Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 

Le psaume 1


Le premier mot de tous les psaumes est "heureux" (achré). Voici la règle du bonheur.C'est bien notre sujet.

Et comment y parvenir? Deux conditions préalables à tout ce que nous avons visé:
1. en négatif, ne pas participer au mal sous aucune forme: c'est-à-dire ne pas suivre les procédures des méchants, ni participer de leur monde ni de leurs pratiques, ne pas partager la compagnie de ceux qui détruisent pas le langue sous différentes formes dont la plus fréquente est la raillerie, l'humour démolisseur.
Tout cela est dit dans l'usage répété du "non, lo".


2. en positif, "placer son 'héfets dans la Torah de Hachém" et la méditer jour et nuit.

Qu'est-ce que cela veut dire: "placer son 'héfets dans la Torah de Hachém"?
Le 'héfets, c'est la volonté (ratsone), le désir (téchouqa), l'aspiration (michala), l'inclinaison vers (nétiya lé-).
Un grand Sage d'Israël porte le nom de 'Hafets 'hayim, celui qui désire la vie. Cela en utilisant la citation du psaume 34,13: Mi ha ich hé 'hafets 'hayim, ohev yamim lirot tov
Quel est l'homme qui désire la vie, qui aime de longs jours pour goûter le bonheur?

Nous comprenons maintenant que nous ne pourrons accomplir les 6 phases décrites pour atteindre la confiance assurée que si on décide et parvient à "placer son 'héfets dans la Torah de Hachém". C'est un choix total: hors des autres axes.
Et le Traité Bérakhote du Talmud, page 14a, discute de la question de savoir s'il est bon ou non d'entreprendre des activités avant d'avoir prié le matin. Il répond que non car "kol ha mitpallél vé a'har-kakh yotsé la dérékh (toute personne qui prie et ensuite se rend à ses affaires), Haqadoche baroukh Hou ôssé lo 'hafatsav (D.ieu accomplit son désir)".

On voit par là que c'est se placer dans une union réciproque des désirs qui donne toute la force pour le processus qui en découle ensuite avec logique. Notre aspiration, remise dans celle de Hachém acquiert Sa puissance. Cela doit être vrai, sincère et non en calcul. Et en laissant alors le pilotage entier et la direction à Celui qui sait ce qu'est le bien, le timing souhaitable, l'orientation, et le pourquoi des choses. Il est logique que le psaume 1,3 dise: "tout ce qu'il entreprendra réussira, kol achér yaâssé yatslia'h).

Et la logique est bien rendu par le mot répété ki, puisque, "puisque Hachém protège la voie des justes, mais la voie des méchants conduit à la ruine". Voyez la paracha Eqev (lien ici) sur l'importance de cette logique du ki.



 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour