Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

 
Respirer au Sinaï
 

La respiration est l'orgasme le plus puissant jamais créé.
En chaque instant, nous recevons tout l'amour donné.
En chaque souffle suivant, nous rendons le baiser espéré.

C'est un plaisir incessant qui crée l'éternité.
Les meilleurs amants, jour et nuit sont satisfaits.
C'est indécent, c'est public mais c'est discret.

Par ce double mouvement, les planètes et les volcans sont animés.
Dans le ventre de sa maman, chaque innocent déjà le sait.
Le vol des oiseaux et leur chant y puisent la légèreté.

Même les fleurs au printemps renaissent de ce baiser.
Les couleurs sont flamboyantes quand vous respirez.
Chacun est le messie qu'on attend: chacun respire transfiguré.

Les petits et les géants sont enfin à égalité.
Il n'y a plus de rampants ni de riches à glorifier.
Le baiser divin incessant, également à tous, est envoyé.

C'est un grand art, constant, de piloter l'univers animé.
Soyons-en conscients et sachons Le remercier.
N'oublions pas de Lui rendre cette vie avec nous partagée.

Qu'avons-nous fait pour être tant aimés?
A chaque instant nous pouvons être satisfaits
et qui sait respirer doublement, sait doublement aimer.

Rien n'est plus près du coeur que le don du respirer.
Ici, tout est pur et parfait,
calme, bonheur et volupté.

Deux lèvres qui embrassent toute la nuit et toute la journée.
Chacun peut dire au Ciel: "ce chant de la vie Tu me l'as inspiré".

Merci à ceux qui m'ont appris à mieux respirer


Farsi - Transliteration


Tanafos por ghodrat tarin hayedjani ast ke' ta be' hal xalgh shode'.
Ma dar har nafas ke' dar paye' an miayad, bouseye' matloub ra barmigardanim.

(an) lezati mokarar ast ke' bi nahayat ra miafarinad
Asheghane' haghighi rouz o shab raziand.
(in lezat) nashayest, ami vali mahramane' ast.

Az tarighe' in harekate' dodjanebe' sayarat va atashfeshanha zende' mishavand
(djanine') masom dar shekame' madar, ham az an agah ast.
Va parandegan sabok parvazi va avaz ra az an migirand.

Hata golhaye' bahari ham az in bouse' djan taze' mikonand.
Ranghayeshan az tanafose' shoma deraxshan mishavad.
Har kasi mashiahe' mo'od ast: har kasi tanafos mikonad va tagheer shekl midahad.


Kouchak o bozorg dar nahayat barabarand
Digar be' xak oftade'i , ya be' xak oftade'i, ke' bayad madhash ra begouyand vodjoud nadarad .
Bouseye' elahi va layatanahi baraye' hame' be' tasavi , be' ers gozashte' shode'.


Danestane' fane' edareye' in donyaye' por jonb o djoush , honari bozorg o modavem ast.
Bashad ke' be' xater dashte' bashim va az" ou" shokr gozari konim.
Bashad ke' faramoush nakonim ke' in zendegi ra ke' ba ma sharik shode' ast, be' ou bargardanim.


Che' kardim ke' layeghe' chenin eshghi bashim?
Har lahze' ma xoshnoud hastim .
Va anhayee' ke' ghaderand nafasi do djanebe' bekeshand, midanand che' goone' (be' tor moza'af ) doust bedarand.

Hich chiz , be' ghalb, nazdik tar az nemate' nafas keshidan nist.
Inja hame' chiz xales o kamel ast.
Xoshhali'i aram o ba shahvat.

Do lab ke' shab o rouz sargarme' bouse'and
Har kasi ghader ast be' asemanha begouyad:" in soroude' zendegi ra to be' man dadi.
Az anhaii ke' be' man yad dadand chegoune' haghighatan bayad nafas keshid, mamnounam.

Farsi

Farsi



Breathing in Sinai

Breathing is the most powerful orgasm ever created.
At every moment, we receive all the love that is given.
At every breath that follows, we return the desired kiss.

It is an incessant pleasure which creates eternity.
The best lovers, day and night, are satisfied.
It is indecent, it is public, but it is discreet.

Through this double movement, planets and volcanoes come to life
Already, in the womb of their mothers, the innocent know this.
And birds draw from it the lightness of their flight and song.

Even flowers in Spring are reborn through this kiss.
Their colors shine when you breath.
Every person is the expected Messiah: every person breathes and is transfigured.

Small and big are finally equal.
There are no more grovelers or rich to glorify.
The eternal divine kiss is bequeathed, equally, to everyone.

Knowing how to pilot this animated world is a great, constant art.
Let us be aware of this and let us thank Him.
Let us not forget to return Him this life, shared with us.

What did we do to be so loved?
At every moment, we are satisfied
and those able to breathe doubly, know how to love doubly.

Nothing is closer to the heart than the gift of breath.
Here, everything is pure and perfect,
calm, voluptuous happiness.

Two lips that kiss all night and all day.
Every person can say to Heaven: “this song of life – You gave to me”

I thank those who taught me how to truly breath.

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour