Retour sur modia.org - Recueils de Poèmes par Rav Yehoshua Rahamim Dufour
Amour d'Esther et du Roi
Après Pourim
Confidences nocturnes
Dans chaque respir
Dans ton amour
Déclaration d’amour du Roi à Esther
Devant la hanoukia
Écoute
Équilibre du Roi
Espoir des rivières
Israël, tu dois être lune
Jetu m'aimes
La beauté nous est révélée
La méditation
La moitié du royaume
Le bonheur, c'est de voir...
Les humains ne comprennent pas
Lumière en guerre
Merci.
Mon amour pour toi
Réassurance dans le couple
Respiration au Sinaï
Restons dans le palais
Réveil d'Adam
Secrets du Roi et de la Reine
Solitude du Roi attendant Esther
Terre d'Israël

Ta création en deux moitiés

Ton silence
Ton vase
Tu n'es pas assez heureux
Tu n'es plus jamais seul
"l'Ami des Aurores"
Recueil  "Auschwitz"
"Combat"

Pyramides

Un jour

"Déchirement"
"Double Eden"
Recueil  "Enfance"
"Etude"
C'est raison de T'aimer
L'imprévu d'aimer
L'éveil au matin
Précaution
"Exil"

Me contacter
Ecrire dans le Livre d'Or

Retour sur le site

 
J'aime et j'aimerai
 
Sur la paracha Vayetsé

Si je Te dis, ce matin, dès mon lever

« Modé ani, je reconnais Ta bonté »,

c’est que j’ai pris d’abord le temps de t’écouter :

 

« Je suis Ton Créateur, du monde le Boré,

pour que cette largeur puisse vous rappeler

l’immensité de Ma force et de Ma bonté.

Avant ton lever, j’ai déjà éveillé

Les oiseaux qui ont chanté,

Pour que tu n’oublies pas d’éliminer

De tes lèvres toute parole laide ou de méchanceté.

Si j’ai mis le soleil qui se lève et éclaire,

C’est pour que tu sortes des angoisses et ténèbres,

Et que ta force se développe et rayonne,

Et soit plus forte, Israël, que les ombres,

et les bombes et les tombes, et les vies brisées.

J’ai même créé l’eau pour t’apaiser, te caresser,

Et les fleurs pour les cadeaux d’amitié.

Et J’ai ajouté partout la beauté

Que personne ne pourra jamais abimer.

Tout cela, pour te prouver que ‘Mon fils’ tu l’es,

Comme  chacun de ceux que tu aimes, ou que tu hais.

Et Je t’ai même donné le don suprême

De tout gagner ou refuser : la liberté.

Et, par la lumière de cette journée,

J’ai inscrit sur le ciel d’immensité

Que ma lumière va toujours gagner

Sur les guerres, les mensonges ou la vulgarité.

Et, pour ceux qui ne voient pas la beauté,

J’ai mis en eux un cœur capable d’aimer

Et Je vous ai donné Ma Torah écrite et signée ».  

Je T’ai écouté et je Te dis : ani modé, je loue et reconnais.

Et je me lève, joyeux, fort, tranquille, assuré.

Et je croirai encore à l’amitié, en la bonté.

Chaque instant sera un matin, désormais.

Chaque instant, un éveil, un baiser.

J’aime et j’aimerai.

 "Guetteur"
"Jérusalem"
Recueil "Lettre"
"Libération"
"Présence"
Nous sommes fleurs de Jérusalem
"Rencontre"
L'ami
Écoute
Libellule
Si je viens
Miroir d'eau
"Trésor"
Séparation
"Yémima"
webmaster Dufour