Modia
Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés du site
Nous écrire

© Conditions du copyright
1976-2001
Dufour

Nouvelles d'Israël, analyse, et prières

Par Yehoshua Ra'hamim Dufour
http://www.modia.org

Abonnez-vous au bulletin, en page d'accueil
our recevoir en direct les informations.

Ici, archives des bulletins précédents, faits, analyses, photos, liens importants


Analyse des crises de la société israélienne
Analyse de l'explosion populaire israélienne
Perspectives proches d'évolution
Arafat et ses hommes détruisent les lieux saints juifs :
Jéricho
Les données actuelles du débat Palestiniens-Israël
Ici, quelques agences d'information sur Israël
Une page de liens tres solides sur
L'aide aux victimes du terrorisme
 

Les mères et les enfants d'Oslo, et nous
(poème, faits en cartes visuelles)

Les dernières nouvelles et analyse
au 5 novembre
Documents visuels sur la guerre en Israël
- nos victimes, nos prisonniers
- les faits de désinformation
- lynchage, enfants placés sur la ligne de tir

L'actualité d'après et avant le désastre

en temps de guerre
Prière pour la terre et pour nos dirigeants
Appels des Grands Rabbins d'Israël et de France

La colombe de la paix
Poème : Réveil, matin de guerre
Poème : Cris de douleur
ICI, Pour lire et étudier
Ici, documentation précise sur le terrorisme
Ici, photos de nos victimes du terrorisme, et ici aussi, et ici encore sur cette autre page.
Bulletin 408 de Modia 
5 novembre 2001 - 19 Hechvane 5762.
http://www.modia.org

Souvenez-vous que vous trouvez toujours les nouvelles du bulletin directement sur le site
 

Nouvelles breves et significatives
Encore un terrible attentat qui a surtout touche des jeunes en autobus a Jerusalem.

Méni (Ménaché) Reguev et 

Chochana Ben-Ichaï (un jeune garcon de 14 ans et une petite fille de 16 ans, comme vos jeunes enfants ou frères et soeurs) ont été abattus hier comme plus de 130 autres civils israéliens par la machine infernale du processus qui continue depuis Oslo.
http://www.jpost.com/Editions/2001/11/05/News/News.37506.html
Une jeune israelienne se trouve pour la troisieme fois sur le lieu d'un attentat.
http://www.israelnationalnews.com/news.php3?id=12385
Le Maariv, journal a grand tirage, publie une carte de ce quartier Nord de Jerusalem ou il y a eu 7 attentats graves seulement en cette seule zone. 
Rien que depuis un peu plus d'un an, sous Tel Aviv, dans la zone de Gaza, il y a eu 8967 attaques des Palestiniens sous diverses formes (statistiques officielles)
http://www.idf.il/english/news/graphEat.stm
il y a eu 1888 blessés et 191 tués israéliens
http://www.idf.il/english/news/nifg.stm.
Bien entendu, Arafat denonce ce dernier attentat (donc, apres ces mots d'Arafat, tout est bien pour les Europeens), alors qu'il finance les organisations terroristes sur son propre budget, gonflé par d'importantes subventions des organismes europeens. Tout cela est finalement payé par le contribuable des pays d'Europe à son insu. 
Et pendant ce temps, ceux qui ne peuvent pas se passer l'un de l'autre (Arafat-Peres) se rencontrent encore et encore. 
http://fr.news.yahoo.com/011102/85/281ul.html
Le seul avantage et but de cette complicite chaleureuse et indispensable aux deux Peres-Arafat,  legitimee par Sharon qui se contente d'exprimer des reserves, est qu'elle legitime Arafat, qui lui denonce les attentats mais legitimise et finance ses organisations terroristes qui, elles, tuent les Juifs. Comment faut-il qualifier cela ? En tous cas, c'est une chaine de légitimation aux terribles effets. Les morts ne se plaignent jamais. Les familles des victimes protestent et protestent mais on se contente de mépriser leurs dires sous pretexte que c'est la douleur qui les rendrait excessifs.
Peres parcourt les capitales d'Europe en disant 
- que tous les israeliens sont pour un Etat palestinien sur la terre d'Israel (ce qui est faux) 
- que les arrangements faits avec les Palestiniens prouvent que lorsqu'on leur remet un secteur apres accords, il n'y a plus de problemes de securite (ce qui est egalement faux comme le prouve tout ce qui s'est passe a Ramallah, etc). De plus, chacun voit que chaque don de terre entraine un nouveau deploiement en avant du terrorisme palestinien sur les zones israeliennes. La solution de Peres est ainsi de grignoter tout le pays. Maintenant qu'on leur a donne jusqu'aux portes de Jerusalem, leurs territoires sont simplement la base des attentats comme ceux d'hier a Jerusalem ou des semaines precedentes avec l'assassinat de Zeevi.
La question qui se pose alors est : pourquoi laisse-ton dire ces mensonges puisque cette politique coute tant de vies de citoyens israeliens ? On peut retourner le problemen dans tous les sens, on ne trouve clairement que deux reponses :
- la servilite aux Americains, sans que nous connaissions les moyens qu'ils utilisent envers les politiciens pour les faire s'ecrouler ainsi et renoncer a leur autonomie.
- la volonte de nos politiciens, tous, de garder le pouvoir quel qu'en soit le prix pour les citoyens, en evitant  absolument de revenir devant les electeurs. C'est cela "le gouvernement d'unite nationale". Rien d'autre. Les plus opposants d'entre eux fondent quand on leur propose un poste de ministre. Le peuple pleure ses morts, mais les Juifs sont infiniment patients. En tout autre pays, les gens auraient ete dans la rue depuis longtemps. Ici, rien. Et la loi d'urgence etablie depuis la constitution de l'Etat permet de dissuader toute autre opposition que parlementaire. Cette analyse n'est pas un souhait changer cet etat de chose, ce n'est pas notre mission, c'est simplement une analyse objective.
Le Jerusalem Post (numero du Chabbat dernier) publie un article dans lequel des anciens officiers de l'armee russe disent que les Americains vont s'embourber ineluctablement et s'effondrer en Afghanistan comme l'a fait l'URSS. 
Effectivement, le journaliste relache par eux vient de temoigner deja que leur moral est intact ainsi que leur détermination.

Conflit Sharon-Livat (ministre de l'Education) a l'occasion de questions diverses. Sharon voit en elle son concurrent immediat dans le Likoud et il en perd son calme envers ses attaques renouvelees sur des questions diverses, budget, securite. Sur ce dernier plan, elle se contente de dire que les choses ne sont pas simples et elle ne presente donc pas une ligne clairement differente de celle de Sharon.
Le Rabbin de l'armee israélienne, le  Brigadier-General Rabbi Yisrael Weiss, a declaré officiellement que les trois prisonniers enleves au Liban "sont morts et que le lieu de leur sépulture n'est pas connu". L'armée déclare qu'elle fera tout pour parvenir au retour des corps. Les familles endeuillees ont d'abord refusé puis se sentent contraintes de suivre le rituel de deuil. La famille du druze a refuse, leur morale religieuse leur interdit de declarer mort celui dont le corps n'a pas ete vu comme tel par des temoins. Ces derniers evenements ont laisse une profonde impression de malaise, car cette declaration soudaine semble a certains trop liee a des considerations politiques, pour enlever au Hisbollah tout pression pour des echanges, mais aussi pour fermer ce contentieux et avancer vers des negociations en eliminant ces prealables. Il reste pourtant Ron Arad. Vrai ou non, ces derniers developpements soudains restent bizarres et ont manque de psychologie minimale dans la façon de faire.
Les services de renseignements israeliens viennent de publier leur rapport sur les circonstances de l'assassinat de Rehavam Zeevi. La conclusion principale est qu'ils se disculpent eux-memes de toute negligence.



Bulletin 407 de Modia 
2 novembre 2001 - 16 Hechvane 5762.
http://www.modia.org

L'événement du jour est le décès, la hiloula, de clui que le peuple d'Israël peut nommer Moreinou Moreinu HaRav Elazar Menachem Chakh (ou Shach selon l'écriture de l'anglais), que la paix soit sur lui, et le souvenir du juste est une bénédiction, qui était le directeur ou Roche Yéchiva de Poniovitch (ou Ponievezh). 
Il avait plus de 107 ans et fut un grand manehig (maître et dirigeant moral et concret) à la fois sur le plan de la Torah et de la vie sociale et politique en Israël.
Il faut le situer dans la grande du judaïsme de Lithuanie dont le sommet fut le Gaone de Vilna dont les commentaires sont fréquemment placés sur le site.
Après la Shoa, cette communauté s'est rapidement reconstituée, spécialement aux USA et en Israël où les oppositions dans le projet du sionisme laïc et celui du judaïsme orthodoxe halakhique n'ont pas empéché le développement commun.
Les leaders religieux ont développé simultanément des écoles, des yéchivotes et des institutions sociales pour permettre aux familles de vivre en communautés.
Les dirigeants travaillistes du début de l'Etat ne furent pas extrémiste ou racistes comme le sont aujourd'hui des animateurs politiques de l'extrême gauche et il n 'y a pas eu alors de projet de constitution laïque mais l'Etat fut défini comme "juif et démocratique" et on accepta que la conception des orthodoxes qui apportaient à la vie commune par l'étude du patrimoine commun de la Torah comme d'autres y participaient par la vie professionnelle autre et par le service militaire. Les missions étaient complémentaires.
Le développement des communautés orthodoxes ayant traversé la Shoa fut considérable.
La Yéchivah la plus prestigieuse fut celle de Poniovitch à Bnai Brak. Même les Sépharades allèrent y étudier quand ils avaient atteint un très haut niveau, comme le Rav Deri.
Pour assurer la vie et la survie de ces communautés ou de cette partie de la société israélienne, elles s'organisèrent aussi en partis religieux. Cela était nécessaire aussi par le drainage des fonds publics vers les kibboutsim et la part la plus congrue faire aux institutions à tendance religieuse dans l'éducation. Ce fut l'époque de l'Agoudat Yisroel.
En 1980, la tendance lithuanienne, sous l'autorité du Rav Shach fonda le parti Deguél Hattorah, le drapeau de la Torah, comme parti indépendant, lié aux autres partis religieux par accords. 
Au-delà des  notes d'opposition au sionisme uniquement politique, le plus important est que ces courants participèrent ainsi à la vie commune, parlèrent de plus en plus la même langue et leurs journaux sont maintenant emplis de tout ce qui concerne la politique nationale et internationale en dehors de leur spécificité communautaire, askénase et religieuse.
Cela est le monde juif religieux askénaze orthodoxe ou 'haridi. Suivant le degré d'intolérance qui qualifie celui qui parle, certains parle de super-orthodoxes, et d'autres qualificatifs parfois peu aimables. 
Le Rav Chackh fut souvent opposé et publiquement aux courants messianiques ou collectifs qu'il estimait non rigoureux comme le courant de Loubavitch. Il eut parfois aussi des mots durs envers les meneurs religieux séfarades du mouvement et parti Shas ; quand il attaqua violemment Shas en 1992, ce parti passa de 6 à 17 sièges de députés.
Sa relation avec le Rav Deri était paternelle et passionnelle.
 Mais tous le considéraient avec le plus grand respect comme l'un des grands de la génération. Plus manehig et maître en formation et père de communautés que posseq ou décideur en halakha comme l'est le Rav Eliachiv (âgé de 91 ans, vu souvent comme son successeur possible) ou l'était le Rav Feuerstein.
Des centaines de milliers de Juifs ont suivi ce matin le cortège de l'enterrement du Rav.
Le Rav Ravitz, de Deguél HaTTorah dit qu'il a marqué le peuple juif en Israël comme Karl Marx, David Ben-Gurion, Menachem Begin, ou Ze'ev Jabotinsky.
Le départ d'un géant de la Torah est aussi un événement spirituel considérable par rapport à la gravité des événement qui se déroulent actuellement. La tradition l'envisage aussi bien comme un autre coup dur mais aussi comme une source de bénédiction par l'élévation finale de l'être qui porte avec soi tout Israël.
Par respect, je ne donnerai pas aujourd'hui de nouvelles de la politique interne israélienne.
Nous verrons ultérieurement les hypothèses sur les suites sociales de cet événement.
**********
Le scandale Vatican-Shoa continue
http://www.jpost.com/Editions/2001/11/02/News/News.37419.html
Le Vatican avait manifesté un  acte de bonne volonté et établi en octobre 1999 une commission internationale catholico-juive pour préciser le rôle exact de l'Eglise et du Vatican pendant la Shoa , spécialement le rôle  et du Pape Pie XII accusé d'un silence complice qui a abouti à l'extermination de milliers de Juifs qui aurait pu être sauvés s'il était intervenu, alors que son silence  était un non-sauvetage et fut compris comme une caution après des siècles d'antisémitisme chrétien qui a donné les concepts de haine mais aussi l'exemple concret d'extermination conséquente (bûchers, expulsions, etc).
Parallèlement, pour contrer la démarche inéluctable de dévoilement qui s'amplifiant sur les faits, le Vatican entamait une procédure pour canoniser ce même pape comme "saint" et éliminer ainsi toute possibilité de critique.
La commission comprenait des scientifiques chrétiens et juifs chargés d'examiner les archives. Les membres juifs furent nommés par le Comité juif international pour les relations interreligieuses. Ce furent des professeurs : Bernard Suchecky (Université libre de Bruxelles), Robert Wistrich (Université de Jerusalem), Michael Marrus (University of Toronto). Les membres catholiques furent nommés par la Commission pontificale pour les relations interreligieuses (PCRRJ) présidée par son Président, le Cardinal Walter Kasper. Ce furent Eva Fleischner (Montclair State University in New Jersey), Rev. Gerald Fogarty (University of Virginia), et le Rev. John Morley (Seton Hall University, New Jersey). 
Le Vatican refusa de communiquer les documents d'archives nécessaires et ne remit qu'une sélection filtrée qu'il publia en 12 volumes traduits en latin, français, italien, anglais et allemand. Les scientifiques refusèrent d'en rester là et posèrent 47 questions préliminaires qui ne reçurent aucune réponse ni la communication des documents, mais des attaques désobligeantes ; le Cardinal Walter Kasper alla jusqu'à dire ques les scientifiques n'avaient même pas lu les documents communiqués et publiés. Un appel au pape resta lettre morte.
Le professeur Robert Wistrich protesta contre la falsification historique que constituait la dite publication sélective qu'il qualifia de révisionnisme catholique, chargé de faire du Pape Pie XII une sorte de héros de la résistance au nazisme alors que son rôle fut bien autre. Il reçut en retour la réponse desobligeante que la commission menait une attaque ignoble contre l'Eglise. Le représentant du pape actuel, Pietro Sambi, a déclaré que tout cela est une propagande contre l'Eglise.
Notre analyse :
Entre les beaux mots de la  déclaration Nostra Aetate du Concile du Vatican (1965) qui prône le dialogue, le respect, la considération envers les sources (tout en rappelant la nécessité morale de la conversion missionnaire "en commençant par Jérusalem" dans la déclaration du Concile sur les missions), et les actes réels sur le terrain, il y a un abîme que tous les dialogues effectifs sur le terrain ne font évoluer en rien. Car ce qui reste et ce qui compte, c'est la position officielle, et c'est le Pape qui officiellement n'ouvre pas les archives, ne rend pas au peuple juif les nombreux manuscrits et objets volés, puis spoliés, au cours de l'histoire lors des persécutions et qui sont la gloire des catalogues et musées du Vatican, et lui qui reçoit toujours avec ferveur le chef terroriste Arafat.
Espérons des jours meilleurs, mais  aujourd'hui, depuis l'existence de l'Etat d'Israël, les Juifs n'attendent pas les changements de mentalités pour avoir l'autorisation de vivre librement.
Bien plus, la priorité n'est plus de perdre du temps dans des commissions locales, régionales, nationales ou internationales qui ne font aucun changement des principes ni des textes fondateurs ni des actes essentiels nommés ci-dessus (vérité historique, restitution des biens spoliés, et des personnes spoliées par la publication des noms des enfants juifs gardés dans les couvents et baptisés après la guerre, etc). 
Bien plus, pour comprendre objectivement les sousbassements de ces faits, nous n'oublions pas la stratégie globale effective publiée dans le numéro 2143 de la revue de documents officiels, La Documentation Catholique (4 et 8 août 1996) sur la Conférence sur Jérusalem qui s'est tenue à Beyrouth à l'initiative du Conseil des Eglises du Moyen-Orient. On y trouvera l'intervention de Mgr Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem et le Document de la Secrétairerie d'Etat du Vatican communiqué à cette Conférence et l'Appel final de cette Conférence qui, en liaison avec les pays arabes environnant Israël établissait la stratégie globale envers ce qu'ils nomment depuis lors "contre la judaïsation de Jérusalem". Nous n'oublierons jamais les mots publiés dans ces textes de cette revue, après de très belles phrases sur la paix et la coexistence : "notre foi ne saurait trouver de réconfort tant que Jérusalem est en captivité (sic)... demande une solution qui rétablisse la souvereineté arabe reliant Jérusalem à la Palestine... aucune puissance au monde n'a le droit de judaïser Jérusalem... Ces puissances (internationales) doivent s'abstenir de soutenir l'aggression en encourageant Israël à renforcer son programme de colonisation, de judaïsation, de déplacement et de destruction... En tant que chrétiens et musulmans, nous ne reconnaîtrons aucune légitimité à toute représentation diplomatique étrangère résidant à Jérusalem et nous considérons ces établissements comme un acte hostile contre les Arabes, tant chrétiens que musulmans...", etc.
Plutôt que de perdre du temps dans les manipulations de rencontres qui ne changent rien, mieux vaut prendre notre temps à connaître notre propre identité, notre propre Torah, notre propre terre, venir dans la responsabilité de notre génération y vivre en peuple qui se construit depuis 3800 ans. Lekh lekha (va vers toi-même), a-t'il été dit à Avraham ; il ne lui a pas été dit de tenter de faire des rencontres sans fins qui changeraient l'identité et les convictions des autres autorités du monde. La coexistence pacifique commence par le respect de soi-même en vivant, sans autorisation d'autrui, sans soumission servile.
Chabbat Chalom



Bulletin 406 de Modia 
30 octobre 2001 - 13 Hechvane 5762.
http://www.modia.org

En page d'accueil, sous la photo des victimes,
toutes les informations, analyses et photos sur les derniers attentats. 

Regardez ces jeunes comme votre famille, vos enfants, vos frères et soeurs, votre mère; ce sont les dernieres victimes, apres plus de 130 autres en un an, de la folie criminelle et continue du processus d'Oslo qui fait entrer les assassins.
 Trop de souffrances, c'est trop.
Les noms des victimes de l'attentat de 'Hadéra 
(que leur souvenir soit bénédiction) sont :
Lydia Marco, 62 ans, de Givat Ada 
Smadar Levy, 23 ans, de Hadera 
Sima Menachem, 30 ans, de Zichron Yaakov 
Ayelet Levy, 39 ans, du Mochav Elyachin.
Il y a aussi le Sergent Yaniv Levy  qui a été mitraillé.
Rien de plus ni de moins que l'assassinat de Rehavam Zeevi. 
Le but d'Arafat et de ceux qui l'aident, il faut le dire COMME ILS LE DISENT ET COMME ILS FORMENT LEURS ENFANTS : tuer les Juifs et les eliminer de leur terre.
C'est les respecter que les croire ; c'est collaborer avec eux dans ces actes que de les faire encore avancer. Pensez a chaque vie aimee ainsi brisee pour des ideologies folles et criminelles.
Peres dit chaque jour : personne n'a d'autre plan que le mien et il vient, sans avis de Sharon de reveler la poursuite de son plan : l'Etat palestinien, l'evacuation de nombreuses zones unilateralement et l'interdiction a cet Etat de posseder une armee. Hypocrisie quand c'est lui et son equipe qui ont donne leurs armes a Arafat, quand il sait bien que nul n'a le droit d'interdire a un Etat de posseder une arme et qu'Arafat l'a deja.
Et il remet la discussion sur Jerusalem (comme s'il y avait a discuter) a la fin du processus.
Les analystes favorables a Peres disent que l'on va ineluctablement et tres vite vers une conflagration Sharon-Peres. La question est posee de plus en plus ouvertement : comment Sharon peut-il garder avec lui quelqu'un qui promeut continuellement Arafat et ses plans anti-israeliens et suscite le soutien international et occidental a Arafat contre Israel ?
------------
Le General responsable des effectifs de l'armee vient de declarer qu'il n'y a que d'infimes probabilites que 3 de nos prisonniers au Liban soient encore vivants. Nouveau choc pour les familles qui refusent de les enterrer ainsi; s'il reste un doute, une chance, ils attendront d'autant qu'il n'y a aucune preuve par les dépouilles. Terrible.
Lisez le communique officiel
http://www.idf.il/english/announcements/2001/october/29.stm#2
-------------
En France, à Marseille, une école élémentaire a été attaquée et des inscription antisémites inscrites.
-------------
Aux USA, courageuse, la directrice de la Croix Rouge qui démissionne pour protester contre l'attitude de son pays qui collabore au boycott du MAguén David Adom (homologue juif) pour qu'il n'entre pas dans l'association internationale de ces associations alors que le Croissant rouge islamique est accepté alors qu'il ne possède pas le même nom que les associations de la Croix-rouge occidentale d'origine chrétienne.
------------
En Israël, on aura tout vu et entendu : la Direction des émissions de Radio vient d'interdire une publicité qui incitait à réciter les psaumes, sous prétexte que cela est controversé et missionnaire. La Cour suprême a été saisie en appel sous l'argument que les psaumes font partie du consensus national de l'Etat d'Israël qui se définit comme juif. Attendons, mais ne soyons pas surpris si la Cour suprême donne raison à l'interdiction car elle a montré souvent par le passé qu'elle ne suit pas son rôle qui  est d'interpréter en raison des lois fondamentales mais le fait souvent en raison de ses valeurs laïques agressives. Ce qui crée de vives tensions en Israël. Espérons que cette fois, la Cour supreme jouera son role honnetement.
Par contre, la compagnie Egged d'autobus assume son judaïsme et va mettre les dates hébraïques également, sur les cartes de transport.
------------
Le Mufti de Jérusalem, Sheikh Ikrem Sabri, refuse de participer à une réunion des autorités des diverses confessions avec des rabbins en raison du conflit local.
------------
En Israël, des voix nombreuses se font entendre depuis l'armée pour protester contre la chape de plomb que le gouvernement place sur elle pour l'empêcher d'agir alors que son action est nécessaire pour empêcher les attentats et qu'elle l'a fait avec succès et que les ordres actuels de ne pas agir vont faire revenir les attentats comme cela commence déjà.
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/29/News/News.37106.html
Le ministre de la Défense Ben Eliézer rappelle que le retrait sera gelé si des attaques reprennent. Or, des officiers d'Arafat viennent de réaliser l'attentat de 'Hadéra et le retrait s'est effectué.
Un attentat vient d'etre déjoué à Tel-Aviv. Une organisation a été démantelée qui prévoyait l'enlèvement d'un soldat.
------------
L'extrême-gauche (Mérets et Chalom Akhchav, La paix maintenant) se coalisent pour tenter de faire tomber le gouvernement qui ne va pas dans le sens des souhaits palestiniens.
------------

1. Tsahal a estime que son operation s'est deroule avec succes car ils ont neutralise de nombreux terroristes. Mais l'armee a fait savoir au gouvernement qu'elle n'est pas d'accord techniquement pour se retirer de tous les points car le travail n'est pas termine et le retrait generalise entrainerait a nouveau les attentats. Tsahal obeira aux ordres du gouvernement. Tsahal a reussi a arreter des officiers palestiniens du renseignement et presente cette affaire comme un gros coup tres fructueux contre le terrorisme.

2. Arafat a obtenu pour la journee un calme relatif sur Beit Jalla et Bethlehem pour en obtenir le retrait des forces israeliennes.
Mais, parallelement, ses combattants sont tres actifs sur tous les fronts possibles :
- deux officiers du Fatah d'Arafat pour la premiere fois ont realise directement un attentat, a Hadera, tuant 4 femmes, tois blesses tres graves et plus de quarante moyens et legers.
- tirs et grenades autour de Gaza, attaques de mortiers a Gouche Katif,
- tirs nombreux dans la region de Hevrone, de Metzer, de Pardes Hanna, du Chomrone,
- des bus attaques entre Afoula et Tel-Aviv, et pres de Hevrone,
 - etc.
La foule palestinienne est partagee entre deux courants simultanes : 
- continuer le combat contre Israel et contre son existence meme,
- un depit certain de voir que le prix paye est lourd pour des resultats nuls et que ce qu'il ont gagne est la capacite d'Israel de montrer sa force et de causer de graves degats et meme de resister aux USA.
Arafat donne des declarations successives pour enflammer ses combattants, et pour desavouer les attentats afin d'obtenir le soutien international.

3. Sharon a choisi aussi, comme Arafat, de donner un peu satisfaction a tout le monde (hormis a la demande de Peres de retrait generalise et inconditionnel).
Il fait se retirer de Bethlehem et de Beit Jalla a la condition que le calme y subsiste.
Il augmente l'encerclement des cinq autres agglomerations d'ou sont sortis des terroristes et encore ceux d'aujourd'hui.
Il va reagir au dernier attentat.
Il montre aux Americains qu'il est pret a se retirer progressivement.
Il maintient ainsi et neutralise sa coalition.

4. En Israel, c'est aussi la discussion du budget et la ville de Dimona veut se mettre en greve totale pour protester contre le manque de mesures economiques. Le Shas menace de ne pas voter le budget pour le meme motif et beaucoup disent que le gouvernement et les deputes ne s'occupent que des questions de securite (avec de fortes preoccupations electorales toujours dans le viseur) sans rien faire sur le plan economique.

5. Merci, la pluie commence a tomber en Israel.
L'anniversaire de l'assassinat de Rabin est marque par des manifestations de souvenir mais aussi par des conferences sur, disent-elles,  les nombreuses falsifications de la verite dans le dossier officiel et sur le 8e refus d'ouvrir le proces de l'incitateur du Mossad implique directement. Le conseiller juridique dit que ce procès s'ouvrira prochainement.
Les pelerins ont ete nombreux a la tombe de Rahel. Impatients devant les mesures de securite, beaucoup ont franchi en force les barrages de police. Un pays non simple et indiscipline.

Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim



Bulletin 405 de Modia 
28 octobre 2001 - 11 Hechvane 5762
http://www.modia.org

La paracha Vayera nous donnera la methode precise pour etudier la Torah et cela nous mene a la decouverte de ce qu'est la véritable relation humaine.
http://www.modia.org/tora/berechite/vayera.html

La Torah revele son sens dans les nuances de l'hebreu et il est important de bien la prononcer. Voici des regles claires prises dans la paracha Vayera. Il faut les travailler avec precision et repeter.
http://www.modia.org/tora/lecture/kitetselectur.html

Voici l'ensemble des regles de lecture que l'on peut etudier sur Modia
http://www.modia.org/tora/lecture/lecture.html

Pour ne pas se tromper sur la ponctuation des phrases de la Torah, il faut connaitre les teamim.
http://www.modia.org/etapes-vie/jeunes/teamim4.html
 

Actualité. Nouvelles significatives
Péres refuse, en vain, que Tsahal ne se retire pas de Beit Jalla et de Beitlehem malgré le fait que les Palestiniens tirent sur le quartier de Guilo à Jérusalem et contre la tombe de Rahel à Beitlehem. Péres depasse toutes les lignes rouges du bon sens de l'autodéfense.
Pendant ce temps, Arafat appelle le peuple  palestinien, à "combattre, combattre, de façon déterminée et  de toutes les forces".
Deux informations claires et coordonnées  à retenir 
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/28/News/News.37026.html

Le Caire, 25 oct (AFP) - Les pays arabes font preuve d'une grande prudence sur l'escalade militaire dans les territoires palestiniens, se contentant d'en appeler aux Etats-Unis, dans un nouvel aveu d'impuissance face à Israël.
http://fr.news.yahoo.com/011025/1/26dpe.html

Scandale. Les pays arabes lancent la rumeur que le massacre des 2 tours à New York aurait ete organise par Israel pour deconsiderer le monde arabe.

Les USA ont arrete abusivement, emprisonné pendant 5 semaines (et non 5 jours comme je l'avais dis dans le bulletin) et questionné de la maniere la plus dure dans les zones de haute sécurité de la prison selon certaines depeches d'agences  5 israeliens qu'ils doivent relacher alors qu'ils avaient toutes les preuves de leur innocence.
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/26/News/News.36989.html

Un ancien ambassadeur americain estime inevitable une confrontations Bush-Sharon
http://fr.news.yahoo.com/011027/5/275xc.html

Le jerusalem Post publie des sondages montrant que la population americaines est en grande majorite favorable a Israel.
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/26/News/News.36986.html

La nuit de Chabbat et la journee de Chabbat ont ete marque par des vols incessants d'helicopteres au Sud de Jerusalem pour reagir aux tirs palestiniens sur Guilo et Bethlehem. En consequence, Sharon a fait telephoner a Peres pour l'informer que le retrait de Tsahal de Beit Jalla et Bethlehem est gele jusqu'a l'amelioration de la situation.

Controverses sur le messianisme dans Habad
http://www.modia.org/tora/maitres-neher.html

Assassinat du Premier ministre d'Israel Yits'haq Rabin (4 novembre 1995).
LES FAITS DANS LA SITUATION PRESENTE
1.  Cote palestinien
- A intervalles, les tirs continuent sur Guilo et les repliques de Tsahal, donc Israel n'a pas encore reussi a arreter ce probleme, comme Sharon l'avait promis.
- Egalement les Palestiniens tirent, lancent des grenades et des tirs de mortier le long de la bande de Gaza sur Tsahal, sur les agglomerations comme Netzer Hazani.
- Un miracle : un tir de mortier palestinien contre... un autobus scolaire. L'obus n'a pas explose et il a ete ensuite desamorce. Ignobles assassins portes aux nues par les Europeens et nommes par certains "partenaires de la paix".
- Le Hesbollah (soutenu par la Syrie) essaie de rallumer le front Nord à la frontière.

2.Cote Israelien, action de Tsahal
- l'Etat major affirme que l'operation est un succes et n'est pas terminee.
- des collaborateurs les plus proches des assassins sont arretes et ont permis lors de l'interrogatoire de reconstituer qui est dans l'organisation, dans la preparation et la realisation. L'assassin direct est en territoire palestinien, donc sous protection d'Arafat.
- l'entree dans le village de Teit Rima pres de Ramallah qui est un fief de terroristes effectifs et recherches a permis d'en arreter un certain nombre ; ceux qui ont resiste et replique ont ete abattus immediatement, ainsi que des membres des forces d'Arafat qui, avertir de ne pas bouger de leur casernement, sont sortis tirer contre Tsahal. Il y aurait 6 tues palestiniens et des blesses. Les Palestiniens parlent d'un massacre, terme repris par les deputes arabes a la Knesset et par les Europeens qui n'appliquent meme pas ces mots quand les USA bombardent une maison de retraite en Afghanistant ou des populations civiles. Tsahal a veille a agir contre les terroristes en ne faisant pas de degats contre les civils.

3. Les pressions americaines
- Des le debut, elles ont ete fortes, publiques, vulgaires (sortez immediatement") et illogiques (ne faites pas ce que je dis quand je lutte contre le terrorisme  et ne faites pas ce que je fais).
- Sharon a replique de facon claire, realiste, responsable et morale, qu'Israel definit seul sa politique de defense de sa securite. Il a ajoute ne pas combattre Arafat ni son equipe ni l'Autorite palestinienne, ni les populations civiles.
- le ministre de la Defense a dit qu'il n'accepte aucune pression malgre le respect qu'il a pour les Americains. Il precise que cette action est militaire et securitaire et non politique et qu'elle a atteinte une haute efficacite en empechant de nombreuses actions terroristes en preparation et sauve des vies.

Les pressions ont continue aussi vulgairement.
Ben Eliezer a alors precise que c'est une action preventive contre le renouvellement des actions terroristes qui sont un fait, cela etant necessite par le refus d'Arafat de livrer les terroriste et meme de dissoudre le dispositif terroriste, qu'Israel ne fait rien contre les civils, ne veut ni occuper les zones palestiviennes ni les garder sous controle et que Tsahal se retirera des que les objectifs de prendre les terroristes recherches et non livres par Arafat seront atteints.
Tsahal reaffirme qu'elle a la mission de defendre la securite des citoyens israeliens et qu'elle la realisera (a qui ce message est-il adresse, a Sharon, aux Americains ou aux citoyens, a chacun d'aller de ses hypotheses) et qu'elle agit selon les directives de l'echelon politique qui gouverne le pays. Donc, deux messages a ne pas oublier. 

Nouvelle etape : pression encore plus forte des Americains (ne parlons pas des Europeens qui ne comptent pas tant leur injustice, et leur antisemitisme est ostensible et rejete d'un revers de main par la majorite des Israeliens).
On constate alors l'entree en scene de Peres tres particuliere et de journalistes israeliens qui, curieusement, d'eux-memes parlent de la necessite de se retirer meme si Arafat n'a pas livre les terroristes recherches ni dissous le reseau terroriste, ni arrete ses meneurs, et meme si nous n'avons pas l'assassin de Zeevi. Mais, disent ces journalistes, nous avons montre que les Palestiniens ne sont pas a l'abri dans leur zone s'ils continuent. L'attitude de ces journalistes montre l'action directe des USA sur eux par des moyens qu'il serait bon de connaitre car rien ne justifie leur discours.
Peres se rend aux USA et joue un jeu multiple :
- il rappelle les faits et aussi les principes et exigences du gouvernement, selon son mandat, en particulier des pressions americaines sur Arafat pour qu'il remplisse ses obligations et l'inscription de tous les groupes terroristes sur la fameuse liste americaine. Sharon felicite Peres pour cela.
- il mene sa propre politique : il declare que nous ne sommes pas contre un Etat palestinien, nous ne voulons pas la chute de l'Autorite palestinienne, au contraire nous voulons voir son succès. Voici a nouveau le Peres, promoteur d'Arafat et de sa politique dans les diverses capitales qui utilisent ensuite sa position pour agir contre nous.
- Il dit qu'il comprend les demandes americaines pour sauvegarder leur coalition quand Bush  se fache et dise que sa guere a priorite sur la notre (Our war comes first) et qu'Israel complique sa tache et met en danger la cohesion de sa coalition et, donc, qu'Israel doit comprendre qu'elle doit sortir immediatement, cela en tapant sur la table disent les agences.
Les associations juives americaines sont dans le plus grand embarras et expriment que le President n'a pas une position equilibree.

Reactions en Israel
Sharon convoque son Cabinet pour demain matin.
Maariv titre en premiere page que les proches de Sharon lui proposent la demission de Peres qui encourage le gouvernement americain dans son appel au retrait immediat d'Israel (termes exacts de Maariv) et l'organisation immediate d'elections qui ferait l'elimination de Bibi Netanyahou par le Likoud dans ces circonstance et la victoire de Sharon.
Le combat est donc tres grand autour de Sharon. Que fera-t'il demain face a Peres?
Il semble qu'on aille vers un distinguo : se retirer de certaines zones ou les gains sont acquis et ne pas modifier pour le reste.
Est-ce que Sharon continuera avec Peres ou non et avec sa coalition ou non, ou ira vers des elections. C'est imprevisible. Nous n'avons pas les clefs, et probablement pas les hommes politiques concernes non plus qui n'agissent pas toujours de facon la plus logique.
Autour de cela, la droite est en observation et ne se decide pas non plus.
La gauche n'avance guere. Burg et Ben Eliezer recherchent un compromis puisque le camp Burg a reussi a montrer (avec l'utilisation d'experts graphologues) des cas ou le camp de Ben Eliezer avant egalement falsifie des elections dans certains bureaux. Pas beau tout cela pour ce qu'ils nous reservent a l'avenir.
L'extreme-gauche evidemment est toute avec les Palestiniens : Sarid demande le retrait pur et simple, Shalom Akhchav (La paix maintenant) manifeste contre cette guerre, contre la liquidation des terroristes et declare que ses militants ne veulent pas mourir pour les implantations juives en Judee-Samarie. Ils recevront probablement un grand merci d'Arafat.
Une milice juive de vengeance contre les mitraillages palestiniens sur les routes est passee 7 fois a l'action contre des voitures palestiniennes.
Un habitant de Netanya qui avait tabasse violemment un arabe apres l'attentat meurtier de Netanya vient d'être condamne a 28 mois de prison.
Si vous voulez comprendre l'horaire de la journee de l'assassinat de Rehavam Zeevi, voici la page d'information sur ce point :
http://www.israelnationalnews.com/news.php3?id=11781&PHPSESSID=abce6eab71407ee4c19836874dde0741

AU DESSUS DE TOUT CELA, ET EN TOUT CELA, 
AGISSONS POUR QUE NOS DIRIGEANTS SOIENT ECLAIRES
SUR LES NECESSITES DE LEUR PEUPLE EN RAISON DE NOTRE VIE,
DE NOTRE HITOIRE, DE NOTRE MISSION
ET NON POUR DES MOTIFS UNIQUEMENT ELECTORAUX :
http://www.modia.org/priere/prierter.html

Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim


Bulletin 403 de Modia 
23 octobre 2001 - 6 Hechvane 5762

Un point nouveau et important
Ce soir, le gouvernement américain rejette catégoriquement la ligne d'Israël selon laquelle son entrée dans les territoires palestiniens serait exigée par les actions terroristes et par le dernier assassinat de Rahavam Zeevi.
Il dit qu'Israël doit sortir immédiatement des territoires palestiniens, et ne plus y rentrer, ne plus réaliser de liquidation de terroristes.
Sharon, après avoir été surpris par le ton de la missive, a repoussé cette demande des Américains. Sharon, au contraire, justifie son action de la même manière que les USA agissent contre les terroristes.
Bush demande aussi aux Palestiniens d'agir pour arrêter immédiatement les assassins de Rehavam Zeevi et démanteler les réseaux terroristes.
Cela se produit lors de la présence de Péres aux USA.

Tsahal continue son avance dans les six agglomérations pour saisir les terroristes recherchés. A Bethlehem, les Palestiniens tirent depuis les églises et mosquées sur les soldats israéliens. Ce sont des combats intenses menés contre des hommes armées et placés au milieu de la population civile.
Arafat a fait lancer un ultimatum à Israël : se retirer sinon Jérusalem serait mis à feu et à sang depuis Beit Jala. Les combats continuent en de nombreuses régions.

Iman Halaweh, le terroriste qui recrutait des terroristes suicides et a préparé la bombe du Dolphinarium vient d'être liquidé par Israël.

Dans le sud de Jérusalem, un Arabe a tiré sur les passants, en a blessé plusieurs avant d'être abattu.

Une grande manifestation des partis de droite a rassemblé ce soir entre 80000 à 150000 participants selon des sources diverses d'information. Sharon y a été louangé pour son action actuelle mais prévenu qu'il serait laché s'il revient à sa politique antérieure. Péres fut hué et sa démission demandée.

Le ministre de la Defense, Binyamin ben Eliezer, a causé la stupéfaction parmi les habitants de Judée-Samarie en disant au Conseil des ministres, que les tirs des Palestinienssont une riposte "aux tirs provocateurs des habitants juifs". Le Conseil civil de Hévron a présenti un démenti et une protestation. Tsahal a confirmé leur version, contrairement à celle du ministre.

Chalom
Yehoshua Rahamim
Yérouchalayim



Bulletin 402 de Modia 
22 octobre 2001 - 5 Hechvane 5762

La paracha Lekh lekha nous dit : va vers toi-meme,
qui etre, comment etre avec les autres, 
ou etre, selon la Torah.
Bien avant le to be or not to be de Shakespeare !
http://www.modia.org/tora/berechite/lekh-lekha.html

En page d'accueil, a gauche, vous trouvez 
les heures du Chabbat dans de nombreux pays,
les cours sur les psaumes, les teamim, l'arameen, 
le talmud, le lexique des concepts juifs, etc.
http://www.modia.org 

Chaque jour est dynamise et eclaire par les forces 
des tsaddiqim qui en ont fait un jour particulier.
Sur cette page, la hiloula de Sages de toutes les communautes
et les grands evenements de notre histoire au jour anniversaire
http://www.modia.org/infos/calendrier/hechvane.html

--------------
Dernieres nouvelles d'Israel
La situation evolue toujours tres tres vite en Israel,
c'est une habitude a prendre pour pouvoir y vivre.
Ce matin, se devoilent les tenants et aboutissants
de l'operation militaire de Tsahal qui boucle les 6 
agglomerations palestiniennes d'ou viennent les tirs et
surtout les terroristes :
- Arafat faisant des declarations de propagande
(mise hors la loi du FPLP) mais n'arretant pas les
terroristes et ne livrant pas les assassins, Tsahal
ne se retirera pas de ces lieux ou ils resident tant
qu'ils ne seront pas tombes entre ses mains.
- Powell a fait savoir a Arafat que cette fois les menaces de Sharon sont exactes et qu'il doit les prendre au serieux
et qu'il est donc effectivement en danger dans sa politique actuelle.
- simultanement, Sharon a donne les informations pour que ceux qui expliquent la politique d'Israel a l'etranger le fassent conformement a la ligne politique du gouvernement et aux actes que l'armee execute sur le terrain. En effet, ceux qui font la asbara (explication) ont ete nommes par Peres et diffusent uniquement le message de Peres (Arafat est un partenaire pour la paix). Desormais, un document ecrit par le cabinet de Sharon contraint a la ligne de la asbara qui indique que Arafat est un terroriste dirigeant une organisation terroriste, a l'image de Bin Laden et que le combat prend les formes analogues a celles des occidentaux contre Bin Laden.
- la consequence en est une crise dans le parti Avoda (travailliste) dont les militants veulent soutenir la ligne de Peres tandis que les ministres sont prets a soutenir la ligne de Sharon, Volvo ministerielle oblige disent les critiques.
- l'unite nationale du gouvernement est-elle menacee ? Le gouvernement va t'il devenir un gouvernement d'urgence ? Le Mafdal va t'il y entrer ? Le Parti travailliste va t'il en sortir ?
ou... Sharon va t'il s'ecrouler comme d'habitude devant la pression de Peres ? ou va t'on tournoyer entre toutes ces hypotheses ? 
- en tous cas, chacun reconnait qu'il n'est plus possible de continuer a avoir une politique sur le terrain contre le terrorisme et une asbara (explication diplomatique) de Peres en ligne opposee et favorable au statut d'Arafat car cela mobilise contre Israel et les USA et les pays europeens.
- devant le piege qui se referme sur les terroristes, la Syrie essaie de rallumer le front Nord a la frontiere et on parle de "risque" de guerre. Mais la Syrie ne cherche qu'a rallumer la tension et n'a nullement le souhait d'aller vers une guerre qu'elle perdrait gravement.
Voila la logique de l'agitation qui se dit en Israel ce matin. Saisir la logique est necessaire aussi pour garder la tete et le coeur a un niveau plus eleves et plus interieurs, dans l'etude et dans le pilotage personnel de notre vie.

Bonne journee
Yehoshua Ra'hamim
Yerouchalayim



Bulletin 401 de Modia 
20 octobre 2001 - 3 Hechvane 5762 au soir
http://www.modia.org 

Le calme auditif régnait sur Jérusalem pendant ce Chabbate.
Ce n'était qu'une illusion car ce soir nous entendions plusieurs tirs sifflants et intenses de missiles tirés mais où ?
Les nouvelles se précisent :
- à Gouch  Katif, les Palestiniens ont tiré au mortier et aux grenades sans réussir à faire de victimes.
- des zones que Tsahal a évacué à Hévron, les Palestiniens tirent sur la population et sur les positions de Tsahal. L'Autorité palestinienne ayant promis de rétablir le calme dans cette zone, Tsahal n'est pas entré et attend.
- Tsahal a eu 6 soldats blessés dont un grave depuis que les tirs ont repris depuis Beir Jalla à l'arme légère et au mortier sur le quartier de Guilo à Jérusalem, l'armée y a donc maintenu ses positions de même qu'elle continue à maintenir le blocage (kitour) de Ramallah, Djénine, Bethlehem, Kalkilya, Toul Karem, and Chékhem.
- A Bethlehem, qui alimente les tirs sur la zone de Guilo et les tirs sur la zone de la tombe de Rahel, l'armée est entrée plus profondément que jamais et les Palestiniens disent qu'elle est à quelques centaines de mètres du bureau d'Arafat à Bethlehem. Tsahal est dans le centre-ville, zone des hôtels et centre commercial de Bethlehem. Arafat a saisi le Conseil de sécurité. Les Eglises agissent en coordination avec Arafat et lancent des appels à l'arrêt de l'action de Tsahal comme si elles étaient menacées, ce qui n'est pas le cas.
- Semble donc se confirmer ce qu'a dit Sharon : cette fois, on ne retournera plus à la politique d'une petite avancée et d'une sortie. Mais la sortie ne se fera que lorsqu'il y aura un calme effectif. Il ne s'agira donc aucunement d'une occupation. Le souci est répété de ne pas porter atteinte aux positions civiles mais aux terroristes.
- A Bethlehem, Tsahal a localisé les bâtiments d'où tiraient les terroristes danns les phases précédentes et actuellement, les hélicoptères sont alors entré en action ; il y a eu 15 blessés.
- Les journalistes militaires parlent d'une aggravation générale (aslama) de la situation sur le terrain et d'une crise, tension (méti'houte).
- Tsahal explique son action également comme une pression sur les Palestiniens pour qu'ils arrêtent leur soutien au terrorisme, tandis que le Chef des services de sécurité d'Arafat dit que le cessez-le feu ne sera ordonné à Beit Jalla et Bethlehem que si Tsahal se retire préalablement, dynamique illogique qui n'a pas de chance de se réaliser.

C'est la situation en ce début de nuit.
Laila tov
Yehoshua Ra'hamim 
Yerouchalayim

Sondage et desinformation
CNN organise un grand sondage sur le Web pour savoir si le public mondial est favorable ou non a l'envoi d'observateurs internationaux en Israel et dans les territoires palestiniens :
Should international monitors be sent to Israel and the Palestinian territories?

Chacun sait que la chaine CNN est unilateralement propalestinienne dans son information et, aussi, que les observateurs internationaux déjà venus sur place ont été anti-israéliens, ont espionne pour le compte de l'OLP et sont un arme internationale contre Israel. Cela est connu par tous.
Les resultats du sondage furent d'abord de l'ordre de 24% pour l'envoi d'observateurs et 76% contre.
Devant ces résultats, une grande campagne est menée par les médias arabes et palestiniens pour inverser la tendance. Effectivement, cela porte des fruits car, sur 1481947 votants, on est maintenant à 38% pour et 62% contre l'envoi.
Informez sur ce phénomène de désinformation et, si vous le souhaitez, exprimez votre vote sur cette page :
http://home.netscape.com/ex/shak/international/packages/mideast/
----------------------
Culotté, le ministre syrien Mustafa Tlass, recevant une délégation du British Royal College of Defense Studies, il a déclaré que le Mossad a organisé l'attentat contre le World Trade Center on Israel et que c'est un acte de la conspiration juive pour susciter une détérioration dans les relations entre les USA et les pays arabes.
Les leaders juifs américains prennent au sérieux cette offensive de désinformation et réagissent actuellement.

----------------------
Un grand moment national a été l'enterrement de Rehavam Zeevi jeudi après-midi.
Discours trop officiels et froids de certains qui parlaient surtout d'eux-memes à l'occasion de Zvi, discours noble et très beau et plein de qualificatifs dlicats de Moche Katsav, President de l'Etat, discours soudainement louangeurs et ampoules d'ennemis politiques coriaces, paroles emouvantes de la petite fille Kinneret Zeevi
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/19/News/News.36556.html
paroles de colère de Palmah, le fils de Zeevi qui a interpele durement Sharon en lui disant que son pere l'aurait venge si cela lui etait arrive et lui disant publiquement qu'il espere retrouver un jour le Sharon d'avant.

Mais aussitôt, helas, les moeurs politiques ont repris : 
le ministre de la Defense Ben Eliezer dit qu'il ne faut pas agir par vengeance comme le voudrait la droite extremiste (ce qui injurie tout une partie du peuple qui est outree de ce qui se passe et n'est nullement assoiffee de vengeance) mais qu'il faut agir calmement, qu'il ne faut pas prendre comme cible Arafat et son equipe (alors que eux ne se genent pas pour tuer et encore tuer jusqu'a un ministre).
On revele que Sharon aurait promis a Zeevi qu'il n'y aurait plus de rencontre Peres-Arafat. "I will not permit this mting, and no further mtings either." Quelques instants plus tard, Zvi n'etait plus la...
Tsahal a liquide un des terroristes les plus recherches ayant a son actif de nombreux morts, alors qu'Arafat disait qu'il etait en prison !
Du coup, nouvelle attaque palestinienne sur Jerusalem depuis la banlieue (Beit Jala) et contre attaque de Tsahal comme Sharon l'avait promis s'il y avait un seul coup de feu contre Jerusalem. Toute la nuit, les habitants de Jerusalem n'ont pas dormi sous le bruit des helicopteres surveillant les operations. Cauchemardesque.
Tsahal est entre plus profondement que jamais dans Beit Jala, BeitLehem, Djenine, Ramallah mais on laisse deja entendre qu'on se retirera des que possible, ce qu'attendent les Palestiniens qui sont plus que jamais dynamises et en fete par l'assassinat de Zeevi.
Sharon est sous pression continue de Powell qui le poursuit de coups de telephone pour le faire revenir a la table des negociations selon les volontes americaines et pour qu'il abandonne les ripostes contre le bon terroriste Arafat choye par Bush qui vient encore de le feliciter pour les arrestations opers alors qu'elle ne sont qu'une porte-tournante, comme on dit ici.
Le moral de la population : etat de choc, ecoeurement souvent devant les politiciens qui nous jouent de mots ; peu dans le public et dans les analystes politiques ont encore confiance dans la capacite de Sharon de resister a Peres et aux Americains, beaucoup sont meme en choc sur le plan de l'epreuve divine qui nous est infligee et leur confiance est tres ebranlee. Lundi soir, une grande manifestation de la droite est prevue a Jerusalem.
Pendant ce temps, les Palestiniens disent que Sharon est la prochaine cible et les autorites israeliennes redisent sur les ondes que nous ne toucheront pas a Arafat.
Les sensibilites sont totalement dissymetriques.
Vous le voyez, je n'ai pas d'opinion ni de prevision. Il n'y a plus de prophetes.
L'alyah a baissee de 10 % cette annee, nous annonce-t'on aujourd'hui.
Revenons vite a notre boussole, le commentaire de ce que devraient etre les hommes.
dans la paracha Noa'h
http://www.modia.org/tora/berechite/noah.html
Je vous assure, je ne flanche pas du tout, grace à D.ieu, mais c'est dur de voir les souffrances et le cynisme des hommes politiques qui ne representent nullement la qualite du peuple qui donne sa vie, ni la ligne de l'histoire, et c'est dur aussi de voir la solitude ressentie par beaucoup devant la masse des Juifs si loin d'Israel alors que l'on nous attaque ici du dedans, tout près et de loin. Ici, notre nombre et notre qualite, c'est vital.
Chabbate Chalom
Yehoshua Ra'hamim
Yerouchalayim



Assassinat de Ré'havâm Zéévi. 17 octobre, analyses et suites

Bulletin 400 de Modia 
18 octobre 2001 - 1 Hechvane 5762. Roche 'Hodéche
http://www.modia.org
Lire d'abord la page des bulletins précédents ici.

"Pourquoi défends-tu Arafat ?"
Enfin, les radios rapportent la question que tout le monde se posait et qui a été dite à Pérés,
par le Conseiller juridique du gouvernement, Eliakim Rubinstein.
Cela à la fin du Conseil de Cabinet, ce matin du 18 octobre après les mesures nouvelles qui ont été prises à l'unanimité dont Pérés mais après qu'il ait eu le besoin d'ajouter : "continuez à faire ce que vous voulez et à rêver en vous faisant des chateaux en Espagne, vous devrez revenir à la seule politique qui est de parler avec Arafat".
Des mesures sans précédent viennent d'être prises par ce Cabinet de sécurité :
- ultimatum à l'OLP d'Arafat pour qu'il extradie vers Ieraël les meurtriers de Rehavam Zeevi, sinon il sera considéré comme une "entité terroriste" avec tout ce que cela implique et qui est accepté par la communauté internationale, y compris de lutter contre.
- Gideon Sa'ar, le Secrétaire du Cabinet a défini en ces termes le dispositif terroriste de l'OLP, un dispositif terroriste absolument identique à celui des Talibans qui opèrent en Afghanistan.
- Israël a demandé à Arafat de démantelé le dispositif terroriste.
- Le Président de l'Autorité Palestienne, Yasser Arafat porte la pleine responsabilité du terrorisme en ne prenant aucune mesure contre les organisation qui causent tous ces horribles meurtres. Et il le sait. Il a déçu Israël et la communauté internationale étape après étape. Ce chapitre est aujourd'hui terminé et il n'y aura plus de retout en arrière.
- En conséquence, dit-il, une fin de non recevoir de la part d'Arafat fera que nous considérerons l'Autorité Palestinienne comme une entité supportant le terrorisme et nous agiront en conséquence. Àucun pays démocratique ne peut tolérer le meurtre de ses dirigeants. Israël s'est engagé dans la lutte contre le FPLP et contre les organisations terroristes.
Fin du communiqué
Analyse
- C'est la première fois que ces mots sont dits clairement, sous forme d'ultimatum sans retour, dans la ligne de l'action des USA et de la communauté internationale contre L'action terroriste internationale.
- Les décisions ont été prises à l'unanimité.
- C'est la première fois que le rôle de défense de Pérés envers Arafat a été simultanément pointé. Et cela après que, même dans ce contexte, il prenait encore la défense de sa politique précédente, bien qu'il n'ait pas pu se distancerd des décisions unanimes.
- Cependant, aucune limite dans le temps n'a été précisée pour les réponses à ces demandes. 
- Pour la première fois, une mesure précise contre Arafat a été prise, en lui interdisant d'utiliser l'aéroport de Gaza pour se déplacer. Questionné pour préciser si des mesures précises ont été prises contre Arafat, le Secrétaire du Cabinet a dit : "chaque chose en son temps".

Un bouclage de deux villes palestiniennes s'en est suivi sans signe de résistance : Djenine et Ramala qui sont les fiefs les plus actifs des organisations terroristes en zone palestinienne. Il n'est pas fait été de véritable combat mais on laisse entendre que c'est le prélude à des actions d'envergure.
 
 

Quel est cet hôtel Hyatt de Jérusalem qui défraie l'actualité ? Voici une analyse fouillée dans le Journal de gauche Haaretz qui montre qu'il attire une large clientèle arabe après avoir échoué dans le tourisme.

Deux autres hôtels sont également en zone arabe à Jérusalem et attirent aussi la même clientèle : le Novotel de Jérusalem et l'Américan colony qui est le fief des journalistes occidentaux et de leurs hommes politiques.


Bulletin 398 de Modia 
16 octobre 2001 - 29 Tichri 5762
http://www.modia.org

Vivez Israel en direct pour reflechir
Suite de l'agitation parlementaire et des rapports de force
Une journee difficile pour Sharon.
- Le Ministre travailliste de la Defense, Ben Eliezer, a accuse le Chef d'Etat-major, le General Chaoul Mofaz, de preparer son entree en politique par ses declarations. Dans un entretien particulier il a exige de lui, ainsi qu'a tous les hauts grades de l'armee de ne plus accorder aucune interview jusqu'a nouvelle ordre.
- Chaoul Mofaz a declare ensuite qu'il respecte la separation des pouvoirs et appliquera les mesures decidees. Mais il a precise qu'il ne demissionne pas. Les analystes politiques sont ravis de cette animation.
- Suite a ce retrait a Hevrone et a la prise de possession par les hommes armes de Rajoub de la zone qui menace les habitants juifs, deux formations du gouvernement d'unite nationale le quittent, I'houd Leoumi et Israel Beiteinou ; les ministres Rehavam Zeevi et Avigdor Liebermann ont presente leur demission a Sharon et ce sera effectif dans 48 heures. La majorite perd 7 voix mais il lui reste 14 de plus que la ligne des 60.
- Le malaise s'etendant au Likoud, car la quasi-totalite de ses deputes ont desavoue ces mesures de retrait de Hevrone, la rumeur parlait de la demission de Landau du gouvernement et se demandait ce que Sharanski ferait. Ce dernier a donc precise sa position en invitant les demissionnaires a rentrer au gouvernement et Landau a organise une conference de presse pour... declarer qu'il ne demissionne pas ; une premiere en Israel, ce type de conference ! Mais il a donne des avertissements clairs a Sharon de ne pas s'ecarter de la ligne de son parti.
- Devant la defection d'une partie, des tentatives sont faites vers le Mafdal (parti sioniste religieux) pour l'attirer dans la coalition.
- Plus que ces faits, ce sont les motifs et les explications a l'ouverture de la session parlementaire de la Knesset qui ont passionné.
- Les analystes disent que la droite file entre les doigts de Sharon qui a recu un ultimatum.
Et il ne pensait pas qu'il y aurait des demissions.
- Du coup Sharon fait avancer a cette nuit sa rencontre avec les leaders de Judee-Samarie pour tenter de rassembler sa majorite.
- Le ministre des Infrastructures, Avigdor Liebermann, a explique sa position : Sharon n'a pas profite de la lutte contre le terrorisme pour regler le probleme en Israel, par la il aurait cree un prejudice considerable a Israel, d'autant qu'il negocie sous la violence continue contrairement a sa parole et qu'il est domine par Peres.
- Le ministre du Tourisme, Rehavam Zeevi, est alle dans le meme sens et a demande la demission de Peres comme condition de sa participation. Son collegue Beni Ellon declare qu'il lache Sharon car il a ete elu pour la securite et Israel et il s'occupe a donner la terre d'Israel pour y construire un Etat palestinien.
- Dans ce contexte, Sharon a ouvert la Knesset en affirmant qu'il ne subit aucune pression, en decidant lui-même, en ne suivant pas les extremistes, en realisant ce qu'il dit et en disant ce qu'il fait. Il s'est montre tres touche par les demissions car, au lieu d'expliquer son programme, il a prefere attaquer vivement les demissionnaires, les accusant de rendre service a Arafat.
- Cela a permis au leader de l'opposition qui prenait la parole apres lui (Yossi Sarid de Merets) de l'attaquer en termes tres cruels : (excusez cette description) vous n'avez donne aucun programme car vous n'en n'avez pas, la politique du gouvernement est un mensonge, il y a un ecart considerable entre ce que vous dites et ce que vous faites eine choum qecher bein ma che neemar le vein ma che naasse), car rien n'a ete fait sur le plan social (hevrati), ni economique (kalkali), ni de la securite (bit'honi), c'est un echec complet (kichalom gamour), aucune realisation (choum esseg), vous etes aveugle completement (ivaron moukhlate), une rupture entre l'armee et le gouvernement (chever che lo haya kamoou) comme il n'y en a jamais eu, manque de responsabilite et tous les domaines (bete'houm kol che hou). Vous n'avez qu'une seule realisation dont je vous felicite  car elle est la realisation d'Oslo, c'est de remettre a Rajoub la securite a Hevrone, mais vous decouvrez cette necessite seulement maintenant. Mais vous n'allez pas jusqu'au point necessaire: liquider les implantations.
- Pendant ce temps, la realite est que les attaques palestiniennes continuent, voyez en la liste chronologique d'aujourdhui sur
Bulletin 397 de Modia 
15 octobre 2001 - 28 Tichri 5762
http://www.modia.org
Je presume que certains lecteurs de mon bulletin precedent,  au lieu de le regarder pour ce qu'il est: la transmission de la situation locale, ont du le trouver excessif dans la critique envers le gouvernement.
Aujourd'hui, le developpement de la situation en Israel vous prouve que ce bulletin etait exact en tout et vous permettait de bien analyser la situation.
En effet, ce que je decrivais et analysais, a explose des aujourd'hui :
- Sharon a reuni son Conseil des ministres pour lui faire accepter ce que Peres a prepare : en accord avec les Palestiniens, retrait de l'armee des collines d'où les Palestiniens tirent sur les habitants juifs, sous le pretexte que ces Palestiniens par Jibril Radjoub auraient promis de ne plus recommencer.
- Le Chef d'Etat-major, le General Chaoul Mofaz, a declare dans le Conseil des ministres qu'il accepte les allegements pour les populations civiles palestiniennes dans les zones calmes mais qu'il s'oppose aux mesures envisagees de retrait des collines d’Abou Snena et de Harat a-Cheikh, car ces mesures mettraient en danger la population juive locale. Devant la gravite, il est alle plus loin et dit que l'armee y resterait tant qu’Arafat n'arretera pas sa cooperation avec les terroristes.
- Le Ministre travailliste de la Defense, Ben Eliezer, furieux, a demande a Sharon la demission du Chef-d'Etat major.
- Ce dernier a rendu publique sa position dans un communique.
- Sharon a declare qu'une telle situation entre l'armee et le gouvernement ne s'est jamais produite dans toute l'histoire d'Israel.
- Ben Eliezer affirme que l'armee se retirera. Et il precise qu'elle y reviendra s'il y a des tirs a nouveau.
- Des habitants juifs de Hevrone, surtout des jeunes, envahissent les zones en litige pour que l'armee ne s'en retire pas, arguant que les habitants juifs seraient assassines apres ce depart.
- En fait, tout ce debat pilote par Peres et Sharon n'a aucun lien avec la realite et n'est qu'une soumission au dictat americain car, pendant ce temps les attaques palestiniennes se poursuivaient gravement, sans se soucier nullement de ces projets ni des promesses de Jibril Radjoub. Vous avez la liste de ces attaques sur ce lien :
http://www.israelnationalnews.com/news.php3?id=11090
ou le deroulement precis dans le temps de tout ce scenario
http://www.israelnationalnews.com/headlines.php3
Modia est rigoureux.
- Lisez le communique officiel de l'armee sur son site
http://www.idf.il/english/announcements/2001/october/14.stm#1
Il reprend les deux points : accord aux allegement envers la population civile,
opposition au retrait a Hevrone.
Une situation sans precedent dont je vous avais fait l'analyse des hier.

Au Likoud, la revolte contre Sharon s'organise en prenant comme cible sa declaration en faveur de l'Etat palestinien. Deux groupes de militants rassemblent aujourd'hui les signatures pour la convocation du Parti : les habitants de Judee-Samarie et les partisans de Bibi Netanyahou. Voyez egalement la reaction populaire envers la politique de Sharon par des femmes tres engagees qui ont pris une grande place dans la vie politique israelienne
http://www.womeningreen.org/

Au Parti travailliste, les injures pleuvent entre les camps de Burg et de Ben Eliezer apres les accusation de falsification dans les elections primaires qui ont donne la victoire chiffree a Burg apres des trucages. Les journalistes politiques parlent sans cesse de la degringolade du Parti travailliste.
Burg, President de la Knesset, se fait remarquer autrement aussi en declarant publiquement son intention de censurer l'expression des deputes dans la prochaine session, s'il estime que ce qu'ils diront porte atteinte a la coalition organisee par les Americains. On imagine quel Etat-banane total serait Israel si Burg devenait Premier ministre. La colere gronde contre lui parmi les deputes car la loi leur donne la liberte d'expression.
Cela nous donne la mesure de l'infiltration et des pouvoirs americains sur les hommes politiques israeliens. Tout le probleme d'Israel est la. Sans cela, on serait parvenu depuis longtemps a des mesures realistes efficaces et a une paix bien organisee. On comprend la pseudo-declaration de Sharon pour se defendre verbalement par cette declaration de toute attaque dans le Likoud, alors que ses actes suivent maintenant servilement les prescriptions des Americains.

Ce qui est sur, c'est que la ligne politique de Sharon dans le sens des demandes palestino-americaines n'a aucune efficacite envers les Arabes eux-memes qui sont le probleme. En effet, les Palestiniens continuent comme si de rien n'etait. Et Moubarak attaque Sharon sans cesse avec la plus grande vigueur disant qu'il n'a aucune vision et ne sait que tuer. Vous verrez cela sur le site du journal de gauche israelien Haarets
http://www.haaretzdaily.com/

Si vous voulez en savoir plus sur la situation de Hevrone
http://www.ladpc.gov.il/Cities/harhevron/endex.htm
http://www.hebron.co.il

Bonne nuit
Yehoshua Rahamim


Bulletin 396 de Modia 
14 octobre 2001 - 27 Tichri 5762
http://www.modia.org

Je ne vous presente que les nouvelles locales et l'aspect israelien des grandes nouvelles car tout le monde a recu en permanence les meilleures informations et analyses internationales.
Israel
Attaques palestiniennes par tirs, grenades et objets pieges sur Efrata au Sud de Jerusalem, dans la Vallee du Jourdain, pres de Gaza et pres de la frontiere egyptienne. Voitures preparees pour attentats et neutralisees a temps. L'armee dit que la situation est arrivee a un point "bilti nisbal" (qu'on ne peut plus tolerer).
Certes, le nombre d'attaque a diminue un peu, quelques terroristes sont arretes par Arafat et leur editeur est bloque dans son imprimerie. Mais cela n'est qu'une goutte qui 
- demontre que Arafat pourrait agir,
- n'empeche pas le soutien d'Arafat a l'ensemble de ceux qu'il laisse en liberte et laisse agir.
Sharon avait proteste officiellement devant les micros internationaux contre la politique de Bush isolant Israel, faisant des distinguo dans les terrorismes et sacrifiant Israel pour construire une coalison comportant les Etats arabes et islamiques. Sharon avait ajoute un point tres important que "desormais Israel ne compterait que sur soi pour assurer sa securité". 
Cette declaration a ete recue en Israel avec satisfaction sauf par Merets et Peres qui y ont vu une grande erreur de contrarier les Americains. Sharon, enfin, ne s'écrasait plus, affirmait sa politique de defense nationale, tracait une ligne rouge et indiquait qu'Israel serait lucide et independante quand il le faudrait. 
La question restait posee : Sharon tiendrait-t'il devant les reactions americaines la ou il n'avait jamais tenu aupparavant ni les derniers Premiers ministres depuis le ferme et le seul capable de resister, Shamir.
La reaction americaine est arrivee, en gros sabots, directe, sans psychologie: retirez vos paroles. Sharon s'est ecrase lourdement et immediatement : donnant "eclaircissements et excuses". Le resultat, evidemment, n'a pas ete une stabilisation des relations mais une aggravation immediate puisqu'Israel se devoilait faible et capitulante : Bush a donc declare immediatement qu'il est pour un Etat palestinien et que Jerusalem serait a discuter. 
http://fr.news.yahoo.com/011012/1/22st7.html
Arafat louange Bush de ces decisions ; les alliances ont changees.
En fait, Bush n'a fait que reprendre ce que Sharon (responsable ou sur ordres de Bush) avait dit quelques semaines plus tot : "je suis genereux, je donnerai un Etat palestinien et ferai des concessions douloureuses" avait-il dit en gros. Il ne faisait que reprendre la le programme de Barak, en y ajoutant la versatilite. Barak, lui, avait sa logique, suicidaire pour Israel mais stable.
Or, cela etait contraire a toute la campagne electorale, à ses promesses et a son mandat democratique. Donc, le Likoud avait reagi brutalement, menace de se reunir contre Sharon pour mettre les choses au point des la rentree parlementaire.
Simultanement, Sharon est mise en cause juridiquement et une enquete de police officielle tres genante est declanchee contre lui et son fils pour fraude financiere colossale dans les elections primaires lors de la derniere campagne. Il a declare qu'il acceptera volontiers toutes les decisions de la justice. 
On peut imaginer que sa declaration ferme envers les Americains avait surtout un seul but: se conforter du cote de l'opinion publique interne et du Likoud dans ce contexte, car il risque d'etre lache par ses troupes pour les malversations electorales si cela est est exact et pour sa politique propalestinienne et proamericaine.
Depuis, il apparait de jour en jour que Sharon a lache completement devant les Americains. Il vient de decider subitement, contrairement aux besoins internes et malgre les attaques et terroristes continues, d'alleger les mesures de protection de zones dangereuses et de replier l'armee, meme a Hevrone, sur les lignes d'avant l'intifada, alors que l'intifada continue. C'est une capitulation totale face à Bush et Arafat.
Les USA informent Israel qu'ils livrent a Arafat du materiel anti-emeutes que Sharon lui a refuse, disant que l'experience du passe a montre que Arafat retourne toujours contre Israel les armements qu'il a recu pour se defendre ou faire la police.
Dans cette periode, en verite je n'ai pas entendu une seule personne -de gauche ou meme de droite- exprimer sa confiance envers la politique de ce type de gouvernement : Sharon semble de plus en plus versatile, disant ceci ou cela suivant l'immediat des interets ou exigences et sans ligne politique a long terme, hormis la soumission a ce que veulent les USA.
Voila la situation.
Pendant ce temps la, les combats continuent sur le terrain
http://www.jpost.com/Editions/2001/10/12/LatestNews/LatestNews.36119.html
mais cela ne semble pas atteindre le gouvernement qui semble vivre a Washington,
et etre preside par Bush et Powell.
Yahoo vous confirme tout cela, c'est important de vous donner ces sources pour en apprecier l'objectivite
http://fr.news.yahoo.com/011013/85/23cxo.html
"GAZA (Reuters) - Israël annonce son intention d'assouplir le blocus des territoires
      palestiniens à la suite d'intenses pressions américaines, qui recherchent le soutien
      des musulmans et des arabes dans leur guerre contre le terrorisme"...
et
http://fr.news.yahoo.com/011012/5/232r4.html
http://fr.news.yahoo.com/011012/1/22st7.html
et
http://fr.news.yahoo.com/011013/5/23cq8.html

Ce n'est pas de l'humour, mais sourions quand meme :
il y a une page sur Modia pour prier pour nos dirigeants qui en on t bien besoin:
http://www.modia.org/priere/prierter.html

Chavoua tov
Yehoshua Rahamim
Yerouchalayim


Bulletin 393 de Modia 
30 septembre 2001 - 13 Tichri 5762

Sur la page d'accueil,
http://www.modia.org
- indispensable : tout sur le sens de la fete de souccote, ce lundi soit 1 octobre, et les pratiques concretes
http://www.modia.org/infos/etudes/souccote.html
et toutes les fetes de la semaine
http://www.modia.org/infos/etudes/souc-suite.html

Et la derniere paracha, Ve zote ha berakha, qui sera lue a Simha Torah le 9 octobre en Israel et le 10 hors d'Israel
http://www.modia.org/tora/devarim/vezote.html
et la 1e paracha (Berechite) qui sera lue apres les fetes de Souccote, le 13 octobre
http://www.modia.org/tora/berechite/berechite.html

Sur la page de presentation de tous les commentaires de la Torah, vous trouverez aussi 
- les liens qui vous donneront l'ecoute de la Torah selon les differentes communautes.
- tout pour une bonne lecture de la Torah (grammaire, teamim...); etc
http://www.modia.org/tora/index.html

Sur la page des psaumes, vous verrez que nous n'oublions jamais nos prisonniers de guerre, et nos Juifs civils prisonniers en Iran.
http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html
Visitez ces liens

Avez-vous vu mes nouvelles photos de Jerusalem : des nenuphars, eh oui !
http://www.modia.org/galerie/next24.html
----------
En bref, quelques nouvelles d'Israel
Sur le site de Tsahal
une page de texte et photo
consacrée aux deux dernieres assassinees par les Palestiniens
- Sept 20, 2001 - Sarit Amrani, 26, of Nokdim,
http://www.israel.org/mfa/go.asp?MFAH0khv0

- le 24 septembre : Salit Sheetrit, 28 ans, du Kibboutz Sde Eliyahou
http://www.israel.org/mfa/go.asp?MFAH0kib0

Apres la rencontre de Peres-Arafat pour l'organisation de la securite, les bonnes resolutions des Palestiniens se sont concretisees par plus de 60 attaques (tirs et grenades) ce samedi contre les zones civiles israeliennes et contre les positions de Tsahal pour feter l'anniversaire de l'Intifada, avec les enfants bien places en premiere ligne pour susciter des victimes. Cette tactique va s'intensifier pour l'anniversaire de la mort de l'enfant filmee et prise sous le tir palestiniens, faussement attribue au tir israelien. La Belgique demande que les enfants ne soient pas utilises dans les manifestations.
Resultat de cette journee : 11 blesses du cote israelien et 11 tues et plusieurs dizaines de blesses du cote palestinien.
Sarid, leader de l'extreme-gauche Merets demande evidemment au gouvernement et non aux Palestiniens de respecter les engagements de paix de la rencontre Peres-Arafat.
Le conseil de securite israelien vient de decider de donner encore une chance a Arafat en lui donnant 24 heures pour arreter les 108 terroristes qu'il couvre. On sait ce qu'il en sera, donc : que va-til se passer ?
Les USA continuent a dire qu'ils vont pourchasser les terroristes partout ou ils sont (ce qui veut dire en leur laissant une zone d'impunite sous l'egide d'Arafat en mettant sur Israel les consequences du terrorisme en accusant Israel de replique non mesuree) et annoncent qu'ils sont a pied d'oeuvre dans divers pays autour de l'Afghanistan ; ces pays dementent les uns apres les autres, de meme que les opposants aux Talibans qui denient toute aide de la part des USA. Intoxication ou echec de la cooperation aux USA ? Ou les deux ?
Partis israeliens.
- Les analystes politiques, generalement de gauche, parlent de la deconfiture a l'interieur du parti travailliste Avoda, pris dans ses luttes internes, sans programme, cooperant au gouvernement tout en le critiquant et ou sont de plus en plus nombreux ceux qui s'opposent a Arafat et a la tactique d'Oslo.
- Dans le Likoud, a l'initiative de Noemie Blumenthal (Vice ministre des equipements), le parti va se reunir pour s'opposer a la declaration de Sharon disant qu'il offre un Etat a Arafat, position contraire a la ligne du parti Likoud.
----------
Pendant toute la semaine de Souccote, pour respecter le caractere de la fete, je ne donnerai pas de nouvelles.
Bonne semaine, Chavoua tov
Bonne fete familiale et joyeuse de Souccote
Yehoshua Ra'hamim
Yerouchalayim



Bulletin 392 de Modia 
28 septembre 2001 - 11 Tichri 5762
http://www.modia.org

A Jerusalem, nous n'avons vu aucune voiture dans les rues pendant Yom Kippour. C'est bon signe de voir que tout le peuple a pris au serieux ce jour de techouva. 
Tout le jour, nous avons repete ensemble maintes fois : 
Tu es notre pere, et Toi seul est le roi qui nous protege et nous sauve.
Nous avons besoin de nous le redire maintenant que nous allons reprendre la vie habituelle et les defis de la confiance, sans remettre notre foi, notre confiance, nos fidelites aux pseudos-chefs et aux pseudos-porteurs de nouvelles que sont les medias.
Nous devons garder la veritable ligne de faite pour affronter chaque jour les defis immediats :
1ee. defi. Aujourd'hui, Yediyote Aharonote titre en premiere page : "l'entourage de Peres declare que l'armee gene !". Peu croyable et pourtant : elle gene parce qu'elle se defend contre les tirs palestiniens et a eu plusieurs blesses et que, dans la replique,,,, trois Palestiniens ont ete tues.
Peres et son equipe ont amene les Palestiniens, leur ont livre les armes avec lesquelles ils tirent sur notre population, et on les gene maintenant car on devrait recevoir les coups sans repliquer puisque les USA le demandent.
2e. defi. Les accords sortant de l'entretien d'Arafat-Peres impliquent evidemment le cessez-le-feu (jamais observe), l'ouverture d'Israel et de l'economie israelienne a davantage de Palestiniens (ce qui a permis l'entree de terroristes dans le passe), en contre partie Peres a demande l'arrestation de 108 terroristes libres dans la zone d'Arafat (ce que Arafat n'a jamais realise quand il l'a promis mais cette fois il est plus honnete, son entourage a tout-de-suite dit qu'il n'observera pas cette clause car la rue palestinienne ne l'acceptera pas). Donc, on enterine des accords nuls, qui nous mettent en position de danger, qui se paieront pas des morts israeliens. MAis on donne faussement, en en connaissance de cause, une carte d'identite de non-terroriste a Arafat. Cela, c'est la politique de Peres, promoteur continu d'Arafat sur la scene internationale.
3e defi. Sharon a promis un gouvernement d'unite nationale mais l'unite nationale n'est pas de remettre au plus pro-palestinien la gestion d'Israel comme il le fait.
4e defi. C'est un defi tres grave de la societe israelienne que le mensonge ehonte continu envers les electeurs contrairement a la democratie qui est basee sur un mandat clair et a respecter. 
Rabin avait proclame dans toute sa campagne que "serait idiot celui qui penserait a ceder le Golan" et ensuite il s'appretait a le faire. Barak avait promis d'etre le leader "de tous" et, une fois au pouvoir, il a tente d'eliminer toute dimension juive d'Israel par sa revolution laique. Bibi a dit qu'il ne signerait pas et ne cederait pas a Hevron et il a signe et il a signe ce qui met les populations juives de Hevron sous le tir direct et continu des Palestiniens. Ce qui se passe actuellement, est contraire a toutes les promesses de Sharon de ne jamais negocier sous la violence, promesses aux electeurs et jusqu'a la semaine derniere. 
Maintes fois, en psychologue, j'ai souligne que ces mensonges sur l'essentiel de la securite creent une crise dangereuse dans la societe israelienne et risquent de faire sauter les plombs de quelques desequilibres pensant qu'il n'y a plus aucun recours devant l'abus du pouvoir et le non-respect de la democratie. Ils risquent de tuer, de la meme maniere que ces chefs d'Etat entrainent eux aussi la mort de dizaines de leur citoyens par leurs mensonges, se sachant en toute impunite a condition de bien jouer avec les politiciens.
5e defi.
La guerre actuelle est une guerre des identites. Il ne suffit pas de refuser de voir la realite sous pretexte que ce serait s'orienter vers les guerres de religion qui seraient incontrolables. En fait, elles ne sont incontrolables que si elles ne sont pas analysees ni gerees. C'est le cas actuellement. Tout est pense en termes de forces militaires et de reglement par accord politiques. Or tous ceux-la qui ont ete passes n'ont jamais ete respectes car ils sont compris par la partie palestinienne seulement comme une phase tactique dans une strategie globale de destruction d'Israel. Et cette approche recoit l'accord implicite de l'Europe et, en partie, des USA. L'arriere-plan ideologique est que Israel a toujours tort dans ses revendications d'existence et qu'il n'y a qu'une morale : Israel doit ceder sa vie pour qu'on veuille bien lui accorder eventuellement une change de survivre. Or on sait que cette tactique est la mort assuree. Chacun le sait, aucun pays n'adopte cette politique et c'est cela qui est demande a Israel. Les slogans de "ce processus de paix" ne sont qu'un minable et mensonger trucage.
6e defi
Dans la derniere semaine, Israel vient de se faire insulter de facon ostentatoire par plusieurs officiels de plusieurs pays et elle s'est ecrasee. L'ambassadeur de France en Israel, dans la ligne de Raymond Barre apres l'attentat de Copernic avec ses français innocents, a fait le distinguo entre le mauvais terrorisme et le terrorisme different contre Israel qui s'explique par les conditions de vie des Palestiniens, les USA ont tente aussi de faire ce distinguo pour plaire aux Arabes, le Chel de la diplomatie de Grande Bretagne a enfonce le clou : Sharon selon lui est le cancer du Moyen-Orient, etc. Un gouvernement digne aurait renvoye purement et simplement les ambassadeurs. Israel a menace serieusement puis s'est abaisse a refuser un diner commun puis a accepte de boire totalement l'affront apres des excuses qui n'enlevent rien mais ajoutent l'avilissement d'Israel, montrant officiellement a tous comment on peut agir envers Israel.
7e defi (un pour chaque jour de la semaine)
Chaque pays engage dans ses conflits prend son identite et son histoire comme repere intangible, en Europe, aux USA, et les Palestiniens. En Israel, c'est en ce sens qu'a ete elu le gouvernement actuel mais, en fait, les choix ne sont pas bases sur l'identite et la verite de l'hisoire. On est reparti dans la tactique de Barak : on peut liquider à condition que l'ennemi nous assure notre securite. Et alors on veut bien discuter des zones minimales qui assureraient notre securite minimale. L'armee ne cesse de repeter que les plans proposes en ce sens sont impossibles a tenir mais il suffit que les USA froncent un sourcil et le chef du gouvernement annule tout frein qu'il avait place la veille ; le comportement est exactement celui de Barak sur ce point. Pourquoi ? Je n'ai pas encore compris, et ai toujours dit que seuls les historiens auront les clefs de ces retournements personnels.
8e defi.
Nous avons toujours l'espoir dans cette situation folle :
- le peuple israelien est le plus patient et le plus pacifique du monde et celui qui veille le plus a son unite mais il n'est jamais abuse quand il revient dans les urnes.
- il croit a sa terre, à son destin, a son avenir malgre tout cela.
- il n'abandonne pas sa trajectoire historique et son lien a la Torah a travers cette histoire.
- nous avons eu tout le long de la derniere annee des miracles continus qui soutiennent la foi du peuple et lui montre qu'Il est vivant et actif LE gardien d'Israel.
- le peuple continue a construire.
- le peuple revendique la justice sociale que les politiciens ne gerent nullement.
- un jour, les politiciens parleront a nouveau au nom du peuple.
- les Juifs vivant hors d'Israel commencent a comprendre la vulnerabilite d'Israel sans leur presence, et leur vulnerabilite dans leur pays de sejour. Il ne se passe plus de mois ou leurs dirigeants politiques leur font entendre qu'ils ne doivent pas se faire remarquer. Des rabbins de nombreuses communautes dans le monde incitent leurs fideles a penser concretement a partir en Israel pour leur securite ; dans diverses communautes aussi nous viennent les echos de notables juifs rappelant a l'ordre leurs rabbins et les menacant de leur couper les vivres s'ils continuent en ce sens. Ainsi, le debat sur le sens du peuple juif va devenir nessairement celui de tout le peuple en Israel et hors d'Israel.
A travers tout cela, nous avons cent scenarios eclaires par toute notre tradition et nous les etudions, nous ne faisons pas que regarder la TV ni lire les journaux.
Souccot c'est la royaute de Haqqadoche Baroukh Hou sur toute Sa creation. Elle n'est pas la propriete des hommes politiques. Nous sommes le peuple de la presence divine active sur une terre qui est la sienne, avec un projet d'histoire qui est le sien et ou Il a promis d'etre actif et present. Comme jamais, le peuple d'Israel y a cru et nous sommes ici sur la scene.
Confiants, determines, optimistes.
Bonnes fetes
Yehoshua Ra'hamim
Yerouchalayim



Bulletin 387 de Modia
23 septembre 2001 - 6 Tichri 5762
http://www.modia.org

Nouvelles d'Israel
Nombreux incidents palestiniens contre les habitations, les civils et les soldats israeliens. 
Tsahal declare que rien ne permet de dire qu'il y a une diminution des incidents.
Contrairement a cela, les politiciens dans l'entourage de Sharon declarent qu'il y a une diminution et que, si elle continue, cela permettra une rencontre Peres-Arafat ce soir.
En fait, c'est uniquement l'exigence americaine a laquelle se soumet brusquement Sharon qui produit ce changement des mots pour obtemperer a la rencontre. Le plus fidele allie des USA, ainsi que le nomme Bush, la Grande -Bretagne a fait dire par un de ses hauts membres du gouvernement que Bush va mettre Sharon "au pied" (terme utilise pour commander un chien et le rendre immobile et a terre)
http://www.jpost.com/Editions/2001/09/20/LatestNews/LatestNews.35064.html

Ben Eliezer et les ministres travaillistes sont favorables a la rencontre et Ben Eliezer a remis a Peres un document de travail avec Arafat prepare par Tsahal et qui demanderait l'arret des hostilites, l'arrestation des terroristes et la liquidation du dispositif terroriste ; en contrepartie, Israel serait liberal sur le plan economique envers les Palestiniens, on viserait a l'application des rapports Tenett et Mitchell et, s'il y a 7 jours de calme, puis 4 semaines de stabilisation, des conversations politiques commenceraient.
Sharon, pourtant, vient encore de declarer que Arafat est un menteur et qu'on ne peut lui faire aucune confiance. Il ne fait que reprendre les rapports de l'armee qui deconseille de façon formelle toute rencontre avec Arafat car Arafat n'a pas fait arreter les attentats ni les incidents, ce que Sharon posait comme conditions, il n'a pas arrête les terroristes et, qui plus est, il en a libere dernierement. Tsahal vient d'avertir egalement que de graves attentats terroristes sont imminents en Israel tant sur terre que sur mer et dans les airs.
Les ministres de la droite du gouvernement disent que le rapport de Tsahal contraint les ministres a le prendre en consideration. Les partis Ehoud ha leoumi et Israel Beitenou refusent cette rencontre ainsi que Shas. Ils disent que la rencontre donnerait a Arafat une carte d'entree mensongere au Club des organismes et pays luttant contre le terrorisme, et bloquerait Israel dans sa lutte. On prevoit donc une crise en conseil des ministres.

Yehoshua Ra'hamim
Yerouchalayim



Bulletin 386 de Modia
21 septembre 2001 - 4 Tichri 5762
http://www.modia.org

Un lecteur :
"Je n’ai rien trouve sur l’histoire et le jeune de Guedalia, et les pratiques du jeune".
Reponse : "erreur car allez a la page des fetes, a gauche sur la page d'accueil et vous aurez tout aussi sur les jeunes qui vont encore se produire ; voici l'adresse:
http://www.modia.org/etapes-vie/index.html
et, en plus, vous gagnerez a prendre l'habitude d'aller au moteur de recherche en haut de la page d'accueil à gauche ; voici l'adresse:
http://www.modia.org/etapes-vie/index.html

Un lecteur :
J'habite Paris, a quelle heure entre la fete de Kippour le soir ?
Reponse : allez toujours a la page Chabbate en page d'accueil, et vous trouvez les liens avec tous les horaires de Chabbate et des fetes, partout dans le monde.

Frequentation des synagogues
Un autre lecteur lance un appel pour ne pas avoir peur d'aller dans nos centres communautaires et synagogues, car la securite y est assuree serieusement et il ne faut pas collaborer aux intentions des mouvements terroristes dont le but est une victoire psychologique d'abord.

Paracha et Kippour
Ce 22 septembre est la paracha Vayelekh dont le commentaire est joint a celui de Nitsavim dans les themes. Approfondissez le. Et si vous l'avez deja fait, profitez-en pour vous preparer a ce que nous avons a vivre jusqu'a Kippour.
http://www.modia.org/infos/etudes/yom-kippour.html
Pendant Eloul, nous avons compris que notre techouva est necessaire mais elle est difficile sinon impossible : on ne change guere.
A Roche ha Chana, nous avons ete impressionne par le fait que nous reconnaissons notre impuissance et demandons donc au Createur d'agir envers notre faiblesse comme un pere.
Mais cela nous est assure, c'est pour cela que Roche ha Chana n'est pas le debut d'une nouvelle annee que l'on souhaite bonne mais c'est le retour a la Creation car le Createur, Lui, est present au rendez-vous pour renouveler le monde en bonte.
En face a face, nous DEVONS regulariser totalement nos deviations precises (argent, impots, injustices dans les relations, ecarts sexuels depuis le moindre regard jusqu'aux actes, negligence dans l'etude quotidienne a heure fixe, negligence dans les trois prieres et la mise des tefilines et dire le Chema, cachroute a la maison et a l'exterieur, negligences dans la qualite de la relation avec nos proches dans le couple, la famille, le travail, le voisinage). Alors la benediction divine qui nous est assuree pourra passer et Israel sera
- sauve
- source de benedictions pour tous les peuples. 

Soyons serieux : l'isolement d'Israel qui se reconstruit si vite, est simplement ce qui est decrit dans nos textes depuis la sortie d'Egypte ; les conflits virulents, affolants, y sont tous decrits pour nous y enseigner que c'est notre lot dans le monde tel qu'il est, mais aussi pour nous apprendre comme nous y comporter, comment ne pas deserter (hou !) du champ de bataille, comment etre stables dans la confiance avec Celui qui nous a eclaire d'avance et nous assure la bonne issue. Jamais aucune generation n'a ete si pres que nous de la realisation de toutes les promesses. Si nous tenons ce programme, alors nous y serons vite. N'allons pas chercher des diseurs de bonne aventure qui sondent les boules de cristal, les codes caches ou les interpretations fantaisistes de textes soit-disants esoteriques, tout est dit clairement dans notre Torah, comme l'indique le Rambane dans son Introduction a son commentaire. A nous de le recevoir dans l'etude aupres de ceux qui ont etudie ; ils existent, ils ont le devoir de transmettre.
Et pour ceux dont le coeur flanche cependant, allez voir la paracha Haazinou, message dernier de Moche, que nous devons etudier cette semaine jusqu'au Chabbate du 29 septembre. La est le coeur et le roc sur lequel nous appuyer. Et aussi le bonheur d'etre Juif. Tout est dans la Torah de Moche rabbenou, non pas dans celle de quiconque d'autre. Que tous ceux qui se sont egares en cherchant ailleurs reviennent vite, en ces jours, a leur tresor que tous nous envient derrire leur haine.
http://www.modia.org/tora/devarim/haazinou.html

Alors seulement, nous pouvons regarder l'actualite avec une ligne d'horizon, ne pas crainte les dingueries des politiciens dont leur ligne n'a rien a voir avec la Torah de notre peuple et qui puisent finalement ce qu'ils s'autorisent à la Maison Blanche quand le boss tape sur la table. 
N'oubliez jamais ces chiffres : loin de ces apparences des nouvelles, 17000 israeliens ayant foi dans l'avenir sont alles cette annee s'etablir avec leur famille dans les regions de Judee-Samarie pour garder et developper notre pays au prix des risques mais confiants que notre generation sera aussi courageuse que toutes les autres de notre histoire, aussi constructive et beaucoup plus proche de la realisation des promesses.
C'est pour cela que je ne vous donne pas de longues nouvelles dans ce bulletin mais elles sont en place secondaire sur le site a la rubrique actualite :
http://www.jpost.com/Editions/2001/09/20/LatestNews/LatestNews.35064.html
Seulement ceci :
- Les USA voient Israel comme un obstacle a leur plan :
http://www.jpost.com/Editions/2001/09/20/LatestNews/LatestNews.35082.html
- au haut niveau gouvernement en Grande-Bretagne, on definit aussi Sharon comme "un cancer dans la crise du Proche-Orient"
http://www.jpost.com/Editions/2001/09/20/LatestNews/LatestNews.35064.html
Ne nous etonnons pas, nous avons l'habitude de voir traiter ainsi le Juif, et nous avons beaucoup d'outils d'analyse par notre tradition pour comprendre ces attitudes, et les surmonter. Nous ne serons pas demolis. Ce qui les gene, c'est justement la force morale de notre peuple, de nos textes qu'ils ne peuvent dominer, aucun, qu'ils admirent. Nous avons seulement a les vivre. Et tous ensemble sans aucune peur les uns des autres.
Les autres decouvriront alors que nous leur apportons du bonheur. Cela viendra.
Voyez les psaumes sur le site, nous y avons tous les instruments pour bien reagir.
http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html
Et, chaque jour du mois de Tichri que nous venons de commencer, est sous l'egide des evenements importants qui s'y sont deroules dans notre histoire. Vous les trouvez sur cette page :
http://www.modia.org/priere/lespsaumes.html
Le calendrier precis des fetes de ce mois se trouve dans la rubrique Calendrier en page d'accueil.

Chabbate chalom
Yehoshua Ra'hamim
a Yerouchalayim



Bulletin 385 de Modia
20 septembre 2001 - 3 Tichri 5762
http://www.modia.org

Nouvelles significatives
1. Diverses
Une politique de zone tampon
http://fr.news.yahoo.com/010916/5/1tfp5.html

Le comble de la malhonnetete internationale : 
nommer Israel terroriste !!!
http://fr.news.yahoo.com/010917/1/1u4xa.html

La population fuit vers la frontiere chez les Talibans
http://fr.news.yahoo.com/010917/1/1u4re.html

Un document, emanant du ministere de la Justice 
americain, a revele que tous les terroristes 
qui avaient participe a l’attaque contre New York et Washington
etaient originaires du Moyen-Orient, affilies a 
l’organisation de Ben Laden mais aussi au Fatah d'Arafat (Aroutz7).

Le portrait de Ben Laden brandi pendant une 
manifestation à Gaza sous l'autorite d'Arafat
http://fr.news.yahoo.com/010915/5/1sf2p.html

2. Suites de l'attentat de New York
La bourse americaine reste assez stable en comparaison de la gravité réelle et psychologique des évévements (pres de 2 % de baisse)  et les financiers ne sont pas ebranles mais travaillent dur deja pour
rentabiliser divers projets de reconstruction et d'intervention economique. Le gouvernement americain aura fort a faire avec ces interets prives.
L'action en coup de poing americaine s'effrite au jour le jour au niveau du soutien global car 
- la Russie a pris ses distances,
- les Etats arabes cooperent mais rappellent
que l'Islam ne doit pas en souffrir et qu'il faut traiter egalement les sources du probleme dans le conflit arabo-israelien et qu'ils seront vigilants et reserves,
- les Americains eux-memes se disent partis pour une "infinie justice", selon le nom de l'opération mais leur lutte contre le terrorisme prend comme nobles partenaires les terroristes au nom Iran, Syrie et Arafat ; on est en pleine comédie.
Que se passera t'il donc si les Talibans ne livrent pas Bin Laden, dès que les Américains rapatrieront quelques morts (les autres fois, ils se sont repliés en débandade). Ils ne devraient pas oublier que l'URSS s'est ecroulee devant ses Talibans et que les Russes n'ont pas oublie cela.  Ce soir, les Talibans donneront leur décision.
Alors, première victoire facile, les Americains font pression sur Israel pour des concessions,
en taxant Arafat de partenaire rehabilité s'il coopere.
Sharon dit avoir averti les USA qu'Israel ne doit pas
payer pour cette issue et que Arafat est le Bin Laden
de la region. En fait, en donnant le feu vert à Péres, il cède aux Américains.

3. Interviews de Sharon au Jerusalem Post et a la TV.
Apparemment, il s'agit du rite de nouvelle annee juive.
En fait, c'est une action sur l'opinion israelienne 
en raison des pressions americaines et dans leur sens.
Au Jerusalem Post, l'interview est remarquable de
vide : j'ai plusieurs plans de rechange mais je ne
les dirai pas, il faut veiller a la securite. Je ne cederai pas
sur des zones de securite necessaires. 
Par contre, a la TV, peut-etre en raison de l'impact mauvais 
de l'autre interview, Sharon a ete direct.
Les liens avec les USA sont speciaux mais a chacun des 
deux de penser ce qu'il en veut.
Il prepare l'opinion : je veux arriver a un accord de facon
equilibree, et je le prepare, pret a toutes les eventualites,
nous offrons a Arafat l'accession à un Etat (le mot est dit,
medina atidite) et Arafat prefere encore une mafia terroriste.
L'action de Peres qu'il autorise se comprend donc : sous
couvert de parler uniquement de cessez-le-feu, Sharon
envoie a Arafat le message qu'il aurait fort a gagner
car Sharon est pret (termes sur lesquels il revient sans cesse)
"a des concessions douloureuses". Les Americains exercent une
forte pression en ce sens et Sharon leur rend compte de
sa bonne volonte dans leur ligne politique et de la lenteur
d'Arafat.
Au passage il a griffe Bibi : je ne connais ni ses intentions 
ni son programme. Preuve qu'il ne le quitte pas du regard.
Il a termine en parlant de la responsbilite qu'il ressent
sur ses epaules d'assumer la securite pour le peuple
et pour l'ensemble des Juifs et lance un appel a la alyah.
Divers groupes palestiniens ont fait savoir que meme si
Arafat demande une reduction des attaques (et non un cessez-le feu)
comme il semble depuis deux jours, ils ne sont pas concernes.
Satisfait, Powell vient de benir Sharon et Arafat
pour la reduction progressive des violences.
Ce qui a manque le plus dans ces interviews, c'est
que le conflit et les solutions ne sont pas situees dans
l'histoire du peuple mais sont reduits a de la politique.
Cela, a l'heure, ou a juste titre les Palestiniens se situent
dans une vision large historique, arabe et islamique.
L'arme de cette guerre est l'identite et nos dirigeants n'en
semblent pas conscients et continuent a parler uniquement
de force militaire, de renseignement, de negociations et 
de concession. C'est le modele des guerres anciennes.
Ce qui vient de se produire a New York montre qu'on est
loin de ces modeles. De plus, la alyah n'est pas qu'un fait
numerique et le peuple qui peine ne joue pas a la politique
mais persiste en raison de ses fidelites. 
Il est dommage que ces valeurs aient ete absentes.
Le jeu sera encore plus aise pour les partis religieux orthodoxes
de s'affirmer en dehors de la vision d'Israel qu'ont ces
politiciens laics. Une perte sur tous les plans.
Il y a encore beaucoup a faire dans l'analyse et la communication
pour que nous soyions a la hauteur du defi que nous pose ce conflit.
Heureusement, la majorite du peuple reflechit sur les textes
et la priere en ce mois de Tichri.  Cela est aussi la realite.
L'autre realite vraie, est que Peres fait savoir que demain 
il rencontrera Arafat tres probablement. Mais aussi que
plusieurs attentats contre les soldats ou la population
viennent de se derouler par explosif et on fait des blesses.
Les mots ne changent pas la realite.




Voir ici les pages précédentes