accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :



Galerie de la méditation juive

par le Professeur Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour (Dipour, en hébreu)
Toutes photos personnelles et dessins de l'auteur
Copyright Dufour
http://www.modia.org




 

 

 

 

 

Commençons par un de mes poèmes méditatifs
dans le lien à la source:

 

"Mon amour pour toi
est aussi beau que le vol des oiseaux,
le chant des merles et le jeu des vagues,
et les paysages verts
et les aquarelles des nuages
et la pureté des gouttes de rosée
et les rires des bébés
et la gloire des montagnes
et l'immensité des océans
et les surprenantes galaxies infinies
et les caresses des cascades et des rivières
et la force des tigres bondissants
et la variété des saisons
et des hommes et des femmes de toutes nations
et les musiques et les danses
et les parfums qui grisent",

dit le Créateur à Israël,
dit le Créateur à tout être
bâti à Son image de même.

"J'aime,
vous n'êtes que de cette veine.
Arrêtez toute guerre,
toute haine,
tout ce qui est vulgaire.

Il n'y a qu'un seul être,
en chaque être.
C'est tellement bon, tellement clair.

C'est mirage mortel
l'argent que tu recherches.
C'est le défi juif en tout être".

 

 

 

 


AVERTISSEMENT: CES PHOTOS ET DESSINS DE MEDITATION JUIVE SONT A DEGUSTER

TRES LENTEMENT ET A PETITES DOSES ET EN PLUSIEURS JOURS.

CAR LES AVALER SANS CAVANA ET EN UNE SEULE VISION

AURAIT UN EFFET TRES TRES NEGATIF

SUR TOUS LES NIVEAUX DE L'ETRE DU CONSOMMATEUR !...

LE MOUVEMENT DE LA TRAJECTOIRE DECRIT DANS LA PAGE PRECEDENTE

EST INDISPENSABLE SUR CHAQUE IMAGE, LENTEMENT,

ET AVEC UNE CONSCIENCE DE SOI-MEME AU MÊME MOMENT

ET JUSQU'A LA CONSCIENCE DE LA CIBLE

QUI EST LA SOURCE UNIQUE !

ET... "BE-AHAVAH RABBA,

AVEC GRAND AMOUR" !

 


Après l'étude  sur ce qu'est la méditation juive (reportez-vous ici à cette étude),

nous voici arrivés à la page des exercices de formation pédagogique pratique à la méditation juive: dans cette longue galerie de nos photos nous allons nous entrainer à développer notre regard sur Sa Création présente, et nous exercer face au don présent à recevoir le présent (au sens double de "actuel" et de "cadeau"). Nous aurons alors réussi les étapes de mouvement sur la trajectoire de la méditation juive.



 

Rappelons que tout cela se joue dans l'instant (âta, maintenant) et nous nous mettons dans l'attitude que prenaient les prophètes en disant hinnéni, me voici. Regardons, en hall d'entrée quelques uns des "âta" qui sont dans notre Tanakh (il y apparait 433 fois!) et nous verrons que ce n'est pas un exercice de positions corporelles dans une salle de gymnastique mais une attitude globale profonde, du corps à l'attention et à tous les niveaux de l'être:

Béréchite 26,29: Atta âta baroukh Hachém (Toi maintenant soit béni de Hachém).
Chémote (Exode) 18,11: Âta yadâti ki gadol Hachém (Maintenant j'ai réalisé et compris et je sais que Hachém est grand).
Dévarim (Deutéronome) 32,29: Réou âta ki Ani Ani Hou (Voyez maintenant que Moi Je suis l'Etre).
Chofétim (Juges) 17, 13: Âta yadâti ki yativ Hachém li (Maintenant, je suis convaincu que Hachém me fera du bien).
Yéchâya (Isaïe) 33,10: Âta aqoum yomar HAchém, Âta aromam, Âta énassé (Maintenant Je me lève, dit Hachém, maintenant Je me redresse, maintenant Je me manifeste dans Ma grandeur).
Tehilim (Psaumes) 2, 10: Vé âta melakhim hakilou (Et maintenant, rois, sachez comprendre).
Tehilim (Psaumes) 2, 10: Vé âta yaroum rochi âl-oyévaï (Et à présent, je porte la tête haute sur mes ennemis).
Tehilim (Psaumes) 2, 10: Vé imratékha chamarti (Et maintenant, tes enseignements je les garde).
Tehilim (Psaumes) 115, 18: Va ana'hnou névarékh Ya méâta vé âd ôlam hallélouya (et quant à nous, nous bénirons Ya à partir de maintenant et jusqu'à l'éternité, hallélouya).
Tehilim (Psaumes) 125, 2: Va Hachém saviv léâmo méâta véâd-ôlam (Et Hachém entoure Son peuple, à partir de maintenant et pour toute l'éternité).
Et voici ce mot Âta dans un psaume ultra court de trois versets, le psaume 131, qui  décrit parfaitement cette attitude de méditation juive:
"Cantique des degrés. De David.
- Hachém, mon cœur n’est pas gonflé d’orgueil, mes yeux ne sont pas hautains. Je ne recherche pas des choses trop élevées pour moi, au-dessus de ma portée.
- Au contraire, j’ai apaisé et fait taire tout mon néfech ((mon être personnel); tel un enfant sevré, reposant sur le sein de sa mère, tel un enfant sevré, mon néféch est calme en moi.
- Qu’Israël mette son attente en Hachém, à partir de âta (maintenant) et pour l’éternité!


Nous avons en ce psaume toutes les étapes et attitudes à adopter dans ce projet.


 

 

 

Entrons dans ce voyage en franchissant 6 étapes:
(liens: 1 rencontre - 2 réponse - 3 envol - 4 entrée - 5 goûter - 6 stabilité.

 

 

1e étape du passage à la méditation: la rencontre parce que nous écoutons
(ce qui est la caractéristique du peuple d'Israël)
et nous voyons la beauté de la Création divine sur notre chemin,
comme Moché rabbénou a remarqué le buisson ardent (Exode, Chémote, chapitre 3)
.

 

 

 

 

 

Restons lentement devant chaque image pour rencontrer vraiment:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarquer toute délicatesse, elle est signe de la qédoucha


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est important de s'entraîner à garder
la relation d'intimité
en passant pourtant à ce qui est différent.

Et encore, et encore,
ainsi dans la vie de couple
ou avec tout fils d'Adam.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



(Toutes les photos sont de l'auteur de cette étude, dans ce regard).

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention, nous ne sommes pas en train de faire du virtuel

mais, en ce moment, vraiment notre être

vit en cadeau du seul Être

et respire

en louange

et s'éveille et se réveille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en chaque regard

 

 

 

 

 

 

 

en chaque sensation et émotion

 


 

 

 

 

 

 

en chaque aspiration et respiration

 

 

 

 

 

 

en chaque échange

avec chaque matière

avec chaque personne

c'est la même chanson

 

 

 

 

 

 

 

nous sommes et chaque être

partout dans le monde

de même

l'objet d'une caresse divine

qui nous donne l'être à partir de Son Etre.

C'est cela la qédoucha présente.



 

 

 


 

2e étape du passage à la méditation: la réponse, "aller vers"

Moché rabbénou a été choisi comme modèle pour son peuple, dit le Middrache,

parce qu'il a choisi de sortir de son chemin

et "d'aller vers" pour mieux rencontrer et voir cette merveille

Ne soyons donc pas ingrat en cet instant,

n'ayons pas moins de reconnaissance

que la joie agissante des colombes blanches

ou de la moindre fleur isolée mais jamais seule

comme nous respirons
et ne sommes pas métal

alors que chaque cellule intérieure
soit cela

en cet instant chaque fois

Qui nous donne ceci?
La science? Ne soyez pas débiles!



Allons-vers directement comme la flamme

Cette démarche qui consiste à réussir à continuer vers la rencontre, toutes les spiritualités qui entourent Israël ont connu cette démarche et l'ont appelée dans les diverses langues "tassalsol" ou "tassalsoul", ce qui veut dire: la continuité, l'enchaînement des pensées ou des idées, le fil conducteur, la succession. Succession-succès.

Continuons donc vers, ne nous égarons pas. Ce qui gouverne le monde ce n'est pas la bourse ni l'économie ni les politiciens

Fonçons vers ce papillon qui, lui, nous regarde, observez-le bien:

ou comme ce perroquet, il ne passe pas, il est venu pour vous, son regard appelle

Un feu d'artifice éclatait dans la nuit, j'ai dansé avec lui
et mon tremblement écrivit notre commune récompense:

Qui est capable de  créer aussi beau que cela?
Toute femme qui forme un enfant en elle.
Mais qui donne à la femme
ce pouvoir et à l'homme de même?
Un peu de conscience, quand même !

Le regard qui répond aux dons divins incessants saisit à chaque instant ces instants uniques,

cadeaux incessants comme celui de la colombe choisissant cette fantaisie dans son vol

Chaque instant est plus beau que la plus belle musique

il est la plus belle musique

ne vous évadez pas de cet amour
en disant des mots sur l'esthétique...

Mon Dieu, donne-moi de m'ouvrir ainsi à ce lien vers toi

et de le voir à chaque instant en lui, en elle

et de m'en souvenir chaque fois que je dis: Chémâ IsraËl, écoute IsraËl


(Toutes photos de l'auteur de cette étude, dans ce regard).

Aller-vers, c'est saisir la beauté même lorsqu'on sait que l'on connaît le paysage,

ils n'étaient pas prévus et ils sont chaque fois différents ces nuages

Ne pas aller-vers, c'est condamner à court terme tout amour le plus mirifique

Nous savons maintenant aller-vers et nous nous envolons avec

 

 


 

 

 

 

3e étape du passage à la méditation: la réponse doit être de qualité aussi rare et totale que le don reçu

 

 

 

 

 

 

Tout cela n'est pas internet ni virtuel ni de la photo

c'est méditation interne vivante actuelle

selon le dernier verset du Cantique des Cantiques:

Fuis mon bien-aimé vers les collines des parfums

Nous fuyons là-bas à chaque respiration de méditation

Pourquoi, jusqu'à maintenant pas de photos d'hommes, femmes et enfants?
Par pudeur. Mais il fallait avant de placer la méditation également dans cette relation,
mieux saisir les trois étapes de la méditation moi-le passage-la cible ou mieux encore: recoir depuis LA source, voir le passage vers nous et recevoir. Nous le faisons plus facilement quand nous nous extasions devant la nature que, elle, n'est pas perverse.Et tout ce beau, c'est nous également puisque nous le voyons, c'est donc notre intériorité semblable qui la saisit.

Oui, fuyons, aimons, vivons

ensemble

Nous sommes entièrement

réception de Sa vie, de Son don,

et donc beauté, transparence,


chacun, chacune,

ce n'est pas la pub qui régit le monde.


Nous sommes bien loin de :
Mon fils a réussi, dit cette mère,
il est riche, il vit à Los Angeles.
Dans quel cauchemar elle l'a mis
au lieu qu'il connaisse le don de vie.

Cette pierre (ma vie) ne se serait pas illuminée si je ne n'étais pas venu avec elle m'approcher de la lumière

Si je ne m'étais pas approché réellement, je n'aurais jamais remarqué
la symphonie cosmique qui entoure le simple ébat de ce canard banal


 

 

 

 

 

4e étape du passage à la méditation: il faut encore aller plus avant et entrée dans l'intimité, elle nous attend.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

5e étape du passage à la méditation: il faut maintenant recevoir et déguster
comme nous l'enseigne le psaume 34,9:
"Taâmou ou réou ki tov, goûtez et voyez combien c'est bon.
Achréi ha guévér yé'héssé-bo, heureux l'homme qui s'abrite en Lui".

C'est, certes  comme une bulle où nous entendons la musique fine et divine

C'est aussi bien par la présence aux proches, adultes ou enfants, lui se nomme "Or israel", lumière d'IsraËl.
C'est clair, la bonté du Ciel le crée et le protège.

Goûtons dans tous les niveaux de notre être LA Présence

Voyons en chaque adulte l'origine unique de Création
et en chaque enfant toute la merveille d'intelligence des plus grands.
Ils l'ont entièrement, même à un an et demi par exemple ici,
choisissant ses couleurs selon son projet secret avant de dessiner.
Il leur manque seulement notre langage, mais c'est à nous de connaître et reconnaître le leur
et toute leur sagesse et présence divine, comme dans les oiseaux ou les fleurs.
C'est plus qu'à l'image de D.ieu, c'est Sa présence.

Nous sommes dans la demeure intérieure du Qodesh ha Qoddachim, Son sanctuaire, comme Esther

Tout est bonheur subtil, équilibre, don de la vie

Des beautés imperceptibles et pourtant quotidiennes,

seul le coeur à coeur peut le sentir et le dire

Toutes les ondes de Ta Création vibrent à Ta musique intime

Il faut s'approcher doucement, progressivement et longtemps pour parvenir à rencontrer.
Comme il est écrit: D.ieu n'était pas dans le bruit.

Il est des baisers qui ne peuvent pas être racontés.


Ecoute Israël, goûte ton bonheur qui est ici. Quand donc arrêteras-tu de fuir vers les plaisirs vains de l'Egypte et de vouloir plaire


aux autres dieux de l'Europe ou de l'Amérique?

Entre toi et Eloqim, c'est la splendeur de l'intime, du Cantique des Cantiques

et c'est dans le quotidien le plus prosaïque

splendide

Notre dialogue est plus beau que toutes les musiques

Il est à Yérouchalayim

ni à Sydney ni à Paris ni à Brooklyn ni à Washington CD

C'est notre paradis intime et infini.

Amour incessant qui refleurit.


 

 

 

 

6e étape du passage à la méditation juive:
la stabilité droite dans ce paradis intime
comme il est dit dans le psaume 11,7
"Yachar yé'hézou paneimo,
Droit, il contemplera Sa face".

C'est une richesse simple, éternelle, délicate et solide

que rien ne peut atteindre ni détruire

car elle est la vie même reliée à LA source de toute vie.

La méditation juie n'est pas une technique ni une philosophie,
elle est -et Ribbi 'Hayim Vital le décrit dans Chaâré Qédoucha-
la vie effective dans la Torah toute simple (cavana);
et l'étude et les mitsvotes et le Chabbate et l'amour fraternel et la justice
sont alors les membres du même corps de vie.

Ce n'est pas une technique nouvelle
découverte par un Sage sublime de nos derniers siècles.
Cela est décrit dès la Torah et les psaumes  et les prophètes.
Nul n'est besoin de nouveaux chefs, de nouveaux mirages,
c'est le secret qui dure depuis les 'hassidim antiques, harichonim.
Tout cela est stable, vécu, écrit.
Pas besoin de nouvelles religions qui s'imaginent compléter et parfaire.
Il suffit d'écouter la Torah et de le vivre.

Ecoute Israël, en présence et vibration, jusqu'au coeur de ton être:

Et, comme ces cellules de feuilles,
soyons stables maintenant que nous savons relier le minuscule réel
avec la source vitale et éternelle.

Et ne déformons jamais par notre regard les êtres,
soi-disant par intelligence ou esthétique ou théologie ou opinions politiques.


Que la méditation juive habite notre regard et notre relation à chaque instant.
Soyons dans la perfection, l'innocence et l'assurance de l'enfant.

A la source présent et la vivant.

Nous ne  pouvons mieux l'exprimer que par le psaume 128
que nous entendrons lentement en chaque mot,
comme nous l'avons fait pour chaque image,
en méditation juive :


1 Cantique des degrés. Heureux celui qui craint Hachém, qui marche dans ses voies!
2 Oui, le produit de ton travail, tu le mangeras,
tu seras heureux, le bien sera ton partage.
3 Ta femme sera comme une vigne féconde dans l’intérieur de ta maison,
tes fils, comme des plants d’olivier autour de ta table.
4 Voilà comment est béni l’homme qui craint l’Eternel!
5 Que le Seigneur te bénisse de Sion!
Goûte le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
6 Puisses-tu voir les fils de tes fils!
Paix sur Israël!



 

 

 

Voici quelques dessins de l'auteur en regard de présence:

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ici,  images d'une sculpture de la rencontre essentielle
Réalité: cette sculpture (80x60) que j'avais réalisée fut détruite en jeu par leurs enfants
sous l'oeil indifférent de parents amis.
La méditation de lien à la lumière doit continuer dans le réel tel qu'il est.

 

 

 

 

 


 

 

 

Nous résumons avec précision
toutes ces étapes de la méditation juive
par le verset du psaume 66,5:
"Lékhou ou réou mifâlotes Elokim
nora âlila âl bénéi Adam,
Allez et voyez les hauts faits de D.ieu
merveilleuse est son action sur les fils d'Adam".
De tous les niveaux de notre être, essayons de la rencontrer

 

 

 


 

 

 

 

et suivons l'exemple de ces corbeaux qui, chaque soir,
près de chez moi, viennent regarder avec méditation profonde
toutes les nuances du coucher du soleil. Nous comprenons alors le Pérek Chira
et l'avons commenté pour vous, ici.

 

 

 

 

Alors, nous aussi, soyons toujours antennes ouvertes et vibrantes:


 

Cette attitude de méditation immédiate et pleine dans l'instant trouve tout son déploiement dans le psaume 16
(lien d'étude) qui entoure le verset sur lequel nous avons commencé cette étude: Chiviti Hachém lé negdi tamid.
Voici le psaume:


1 Mikhtam de David. Protège-moi, ô Dieu, car je m’abrite en Toi;
2 Je dis à Hachém: "Tu es mon Maître! Mon bonheur n’est pas en dehors de Toi."
3 Aux saints qui sont sur la terre, aux nobles [cœurs] vont toutes mes aspirations.
4 Ceux qui multiplient leurs peines, courant après d’autres [biens],
je ne prendrai aucune part à leurs libations mêlées de sang,
leurs noms ne viendront pas sur mes lèvres.
5 Hachém est la portion de mon sort, mon calice; c’est Toi, Hachém, qui consolides mon lot,
6 un héritage m’est échu en des lieux de délices; oui, mon patrimoine me plaît tout à fait.
7 Je bénis Hachém, qui a été mon guide: même de nuit, mon cœur m’en avertit.
8 Je fixe constamment mes regards sur Hachém; s’il est à ma droite, je ne chancellerai pas.
9 C’est pourquoi mon cœur se réjouit, mon âme jubile, mon corps même repose en sécurité.
10 Car Tu n’abandonneras pas mon âme au Chéol, Tu ne laisseras pas Tes fidèles voir l’abîme.
11 Tu me feras connaître le chemin de la vie, la plénitude des joies qu’on goûte en Ta présence,
les délices éternelles [dont on se délecte] à Ta droite.

Tout cela peut être équilibré en chaque instant où nous nous plaçons dans cette attitude de méditation.
C'est l'attitude que nous demande le dernier verset du Cantique des Cantiques.

"Béra'h dodi oudémé-lékha litsvi o léôfer haayalim âl haréi véssamim:
Evade-toi, fuis, mon bien -aimé et sois semblable au cerf et à au faon des biches sur les collines des parfums..."

Dans nos textes, ce n'est pas seulement une attitude globale de la personnalité, le néféch,
mais cette attitude est éduquée aussi au niveau de chaque organe et de sa fonction comme il est dit:
"nér lé ragli dévarékha, un flambeau pour ma jambe est Ta parole". (lien).



Continuons ici et aussi sur cette page importante

Retour à la page de la méditation

Retour à la page d'accueil