France devant une telle prise de position. Il est des tests qui sont historiques et qui peuvent couter cher ensuite...
Lisez: le même discours qu'en 1942! On se lave les mains et on ne dit rien devant les atrocités alors que les vies sont en jeu:
http://www.diplomatie.gouv.fr/actu/article.asp?ART=36632
http://www.diplomatie.gouv.fr/actu/article.asp?ART=36579
http://www.diplomatie.gouv.fr/actu/article.asp?ART=36628


Bulletin 705 de Modia 24 août 2003  26 Av


Photo de la rencontre entre le Roi du Maroc et le Grand Rabbin sépharade d'Israël Moché Amar dans la résidence du Roi.
Le Rav est habillé dans la tenue traditionnelle des Présidents de tribunaux rabbiniques du Maroc. Voici, par exemple la même tenue portée par le Rav Chalom Messas, zal.

Nouveautes riches placees sur Modia:

1. Paracha de la semaine Chofetim: le judaisme est un equilibre entre l'ideal et le plus concret. Cette etude nous le montre avec precision, et beaucoup d'exemples avec hebreu en photos.
http://www.modia.org/tora/devarim/choftim.html

2. Continuer a lire: les haftarotes de ces semaines de consolation.
http://www.modia.org/tora/devarim/7haftarotes.html

3. Etudier a fond ce qu'est le mois capital de Eloul qui va commencer le 29 aout.Un mois tres tres riche spirituellement, a ne pas rater car toute l'annee serait un magistral echec, cela demande une preparation serieuse.
http://www.modia.org/infos/calendrier/eloul.html

4. Nouveau: Reussir la benediction de la lune
http://www.modia.org/infos/etudes/birkaatalevana.html

5. Decouvrir ci-dessous le nouveau rabbin d'Israel, tout une dimension quotidienne de la vie en Israel:
http://www.modia.org/messas/amar.html

Parfois, l'actualite nous contraint a la depeindre et a l'analyser pour chercher a comprendre et a vivre selon nos valeurs de la Torah. Des qu'il n'y a pas de nouveau (comme pour l'instant!) nous ne continuons pas a en parler mais nous restons a l'essentiel: l'etude.
Toutes les difficultes d'Israel ne viennent que du manque de connaissance ou du manque d'honnetete dans la vie selon la Torah. Cela nous a ete decrit et redecrit dans chaque paracha depuis des semaines.
Le quotidien de gauche Haarets publie un article d'un journaliste laic etonne d'avoir decouvert cette realite dans le comportement des 'haridim victimes du dernier attentat: ils ont seulement organise des prieres et des etudes supplementaires pour examiner en quoi ils ont contribue a ce desastre.

Il l'intitule: "Nous devons apprendre des 'haridim".
On peut dire sans exagerer que c'est un evenement national.
Et la on ne peut pas tricher en de telles circonstances.
Un mode de comportement peu habituel pour cette presse democratique qui est toujours a rechercher quel est l'autre qui serait le coupable. et c'est aussi cette ligne de revision face a la Torah que nous essayons d'avoir sur Modia.Meme quand nous analysons.




Bulletin 704 de Modia 22 août 2003  24 Av

Concédez-moi qu’il est difficile, "très" difficile de vous rapporter et de vous commenter l’actualité. Mon but est de la voir dans l’axe de la Torah, dans l’axe de distinguer l’accessoire et l’essentiel pour que vous puissiez réfléchir et faire vos choix, de développer l’amour de tout le peuple, de ne pas être en spectateur exigeant des autres mais sachant que le salut d’Israël passe par soi, pas par la critique des autres. Rien que cela est un exercice moral très puissant ; parfois j’y parviens, parfois non. Faites le et faites le mieux. Je prends ces risques uniquement pour vous.


Difficile aussi par l’intensité de l’émotion. Je plonge dans la réalité et elle est dure : je ne jouis pas des images de la TV en restant immobile devant, ce n’est pas facile d’écouter des personnes vous disant leur désarroi quand ils ont erré au milieu des morceaux humains collés sur le mur et répandus sur le sol, les bébés ensanglantés, la maman qui appelle ses enfants et à qui on ne peut rien répondre encore, des familles nombreuses où tous les enfants se trouvent subitement sans le Papa sans la Maman, des personnes qui n’avaient pas d’argent pas d’emploi et qui me disent après l’attentat qu’elles n’ont pas en plus, même chez eux, même pas de quoi acheter un ticket de bus ni l’argent pour acheter un yaourt, ni compte en banque, rien. Et que ce malheur arrive à ce moment-là. Ils sont allés demander à l’administration qui a dit ne pas pouvoir ouvrir de dossier pour eux. Alors, parfois, je vous lance une bouée dans l’espace : envoyez-moi quelque chose pour ces démunis. J’ai donné 700 chekels là et là, c’était vital, mais je ne les ai pas en réserve , pas plus que les autres.

N’est-ce pas difficile à pleurer d’entendre ces ‘haridim dire :  « est-ce que les ‘hilonim sont tristes avec nous ? » De voir ces photos de bébés et d'enfants qui sont sous la terre maintenant –si on ne pleure plus, c’est grave- ce monde de gens qui vivent dans la pauvreté pour essayer d’être fidèles à toute la Torah et qui sont ainsi déchiquetés, eux exprès, davka comme on dit en hébreu. Les regards de ces enfants ‘haridim de 5 ou 10 ans  soudain orphelins et qui, effectivement, n’ont pas exactement les réactions habituelles, pas les cris ni l’effondrement, mais ce regard debout qui interroge comme déjà ils ont appris à interroger le texte de la Torah ou de la Michna : « que se passe t-il, que me demande Ha Qaddoche Baroukh Hou ». Et le silence : on est réduits au silence. On réalise tout-à-coup ce que représente ces choix de vie, en quittant le folklore des divisions du peuple en tiroirs.

Difficile, l’information : la réplique contre un Chef du ‘Hamas puisque Darlan et Abou Mazen ont dit et redit qu’ils ne feraient rien, qu’ils se préparent à agir mais comme toujours ne feront rien, et pas de guerre fratricide, pas de confiscation des armes, au plus regrouper les terroristes et les garder avec l’accord des autorités israéliennes, tout en laissant continuer les tirs etc et appeler cela la trêve, mais rien contre, et ne pas réaliser ce à quoi on s’est engagé.
Alors, après cet attentat qui a rompu toutes les règles du passé, le stop a été donné par le gouvernement, un coup de semonce violent (rasera t-on arafat et ses complices ou les chefs terroristes ?). Non, un avertissement sévère, le 200e, une entrée dans la zone chaude, le 200e (et pas dans les villes déjà données à Abou Mazen). Et déjà 24 heures après, on reparle de redescente dans les mesures, de chercher à reprendre le style d’avant. Comme chanque fois. Avec la consigne reçue de Bush : « ordre : vous de-vez sauver la feuille de route ». Alors, fera-t’on machine arrière comme toutes les autres fois où on a liquidé l’un ou l’autre, on est entré dans le nid de guêpes et on est reparti, et on a recommencé à continuer la liquidation de la terre d’Israël et la non-lutte ? En pensant à la grande question : comment rester au pouvoir.
On en est déjà là, à se poser officiellement ces questions car car car car… Bush exige.

La seule chose qui peut faire que cela ne reprenne pas comme avant, c’est si les Palestiniens liquident politiquement le gouvernement placé par Bush, ce qui redonnerait la voie libre à Sharon.

Mais les Palestiniens s’en fichent de ce gouvernement Abou Mazen (et il sait qu’il joue un rôle de théâtre pendant que les terroristes se perfectionnent en coulisse) puisqu’ils voient que Sharon n’ose jamais s’attaquer à Arafat qui donne le feu vert au terrorisme et le pilote car le monde admet ainsi de plus en plus leur cause. C’est lui qui gouverne tout ce monde. Les incertitudes sont de ce côté-là, chez eux, pas chez nous, car nous suivons les événements.
Et les Palestiniens osent fêter nos victimes. Et, de plus en plus, des Arabes israéliens les aident. C’est le vrai paysage.
Alors, nombreux sont les lecteurs qui me posent les questions : pourquoi avons-nous de tels politiciens ? Comme si je savais ! Essayons quand même de réfléchir :
- on a les politiciens qui nous ressemblent, néqouda (point). Si le peuple ne vient pas vivre selon la Torah sur la terre de la Torah selon la Torah, pourquoi voulez-vous que nous ayons des gouvernants qui, comme David se levait à minuit pour prier et étudier avant de commencer à gouverner en ayant la tête, la pensée et le regard bien posés. Faisons-nous tout cela comme le Roi David ?
Ce que l’on a fait c’est faire entrer, un seul exemple, quelques centaines de milliers de Russes non-Juifs pour « changer la couleur » d’Israël comme a dit un grand leader de gauche et hier la police a fourni son rapport secret (oui, ici, tout le monde connaît un « rapport secret », et le trouve dans tous les journaux, c’est le Proche-orient !) : 13 organisations mafieuses dans cette population sont organisées, hiérarchisées, se répartissant les zones géographiques, professionnelles, les sources de revenus (maisons de jeu, de prostitution, blanchissement d’argent, politique, etc). C’est nous qui avons organisé cela, simplement dans le but qu’Israël arrête d’être un pays de primitifs croyants dans la Torah et ayant des idées sur la terre d’Israël. On paye le prix, on continue, c’est nous. Pas les Palestiniens. Pas le Ciel. Et beaucoup utiliseront cela pour dire : vous voyez que j’ai des raisons pour ne pas aller vivre en Israël, alors qu’ils savent bien qu’il y a cela à Paris ou Montréal aussi. Soyons sérieux.
- le salut d’Israël ne passe pas non plus par un leader magique et externe que tel sous-groupe dit connaître, c’est la religion de la loterie nationale magique, mais par des individus qui essayent de vivre selon la Torah, même 5 a dit Dieu et cela suffira. Que l’on arrête de se dire qu’un extra-terrestre va descendre en parachute, qu’il est là-bas ou ici, et qu’on n’a qu’à attendre   en vivant comme avant, en ne donnant pas tout pour la Torah, pour Israël, pour Hachém, (si je donne mes jours de vacances en Israël, ou si je suis monté en Israël avec comme seul but de garder mon niveau de vie et de relations sans lutter contre l'injustice sociale ou contre les clivages sociaux, cela devrait suffire, non ? Exemples à multiplier...). C’est là que tout se joue, et nous aurons alors des dirigeants qui, en reflet automatique de nos efforts,  sauront nous gouverner. Sinon, bien entendu, ils ne penseront qu’à leur carrière, leur argent, leur sécurité : égoïstes  comme nous. Les accuser c’est nous dispenser, les défendre c’est nous excuser.
- Le salut d'Israël passe, et cela suffit, par l'effort d'un, de chacun: Avraham a suffi contre tous, Yitro a suffi pour aider Moché. Dans la prière de l'encens nous nous rappelons comme base de la prière, avant de l'accomplir, que les 10 forces du mal qui contrôlent tout le monde et répandent la mort (c'est ce que l'on appelle l'ange de la mort, tout ce dispositif de guerre et de corruption et d'injustice que nous voyons en action partout dans ce monde fou) peuvent être neutralisées par une seule petite étincelle de sainteté, de qédoucha, c'est pour cela qu'il y avait 11 composants dans l'encens, c'est pour cela que nous lisons ce texte.C'est ce que doit faire cette petite unité qu'est Israël. Et, dans Israël, c'est ce que chacun doit faire , dans sa toute petite unité. Et cela sera efficace. A l'incendie de la haine et de la mort, il est possible de substituer l'incendie de la force de vie.
Méïr Chalmgar, le représentant de l'échelon moral le plus élevé de l'Etat d'Israël, l'ex-Président de la Cour Suprême vient d'envoyer une lettre aux plus hautes autorités du pays
http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/332337.html
dans laquelle il argumente ceci: "puisque des Israéliens organisent des casinos clandestins en Israël et qu'ils vont jouer dans les casinons d'autres pays, nous devons en réaliser un légal en Israël". On pourrait continuer: puisque des Juifs et Israéliens vont dans des établissements légalisés de perversion dans d'autres pays, légalisons les chez nous et profitons financièrement de cette clientèle et développons ce système dés-éducatif et corrupteur sur la terre de sainteté. Je cite: "The letter was presented to Prime Minister Ariel Sharon on Tuesday at a meeting on the subject attended by Justice Minister Yosef Lapid, Interior Minister Avraham Poraz, Internal Security Minister Tzahi Hanegbi, Attorney-General Elyakim Rubinstein, Police
Commissioner Shlomo Aharonishki, Finance Ministry Director General Ohad Marani and Payis (loterie nationale)chiefs."
Voilà l'élite de l'élite de la structure de l'Etat en action. Je n'invente rien. Lisez sur le lien, cela va plus loin. Vraiment, en ces temps si difficiles, ils n'ont rien d'autre à faire nos grands responsables nationaux de la gestion de la sécurité du pays?!. Mais ne craignons rien, nous avons notre tradition puissante, modeste et efficace. Et qui n'aura pas de haine pour les personnes.

- Ce qui est sûr, c’est que le Ciel nous montre que nous sommes dans une époque qui s’accélère : nous sommes sommés d’être de bons Juifs, sinon tout ce qui est écrit va se réaliser contre nous, et avec un prix colossal, nous le payons déjà, les innocents le payent. Nous pouvons rectifier, nous arrivons à Eloul.
Vous voulez que je vous montre les photos de bébés ensanglantés, j’en ai, les expressions des parents et enfants devant le corps deviné pour la dernière fois sous le talitte avant la mise en terre, j’en ai : elles sont dans les journaux. Je ne les montrerai pas, nous devons contrôler ce que les psychologues appellent « la fonction scopique », ce besoin de jouir même du mal par le regard et que nous ne réfrénons pas par le temps que nous passons devant la TV pour voir et revoir ces intimités détruites. Le judaïsme nous demande une éducation terrible de la pudeur du regard : qu’il ne se satisfasse pas de la vision intime ou devinée des corps féminins ou masculins dans les rues, sur les plages, à la TV, ni de ces impudeurs qui ne respectent pas l’être de l’autre lorsqu’il est détruit. Nous avons besoin d’un minimum pour être informés et comprendre et réagir, pas plus. Un auto-contrôle très difficile.

J’admire toutes ces si nombreuses personnes qui, partout, à leur façon essayent de construire notre peuple, et monter, faire leur alyah en Torah et en amour du peuple, quelle que soit la zone géographique où ils habitent, où ils sont nés sans l’avoir décidé. Aidons-nous. Nous ne sommes pas seuls. Et relisons la page des 7 haftarotes de consolation.
http://www.modia.org/tora/devarim/7haftarotes.html
Je continue à étudier Pitoum ha kétoréte (la prière sur les parfums qu’on lit 3 fosi par jour et qui sauve Israël des épidémies mortelles) et j’espère pouvoir vous la communiquer rapidement, be ezrate Hachém.

J’ai seulement essayé de vous transmettre mes réflexions personnelles.

Un sourire et une surprise pour prendre du recul, la France vue par elle-même:
Cliquez ici ;-))
A chacun ses problèmes!

Un lecteur m'écrit:

"Je suis Monsieur .. cela fait plusieurs années que je suis l'actualité et chaque fois que j'entend parler des explosions dans ce pays, je suis toujours attristé. Je vous écris donc pour vous demander pourquoi jusqu'é présent avec la nouvelle technogie électronique, personne ne pense à mettre au point un système de détection d'explosifs qui sera installé dans les endroits publics ainsi qu'aux postes de contrôle. Ces systèmes peuvent être installés à quelques distances du poste de sortes que chaque fois que une personne y passe on saura qu'elle transporte.
Il faut y penser cela permettra à ceux qui sont avides de sang de s'apercevoir qu'il ne réussiront pas à obtenir un résultat par la violence."
Ma réponse:
"et quand tout le monde fera la queue pour passer sous cet appareil astucieux, le terroriste se mettra dans la foule qui attend et se fera exploser. Vous n'y aviez pas pensé depuis quelques années.Vous êtes trop bon."

Pendant l'intifada, un lecteur parisien m'a écrit: "je ne comprends pas pourquoi les policiers israéliens ne ramassent pas les pierres, les Palestiniens n'en auraient plus à jeter". Ce lecteur n'est certainement jamais venu en Israël et ne connait pas ce sol fait tout en pierres, on est en montagne dans ces zones ou dans le désert de pierres. Ah, le bonheur du Café du Commerce!



Bulletin 703 de Modia 21 août 2003  23 Av
Nous pleurons et souffrons avec toutes ces familles? Et nous souffrons de ces drames dans lesquels nos hommes politiques nous ont poussés.

Pour la première fois, Pérès fait l'aveu de son échec et opte pour des mesures fortes. Mais Oslo (par lui et par tous ceux qui l'ont suivi) a coûté plus de 800 assassinés et autant de familles brisées de souffrances. Démissionnera-t'il de toute vie politique pour le regretter? Voici ce qu'il vient de déclarer:

"Israël doit doit se comporter avec une politique réfléchie et agir selon des objectifs. Le but est l'élimination du terrorisme. Il faut exiger du gouvernement palestinien d'agir immédiatement par tous les moyens, y compris l'emploi de la force pour parvenir à enlever leurs armes aux terroristes. Sans actions contre les organisations terroristes, il n'y a aucun motif de se parler avec le gouvernement palestinien". Citation exacte et l'extrait du journal Maariv pour le prouver.
Ces paroles sont celles que la majorité du peuple a dit depuis Oslo. Des politiciens qui ont mené ainsi en sens contraire jusquà faire tuer tant de leurs concitoyens devraient avoir la pudeur de se retirer définitivement.Et de demander pardon pour chaque vie perdue.

Les journalistes qui se définissent 'hilonim sont stupéfaits des réactions calmes et non hystériques de tous les proches 'haridim, (ultra-orthodoxes comme ils disent), après la perte de leurs proches. Ils les interrogent, entendent l'aveu de la douleur mais accompagnée d'un calme: "D.ieu a donné, D.ieu a repris, que Son Nom soit béni". Et ils découvrent un monde nouveau: ce que c'est des années d'études et de cours de "moussar" (Torah appliquée à la vie). En effet, la majorité des victimes sont des 'haridim.

Pour aider, j'étudie le passage de Cha'harite sur les sacrifices des parfums, qui ont le pouvoir de défendre Israël de la mort. Je vous transmettrai cette étude. Lisez bien ce texte de la prière du matin.

Bulletin 702 de Modia 20 août 2003  22 Av
2 scandales sans limite.
Le premier scandale.
Voilà des jours que je vous analyse les nouvelles : la détermination claire et affichée des terroristes Abou Mazen et Darlan de ne pas dissoudre les organisations terroristes et de ne pas leur enlever les armes, et en même temps la volonté de Sharon, disons son nom clairement responsable de la politique qui aboutit à ces vies exterminées, imposée malgré l’opposition du Likoud et soutenue par les collaborateurs de gauche des Palestiniens, de leur donner encore et encore des villes, les poussant ainsi à l’extrêmisme. Et l’annonce faite clairement par Mofaz des conséquences et de l’explosion prochaine. Rien n’arrête Sharon, nous l’avons dit et répété. Jusqu’à ce que à ce jeu plus qu’immoral on compte les morts. Tout le scénario décrit se réalise maintenant, impossible de nier :
Hier soir, à 21 heures, un terroriste se fait exploser dans l’autobus 2 à Jérusalem venant du Kotel et traversant un quartier religieux, rue Chmouel ha Navi au milieu des synagogues, yeshivotes, talmud Torah. Du long autobus à deux parties, 105 blessés dont 11 en situation très grave et 17 morts (que le Ciel venge leur sang) plus le terroriste que ses confrères imaginent maintenant en train de jouir de 70 musulmanes vierges en orgasme. Folie. Ce matin, 51 blessés sont encore hospitalisés dont 12 en situation grave et 2 en situation très grave.
Scandale : le Chef de la Police Lévy demande au public d’être vigilant (êrani) et éveillé (zair) alors que c’est  toute la politique du gouvernement de Sharon qui nous plonge dans ce sang et organise ces explosions, ayant comme cadeau pour les deux attentats précédents et récents proposé 4 villes aux Palestiniens. Que peut faire, lui, le public? La police élève le niveau de vigilance au stage 3, le dernier avec l’urgence. Le problème est chez les politiciens, et chez eux le problème est moral et non politique.
Et tous ceux qui y participent à ce gouvernement partagent cette responsabilité, y compris les partis de droite et extrême droite qui dorment en préférant leurs sièges et volvos à leur idéologie. Les choses vraies doivent être dénoncées devant le sang. Nous l’avions analysé mathématiquement clairement avant les faits. Et ces politiciens le savaient mieux que moi.
Et après les nouvelles, la radio remet de la musique et chansons comme d’habitude. Honte. Il ne faut quand même pas faire passer tout cela avant l’idéologie habituelle de ces journalistes qui est la paix que nous apportent les Palestiniens. Renouvelles, et re-chansons. On mesure là toute la perte des valeurs juives conduite pas cette culture qu’on essaie d’imposer.

Sous trois corps inanimés, un bébé d’un mois pleurait indemne, ses parents ne l’ont pas encore réclamé. Que le Ciel les lui ai gardés.

Le terroriste est la fleur de la culture musulmane et palestinienne, un iman de Hévrone, maître d’école enseignant aux enfants.

Sharon fait savoir que le gouvernement gêle (maqpiâ) tout le processus (taalikh) avec les Palestiniens, tous les contacts (magaim) et tous les allégements (haqalotes). Nous ne les croyons plus en rien, ils nous ont menti trop fort et trop souvent. Certes, ils gêlent tout ce soir mais dans quelques jours, ils répèteront que nous devons tenter notre chance encore une fois et tant pis pour les prochains assassinés. On dirait qu’ils ont perdu toute conscience. Effectivement, ils sont trop occupés par toutes leurs affaires de délinquance politico-financière, on ne peut pas s’occuper de tout en même temps.
Abbou Mazén condamne (mégané) l’attentat et dit rechercher les coupables. Cela fera plaisir à la France qui saura comme nous que ce n’est que mensonge là aussi.
Les USA idem, et idem demandaient à Sharon les concessions continues.
Pleurez, pleurez, puisque vous faites partie de ceux qui n’approuvez pas cette ligne. Et appelez le Ciel à arrêter par ses moyens les plus puissants ces responsables criminels. Et qu’il nous donne enfin des Sages dignes de Son peuple. Et qu’Il arrête notre souffrance qui n’est plus réalisée par les antisémites externes mais par ces Qorah qui faussent .

C’est un autre Israël que nous « sommes » (Juifs habitant ici ou habitant encore en diaspora) et que nous construisons.

Voyez le degré d’horreur auquel nous sommes confrontés mais nous ne faiblirons pas. Aujourd’hui, jour de sang, Bibi Netanyahou s’attaque avec force aux familles nombreuses. Il réduit les allocations selon ces proportions injustement proportionnelles au nombre des enfants.
Réduction de 2 chéqels pour le 1 enfant
Réduction de 4 chéqels pour le 2e enfant

Réduction de 98 chéqels pour le 3e enfant

Réduction de 231 chéqels pour le 4e enfant

Réduction de 433 chéqels pour le 5e enfant

Réduction de 639 chéqels pour le 6e enfant

Réduction de 838 chéqels pour le 7e enfant

Réduction de 1041 chéqels pour le 8e enfant

Réduction de 1153 chéqels pour le 9e enfant

Réduction de 1431 chéqels pour le 10e enfant.
N’importe quel Prophète aurait crié que le Ciel enverrait Sa colère devant cet infanticide financier par ces mesures qui ne permettent pas de vivre et qui nous font retourner aux pires périodes de l’esclavage d’Egypte.
C'est aujourd'hui que les enfants d'Israël de familles nombreuses religieuses ont été attaqués deux fois:
- une par le sang car les terroristes ont choisi l'attaquer la ligne la plys symbolique de ces types de Juifs en tuant dans un bus bourré d'enfants religieux venant du Kotel et en traversant une zone bourrée de ces enfants: un attentat symbolique de la suppression des Juifs dans leur image la plus traditionnelle. 40 de ces enfants de moins de 15 ans sont parmi les blessés.
- une par la suppression de l'argent permettant justement à ces enfants de vivre quotidiennement.

Déjà, 12 heures après le massacre, des députés de gauche demandent que la machine continue sur le même fonctionnement: "il faut donner cette fois une chance...".
Lapid (Chinouï) parle lui aussi de donner encore la dernière chance, toujours la dernière chance, ce qui veut dire ne rien faire. Sné de gauche déclare clairement: "il faut continuer comme nous faisions".

Sharon ne peut pas s’occuper sérieusement de tout. Maariv, l’un des deux grands journaux publie les motifs des quatre « affaires » politico-financières dans lequel est impliqué et enquêté Sharon. Dégoût du peuple. Barak, l’ex Premier ministre demande la démission de Sharon, alors que lui-même était impliqué aussi pour des affaires financières qui ont falsifié les élections hors des règles légales mais il ose parler puise le Parquet a bien voulu simplement clore son dossier ainsi que celui de Mitsna l’ex Président du Parti travailliste. Sharon n’a donc rien à craindre, on est devant toute une classe de « fameux copains ».

C’est là-dedans que le peuple continue et est assassiné.

Voici une photo publiée par Maariv de la suite de l’attentat : comme toutes les fois : les religieux des associations de sauvetage sont sur les lieux pour sauver, aider avec respect. Pendant ce temps quelques femmes en noir collaboratrices israéliennes de ces Palestiniens ne sont pas là penchées sur ces bébés, elles se préparent pour leur venue de chaque Vendredi matin à Jérusalem sur la Place de France pour exhiber leurs pancartes pro palestiniennes : non à l’occupation. Arguments exacts et pervers des terroristes. Sans pudeur.

Essayons d'agir pour le peuple concrètement: étudions ce qu'est la tsédaqa et réalisons la pour les causes essentielles:

http://www.modia.org/etapes-vie/vie-sociale/tseddaqa.html

Suppliez en lisant les psaumes 1 et 2 si vous ne pouvez pas faire plus en ces jours.

"Peut-être étions nous dans l'attentat, me disent des amis bouleversés, logiquement nous aurions pu y être, et mes proches de France ne me téléphonent même pas pour savoir si nous vivons encore". Vraiment, il y a tant à améliorer.


Bulletin 701 de Modia 20 août 2003  22 Av

NOUVELLES

Le Mont du Temple serait ouvert sous peu aux non-Musulmans par un accord entre les forces de sécurité et le Wakf, autorité musulmane qui gère le lieu.

Terrorisme

30 menaces d’attentats (atraotes) sont signalées aux services de sécurité ce qui est en forte augmentation par rapport à la semaine dernière.
Selon l’organisme de recherche situé à Londres, World Markets Rechearch Center, Israël est en seconde position après la Colombie et avant le Pakistan, les USA et les Philippines comme cible actuelle du terrorisme. Les critères de recherche ont classés les pays selon les 5 critères suivants : degré de motivation des terroristes, présence de groupe terroristes, nombre et fréquence des attaques antérieures, efficacité des groupes dans la réalisation et capacité de prévention du pays.Nous voyons que les deux premiers critères dépendent fortement de notre politique (cf cdessous)

Selon le Ministre de la Défense, Chaoul Mofaz en cabinet ministériel, Arafat aurait donné le feu vert aux organismes pour la réalisation d’attentats  terroristes.
Cependant, le même ministre a recommandé la transmission de 4 villes palestiniennes (2 demain Jéricho et Qarkilia, et 2 ensuite Ramallah et Tourkarem) aux autorités palestiniennes. Or ces villes sont des foyers terroristes et Ramallah est présentée par Arafat où il est bloqué comme la capitale provisoire de l’Etat palestinien. Quelle est donc la logique sous-jacente dans cette contradiction? L’apparence est dans la déclaration de Mofaz lui-même : cette transmission sera surveillée, réversible (afikh) et, si on échoue, on aura essayé et Israël aura les mains propres.
On ne peut pas croire à ces arguments qui seraient stupides car on a essayé de nombreuses fois et il y a eu de nombreux morts et on n’a pas les mains propres par le sang de ces nombreux Israéliens tués ; on a la preuve répétée du mensonge des adversaires.
Alors, quelle est la logique ? Une seule apparente : Sharon veut satisfaire Bush à tout prix, même à ces prix là. Et quand Sharon a un objectif, rien ne l’arrête. Pour cela il n’amène pas ces mesures nouvelles en cabinet ministériel et l’opposition interne du Likoud ne l’émeut nullement. Pas plus que les désaveux du Conseiller juridique du gouvernement sur sa couverture du silence de ses fils dans les affaires financio-électorales dans lesquelles il est mêlé ni dans les mélanges d’intérêts personnels et d’Etat pour la transmission de terrains à des conditions financières exceptionnelles à sa famille.

Ce qui nous sauve quand même à chaque fois après ces mesures stupides et ces pertes humaines, c’est que les Palestiniens interprètent avec raison que nous capitulons et ils font alors l’erreur d’être irréalistes dans leurs nouvelles exigences. Et ils font annuler le processus qui allait dans le sens de leur politique. On peut penser que, en cela, le Ciel nous protège malgré eux et malgré ces dirigeants israéliens. Exemple : Bush veut les libérations de terroristes (tout en emprisonnant les terroristes antiaméricains), nous les accordons en nous camouflant derrière l’argument que cela aidera Darlan et Abou Mazen qui pourront alors contrôler les organismes terroristes. Et cela de façon répétitive. Or, ils ne les contrôlent nullement, les laissent avec leurs armes et s’améliorer, et bien plus ils déclarent que nous n’avons rien libéré tant que nous n’aurons pas libéré tous les terroristes ayant du sang sur les mains et emprisonnés par Israël. Mais nous continuons quand même. Et proposons même la circulation pour Arafat l’organisateur en chef du terrorisme. Folie et irresponsabilité totales.
Et l’erreur des Palestiniens arrive, qui nous sauve : ils refusent le contrôle des Palestiniens libérés, et Darlan veut les intégrer dans sa police : en somme nous organisons avec lui une armée déterminée contre nous. Et son refus de contrôle fait retarder la transmission des deux premières villes. Mais Sharon répète qu’il refuse l’opposition du Likoud et de ses ministres car tout cela n’est que l’application de la première étape de la feuille de route à laquelle nous nous sommes engagés. Or cela est faux car la première étape elle-même n’est réalisable que si les Palestiniens suppriment les armes illégales et dissolvent les organisations terroristes, ce qu’ils ne font pas.
Bien plus, ils reviennent publiquement sur leurs engagements : alors que les négociations mettaient hors de la feuille de route le problème des réfugiés palestiniens (de même qu’ils ne veulent pas prendre en compte le problème des réfugiés juifs des pays arabes), le ministre de l’Information palestinien Navil Chaâte déclare que « le droit au retour des Palestiniens s’exerce dans toute ville d’Israël », répétition de leur politique de non existence de l’Etat.
De plus, Darlan refuse maintenant qu’après le retrait des Israéliens des villes palestiniennes, Israël maintienne à l’extérieur des barrages de contrôle, et que les terroristes recherchés par Israël ou libérés sont contrôlés effectivement. Du coup, le retrait des villes palestiniennes est reporté. Mais Darlan sait bien que nous ne voulons qu’une chose : leur donner car Bush le veut.Et chacun de nos politiciens attend des avantages des Américains pour la préparation de ses forces électorales qui se rapprochent. Nous l'avons vu avec Barak et autres.

La Syrie qui s’était engagée fortement dans le soutien au Hisbollah  et l’encourageait dans ses tirs contre Israël sous prétexte que les avions de Tsahal survolent le Liban pour inspection, la Syrie s’est calmé quelque peu suite à une réaction puissante de la part d’Israël : ses avions F16 ont été survoler le palais présidentiel en Syrie, faisant comprendre avec précision au jeune dictateur Assad qu’il serait touché lui directement s’il continue : il a changé de ton. Cela nous montre ce qui est dit et répété concernant nos voisins arabes : toute concession entraîne leur avancée vers la guerre car ils ne veulent que notre disparition et le disent constamment eux (non pas des excités juifs). Mais, quand Israël se montre clair et net dans sa volonté de vivre, alors ils baissent le ton. Et cela seulement assure la paix.
Bien entendu, Méréts reprend mot pour mot les arguments de l’OLP : nous devons donner. Péres également. Il déclare que nous commençons à faire par Sharon ce que nous aurions du faire depuis 30 ans.
Devant tout cela, une solution pour garder la tête froide : lire le psaume 1 qui indique comment être droit et le psaume 2 qui indique comment, si nous vivons en conséquence, se passeront les plans de nos ennemis. Indispensable.

SOCIAL

-La rentrée des classes fait apparaître le problème des enfants qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (un sur quatre en Israël) et n’ont pas de quoi acheter les livres scolaires qui changent trop souvent et que l’on ne peut donc même pas se passer d’un enfant à l’autre. Chaque année, le ministère demande que les livres ne soient pas changés mais les enseignants ne suivent pas les consignes, les éditeurs jouent avec les combines (un livre est réédité en deux tomes pour élever le prix, etc.). Le Bitoua’h léoumi a réagi en versant une allocation de 1204 chéqels pour tout enfant scolarisé de 6 à 11 ans et de 668 chéqels pour tout enfant de 11 à 14 ans. Cela pour 60000 familles monoparentales et 30000 familles nombreuses de plus de quatre enfants. Olmert veut faire passer la msure jusqu’à l’âge de 18 ans.

- Simultanément, les réductions des allocations familiales du plan Bibi Netanyahou entrent en jeu et sont un coup de matraque terrible « contre » les familles nombreuses : un exemple, une famille de 8 enfants (ce qui n’est pas rare en Israël dans les milieux religieux) voit son allocation chuter cette semaine d’environ de 4063 chéqels à 3022. On ne comprend pas cette volonté du Likoud (à électorat populaire) de réaliser ce plan demandé explicitement par l’extrême gauche et le parti anti-religieux contre les familles nombreuses pour le motif qu’elles sont en majorité religieuses. Et Bibi a décidé que cette réduction continuera jusqu’à tomber à 1152 chéqels pour 8 enfants en janvier 2009. Soit une perte de 2911 chéqels sur 4063 ! Quand nous parlons du capitalisme sauvage et cruel de Bibi, c’est fondé, mais on ne comprend pas comment un Etat, surtout un Etat juif peut aller dans une telle ligne en attaquant le premier fondement de son existence et de toute idéologie juive : les enfants.

- une bonne nouvelle pour les immigrantes de familles monoparentales : des oulpanim (cours d’apprentissage de l’hébreu) seront ouverts pour elles à des heures souples à des conditions financières favorables.

Vocabulaire sur un événement de la vie quotidienne :


Lecture et transcription et traduction:
Chicha béné adam niftséou, 6 personnes bléssées
é'had méhém qaché, un d'entre eux gravement

kol hanifgaîm, toutes les personnes atteintes
kévar pounou lébéit ha'holim, ont déjà été transférées à l'hôpital.

Sibat hapitsouts, Le motif de l'explosion
éina béroura âdayine, n'est pas claire encore.
Ko'hote ha bita'hone, Des forces de sécurité
véhatsala rabim, et de sauvetage nombreuses
higuiyou la maqom, sont arrivée sur le lieu
vé'hoqérim éte néssibote, et enquêtent sur les motifs.


Bulletin 700 de Modia! (700, guématria "Erets haqodéche", terre de la sainteté). Jour de Tou bé Av (lien ici)

1.
Devant la panique de lecteurs face a la reprise des attentats et a l'impuissance coupable des gouvernants,
je viens de placer sur le site une etude dont le theme est:
Comment garder et developper la lucidite, l'equilibre et les forces quand tout autour on perd la boussole.
"Heureux le peuple qui jouit d'un tel sort, Heureux le peuple dont le D.ieu est Hachem".
Le psaume 144 (lien ici) traite exactement de ce probleme, il est place sur le site en hebreu, transcrit, traduit et commenté.
Grace a l'etude de ces outils, nous pourrons integrer la consigne de la Torah:
Hazaq ve emats, sois fort et courageux. Bonne journee, bonne etude

2.
Le Grand Rabbin sépharade d'Israël Chélomo Moché Amar revient régulièrement sur les ondes pour préciser la position de la halakha sur la question: les Juifs peuvent-ils monter sur le Mont du Temple. Il distingue deux aspects dans la question.
Le premier est la question de la propriété des Juifs sur ce lieu étant donné que le Mufti de Jérusalem (nommé par Arafat qui n'a aucune juridiction sur le lieu!) répète sans cesse que ce lieu est uniquement un lieu musulman depuis toujours et qu'il n'y a aucune trace historique juive, le Temple ayant été en tout autre endroit. Le Rav Amar précise que, évidemment ce lieu est l'endroit du Temple détruit et que nos droits y restent à travers le temps et que nous n'avons jamais été oublieux ni absents de ce lieu vers lequel nous prions trois fois par jour.
La seconde question est: les Juifs peuvent-ils monter sur le Mont du Temple? Ce n'est pas le fait de monter ou non qui indique la nature de notre lien au lieu. S'il est nécessaire d'y monter politiquement pour exprimer notre propriété réelle et morale et historique, le gouvernement a des agents non Juifs qui peuvent exercer ces missions comme les Druzes qui sont fidèle à l'Etat d'Israël.
En effet, certes le Rav Goren, Grand Rabbin d'Israël avait mesuré les endroits qui sont externes au lieu saint (comme les remblais sur lesquels Hérode a bâti et où se trouve la Mosquée Al Aqsa. Mais la majorité des grands posseqim (décisionnaires en halakha) ont établi que ces mesures restent incertaines et que nous ne pouvons nous approcher de la zone du Temple qu'en état de pureté. Or les techniques de purification ad hoc n'existent plus à ce jour (cendres de la vache rousse, etc) et, donc, il est interdit aux Juifs de monter sur le Mont du Temple. Et nous devons être assez forts pour savoir tenir ces deux positions simultanément. Respecter la halakha est respecter la sainteté du lieu, et ne nous fait nullement perdre nos droits.
Il est des rabbins, très minoritaires en nombre, qui en restent à la position du Rav Goren. Mais ils n'ont pas les arguments s'opposant aux analyses des grands posseqim.
La question est claire.

3. L'analyse de prévision est confirmée : attentats, morts.
Erez Hirschkovitz, 18 ans, de Elone Moré, et Yéchezkel Yékoutiéli, 42 ans, de Roche Haayine, n'ont pas terminé leur journée et son enterrés, zal. Mais, sans pudeur minimale, les chefs terroristes, eux, continuent à être nos interlocuteurs et partenaires dans ce "processus des 819e et 820e assassinats"
. On parle d'une prochaine rencontre de Sharon et Abou Mazén. Sharon a décidé de ne pas prendre de réponses militaires après ces attentats pour ne pas casser les règles du jeu de la feuille de route. Or, elles sont entièrement brisées sur tous les points par les Palestiniens. Sharon a suspendu la libération des prisonniers et rappelé que les Palestiniens doivent appliquer leur part de la feuille de route. Il demande aux USA de faire pression sur eux, autant parler dans le vide. Abou Mazén a le toupet de déclarer que Israël porte atteinte à la trêve.

4. Si vous voulez suivre en direct les terroristes sur leurs sites et sur ceux qui leur sont consacrés:
Les Tanzim
http://www.tanzeem.org/index.html
http://www.moqawama.tv/
Le réseau, voir links:
http://www.tanzeem.org/index.html
Hisbollah, parti de Dieu
http://www.hizbollah.org/english/archive.htm
Hamas
http://www.ict.org.il/inter_ter/orgdet.cfm?orgid=13
http://www.teror.gen.tr/english/organisations/hamas.html
http://www.terrorismvictims.org/terrorists/hamas.html
L'OLP
http://www.us-israel.org/jsource/Terrorism/plotoc.html
Le CV de Abou Mazén. Il est simplement oublié de mentionner le sujet de son doctorat: l'inexistence de la Choa.
http://www.nad-plo.org/who/m-abbas.html Voilà celui que l'on dorlote.


Bulletin 699 du 12 août 14 Av.
Hélas, hélas, hélas, l'analyse de la logique mathématique de la gestion du conflit que j'ai faite hier se confirme dès aujourd'hui, sur le fond et dans le timing. Quelle responsabilité portent nos hommes politiques.
Ariel. Vous vous souvenez, il y a deux semaines les USA ont protesté devant le projet d'inclure Ariel dans la barrière de défense car ils ne veulent pas y voir un territoire israélien malgré que ce soit une ville véritable. Du coup, le gouvernement a fait machine arrière et de multiples pirouettes tandis que le maire de Ariel Ron Nahmane protestait contre cet abandon de la sécurité. Les Palestiniens ont compris logiquement le message, de leur point de vue: frappons Ariel que les Israéliens eux-mêmes ne sont pas prêts de défendre vraiment. Et un terroriste-suicide fut envoyé par ces organisations de Abou Mazén à Ariel et s'est fait sauter dans une station de bus: deux morts, le terroriste, un israélien Erets Hershkovitz from Elone Moreh, 18 ans, et deux blessés.
Une heure plus tôt, devant le supermarché de Roch haAyine, face à la Nouvelle Pharmacie de Nevé Afek, à la même hauteur au Nord d'Israël, près de zones habitées fortement par les Arabes palestiniens, après qu'on leur ai rendu la liberté de circulation sachant très bien ce qui allait se produire, un terroriste réalise le même scénario: un mort israélien, 10 blessés, 4 grièvement.
Inutile de commenter davantage, l'analyse était déjà faite avant. Voici les lieux sur la carte.Vous voyez qu'ils sont dans une région où il y a des foyers terroristes actifs (Kalkilia, Djénine, Naplouse, Toul Karem) et Sharon s'est dégagé de ces zones extrémistes pour faire plaisir à Bush.

Ingrats Palestiniens après les libérations, les routes ouvertes, le retrait de nos forces de sécurité? Non, ils sont logiques devant nos mesures de bêtise criminelle.
Mais ces morts, ce ne sont pas des titres de presse, ce sont des mondes détruits, aussi précieux pour leurs proches que ses fils pour Sharon qu'il défend face à la justice. Quand donc nos politiciens retrouveront-ils ces sensibilités et morales de base?
Cela fait plus de 800 morts que cela continue, leur même jeu. Lisons les psaumes 56 à 59.

Jonathan Pollard lui aussi est abandonné par nos responsables qui l'ont utilisé. Il vient d'être hospitalisé pour hypertension.
http://www.jonathanpollard.org/

Ce soir, commence pour 24 heures,
Tou be Av, la fete de l'amour et des mariages.
Decouvrir le sens profond de cette fete:
http://www.modia.org/infos/calendrier/15av.html

En profiter, pour aimer chaque communaute juive
en la connaissant vraiment:
http://www.modia.org/infos/israel/comunot.html

et, par l'etude, comprendre tous les versants de la fraternite:
http://www.modia.org/tora/fraternite.html

Je vous souhaite le meilleur du monde:
lisez les psaumes 20, 37 et 128, le bonheur;
et que tout cela se realise pour chacun. Amen.

Et fetez Tou be Av!
Faites decouvrir ces textes a ceux que vous aimez.
Et a vos amis.

Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim


 


Bulletin 698 du 11 août 13 Av.
D'abord préparer la fête de Tou Bé Av.
et profitez de l'été et des vacances pour tout apprendre sur la lune et la bénédiction de la lune!

Nouvelles
Le scénario que nous avions annoncé dès les accords avec les Palestiniens se déroule, non pas parce que nous aurions un sens d’analyse et de prévision particulier mais  simplement parce que toute personne censée, réaliste, et non pas aveuglée par des idéologies, ou par des intérêts politiciens, voyait la réalité.
Revoyons les phases :
1) les accords,
2) le respect unilatéral par Israël, aucun respect des accords par les Palestiniens (pas de démantèlement des organisations terroristes, ni rassemblement de leurs armes, ni confiscation ni arrestation des terroristes). Par cela qui était évident dès le début, Abou Mazen et autres montrent aux terroristes que, seuls, les extrémistes ont raison: s'ils combattent ils gagneront car ils n'ont pas de résistance devant eux.
3) en plus, du côté d' Israël: libération de terroristes et de membres des organisations terroristes par centaines, ce qui n’est même pas inclus dans les accords.
4) devant la bêtise de cette voie, les organisations terroristes ont amélioré leur action : déclaration de la trêve pour annuler tout pouvoir au nouveau gouvernement palestinien contre eux, mise en valeur du clan le plus radical, préservation et perfectionnement de l’armement spécialement en missiles, des militants qu’Israël ne va plus rechercher ni menacer, coopération de l'Egypte pour leur fournir des armes sophistiquées par les tunnels.
5) La Défense et l’armée ont répété leurs mise en garde que cela allait tourner mal avec point culminant pour l’explosion en septembre. Sans être entendus.
6) Les extrémistes, le Hesbolla du Liban aidé par la Syrie et l’Iran, agissent dans les territoires, profitant du calme et de la montée et du renforcement des mouvements terroristes ainsi organisé avec notre collaboration. La Syrie et l’Iran manifestent publiquement leur volonté de soutenir ce qu’ils appellent la libération. Et l’explosion commence.
7) Nous y sommes, au commencement. Israël met en garde en survolant le Liban, le Hesbollah dit attaquer en réponse à ces vols, alors que c’est l’occasion pour mettre en route l’explosion. Le hesbollah tire sur le Nord d’Israël pendant que les différents mouvement terroristes (tout en disant  qu’ils continuent la trêve) envoient en Israël tirs de missiles, de mortier, de roquette, et à l'arme légère, cocktails molotovs, etc. La partie de folie a commencé, telle qu’elle était prévue et organisée par nos politiciens.
8) Réplique d’Israël : destruction de bases de tirs au Sud Liban, avertissement que les intérêts syriens risquent d’en pâtir, mais aussi précision que les réponses d’Israël seront réfléchies, mesurées, ce qui veut dire pour ces adversaires fous : continuons nous gagnons déjà. C’est l’irréalisme proche-oriental constant, des deux côtés. C’est être réaliste que de le connaître.

Comment le peuple vit-il cela ?

- Consternation et douleur, par la liste des victimes qui s’allonge peu à peu. Hier encore le jeune ‘Haviv Dadone de 16 ans à Chélomi, et ces jeunes enlevés et disparus dont on essaie de nous parler le moins possible.
- des actes de révoltes par des explosions verbales envers Sharon et arrestation de ces Juifs excédés qui perdent le contrôle verbal.
- le jeu Bush-Sharon s’avère sans issue et, très lentement, le Likoud qui n’accepte pas sa ligne, hormis Olmert, pousse lentement Sharon vers la sortie. On met en valeur avec contentement toutes les affaires financières dans lesquelles il est impliqué et sa famille dans le mélange des intérêts personnels et de l’Etat, le refus de coopérer avec les enquêtes alors qu’il s’était montré cruel et expéditif envers une députée Likoud qui ne coopérait pas avec la police sur une affaire minime.  Maintenant, le cabinet de Sharon proteste contre les ministres (cela atteint donc les plus proches) qui feraient courir les bruits que pour des raisons de santé Sharon ne parvient plus à bien gouverner.
- ce qui importe à ces politiciens, c’est leur jeu politique électoral avant les dimensions nationales : Sharon s’occupe avec détermination de la promotion de son successeur Olmert à qui il remet portefeuilles ministériels les uns après les autres et surtout celui de la communication pour mieux contrôler. Bibi reste le premier dans les sondages comme successeurs. Pensez-vous vraiment que cela est important quand la situation est ce qu’elle est, de s’occuper des luttes pour la promotion personnelle ?
- Dans différentes régions, protestations contre la volonté du Trésor (Bibi) de fermer des hôpitaux surtout à Haïfa qui envisage de se mettre en grève de ville morte. Mais la conception américaine sauvage règne parmi les fonctionnaires du Trésor aux hauts salaires : tout ce qui ne fait pas d’argent doit être diminué et si possible supprimé, à commencer donc par des hôpitaux psychiatriques.
- Sharon fait dire que les règles du jeu ont changé et qu’il n’y aura pas d’Etat palestinien tant qu’ils n’auront pas rempli leurs obligations contractuelles. Mais on sait bien que ce ne sont que des mots face à sa capitulation constante devant Bush, car cette semaine vont quand même être libérés des prisonniers palestiniens sous le prétexte (selon les mêmes sources, que « l’intérêt national, chiqoul médini, du processus de paix doit primer sur toute autre considération », termes exacts). Donc, les Palestiniens savent qu’il n’y a aucune résistance chez Sharon. Et donc, on leur tend les allumettes pour mettre le feu.
Sharon est-il fini, hors capacité de gouverner ou non ?
Péres, qui est ravi de cette politique de concession aux Palestiniens, demande à la gauche de ne rien faire contre Sharon à propos des affaires pour l'aider à rester au pouvoir.
Pour ceux que les larmes des victimes ou des sans-travail et sans-ressources n’intéressent pas, voici une nouvelle mise en valeur dans la presse : la Cour suprême vient d’interdire le gavage des oies (avazim) car cela les fait souffrir. On voudrait bien que nos politiciens ne prennent pas le peuple pour des oies à gaver de tant de souffrances.
On essaie aussi de détourner notre attention de l’actualité en dévoilant des aspects méconnus de la lutte entre généraux à la Guerre de Kippour en 1973. Encore une fois, les intérêts personnels avant les intérêts nationaux et véritables.

- Le Général Amos Guilad, responsable des services de sécurité auprès du Premier ministre déclare : « les sombres prévisions que l’on faisait à cause de notre sortie du Liban il y a 3 ans se révèlent avoir été encore plus optimistes que la réalité ».
- La TV palestienne a recommencé à diffuser des séquences d'incitation à la violence pour les enfants, et d'incitation à devenir chahid (martyr) en leur montrant combien on est accueilli avec bonheur et danses au Jardin d'Eden par les précédents enfants qui ont choisi le terrorisme suicide: http://images.maariv.co.il/channels/1/ART/523/101.html.

- Inormation précise sur les affaires Sharon, ici.

Retournons à nos sources, elles seules fondent notre existence ici, et donnent les clefs morales de bien y vivre et de bien gouverner.


Bulletin 697 du 5 Aout.
Barak vient de faire une déclaration très juste. L'ancien Premier ministre travailliste déclare qu'il "y a une brisure (chéver) et une crise de confiance entre le peuple et le gouvernement- les politiciens-la Knesset-le système de Justice". Effectivement, il reconnait un fait, calmement, objectivement: cet ensemble et non plus seulement un parti ne se repose plus sur les valeurs du peuple, ne recherche plus des solutions qui représentent les valeurs traditionnelles et ne se gouverne plus que par les intêrets personnels au hasard, dans le non respect des engagements, alors que la situation est grave sur le plan économique et surtout sur le plan de sa sécurité. Et il a lui-même beaucoup contribué à cela, comme Belin le lui a dit.

Meurtre et enlèvements d'Israéliens, tirs, explosions, non démantélement des organisation terroristes, non regroupement des armes, non confiscation des armes.
Le gouvernement d'Israël réagit: libération de centaines de terroristes.Voici le début de la liste. Tichea bé Av. Pour calmer son opinion, Sharon dit: nous n'avons rien donné.
Les Palestiniens doublent alors: les Israéliens n'ont rien donné, ils se sont moqué de nous. Jeux sinistres et combinés.
Nous avons besoin de la protection du Ciel, lisons le psaume 82 de ce jour qui indique bien ce que nous souhaitons: Sa justice... que les faibles et les pauvres soient délivrés des méchants par Celui qui est le maître des peuples et des magistrats. Lisez ce texte puissant. On aimerait entendre de tels textes de la part de nos députés, ils redresseraient le courant. Pourtant nombreux sont ceux qui se présentent en partis religieux...

Ce psaume est dit "psaume du 3e jour qui est dans le chabbate": que la beauté puissante du Chabbate imprègne encore cette journée, où moi aussi je connais beaucoup de misères psychologiques, affectives et financières autour de moi. Chaque jour juif est dit "dans le Chabatte" parce que, sans la qualité du Chabbate, les journées s'effondrent dans le mal et le néant. C'est l'un des motifs pour lesquels vivre le Chabbate est une nécessité non seulement personnelle mais collective.
Pendant ce temps, les protestataires des tentes (femmes dans la misère) s'inquiètent qu'on les manipule de mots sans rien d'autre et que la presse commence à se lasser des pauvres, ce qu'attend le gouvernement.
Pendant ce temps, on recherche les deux disparus après les élèvements qui se sont terminés par l'annonce tragique qu'il s'agissait bien de crimes terroristes, "d'actions de type nationaliste" comme disent les journalistes favorables à ces Palestiniens.On n'oublie pas cette victime: Oleg Shchaiat. Il s'agit cette fois de Donna Bénéte, une jeune fille de 19 ans et de Alexander Zusia Klockhoftn un jeune de yeshiva allé prié à Mérone sur la tombe de Chiéône bar Yo'haï. Des centaines de volontaires fouillent partout mais la police n'a toujours pas d'explication ni de renseignement ni de piste.Prions pour eux et pour leurs familles et admirons ces volontaires (les mitnadévim) par milliers qui, de semaine en semaine, travaillent ainsi pour sauver d'autres, c'est une des caractéristiques d'Israël. Les jeunes s'enrôlent souvent dans les multiples associations de bénévolat pour apprendre.

La semaine dernière, le tiers des immigrants, olim 'hadachim, en Israël venait de France. Bienvenue et voilà une nouvelle significative. Nul doute que le climat envers les Juifs en France incite beaucoup -non pas à fuir ce qui n'est pas un motif suffisant pour monter en Israël- mais à réfléchir plus profondément sur les réalités et voir où est leur lieu et ce qu'ils veulent construire dans une vie pour eux et pour leurs enfants, malgré toutes les difficultés, c'est ce que disent beaucoup de olim.

Autre solidarité, cet après-midi, à 17 heures, manifestation devant le Consulat des USA à Jérusalem, rue Agron, en faveur de la liberation de Jonathan Pollard, abandonné depuis 18 ans. Le cortege se passera ensuite devant la residence du premier ministre et arrivera a la Knesset.

On peut aussi lui manifester sa sympathie en lui ecrivant a l'adresse
Jonathan Pollard # 09185-016
PO Box 1000 Butner NC
USA 25709 100

Denis Kassel, le rédacteur de l'excellent site "I n t e r n a u t e s F r a n c o p h o n e s d ' I s r a e l"
http://www.francophones.org.il
dit qu'il a assisté la semaine derniere a un brillant expose d'Eli Yossef sur Jonathan Pollard.Vous pouvez prendre contact avec Eli Yossef au 054 402 308 si vous souhaitez organiser une action dans votre ville, il parle couramment le francais, l'hebreu et l'anglais.
On peut aussi recevoir un dossier en francais, anglais ou hebreu
en en faisant la demande a jonathanpollard_day@hotmail.com


Et voici son dessin affectif dans sa rubrique "grosses têtes" par Jacky, le caricaturiste juif du site http://site.voila.fr/supervictor


---------------------------------------------------------
Etude.
Des adjonctions nombreuses depuis hier
en reponse aux questions
pour bien parvenir a pratiquer la recitation du Chema Israel.
Important, utile, en un mot : indispensable.
Au moins pour reviser et ameliorer.
Ou pour commencer...
http://www.modia.org/tora/devarim/vaethanane.html#chema

Nouvelles? Non , repetition: tres simple:
1. nous recevons: plusieurs enlevements, des tirs sur automobilistes non pas sur des automobiles mais sur des familles blessees avec une mere de famille blessee gravement,
2. nous ne recevons pas: pas de demantellement des organisations terroristes, pas de rassemblement de leurs armes, pas de confiscation de leurs armes.
3. nous donnons: liberation de centaines et centaines de membres des organisations terroristes.Nous envisageons de liberer Arafat
4. Nous violons ainsi le processus meme de la feuille de route basee sur un equilibre. Sharon ne gere plus, il a le pied bloque sur l'accelerateur. Son frein ne repond plus. Et il dit les mots qui conviennent a chacun et contraires a ses actes. Des deputes disent durement sur les ondes: c'est la tarboute du cheqer, la culture du mensonge. Et il pense a...
ses "affaires" car il va devoir en repondre bientot.Donc ses paroles deviennent de plus en plus securitaires mais ses actes de plus en plus de tout accorder a l'ennemi.
Et un n'importe quoi concernant les villes juives dans les territoires demandes par les Palestiniens: les mettre en territoire palestinien au dela d'une muraille protegeant le territoire israelien, mais sans rien faire contre les organisations terroristes quand on sait bien qu'aucune muraille n'arrete les terroristes.Ou ne pas leur metrtre de securite, ou demanteler tout en laisser remanteler immediatement.

On se met en tout cela dans le n'importe quoi dangereux qui est la situation de Tichea be av, preparons-le bien pour le faire virer en bien. C'est la que se joue l'avenir, pas dans ce n'importe quoi. Notre peuple a ces forces, un peu plus serieuses. Son leadership n'est plus tenu dans les mains de ces politiciens qui tournent au vent comme des girouettes. Un exemple typique: Hanegbi, ministre de la Securite interieure, hyper-droite et vous imaginez ce que cela peut etre, declare aujourd'hui: "j'ai vote 3 fois contre la liberation des terroristes palestiniens mais les liberations se feront malgre les attentats, meurtres et enlevements car je fais partie de la solidarite gouvernementale". Cela dit tout de l'equipe qui est sur le manege.

Ils nous preparent des jours terribles par tout cela. Et Mofaz, le ministre de la Defense les prevoit pour bientot, le dit, mais ils continuent cependant a faire tourner le manege. La fete continue, Sharon espere toujours sa photo d'accords signes a la Maison blanche. Et vogue la galere.La noblesse fait la fete.
Le judaisme, la Torah comme phare la-dedans: de quoi parlez-vous?

Mais le peuple persevere tel qu'il est.
Avec, evidemment, comme prix une degradation sociale et educative considerable.


Avez-vous lu la hiloula du Ari?
http://www.modia.org/infos/calendrier/av.html#5

ET BIEN ENTENDU LE 9 AV/
http://www.modia.org/infos/calendrier/av.html
Avez-vous prepare le texte de Eikha?
http://www.modia.org/priere/eikha.html
Bonne etude
Yehoshua Rahamim



Bulletin de Modia numero 696. 4 av 3 août 2003 

Nouvelles
1. A nouveau une disparition, une jeune fille de 18 ans près de Tibériade. Recherches en cours. Espérons que l’issue sera heureuse et non comme dans les cas précédents de terrorisme.
2. Le ministre Chaoul Mofaz déclare (titre de Maariv que je vous mets pour les sceptiques qui ne peuvent entendre que le mot chalom, pour qu’ils croient à l’objectivité) : « il faut  envisager le renouveau du terrorisme. Et prendre en considération que le processus étatique en cours échoue et que le terrorisme reprenne à nouveau. La date critique à venir est fin septembre ». Citation exacte.

Je vous renvoie à l’article. http://images.maariv.co.il/channels/1/ART/518/722.html
3.  Arafat semble avoir des contacts avec le gouvernement Sharon pour lui redonner une liberté de mouvement à condition qu’il neutralise les terroristes ayant du sang sur les mains qui ont trouvé protection dans son palais-bunker-ruine. On irait vers la formule de les placer sous Autorité palestinienne dans une prison de Jéricho, tout en sachant que c’est les libérer de fait. Commence le jeu de la roulette russe des déclarations et démentis.
4. Quelques centaines de membres des organisations terroristes en plus seraient libérés pour « aider » Abou Mazen. Mais cela n’entraine nullement un adoucissement du ton des organisations terroristes, au contraire.
5. Les USA font entendre qu’elles renonceraient temporairement à l’exigence de démantellement des organisations terroristes palestiniennes (pas de Al Qaïda !) pour ne pas compliquer la tâche de Abou Mazen. Ce serait l’échec de toute la stratégie de Sharon. Mais cela n’arrête en rien la course israélienne aux concessions et la poursuite unilatérale de la feuille de route, en particulier le démantellement des implantations illégales. 25 ont été évacuées mais les habitants en ont rebâties 30. Le Proche-orient…
6. Une affaire douloureuse que je vous rapporte sans aucun élément de jugement, comme une affaire familiale très douloureuse, celle de Yits’haq Pass, le père de la petite Chalhévéte (flamme) tuée le 26 mars 2001 par un tireur palestinien dans les bras de sa maman. Vous avez vu leur histoire et leurs photos sur Modia et  j’en ai mise une de leur période heureuse sur le site comme Prix 2001 des photos juives.
http://www.modia.org/infos/israel/photoprix.html
Je vous raconte plus bas comment cette famille a subi aussi de nombreux autres malheurs.
Or, depuis le 17 tamouz, il y a deux semaines, le Papa a été arrêté par les services de sécurité israéliens pour le soupçon d’appartenance à un groupe de terrorisme juif qui réalise des opérations de vengeance contre les Palestiniens. L’Etat doit faire son travail et examiner, c’est son devoir. Le problème est le caractère douloureux de l’affaire à partir du moment où, utilisant les lois de sécurité, le tribunal répond affirmativement aux demandes répétées des services de sécurité permettant d’interdire l’inculpé de contacts avec quiconque et de bénéficier d’un avocat. Donc, sa femme n’a plus aucune nouvelles sinon que la presse a dit qu’il fait la grève de la faim et aurait eu un malaise.
Des mails circulent demandant de se mobiliser pour demander la clarté et l’exercice des droits de la défense  avec appel aux personnalités suivantes :
Président Moché Katsav, fax 972 2 5611033 et mail president@president.gov.il
Premier ministre Sharon, fax 972 2 6705455 et mail pm_heb@pmo.gov.il
Ministre de la Justice Lapid, fax 972 2 6285438 et mail ylapid@knesset.gov.il
Ministre de la Sécurité intérieure, Hanegbi, fax 972 2 5811832 et mail zhanegbi@knesset.gov.il
Conseiller juridique du gouvernement, Rubinstein, fax 972 2 6274481
Président de la Commission Loi et Justice, Eytan, mail mikieitn@netvision.net.il
Comme vous entendrez parler de cela, il était bon de pouvoir l’entendre de façon posée et avec les diverses facettes ; il va de soi que l’Etat a à enquêter, à éviter toute illégalité immorale de quel que bord qu’elle vienne et utiliser pour cela tous les moyens légaux ; en même temps, on peut espérer le maximum de prudence et de mesures humanitaires autant qu’elles ne mettent pas en danger les besoins de l’enquête. J’en parle surtout, comme une affaire familiale, tant tout est pénible pour tous en ces circonstances. Que le Ciel nous aide tous, et spécialement cette famille si affectée.
7. Les journalistes favorables aux adversaires palestiniens ne parlent plus de terrorisme mais « d’action de caractère nationaliste ».
8. Vocabulaire des nouvelles, vivre Israël c’est aussi capter le vocabulaire courant de ces événements :
’hatifa, enlèvement ; ‘hipoussim, recherches ; les heures passent, ‘holéfotes ha chaôtes ; péti’ha ba ‘haqira, ouverture de l’enquête ; journaliste, katac ; soldat isolé ‘hayal boded ; on examine, bo’hanim ; témoin visuel, éd réiya ; échangeur routier, mé’hlaf ; tsomét, carrefour ; recherché, mévouqach ; tachtiyote ha terror, les infrastructures terroristes ; léafer heskam, rompre un accord ; progressivement, béadraga ; kéniâ, capitulation ; renforcer, lé’hazéq ; coopérer avec les enquéteurs, léchatef péoula im ha ‘hoqérim ; présenter un acte d’accusation, léhaguich kétav ichoum ; prévision, ta’hazite ; ordre d’emprisonnement, horaa lémaâtsar ; prisonniers, assirim ; peine de perpétuité, maassar olam ; désordres, hitparouyotes ; prêt à toute éventualité, âroukh lékhol érouâ ; mettre sur pied une unité, léhaqim yé’hida ; faire revenir l’ambassadeur, la’hzir éte ha chagrir ; soutenir la feuille de route, litmokh bé mapate ha drakhim ; ils se sont plaints , ou ils ont porté plaine, hitlonénou.

En cette semaine de 9 av, que tous ces événements et divergences ne fassent que renforcer nos sentiments de cohésion et fraternité, même s’ils sont délicats et douloureux.
Et gardons l’espoir, saine psychologie et  voyez le psaume 37, 5.

Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim

Voici ce que je vous envoyais dans le bulletin 291:

5 Nissane 5761- 27 mars 2001. 
Bulletin numero 291
 


Le 26 mars 2001, Chalhévéte Té'hiya Pass était dans les bras de sa mère Ouriya et près de son père Yits'haq dans le quartier d"Avraham, à 'Hévrone, quand des Palestiniens ont visé le bébé à la tête, l'ont tuée dans les bras de sa maman, blessant aussi légèrement le père.

(photo de la Communauté juive de Hevrone)

L'horreur de l'acte correspond à ce que l'on trouve dans les manuels d'enseignements des enfants palestiniens : tuer les Juifs jusqu'à devenir martyr. Aucune pitié pour les enfants, ni les leurs ni ceux des Juifs.
Une question fondamentale qui bloque la paix, le chalom : l'enseignement le plus antisémite, haineux, terroriste, donné aux enfants palestiniens dans leurs programmes scolaires aux différents âges. Voici cette analyse rigoureuse du Center for Monitoring the Impact of Peace :
LE BONHEUR AVANT L'ASSASSINAT

VOICI LE VISAGE VISÉ PAR LA PAIX 
                                                PALESTINIENNE, tout Juif est  défini comme occupant ennemi 

Voilà les ennemis à abattre par le Dji'had des armes, programme de leur "processus de paix". C'est la réalité
que disent leurs dirigeants et ceux qui sont filmés avant d'aller suicider avec les charges explosives.
Les victimes sont nous et nos enfants


Voici le marche difficile d'une famille en Israël :
- en novembre 1993, Avraham Zarbiv, le beau père de Yits'haq, est gravement blessé à la main et au visage par deux Palestiniens en allant prier sur la tombe des Patriarches.
- en janvier 1996, Orital, 14 ans, une soeur de Ouriya la maman du bébé, est poignardée dans le dos par un Palestinien près du marché de Hévrone.
- le 10 mars, Elad, le frère de Yits'haq, est blessé au bras par un tir palestinien près de Kikar Gross.
- 27 mars 2001, assassinat de Chalhévéte, agée de 10 mois.

Qui sont les parents du bébé assassiné ?
Ouriya et Yit'haq Pass se sont mariés il y a deux ans. Elle a 20 ans. Lui poursuit ses études dans le Kollel Ménou'ha Ra'hel.

Pourquoi l'enfant n'est-il pas encore enterré contrairement à la tradition ?
Rabbi Dov Lior de Kiryat Arba a accepté la demande de la famille de retarder l'enterrement jusqu'à ce que l'armée prennent les mesures qui empécheraient d'autres tirs identiques depuis le quartier palestinien de Abou Snénéh. Cela en raison du principe halakhique suivant lequel on peut retarder un enterrement pour sauver des vies.

 

 


Bulletin de Modia numero 695. 2 av 1 août 2003 

Notre Torah

Heures du Chabbate :
Jérusalem 18h58  Tel Aviv 19h18  Haifa 19h10 Beer Cheva 18h59 Eilate 18h55
Montreal 20h06  Paris de 19h59 à 20h16   Toronto 20h22

La paracha
http://www.modia.org/tora/devarim/devarim.html


Notre peuple
Nombreux ajouts sur les pages suivantes :

Les noms dans la liste des familles sépharades
http://www.modia.org/infos/israel/nomsefarad.html

Des prénoms et compléments de versets de la Torah correspondant à votre prénom
http://www.modia.org/priere/versetnom.html

Suite aux attaques répétées du présentateur de spectacles Doudou Topaz contre les Juifs sépharades, marocains, contre les femmes, il est attaqué en justice avec demande de dédommagement fabuleux sur la base de 1 chekel à tout originaire du Maroc.
http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-2710737,00.html

Un nouveau lien sur la Shoa
http://www.modia.org/poeme/auschwitz/lachoa.html
 

Notre terre
Tout sur la geographie et géologie de notre pays
http://micro5.mscc.huji.ac.il/~geo/

Une collection extraordinaire des anciennes cartes de Jérusalem
http://maps-of-jerusalem.huji.ac.il/html/date.html

Des magnifiques photos aériennes anciennes d’Israel
http://www.photogis.huji.ac.il/aero/public/index_noflash.html

La vie en Israël et autour d’Israël
Ce Bulletin ne tient pas à remplacer la presse. Notre but est de participer avec amour à « notre pays » car la Torah parle d’une terre d’Israël réelle et non pas d’une représentation ou  imagination dont on parle à l’heure de la prière.
Egalement, dans la participation et dans l’amour envers notre peuple, il importe de connaître ce qui s’y passe. Mais les éléments vous sont fournis sur les points significatifs  pour que vous trouviez vous-mêmes vos options morales selon la Torah. Mon but n’a rien de politique ni de militantisme orienté.

Social
Les Israéliens sont devenus experts en économie car les journaux écrits ou radios et TV produisent maintenant chiffres sur chiffres, et enquêtes sur tous les aspects des répercussions du plan Bibi pour les niveaux les plus défavorisés. Le Trésor et Bibi et Olmert répètent : les allocations familiales sont contraires à l’incitation au travail, allez travailler au lieu d’attendre les allocations, les coupures dans les allocations sont une incitation à la croissance, il faut réduire les impôts de ceux qui gagnent car ils créeront de l’emploi. Les débats sont nombreux autour de ces phrases.
Les pauvres répondent : on veut travailler, il n’y a pas de travail, enlever les ressources minimales des pauvres réduit encore la consommation donc les emplois et nuit à l’économie. Alors, les précédents ne répondent plus que par ces mots de Bibi : la souffrance du malade va continuer à être très dure pendant le traitement mais, finalement, dans un an il ira mieux, mais nous ne pouvons pas prévoir exactement quand…
Ce qui est curieux, c’est que la politique menée par l’extrême gauche (Chinouï et Méretz) contre les milieux religieux à famille nombreuse semble avoir été adoptée par ce gouvernement de droite à base populaire. En effet, les allocations familiales sont ainsi réduites : 1e et 2e enfant (passe de 146 à144 cheqels et le restera), 3e enfant (passe de 289 à 195), 4e enfant (de 586 à 453), 5e enfant et ensuite (de 724 à 522) mais chaque allocation tombera à 144 pour tout enfant progressivement jusqu’en 2009. Une politique antinataliste et antifamiliale curieuse, laquelle il faut ajouter les coupes systématiques dans les budgets de l’éducation. Un capitaliste pur et dur du profit. Les spécialistes des questions sociales disent que l’on organise systématiquement une génération qui aura des problèmes éducatifs de délinquance et violence.

Ce qui est nouveau dans le public israélien qui est très patient  et respectueux envers les dirigeants, manifeste relativement peu, c’est l’émergence d’un ras le bol avec tendance à l’explosion violente comme outil de changement dans les couches les plus touchées. Ce mouvement ne trouve pas de leaders et le débat s’amplifie parmi les militants sur cette question. C’est un changement dans la société.
Nouveau aussi, le fait que les responsables ont compris qu’ils doivent au moins faire montre de présence médiatique auprès de ces personnes (même s’ils ne changent en rien leur discours et leurs mesures). Ce qui est clair aussi, c’est que la gauche n’a aucune réponse lui permettant de prendre en charge ces souffrances ou révoltes. Le vide de ce côté.
Le Likoud devra revenir devant ses électeurs populaires mais il compte sur le fait que les problèmes de sécurité et son image ancienne le maintiendront au pouvoir.

Je vous ai déjà informé sur les restaurants du coeur en Israël
http://www.modia.org/etapes-vie/vie-sociale/tseddaqa.html

ils se développent et voici une initiative des milieux francophones, explorez leur site
https://hosting.altserver.com/~hostov/secure/pog/mifalchaim_f.htm

Mesure nouvelle dans l’autre sens : la Knesset a annulé 142 postes aux salaires mirifiques d’adjoints des collectivités locales et autorise le ministère de l’Intérieur à continuer en ce sens.

Autre changement social : la municipalité de Tel Aviv cherche à se montrer à l’avant-garde en faveur des couples homosexuels et lesbiennes et vient d’élargir ses mesures en leur attribuant tous les mêmes avantages qu’envers les couples bisexuels.


La presse titre (Maariv, ici, ce jour)

"Les enquêtes de police sur Sharon conduiront à sa démission en 2004".
En effet, il est accusé par la police qui enquête s'il est impliqué dans de graves affaires de financement électoral et de mélange des intérêts financiers personnels et familiaux avec les affaires d’Etat par l’intermédiaire de ses fils. Et alors qu’il a démissionné une femme ministre adjoint parce qu’elle avait gardé le silence devant la police sur une affaire minuscule qui relève plus de l’erreur, il ne s’oppose pas au silence adopté par son fils Gilad, principal agent des affaires, qui ne veut pas non plus transmettre ses pièces comptables. Il est probable que Sharon devra témoigner à son tour sous peu. Eliakim Roubinstein, le Conseiller juridique du gouvernement proteste publiquement contre cette politique du silence adoptée par la famille Sharon concernant des affaires publiques liées à l’Etat et qui, selon ses termes, ne peuvent que créer une suspicion de culpabilité.
Cela permet peut-être de comprendre deux faits curieux :
- le départ de Mofaz, ministre de la Défense et ex-prestigieux Chef-d’Etat major, sur la piste de la candidature au poste de Chef du Likoud et de Premier ministre. Bibi se concerne également avec d’autres ministres. Péres déclare que le gouvernement est susceptible de tomber en raison de ces affaires.
- le changement de ton subit de Sharon sur les questions de sécurité. Il déclare que, contrairement au passé, nous n’avancerons plus dans les concessions sans contrepartie parce que cela incite les Palestiniens à aller vers le pire comme, a t’il dit, les concessions en ce sens de la France et de la Grande Bretagne en particulier ont conduit à la seconde guerre mondiale.
Mais, soyons lucide, Sharon va libérer cette semaine des centaines de terroristes du Djihad et du Hamas. Les hommes politiques sont experts dans l’utilisation des mots, et ils répondent aux besoins personnels  mais ce qui compte ce sont leurs actes. Le besoin pour Sharon, c’est de constituer autour de lui un bouclier au milieu des affaires pour qu’il soit vu comme le seul capable de maintenir la sécurité en restant au pouvoir.
Il rappelle qu’il ne libèrera pas ceux qui ont du sang sur les mains. Mais on bafoue en cela un principe juridique de base qui inculpe de meurtre par complicité celui qui y a collaboré et non pas seulement celui qui a réalisé l’acte.
Le Président de l’Etat qui doit signer les grâces semble se fâcher et a fait une déclaration publique disant qu’il examinera cas par cas chaque demande et ne libèrera pas à l’aveuglete. Mais, là encore, nous verrons où seront les mots et les actes. Vigilants et confiants car le Président se manifeste beaucoup pour être l’instance de moralité dans le pays, afin de lui maintenir les idéaux et la confiance.

Le parti d'extrême gauche Meretz va demander à la Cour suprême d'annuler la nouvelle loi anti-terroriste qui interdit l'acquisition automatique de la nationalité israélienne par des Palestiniens qui se marient avec des Israéliennes.

Hier, une rebellion de prisonniers terroristes palestiniens dans les prisons israéliennes et aujourd'hui 500 d'entre eux ont commencé une grêve de la faim pour être libérés. La rebellion a commencé après que les gardiens aient découvert un plan de la prison pour préparer des évasions et ont voulu fouiller les cellules.

La Syrie va devenir instable politiquement, selon les services de renseignement des USA mais on sait leur valeurs après leur coup sur l’Iraq. Bush déclare que l’Iran est la puissance qui menace le plus la paix du monde. Sharon déclare qu’il y a une uniformité de vue entre Israël et les USA sur ces points.

 
Rappel: L'association Oz-le-israel organise un seminaire du Rav Chélomo Aviner a l'Hotel Park de Netanya le jeudi 14  aout 2003 de 10h a 23h. Sujet: "l'heure de monter en Israël est arrivée" . Renseignements et inscription : Dominique  : 098845941 ou Philippe : 057589981. 30 NIS , LE COUPLE 50 NIS.

 Chabbate chalom
Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim


Bulletin 694 du 31 juillet, 2 Av
La Knesset a adopté par 52 voix contre 25 (abstention du Shas et de l'Unité de la Torah, religieux achkénazes) une loi ne permettant pas aux hommes palestiniens épousant des israéliennes de résider en Israël et d'acquérir la nationalité. La droite et la gauche ont été d'accord dans l'ensemble, malgré toutes leurs divergences politiques, car cette facilité faisait que de nombreux palestiniens entraient ainsi en Israël, causaient des troubles terroristes, recrutaient des arabes israéliens et trouvaient ainsi la possibilité de se faire payer des allocations au compte de l'Etat et des citoyens israéliens, tout en travaillant à détruire l'Etat et ses citoyens.
Dans 19 cas des terroristes avaient bénéficié de ces avantages pour circuler avec des papiers israéliens et ont causé la mort de 89 personnes dans des attentats.


Le Grand Rabbin sépharade d'Israël Chélomo Amar é été reçu à Tanger pendant plus de deux heures par le Roi du Maroc Mohamed VI.
Le Rav lui a remis un siddour de prières ancien et une chaîne avec un médaillon portant des versets pour le jeune enfant et héritier. Il a béni le Roi qui a reçu la bénédiction avec grande ferveur. Il a invité le Roi a accorder son patronage au Congrès mondial des Juifs originaires du Maroc.Il l'a invité à persévérer dans la ligne positive envers les Juifs qui fut celle de son père et grand-père et qui a contribué aux bonnes relations entre Juifs et Arabes. Et ils ont échangé longuement sur la situation dans la région.

Le Roi a remis différents messages au Rav sur le plan régional et lui a demandé qu'il soit ainsi que sa famille ses invités d'honneur pour le grand Congrès qui se déroulera dans un an pour le 5e anniversaire du couronnement du Roi.

Rencontre des deux ministres de la Défense et sécurité, sur la photo Mofaz (le chauve) pour Israël et Darlan (à la Elvis) pour les Palestiniens.

On imagine qu'ils n'ont pas parlé cette fois que de la cravate de Darlan car les communiqués parlent de déception, de blocage. Mofaz avait fait état de prévisions les plus pessimistes, prévoyant une vague d'attentats plus terrible que par le passé d'ici peu de temps. Malgré les libérations d'Israël, Darlan a déclaré que cela n'est rien tant que tous les prisonniers ne sont pas libérés, toutes les villes remises aux Palestiniens, et qu'il n'est pas question qu'il arrête ou désarme des membres du Hamas ou du Djihad, et que ces organisations ne seront pas démantelées.
Mofaz a proposé de se retirer de Jéricho mais non pas de Ramala.
La conclusion est claire: plus nous donnons, plus ils se sentent en droit de tout refuser.Et maintenant ils travaillent sur le plan international à faire reconnaître les organisations terroristes comme des organisations de combattants et résistants. La naïveté des Israéliens est sans limites.

La priorite maintenant,
c'est de preparer la journee du 9 Av, Tichea be Av.
C'est la commemoration de la destruction du Temple et de nombreuses catastrophes de notre histoire.

Et la semaine qui nous en separe est une semaine de preparation
et, pour cela, il y a de nombreuses pratiques
de ce que nous devons ou ne pouvons pas faire.

Tout cela vous est explique sur cette page
http://www.modia.org/infos/calendrier/av.html

Elle est renouvelee sur de nombreux points depuis aujourd'hui,
par rapport a la version de l'an dernier.

Dans le tourbillon de l'actualite qui se fait en ce moment autour de nous (Iraq, USA, Sharon, Abou Mazen), il importe que nous ayons les pieds solidement dans notre histoire pour bien interpreter ce qui se passe mais aussi pour ressentir nos responsabilites, c'est pour cela qu'il y a ces commemorations.

Le present va dans tous les sens simultanement, comme au Washington, un jour c'est l'un qui pense avoir tout gagne, le lendemain c'est l'autre, un jour tout semble avancer avec stabilite, le lendemain tout semble perdu. Inutile donc de vous donner le detail, je viens de le resumer. Tel que les responsables de la Defense viennent de le repeter de nombreuses fois aujourd'hui: ils avancent mais ils se rendent compte de la fragilite et de la duplicite, et que tout peut virer dans la pire des directions. Eux le disent, pas moi. J'insiste la dessus car certains sont furieux lorsque je transmets une nouvelle qui ne correspond pas a leur reve que "le gouvernement va leur donner la paix demain sur un plateau".
Un exemple? Abou Mazen est revenu triomphant et rayonnant en passant ainsi par l'Europe. Aujourd'hui, les Palestiniens, et lui et les organisations terroristes disent que Bush les a roulé dans la farine et que la treve va donc etre rompue, peut-etre.
Autre point de vision: Sharon revient a son tour triomphant et rayonnant et pense pouvoir maintenant pouvoir mener le jeu, quelques heures apres avoir roule des epaules devant les journalistes internationaux et devant les grands leaders americains l'applaudissant: "vous allez voir ce que vous allez voir, moi je vous dis que c'est Arafat qui gene, vous allez voir".

Et pendant que Sharon respire un peu dans l'avion qui le ramène vers des cieux moins calmes, où les députés ne sont pas en costume trois pièces

ce soir, Arafat qui manipule Abou Mazen comme une gentille petite marionnette, declare qu'il n'est pas question que la delegation internationale du Bne Brite aille sur le Mont du Temple sinon gros degats. Et la belle assurance du gouvernement rentrant des USA s'effondre devant Arafat qui decide de se qui se passe a Jerusalem: après ordres venus d'en-haut, la visite de la delegation est annulee. Alors, est-ce Arafat qui gouverne, pas Sharon, au coeur de Jerusalem? Ou plutot, Sharon laisse-t'il aller en ce sens?
Tout cela en un tourbillon de quelques heures. Et le manege continuera demain dans un autre sens, et dans un troisieme.Avec commentaires, et super-commentaires, puis super-super-commentaires.
L'important, puisque c'est comme cela, c'est de preparer serieusement et intensement la journee de Tichea be Av. C'est le coeur du cyclone. Où nous serons calmes et lucides, et forts.
Et ensemble.

Bonne etude
Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim


Bulletin de Modia numero 693. 1 AV et 30 juillet 

Bonne fête de Roch 'Hodéch, renouveau du mois.
http://www.modia.org/infos/etudes/roche-hoddeche.html
http://www.modia.org/infos/calendrier/av.html


Que cet événement nous apporte le renouveau général espéré par tous.
Et dans votre vie personnelle, où nous sommes tous semblables avec les mêmes besoins, préoccupations, espérances et soucis. Que la bénédiction de Jérusalem y apporte à chacun sa plénitude, et qu'elle vienne surtout sur nos gouvernants qui ont la lourde resposabilité sur notre peuple. Et également sur tous les leaders spirituels qui ne manquent pas et que nous avons besoin d'entendre nous éclairer.

Je ne vais pas vous parler de la politique car il faut prendre la vraie hauteur en ce jour.
Mais d'une bonne nouvelle. Spécialement pour les Juifs originaires de la tradition d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Lybie). Et d'Espagne, auparavant.
En effet, jusqu'à maintenant, existaient des siddourim de prière qui transmettent parfaitement la forme de prière qui est celle que le Ciel aime entendre d'eux, comme le dit joliment le Ari, zal dans l'Introduction de Péri Ets 'hayim. En effet, chaque communauté a une fonction propre et elle ouvre des portes que aucune autre ne peut ouvrir, comme dans l'unité du camp dans le désert chaque tribu avait une part des lettres du Nom divin.
Mais, hélas, depuis quelque temps, des communautés font l'erreur de penser qu'il y a une seule unité sépharade qui s'étend du Maroc à Bagdad. Dans l'étude, nous bénéficions de tous les maîtres mais dans la prière et dans les coutumes qui y sont liées, il est très important que chacun respecte la spécificité de la Torah reçue de sa tradition ancestrale. C'est la modestie des Sépharades d'Afrique du Nord qui leur fait parfois abandonner leur richesse pour celle des communautés de Bagdad. Dans la plus grande amitié qu'il avait avec le Rav Ôvadia Yossef, le Rav Chalom Messas, ancien Grand Rabbin du Maroc et devenu Grand Rabbin de Jérusalem, a toujours réussi à préciser cette ligne juste et à la faire respecter.

Voici le cadeau reçu en ce sens:Un recueil clair pour tous sur les lois et coutumes selon les décisionnaires d'Afrique du Nord.
En effet, jusqu'à ce jour, seuls les rabbins et spécialistes étaient capables de lire la littérature remarquable qui précise toutes ces questions et qui existe. Mais on n'avait pour le grand public, à ma connaissance que des livres qui présentaient globalement tout ce qui concerne l'ensemble des communautés dites orientales (pour les distinguer de nos frères Achkénazes). Mais cela rasait la richesse spécifique de chacun.

Le Rav Zécharia Zermati a réussi à présenter en un style simple, clair, les réponses sur les principales questions que l'on se pose dans la vie quotidienne du Juif (Chabbate, fêtes, maison, synagogue, prière, etc).
La tradition apparait clairement, avec les références des maîtres que l'on apprend ainsi à connaître.
Ce qu'il explique très bien, c'est le sens permettant de comprendre pourquoi on agit ainsi et non autrement, au lieu de faire comme ceux qui ignorent et disent pour simplifier que tout est interdit. On redécouvre un judaïsme connu, vivant, sûr et les coutumes propres apparaissent dans leur logique. Un judaïsme fait de nuances et d'équilibre.

Je propose vraiment à toute adulte et famille et communauté sépharades originaires d'afrique du Nord de posséder un exemplaire de ce livre. C'est une nécessité. Le prix est modeste: par envoi, 75 chékels en Israël. Hors d'Israël, 20 Euros port compris. Envoyer la commande au Rav Zécharia Zermati avec son réglement à son adresse:
Rehov Naftali 9/5 Jerusalem 93507. tel 972.2.6732919. Envoi après réception du réglement.
Son Email RAVZERMATI_ TORATEMET@hotmail.com
Les membres des autres communautés bénéficieront aussi de connaître ce qui est la vie quotidienne de ces Juifs sépharades.
Informez vos amis, vos communautés et par vos bulletins et journaux. Vous pouvez utiliser cette page pour cela comme vous le voulez.

Voici le contenu de ce livre:

Voici la couverture du livre (dimension réduite):


Une nouvelle liée indirectement à cela: le Grand Rabbin sépharade d'Israël, le Rav Chélomo Amar vient d'être reçu par le roi Mohamed VI du Maroc.