Nous sommes des drôles d'oiseaux!

A Jérusalem, au mois de mars

Photos de l'auteur, scénario de visite d'Israël,
par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour

Retour à la page d'accueil http://www.modia.org
© Copyright Dufour Photos de l'auteur.


 PATIENTEZ UN INSTANT PENDANT LE CHARGEMENT DE CES PHOTOS
Ceci est de l'enseignement de Torah, et non pas du tout "de la photographie".
Car la Torah concerne toute l'existence et tout ce qui existe est le mode de relation entre l'homme et D.ieu. Les psaumes (lien ici), par exemple, sont pleins de ce dialogue à travers la création, exactement comme nous sommes en contact et dialogue à travers les lettres de la Torah. Et ce sont elles qui ont créé le réel que nous connaissons.
Ces photos, par cette sensibilité, par ce regard constant, essaient de nous enseigner tout cela que nous enseigne la Torah. Il faut donc étudier avec le coeur (lien ici) et non pas de façon intellectuelle abstraite seulement. C'est ce que ces pages, et les autres pages de photos (lien ici) nous entrainent à pratiquer. Essayer de prendre le temps de regarder la photo, et alors de ressentir, de saisir votre propre regard de relation et de dialogue avec le Créateur. Cela vous aidera à garder la même constance dans l'étude, la prière, la relation aux autres ou au monde. Comme il est dit: "chiviti Hachém lé neghdi tamid, Je me suis représenté Hachém devant moi toujours" (psaume 16,8).


Dix conflits et deux sourds  

L'état des lieux
La guerre des Palestiniens terroristes et de leurs collaborateurs ne nous suffisait pas!
Alors on les aide, on les arme, on leur remet notre terre, on fait le travail qu'ils souhaitent, on expulse les Juifs, etc! Allons-y!
Refrain: "Et on se dispute: ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ceux qui sont pour qui sont contre ceux qui sont contre, etc."

Et comme si cela ne suffisait pas, on ouvre d'autres fronts: détruire le peuple par de fausses conversions. Reprenez en coeur le refrain:

Refrain: "Et on se dispute: ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ceux qui sont pour qui sont contre ceux qui sont contre, etc."

Et comme si cela ne suffisait pas, on ouvre d'autres fronts: détruisons le peuple en allant expulser nos frères.Reprenez en coeur le refrain:
Refrain: "Et on se dispute: ceux qui sont pour et ceux qui sont contre ceux qui sont pour qui sont contre ceux qui sont contre, etc."

Et il y a ceux qui n'entrent pas dans cette lutte car ils préparent la prochaine lutte supplémentaire: profaner la ville sainte de Jérusalem par un carnaval exhibitionniste homosexuel et lesbien, voilà qui pourra sûrement faire pêter d'autres plombs, alors allons-y. Et reprenez le refrain.

Et si vous voulez devenir complètement idiot, suivez à chaque heure les émissions de radio qui attisent le feu en donnant la voix à chaque camp pour qu'il attaque et réagisse aux déclarations de l'autre, incessamment. Avec une seule préoccupation: est-ce bon ou est-ce mauvais pour la Bourse, cela seul a d'importance!


La réaction saine
Certes, les problèmes sont réels et on ne peut pas laisser détruire, il faut réagir. Et à chacun sa voie, selon les aptitudes.
Mais la Torah nous demande de garder l'axe de ce que demande le Créateur qui a constitué ce peuple pour une tâche précise sur cette terre.
Etudions la Torah écrite.
La Torah nous donne aussi un autre enseignement: regarder la nature qui est aussi la Torah créée et l'oeuvre de Ses mains. Le Talmud dit que ceux qui ne le font pas méprisent l'oeuvre de Ses mains, en reprenant la parole du prophète Isaïe. Et nous allons y apprendre la sagesse comme je le fais souvent en me promenant, regard ouvert dans les rues de Jérusalem:


Voici notre peuple divisé, pourtant chacun est à proximité de l'autre et sur la même minuscule terre:

Avouez que nous sommes stupides, et nos ennemis ne se priveront pas de nous tirer dessus, occupés que nous sommes à nous ignorer.

Et même si l'un fait un pas, l'autre se détourne à l'opposé:

Et si l'autre revient, le premier se détourne jusqu'à l'extrême opposé:

On est en politique, en partis, partis loin l'un de l'autre, chacun ne veut qu'une partie du peuple et pas l'autre,
et s'imagine que cela est bien et intelligent! Il y a des théories brillantes qui le justifient.

Arrêtez de faire les imbéciles, un petit regard l'un vers l'autre et vous découvrirez combien on se ressemble et,
comme dit le psaume, qu'il est bon qu'il est doux pour des frères de vivre ensemble.

Et, voilà, que se passe-t'il soudainement? Nous sommes devenus un, gentil, très beau, uni, chantant, roucoulant.
Sur la terre que nos parents ont espéré pendant des mille années et des cents .
C'est donc possible le bonheur dès qu'on le veut soudainement.


Nous sommes différents, et c'est bon comme chaque membre du corps évidemment,
et nous pouvons être proches, unis, ensemble, dans la même Présence.

Le Terre d'Israël est un laboratoire de la fraternité universelle, de la réussite de toute la Création comme cela nous est enseigné.
Et c'est au peuple juif de réussir ce défi. C'est ainsi qu'il sera bénédiction, et admis enfin par les ennemis.
Et, par Sa Torah, et par son paysage qui est Torah vivante et inscrite sans cesse devant nos yeux, nous avons les outils pour le réussir.

Nous ne pourrons pas rester éternellement insensible à cette beauté placée devant nous, ne soyons pas à ce point imbéciles.
Soyons ici, et décidons d'y être heureux.


Aller à la page de la fraternité

Aller à la page de tous ces scénarios éducatifs dans la Torah