Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 
Jérusalem que j'aime:
Les 4 synagogues séfarades de la vieille ville.

 
Ici, les premières photos du Kotel, splendides, au 19e et 20e siècles
Suite de mes photos d'amour de Jérusalem
et encore,
et continuer ici,
et ici

et toutes les autres ici.

Ici, tous les sites sur Jérusalem
Pendant que vous regardez ces images du Kotel, écoutez ce document extraordinaire enregistré pendant la libération du Kotel et du Mont du Temple.
Ici, poèmes du Kotel



 PATIENTEZ UN INSTANT PENDANT LE CHARGEMENT DE CES PHOTOS



Nous entrons dans les remparts, pour nous y rendre, par la Porte (Chaâr) de Sion.
Elle fait partie de la muraille de plus de 4 kilomètres bâtie par Soulimane le Magnifique
au 15e siècle. Il était de Turquie et a offert au Ciel cette muraille pour défendre Sa ville.
Aucun n'a fait plus pour Jérusalem. Son nom est inscrit en haut de cette Porte.
Ne l'oublions pas. Cette porte a été bâtie en 1540.



Sur ces photos, vous pouvez imaginer les combats intenses qui ont été nécessaires
pour libérer la ville en 1967 contre les Jordaniens qui l'avaient envahie et occupée.


et ici


Nous ouvrons la porte de la Synagogue de Rabbane Yohanane ben Zakaï,
tel que cela est inscrit sur cette splendide porte.



Nous sommes dans les bâtiments où les Juifs ont prié tant de siècles.
Jusqu'à ce que les voisins palestiniens se sont pris à dire qu'ils étaient
seuls et éternels ici. Et n'ont plus eu qu'une règle, la destruction et le meurtre.
Voyez toute la page de la Libération.
  Entrons. Quelle légèreté et spiritualité. La tradition dit que c'est ici que viendra Elie
prendre le chofar pour annoncer la guéoula. On lui en a préparé un, bien en évidence!



Regardez bien ces bancs et maintenant aussi le fond de la salle qui est l'immense
armoire pour les rouleaux de la Torah.



Seuls les murs sont authentiques mais le mobilier et la téva, et l'armoire du fond
sont récents. Avant le passage des Palestiniens jordaniens, c'était comme ceci:



Du mobilier ne reste que ceci qui avait été utilisé par tant de Juifs priant et étudiant
comme le démontre l'usure de la planche du bas. Ce banc a du être racheté à
des Arabes voisins car tout avait été pillé et détruit par eux:



Voici la beauté de la Teva. Le coeur est pris. Il y avait tant d'amour ici.





Sommes-nous sur terre ou dans le monde à venir?



La pesanteur n'existe plus, c'est une danse qui vient autant d'En-haut que d'en-bas.



Vous n'aimeriez pas habiter à Jérusalem?
Vous ouvrez la porte comme pour aller dans une autre
pièce et arrivez dans une autre merveille:



et le sol



Sur les murs de cette seconde synagogue, de nombreuses photos du passé et du pogrom.
Voici maintenant la même salle de synagogue telle qu'elle a été découverte en 1967.
Nous savons qui sont nos voisins, car ce lieu était uniquement consacré à D.ieu qu'ils
honorent, de même que les chrétiens honoraient le D.ieu de la Bible et cela ne les
empêchait nullement de brûler de siècles en siècles le peuple de leur D.ieu.
Comparez bien les deux photos.




Passons dans la 3e pièce, aussi fine et légère, on a essayé de lui rendre exactement
son cachet authentique.



Voici ce qu'ils en avaient fait, de ce lieu de Torah et de prière:





Regardez l'image de gauche: une porte ouvre sur une toute petite salle.
En haut à gauche, dans le noir, vous découvrez une courbe du plafond.
Vous la retrouvez à droite. C'est la même pièce. Au temps passé, il y avait le fauteuil
que vous y voyez à droite et qui était rangé là pour Elie le prophète lors des circoncisions.
Un jour, il n'y avait que 9 personnes pour faire la prière et elle ne pouvait donc pas se dérouler.
Tout-à-coup, les 9 ont vu un vieillard assis sur ce fauteuil et ils l'ont donc compté dans le myniane
et ont fait l'office. Puis, dès la fin, il a disparu. Ils en ont conclu que ce devait probablement
être Elie le prophète.

Une magnifique armoire ancienne pour les rouleaux de la Torah. Elle ne faisait pas partie
du décor ancien. Elle a été donnée depuis par les Juifs de Livourne en Italie, comme les suivantes.



Somptueux. Chacun ramène le meilleur de soi à Jérusalem.





Vous commencez à aimer Jérusalem? La classe!



Nous ne sortons pas sans nous asseoir pour prier, comme on doit le faire dans une synagogue.
Et nous nous retrouvons dans les petites rues du vieux quartier (rovâ).
A l'angle, la porte d'entrée de la Yeshiva Beth-El qui depuis des siècles a été celle des plus
grands caballistes venus d'Iraq et d'autres pays, ou de Safed.
Elle continue à enseigner la caballe.
Sa porte d'argent et or est splendide.




Elle représente des portes de Jérusalem dans la muraille.



La Porte de Sion déjà vue, et à droite La Porte des Lions.



La Porte des Achpote près du Kotel, et à droite La Porte des fleurs.



La Porte de Chkhém (ou Damas), et la Porte de Yaffo.


et le fronton de la porte de la Yeshiva où il est écrit en haut:
Yéchivate hamméqoubalim, qehal qadoche 'hassidim (assemblée sainte de 'hassidim).
Et, en dessous:
Vé té'hézéina êinénou béchouvékha létsione béra'hamim
Et fais voir nos yeux en Ton retour à Sion avec miséricorde.

Je vous emmène aussi, pour terminer ce pélerinage, dans la ville ancienne qui a été découverte
avec des habitations bien conservées de 2000 ans. Je le mettrai prochainement sur le site, si D.ieu veut.
Je vous remercie d'être venus tous ensemble au Kotel.



SUITE ICI : MERVEILLEUSES PHOTOS
DU 19E ET DU 20E SIÈCLE AU KOTEL

L'AMOUR DU KOTEL, de génération en génération


ENSUITE ICI ( le KOTEL, la Libération)

 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour