L'histoire du peuple juif, hier et aujourd'hui

par l'historienne Rina Neher

par Yehoshua Ra'hamim Dufour
http://www.modia.org
Page d'accueil

Pour apprendre l'histoire du judaïsme, selon les critères scientifiques, et en le comprenant et respectant, de façon claire et permettant de s'en souvenir, dans le lien au présent, des présentations et des documents, dans une lecture agréable et très pédagogique,

découvrez et lisez l'oeuvre de Rina Neher.

Plaçons en exergue de toute son oeuvre, cette phrase de l'éminent maître du judaïsme français contemporain, son époux zal le Rav André Neher :
"Israël est le seul peuple à avoir traversé l'histoire
sans solution de continuité,
sans conversion, sans mutation.
Il possède à lui seul, cette vertu unique... de l'ancien qui revit,
sans brisure, ni altération, dans le nouveau".

Rina Neher est décédée après une vie merveilleusement bien remplie dans l'amour et dans le service de tout le peuple d'Israël, le Vendredi 30 décembre 2005, 30 Kislev 5766. Son souvenir est bénédiction. que son âme aille d'élévation en élévation, en compagnie de son époux André Neher, également inégalable dans les mêmes qualités.

Les livres de Rina Neher sont nécessaires dans toute bibliothèque juive sérieuse, familiale ou de communauté, pour permettre la connaissance réelle du judaïsme. Car il n'y a pas de judaïsme sans son histoire, la soirée du Séder de Pessa'h en est la preuve.

Voici une photo de l'auteur en compagnie de son mari, le Professeur et Rav André Neher à qui une autre page est consacrée sur Modia, leur collaboration a été de qualité musicale pour le judaïsme, Israël, l'éducation et Jérusalem.

Voici la présentation de ces livres, selon l'ordre des époques, avec les indications d'éditeur pour que vous puissiez vous les procurer :


Les grandes fresques indispensables pour comprendre

1. Histoire biblique du peuple d'Israël (en collaboration avec André Neher). Réédition, Paris, Adrien Maisonneuve, 1996.

2. Jérusalem, trois millénaires d'histoire. Paris, Albin Michel, coll. Présences du judaïsme, 1997.

3. Jérusalem, depuis l'époque du roi David jusqu'en 1948, choix d'études et de documents. Jérusalem, Akadémone, 1987.

4. Histoire du Yichouv. La présence juive en Erets Israël du 1e au 19e siècle, choix d'études et de documents. Jérusalem, Akadémone, 1984.

Le judaïsme à des époques particulières

5. Le judaïsme dans le monde romain. Paris, Fondation Séfer, 1959.

6. Histoire d'Erets Israël, médiévale, moderne et contemporaine. dans Encyclorama d'Israël, vol I et II, Jérusalem, 1884-86.

7. Histoire juive, faits et documents de la Renaissance à nos jours. 4 volumes, Paris, Klincksieck, 1971-74.

8. Documents inédits sur l'entrée des Juifs dans la société française (1750-1850), Tel-Aviv, Diaspora Resarch Institute, 1977.

9. Histoire juive de la Révolution à l'Etat d'Israel. Paris, Seuil, 2002.

L'Israël moderne

10. La déclaration Balfour: 1917, un foyer national juif en Palestine. Paris, Julliard, 1969.

11. Feu vert à Israël, l'époque décisive de la déclaration Balfour, Bruxelles, Louis Musin-Cirel, 1983.

L'Israël contemporain, explication des noms des rues de Jérusalem

12. Une rue, un nom, la mémoire d'Israël. Jérusalem, Erez, 1997.

 

Présentation du dernier livre : La vie juive en Terre sainte

Comment vivaient les Juifs en Terre sainte pendant les quatre siècles de la domination ottomane (1517-1918) ? En s'appuyant sur une abondante documentation, Renée Neher-Bernheim fait resurgir ce monde composite où se mêlent ashkénazes et séfarades, assaillis de problèmes mais témoignant en même temps d'une grande vitalité. Elle nous fait découvrir aussi bien l'âge d'or de Safed que les relations avec un pouvoir turc qui s'effrite lentement, ou encore les diverses facettes de la vie religieuse.

De la conquête ottomane à la Première Guerre mondiale, ce livre retrace des affrontements politiques à l'échelle de l'Europe et de l'Asie. Il évoque l'arrivée constante de nouveaux immigrants, la vie au jour le jour des communautés, la précarité de leur existence comme la permanence de leurs rêves, leur attachement à la terre ancestrale et leur ouverture sur le monde. Il raconte également des destins qui sont autant de romans, comme ceux de Dona Gracia Mendès et Joseph Nassi, du faux messie Sabbataï Tsevi, de Moïse Montefiore, et de bien d'autres...

Qui est Rina Neher-Bernheim ?

On le voit, elle est historienne. Mais elle fut parallèlement avec son époux une animatrice et une pédagogue du judaïsme français. Pendant la seconde guerre mondiale, elle se montra active pour le sauvetage des Juifs. A Strasbourg, elle fut sur la brêche avec son mari pour organiser l'accueil des Juifs venant d'Afrique du Nord, bien avant l'exode massif et ils furent des organisateurs et animateurs de la communauté. Par leur oeuvre commune, ils ont contribué grandement à la reconstruction de la communauté juive de France décimée par la Choa, en y apportant la structure et le contenu d'animation intellectuelle. Depuis leur montée à Jérusalem, où ils enseignèrent à l'Université, elle continua à assurer la formation historique des cadres pédagogiques de cette communauté et elle est toujours un des pôles d'accueil et de rencontre de ceux, spécialement les jeunes, qui viennent étudier à Jérusalem et se préparent à faire leur alyah.

Elle a également écrit des contes pour enfants et un remarquable condensé de l'histoire juive de l'époque romaine à la Révolution française pour les enfants qui s'adresse autant aux jeunes et à ceux qui ignorent tout en ce domaine :

J'apprends l'histoire juive, Paris, Editions Lichma, 2002.

 

Reportez-vous ici à la page "André Neher", sur sa vie, son oeuvre et sa bibliographie, également indispensable.

 

 
© Copyright
Dufour