Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes - Par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
C'est facile de gouverner
C'est facile de gouverner.
Les victimes tuées ne se plaignent jamais,
Les parents endeuillés ne font que pleurer,
Les pauvres n'ont pas d'argent pour protester,
A réfléchir, les jeunes révoltés ne sont pas éduqués,
Les rabbins qui rappellent la Torah sont fonctionnarisés,
Les étudiants intelligents trouvent des emplois à l'étranger,
Les journalistes à nos fêtes sont invités,
On se dit rivaux en partis opposés,
mais, à changer de tripot, on est tous prêts.
Quand on veut, on se recycle dans le privé:
on a tant rendu de services intéressés.
On est persécutés, dit-on, mais quel capital ainsi à exploiter!
Le gouvernement, vous cherchez à le faire tomber? Pour vos institutions, combien vous voulez?

 

Parfois, la nuit, un cauchemar m'a réveillé:

un séfér Torah crie: ça ne va plus durer!
Et un Soviétique apparait et me secoue à me désarticuler:
"nous aussi on avait tout truqué et contrôlé
et, brusquement, tout cela s'est écroulé".
Une bonne douche et j'ai oublié:
l'essentiel, c'est la santé.
A la radio, je vais me faire interviewer.
Sur qui, sur quoi? pourquoi compliquer?
L'essentiel est de parler et figurer,
on mène les gens comme on veut par le bout du nez.

C'est facile de gouverner,
je vous en donne la clef. Il suffit de dire:
"Pensez à votre sécurité.
Cela ira plus mal si vous changez.
Nous allons tirer les leçons des erreurs passées.
Après l'hiver reviendra l'été".

Je ne comprends pas comment ça réussit à si bien fonctionner.
C'est fou: il n'y a personne face à nous pour s'opposer.
Voici la clef, la merveilleuse clef:
"Un peuple qui souffre trop, survit seulement, ne sait plus construire ni se révolter".

C'est facile de les gouverner: à eux, les humains, il suffit de ne pas penser.
Une seule loi envers tous: profiter.

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

webmaster Dufour