Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

 
Lumière en guerre
 
C'est la nuit.
Les canons tonnent, les missiles sifflent.
Nos frères prisonniers espèrent.
Les pères, les mères, les soeurs, les frères sont en prière.

Je sais que dans la noire nuit,
au milieu des épines,
le Créateur a inventé des fleurs qui illuminent.
Celles des cactus magnifiques.

Je sors les rencontrer, à vous tous uni.
Vous êtes là, nos prisonniers, blottis.
Nous vous tenons sous la bénédiction infinie.
Vous ne serez pas seuls cette nuit.

Une de ces fleurs m'a suivi
et toute la nuit dans ma maison elle a luit,
dans l'obscurité de la nuit.
Elle avait des nuances de lumière infinies.

Une seconde a surgi.
Celle de l'amour paisible.
Ahava, amour, c'était écrit.
Nous sommes avec vous, nos amis.

Alors, vous êtes redevenus fleur aussi.
En vous, surgit toute la force de la vie.
La verdure, la droiture et mille pistils.
A chaque seconde, ce sera ainsi.


Vous êtes rassurés, il n'y a pas d'oubli.
En chaque instant renaît la vie.
C'est une puissance infinie.
Nous sommes nombreux près de vous, et amis.

Nous sommes le peuple à qui D.ieu a promis.
Et, sans hésiter, nous Lui dirons sans cesse: merci.
Face à la confiance, ne peut rien aucun ennemi.
Avec nous, ensemble, est le Créateur de la VIE.

On nous le reproche, on nous envie.
Un jour, tous les canons de haine seront détruits.
Notre fidélité aura gagné, infinie.
Les ennemis du dedans, du dehors, redeviendront nos amis.

D'ici là, nous ne lâchons pas les fleurs, ni l'espoir, ni la vie.
Et nous sommes unis.
Jour et nuit.
En chaque maintenant, en chaque ici.

Light in War

It is night
Cannons pound, missiles whizz,
Our fellow prisoners hope.
Fathers, mothers and brothers are praying.

I know that in the dark night,
in the middle of the thorns,
the Creator placed flowers that illuminate.
Those of the magnificent cacti.

I go out to meet them, to be united with all of you.
You are there, our prisoners, huddled together.
We hold you under the infinite blessing.
You will not be alone tonight.

One of these flowers followed me
and all night in my house it shone,
in the obscurity of the night.
It had the quality of infinite light.

A second one arose.
That of tranquil love.
Ahava, love, as eternally inscribed.
We are with you, our friends.

Then, you too turned into flowers.
In you, the force of life surges.
Greenery, uprightness and a thousand pistils.
Every second, will be thus.

Be reassured, there is no forgetfulness.
At every moment, life is reborn.
It is an infinite power.
We are many by your side, we are your friends.

We are the people to whom God made a promise.
And, unhesitatingly, we constantly say to Him: thank you.
In the face of this trust, all enemies are helpless.
Together, with us, is the Creator of Life.

We are reproached for this, we are envied.
One day, all the guns of hatred will be destroyed.
Our infinite faithfulness will vanquish.
Internal enemies, external enemies, will become our friends again.

Until then, we will not abandon the flowers, nor hope, nor life.
We are united.
Day and night.
At every moment, in every place.

Farsi - Transliteration

Midanam ke' dar shabe' tire'
Dar miane' xarha
Afarinande' golhaii kashte' ke' mideraxshand
Gol haye' bashokouh

Man biroun miravam ta anha ra molaghat konam, ta ba shoma hame' yeki basham.
Shoma anja hastid, zendaniane' ma, ke' be' ham feshorde'id
Shoma ra gharghe' doa haye' bi nahayat mikonim
Emshab tanha naxahid boud

Yeki az an golha mara taghib kard
Va tamame' shab dar xane'am jelve' kard
(ou) dar tarikiye' shab hokme' nori bi payan dasht

Dovomi barxast
Anke' az eshghe' aram(sar cheshme' migirad)
Ahava, eshgh, ke' az azal neveshte' shode'
Ma ba shomaiim , doustane' ma

Baad, shoma ham be' gol tabdil shodid
Nirouye' eshgh dar shoma moj mizanad
Sabzi, balabolandi va hezaran andame' madeye' gol
Har lahze' hamin xahad boud

Motmaen bashid , faramoush naxahad shod
Dar har lahze', zendegi az no motevaled xahad shod
Ghodrati bi entehast
Ma ziadim va tarafdare' shoma hastim, ma douste' shoma hastim

Ma mardomi hastim ke' xoda be' anha ghol dade' ast
Va, bi tardid, daeman be ou migouim: moteshakerim
Dar moghabele' in etemad, doshmanan zalil hastand
Xaleghe' zendegi, behamrahe' ma, ba mast

Bexatere' in ma morede' sarzaneshe' hastim, ba ma hesadat mikonand
Rouzi, tamame' in selah ha va tanafor ha naboud xahad shod
Imane' bi payane' ma pirouz xahad shod
Doshmanane' daxeli va xareji dobare' ba ma doust xahand shod

Ta anvaght, na golha rat ark mikonim, na omid ra va na zendegi ra
Ma motahedim
Rouz o shab
Dar har lahze'


Farsi



 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour