Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

 
Les humains ne comprennent pas

Les humains ne comprennent pas
et pourtant Je leur ai dit:
"Fuyez, envolez-vous vers les haréi béssamim,
vers les monts aux parfums
qui embaument jour et nuit".

C'est pourtant clair ce que cela veut dire.
Ils devraient l'enseigner à leurs filles, à leurs fils:
les puissances des parfums, les miracles des sourires,
les découvertes scientifiqaues, les explosions atomiques,
la beauté des fleurs à n'en plus finir,
la folie des amours et des désirs,
les vagues montantes des plaisirs,
les silences des mondes et les vagues infinies,
le bonheur de créer ensemble un enfant qui ravit,
tout cela seulement pour vous dire
jusqu'où va vers vous l'amour du Créateur Eloqim.


- Ne soyons pas sourds, aveugles, imbéciles,
oreilles bouchées, cerveaux et coeurs insensibles,
il est même une terre qu'Il a choisie
comme chambre du bonheur, source de la Vie,
ouverte à tous les peuples dans la joie infinie.


Que fait-on encore à rester en Egypte
et y retourner obstinément jouer aux esclaves dociles?
Le monde nous en veut cruellement pour ce refus de la Vie.
Nous ne recevrons d'eux là-bas pour cela que des gifles.
Ils le savent et nous demandent d'assurer le service
del'enseignement assurant la bénédiction et la vie.
Ils ragent quand nous trahissons et cherchons argent et prestige.


Nous avons les secrets des parfums, des besssamim, cela devrait nous suffire.
C'est écrit très souvent et jusqu'au dernier mot de la Bible?
Nous cherchons les honneurs, nous brossons les chaussures des ministres.
Nous fuyons notre vie et sautons de pays en pays.
Sérieusement, cette comédie, quel mot la qualifie.
Il a fallu le grand carnaval de Pourim
pour nous regarder dans la glace en vérité sans rire.
Refermerons-nous la méguila et le séder de Pessah pour retourner en Egypte?

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour