Modia
Page d'accueil

Le Lév Gompers
Comment étudier
le Talmud
La Torah
L'étude
des 54 sections
Les poèmes
L'auteur
Ses publications
Livres et articles

S'inscrire
pour recevoir régulièrement les nouveautés du site
Nous écrire
 


Le Lév Gompers
La bénédiction avant l'étude

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour


Texte de la bénédiction avant l'étude,
dans la tradition achkénaze

(en trois phases) :
(version séfarade)

1. On commence par :
Baroukh ata Adonoute Elokéinou mélékh haôlam achér qiddéchanou bémitsvotav vétsivanou laâssoq bédivréï tora ;
Béni es-tu, Hachém, notre D-ieu, roi du monde, qui nous a sanctifiés par Tes commandements et nous a ordonné de situer notre occupation dans les paroles de la Torah ;

2. On exprime ensuite la demande de Rabbi Yo'hanane (traité Bérakhote 11 b) :
...vé haârév na Adonoute Elokéinou éte divréï toratékha béfinou ouvéfi âmékha béit Yisrael vénihié anahnou vétséétsaénou vétséétsaéï âmékha béit Yisrael koulanou yodeêi chmékha vélomedéï toratéikha lichma.
...et insère, nous t'en prions, Hachém notre D-ieu, les paroles de Ta Torah dans nos bouches et dans la bouche de ton peuple la maison d'Israël et que nous soyons, nous et nos descendants, et les descendants de ton peuple la maison d'Israël, des connaisseurs de Ton nom et des étudiants de Ta Torah de manière désintéressée pour elle-même seulement.
(Cette seconde prière comporte beaucoup de variantes).

3. On termine par cette bénédiction :
Baroukh ata Adonoute Elokéinou mélékh haôlam achér ba’har banou mikol haâmim vénatane lanou éte torato. Baroukh ata Adonoute notén hattora.
Béni es-tu, Hachém, notre D-ieu, roi du monde, qui nous a choisis parmi tous les peuples et donné la Torah. Béni es-tu, Hachém, qui donnes la Torah.


Texte de la bénédiction avant l'étude,
dans la tradition séfarade

(en trois phases) :
(version achkénaze)

1. On commence par :
Baroukh ata Adonoute Elokéinou mélékh haôlam achér qiddéchanou bémitsvotav vétsivanou âl divréï tora ;
Béni es-tu, Hachém, notre D-ieu, roi du monde, qui nous a sanctifiés par Tes commandements et nous a ordonné au sujet des paroles de la Torah ;

2. On dit ensuite la demande de Rabbi Yo'hanane (traité Bérakhote 11 b) :
...vé haârév na Adonoute Elokéinou éte divréï toratékha béfinou ouvéfifiote âmékha béit Yisrael vénihié anahnou vétséétsaénou vétséétsaéï tséétsaénou koulanou yodeêi chmékha vélomedéï toratéikha lichma.
...et insère, nous t'en prions, Hachém notre D-ieu, les paroles de Ta Torah dans nos bouches et dans les lèvres de ton peuple la maison d'Israël et que nous soyons, nous, et nos descendants, et les descendants de nos descendants des connaisseurs de Ton nom et des étudiants de Ta Torah de manière désintéressée pour elle-même seulement.

3. On termine enfin par :
Baroukh ata Adonoute Elokéinou mélékh haôlam achér ba’har banou mikol haâmim vénatane lanou éte torato. Baroukh ata Adonoute notén hattora.
Béni es-tu, Hachém, notre D-ieu, roi du monde, qui nous a choisis parmi tous les peuples et donné la Torah. Béni es-tu, Hachém, qui donnes la Torah.

Retour
à la table des matières
du cours de Talmud


© Copyright Dufour