accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :


Jérusalem belle,
Jérubelle
et sa lune spirituelle.
(suite de l'éclipse de lune)

présenté par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Retour à la page d'accueil http://www.modia.org
Je dédie cette page à chaque lecteur de Modia pour qu'il ressente en son coeur combien il est un avec Jérusalem.
(Photos de l'auteur). Copyright.

(Suite) Je me souviens maintenant de la banalité de la beauté extrême que je vois chaque jour à Jérusalem.
Hier, avec quelques amis, voici ce que nous avons vu ici, en notre Jérusalem qui rassemble toutes les beautés de l'univers
car elles sont reliées ici. Comment un Juif qui lit les mots de la Création de lumière peut-il y croire et ne pas vivre ici?

Sur un galet de pierre, une petite merveille, un petit lézard me regarde en se chauffant au soleil. En chaque millimètre, jusqu'au bout des ongles il est soigné.
Aucun grand couturier ne pourra réussir une telle parure. Et il la promène sur les pierres en simplicité. Il joue au distrait, au rêveur, mais il m'observe et se sauvera dès la photo prise pour la postérité.


Voici deux élégantes, plus belles aussi que celles des concours de robes et de chapeau, et leur style est accordé aux cîmes rayonnantes des roseaux.
Ô les nuances de ce bleu. (Ici, nous sommes au Zoo biblique à Jérusalem).



Les hommes devraient apprendre la dignité et la beauté naturelle de ces "bêtes" comme nous avons l'outrance de les nommer.
Quel port, et sans rien qui pose; quelle princesse ou reine connaîtrait cette attitude parfaite sans aller à l'école?
Et si je n'étais pas là, cette marmotte serait aussi belle, ignorée de tous dans la terre mais parfaitement belle pour le Créateur.
Ainsi de chacun, si nous savons le voir dans son lien au Créateur.

Elle a compris mon admiration et, sans me fuir, elle m'accorde son regard de face, qui sait s'il n'y a pas un peu de passion?
Ecoute Israël: quand on écoute vraiment, l'autre se donne parfois de même.


Vous ne me croirez pas, mais nous sommes à Jérusalem et non pas aux Indes ou dans un autre pays en rêve.
Tout l'univers est ici, simplement, on dirait presque: évidemment.

Et chacun a le droit d'aller son chemin, le monde entier est ici chez soi, en ce petit village

Je vous avoue que je n'ai pas traversé devant ses pas si larges.

Je suis ailleurs et j'entends dans une petite mare un crapaud qui m'appelle en croassant, gonflant ses joues étranges
qu'il fait vibrer comme la fanfare de tout un régiment. Il pose et s'expose insolemment. A chacun de dire sa louange
et d'être un être exceptionnel et intelligent dans le monde créé où c'est le festival du différent.



Il est des autres qui ont plus de classe, et l'on penserait tout de suite à leur organiser un chidoukh
car ils ont chacun le sens de la beauté (voyez la page du Chidoukh).


Eh oui, on a ce point commun; mais combien sommes-nous dissemblants aussi, alors que nous nous aimons déjà.
Que les unions sont difficiles à trouver! Alors on se dit qu'il ne faut pas chercher la beauté qui nous ressemble,
on est prêt à réfléchir autrement.Et on s'éloigne avec nostalgie quand même...

Mais, Papa, mais, Maman, je veux bien croire qu'il est de bonne famille, solide et d'un longue et digne lignée,
mais, quand même, il me semble que cela nous posera quelques problèmes.
Vous êtes déjà heureux de l'union des deux familles mais pour moi ce n'est pas si facile.
J'ai essayé, mais laissez moi me détourner.

Tout est surprenant sur la terre, voici les fameuses sauterelles que le Ciel avait envoyées pour agacer le Pharaon cruel:

Tout a un rôle sur la terre. Tout est étrange et surprenant, exceptionnel. Tout est louange incessante.

Nous sommes à Jérusalem, cette grenouille aussi à dû faire frémir le Pharaon d'Egypte et maintenant, en reconnaissance,
elle a sa place à Yérouchalayim. Parfaite en toute partie, en formes et couleurs. Ah, si les hommes pouvaient respecter ainsi
leur beauté au lieu de se flétrir sans pudeur dans le corps, dans le vêtement et dans l'esprit.


Voici un autre lézard qui passe aussi, iguane préhistorique, il a peut-être connu Adam dans sa mémoire insolite.

Et voilà, chacun va trouver son couple; donc, ne pas désespérer, le Créateur à tout prévu. Chacun aura le bonheur. Mazal tov!

On connait l'histoire du philosophe chinois qui rêva qu'il était papillon, et se réveilla tout surpris, et se rendormit
et rêva qu'il était un papillon rêvant qu'il était un philosophe chinois. Et cela jusqu'à ne plus savoir ou est la réalité et le miroir.
Ainsi peut-être de ce minuscule singe si délicat et fin. Qui est l'animal ou le philosophe? Ou lui ou moi?
Nous le saurons peut-être plus tard.

C'est peut-être ce que se demande ce 'haridi observant un écureuil étrange qui, lui-même, se demande quel
est cet autre individu étrange. Chacun a sa porte auprès du Créateur. L'important c'est qu'ils soient ensemble.

L'important, c'est de ne pas se complaire seul. Tout a une fonction dans la bonté et dans la beauté.
Tout est louange.


Chacun a quelque chose à nous enseigner.




Retour ICI ( à la page des autres études en photos)

Retour à l'appel de Jérusalem

Retour à la page précédente de l'éclipse de lune.

Lire les pages sur le temps dans la vie juive


Le calendrier juif


Le sens juif du ciel et de l'astronomie
(sur la haftara de Vaét'hanane)
Explication technique du calendrier
Molad, début du nouveau mois
Téquoufa, saison
Calendrier annuel des fêtes (dates)
Sens des fêtes dans l'année
Sens du jour de l'an juif
Sens des heures de la prière quotidienne
Sens du jour de Roche 'hoddéche
Le jour du Machia'h (à venir !)
L'éclipse du 11 août 1999
Le temps féminin dans le couple


La femme dans le judaïsme
Le cycle féminin
La période de nidda
Le miqvé
(sens, pratique, couple, construction, archéologie)
Vocabulaire hébreu du cycle féminin
Le mariage
Les qualités dans la vie du couple


  --