Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 
Psaume 68
(Pour l'intervention divine rapide   et heureuse   face à nos ennemis internes et externes).


Texte en hébreu et mon commentaire (Rav Yéhoshua Rahamim Dufour).
La traduction des versets du psaume 68 cités ici en français est celle publiée par Louis Segond en 1910 dans le cadre de l’Alliance Biblique Universelle. Tous les versets en hébreu comme ici, avec leur traduction en anglais peuvent être trouvés sur ce site: http://www.mechon-mamre.org/p/pt/pt2668.htm

Ce premier article sur ce psaume est une introduction qui en donne les principales dynamiques et qui sera approfondie ensuite sur cette base tant il est riche en contenus et en orientations pour la vie personnelle et de nos relations.


------------------------

Texte de 5 versets en hébreu chaque fois, puis leur traduction et leur commentaire:


1 -
Au chef des chantres. De David. Psaume. Cantique.

2 - Dieu se lève, ses ennemis se dispersent, Et ses adversaires fuient "devant Sa face".
(Il se lève en permanence continue, et de là... C’est face à la Présence directe et instantanée et permanente de Sa face, contact direct, que les ennemis n’ont pas de place ni d’existence présente. Tout va se jouer dans ce psaume par la présence à Sa Face, dans le face à face, le nôtre et le sien. Donc...).

3 - Comme la fumée se dissipe, Tu les dissipes; Comme la cire se fond au feu, les méchants disparaissent "devant" Dieu.
(idem tout cela est dû à la présence réelle, Sa Face).

4 - Mais les justes toujours se réjouissent, et triomphent "devant" Dieu, ils ont des transports d'allégresse.
(idem pour souligner en conséquence la joie des justes reliés à Sa face et qui s’expansent ainsi vers la taille de Sa vie).

5 - Chantez à Dieu, célébrez Son nom! Frayez le chemin à celui qui s'avance à travers les plaines! L'Éternel Ya est son nom: réjouissez-vous "devant" Lui !
(idem que le verset précédent, et tout cela est résumé dans Son Nom aux 2 dynamiques qui, à Son image dont les humains découlent : en hommes youd et femmes hé).


6 - Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C'est Dieu dans Sa "demeure" sainte.
(Et, dans la différence qu’ont les humains avec Lui en leur petitesse et fragilité d’où émergent tant de souffrances, Il est en bonté totale d’un père dont le nom comporte sans cesse les deux premières lettres aleph et beit et la puissance de diffusion du youd. Et il est le Juge tout puissant pour les défendre en permanence.

7 - Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux; les rebelles seuls habitent des lieux arides.
(Et deux cas extrêmes et connus sont présentés pour comprendre cela dans l’existence).

8 - O Dieu ! quand tu sortis à la tête de Ton peuple, quand tu marchais dans le désert, -Pause.
(Exemple historique de base qui nous éclaire à la fois sur les difficultés collectives et massives et personnelles toutes ensemble).

9 - La terre trembla, les cieux se fondirent "devant" Dieu, Le Sinaï s'ébranla "devant" Dieu, le Dieu d'Israël.
(La crise individuelle traversée a la taille du drame gigantesque qui eut lieu au Sinaï).

10 - Tu fis tomber une pluie bienfaisante, ô Dieu! Tu fortifias ton héritage épuisé.
(Mais maintenant nous est donné ce message que, comme alors, l’issue sera positive dans l’épreuve vécue personnellement).



11 - Ton peuple établit sa "demeure" dans le pays que ta bonté, ô Dieu, Tu avais préparé pour les malheureux.
(Et prenons conscience que, comme alors, la Bonté divine (tovatéikha) est présente, constante, agissante, effective même si ceux qui vivent de tels événements se sentent en réalité malheureux comme des pauvres, âniim).

12 - Le Seigneur dit une parole, Et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée.
(La question est donne le fait et le message et il est dit, donc la question est de recevoir cette formation et de l’entendre).

13 - Les rois des armées fuient, fuient, Et celle qui "reste à la maison" partage le butin.
(Formation aussi pour découvrir la fuite des auteurs de mal, et alors le bien que nous recevons dans la réalité).

14 -
(Commence maintenant sur plusieurs versets toute une description symbolique pour tous les âges de toutes les cultures globales ou personnelles où la perception humaine ne veut pas voir l’action divine et bloque ainsi les processus, contrairement à ce que le peuple fit à la sortie d’Egypte).
Tandis que vous reposez au milieu des étables, Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.

15 - Lorsque le Tout Puissant dispersa les rois dans le pays, La terre devint blanche comme la neige du Tsalmon.



16 - Montagnes de Dieu, montagnes de Basan, Montagnes aux cimes nombreuses, montagnes de Basan,

17 - Pourquoi, montagnes aux cimes nombreuses, avez-vous de l'envie contre la montagne que Dieu a voulue pour "résidence"? L'Éternel n'en fera pas moins sa "demeure" à perpétuité.
(ici est donné une explication: nous participons au choix des valeurs autres qu’ont les autres peuples).

18 - Les chars de l'Éternel se comptent par vingt mille, Par milliers et par milliers; Le Seigneur est "au milieu d'eux", le Sinaï est dans le sanctuaire.
(Ce verset tente de nous ouvrir les yeux dans cette tempête pour distinguer le vrai et l’illusion superficielle).

19 - Tu es monté dans les hauteurs, tu as emmené des captifs, Tu as pris en don des hommes; Les rebelles "habiteront aussi près de" l'Éternel Dieu.
(Maintenant, quand cet éclairage est compris, on retrouve la coexistence dans la conscience de la vie en proximité divine).

20 - Béni soit le Seigneur chaque jour! Quand on nous accable, Dieu nous délivre. -Pause.
(Et nous pouvons comprendre alors -comme quelqu’un qui a travaillé sur soi-même et a déchiffré le parcours de sa vie- que nous avions à traverser ces épreuves et ces doutes qu’aucune religion ne peut abolir car c’est la dynamique du monde et que c’est là dedans que nous parvenons à découvrir ces réalités présentes nommées bénédiction, Seigneur, continuité de cette présence positive et qui nous sauve).


21 - Dieu est pour nous le Dieu des délivrances, Et l'Éternel, le Seigneur, peut nous garantir de la mort.
(On découvre alors la relation si l’on peut dire entre Lui et nous, et une relation qui vient vers nous et qui est tellement puissante et bonne qu’elle nous délivre des morts apparentes qui garderont leur affirmation d’identité dans ce monde).

22 - Oui, Dieu brisera la tête de ses ennemis, Le sommet de la tête de ceux qui vivent dans le péché.
(Cette science nouvelle de l’existence nous apprend à discerner le succès de la vie sur les victoires d’abord apparentes des escrocs malfaiteurs).

23 - Le Seigneur dit: Je les ramènerai de Basan, Je les ramènerai du fond de la mer,
(Celui qui se nomme le Seigneur -Adonaï- devient conscient que ne faiblit pas totalement en soi la conscience d’un renouveau effectif de la vie depuis les profondeurs affreuses des tempêtes réelles de l’existence).

24 - Afin que tu plonges ton pied dans le sang, Et que la langue de tes chiens ait sa part des ennemis.
(Et notre conscience du réel traduira à son tour cette victoire en images de scénarios positifs mais combien dramatiques).

25 - Ils voient Ta marche, ô Dieu! La marche de mon Dieu, de mon roi, dans le sanctuaire.
(Il ne s’agira pas de notre victoire comme celle du roi d’un peuple contre son adversaire mais ce sera la victoire comprise de la Présence divine dans l’univers qu’Il a créé avec un projet de bonté totale à voir et comprendre).


26 - En tête vont les chanteurs, puis ceux qui jouent des instruments, au milieu de jeunes filles battant du tambourin.
(La joie intime et qui chante émerge alors et aussi et surtout la réapparence de ce qui manque essentiellement dans ce monde: l’émergence en bonheur et respect des femmes, partie principale comme la partie masculine depuis la Création).

27- Bénissez Dieu dans les assemblées, Bénissez le Seigneur, descendants d'Israël!
(Alors les groupes humains accèdent à l’émergence et à la reconnaissance de tous les groupes humains comme part intégrante et essentielle du projet créateur et de Sa réalisation effective).

28 - Là sont Benjamin, le plus jeune, qui domine sur eux, les chefs de Juda et leur troupe, les chefs de Zabulon, les chefs de Nephthali.
(Et tous, tous différents aussi dans le peuple juif, s’épanouissent dans le projet total de leur Création et tout cela dans une unité heureuse).

29 - Ton Dieu ordonne que tu sois puissant; Affermis, ô Dieu, ce que Tu as fait pour nous!
(Cela n’est pas un fait journalistique ou historique mais c’est la conscience que toute cette aventure était un plan de bonheur et qu’il approche de sa floraison).

30 - De Ton temple Tu règnes sur Jérusalem; Les rois T'apporteront des présents.
(La place de Jérusalem comme foyer central est alors reconnue pacifiquement).



31 - Épouvante l'animal des roseaux, la troupe des taureaux avec les veaux des peuples, qui se prosternent avec des pièces d'argent! Disperse les peuples qui prennent plaisir à combattre!
(Les si puissants faiseurs de mal sont alors dévoilés et neutralisés dans ce qui n’était qu’une impuissance totale envers la vie, même s’ils persévèrent encore).

32 - Des grands viennent de l'Égypte; L'Éthiopie accourt, les mains tendues vers Dieu.
(Une grande réconciliation est en cours entre les nations de la Création).

33 - Royaumes de la terre, chantez à Dieu, célébrez le Seigneur! -Pause.
(Une invitation générale et collective au chant de jubilation envers le Créateur et envers tous Ses processus bénéfiques extraordinaires est entendue).

34 - Chantez à celui qui s'avance dans les cieux, les cieux éternels! Voici, il fait entendre Sa voix, Sa voix puissante.
(C’est comme entendre une voix. Le sens du mot “Shémâ, Ecoute” dévoile son importance ontologique et pratique).

35 - Rendez gloire à Dieu! Sa majesté est sur Israël, et Sa force dans les cieux.
(Des conseils positifs surgissent encore, tant la conscience de la voie juste est encore fragile).

36 - De Ton sanctuaire, ô Dieu! Tu es redoutable. Le Dieu d'Israël donne à Son peuple la force et la puissance. Béni soit Dieu!
(Et, en cette heure à venir, un fait nouveau se manifeste: la prise de conscience de la force supérieure du divin sur tous les projets humains. Et que cela donne force à chaque peuple et que l’état de bénédiction universelle totale peut s’installer dans ce qui est compris comme “la” bénédiction).

--------------------

A chacun de vivre, comme le Roi David, en comprenant toutes ces phases et toutes ces dynamiques non seulement dans un déchiffrage personnel ou théorique politique mais comme l’écoute réelle des dynamiques de vie inscrites dans LA CREATION en acte sur laquelle nous avons reçu tant de lumières dans la vie personnelle, dans les vies collectives et dans les textes.


Ils sont innombrables les commentaires que nous avons lus de grands maîtres qui réfèrent tel ou tel mot de ce psaume à des explications que l’on pourrait penser externes quand ils soulignent un lien entre ce mot et un événement dans l’histoire du peuple, ou d’un prophète, ou à un nom divin ou à une séfira. Cela est utile dans la connaissance. A l’intérieur de cela, nous avons choisi ici la ligne d’intégration personnelle directe où ces dynamiques se jouent également toujours dans la conscience personnelle de chacun, dans sa propre trajectoire face à la proposition divine transmise par la tradition, par l’histoire, par les Sages, par des prières et par la célébration des fêtes juives où des mots de ce psaume sont repris.
Une approche qui rassemble toutes ces dimensions dans son commentaire est celle des chapitres du livre Réshit hokhma du Gaone Eliahou ben Moshé Vidas sur les versets suivant de ce psaume 68 (édition Hayim Yossef Valdman) :
-verset 5: dans Shaar anava 1, 3 et 6.
-verset 7: dans Qédoucha 12, 74.
-verset 10: dans Anava 1, 3.
-verset 12: dans Yiréa 7,17.
-verset 14: dans Ahava 5, 21. Qédoucha 6,76 et 10,24.
-verset 15: dans Yiréa 13, 74.
-verset 16 et 17: dans Or olam 4.
-verset 18: dans Totsaote ‘Haim 163.
-verset 20: dans Qédoucha 15, 26 et 84.
-verset 22: dans Qédoucha 17, 34.
-verset 28: dans Ahava 8,4.
------------------------

Rappel:
Ce premier article sur ce psaume est une introduction qui en donne les principales dynamiques et qui sera approfondie prochainement sur cette base tant il est riche en contenus et en orientations pour la vie personnelle et de nos relations.
Premier exemple: revenez sur les traductions en français depuis le début et prenez conscience de la fréquence et de l'importance des mots que j'ai mis entre guillemets ".." pour prendre conscience de cette insistance continue sur "l'habitation dans le face à face et d'être dans Sa demeure" .
En chacun de ces mots de "face" et de formes de "demeure" essayer de percevoir la dynamique qui nous y est proposée. Et la laisser se développer en nous.

En hébreu, le mot "face, panim" n'a pas la signification du français seulement comme "visage, surface en face" mais il comprend aussi le sens le "intérieur". Donc reprenez ces mots entre guillemets des premiers versets et "dé-couvrez" quelles sortes de dynamique de rencontre et de relation il nous est proposé chaque fois dans cette répétition du mot "face" ou du mot "demeure". Et essayez de ressentir en vous cette relation et de la laisser s'amplifier, et y revenir fréquemment. Sinon il est inutile de passer du temps sur ces psaumes qui sont des dons. Donc je ne fais pas cette recherche sur chacun de ces mots à votre place, cela afin de respecter le caractère unique de votre relation que vous propose le Créateur en ce texte.

Autre avancée: ce psaume est comme notre vie: il n'est pas uniforme ni statique, il alterne entre le maximum de bonheur et de calme divin puis brusquement les méchants et les difficultés s'interposent. Regardez cela dans les versets 2, 3, 7, 22 à 24, 31. Pourquoi ? Ce psaume nous montre comment traiter nos chutes, angoisses, pertes de confiance et il réalise ce traitement. Vivons-le donc dans le traitement commun de ces deux rythmes qui seront donc constants et répétitifs dans toute vie.

 

 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour