c 
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
Livre d'or

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah,
comme on doit le faire.
La Torah n'est pas que la cachroute, ni l'étude,
c'est aussi construire une société juive selon les valeurs de la Torah.
Ceci n'est donc pas de la politique, concept non-juif.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright

http://www.modia.org





1. Le gouvernement et l'opposition en préparation

2. RESULTATS DES SONDAGES ET DE L'ELECTION!

3. PRÉCISIONS IMPORTANTES POUR COMPRENDRE L ETAT D ISRAEL, LA KNESSET ET LES ELECTIONS


1. Le gouvernement et l'opposition en préparation

Actuellement,  un gouvernement probable serait composé de 4 tendances et de 64 députés assurant la majorité de 60/120:

1. Le Likoud (27 députés) : son probable futur Premier ministre (Bibi) a assuré qu'il ne donnerait pas le Golan, ne diviserait pas Jérusalem, ne négocierait pas avec le Hamas et l'anéantirait et ne permettrait plus les tirs contre Israël
2. Israël Beiténou, de Lieberman (15 députés) est vu par tous comme celui qui décidera du Premier ministre en lui accordant son mandat. Il est plus déterminé que le Likoud dans le programme précédent et exigera de tout citoyen  -donc des Arabes israéliens qui sont de plus en plus noyautés par le Hamas et d'accord avec lui- un serment de fidélité mais il veut aussi le mariage civil, l'autorisation de la viande de porc, des conversions faciles pour les non Juifs originaires de Russie, point sur lesquels la tendance suivante religieuse intégriste ne transigera pas.
3. Les partis religieux 'haridim (dits ultra-orthodoxes): le parti sépharade Shas (11 députés) et le parti Judaïsme Unité de la Torah (4 députés) d'accord pour le financement de leurs yeshivotes au même titre que les autres enseignements financés par l'Etat mais sans accepter les programmes minimaux non religieux (mathématiques, par exemple) et refusant la division de Jérusalem mais accommodant s'ils obtiennent d'autres financements.
4. Les partis du sionisme religieux qui remontent: ensemble 7 députés dont 4 pour l'Union nationale et 3 pour la Maison juive. Leur programme est celui du sionisme religieux: refus de toute cession de la terre d'Israël, éducation juive pour tous mais moderne également,  caractère juif de l'Etat. Ce sous-groupe essaie aussi de créer une mini-coalition interne dans le gouvernement de Bibi par la réunion de leur tendance avec les partis religieux 'haridim, et il est probable que Bibi n'acceptera pas ces manipulations internes.

Actuellement,  une opposition probable serait composé de 2 tendances et de 56 députés  n'assurant aucune majorité de 60/120:

Le bloc  de gauche composé de deux partis:
1. Kadima (28 députés) et Avoda, les travaillistes (13 députés) qui sont exactement le programme de gouvernement actuel sur tous les points. Il faut savoir que si tout le pays avait voté pour eux comme la ville de Sdérote qui vit depuis des années sous les tirs du Hamas sous leur gouvernement Kadima, ils n'auraient reçu que 12%
des voix.

2. Les 4 partis collaborant directement avec la politique palestinienne: le parti de l'Unité arabe (5 députés) et Balad (3 députés) et Hadach (4 députés) à tendance communiste et le parti Mérets (3 députés) qui a construit la politique d'Oslo avec Beilin et Péres l'actuel Président de l'Etat, tout cela ayant été le moteur puissant de désintégration de l'Etat, de 1000 morts israéliens. Actuellement, le ras le bol du pays envers ces moteurs pro-palestiniens a conduit le parti exemplaire Mérets du sommet à l'élimination presque totale de la carte nationale. Mais, dans les réactions sur les ondes, ils persévèrent: pour eux, c'est le peuple qui n'est pas assez intelligent et ne comprend pas et a tort.

Donc...


Donc, en fait, seule la défaillance du parti Israël Béiténou de la coalition de Bibi pourrait assurer à Livni un total, nécessaire et de 71 députés. Livni essaie mais on ne comprendrait pas comment l'ultra nationaliste Lieberman pourrait s'allier aux 4 partis pro Hamas. Elle souhaiterait alors attirer Shas, cela n'est pas impossible car il y a quelque temps Shas était d'accord à condition que Livni paie cher financièrement pour les familles nombreuses ayant des enfants en yéchivote. Elle a refusé et nommé cela de la corruption; et Shas a promis et confirmé qu'il ne lacherait pas Bibi. Donc, actuellement, on ne voit pas comment Livni pourrait constituer un gouvernement. Et seul Bibi Netanyahou a des chances d'y réussir. Mais toutes les trahisons des paroles et des programmes ont été possibles depuis quelques années dans la politique israélienne et le parti Kadima n'a été constitué que de personnes de partis opposés reniant tous leurs programmes pour capter le pouvoir. Donc... tout est possible.


Une autre solution serait une rotation combinée par ces deux blocs. L'idée est belle sur le papier et envers l'idée de coopération mais ce serait remettre des questions aussi essentielles que la division ou non du pays ou l'avancée du Hamas dont le plan iranien est clairement et officiellement la destruction de l'Etat juif et de ses habitants.

Une autre solution que Bibi proposerait aussi serait une presque union nationale en faisant entrer le parti Kadima et le parti Avoda dans la coalition sous sa direction. Bien entendu, ces deux partis seront tentés pour avoir des portefeuilles, avec ou sans rotation dans ces portefeuilles, mais alors on retomberait dans une salade au niveau des programmes et des convictions et des promesses électorales contradictoires. Le peuple que l'on a consulté sur des programmes différents  serait en choc. Là encore, tout est possible.

Le dilemne est sérieux pour celui qui doit inviter l'un des deux leaders (Livni ou Bibi) à former le gouvernement: le Président de l'Etat. Il a la liberté de choix, peut donner au candidat quelques semaines pour réussir son essai avant de proposer à un autre. On entre dans la politique politicienne. Les opinions pro-Meretz de Péres qu'il promeut internationalement comme s'il était le Chef de gouvernement n'ont heureusement aucun pouvoir  pour constituer le gouvernement. Il essaiera peut-être d'influencer mais cette  tactique n'aura guère de pouvoir.

Retournons au psaume 21. Avec confiance, comme j'ai tenté de le mettre en valeur sur la belle page sur ces jours bénis en Israël.

 

 



2. RESULTATS DES SONDAGES ET DE L'ELECTION!

Résultats sur 100%.

Important: allez voir la belle page de Jérusalem en ce jour béni!

LES RESULTATS, LES SONDAGES ET LEUR FIABILITE

PARTIS A LA KNESSET 3 DERNIERS SONDAGES avant le vote

RESULTATS
progressifs du dépouillement du scrutin (actuellement selon les medias et non officiellement) à 23h30

ECARTS
LIKOUD 12

26-28-30   +++

Echec des sondages

27 mandats. Déception pour Bibi qui n'a pas décolé comme prévu par les sondages dans la confiance des votants et la campagne fut très dure contre lui avec comme argument cruel une non-fiabilité dans sa parole. Il affirme cependant qu'il sera le seul Chef de gouvernement sans rotation. Car il pourra former une coalition de 65 députés sur 120  au lieu de 55 pour Livni de Kadima. Mais il sera dépendant de Lieberman (Israel Beitenou) et de Shas. -1
mais...
KADIMA 29 21-23-24   -
Echec net des sondages
28 mandats. En tête, mais la formation du prochain gouvernement est remise par le Président de l'Etat, Péres, à celui qui a le plus de chance à réussir à former une coalition et non pas au parti en tête. On ira peut-être vers une alternance. Le Président fera des consultations préliminaires avant d'inviter au poste de Premier ministre. +1
mais...
ISRAEL BEITENOU 11

18   +

Echec net des sondages

15 Echec net par rapport aux prévisions. Mais son rôle sera capital pour celui qui réussira à former grâce à lui le gouvernement de coalition.  
TRAVAILLISTES 19

14-15-17   -

Imprécision des sondages

13 Echec très net. La dégringolade. Donc, perte de l'idéologie de la gauche pro-concessions territoriales dans le public.  
SHAS 12 10   - 11 En faiblesse relative, peut-être en fonction de ses attaques très virulentes. Shas a déjà assuré Bibi qu'elle veut faire la coalition avec lui; important et presque assurant le succès de Bibi. Qui devra payer pour cela selon la tradition de Shas.  
PARTIS ARABES 10 9    -
Echec des sondages
11 En montée  
MERETZ 5 6    +
Echec net des sondages
3 En chute libre. C'était l'extrême gauche devenu inexistant mais c'est le parti qui comprend la majorité des journalistes de la grande presse parlée et écrite et des élites culturelles autoproclamées qui attaquent Israël à l'étranger et reçoivent pour cela des Prix de toutes sortes.  
YAHADOUT HA TORAH 6 6   = 5 En faiblesse  
SIONISTES RELIGIEUX PNR 3

3   =

Echec net des sondages

7 En montée nette. Semblent  avoir pris au Likoud ce qui lui manque, par non confiance en Bibi sur la maintenance du territoire.  
RETRAITES 7 1   -- 0  La chute et la disparition  

Autres: Meimad (le parti du Rav Melkior qui s'allia à des verts a un mandat ou zéro).  Les exclus (tous les verts et une multitude de 20 petits partis).

Conclusions:
- avec 65 mandats sur 120, la majorité de droite à la Knesset et donc l'échec de la coalition de gauche est le résultat de la conduite absurde de la guerre par Olmert-Livni-Barak après des années où ils ont laissé le peuple être bombardé sans répliquer, et finalement la fuite de Gaza sans avoir atteint leurs objectifs. Cette majorité a tout fait pour renforcer le Hamas et, ainsi, ne pas avancer vers la paix. La majorité du peuple n'a plus voulu de cette ligne et politique.
Le grand résultat de ce gachis est double:
1. l'installation de l'Iran par le Hamas à Gaza et leur volonté de destruction d'Israël,
2. deux camps maintenant en face à face agressif: Hamas et Israël. Et le Hamas est dopé dans sa lutte mortifère par la nouvelle tendance de droite en Israël et par les promesses de Bibi de ne plus continuer les concessions.
Personnellement, Livni a obtenu un grand succès, probablement par ce que les mouvements féministes l'ont soutenue.
Si Livni et Bibi ne marchent pas ensemble, on va avec Livni et Avoda vers des oppositions peu fructueuses et agressives.
Bibi a tenté d'éliminer la tendance de droite à l'intérieur du parti Likoud par des mesures autoritaires très dures et il a reçu cette tendance dans sa coalition, bien plus fortement avec Lieberman et il ne pourra certainement pas le contrôler . C'est un échec psychologique de plus pour Bibi qui s'est affaibli par soi-même à l'avance et dans le parti et dans  la Knesset alors qu'il avait beaucoup plus de cartes au départ. Mais c'est lui, habituel.

- Au parti travailliste, c'est l'échec de Barak, le ministre de la Défense qui, une fois de plus, a montré son incompétence et dans la guerre et en politique.


N'oublions pas que dans l'élection précédente en 2006, les sondages s'étaient trompés gravement pour quelques résultats majeurs envers certains partis (très curieux): les sondages répétés donnaient entre 34 et 36 sièges à Kadima, le parti du pouvoir et il n'en a eu que 29. On peut donc parler d'une véritable non fiabilité, intentionnelle ou pas 7. Et les partis arabes se voyaient attribuer 7 sièges dans les sondages répétés et ils en ont eu 9.
Conclusion:  totale non fiabilité pour faire à partir d'eux une prévision.

N'oublions pas non plus le contexte international  de cette élection: lisez cet article sur la nouvelle politique américaine (lien).


Psaume 21 pour le Chef de l'Etat juif: (et commentaire, ici)

1 Au chef des chantres. Psaume de David.
2 Hachém, le roi se réjouit de Ta puissance; par Ton secours, comme éclate son allégresse !
3 Tu lui as accordé le désir de son cœur; le souhait sorti de ses lèvres, tu ne l’as pas repoussé.
4 Oui, Tu es venu à lui avec des bénédictions de bonheur, Tu as posé sur sa tête une couronne d’or fin.
5 Il T'a demandé le don de la vie: Tu le lui as octroyé; ce sont de longs jours se suivant sans fin.
6 Grande est sa gloire, grâce à Ton appui; Tu lui as prodigué splendeur et magnificence.
7 Oui, Tu as fait de lui à jamais une source de bénédictions; par Ta présence, Tu l’as mis au comble de la joie.
8 C’est que le roi a confiance en Hachém, et, par la bienveillance du Très-Haut, il ne chancelle pas.
9 Ta main atteindra tous tes ennemis, Ta droite atteindra ceux qui Te haïssent.
10 A l’heure de ta colère, Tu les traiteras tel un four ardent; Hachém les anéantira dans son courroux, et le feu les dévorera.
11 Tu feras disparaître leurs rejetons de la terre, et leur postérité du milieu des hommes.
12 Car ils ont machiné le mal contre Toi, ils ont conçu des desseins perfides, mais ont été frappés d’impuissance.
13 Certes, Tu les réduiras à tourner le dos: avec les cordes de Ton arc Tu viseras leur face.
14 Lève-toi, Hachém, dans Ta force; nous chanterons, nous célébrerons Ta puissance
.


2. Quelques précisions neutres et utiles sur les élections:


(Photo de l'auteur, veille de Toubi Chevate, à Jérusalem)

La première, voici comment je vois le peuple d'Israël dans cette fleur vue ce matin à Jérusalem, oeuvre de la Création divine constante: une unité chaleureuse, unité d'interdépendance vitable et indissociable, sans exclure personne mais avec toute la primauté du centre et la convergence de tous autour de Jérusalem source de la bénédiction découlant de la Présence divine. Et cela représente aussi toute la Création... à venir. Et le noir autour ne fait que mieux affirmer la beauté et la bonté et l'amour et la fraternité et la justice et la louange de tout cela. Et, jamais, tous les  diviseurs politiques du peuple ou des sectes religieuses ou idéologiques ne parviendront jamais à changer cet ensemble vital. Nous n'accepteront JAMAIS de nous diviser en "miflagotes" (divisions), en "partis", en riches et en pauvres manquant d'éducation, de pain, de quoi élever et éduquer les enfants.

- Combien de voix faut-il pour qu'un parti obtienne au minimal le droit d'avoir un député (donc avec ma voix)? 60000 environ sinon ce parti est exclu des résultats. Si une voix manque (la vôtre, par exemple), votre parti favori n'aura aucun élu. Cela fait environ 2% du nombre potentiel de votants. Il y a cette année 5.278.985 votants potentiels qui choisiront  par scrutin de liste à l'échelon national 120 députés. Il n'y a pas de représentation régionale ni d'élection régionale. A l'élection précédente, un député valait 24619 voix valables.Cette année, il  y a 264.363 votants potentiels de plus qu'au vote précédent.
- Y a t'il en Israël de telles exclusions après le vote envers des partis qui se sont présentés aux électeurs?
Bien entendu: aux dernières élections par exemple, 19 "petits partis" ont ainsi été exclus non pas parce qu'ils n'ont pas de valeur mais parce que ces partis étaient en dessous du seuil des 60000 voix.
- Quels furent ces partis, pour que je ne disperse pas ma voix sur eux ou, au contraire, pour que je les soutienne et qu'ils apparaissent enfin à la Knesset?
Ce fut surtout le cas des partis verts dispersés en deux et qui auraient eu un député s'ils s'étaient unis: en effets, ils ont reçu 47595 et 40375 voix. De même un parti sioniste (le Front juif national) a perdu à sa cause d'augmenter les députés de son idéologie car il leur a enlevé 24824 voix. Ensuite, de nombreux petits partis, ou des anciens grands partis qui ne se sont plus renouvelés et on perdu leur audience comme Chinouï 4675 voix ou le Hérout 2387 ou Tsomet 1342.
- Je voudrais encore créer un petit parti et me présenter! Il est trop tard et il y en a comme cela qui n'ont pas peur du ridicule. Ainsi le petit parti "Leader" (mais oui!) n'avait récolté que 580 voix.
- Quel nombre de voix de votants furent ainsi perdus? 182688. Ensemble ils auraient eu des députés ou auraient fait virer la majorité dans d'autres sens.
- Quel est le pourcentage habituel de votants en Israël? Le public esttrès sensible aux événements d'insécurité mais aussi à la non valeur des politiciens et cela influe beaucoup sur la participation qui a varié de 62,3% au minimum en 2001 et a atteint un maximum de 86,9%. Cette année, la menace de ennemis est grande, et également l'incompétence, le mensonge et la corruption des politiciens et gouvernants: il y a donc des facteurs contradictoires de vote ou d'abstention.
- Y a t'il un site officiel des élections en Israël où je pourrais apprendre d'avantage sur tout cela?  Oui, il est en anglais, voici son adresse de site:
http://www.knesset.gov.il/elections17/eng/cec/CecIndex_eng.htm
et vous trouverez là la liste des partis, les noms de principaux candidats pour chaque parti, et le lien avec leur site  de leur liste.

- Pour mieux comprendre ce qu'est la Knesset voyez son site: http://www.knesset.gov.il/main/eng/home.asp

- La Knesset fut fondée le 14 février 1949, c'est une assemblée unique (pas de Sénat) avec 120 députés élus pour 4 ans mais le Président de l'Etat peut la dissoudre à la demande du Premier ministre. La Knesset peut censurer le gouvernement. Il n'y a qu'une seule circonscription nationale et sans circonscriptions régionales.

La Knesset vote les lois, le budget, élit le Président de l'Etat et son Contrôleur et peut censurer le gouvernement.
L'Etat d'Israël a des lois fondamentales: site ici. Jérusalem pour capitale contrairement au mensonge illégal des nations qui déclarent stupidement que la capitale est Tel Aviv.

La Loi de Jérusalem est l'une des Lois fondamentales d'Israël. Adoptée le 13 décembre 1980 par la Knesset, elle proclame Jérusalem « une et indivisible » comme la capitale de l'État d'Israël. Sous domination jordanienne de 1948 à 1967, la conquête de Jérusalem-Est à l'issue de la guerre des six jours déclanchée par une attaque des nations arabes a permis, selon ce que prescrit le droit international reconnu par toutes les nations, aux Israéliens de réunifier de facto la ville, de même que, à la suite de l'attaque nazie, de nombreux territoires allemands ou annexés par eux dans l'histoire ont été remis aux autres nations environnantes. Donc, le problème dit de Jérusalem Est est un faux et mensonger problème, en raison même du droit international, moralité de toutes les nations. Donc, la résolution 478 du Conseil de sécurité des Nations unies qui demande l'annulation juridique de cette loi est un mensonge pur et simple et une illégalité clairement consciente mais les Juifs eux-mêmes, probablement encore sous la psychologie de dépendance qui fut la leur pendant des siècles ne situent pas ce problème sur sa base réelle et en font un simple problème d'idéologie et les mouvements de collaboration à l'ennemi qui se dénomment pacifistes, falsifient cette réalité juridique qu'ils connaissent parfaitement, cela dans une identification pathologique à l'ennemi.

La Loi de Jérusalem traite également :

* du lieu des institutions israéliennes dans la ville de Jérusalem
* des lieux saints de la ville et des droits des membres de toutes les religions
* du développement de la ville.


La loi nationale du retour qui date de 1950 et déclare que tout Ju
if a le droit d'immigrer en Israël, à certaines conditions que voici:

article 2. a) L’immigration se fera avec un visa d’immigrant.
2. b) Un visa d’immigrant sera délivré à tout Juif qui aura exprimé le désir de s’établir en Israël, à moins que le ministre de l'immigration soit convaincu que le candidat :

1) mène des activités dirigées contre le peuple juif ; ou

2) risque de porter atteinte à la salubrité publique ou à la sécurité de l’État.

3. a) Un Juif qui vient en Israël et manifeste ensuite le désir de s’établir peut, alors qu’il se trouve encore en Israël, recevoir un certificat d’immigrant.
3. b) Les exceptions précisées au paragraphe 2. b) s’appliqueront également à la délivrance d’un certificat d’immigrant, mais une personne ne sera pas considérée comme mettant en danger la santé publique du fait d’une maladie contractée après son arrivée en Israël.

4. Tout Juif qui a immigré dans ce pays avant l’entrée en vigueur de cette loi, et tout Juif né dans ce pays que ce soit avant ou après l’entrée en vigueur de cette loi, sera considérée être une personne venue dans ce pays au terme de cette loi.

5. Le ministre de l’intérieur est chargé de l’application de cette loi et pourra prendre toute ordonnance pour son application et pour l’octroi de visas et de certificats d’immigration aux mineurs jusqu’à l’âge de 18 ans.[1] »

6. Ici, le texte complet de toutes les lois fondamentales de l'Etat d'Israël.




Dans cette semaine qui précède l'élection, situons-nous de façon juive réussie:
notre "élection" c'est celle que les nations nomment celle du "peuple élu", choisi pour se situer au milieu des autres nations dans le rôle parfait de diffuseur de la bénédiction répandue dans la Création. Et rien d'autre. Les nations le savent:

- elles nous reconnaissent l'apport historique de la libération des esclavages d'Egypte (ne retombons pas dans les esclavages de la modernité ni des dépendances aux grands empires qui veulent phagocyter les autres peuples par leurs culture ou par l'argent ou par la force des medias ou par leur religion).
- elles nous reconnaissent l'apport de la morale des dix commandements et de la vraie justice et placent souvent l'image de Moïse avec les tables de la loi divine sur les frontons de leurs palais de justice.
(Dégageons-nous des dirigeants corrompus et corrompant, et n'installant pas la justice entre les frères  ni envers l'étranger qui est parmi nous).
- elles nous reconnaissent le don de la Torah au Sinaï
(soyons ce peuple qui se maintient au niveau de la véritable spiritualité, de la véritable intelligence et arrêtons de nous placer simplement en héritier brillant qui ne recherche mondialement que l'influence par la réussite seule de l'argent et où nous ne méritons alors par les peuples frustrés que des attaques cruelles, tout cela étant déjà écrit dans la Torah comme avertissement).
- elles nous reconnaissent une centralité, celle du peuple divers en ses composantes mais unies dans un désert autour des valeurs de la divinité créatrice et gardant cela sur la terre de la sainteté.
(Faisons de Jérusalem et de notre habitation sur la terre d'Israël la démonstration de cette unité sainte, de cette fraternité, de cette ouverture aux peuples pour le partage de la bénédiction divine).
- elles nous reconnaissent l'histoire d'Esther, le salut unique parmi tous les peuples nous venant du lien de sainteté avec les dirigeants de l'Iran, l'union avec eux qui nous ordonnent de "monter à Jérusalem" comme cela est décrit dans le livre d'Esther et dans la dernière page de la Bible, le Tanakh.
(Nous devons donc retrouver le sens actuel de cet enseignement, redonner à l'Iran son rôle splendide et unique parmi tous les peuples, reconnaître son rôle dans l'enseignement de retour à Jérusalem pour y vivre dans la sainteté, et réaliser mondialement ce retour des Juifs sur la terre de Jérusalem ordonné par le dirigeant de l'Iran et inscrit pour toujours dans la dernière page de la Bible, la lire, la connaître par coeur et la réaliser).

C'est seulement dans ce contexte global que nous avons à choisir nos dirigeants leur programme et leur programme est inscrit et définit clairement par le roi David dans le psaume 21:
"Ki téchitéhou vérakhote laâd, té'hadéhou vésim'ha éte-panéikha":
"C'est sûr, Tu as fait qu'il soit, lui, totalement bénédictions indéfiniment.
Tu l'as fait entrer avec joie devant Ta face". Le dirigeant d'Israël doit être un Juif qui se place devant le Créateur, essaie de s'y maintenir et a comme programme de diffuser sans cesse les bénédictions dans le peuple par la justice et la fraternité et l'éducation, et qui puise sa légitimité de cela dans la bénédiction d'En-haut et non des combines et combats et haines. Il n'est nullement dit qu'il doit être un rabbin, c'est-à-dire un enseignant de la Torah car la Torah reconnaît clairement la séparation des pouvoirs.

Conclusions de campagne électorale pour le bien d'israël:
1. Réciter et étudier les psaumes 21 et 102
2. Lire et méditer et appliquer la dernière page de la Bible jusqu'à son dernier mot (lien ici). La voici:

C'est une autre donné, capitale.
La Perse (l'Iran) est la seule nation au monde qui a eu ce rôle prodigieux d'interdire à toutes les autres nations de porter préjudice aux Juifs, mais aussi de leur faire appel et de leur donner l'ordre divin d'aller vivre sur la terre d'Israël, d'y rebâtir le Temple, et nos Sages ont choisi de cloturer la Bible par ce texte pour le placer en dernier message à tout Juif au monde dans toutes les générations, c'est le seul message placé là et il est du  Maître de l'Iran-Perse. Et ce message se termine par ces mots:
"S'il est parmi vous quelqu'un qui appartienne à Son peuple, que Hachém son D.ieu, soit avec lui, pour qu'il monte". Aucun Grandissime rabbin au monde, aucun mouvement sioniste, aucun responsable de la diaspora juive, aucun Chef d'Etat ou de religion au monde jusqu'ici, jamais n'ont lancé cet appel, clair. Et de plus, comme obligation morale (à moins que de n'accorder aucune valeur à la Bible). Voici ce texte que j'ai écrit en persan, comme il se doit. Preuve à l'appui.



Et donc ce texte est inscrit dans la Bible: c'est seulement un Iranien-Persan et le Roi de ce peuple qui en bénéficie. Et, bien plus, je le redis,  comme message final de toute la Bible, le plus important donc. Le voici:

"Dans la première année de Cyrus, roi de Perse, à l’époque où devait s’accomplir la parole de Hachém, annoncée par Jérémie, Hachém éveilla le bon vouloir de Cyrus, roi de Perse; et celui-ci fit proclamer, dans tout son royaume, par la voix [des hérauts] et aussi par des missives écrites, ce qui suit. "Ainsi parle Cyrus, roi de Perse: Hachém, Dieu du ciel, m’a mis entre les mains tous les royaumes de la terre, et c’est Lui qui m’a donné mission de Lui bâtir un temple à Jérusalem, qui est en Judée. S’il est parmi vous quelqu’un qui appartienne à Son peuple, que Hachém, son Dieu, soit avec lui, pour qu’il monte! Mi-vakhem nikol âmo Haachém Elohav ûmo véyaâl." Qui osera encore ignorer, camoufler, ne pas enseigner, ne pas publier ce texte? Qui ne voudra pas en faire une base des échanges culturels entre les Juifs du monde et l'Iran, entre les nations du monde et l'Iran, entre l'Iran et les nations du monde dans son souci légitime aujourd'hui de prendre une place régionale et mondiale à la hauteur de son génie historique unique? Ce serait alors mépriser toute l'histoire glorieuse et respectée par les Iraniens eux-mêmes.

- Vous objecterez cependant: "mais il y a l'islam extrêmiste assoiffé de meurtres au nom de D.ieu et il faut se battre par les armes et contre la désinformation!"
Réponse: Devant le Pharaon, Moïse n'a pas attaqué à coups de poignards les magiciens d'Egypte mais par le dialogue et la droiture. Relisez l'étude de Modia intitulée: Le dialogue fondateur de la paix avec l'Islam et l'Iran. Dans les écrits même de l'Islam et dans le Coran, le retour des Juifs sur leur terre est dit et valorisé, alors arrêtons nos diplomaties stupides, ignorantes, méprisantes, ne misant que sur la confiance dans un Président des USA ou dans des votes internationaux et dans des seuls plans de bombardements. Respectons ces sources culturelles, il y a les fondements de la paix commune et la preuve du respect et de la connaissance réciproque ouvre les dialogues. Lisez cette étude indispensable: http://www.modia.org/photos/guerre-war-2009.html





Commentaire de la nouvelle paracha. La paracha de cette semaine, Béchala'h
nous apprend :
Où vivre, Vers quoi vivre?
Un peuple qui apprend à vivre en parfait état de marche,
ayant écouté Hachém et Myriam avec confiance.

Préparez la prochaine fête! le 9 février, c'est aussi Tou bi Chévate, le Nouvel an des arbres! Une fête juive à connaître

Yaël Yotam ÉTINCELLES D'HÉBREU Conférences sur l'hébreu à Paris:
Synagogue des Vosges - 14, Place des Vosges - 75004 Paris. Métro : Bastille ou St Paul
Renseignements : Institut Méguila – Tél. : 01 42 62 25 91

Prier pour la santé de Eliahou ben Mireille, de Adam ben Sarah et de Myriam bat 'Hava.


Prévisions des sièges à la Knesset selon les sondages de Maariv, de Haarets deux journaux et de deux chaines de télévision, la première et la seconde: les résultats sont quasi identiques:
Likoud: 28-29 sièges sur 120. Si cela se confirme, Netanyahou sera Premier ministre.
Qadima 23-25 sièges
Avoda: 13-17 sièges
Israel Beiténou, de Liberman: 15-16 sièges et montée nette et continue qui semble puiser dans le Likoud et dans Qadima, dans les divers derniers sondages.
Chas: 10 sièges
Yahadoute ha Torah, 'haridim achkénazes: 5-6 sièges
Méretz, extrême gauche 5-6 sièges
Ha bayit ha Yéhoudi, tout ce qui reste du sionisme religieux, Mafdal, etc: 3-4 sièges, ils paient chèrement leur trahison des Juifs de Goush Katif qu'ils étaient censés promouvoir et défendre jusqu'au bout et qu'ils ont abandonné au dernier moment. Et ha Ihoud ha leoumi, même tendance 2- sièges.
Hadach, le parti arabe antisioniste: 3-4 sièges. Autre parti identique Raame 2-4 sièges et un autre parti arabe Balad 0-3 sièges
Cela promet un gouvernement composé de multiples ministres avec de multiples promesses financières et autres et une incertitude sur l'orientation nationale ou la continuité des orientations actuelles.
Dans ce contexte, craintes envers un grand nombre d'abstention, depuis quelques années les votants ont déjà baissé de 10% environ.

Dans le Likoud, une certaine panique: Livni et Qadima diffusent les déclarations des principaux co-listiers actuels de Bibi qui, dans le passé, ont défini cruellement ses principales faiblesses (imprévisible, changeant,politique capitaliste sauvage et dure pour les familles et pauvres) et son refus agressif envers l'aile droite du parti Likoud qui fait fuir les voix vers le parti de Liberman et donne ainsi les chances à Qadima (Livni). Qadima et Avoda (les travaillistes) s'entredéchirent et s'accusent mutuellement d'incompétence, de corruption, de dossiers judiciaires, etc. Je ne vais pas vous décrire tout cela qui ne ferait que vous salir.

A ne pas oublier, les tactiques du Hamas, videos par eux-mêmes: http://hamas-tactics.blogspot.com/

La réalité: une grande fumisterie la gestion de la guerre à Gaza par les dirigeants Olmert-Bark-Livni disant que le Hamas a reçu une leçon. Alors que nous savons tous que le Hamas n'a pas utilisé les missiles  perfectionnés contre Israëlet les missiles anti-aérien dont il dispose et qu'il les a prêts à l'action et commence pour la première fois à les utiliser contre Achkélon aujourd'hui. Voici ce missile Gradtombé sur Achkélon, ici sur les sites de la Russie:





Regardez (avec humour), je vous l'assure: nous avons tout pour être optimistes et la réusssite de tout le bon plan de la Torah qui entre nous et entre les peuples peut se réaliser non pas par les  programmes des partis (partitions, divisions) ni par des promesses magiques de voyants sur la Torah mais par la réussite individuelle et modeste de la simplicité et de la droiture du premier des psaumes. Lisez-le (lien).

Tout ira mieux, déjà en Israël les bourgeons s'ouvrent, le temps des chants est arrivé et le chant de la tourterelle se fait entendre (Cantique des Cantiques , lien), Ha nitsanim nireou ba arets, êt ha zzamir higuiya vé kol ha tor nimtsa bé artsénou. Preuves, ces images :

 

 

 

 

 

Je vous ai donné à vous personnellement ces bourgeons de Jérusalem.

 


 

Prière pour gagner sûrement la paix (lien pour l'étude et la prière):
le psaume 37

 



Retour aux nouvelles du mois précédent