Découvrir le pourtour du Mont du Temple à Jérusalem
(page 7)

Scénario, par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
http://www.modia.org
© Copyright Dufour
Reprenons le plan

 

Nous sommes encore sur la façade Sud, tout à fait à droite, là où il y a une sorte de grille sur le plan.
Cela symbolise les échafaudages.

On voit nettement sur cette photo les dégâts des énormes fuites d'eau venant de l'intérieur de la zone sous responsabilité musulmane du Ouakf. Le mur a gonflé, s'est déplacé jusqu'au risque de tomber, et, face à ce préjudice, le gouvernement n'a pris aucune mesure par... crainte. Finalement, il a abdiqué sa responsabilité en demandant à des ingénieurs... jordaniens de faire le diagnostic et le traitement. Abandon total de souveraineté. Sans commentaires.



Mais l'image prise au zoom depuis la route montre les véritables dégâts
et le type lamentable de "réparation" de ce qui est le patrimoine juif du Mont du Temple.

Un véritable saccage, et manque de responsabilité dans la réparation et l'esthétique.
N'importe quoi, et on ne s'en soucie pas.


Triste génération de responsables du peuple. Cela nous fait très mal.

Continuons jusqu'à l'angle de la muraille vers le côté Est.
Nous venons de le franchir. Vous voyez nettement le décalage d'un étage de pierre sur l'autre
pour assurer la stabilité. D'autant que nous sommes dans une zone sismique où il y a eu déjà
dans l'histoire des tremblements de terre importants qui ont occasionné des dégâts considérables.


Voici, immédiatement, les restes d'une arche d'accès au sommet du Temple.
N'oublions pas que, de l'autre côté, étaient les zones de hangar pour tout ce qui était nécessaire pour le Temple,
et aussi les réunions préalables des garnisons de Cohanim et Léviim.


Voyons de plus près. Et vous distinguez également très bien la découpe verticale des pierres
qui indiquent une porte.


Voici des décorations dans la muraille qui permettent aussi d'accrocher des symboles
spécialement les boucliers des princes victorieux comme il est dit dans le Cantique des Cantiques.


Nous arrivons à la Porte d'or, murée également comme il se doit.
Mais il y a plus ici comme mesure antijuive. La tradition musulmane a appris que le
Machiah entrerait par l'Est. Et comme ils ont confondu Machiah et Cohen, ils ont
décidé de placer un cimetière devant la Porte d'or de façon à ce que ce soit-disant
Machia'h-Cohen ne puisse pas entrer et, donc, que la libération promise par les Juifs
ne se réalise jamais!!
Comme à toutes les guerres, l'imagination des Arabes les a déservi, ils prennent leurs
rêves pour la réalité et agissent en conséquence et, à chaque fois, grâce à D.ieu, Israël
est sauvé. Mais cela montre jusqu'à quel degré l'antisémitisme peut imprégner la religion,
des être croyants, moraux et sages.




Encore une fois, ils ont bouché à droite, bouché à gauche mais ont oublié le haut!

Voici le détail de cette porte.

La décoration centrale en haut.


Et le pot de fleurs placé là, probablement pour tomber sur la tête du Machia'h s'il s'obstinait quand même à passer!

Heureusement, nous savons que Ismaël se réconciliera avec Yaâqov finalement.
Tandis que nos textes disent qu'il n'y a pas de réconciliation à attendre de la part de la civilisation
occidentale descendante d'Esaü (Esav). En effet, nous avons vu de quoi elle est
capable de siècles en siècles envers les Juifs. Et le problème recommence continuellement
malgré tous les pseudos repentirs.

Bref, cette zone de l'angle Est et du côté Est est très problématique.
Nous sommes loin de la Chékhina du Mur Ouest et des escaliers et fleurs et miqvaotes
et de la Cité de David du côté Sud.

Espérons que tous les Sages qui sont enterrés de ce côté dans le cimetière de Har hazéitim
veillent sur nous comment l'indiquent les textes du début de Traité Bérakhote du Talmud.

Voici quelques images de ce cimetière plein de grands Sages.












Et voici les habitations dans le rocher du village arabe proche, telles qu'on les voit
de la muraille. Ces habitations juives au départ, sont pleines de symboles archéologiques juifs
importants taillés dans le rocher. Mais, là encore, par idéologie politique antireligieuse,
comme le fait d'avoir abandonné le sommet du Mont et de l'avoir remis aux Arabes
à leur stupéfaction, après la libération, ici on n'a pas voulu accorder d'importance à ce patrimoine
qui est maintenant en péril. On voit tout ce qui a été construi dessus depuis lors.
.

Et voici les bases très nombreuses dont nous ne voyons que quelques unes ici:


La solution n'est que dans la présence des Juifs sur leur terre
et dans leur vie sociale et personnelle et officielle selon la Torah
dans la fraternité.
Alors nous serons respectés. Et la crainte du Ciel sera chez nos voisins, amis ou ennemis.
Amen.



Retour à la page 1
Retout à la page de Jérusalem
Retour à la page d'accueil