Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

Le judaïsme est joie

"L'an prochain à Jérusalem!"
par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour

Pour ne plus falsifier Pessa'h

- Nous y sommes arrivés.
Enfin, le séder est terminé
et nous "l'achevons", c'est le cas de le dire,
en poussant tous ensemble un
"l'an prochain à Jérusalem"!!
bien soulagé
et cautionné
puisque c'est même imprimé.
"l'an prochain: certainement pas maintenant!" .

Donc, la bonne blague, tout ce que nous avons dit jusqu'ici!
On a balayé tout en une phrase.
"Je commencerai mon régime dans un an!"
Ah ah! Elle est bien bonne celle-là.

- Mais vous êtes cynique de parler ainsi,
quand je vous ai entendu toute la soirée
citer la Torah et les commentaires des grands rabbins historiques
sur chaque mot de la sortie d'Egypte!
Et vous nous rappeliez tous les événements tragiques
et les appels que vous lanciez à la sincérité étaient dramatiques!

- La table est mise, vous voulez un apéritif?

- Votre aplomb, et votre effronterie me stupéfient,
j'avais cru à tout ce que vous aviez dit
en parlant de la transformation de tout l'être
qu'il fallait réussir en vérité et en finir avec tous les compromis.
Vous m'aviez révélé ce qu'est la sortie de l'Egypte.

- Votre mot "con...promis" m'a fait plaisir.
Mais vous allez encore dire que je suis cynique.
J'aime l'approche mondaine du judaïsme,
à New York, Miami, à Marseille ou à Paris,
et même à Jérusalem aussi, ou à Tel Aviv.
Ecoutez, soyez gentille, vous compliquez,
je ne suis quand même pas le seul à jouer la comédie!
Combien de millions l'on dit avant moi:
"Lé chana ha baa lirouchalyim."
Ils ont été sincères, comme moi cette fois-ci.
Ils l'on dit pour en terminer avec la cérémonie
et ils ont appliqué ce qu'ils ont dit:
ils sont restés chacun ici dans leur lit.
Ils n'ont jamais menti, ils ont toujours dit: l'an prochain",
Vous ne pouvez donc pas appeler cela une comédie,
ni une tromperie.
C'est vous qui vous trompez dans votre naïveté infinie,
puisque -et carrément- "l'an prochain, c'est à dire jamais", on l'a tous dit.
On peut tout nous reprocher, mais pas d'avoir menti.

- OK, pour cette sincérité définitive seulement en fin de nuit.
Mais pourquoi alors toutes ces belles idées qui précédaient à l'infini?

- Vous êtes vraiment naïve.
Nous jouons tous, et toujours, la comédie.
Regardez bien, vous et moi, sommes deux amis,
nous vivons à Yérouchalayim
et nous avons dit sincérement
("sincère...et ment", c'est écrit, vous avez compris?)
que toute l'année prochaine, nous l'avons décidé publiquement,
nous ne vivrons pas la vérité de Yérouchalayim.

- Vous avez creusé devant moi un abime.

- Seriez vous Moïse? Nous autres tous, on l'avait accompagné en touristes
et après le Sinaï on a voulu retourner en Egypte,
cela aussi, c'est écrit, c'est le peuple juif.

.../...

Je reviens vers vous, pour vous dire "merci",
vous m'avez réveillée, j'ai dé-couvert la vraie Yérouchalayim.
et j'essaierai de lui être fidèle, comme à mon mari.
Je le lui ai dit. Il m'a répondu: " j'essaierai, moi aussi
de vraiment vivre Yérouchalayim,
maintenant, ici ".

 

Vous pouvez transmettre ce poème,
à condition d'en mentionner la source.
http://www.modia.org/infos/etudes/pessahsortie.html

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour