Modia
Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés du site
Nous écrire
 

Merci pour Israël

Merci pour cette année !


Voir aussi : Voir Israël, c'est vivre, Liens et photos, Etude brève


Plus
qu'une longue étude,
plus qu'un article :
un simple poème
de coeur à coeur.


Merci de la santé que Tu nous donnes.
Merci de ce monde que tu ordonnes encore en cette aurore
pour nous montrer que Tu n'abandonnes pas Ton projet.
Merci de nous donner en pure gratuité
de vivre sur Ta terre, à Jérusalem, près de Ta montagne respectée,
et d'y être, nous, les fleurs de tous les espoirs
des siècles et millénaires qui nous ont précédés,
et les bons fruits des fautes et des erreurs et des exils égarés,
et, surtout, des vies sacrifiées et des si longues fidélités.
Donne-nous à chacun d'en être conscients, éveillés,
et de ne pas dormir à l'heure où Tu réunis notre famille dispersée.
Donne-nous de ne pas trahir une lettre de Ta Torah,
ni cette terre qui est seulement à Toi,
ni un seul être parmi Tes enfants différents,
ni une bénédiction à Te dire en chaque instant,
ni une mitsva à respecter, ni une heure d'étude à préserver,
ni un geste de bonté pour l'éprouvé,
ni une bonté vraie envers celui qui s'égare et va tomber,
ni une prière pour ceux qui portent la responsabilité
de la recherche de Ta paix, dehors et entre nous,
ni une heure de présence sur Ta terre ouverte et offerte à qui T'aime.
Donne-nous à chacun et à nous tous ensemble
de choisir le regard et les mots qui disent Ta beauté,
Ta bonté, l'idéal et l'espoir, l'amitié et la solidarité,
la construction et l'enthousiasme, le bonheur et Ta louange ;
et de refuser envers chacun et encore chacun d'entre nous,
le cynisme et la dérision, la critique destructrice,
la dissension, la division et le profit de mensonge,
l'oubli que nous sommes ensemble une seule respiration.
Donne-nous d'être sensibles aux oubliés de Ton peuple,
aux femmes humiliés ou frappées, à nos prisonniers,
et de partager entre nous simplement sans discuter.
Et si nous allions l'oublier,
rappelle-nous le prix que les autres ont payé,
pour arriver à ce qui, devant nous, est ainsi disposé,
gratuitement, par l'effet de Ta seule bonté.
Donne-nous à chacun d'être le maillon exigé par Ta fidélité.
Apprends-nous à faire un seul bouquet
des heureux, des Sages, des agités, des fatigués et des distraits.
Ce bouquet, je Te l'offre,
et je Te le donnerai chaque jour, chaque année.


Pr Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour (Dipour, en hébreu)

Ici, mes photos d'amour d'Israël


© Copyright