Chant juif et musique juive

Nous pouvons synthétiser la question de la place du chant et de la musique dans le judaïsme par les motifs suivants  :
- les Tiqouné Zohar 51b disent : "du nom de Hachém sort la prière qui est la Chékhina ... La Torah monte par le chant, la chékhina monte par le chant... Israël sort de la dispersion de l'exil par le chant (Yisrael salqine migo khalouta vénigouna). C'est pour cela qu'il est dit : Az yachir Moché ou véné Yisrael éte ha chira..., alors chantera Moché et les fils d'Israel ce chant (Chémote 15).
- le chant apparait donc intrinséquement lié à la prière, à la vie divine, à la relation au Créateur, à Sa présence,
- mais aussi au processus d'amélioration du monde, c'est lui qui permet le tri des forces positives et négatives, il en est un moteur.
- pour ces motifs les hébreux chantent le cantique après la sortie de la Mer Rouge, et ils le chantent au futur car le chant libère du passé, assure le présent et atteint l'avenir ; voyez pour cela les commentaires multiples sur Chémote 15, 1.
- le Talmud Yoma, pages 38a et b, blame Hougros qui était le plus expert dans le chant de la Torah à tel point que les auditeurs s'évanouissaient en l'entendant mais ne voulait pas transmettre son savoir.
- le Talmud Soucca 55a donne la liste des psaumes que chantaient les Lévi au Temple. C'était leur fonction en même temps que d'enseigner la Torah au peuple. Nous comprenons par là que ces deux fonctions sont essentiellement liées, par nature. Ils soutenaient aussi ceux qui montaient vers Jérusalem en pélerinage ou pour y apporter leur sacrifice et qui étaient épuisés par le voyage ; à l'entrée de Jérusalem, ils avaient établi un stand avec orchestre et choeur ; combien ce serait beau que cette initiative soit remise en activité.
- le Talmud Avoda Zara 24b nous montre aussi que toute la création chante même si nous, les humains, nous ne percevons pas ces chants. Ainsi, en I Samuel 6, 12 il est dit que les vaches qui tiraient l'arche marchaient directement (vayicharna) et les commentaires expliquent cela en disant que ce mot a été choisi parmi plusieurs pour dirent qu'elles chantaient (chir). Les textes (Chmote 15, Isaïe 12) ou psaumes (93, 98, 99 qu'elles chantaient sont alors cités. Le Zohar reprend largement ce thème.
- cela étant compris, notre modèle d'action, d'étude et de prière qu'était le roi David exprimait toute sa parole en chant : ce sont les psaumes qui rassemblent toute l'activité humaine, tous les sentiments, toute l'explication de la Torah (et non seulement des demandes intéressées) pour en faire un chant.
- enfin, plus que tout, le Chir ha Chirim, le Cantique des Cantiques est en ce sens toute la Torah et tout l'amour du Créateur pour la création exprimés sous forme de chant : "LE chant" supérieur à tous les chants.

Lisez aussi le Cantique de Myriam à la fin du Cantique de Moché (Chémote 15) et le Cantique de Dévora (I Juges 5),
le Cantique de 'Hanna (I Samuel).



Liens sur le NET avec audition (merci à tous ces réalisateurs qui ont oeuvré pour votre plaisir) : 
 
TORAH
Pour la paracha et la haftara en chant achkénaze,Site ORT Torah et sous chaque paracha Pour la paracha et la haftara en chant sépharade, Site Alliance, http://www.alliancefr.com/ en cliquant ensuite audio/judaisme/cyberthora/paracha/ et sous chaque paracha
 
CHABBATE
Voici de merveilleux chants pour vous préparer au Chabbate, avec les paroles! :
lien ici. et un exemple: Chalom lé ben dodi (Cliquez sur l'oreille pour ouvrir le chant).
C'est un magnifique site qui vous donne presque tous les pioutim, les chants juifs.
Même si vous ne lisez pas l'hébreu, vous êtes quand même intelligents ;-))
et vous savez qu'il suffit de cliquer sur les emplacements des liens et les oreilles et d'explorer ainsi.
 
 
PRIERE
  
  
Âl michkavi be leilot
FETES
Voici les chants des séli'hotes
- selon le rite sépharade d'Afrique du Nord, sur Modia ici.
- selon le rite iraqien ici, (cliquez sur l'oreille), Ya chémâ évionékha.
- selon le rite de Jérusalem ici, (cliquez sur l'oreille)
- selon le rite de Jérusalem autre version ici, (cliquez sur l'oreille)
- selon le rite de Salonique ici, (cliquez sur l'oreille)
- selon le rite de Cochin (Indes) ici, (cliquez sur l'oreille)
- selon le rite de Grousia ici, (cliquez sur l'oreille)
- selon de multiples rites (portugais, tanger, bulgare, grec, éthiopien, etc).
 

'HAZANIM, CHANTEURS DE CHANTS RELIGIEUX
Disques anciens de 'hazanoute 

CANTIQUES, PIYOUTIM
Piyoutworld, ici Paroles de pioutim de grands sages en hébreu pointé.
Un site entier consacré à tous les piyoutim, en direct  
Un site avec tous les pioutim marocains et leurs chanteurs et instruments et rabbins, et recettes, et tout et tout Est-il permis de chanter certains pioutim. Discussions entre sages.


MUSIQUE (soyez indulgents, ces sites sont très volatiles dans leurs adresses).
Sites de grandes audiothèques juives:


Jewishmusic. com (tous genres juifs, cliquez ensuite à Audio library et à listening station pour avoir les enregistrements gratuits en line en tous genres: bénédictions, fêtes, cantiques, pioutims, traditionnel, 'hassidique, oriental, sépharade, etc.).

Aroutz Jukebox (tous genres juifs, bénédictions, fêtes, cantiques, pioutims, traditionnel, 'hassidique, oriental, sépharade, etc.).

Le site Nefchénu (cantiques, musiques de mariage, etc).

Le site 613 et musiques juives tous genres plus videos

Le site des chants classiques des hassidim 'Habad

Un site de mélodies judéoarabes de qualité.
Samy Elmaghribi: Kol Nidre
Enrico Macias: J'ai quitté mon pays, j'ai quitté ma maison.

Pour vous alléger sur ce qui se passe en Israël, et en suivre les évolutions, lisez cet article sur un chanteur oriental 'haridi, fils d'un leader du Chas, qui devient la vedette folle des jeunes filles 'haridiotes. Voici une video étonnante dans laquelle il travaille la jeunesse qui s'éloigne vers les modèles occidentaux et de violence en bande et où il les ramène dans l'unité (noir et blanc puis ensemble avec comme rengaine chantée: "ha laila zé ha zman léharim ét ha yadaim mé al ha roche la chamayim; cette nuit, c'est le moment de lever nos mains au-dessus de nos têtes vers le ciel" sur un tempo des plus appréciés des jeunes (lien ici). Et voici des enregistrements de ses derniers disques, en direct. Et ici aussi. Israël évolue, encore surprenant. Pas de repos en Israël!
Et pour ceux qui ne sont pas dans la musique orientale moderne appréciée des jeunes, mais restent fidèles à la nostalgie douce de la musique Klezmer, vous en connaitrez tous les secrets ici.

A Bisl Yidishkayt
Archives Freedman de musique juive

Biographies en musique juive
Chant yiddish
Groupes de musique juive
Liens de base en musique juive
Klezmer music
Musiciens juifs
Musique judeo-arabe (Harissa)
Musique juive du Maroc
Yuval, Revue de musique juive

CHANTS ISRAELIENS


1. Hatikva, hymne national

(son piano, orchestre, choeur de l'armée, Barbara Streisand, etc)
 
et ici par Rivka Zohar. et en video par de nombreux autres chanteurs ou groupes, ici.
Auteur des paroles : Naftali Herz Imber (1856-1909), monté sur la terre d'Israël en 1882 depuis la Galicie.
Auteur de la musique: Samuel Cohen, immigrant à Richone lé Tsiyone en 1878 depuis la Moldavie. Il s'est inspiré d'une mélodie populaire scandinave, intégrée ensuite dans Caroul cu boi, la Moldau de Smétana.
Beaucoup chantent le psaume 126 sur cette mélodie, et les thèmes ne sont pas éloignés.
Il fut chanté collectivement pour la première fois en 1905 au 7e Congrès sioniste de Bâle et devint le chant national de facto sous le mandat britannique, et fut aussi chanté lors de l'ouverture de la cérémonie de déclaration de l'Indépendance de l'Etat le 14 mai 1948. Il a ainsi acquis progressivement le statut de chant national, sans même que jamais la Knesset n'en ait décidé.


- Ecouter la beauté du chant national : la Hatikva, et ici aussi en video, et ici en autres videos, et ici comprendre les paroles.
- découvrir et, une fois, étudier la pensée du Rav Kook sur la renaissance d'Israël sur sa terre.



Kol od balévav pénimah
Néfesh Yéhoudi homiiyah
Oulfa'atey mizra'h kadimah
Ayine létzione tzofiyah.
Od lo avdah tikvaténou
Hatikvah bat chénote alpayim
L'hiyote âm 'hofchi bé artzénou
Eretz Tzione v'Yrouchalayim
".


Aussi longtemps qu'au fond du coeur 
l'âme juive vibre,
vers les confins de l'Orient 
un oeil sur Sion observe. 
Nous n'avons pas encore perdu notre espoir
vieux de deux mille ans, 
de vivre en peuple libre sur notre terre, 
terre de Sion et de Jérusalem.
Vivre en peuple libre sur notre terre, 
terre de Sion et de Jérusalem.

Ecoutez ce verset du psaume chanté: hiné ma tov ou ma naim chévét ahim gam yahad, combien il est bon et doux à des frères de vivre ensemble" ici
En voici même la chorégraphie en cercle d'amis ici. ou ici. ou ici. ou ici par Belafonte

CHANTS EN LADINO
Entendre parler ladino ici.
Un conte en ladino

Bendigamos
 
Bendigamos al Altisimo,
Al Senor que nos crio,
Démosle agradecimiento
Por los bienes que nos dio.
Alabado sea su Santo Nombre,
Porque siempre nos apiado.
Load al Senor que es bueno,
Que para siempre su merced.

Bendigamos al Altisimo,
Por su Ley primeramente,
Que liga a nuestra raza
Con el cielo continuamente,

Alabado sea su Santo Nombre,
Porque siempre nos apiado.
Load al Senor que es bueno,
Que para siempre su merced.

Bendigamos al Altisimo,
Por el pan segundamente,
Y también por los manjares
Que comimos juntamente.

Pues comimos y bebimos alegremente
Su merced nunca nos falto.
Load al Senor que es bueno,
Que para siempre su merced.

Bendita sea la casa esta,
El hogar de su presencia,
Donde guardamos su fiesta,
Con alegria y permanencia.

Alabado sea su Santo Nombre,
Porque siempre nos apiado.
Load al Senor que es bueno,
Que para siempre su merced.

Hodou l'Adonai ki-tov,
ki le‘olam 'hasdo.
Hodou l'Adonai ki-tov,
ki le‘olam 'hasdo.

Quando el Rem Nimrod
Paroles et traduction :
 
Kuando el rei Nimrod al kampo salia,
Mirava en el cielo i en la estreyeria,
Vido una luz santa en la giuderia,
Ke havia de naser Avraham Avinu,

Avraham Avinu, padre kerido
padre bendicho, luz de Israel.

La mujer de Terah kedo prenada
E dia en dia ele preguntava:
De ke teneij la kara tan demudada,
eya ya savia, el bien ke tenia...

Quand le Roi Nimrod sortit dans les champs
Regardant le ciel et les étoiles
Il vit dans la juiverie une lumi?re sainte
Car il venait de na?tre Abraham, le patriarche.

Patriarche Abraham, p?re chéri
P?re béni, lumi?re d'Isra?l.

Saluons maintenant le nouveau Seigneur
Il est né sous un bon signe,
Le proph?te Elie nous l'a prédit
Louons maintenant le vrai Dieu.

Saluons le comp?re et le "mohel"
Que par leurs mérites vienne le sauveur
Qu'il rach?te tout Isra?l
Louons maintenant le vrai Dieu.
Patriarche Abraham, p?re chéri
P?re béni, lumi?re d'Isra?l.