Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

 
Devant la Hanoukia
 

- Pour chaque jour de 'Hanouka, voici une lettre personnelle et deux études pour nous améliorer    personnellement: Première étude - Seconde étude
- Avant la fin de la fête de 'Hanouka, je vous emmène à Jérusalem avec les enfants (lien ici) Photos
- Priorité numéro 1: réussir en famille la fête de 'Hanouka



Beaucoup veulent te tromper et remplacer l'Israël que Tu aimes.
Mais nous, nous avons le secret de Ta fidélité inscrit en notre chair.
Là, personne ne pourra jamais Te tromper, c'est Ton sceau de vérité.

Qu'il aiment donc les chants du vent et les douceurs du soleil,
Qu'ils viennent même te louanger en Ta Jérusalem,
comme les gens s'attroupent autour de la 'houpa pour fêter les fiancés.

Mais ils ne prendront pas la place de l'Amant et de Sa princesse Israël,
et, nous, la langue de Tes lettres nous la parlons depuis des millénaires.

En baisers, Tu nous as distillé tous Tes secrets ;
aucun tableau, aucun totem, aucun orchestre ne vaut Tes lettres.
Avant toute lumière étrangère, nous connaissons la science de Tes bénédictions,
cette clef empêche que le monde ne se ferme.

En Ta lumière, Israël vit de Ta lumière.
Nous n'avons rien à faire des paons qui se croient rois et reines.
En 'Hanouka, Ta lumière nous donne toutes les unions,
et Ton union nous transfère toutes Tes lumières
pour qu'Israël soit Ton palais et Ta reine.

Ta bonté en treize mots nous berce
et Myriam, Dévora et Yaël,
dans vos chants la géoula perce.
Quelle femme maintenant peut encore sauver Israël ?
Elle-même, quand elle montre au monde
sa vraie lumière.
Comme Toi, qu'elle ose manifester la lumière d'Israël,
même en Israël.

C'est de nuit, en un instant réduit que je pourrai Te dire
que ma porte et mon coeur sont ouverts à Ton oui.
Cela dure le temps d'un baiser, d'un regard croisé.
Vais-je parvenir à m'arrêter et à Te regarder, bonheur et lumière ?
Ou bien encore fuit et filer, discuter, contester et trahir Ton rêve ?

Ce soir, tout est en mon pouvoir :
l'art d'allumer un espace libéré
et, là, je pourrai continuer quelque temps à recevoir Ta vraie lumière.
Tu m'interdis d'utiliser sans prendre le temps de regarder
Ta puissance entière, réelle, éternelle, qui est baiser intègre.

Ô 'Hanna, apprends-nous ta confiance parfaite,
sagesse des femmes capables de faire naître.
Ô Elqana, mari délicat, donne-nous ton regard qui aime
et assure à la femme son éclosion éternelle.
Hachém, daigne ouvrir pour Israël la matrice encore fermée.
Nous sommes souvent aveuglés par de vaines étincelles.
Toi qui a créé Ta lumière, il suffirait que Tu nous éclaires.
Non, c'est à nous de faire.


Farsi - Transliteration

Hanukia anghadar nourani ast ke' baghyeye' otagh tarik be' nazar miayad
Elhami gharib o nagahani ast
Vali in yek bazi va namayeshgare' honari bozorg ast
In do yek zodje' abadi mishavand

Man nour nistam, nour djlo man ast
Tariki dar kenar man ast, man tariki hastam
Ta haal nemidanestam ke' nour dar moghabele' man ast
Hata dar daroun ast
Va man be' digaran minegaram ke' mesle' man
Ham zaman dar nour va dar tariki hastand

Shegeft avar ast: nagahan har do ma yek rang hastim
Shabahate' ma deraxshan ast, tazegi darad
Hichkodam nourani tar az digari nist
Karname' ha , zibaee ya poul
Ya honar sohan vari va ya darse' madrese'
Nagahan hame' chiz bi ahamiat ast

Va hata bache' ha va ya mohadjerane' taze' reside' va cheshmgir
Man don ya ra djoure' digari mibinam
Ma bayad be' noure' hanukia negah konim
Ama man doustanam ra ke' hozour darand, dar nazar daram
Midanestam ke' anha nourani va deraxshan hastand
Emshab noureshan mostaghiman noure' elahi ast

Baad ha barayeshan in etefagh ra tarif mikonam
Yeki saket ast, yeki xaste' ast va digari mixandad
Emshab dar hanukia bayad faghat 3 sham bashad
Vali in 3 shole' dar daxel, dar djloye' man hastand, vazeh ast

Kasi sohbat mikonad

Va ou, naxodagah, elhame' rabi shimon ra az bar baraye' rabi elazare' bozorg, farzande' ou, mixanad
Emshab ba in noure' xeili sade' djloye' ma, va hame' ba ham
Bazi az yahoudian sedaha ra" mibinand", mesle' zamane' "sinai" saliane' sal pish
Mesle' mamoul ,andja ba ham zendegi mikardim
Hata azizaneshan ke' digar hozour nadarand, ba ma hastand
Ehsas mikonim ke' anha ra dar sokout mibinim

Lozoumi nadarad, ba doustane' darxor, dar xafa va ba shokouh, begoueem , ezhar konim
Hame' chiz indjast, hame' ba ham, va roshan
Indja, yerushalaeem por ast
Xalaghiat dar in lahze' ast
In, in noavari ast, xod be' xod
Ba in hame' , bad karan dar movadjehe' ba in masomiate' dodjanebe' va por obohat, che' mitavanand kard?

 

- Sur ce lien, plusieurs autres poèmes viennent devant la Hanoukia": hanouka-rencontre

- Voir aussi les liens ci-dessous

hanouka - etudes/hanouka - etudes/hanouka-pedagogie - hanouka-enfants - /priere/hallel

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour