Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

Respirer au Sinaï

La respiration est l'orgasme le plus puissant jamais créé.
En chaque instant, nous recevons tout l'amour donné.
En chaque souffle suivant, nous rendons le baiser espéré.

C'est un plaisir incessant qui crée l'éternité.
Les meilleurs amants, jour et nuit sont satisfaits.
C'est indécent, c'est public mais c'est discret.

Par ce double mouvement, les planètes et les volcans sont animés.
Dans le ventre de sa maman, chaque innocent déjà le sait.
Le vol des oiseaux et leur chant y puisent la légèreté.

Même les fleurs au printemps renaissent de ce baiser.
Les couleurs sont flamboyantes quand vous respirez.
Chacun est le messie qu'on attend: chacun respire transfiguré.

Les petits et les géants sont enfin à égalité.
Il n'y a plus de rampants ni de riches à glorifier.
Le baiser divin incessant, également à tous, est envoyé.

C'est un grand art, constant, de piloter l'univers animé.
Soyons-en conscients et sachons Le remercier.
N'oublions pas de Lui rendre cette vie avec nous partagée.

Qu'avons-nous fait pour être tant aimés?
A chaque instant nous pouvons être satisfaits
et qui sait respirer doublement, sait doublement aimer.

Rien n'est plus près du coeur que le don du respirer.
Ici, tout est pur et parfait,
calme, bonheur et volupté.

Deux lèvres qui embrassent toute la nuit et toute la journée.
Chacun peut dire au Ciel: "ce chant de la vie Tu me l'as inspiré".

Merci à ceux qui m'ont appris à mieux respirer.

 

Continuez ce poème par mon étude sur la respiration dans le judaïsme (lien)

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour