accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>
accès direct >>

Rechercher ici les thèmes d'études sur le site par un catalogue de photos
Rechercher ici sur le site tout sujet ou tout mot avec Google :

Les nouvelles de l'actualité d'Israël et du judaïsme.
Quelques éléments pour que chacun essaie librement
de réfléchir et de lire la vie du peuple d'Israël selon la Torah.

par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour
Copyright


Les statistiques de Modia par Xiti, le principal site de contrôle, qui a lui-même le contrôle d'audience du site Hit-Parade, autre organisme de contrôle:
En 3 ans, du 15 mars 2002 au 25 mars 2005, il y a eu 949.445 visiteurs différents sur Modia, et ils ont ouvert 3.584.223 articles d'étude de la Torah. Lisez le détail de ces statistiques par année, par pays, etc, elles vous surprendront! Cela ferait une moyenne de 71 étudiants différents qui se renouvelleraient chaque heure tout le jour au long de l'année, pour arriver à ces chiffres.
Quel beit middrache (maison d'études) baroukh Hachem!

Si vous peinez à quitter les tourments de l'actualité, lisez le psaume 37
http://www.modia.org/priere/psaume37.html!


4 septembre 30 AV: étude, reportage puis nouvelles.
Lire, traduire et diffuser cette analyse (complétée)
du grand traumatisme que vient de subir Israël,
afin d'améliorer (lien ici)
.
Promenade visuelle dans Jérusalem (lien ici)

INDISPENSABLE: Découvrez le mois de Eloul
qui commence le 5 septembre: (lien ici) mais aujourd'hui le 4 commencent deux jours de fêtes du début du mois (Roch Hodéche, lien ici)

En ce mois de téchouva (revenir), tout pour approfondir et pour vivre
(lien ici), la notion de dévéqoute, ( adhésion constante d'amour)

envers Hachém.

LES NOUVELLES au 6 septembre
- US: la catastrophe de la Nouvelle Orléans nous importe sur le plan humanitaire et aussi, pour le fait que le système de société des US est pris comme modèle par les dirigeants économiques actuels d'Israël alors que son ordre des valeurs est antinomique avec celui de la Torah basé sur la solidarité et non sur le profit sans pitié pour les laissés pour compte. Lire cet article (lien ici) pour voir la politique concrète du ce système envers les menacés, depuis des années, le tout sacrifié à l'argent et à la volonté de domination mondiale. La ville est sous le niveau de la mer, on le savait, les organismes officiels demandaient devant la prévision sûre de l'accident proche depuis des années de réviser les digues, et le gouvernement ne l'a pas fait et a réduit les budgets de protection: un assassinat massif pour le profit et la politique.
Dans de nombreux pays, l'image morale des US proposant son ordre mondial vient de prendre un sale coup car la réalité du terrain a été découvert partout.
Selon la presse écrite, Bush s'immisce vulgairement et sans aucun fard dans la politique israélienne et demande aux Européens de sauver Sharon et de n'avoir envers lui jusqu'aux élections aucune exigence qui pourrait lui nuire. Pourquoi? Parce qu'il est le pantin actuel (après d'autres) des US, parce qu'il sert ainsi les intérêts de Bush dans sa tentative de domination du Proche orient où il lutte pour le marché contre les Européens aussi intéressés. Israël n'est rien d'autre pour ce grand ami, le seul sûr actuellement. Certains pays arabes, pour obtenir les faveurs économiques de Bush, font comme s'ils se rendaient aux demandes de Bush favorables à Sharon. Moubarak est celui qui compte le plus sur les retombées financières de cette soumission aux desiderata de Bush. Le Roi de Jordanie beaucoup plus menacé continuellement de l'intérieur, danse la samba et fait des pas en avant et en arrière.

ISRAEL
- Détruire ou non les synagogues de Gouch Katif? La Cour Suprême accepte, contrairement à la décision précédente du gouvernement, que ce sont les décisions halakhiques qu'il faut prendre en considération sur une telle question. Et puisqu'elles interdisent la destruction des synagogues, la Cour demande au gouvernement d'intervenir auprès des Palestiniens et des organismes internationaux pour préserver ces bâtiments. La cour n'a donc pas suivi la bizarre décision du Grand Rabbin achkénaze d'Israël, le Rav Metzguér, autorisant leur démolition, décision qui avait été suivie immédiatement par une réaction de toutes les autorités rabbiniques en sens contraire.

- Lisez la grande blessure de la famille Haddad expulsée de Gouch Katif et ses reproches envers les soldats. (lien ici). Il ne s'agit pas seulement de blessure psychologique, cela nous donne une compréhension de la situation lamentable de ces familles trompées par le gouvernement pour les mesures de réadaptation matérielle.

- Débat dans le camp du sionisme religieux. Nous vous avions rendu compte de la divergence entre la décision halakhique des deux ex-Grands Rabbins d'Israël Chapira et Eliahou qui demandaient aux soldats de refuser les ordres immoraux et contraires à la Torah concernant l'expulsion des Juifs, tandis qu'ensuite de Rav Aviner demandait aux soldats contre cet avis des deux plus hautes autorités d'obéir à ces ordres plaçant l'armée au dessus de toute règle pour la nécessité de cette armée pour Israël.
Le conflit rebondit. En effet, une partie des expulsés et de leurs partisans reprochent au Rav Aviner d'avoir démobilisé l'opposition au transfert et d'avoir travaillé en ce sens sur le terrain, de même que Rafi Etam dans les négociations avec les autorités militaires. Parfois cette critique va jusqu'à atteindre les leaders des implantations qui ont mobilisé puis ont refusé à ceux qu'ils avaient appelé d'aller au but de la mission pour laquelle on les a déplacés.
Le conflit se poursuit de façon indirecte (Yédiyote a'haronote) mais en boomerang clair par un refus d'un groupe de rabbins opposés à l'expulsion, envers une décision halakhique du Rav Aviner sur les règles de pureté familiale où ils le jugent trop laxiste. Et cela est vu comme une action "contre" le Rav Aviner pour son engagement envers l'armée d'expulsion.
Enfin, le problème n'est pas seulement celui de tous ces anciens, nous avons vu aussi qu'il a révélé une nouvelle génération de jeunes plus encore engagés contre le plan Sharon et pour un nouveau sionisme religieux. Des centaines de ces jeunes lancent un mouvement public de refus d'enrôlement dans l'armée pour le motif que l'armée expulse -et politiquement- les Juifs alors que ce n'est pas sa mission et qu'elle ne peut pas aller ni contre la morale ni la Torah. Cette fois, le problème devient bien plus large que celui de quelques objecteurs de conscience mais prend une couleur de masse et de génération. L'armée s'inquiète et affirme selon son sens psychologique des militaires de tous pays... qu'elle va traiter le problème avec la plus grande sévérité. L'utilisation des psychologues qui a tant servi pour conditionner les soldats à expulser, n'entre plus en jeu à ce stade.
Justifications: lien ici et ici et ici le texte même de la pétition signée par ces jeunes. Ici ils affirment que 5000 vont signer cet engagement de non-engagement (texte anglais). 500 ont déjà signé dont 100 non religieux.
Et voici que la presse informe (lien ici) que le Rav Aviner réapparaît sur la scène à nouveau pour défendre l'armée comme nécessité au dessus de tout et comme mitsva nécessaire, même s'il emploie les termes très durs envers Sharon qui a donné les ordres. La presse réagit à ce dernier point mais aussi à la divergence entre le Rav Aviner, un des leaders spirituels du courant actif du sionisme religieux, et l'autre tendance.
Vous êtes informés. A chacun de penser et de suivre ce qui se passe dans ce camp des constructeurs de l'Israël selon la Torah.
- Pour ceux qui lisent l'hébreu: comment les Juifs sépharades religieux du parti Chas (Rav Ovadia Yossef) et les partis religieux achkénazes (Rav Eliachiv) veulent constituer une seule liste apour les prochaines élections, leur assurant entre 15 et 20 sièges sur 120 à la Knesset et les rendant indispensables dans tout gouvernement, et leur permettant de régler leurs comptes contre Netanyahou. (lien ici).

Pour ceux qui sont très loin de tout cela et veulent en ce moment apprendre tous les chants de la liturgie achkénaze alsacienne des offices de Roch ha chana: http://binyo.free.fr/
et les sélihotes sépharades sur Modia: http://www.modia.org/infos/calendrier/eloul.html#selihote


 

Nous sommes sensibles au désastre de l'ouragan aux USA à La Nouvelle Orléans; et après l'immense manifestation nationale face au malheur des habitants de Gouch Katif, nous sommes stupéfaits d'apprendre que le gouvernement américain a organisé l'exode des riches en voitures pour les éloigner du danger mais n'a rien fait pour la population pauvre qui n'a pas été évacuée de la région par autobus, etc. Et qui constitue les milliers de morts et ensuite aussi d'affamés parmi les survivants. Terrible civilisation que celle qui veut dominer le monde et repose sur la bible du capitalisme cruel envers les pauvres et écrit sur... ses billets de banque: nous avons confiance en dieu, nouvelle idole du monde.

La solidarité en Israël peut paraître parfois hystérique mais elle est massive, effective, constante et immédiate envers les pauvres. Même quand le gouvernement, lui, prend son modèle dans la philosophie morale américaine. Israël envoie dans la région de la Nouvelle Orléans une mission d'aide...

La rentrée scolaire s'effectue avec l'acceptation de la réforme qui devrait arrêter la diminution du niveau constatée depuis quelques années dans les classes gouvernementales. La réforme tendrait à réduire le nombre d'élèves par classes en commençant par les petites, mais crée un autre problème en ne prenant pas les élèves en classe le Vendredi, ce qui risque de créer des problèmes de délinquance pour les enfants non encadrés. Voyez le Guide scolaire du CERFI sur Modia (lien ici).

Comme vous l'avez constaté, j'ai ralenti les bulletins car nous recherchons uniquement les nouvelles significatives pour réfléchir et nous ne sommes pas un journal qui doit remplir ses pages tous les jours.
Or, la situation n'a pas évolué, donc pas de "nouvelles". Expliquons.
1. Les victimes de Gouch Katif (appelées les expulsés, les personnes déplacées, les violés, les persécutés, les déportés, les réfugiés, les transférés, suivant les opinions politiques ou affectives envers eux) sont toujours dans la même situation.
Le gouvernement déclare qu'il n'y a pas de problème car il y... aura une solution à l'avenir; il a dépensé des millards de dollars pour les expulser mais n'a pas l'argent dit-il pour assurer maintenant autre chose que des solutions provisoires lamentables et des promesses de vent pour l'avenir. Même le Président de l'Etat essaie de faire mettre leur situation en problème national numéro Un.
Les victimes attendent dans des conditions précaires sans précision pour l'avenir. Elles cherchent. Elles veulent rester ensemble par collectivité, et recherchent des endroits pour cette solution. Certains sont à l'hôtel, d'autres dans des locations temporaires, d'autres déplacées d'un lieu à l'autre. Surtout, pas de travail, pas de scolarisation des enfants dans ces conditions pour la plupart. Une honte.

2. Ce qui me choque beaucoup dans une partie de la presse juive de la diaspora, c'est de refuser de voir toutes ces dimensions de violence humaine et de haine que cela représente contre ces personnes et contre des Juifs, refuser de voir le problème de la terre du peuple d'Israël et de ne centrer le problème que sur ceci: "Sharon a peut-être eu raison si cela apporte la paix et l'avenir le dira". Des non-Juifs de ces pays occidentaux diraient de cette position: c'est la politique de Pilate, on s'en lave les mains, purement et simplement. On se ferme et la tête et la néchama (l'âme) et le coeur. En fait, cette réaction est un symptôme qui révèle à leurs auteurs qu'ils sont totalement assimilés à l'opinion et à la mentalité non-juive qui, elle, on le comprend, n'a "rien" à faire de ces problèmes humains ou d'identité des Juifs. Alors le problème se résume alors normalement: il faut tout essayer pour parvenir à la paix, Sharon est courageux. Surtout, on justifie ainsi toutes les persécutions d'expulsions des Juifs dans l'histoire qui elles aussi avaient pour but d'apporter la paix dans une région à partir du moment où on pense que les Juifs sont un problème et que sans eux il n'y aura plus de problème. Les Juifs n'ont pas été expulsés de tous les pays occidentaux jusqu'au 20e siècle autrement.

3. Israël est encore en état de CHOC et réalise ce qui a été fait. Certes, il y a une partie de l'échiquier politique qui demande à continuer pour revenir aux frontières de 1967, en fait pour détruire Israël qui sera alors indéfendable et basent leur plan de destruction sur un argument délibérément mensonger: "il faut séparer les populations et il y aura la paix"; le mensonge clair est celui-ci: "mais nous gardons en Israël 20% de la population qui sont des Arabes, par contre il est moral d'expulser les Juifs à 100% des zones que nous remettons aux Arabes".
Ce débat se manifeste sur ceci: Sharon a annoncé qu'il continuera cette politique comme Bush le demande, et il s'oriente vers la non-construction juive autour de Jérusalem et vers la construction arabe dans les zones qui peuvent couper la continuité juive (entre Maalé Adoumim et Jérusalem par exemple). On l'accuse donc de vouloir diviser Jérusalem elle-même.

4. Le problème est donc maintenant un affrontement clair entre sionistes et antisionistes (qui se définissent comme "post-sionistes" c'est plus élégant).
Sharon n'a plus rien à perdre, car il a tout perdu dans le Likoud qui cherche simplement la façon la plus rapide pour l'éjecter du parti, de sa direction et du poste de Premier ministre, certains même sans attendre de nouvelles élections. La gauche n'en veut pas non plus car elle a une foison de candidats qui se battent sans pitié les uns contre les autres sur les ondes pour le leadership. Il reste donc à Sharon à essayer de détruire le Likoud et il s'y emploie sans y parvenir apparemment, ou à constituer un nouveau petit parti qui serait la majorité d'appoint à la gauche et lui donnerait encore un rôle public de grande importance automatiquement, et lui éviterait encore les ennuis dont on le menace pour la corruption; son poste de Premier ministre lui a valu la fermeture de son dossier personnel mais son fils qui était son réalisateur mandaté en ce domaine est devant les juges et tente de gagner du temps et d'arriver à un accord (qualifiez cela comme vous le voulez) où les juges coopèreraient pour camoufler et ainsi effacer le dossier.

5. Les médias sont donc pleins des tactiques des candidats à la suprématie dans le Likoud, dans le parti travailliste. Aucun intérêt de vous retransmettre cela, avec toutes les injures monstrueuses, attendons seulement les conclusions. En fait, le Likoud veut rebâtir son ancienne image, que le parti Shas veut lui prendre: "nous sommes le vrai Likoud, populaire, sioniste, propre". Mais même si Bibi va utiliser l'image de parti défendant la terre d'Israël, alors qu'il a donné Hévrone aux Arabes, le public sait qu'il l'a fait, qu'il dit régulièrement ceci ou cela et fait le contraire, qu'il a travaillé à bâtir une économie de profit capitaliste sauvage (les banques ont encore fait 26% de bénéfices sur le dos du citoyen dans le dernier semestre par rapport à l'an dernier) et la couche de pauvreté grave s'étend sans pitié. Les partis 'haridim crient au scandale mais, devant la montée du sionisme religieux, ils ont un mouvement de repli et attendent pour entrer dans la coalition quelle qu'elle soit et qui leur assurera simplement des subventions en contrepartie des votes automatiques. Mais ce jeu là ne pourra plus durer longtemps car, contrairement aux socialistes du temps de Ben Gourion, la gauche actuelle est agressive envers le judaïsme religieux et veut l'expulser de l'Etat. Donc les partis orthodoxes sont au pied du mur, ils font des pas de valse dans les diverses directions, et se sont parfois rapprochés de façon étonnante des sionistes religieux.

6. La gauche a, pour l'élimination du caractère juif de l'Etat (inscrit dans la loi fondamentale) fait entrer un quart de million de Russes non Juifs en exploitant mensongèrement et financièrement les dons pour la alyah des Juifs de Russie, et veut persévérer pour changer la nature de l'Etat.
Le problème, c'est que maintenant, cette population d'immigrants non juifs s'organise et veut former un groupe actif non juif en Israël. Et l'Eglise grecque orthodoxe consacre une activité missionnaire considérable envers cette population pour l'organiser. La gauche a ainsi suscité en Israël un nouveau front contre Israël après la population arabe qu'elle veut maintenir également.
Donc, le transfert des Juifs n'aura pas été une solution de paix.
La gauche trouve apparemment un soutien dans l'attitude de pays arabes qui disent officiellement qu'ils reconnaîtront Israël normalement, mais la gauche cache ce que ces pays arabes ajoutent: ..."quand l'Etat palestinien sera bâti", ce qui veut dire "quand Israël sera officiellement réduit à sa portion congrue très vulnérable, pour laquelle on travaille". Et leur tactique nouvelle est simplement pour continuer la pression contre Israël mais surtout pour faire plaisir à Bush qui leur accorde ainsi des avantages substantiels. C'est exactement la situation du Pakistan.

7. Toute cette rivalité politique se concrétise sur des problèmes successifs, par exemple celui de la destruction ou non des synagogues de Gouch Katif. Le gouvernement veut cette destruction pour éliminer tout reste de la présence juive sur cette portion de la terre traditionnelle d'Israël, la justice avait approuvé, s'appuyant sur une décision de halakha bizarre et complètement minoritaire du Grand Rabbin achkénaze d'Israël Metzger l'autorisant. Mais l'ensemble du rabbinat officiel et responsable a réagi contre ce psak dine bizarre, et demande que des Juifs ne détruisent pas une synagogue, ce qui donnerait en plus l'autorisation au monde entier d'en faire autant. Et ils disent: "si les non Juifs veulent détruire, ils le feront mais non pas en s'appuyant sur l'exemple des Juifs eux-mêmes" (qui expulsent les Juifs, détruisent leurs biens, leurs emplois, leurs synagogues). Le Président de l'Etat déclare officiellement qu'en cette matière, c'est la position des rabbins qui est seule valable et qui doit être prise comme base. Donc la Cour suprême qui est presque toujours antireligieuse est très coincée. Elle rendra son verdict dans quelques jours.
La politique de Sharon est de faire le plus vite possible des actes irréversibles. Il a toujours agi ainsi de façon répétitive. Mais il ne lui reste plus beaucoup de jours pour cela, ses concurrents en politique de TOUS les bords cherchent seulement la formule la plus rapide et la plus fructueuse pour s'en débarrasser.

Mazouz, le Conseiller juridique du gouvernement déclare qu'il n'est pas question de faire une amnistie générale pour l'unité nationale après les manifestations contre le transfert, parcticulièrement contre ceux qui ont barré les routes. On est d'autant plus surpris qu'un mouvement général se manifeste parmi les juristes, au ministère de la Justice et dans les associations de droits de l'homme ou de la femme, contre les peines minimes infligées (souvent simplement quelques mois de travaux d'utilité publique) contre les violeurs ou contre les atteintes aux personnes. Des peines minimales en ces cas vont être proposées à la Knesset pour arrêter cette politique non répressive. Par contre la justice politique est dure et des manifestants sont encore en prison sur ordre judiciaire expéditif (des associations ont protesté contre cette justice rapide qui expédiait ces dossiers à la vitesse de plus de 60 dossiers à l'heure), en ville les affiches présentent ces jeunes manifestants emprisonnés comme les véritables ennemis actuels pour le gouvernement, affiches d'opposition au gouvernement, évidemment.

Il est quand même utile d'avoir ce regard sur ce qui se passe vraiment en Israël quand l'information à l'étranger est faussée et ne présente qu'une partie des composantes.

PROMENADE ENSEMBLE DANS JERUSALEM
Vous ne serez pas tous à Jérusalem cet été, aussi je vous y amène. Nous sommes déjà allés ensemble au Kotel (lien ici). Visite vusuelle pour que vous "sentiez" la beauté de Jérusalem, son intimité, son lien à tous les âges, et aussi inévitablement ce qui la préoccupe dans l'actualité. Sortons à quelques pas de chez moi. Voici une vieille pompe publique de plus de 100 ans pour les voisins, nous mesurons le chemin franchi.

Et celle-ci dans le jardin de plus riches.

Autre reste de ces temps héroïques (aimeriez-vous habiter à Jérusalem ainsi?):


Aujourd'hui, la fantaisie est plus délirante:

Regardons ce que vit le peuple sur les panneaux d'affichage libre:
la vie quotidienne, un chanteur, une information, une annonce mortuaire, et que sont ces affiches d'un enfant emporté?


Approchons: un enfant hurle enlevé par un soldat de Tsahal (armée d'Israël) entouré d'autres soldats, qui l'expulse et les initiales du mot Tsahal forment en verticale le début des mots:
"Tsava haguérouch la yéhoudim, l'armée de l'expulsion des Juifs". Terrible.

Plus loin, dans le cadre des maisons anciennes,
les habitants ont écrit "bayit zé lo yéharess âl yédé Tsahal, cette maison ne sera pas détruite par Tsahal".
On découvre ainsi, de façon banale combien les Israéliens sont traumatisés, blessés
et mettent en cause publiquement leur armée pour le forfait cruel qu'elle a commis contre l'humanité,
sur l'ordre du gouvernement.

Ces fleurs en bordure du trottoir, après ces images, m'évoquent ce qu'est l'Israélien:
tendre pour le frère à qui il se sent toujours relié.

Mais toujours il sera capable de se défendre contre l'ennemi. Il n'oublie pas ses pointes. Même envers Tsahal.

Et il a toujours la référence interne des 613 mitsvotes obligatoires
rappelées par les 613 grains internes de la grenade qui abonde sur les arbres en ce moment et qui éclatent.
Grenade de l'amour et de la fraternité (lien ici pour l'étude) et non celle des terroristes.
Le judaïsme touche et gère toutes les dimensions (lien ici pour l'étude).

Un bâtiment ancien, lumineux, porte ouverte, en réfection,
et beaucoup plus d'habitants pourraient s'y trouver, c'est bien Israël.

Vivre à Jérusalem, c'est ainsi ressentir la Torah, sans quoi on aurait mille raisons d'habiter ailleurs.
Ici, la relation (ziqa) à la présence divine délicieuse est banale et quotidienne, même au milieu des horreurs criminelles.

Changeons de quartier, nous arrivons à la Porte de Damas, une autre population d'Israël:

En contrebas, l'ancienne porte du temps du Temple:

Le vendeur de boisson:

et une consommatrice:

N'oublions jamais, nouts devons faire réussir tout Israël et, à travers cette réussite morale, c'est le plan pour la réussite de toute la création qui se joue

C'est tout cela Jérusalem au quotidien
C'est aussi notre visite au Kotel (lien ici).

30 août 25 AV: étude, reportage puis nouvelles.
En France, l'association Migdal organise une collecte humanitaire pour aider matériellement les expulsés réfugiés de Gouch Katif; et le don procurera aux donateurs une déduction fiscale (Cerfa) pour les citoyens français.
Renseignement sur ce lien: http://www.migdal.org/annonce/refugies.php

L'expulseur expulsé: Voici le calendrier par lequel les différents partis veulent expulser Sharon de la scène politique: 30 août (Netanyahou déclare sa candidature comme chef du Likoud), 11 septembre le parti travailliste fixe sa date des élections internes, 25-26 septembre le Comité central du Likoud vote pour l'expulsion de Sharon comme chef du parti et pour le candidat du parti au poste de Premier ministre, le 8 septembre date probable des élections dans le parti travailliste pour le candidat du parti au poste de Premier ministre.

Sharon attaque publiquement Netanyahou et le déclare incapable de gouverner le pays. Ses adversaires répondent qu'il perd la tête dans son écroulement.
Sharon et son camp perd une première manche au Likoud; il n'a pas réussi à faire reculer la date de l'élection comme chef du Likoud candidat au poste de Premier ministre.
Voyez ci-dessous les photos que j'ai rassemblées pour exprimer leur rivalité.

L'inhumanité la plus intolérable: devoir porter en terre une seconde fois son proche décédé ou assassiné par les terroristes parce que le gouvernement vous a expulsé ainsi que les cadavres de vos proches. C'est cette horreur qui se passe pour 48 familles en Israël parce que le gouvernement ne reculant devant rien remet leur terre aux terroristes: voyez la page de Haaretz ici. Et ici avec video.
C'est, en particulier le cas d'un habitant juif ayant perdu son épouse et ses trois enfants et qui va les porter en terre à nouveau après qu'on ait violé leur repos. Imaginez s'il est une torture plus terrible que celle-là. Des gens scandalisés ont obtenus l'autorisation de manifester pour le première fois devant le domicile personnel du Rabbin Weiss de l'armée qui est celui qui supervise cette opération au nom de l'armée. Jusqu'où nous abaisserons-nous dans l'horreur les uns envers les autres? Il est vraiment dur de voir encore les uniformes de l'armée de Tsahal expulser des Juifs même morts, sur cette video et sur ces photos.
Des affiches réprobatrices envers Tsahal sur les murs de Jérusalem avec une photo et les lettres qui forment le mot Tsahal: Tsava ha gorech layéhoudim, une armée qui expulse les Juifs. Très pénible.


 

Attentat palestinien dans la ville de Beer Chéva. Plus de 47 blessés dont plusieurs en état grave.
Le député Arié Eldad qui monte parmi les opposants les plus déterminés à Sharon déclare:
"ceux qui ont cru en Sharon le paient de leur sang". Lien sur Yehoyote a'haronote.

2 Grands succès pour Sharon:
- son fils Omri, l'organisateur de l'opération de corruption pour son élection, passe aujourd'hui en procès avec un acte d'accusation très lourd mais on laisse déjà entendre qu'on arrivera à un compromis entre les juges et l'accusé (dans quel pays voit-on des choses pareilles) et déjà on a supprimé le bénéficiaire (Ariel Sharon) de la liste des témoins. Selon que vous soyez puissant ou misérable, on vous met en prison ou on vous libère d'avance.
- le second succès est celui qu'il a procuré aux Palestiniens: assurés de leur soutien international après l'expulsion des Juifs de Gouch Katif par les Juifs eux-mêmes, l'Autorité palestinienne reconnaît la place du Hamas dans sa "démocratie", déclare qu'elle ne supprimera pas les armes des mouvements terroristes, réunit aujourd'hui même son Conseil des ministres à (tenez-vous bien) Jérusalem Est dans lequartier d'Abbou Dis et déclarent que la guerre pour Jérusalem a commencé. Beau succès pour Sharon. Si on veut remplacer les Juifs par les Palestiniens à Jérusalem, et en Israël. Lisez-bien cet extrait de Yédiyote a'haronote, le plus grand journal d'Israël: ainsi vous verrez que ces nouvelles que je vous transmets sont exactes même quand elles diffèrent de ce que vous entendez à l'étranger, ce qui irrite certains vers mon rapport d'actualité.
Le mensonge et l'accusation réussissent toujours mondialement contre Israël: celle-ci donne des territoires et elle est accusée au même moment de créer un ghetto, ce qui justifie la guerre. Il n'y a aucune limite au mensonge. Mais notre gouvernement reçoit les fruits de sa persécution envers les Juifs, de la part des autres candidats à la même besogne.

Les deux principaux décisionnaires, le Rav Eliachiv (achkénaze) et Yossef (sépharade) déclarent qu'il ne faut pas démolir les synagogues de Gouch Katif; mieux vaut même qu'elles soient transformées en mosquée. Au moins, ce que vient de commettre Israël ne sera pas le prétexte dans le monde pour détruire des synagogues sous des prétextes divers.


Commentaire de la paracha de cette semaine et sa haftara:
Réé
La Torah n'est pas une théorie ni une spiritualité 
mais elle est un corps vivant, pour des vivants,
inséparable en toutes ses parties dans l'action des mitsvotes.


Demain, anniversaire du 24 Av:
Les 'Hachmonayim (dynastie des Hasmonéens) restaurent la halakha au lieu des lois grecques sur la terre d'Israël. Cela était jadis fêté (Taânite 5). Quel problème
cela serait aujourd'hui pour beaucoup de partis politiques israéliens et pour beaucoup de Juifs européens assimilés qui ont adopté la conception politique limitant la religion au domaine privé.

- Mouhamad Deif, l'un des hauts responsables du 'Hamas diffuse sa cassette déclarant que le retrait d'Israël est le résultat de leur lutte terroriste, qu'Israël est sur la voie de la défaite, que la lutte continue jusqu'à la conquête totale de toute la terre palestinienne occupée par Israël qui va devoir vivre un "enfer", etc. Gideon Meir, du Ministère des Affaires étrangères répond dans une contradiction interne totale que Mouhamad Deif est un archi-terroriste responsable de centaines de victimes israéliennes et que pourtant... le retrait d'Israël est le résultat de l'amélioration des rapports entre Israël et la Palestine. Est-ce comique ou tragique cette amélioration (centaines d'assassinat, programme continu et détermination et Israël vue comme fuyant?). Que le Ciel nous aide. Pour ce qui en est dit dans les médias israéliens Lien ici et Lien ici.

- Explication. Cette semaine, le gouvernement va présenter au vote de la Knesset sa modification de l'accord avec l'Egypte: remise de la frontière Sud d'Israël au Sud de la Bande de Gaza à la garde de environ 700 militaires égyptiens. Ce vote sera probablement favorable à Sharon car il y a la gauche et certains au centre qui disent pourquoi ne pas faire cela puisqu'on a tout abandonné de la capacité de défense d'Israël dans la bande de Gaza? Les opposants disent que Begin a fait l'accord de paix avec l'Egypte à condition que le Sinaï serait une zone tampon sans soldats égyptiens et qu'il n'a jamais cédé là-dessus même lors des 4 vites de Sadate en Israël. Tandis qu'aujourd'hui, ce pas est l'annulation progressive de la zone tampon et mettrait Israël en péril car l'Egypte est la plus forte armée arabe et elle sera aux portes d'Israël désormais. Ils disent que les experts militaires partagent ce point de vue d'opposition. A suivre.

- La ville de Tel Aviv n'aime pas du tout le village de réfugiés de Gouch Katif qui a monté ses tentes dans ses parcs. Cela gêne son image de ville de plaisir, de marches d'homosexuels, de vie nocturne, etc. Après des menaces répétées, elle donne un ultimatum pour qu'ils dégagent sinon, à sa demande, c'est la police qui les expulsera à nouveau dès les jours à venir. Apparemment, la municipalité tient à son image de gauche offensive. Elle aurait pourtant beaucoup d'autres problèmes plus urgents à régler: conflits de la mafia à Tel Aviv Acco, maisons de prostitution, etc. Vraiment dommage de se comporter ainsi envers les frères malheureux; on a du mal à comprendre cette cruauté. Surtout alors que la population les visite avec démonstration d'émotion. Ils se sont installé là pour ne pas accepter les autres solutions qui les disperseraient dans le pays alors qu'ils veulent rester ensemble sur une solution viable. Le gouvernement dit, comme d'habitude, qu'il y a d'autres solutions globales, les expulsés déclarent sur les ondes que cette information n'est que mensonges. Ils ajoutent qu'ils ne craignent pas les menaces de la municipalité de Tel Aviv après ce qu'ils viennent déjà de passer. A suivre.

Voici l'organisme qui recueille les dons indispensables pour les réfugiés expulsés avec sécurité et pourra bien distribuer (spécifier: "pour les expulsés de Gouch Katif":
"Le maan ha hay ve reay" (ce qui veut dire pour la vie du frère)
POB (boite postale) 1423
Beit El 90628
Tel 1-800351-012
Voyez leur site: http://www.paamonim.com/main.php?link=donation


- La destruction des 48 tombes de Gouch Katif et le transfert des corps se fera cette semaine, dans la douleur renouvelée des familles. Douleur familiale mais aussi autorisation mondiale par le gouvernement d'Israël de porter atteinte aux tombes juives partout comme le fait l'Etat d'Israël. Effrayant.

- Le Rav Chmouel Eliahou, Rav de Tsfate (Safed) a été un des leaders mobilisés pour les habitants de Gouch Katif. Il est le fils de l'ex-Grand Rabbin d'Israël à qui beaucoup reprochent d'avoir promis aux expulsés que leurs prières empêcheront avec certitude l'expulsion... qui a eu lieu. Le Rav Chmouel Eliahou a apporté les rectifications: comme cela avait été diffusé par des brochures dans les synagogues, le Rav avait précisé que la cause était juste selon la Torah et que leurs prières seraient exaucés mais, pour le cas où le décrêt divin serait autre, il donnait les indications à suivre en ce cas pour le transfert des objets de culte, etc. Donc cette promesse n'a pas été unilatérale. Et, il ajoute que encore maintenant il faut croire que, finalement, les prières seront exaucées et qu'elles empêcheront le plan, ce sont ses paroles, "du gouvernement de racha, du malfaiteur", et des juges à la Cour suprême et autres politiciens, d'autoriser en Israël tout ce qui est contraire à la Torah et d'interdire ce qui y est conforme. Il fut extrêmement dur en ses paroles lors de l'émission sur le monde 'haridi à Réchete beit après minuit à la sortie de Chabbate.
Il appella à l'union de tous les courants religieux, selon lui menacés directement avec la même virulence comme le fut le public religieux sioniste de Gouch Katif.

- Après que le nouveau Pape ait fait répondre sèchement à Israël qu'il n'a de conseils à recevoir de personne (quand le Pape a déploré les pays victimes du terrorisme en "omettant" Israël), Sharon se met à genoux et envoie une lettre au Pape en le nommant officiellement "ami d'Israël" pour clore la controverse. Sharon ne tient pas à ce que ce conflit ternisse sa nouvelle image appréciée dans le monde occidental.
Le Pape confirme aussi plusieurs fois sa ligne à travers ses déclarations répétées pendant son voyage en Allemagne: présenter le peuple allemand comme une victime (et non comme un coupable) du nazisme qui ne serait qu'une... bizarre théorie de néo-paganisme, donc étrangère au catholicisme allemand. Par contre, il n'a pas encore répondu aux organisations juives allemandes lui demandant d'ouvrir enfin les archives du Vatican aux chercheurs qui veulent une bonne fois connaître ce qu'a fait exactement le Vatican pendant la Choa, face aux accusations. Ils ont argué que, même s'il y aura des moments difficiles, cela clarifiera la situation et permettra de la dépasser. Les observateurs suivent de près ces courbes très imprécises de la politique vaticane, derrière les mots de dialogue, de la part de ce pape allemand...

- Selon le journal de gauche Haarets -lien ici-, son sondage montre que 61% des Israéliens pensent que la situation de l'Etat d'Israël est, après le retrait, de souffrance et d'atteinte portée à Israël. Seuls 25% ne ressentent pas cela. C'est clair, se trompent ceux qui imaginent que la majorité des Israéliens ont été indifférents.

Sharon n'a rien gagné quelques jours après l'expulsion, et il a fait perdre sur un point très grave:

1. les attentats continuent (tirs, poignardage avec morts), le Hamas terroriste est officialisé par Abbou Mazen chef de l'Autorité palestinienne comme partenaire intégral politique dans l'Autorité palestinienne, un représentant officiel des USA et un de l'Europe assistent aux fêtes des soldats palestiniens, les différents partis israéliens veulent virer Sharon en allant à de nouvelles élections anticipées les uns pour l'expulsion, les autres pour sa corruption).

2. Mais surtout Sharon a fait perdre à Israël le droit moral de défendre désormais les Juifs dans le monde en protestant contre les mesures discriminatoires contre eux puisqu'Israël a organisé un transfert sélectif de la population juive, la destruction de leurs biens et synagogues et cimetières; il ne pourra plus que se taire désormais quand on violera les cimetières Juifs ou qu'on expulsera des Juifs, ou qu'on les persécutera. Les adversaires diront alors qu'Israël a donné l'exemple et l'autorisation, et que cela a été fait le plus légalement du monde. Plus encore, qu'Israël a donné l'exemple qu'on peut le faire de façon sélective, pour des motifs divers uniquement vers la population juive. Et que même, les plus proches d'Israël, les USA (et l'Europe et l'ONU bien entendu) ont félicité le Chef de l'Etat qui a réalisé de tels actes, et ils vont probablement lui donner le Prix Nobel de la Paix pour une telle ignominie.
Sharon et ceux qui ont voté pour cela au gouvernement, ont donc sorti le peuple juif de la position de victime ayant droit à protester désormais, puisque l'Etat juif lui-même a pratiqué cette persécution envers une population juive. Un scandale et un désastre historiques et mondiaux pour tout le peuple juif.

3. J'ai analysé cent fois que lorsque la corruption et la violence étaient au sommet de l'Etat et protégés, les esprits détraqués à la base se sentent la voie autorisée pour aller dans le même sens à leur manière. Un couple particulier (lui souteneur et elle prostituée dans une maison de passe à Tel Aviv) ont déposé dans une mosquée une tête de mort déguisée en tête d'Arafat avec son kéfié et des inscriptions injurieuses contre le prophète Mouhamad. J'ai déjà souligné que la Torah interdit ces tolérances honteuses envers les femmes esclaves sexuelles sur la terre d'Israël, l'Etat les permet, les leaders moraux ne partent pas en guerre contre cela. On voit ce que l'abomination au sommet parvient à réaliser en ondes concentriques immorales à la base. Je l'analyse en tant que professeur de psychologie clinique spécialisé dans la criminologie et psychanalyste (lien ici).
Le résultat (lien ici): les extrêmistes islamiques à leur tour essayent d'étendre le feu et de susciter la révolte généralisée de tous les Arabes d'Israël à partir d'un acte qui suscite notre égal scandale et protestation. Il est clair qu'ils sentent que le moment est favorable car, à leurs yeux Israël est en situation de décadence morale et n'a plus de capacité guerrière ni de force d'identité puisque ceux qui l'ont sont persécutés par le gouvernement israélien lui-même.

Que les réfugiés de Gouch Katif apprennent à tout Israël réparti dans le monde et aux voisins Arabes et aux pays qui soutiennent les terroristes contre Israël, que le coeur de la population juive d'Israël est composé de non corrompus, d'idéalistes du service et de la fraternité envers tous, et que cette voie ne sera jamais perdue ni vaincue. Et que l'idéal qu'il se représentent de ce qu'est le peuple de la parole de D.ieu est exact, actuel et qu'il continuera à bâtir. Et que les promesses de la Torah pour ce peuple et pour son rôle de bénédiction dans le monde au bénéfice de tous, se réaliseront. Les cruels corrompus disparaîtront de la scène et resteront dans l'histoire avec un nom sali, c'est tout.

Pour lire ce que la grande famille d'étude de Modia pense de notre oeuvre collective avec vous, allez à cette page (lien ici) et mettez y ce que vous voulez communiquer aux autres sur le site, en respectant les règles inscrites en haut de cette page-là.


Voici l'organisme qui recueille les dons indispensables avec sécurité et pourra bien distribuer (spécifier: "pour les expulsés de Gouch Katif":
"Le maan ha hay ve reay" (ce qui veut dire pour la vie du frère)
POB (boite postale) 1423
Beit El 90628
Tel 1-800351-012
Voyez leur site: http://www.paamonim.com/main.php?link=donation



Nouvelles
24 août 2005
Le bilan en négatif et en positif. Un essai, faites le vôtre. Essai à confirmer.


Bilan du négatif:
- la destruction des 25 implantations juives, le rejet d'une partie de la terre d'Israël (Gouch Katif) par le gouvernement d'Israël


- le plus grand viol collectif familial de toute l'histoire:
a) Viol de la démocratie par les procédures de la pègre qui ont réussi temporairement (la corruption politique organisée qui a falsifié l'élection du candidat du Likoud au poste de Premier ministre, qui a éliminé les ministres opposés à la politique et fait entrer d'autres par l'attribution de sièges pour obtenir la majorité automatique, l'assurance de l'immunité dans la fermeture du dossier, le report indéfini du jugement du principal organisateur de ces falsifications de la démocratie).

b) Viol de la terre d'Israël et de sa Torah (cf analyse faite par l'ex Grand Rabbin d'Israël Avraham Chapira).


c) Viol de l'image personnelle de Juifs. Les présenter comme des extrêmistes dangereux, violents, messianiques fous, adorant la terre et non respectant les humains, lançant de l'acide (mensonge), rassemblant et utilisant des armes (mensonge), prêts à attaquer l'armée et les jeunes (mensonge), alors qu'ils étaient ceux qui plantaient sur le sable, refusaient la violence, recevaient la protection du ciel sous plus de 5000 mortiers et missiles reçus sans être aucunement défendus par l'Etat ni par l'armée qui, au contraire fut envoyée contre eux comme s'il étaient l'ennemi alors qu'on parle avec le terroriste et lui donne la liberté d'action et une part du pays, manifestaient leur amour de leurs frères agresseurs et violeurs sur ordres.

d) Viol envers les jeunes soldats: leur indiquer un faux ennemi familial interne contraire à leur mission de défense contre des ennemis externes. Leur faire réaliser ce viol contraire à leur sensibilité et à leur morale. Egalement le conditionnement immoral réalisé par les psychologues pour les amener à accepter tout ordre même immoral ou illégal, même quand ils ressentent une émotion. Cela a dépassé l'horreur des régimes les plus dictatoriaux soviétiques.

e) Viol de la conscience personnelle. Ce sont les déclarations de quelques rabbins, contraires même à toutes les déclarations et accords juridiques internationaux sur les droits de l'homme en temps de guerre car le droit impose aujourd'hui à tout soldat de ne pas accomplir des actes contraires à la morale ou à l'humanité même s'il en reçoit l'ordre le plus précis au nom de l'armée, et de plus il aura à en rendre ensuite compte devant les tribunaux personnellement sans pouvoir invoquer que c'était un ordre. Or, quelques rabbins, contrairement aux décisions des deux plus grandes autorités le Rav Chapira et le Rav Eliahou, ont abandonné ces principes moraux et déclaré que tout cela doit tomber quand l'armée ordonne. Sous le prétexte, non reconnu par le droit international et la morale, que cela affaiblirait l'armée. Or jamais la morale ne peut affaiblir, au contraire; ce sont les délinquants qui le pensent.

f) Viol de la part des protecteurs. La justice et les hauts personnages moraux de l'Etat ont couvert un système reconnu publiquement de corruption et de pègre, l'ont laissé fonctionner et diriger l'Etat et prendre ces décisions par des procédures anti-démocratiques obtenues par la corruption. Et ce sont les institutions de sauvegarde de la démocratie qui, elles, ont laissé faire en toute conscience. Ce qui en dit long sur l'ensemble du système, qui est vraiment un "système". Ce n'est certainement pas cela le "peuple" juif de la morale et de la Torah.

g) Viol par le procédé de la haine de la personne du frère. le scandale (mais celui là ne fut pas rare dans l'histoire) où une partie des leaders dans le peuple haïssent leur propre identité, luttent pour la supprimer de toutes les dimensions de l'Etat juif avec une haine déclarée ouvertement contre ceux qui vivent dans la Torah. On aurait pu imaginer simplement qu'après la Choa, on ne verrait jamais dans le peuple juif cette haine envers les frères. Elle existe belle et bien, si on peut dire, puisqu'ils l'a portent avec fierté. Et j'entends même des personnes allant dans les synagogues avoir cette attitude, et nous avons entendus quelques leaders communautaires dans quelques pays européens féliciter Sharon pour tout cela. Comme disent les humoristes: stupéfiant, non?

h) Viol le plus direct et le plus cruel: avoir été capables de détruire la vie personnelle et les biens, et le travail de personnes (adultes, femmes, enfants, bébés) avec l'attitude psychologique exacte des violeurs d'enfants et des réalisateurs d'inceste
(car c'est exactement un viol incestueux collectif qui s'est réalisé): nous vous aimons alors nous vous violons, et ensuite nous devons vivre bien ensemble. Vous êtes blessés, traumatisés mais ce n'est pas notre problème, nous compatissons et cette fausse démonstration nous permet de vous interdire de porter plainte. Et, comme dans le cas des incestes: complicité des personnes morales de l'entourage pour couvrir cela par le silence (cette fois ce sont ceux dont on aurait pu attendre le plus la dénonciation: les organisations de droits de l'homme, les partis de gauche se référant dans leur programme aux valeurs de la démocratie, les fonctionnaires chargés de la justice et de la défense de la démocratie dans l'Etat, la presse).

Bilan du positif
CE QUE NOUS POUVONS ESPERER:

1. Que commence une analyse de cet immense viol incestueux familial et collectif.

2. Qu'il y ait une volonté de véritable réparation envers les victimes violées. Dans leurs biens et dans leurs personnes, dans leur image. Que l'image qu'on a essayé de donner de ces victimes soit réparée, et que leur image véritable glorifiée car ils ont été moraux, non violents, sensibles, patients, cherchant avant tout à ne pas porter atteinte à l'état, aux jeunes soldats, à l'armée.

3. Qu'il y ait une véritable solidarité financière concrète, et d'une solidarité fraternelle.

4. Que la souffrance portée par nos frères réfugiés soit l'occasion pour chacun de faire une téchouva totale, et pour l'Etat d'Israël également, et pour les communautés de la diaspora également qui souvent se sont protégées derrière le paravant de démission trop facile: nous n'avons rien à dire car nous sommes à l'extérieur. C'est la phrase même qu'utilisaient les non-Juifs quand certains persécutaient les Juifs, et on le leur a reproché ensuite. A fortiori les Juifs du monde entier ne peuvent pas se contenter d'être émus et de se taire: c'est leur peuple. Certains disent pour se disculper: mais nous ne faisons pas l'armée (sachez qu'une proportion importante des jeunes Israéliens ne font pas l'armée même parmi les non-religieux), nous ne payons pas d'impôts (donc vous avez tort si vous n'aidez pas de façon importante et volontaire vos frères d'Israël). Je n'oublierai jamais un bon ami français à qui je demandais de l'aide pour une famille d'Israël en détresse et qui m'a répondu: "je donne ici déjà et je ne peux pas en ce moment car je suis en train de refaire complètement ma piscine". Sans commentaire, pendant que votre famille crèvent, mais ils sont loins.

5. Que soit abolie définitivement la haine anti-juive, anti-judaïsme, anti-rabbins, anti-éducation juive, anti-femmes juives, anti-familles juives, anti-rites juifs, etc. Non seulement par les particuliers, mais aussi par les journalistes et par les corps d'Etat. Que soient interdits comme racistes les partis qui ont cela à leur programme.

6. Qu'il y ait enfin ce qui a manqué jusqu'à maintenant dans le peuple en Israël et en diaspora, et cela par la faute des cadres (éducatifs, politiques, religieux, économiques) un véritable amour EGALITAIRE envers TOUTES les couches de la population de toutes origines. On en a vu quelques signes mais insuffisants dans le pays. En tous cas, ces victimes nous ont donné l'exemple en voyant même dans leurs destructeurs ce peuple à qui ils disaient qu'ils l'aimaient même s'ils devaient résister à leurs attaques et ne pas y coopérer.

7. Que par ces analyses courageuses de tous, les manipulateurs et la pègre ne parviendront pas à rouler le peuple dans la farine une fois de plus.

Donc, que tout cela soit notre secousse et notre décision de changer notre vie. Ils paient très cher pour cela, partageons c'est un mot très simple. Il correspond au verset: "tu aimeras ton frère COMME TOI".
On ne peut pas dire "merci" à quelqu'un qui souffre. Mais alors je dis "merci quand même, mais votre récompense sera que nous vous aiderons et que vous verrez l'amélioration d'Israël par notre amélioration dans la vie continue d'Israël. Nous nous engageons devant vous à apporter notre part. Nos larmes ne sont pas des larmes de crocodiles cruels.
Vous avez été l'exemple que la Torah se vit dans les actes et dans l'engagement de toute une vie, et qu'elle rayonne de fraternité. Et qu'elle construit Israël. Nous avons saisi le message pour lequel vous payez si cher. Nous ne sommes pas des profiteurs. Nous ne sommes pas ce que les antisémites nous reprochent: des gens qui ne pensent qu'à l'argent.
Ou alors nous avons à nous corriger d'urgence".

Note. Sur Modia, toute notre collectivité essaie aussi d'apporter et de construire, par l'étude de la Torah.
Ainsi, rien que hier, il y a eu exactement 1836 lecteurs différents venus sur le site et ils ont ouvert 5990 pages d'études. Baroukh Hachém. Voilà notre rythme quotidien, alors que nous sommes en vacances!! Am Israel Haï, le peuple d'Israël vit! Faites donc profiter les autres de ce que vous apprenez sur le site, osez utiliser cette matière pour la partager en famille, entre amis, en communautés, en associations. (Pas sur les sites car ils ne peuvent faire que des liens mais non pas insérer les textes hormis de courts extraits reliés, selon la déontologie).



"While the motives for the expulsions fall into differing and variegated categories, the root of them all was hatred of the Jew". Encyclopaedia Judaica, vol 6, 1070.


25 août 2005, 20 Av
En ce jour, en 1944, décès de Rabbi Lévi Yits'haq Schneerson, père du "Rabbi de Loubavitch".


Les expulsés de Gouch Katif continuent à être dans des phases transitoires sans aucune perspective précise de logement pour l'avenir. Certains sont dans des chambres tout à fait temporaires d'hôtel, d'autres refusent les caravillas non habitables, de nombreux autres ont simplement planté leurs tentes à droite en à gauche par groupes à travers le pays, un groupe à Tel Aviv où la population très émue les visite et leur dit son affection mais la municipalité de cette ville de gauche leur fait savoir qu'elle veut les éliminer des jardins de la ville, une nouvelle expulsion, dès la fin de Chabbate. Voilà la réalité.
Pendant ce temps, trois jeunes de yeshiva poignardés par un Arabe près du Kotel. La police s'empresse de dire que ce ne sont pas des organisations terroristes (peut-être des martiens? et si elle le savait c'est grave) car c'est plutôt l'acte d'isolés. L'important c'est de ne pas dire du mal de ces nouveaux amis... qui protègent et assurent avec efficacité le dispositif terroriste et la lutte stratégique pour l'annihilation d'Israël, aux rôles bien répartis.

Mais l'ennui c'est qu'on ne peut faire mentir les faits et on mène une campagne double: continuer la lune de miel avec Bush (en donnant la défense Sud à l'Egypte, en ouvrant un port pour l'introduction des armes vers les terroristes, en répondant amen aux pressions fortes pour continuer à vider les implantations en Judée-Samarie) et, d'autre part, afin de récupérer une partie de l'électorat sioniste perdu, on ne va pas hésiter à faire quelques coups spectaculaires de liquidation de terroristes sur la liste des recherchés. Jeu périlleux. Mais au pire quelques vies en moins, il y en a déjà tant eues...
"Cher Monsieur Sharon, je ne sais comment vous remercier, regardez ces deux images, votre armée effondrée par sa culpabilité d'avoir accompli un crime contre son identité et contre l'humanité et notre armée victorieuse qui prend votre place, tout cela uniquement grâce à vous, un merci total - mais de rien, cela va de soi - comprenez nous, pour fêter notre victoire nous venons de vous lancer des missiles sur Sdérote à l'instant. - Nous garderons le profil bas sur cela, plaçons nous bien pour la photo de notre collaboration qui restera dans l'histoire ".




Car il faut le comprendre, pour nos dirigeants, ce n'est pas le drame populaire qui importe; ils ne font que dire: "tout cela est derrière nous maintenant il faut récupérer l'électorat pour garder le pouvoir". Et c'est cela qui devient la priorité et, pour les journalistes dont la majorité partage leur philosophie non favorable au sionisme, on cherche à détourner l'opinion des malheurs des réfugiés pour les centrer sur la lutte pour le prochain gouvernement. Indécent, à vraiment quelques jours de l'expulsion, pour la camoufler.

Alors, c'est une pluie de sondages sur les diverses options:
- de toutes manières lutte à couteaux tirés entre Sharon et Bibi pour diriger le Likoud,
- recherche de la formule qui l'emportera non seulement au Likoud mais aux élections (c'est plus compliqué) qui vont être très rapprochées fatalement car le Likoud a pris la décision d'expulser Sharon.
- dans cette perspective, les conseillers de Sharon lui recommandent de sortir du Likoud et de former un nouveau partie ou une nouvelle coalition électorale: Sharon et son nouveau parti qui seront "partis" du Likoud avec le quart de ses troupes, Péres et les travaillistes continuant la politique de liquidation de la terre, Lapid et Chinouï et le racisme anti-religieux éliminant le judaïsme de toutes les formes dans l'Etat. Cette coalition destructrice pourrait avoir la légère majorité pour prendre le pouvoir. Sauf si la droite et les sionistes religieux et les partis orthodoxes s'unissent en coalition contre ce danger pour le peuple d'Israël. Mais, il faudrait pour cela que les leaders spirituels mettent en priorité numéro un la fraternité dans le peuple comme preuve de la sainteté, comme dans le camp dans le désert (lien ici). C'est possible, mais rien ne le laisse présager chez les leaders spirituels de cette génération particulière... Espérons que l'étude dans laquelle tous sont leur ouvrira cet horizon.

En tout cela, ce serait peut être cet affrontement de ces deux coalitions qui poserait le vrai problème d'Israël. Pourquoi? Parce que le seul choix entre Sharon ou Bibi dans le Likoud ne changerait rien à tout ce qui vient de se produire. En effet, Sharon on connaît de A à Z; Bibi aussi: enthousiasme télévisuel magique pour convaincre mais sur des promesses totalement changeantes d'un jour à l'autre (exemple: un soir à la TV il déclare avec fougue que jamais il ne démissionnera du gouvernement; le lendemain il annonce avec la même fougue sa démission, c'est aussi lui qui a donné Hévrone, et son plan économie qui transforme Israël en un paradis pour une minuscule classe de gros capitalistes quand la classe de la misère s'élargit à vitesse exponentielle).
Voilà le combat dans lequel on essaye de nous faire participer par l'oubli des vrais problèmes et la chute dans le spectacle audiovisuel des couteaux tirés. Plutôt que de vous le rendre en mots, je vous le traduit par cette analyse des images et du langage corporel par lequel on tente de nous influence. Analysez par vous-même, c'est plus parlant que tous les discours.
Le combat alternatif des chefs, dominateur ou dominé:
--

L'idéal rêvé, et il a été organisé comme il est analysé ci-dessus pour expulser les Juifs.
Quand on est au pouvoir on dispose d'instruments serviles, et ils doivent comprendre que l'ordre reçu efface toute morale. Même juive, même rappelée avec clarté par les plus grands sages de la Torah.


Les dossiers gênants et pourtant réels que l'autre va toujours utiliser, il a raison sur ce point et il le sait:
--

Le risque du rejet par le peuple et la descente aux enfers, tout mais pas çà:


Cerner de près l'adversaire sous les yeux du public, le catch,
toujours l'oeil dans le colimateur, pas de répît :
----

---

Et l'autre, idem
---- --

--
que le Ciel m'aide, je vais passer à l'attaque:

et moi je sais parler à la foule,
je la séduis, en dramaturge shakespearien, j'anéantis l'adversaire directement... dans le coeur des électeurs, c'est que tout se joue ou se perd:

---

--

--

Qui de nous a gagné, attendons les résultats du sondage, c'est LE dieu nouveau:
--

.../...

Réflexion quand même:


L'enjeu d'Israël n'est pas de regarder un match à la TV ni de lire les sondages et les commentaires, c'est d'aimer le Créateur, la Torah, le peuple de qui nous avons reçu UNE mission de bien à réaliser dans la fraternité. Et sur la terre d'Israël.
Ces politiciens sont-ils ces leaders d'un tel peuple? Demandons ces vrais leaders ou qu'ils le soient (lien ici).
De toute manière, c'est cela que chacun doit réaliser à sa petite échelle, car il suffit de 10 personnes qui avancent vraiment dans cette voie (d'aimer le Créateur, la Torah, le peuple de qui nous avons reçu UNE mission de bien à réaliser dans la fraternité. Et sur la terre d'Israël) pour que la ville soit sauvée, disent sans cesse nos textes.

Pour commencer à avancer dans cette voie, il nous faut étudier le code de la route ici (lien) et l'appliquer.

Et pour cela, il nous faut chacun et tous ensemble retrouver une pureté perdue et urgente: lien ici.