accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par le Pr et Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Page d'accueil http://www.modia.org
Ici, archives des bulletins précédents

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil pour recevoir en direct les informations.


UN TEXTE
REMARQUABLE A LIRE ET A DIFFUSER
.Ecouter ici absolument un document

qui nous dit la vérité (par eux-mêmes) sur ceux que l'on libère et avec qui on fait un pacte actuellement.

Découvrez le site de l'Ambassade d'Israël
Le jugement de la Cour suprême d'Israël imposant de modifier le tracé de la barrière de sécurité (en anglais).
Explorez les nouveautés, au centre de la page d'accueil.

Bulletin au 1 octobre.
Cliquez ici


Bulletin au 29 septembre.
Entree de la fete. Derniere mise au point:
http://www.modia.org/infos/etudes/souccote.html

Accueil au Kotel
Nous avons demande plusieurs fois a nos lecteurs de soutenir en tsedaqa l'association Linate Hessed qui fournit nourriture et coucher a de nombreux necessiteux de Jerusalem. Cette association manifeste encore son hessed, envers tous cette fois. Le 6 octobre, au Kotel, a l'exterieur de la porte de la muraille, elle offrira a tous les pelerins boisson et gateaux (ougotes): une grande operation qui coutera 30000 dollars.

Plan Sharon. Le surrrrréalisme israélien.
- Les roquettes Qassam des Palestiniens continuent a tomber sur les villes situées dans les frontières même d'Israël, de Sdérote, dans le Neguev, etc. Barghouti, le leader palestinien emprisonné en Israël a donné une interview à une agence arabe et déclare que le plan Sharon sera la victoire de l'Intifada. Ce que les mouvements terroristes de Gaza redisent sans cesse. Ce qui les dope plus que jamais; et les liquidations par Tsahal ne les inquiètent guère car leur conception religeuse-politique place la mort pour l'assassinat de Juifs comme un objectif glorieux. Contrairement à eux qui savent de quoi ils parlent en la matière, un seul dit que ce plan sera la victoire de la sécurité: Sharon. L'armée obéit, comme il se doit en démocratie.
L'armée, suite à ces tirs, fait des descentes dans les agglomérations palestiniennes, détruit quelques maisons et se retire et cela dure depuis plusieurs milliers de tirs. Elle déclare ce matin qu'elle continuera ainsi et, parallèlement, va tenter des contacts avec les responsables palestiniens pour tenter de (rions) "létsamtsem, (réduire) les tirs sur les agglomérations israéliennes. Authentique, sur les ondes ce matin! Messieurs les terroristes, soyez gentils, réduisez, tirez deux fois au lieu de quatre s'il vous plait. Le Proche-orient, c'est 80% de rêves en tous sens et un petit peu de réalité. Il y a beaucoup de morts? Mais les morts ne protestent et ne se plaignent jamais, ni les 1017 familles endeuillées, abattues dans leur malheur. Cela simplifie beaucoup le problème de gestion pour tous les gouvernants de tous camps et de toute idéologie. Pendant ce temps là, calme dans les autres régions du pays, la barrière de sécurité bloque l'entrée des terroristes en ces zones ainsi que les barrages surtout à Jérusalem ville du pélerinage de Souccote, record de touristes français, record de touristes israéliens vers le Sinaï égyptien. Rien n'est simple, tout est contradictoire et ne peut être enfermé dans une conception idéologique simpliste.
- La presse relate la rencontre renouvelée entre les responsables de l'armée et les responsables des régions concernées (Yécha, Judée-Samarie et Gaza. Le but était de susciter un rapprochement. Elle rapporte que les dirigeants de l'armée, à la sortie, déclarent que la situation est explosive. Ceux des implantations disent qu'ils espèrent parvenir à contrôler les réactions de violence verbale ou physique, et les condamnent mais qu'ils n'en sont pas sûrs d'y parvenir, étant donné que le gouvernement est la source du problème et met les habitants le dos au mur (ha gav âl ha qir), sans choix que la coopération à l'auto-destruction. Ils disent à l'armée: nous vous aimons (anahnou ohavim étkhem) MAIS (aval) nous ne pourrons pas rester silencieux devant ce qui est prévu devant nous arriver. La rencontre s'est terminée en ces termes. Les représentant de l'armée on dit que la confrontation (ha îmoute) semble (ka niré) très proche (kvar qarov) et que la base est bouillonnante (ha chéta'h rotéa'h). Les dirigeants des implantations souhaitent des élections ou un référendum sur le plan Sharon pour réduire la tension et utiliser la voie démocratique pour canaliser les tensions et les cadrer dans un cadre d'accord général.
- Preuve de la non coopération: Bassi, l'exécutant du plan Sharon, a envoyé ses 1700 lettres après avoir demandé les listes aux responsables des régions qui semblent avoir refusé d'envoyer les listes exactes car de nombreuses lettres furent adressées à des personnes décédées. En effet, on sait que les cimetières juifs seront détruits, et donc que les morts sont concernés dans leur dernier repos... On tombe dans le macabre le plus noir. Les familles ont été outrées davantage.

Style spécial également. Les ouvriers de la municipalité de Lod ont enfin touché leurs salaires en retard après que la ville ait accepté un plan d'assainissement. Les ouvriers et familles se sont réjouies avant la fête de Souccote. Mais la joie est retombée pour 256 de ces familles qui ont découvert une seconde lettre dans l'enveloppe sous la première: le licenciement du chef de famille. Ils ne comprennent pas qu'on ait fait cela avant la fête de Souccote et sans avertissement ni concertation. Nous avons tant à améliorer. Et il faudrait utiliser les psychologues pas seulement comme on le fait, pour aiser les victimes à se défouler après le malheur, mais pour éclairer les responsables sur les conséquences de leurs actes, avant le malheur. Et les aider à prendre un peu en considération la valeur de la communication et de l'écoute.


Bulletin au 28 septembre.
Je vais essayer de vous transmettre ce que les Israéliens entendent dans leurs médias. A vous d'y réfléchir.
- Statistiques du Chin Beit (renseignements): en 4 ans, les terroristes palestiniens ont tué 1017 Israéliens et en ont blessé 5598.
- Voici un exemple typique de ce qui se passe d'exceptionnel en Israël. Vous vous souvenez que pendant la Guerre du Golfe, malgré les tirs de missiles irakiens, il y a eu le miracle de presque aucune victime. Actuellement, les Palestiniens ont tiré depuis quelques années 4500 obus de mortier sur les agglomérations juives de Gouch Katif et du Neguev et de la ville de Sdérote. D'abord, en aucun pays, aucun gouvernement ne tolérerait que des voisins tirent ainsi pendant des années des milliers d'obus sans REGLER le problème, cela n'existe nulle part au monde; en Israël oui. Et, malgré cette incurie de nos dirigeants, le Ciel a fait qu'il n'y a presque eu aucune victime par ces 4500 tirs dangereux. Deux seulement, mais deux de trop, et deux inadmissibles. Le Ciel peut faire ainsi 4448 miracles et cela laisse indifférent, et on continue à mal se comporter, à chercher à détruire le pays et sa base juive et toraïque et on dit que D.ieu se tait. Incompréhensible. Mais la Torah nous a décrit exactement ce comportement constant dans le peuple juif, dont Moché rabbénou souffrait tellement. Cette semaine, Tiféréte, la première femme a été victime de toute cette ingratitude des hommes. Ajoutons qu'il y a eu aussi 400 tirs de roquettes Qassam. Moché, révulsé, disait au peuple qui se comportait ainsi: "Ingrats, fils d'ingrats". Il est urgent de placer le problème à ces niveaux et non pas de discuter en l'air de belles thèses politiques de salon.

- Sur le Mont du Temple, le Waqf, l'organisme musulman qui gère le haut du Mont et qui collabore totalement avec Arafat contre Israël, continue à faire des travaux qui fragilisent toute la structure et, disent les experts qualifiés, risquent de faire écrouler les bâtiments en surface sur le haut, de faire écrouler le Kotel, et d'entraîner des milliers de morts musulmans dans les salles intérieures lors des grands rassemblements du Ramadan. Le Waqf, qui organise tout cela, crie à l'avance à la menace israélienne. En fait, il est prêt à organiser cette catastrophe, au péril de la vie de nombreux musulmans pour l'espoir de créer un mouvement mondial contre Israël. Que faire devant des dirigeants, des idéologues et des chefs religieux qui jouent ainsi avec la vie de leur peuple et de leurs fidèles, depuis les enfants jusqu'aux adultes, dans le seul espoir de nuire à IsraËl.

- Un groupe d'extrême gauche a écrit dans divers endroits de Jérusalem que Sharon est un assassin (Sharon rotséa'h), jusque sur les murs de la Grande synagogue pour protester contre sa politique envers les Palestiniens. Mais, en fait, tout est guerre psychologique et on peut attribuer cela à de multiples sources. On se souvient que du temps de Rabin, lors de la grande manifestation du Likoud sur la place Sion (Kikar Tsayone) à Jérusalem, quelques Juifs avaient fait scandale dans le monde entier en brandissant des portraits géants de Rabin habillé en SS. En fait, ces individus étaient manipulés par un certain nommé "champagne" qui travaillait également Igal Amir et qui faisait partie des services secrets. Impossible de s'y retrouver, tout cela est manipulé à x degrés.

-Dans les organismes des collectivités locales des territoires, des luttes sont vives entre partenaires de la manière verbale radicale contre Sharon et son plan, et ceux qui s'y opposent. Là encore, qui représente, et qui est une taupe? C'est la réalité. Et il est indispensable que les services secrets soient présents partout pour neutraliser les extrémistes dangereux, mais on ne sait plus qui est qui. Et, avec cela, il faut quand même qu'il y ait les oppositions démocratiques. Très compliqué.

- En Conseil des ministres, le ministre Orlev attaque Sharon et Mofaz le ministre de la Défense en déclarant: "certains pensent et disent que l'armée, volontairement, ne protège pas les habitants du Goush Katif, pour les forcer à partir". Sharon explose en disant "c'est une pensée maladive" (quand il a des opposants, ses réponses sont la colère). Ceci simplement pour vous montrer que le débat est fort, ouvert, et sans pudeur en Israël. Des journalistes, sur les ondes, reprochent aussi à Sharon les liquidations de chefs terroristes comme celui de Damas, car selon eux il ferait de ces mesures des manipulations politiques puisque ces services secrets dépendent directement de lui et agissent sans aucun autre contrôle. Et il tenterait de retourner l'opinion en sa faveur par de telles mesures, afin de détourner l'opinion de son opposition massive à son plan de retrait. Encore une fois, je vous rapporte les débats et les positions; à chacun d'essayer de réfléchir.
Certains disent que ces liquidations ont déstructuré le Fatah d'Arafat et qu'Israël avance ainsi dans sa réalisation de ce même plan envers le Hamas. D'autres disent que ces opérations n'ont aucune efficacité politique sinon de renforcer l'extrémisation et le besoin irrationnel de vengeance; et qu'on aboutirait ainsi à une situation locale où le terrorisme est démultiplié en nombreuses organisations sans chefs véritables, mais créant une réalité ingérable pour avancer vers la solutions du problème car il n'y a plus aucun négociateur potentiel, tous étant supprimés. D'autres disent encore que l'illogisme israélienn est encore plus grand car, simultanément, Sharon veut abandonner le terrain aux terroristes en se retirant de la Bande de Gaza et d'autres régions; il gonflerait à bloc tous ces petits militants terroristes qui se voient déjà les héros de la fuite israélienne; et cela serait le meilleur encouragement au terrorisme.
Les habitants de Sdérote, ville israélienne en bordure de la Bande de Gaza et près de Tel Aviv, ne sont pas dans les "territoires", mais ils reçoivent aussi et de plus en plus de tirs de Palestiniens: beaucoup y voient donc la preuve que la thèse de Sharon que le retrait amènerait la paix est hors de toute réalité, et renforce directement l'agression contre les villes israéliennes elles-mêmes.
Ajoutez à tout cela que la population de Goush Katif, dans sa grande majorité, refuse le plan Sharon pour un autre motif: ils le vivent comme un épisode tragique et persécutif comme le peuple d'Israël en a vécu tant dans l'histoire de la part des nations antisémites: destructions de maisons juives, de synagogues, de cimetières juifs. Et ils disent que pour la première fois dans l'histoire, et cela en plus après 50 ans de retour sur la terre nationale, ce sont des Juifs qui veulent faire ces mêmes choses envers des Juifs.
Alors, d'autres, à gauche, crient au scandale et disent qu'on n'a pas le droit d'invoquer la Shoa pour parler de la politique israélienne actuelle. Mais tout le vocabulaire de qualification des persécuteurs s'entend dans la bouche de ces accusateurs qui se vivent en victime. Je ne veux pas rappeler ici ces qualificatifs.

Tout cela montre dans quelle spirale s'accélérant, on mène le peuple d'Israël actuellement. Et Kippour est venu au milieu de cela, surréaliste, car toutes les émissions en faisaient état et parlaient d'examen de conscience (ce que l'on ne vit en aucun pays, ainsi à l'échelon national).
Et beaucoup, désemparés, et ne voulant pas entrer dans la violence verbale ou physique d'un camp ou d'un autre, se demandent simplement: "mais que se passe-t'il de plus en plus dans la tête de Sharon qui ne tient plus compte de personne, ni des divisions capitales qu'il crée dans le peuple d'Israël, mettant même en péril l'unité du peuple envers l'armée".
La situation est devenue si absurde et si dangereuse dans un si petit peuple, tant menacé de l'extérieur, que pour la première fois les journaux font état d'une prise de conscience chez les conseillers personnels de Sharon. Alors que jusqu'à maintenant Sharon avait opté pour la tactique du bulldozer et fier de l'être, et n'entendant rien, ils se demandent s'il ne serait quand même pas mieux d'aller aux élections pour tenter d'obtenir un soutien dans les urnes qui contraindrait tous à accepter la politique de Sharon.
En effet, nombreux sont ceux, y compris dans le Likoud qui parlent d'illégalité dans les décisions de Sharon. On tente de les dissuader en les menaçant de les traduire en justice pour incitation à la violence contre le Chef de l'Etat, mais cet argument ne semble plus arrêter les expressions publiques. Ces conseillers commencent donc à pencher vers le choix des élections. Mais (De Gaulle l'a vécu), ils craignent quand même un échec éventuel. Rien que ce changement de tactique pourrait être interprété en ce sens.
Les opposants à Sharon dans le Likoud continuent leur montée et leur leader, le ministre Ouzi Landau, veut se faire élire à la tête du Comité central (Merkaz ha miflaga), contre l'autre postulant, le ministre Tsahi Hanegbi qui est en faveur de Sharon en grande partie, et qui est sous inculpation judiciaire pour nominations politiques dans les emplois publics, ce qui peut lui être favorable auprès de ses électeurs, agacés par la politique gauchiste du Conseiller juridique du gouvernement.
Pendant ce temps, Yonatane Bassi, le bras exécutif de Sharon (Roch minhéléte ha hitnatéqoute) pour l'expulsion des Juifs de la Bande de Gaza, vient de passer à l'action publique, avec un sourire perpétuel et satisfait mais réalisant des mesures dures. Il a envoyé sa lettre à 1700 familles selon le scénario suivant: le gouvernement a décidé votre transfert, et nous venons vous aider, et cela avec sensibilité, humanité, etc. Il déclanche une opposition entêtée: "vous nous détruisez et dites que vous voulez nous aider, de qui se moque-t'on? Et il n'y a aucune légalité dans cette décision". En masse, ces familles retournent à l'envoyeur les lettres qu'elles ont reçues de Bassi. Et elles font de cet acte une manifestation politique.

Parallèlement, Mofaz, le ministre de la Défense, va visiter la population de Sdérote touchée par les mortiers des Palestiniens, même tactique: "on vient vous soutenir, on fera quelque chose, et on fera mieux". La TV montre l'accueil qu'il a reçu de la part des habitants: colère, cris, manifestations. Sa réponse: on vous donnera un soutien psychologique (en cas de catastrophes en Israël, pendant un jour les psychologues sont toujours le remède des politiciens pour tenter de farie oublier la réalité), on va bâtir des protections pour les jardins d'enfants et les écoles. Les habitants hurlent car ils n'entendent pas qu'il va changer la politique qui arrêterait les tirs. Ils demandent les dédommagements que Bassi promet aux habitants de Goush Katif, on leur répond qu'on va étudier des réductions fiscales. Faut-il en rire ou en pleurer?
La météo sera aujourd'hui en Israël à l'image de la situation: très chaude, 36 degrés à Jérusalem! Israël nous surprend toujours: un Oscar du film 'haridi, selon le judaïsme est attribué en Israël, c'est le Prix Ophir: le film Médourat ha Chévét a reçu 5 Oscars. Et Chouli Rand l'acteur du film Ouchpizine a reçu le film du meilleur acteur, avec Dana Ivgi pour son interprétation dans le film Or (lumière).
Le Grand Rabbin Metzger fait distribuer dans toutes les synagogues une demande de prières pour Yonathan Pollard.
On se souvient que Sharon lui avait interdit de se rendre à Hébron pour une grande réunion de prière, prétextant que c'était une réunion politique. Effectivement plusieurs dizaines milliers de personnes s'y sont rendus pour prier sur la situation actuelle d'Israël. Non seulement le Rav Metzger s'y est rendu aussi, mais l'autre Grand Rabbin d'Israël, le Rav Chlémo Moché Amar l'a accompagné. Beaucoup accusent Sharon (en termes que je ne veux pas reproduire) de s'imaginer qu'il a les pouvoirs absolus et de se comporter comme tel; il ne fait que susciter une opposition importante et déterminée et vive par ces comportements et humeurs abusifs. Dommage.
Mazouz, le Conseiller juridique du gouvernement, chargé de veiller avec indépendance à la légalité de ce qui se passe dans le gouvernement, s'engage auprès de Sharon dans la vie politique, en donnant un feu vert total à la police pour enquêter sur les opposants à Sharon sous la suspicion de "assata" (incitation à la violence) sans même avoir besoin d'une autorisation juridique préalablement. Bizarre, cette suppression de la précaution juridique qui aurait simplement donné une garantie démocratique et légale et de crédibilité aux yeux de tous. On connait partout les excès que peuvent produire ces feux verts absolus accordés aux polices.
Un journaliste israélien druze, couvrant les événements pour CNN dans la Bande de Gaza, Riad Abou Ali, été kidnappé. Est-ce le début de l'Irakisation de actions palestiniennes?
Cinq gardes frontières sont arrêtés et passent en jugement pour brutalités envers des Palestiniens.
Pendant ce temps-là, on arrête de mois en mois des responsables de la mafia qui, utilisant tout le système qui a fait entrer des dizaines de milliers de Juifs fictifs de l'ex-URSS, font entrer sans cesse des prostitués de ces pays.

Voilà, vous avez vu ainsi de l'intérieur le tourbillon de ce que les Israéliens entendent en une journée sur les ondes. Ce n'est pas l'Israël des touristes, ni l'Israël des Juifs de la diaspora qui disent: nous sommes pour tout gouvernement d'Israël tel qu'il est.

Et dans tout ce contexte, le peuple juif est dans un pays merveilleux, et des millions travaillent pour construire le rêve de toutes les générations dans la Torah. En fait, cela est exactement la Torah vivante telle que nous la voyons décrite de paracha en paracha. C'est là dedans que nous construisons. Avec bon moral, optimisme. En veillant à maintenir le moral, la morale et la ligne fraternelle.

Dans un tel contexte où les ennuis viennent des proches dans le peuple, ou des proches dans la famille des nations, il faut trouver la bonne réaction dans le psaume 3 que le Roi David a écrit en ce sens.


Il est urgent de preparer la Soucca car la fete commence le 29 au soir, dans quelques jours.
1. L'important est d'abord de comprendre ce qu'est cette fete et la soucca, cette habitation temporaire. Voici le sens plein de vie de cette nouvelle facon de vivre pour garder le niveau atteint a Kippour. Avec tous les renseignements pratiques pour realiser.
http://www.modia.org/infos/etudes/souccote.html

2.En quelques jours, il va y avoir ensuite une rafale de fetes differentes:
Sim'hate beite hachoeva
Hochaena Rabba
Chemini atserete
Sim'hate Torah
Voici comment les comprendre toutes et bien les vivre. Ce sera tres simple alors, et vivant.
http://www.modia.org/infos/etudes/souc-suite.html


3. Voyez les photos tres pittoresques de la preparation de la fete a Jerusalem, vous serez au coeur: le choix du louvav, les differents types de soucca, tout un paysage qui change, etc.
http://www.modia.org/infos/etudes/souc-suite3.html

4. Quelle est la difference entre les fetes et le Chabbate. Vous verrez clair sur tout ce pan important dans le judaisme, ici!
http://www.modia.org/infos/etudes/fete-yomtov.html

5. Les nouvelles? Certes, il y en a beaucoup et importantes. Mais je prefere vous les donner demain, beli neder, pour ne pas tout confondre, et nous centrer d'abord sur cette preparation de Souccote.

6. Bravo, vous etudiez intensement sur Modia et battez le record: La veille de Kippour, sur Modia: 2653 visiteurs differents dans la seule journee
et 6403 articles d'etude ouverts par eux. Vous voyez sur la semaine l'intensite de notre Beit midrach commun. Vous etudiez tous a Jerusalem meme en direct, du monde entier.
Puisque Souccote est aussi une fete de tous les pays qui viennent a Jerusalem, voici le classement selon l'ordre décroissant de frequentation sur Modia selon les pays representes ce jour-la. Les Juifs sont partout, dit-on, et d'autres aussi etudient. Vous vous y reconnaitrez:
France Etats Unis Canada Belgique Israel Suisse Maroc Royaume Uni Italie Allemagne Bresil Espagne Algerie Pays-bas Luxembourg Cameroun Monaco Suede Coree du Sud Mexique Autriche Australie Cote D'Ivoire Chili Irlande Norvege Polynesie Fran?aise Pologne Tunisie Turquie Venezuela Gabon Emirats Arabes Unis Argentine Barbade Burkina Faso Bulgarie Chine Colombie Chypre Rep. Tcheque Egypte Ghana Hong Kong Japon Koweit Lettonie Madagascar Slovenie Senegal Ouganda Uruguay Togo Rep. Islamique d'Iran
Chaque jour, l'organisme independant Xiti m'envoie les statistiques tres detaillees des frequentations, par pages, par pays, etc.
Vous realisez ainsi ce qu'est VOTRE Beit midrach Modia, grace a D. et grace a vous. Et les lettres intenses me disent combien vous avancez dans l'etude et la connaissance vecue de votre judaisme.


Bulletin au 22 septembre.
16h00. Attentat à Jérusalem au carrefour de la Guivea haTsarfatite (French Hill). Une terroriste s'est fait exploser à une station de bus, ne parvenant pas à pénétrer plus loin dans Jérusalem. Il y a 2 morts, 4 blessés moyens et 13 légers. Un très grand attentat a été évité par la vigilance. Baroukh Hachém et merci à tous les services de sécurité, spécialement aux choteré michmar ha guévoul (les "gardes des frontières"). Une dizaine d'Israéliens arabes arrêtés, ils constituaient une cellule terroriste. Ces cas se multiplient. Les services de renseignement et de Tsahal continuent à éliminer les chefs terroristes, ce qui explique la diminution importante du nombre des attentats depuis des mots. Le Maire de Jérusalem déclare qu'il n'y a qu'une solution: terminer la barrière de sécurité: mais nous savons que la Cour suprême, organisme de fait idéologiquement engagé dans les options de la gauche et se transformant souvent en second gouvernement sans contrôle même de la Knesset, multiplie les interdictions à sa réalisation, annule les constructions déjà faites et veut les aligner sur les positions internationales. Cette Cour devrait être la barrière de sécurité du droit dans les institutions du pays, hélas elle fait perdre confiance dans l'institution la plus importante, la Justice et le Conseil constitutionnel. Très grave.

Pensez à explorer les rubriques sur le plan de Modia qui est en haut de cette page!


Une civilisation spéciale: http://fr.news.yahoo.com/040922/202/429zq.html
Devant l'ONU, Bush l'ami d'Israël a éprouvé le besoin lui aussi de cracher sur Israël dans le concert général. Il a déclaré non seulement qu'Israël devrait geler la construction des “implantations” de Judée et Samarie et Gaza et démanteler les “
implantations illégales” mais aussi "de mettre fin à l’humiliation quotidienne des Palestiniens”. A vomir de dégoût. Jusqu'où peuvent descendre tous quand il s'agit de la vie d'Israël et de ses Juifs. Bush se sent le vent en poupe dans les sondages et il change son discours contre les Juifs. Le fondamentalisme chrétien qui est sa base morale a aussi ses limites en fonction des besoins politiques. Israël sait où est son Gardien qui ne ment pas ni ne dort pas.

En France et Europe, Françoise Rudetzki (sa vie, ici) de SOS attentats (lien ici), et elle-même victime d'attentat, et déclare que l'Europe utilise toutes les failles juridiques pour ne pas aboutir dans les poursuites contre les terroristes: '' procédures judiciaires ouvertes qui s'éternisent... grâces, non-lieux, amnisties, classements sans suite, immunités, refus d'extradition, remises en liberté, procès tronqués, etc''.. Les combats juridiques déjà menés par elle (lien ici).
Découvrez le site: http://www.memri.org/french/


2. La grève générale (voir ci-dessous) est terminée. C'est l'une des grèves les plus courtes en Israël et, surtout, c'est la première fois que le Tribunal du Travail reconnaît la légitimité d'une grève de solidarité (voir ci-dessous l'analyse de ce processus moral). La moralité et la fraternité ont donc été efficaces. Certes, on a vu quelles sont les responsabilités de tous côtés (le gouvernement est impitoyable dans sa politique qui fabrique des pauvres ayant faim, et dans sa volonté de ne pas coopérer à la corruption d'une partie des hauts cadres des collectivités locales qui détournent les fonds à leur profit, et la centrale syndicale également dans sa défense de monopoles et son refus de signer des accords) mais tous se sont rendus devant le juge pour accepter sa médiation contraignante. Les employés des services publics religieux seront dont enfin payés et avant Souccote, alors qu'ils vivaient depuis de longs mois sans salaire. Et cela, grâce à la solidarité de l'ensemble des professions qui ont lutté pour eux. Bravo. Certes, chacun des cadres des différentes parties dit qu'il a gagné, mais peu importe ce machisme habituel. Le bien a été fait par tous. Et les médias recensaient ces événements sans cesse sur un fond de scandale par rapport à la période de Kippour et d'examen de conscience. En aucun pays, les Juifs ne peuvent parler ainsi ouvertement en tant que Juifs, ni confronter la morale publique à la Torah. C'est en ces moments que l'on mesure ce qui se construit de bien ici.
En Israël, dans diverses régions des militants d'extrême droite affichent des tracts (krouz) demandant aux soldats de refuser les ordres si on leur ordonne d'expulser les Juifs de Gouch Katif.
L"ex Grand Rabbin
d'IsraËl sépharade Mordékhaï Eliahou déclare que les soldats, selon la Torah, doivent obéir aux ordres mais, si on leur demande de réaliser des ordres contraires à la Torah et à leurs convictions de Torah, ils doivent refuser et dire: je ne le ferai pas, et d'en supporter les conséquences. Il encourage en ce sens en disant que le plan Sharon ne se réalisera pas.
Sharon veut montrer qu'il ne craint pas non plus les Grands Rabbins et vient d'interdire au Grand Rabbin achkénaze d'Israël Metzger de se rendre à des prières dans certaines régions d'Israël, disant que ces réunions sont des manifestations politiques et que cette activité lui est interdire. En fait, il provoque les rabbins. Trop militaire, trop guerrier et pas assez diplomate.
Pour bien connaitre le dossier, lire cet article sur la contestation de légitimité, par la droite et la gauche, des mesures prises par Sharon dans le journal de gauche Haaretz: http://www.haaretzdaily.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=480560&displayTypeCd=1&sideCd=1&contrassID=2
A Beer Chévâ, 13 jeunes adultes professionnels viennent de faire leur alyah dans le cadre d'une association de soutien à la alyah, de Montréal: http://www.magshimim.org/magshimimfr.htm

3. L'heure d'hiver est arrivée et on a reculé d'une heure nos aiguilles hier soir de 1 heure du matin à minuit. Actuellement, c'est la même heure en Israël et en France qui ne passera à l'heure d'hiver que le 31 octobre.


Bulletin au 21 septembre.
1-
Pour comprendre ce qui se passe désormais en Israël, lisez sans faute sur ce lien les positions et actions précises des acteurs POUR et CONTRE le plan Sharon de transfert ou évacuation (pinouï) et de coupure ou détachement (itnateqoute)". C'est un dossier objectif, vous le verrez, et nous essaierons de le tenir à jour. Il vous permettra de bien comprendre toute cette complexité et, surtout, selon l'axe de Modia, il vous permettra ensuite de réfléchir selon vos options et les valeurs de la Torah que vous aurez étudiées. C'est cela la Torah vécue; ce n'est pas de la politique.


2- Les 5000 membres du personnel des services des cultes (mariages, enterrements) qui, souvent, depuis plus d'un an souvent ne touchent aucun salaire se sont mis en grêve. Cette situation découle
de par la politique antireligieuse de certains ministres, de par le refus des collectivités locales de se réformer dans les inégalités de salaires malgré l'ultimatum répété du ministère des Finances.
Puis, hier matin, le Grand Rabbin d'Israël Âmar a déclaré sur les ondes qu'il soutient la grêve de ce personnel qui ne peut plus vivre et il demande au gouvernement et autres corps sociaux de réagir.
La centrale syndicale la Histadroute prend le relais et joue gros en déclarant une grêve générale dans tout le pays jusqu'au règlement de ces salaires.
Comprendre la particularité de ce qui se passe là en Israël:
- cette grêve générale est une grève de solidarité car les travailleurs de tous les corps de métiers se mettent en grêve par révolte contre le fait que le personnel des services religieux ne sont pas payés. Et non pas pour leur bénéfice personnel.
- c'est une solidarité envers le personnel des services religieux d'état civil des naissances, cachroute, mariages et enterrements, ce qui montre que l'ensemble du peuple se sent concerné par cette dimension commune du judaïsme contrairement à la haine d'un parti (Chinouï) contre toute la dimension juive dans l'Etat d'Israël.

- l'appel du Grand Rabbin Amar n'a pas été vu comme une parole d'un "religieux" mais a été entendu comme réveillant moralement l'ensemble du peuple.
- tout cela se passe pendant la semaine entre Roch ha chana et Kippour, réfléchissons-y.
Tout cela est important et significatif de ce qu'est vraiment Israël et le peuple juif. Les apparences le font souvent oublier.



Pour terminer, étudier et lire le psaume 20 et les suivants qui sont sur cette page de Modia (lien ici).
Et; pour garder avec stabilité le bon moral, lire le psaume 27 (texte et commentaire ici).
C'est celui qu'on lit chaque matin après la prière de cha'harite pour bien tenir dans la journée.


Ici, archives des bulletins précédents