Regarder
sur Modia 
Photos par thème - galeries & diaporamas
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Recherchez
sur Modia 
 
  Cliquez ci-dessous
  Modia en français   
Un site pour étudier et vivre le judaïsme, le Talmud et la Torah
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
  Modia in english
 A web site on how to study and live Judaism, Torah and Talmud
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dons: cliquez ici - S'abonner à la newsletter: cliquez ici
 
Règles du Copyright - Traduction et commentaires par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour basés sur les livres de nos Sages
 
Atqinou séoudata

Ce poème, chanté le soir et le midi de Chabbate,
est le troisième des poèmes que nous avons du Ari zal.
Il se dit souvent avant Azammér bicheva'hine.
Le texte en araméen se trouve dans chaque siddour séfarade.
Ribbi Yits'haq ben Chlomo Louria (1534-1572)
est nommé le Ari (initiales de haEloki Ribbi Yits'haq, le saint lion).

Je publie cette traduction de ce poème répandu
pour que son texte soit mieux compris et non seulement révéré.
J'ai écrit également la transcription phonétique
qui permet d'en entendre la beauté
et de chanter avec l'aide de la traduction.
Chaque terme est un concept très précis
dans la tradition la plus élevée
qui n'a pas ici à être commentée
mais, cependant, tout le peuple dit ce poème
car l'âme du Chabbate est éveillée en chacun.
La traduction non commentée
permet de garder le rythme
et se rapproche du jeu de bonheur des sonorités.
Les accents circonflexes indiquent un âyine.
Ces traductions sont un acte d'amour 
envers le Chabbat et la Chékhina.

 
Atqinou séoudata dimhéménouta chélémata
Préparons le festin de la foi parfaite complétée,
'hédvata démalka qaddicha
la joie du Roi de sainteté.
 

Atqinou séoudata démalka 
Préparons le festin du Roi,
Da hi séoudata dé'haqal tapou'hine qaddichine
c'est là le repas du verger des pommiers sacrés.

Ouzéîr anpine véâtiqa qaddicha
Et le petit visage et l'ancien sacré
ateyane lésaâda vahadé.
viennent à ce repas avec Lui de compagnie.

Vénaghdine na'halaya
coulant comme des rivières
bégava bilé'hichine
en elles murmurantes.

Halo néma razine
Est-ce que ce ne sont pas 
des sons secrets
oumiline dighnizine
et des mots cachés ?

Délitehone mit'hazine
Ils ne se font pas voir
témirine oukhévichine
enfouis et recouverts.
 

Itâtérate kala
Je couronnerai l'épouse
bérazine dilêla
dans les secrets du monde d'En-Haut

Bégho hai hiloula
dans cette hiloula-mariage-fête
déîrine qaddichine
avec les anges saints. avec les anges saints.

Retour
à la page sur les prières

 
Toutes les photos du site sont Copyright de l'auteur (sauf images autorisées externes) - Aucun travail n'est effectué sur le site pendant le Chabbat et les fêtes juives
© Copyright - Textes, informations et webmaster: Dufour